L’innovation pour les ingénieurs
INSA GMC - 2016
WAOUP, CRÉONS ENSEMBLE LES BUSINESS DE DEMAIN ET FAÇONNONS LEURS LEADERS
SAMIR BOUNAB,
ASSOCIÉ PIONNIER WAOUP
Jour 1
Introduction à l’innovation
OUVREZ VOS CAHIERS
1. QU’EST	CE	QUE	L’INNOVATION	?
2. DE	LA	DIFFICULTÉ	DE	PRÉVOIR	L’AVENIR
3. LES	PRÉJUGÉS	SUR	L’ENTREPREN...
1. QU’EST CE QUE L’INNOVATION ?
QU’EST CE QUE L’INNOVATION ?
Définition Larousse :
• Introduction, dans le processus de production et/ou
de vente d'un pro...
DÉFINITION PRAGMATIQUE
UNE IDÉE NOUVELLE QUI TROUVE SON MARCHÉ
Trois formes « d’innovation »
Domination	 par
les	coûts
Innovation
« Produit »	
ou	image
Création	&	
Différenciation
Produ...
L’INNOVATION
REND L’EXISTANT DÉSUET,
OBSOLÈTE
MODIFIE L’EXISTANT ET CRÉE
DE NOUVELLES
OPPORTUNITÉ
9
CE QUE L’INNOVATION N’EST PAS
CE QUE L’INNOVATION N’EST PAS
QUELQUES ERREURS À LA FRANÇAISE
10 ans d’avance : hybride
téléphone et numérique
Un AppStore
«Les limites d'Internet démontrent
ainsi qu'il ne saurait, da...
D’AUTRES EXEMPLES ?
Attrape moi si tu peux !
Un business du risque
©Merkapt http://www.merkapt.com/
Un business du risque
Acceptation de l’innovation
Le bon timing
LE TIMING EST CLÉ
2. DE LA DIFFICULTÉ DE PRÉVOIR L’AVENIR
Un monde rapide, de grands effets
• En 2011 pas de tablette
üEn	2007	pas	de	smartphone
Une accélération réelle
Source	:	Ecole	Nationale	Supérieure	des	Mines
Temps	pour	atteindre	
50M	d’utilisateurs
Quel est l’avenir ?
26
Qu’y aura-t-
il dans 2 ou
5 ans ?
©David	McCandless
Pas toujours facile
28
“There	is	no	reason	
for	any	individual	
to	have	a	computer	
in	his	home."	
- Ken	Olsen ,	PDG	
Digi...
Penser différemment
29
Penser différemment
« Si je n'avais écouté que mes
clients, j'aurais inventé un cheval
plus rapide»
Henry Ford
3. LES PRÉJUGÉS SUR L’ENTREPRENEURIAT
QUELS SONT LES VOTRES ?
L’IDÉE DU SIÈCLE
DES GÉNIES !
« MADAME SOLEIL »
4. INNOVATION ET CRÉATION DE VALEUR
Le marketing ?
L’art	de	concevoir	
une	offre	qui	va	
être	achetée
37
Ventes
LA VALEUR ?
« Le profit n’est pas une rente. Il n’est pas
non plus un gain en capital. Il est
l’expression de la valeur qu...
VALEUR DE QUOI ?
QUELLE	EST	VOTRE	PROPOSITION	DE	
VALEUR	?
QUELLE	EST	LA	VALEUR	PERÇUE	?
NO	PAIN	NO	GAIN	?
Jobs	fonctionnels Les	Jobs	Sociaux
Les	Jobs	
Emotionnels
Les	Jobs	
Supports
VALEUR = JOB TO BE DONE
WHY ? HOW ? WHAT ?
Le prix n’est pas le seul levier
Prix	abordable Forte	personnalisation
La technique n’est pas le seul levier
3MP
Zoom	optique	*3
GSM,	EDGE,	3G
2MP
Pas	de	Zoom	optique
Pas	de	3G
AppStore
Avantages concurrentiels
ü Performances techniques
ü Simplicité d’utilisation
ü Prix
ü Services
ü Design / Esthétique
ü Hi...
Exemple de valeur perçue
Haute	qualité
Leader	textile	
technique
Performances
Image	sociale
Contre	« la	
peur	d’avoir	
fro...
QUE VENDEZ VOUS ?
Les mêmes besoins depuis la nuit des temps
Source : pyramide de Maslow
LE CLIENT N’ACHÈTE PAS CE QU’ON LUI VEND
UNE VOITURE ?
QU’ACHETEZ VOUS ?
Etude de cas – décalage de la valeur
54
Un premier pivot
Cartes,	Hanafuda,	1889 Jeux		électroniques
Nintendo	vend	du	divertissement	ludique.
Un marché évolutif et concurrentiel
Un décalage de la valeur proposée
Approche classique de lancement
Vision stratégique de création de nouveaux marchés
La Wii, une réussite commerciale
La Wii, une réussite commerciale
Source	:	www.gamescharts.fr
L’innovation, une quête permanente
L’échec de la Wii U
Convivial
Nouvelles	
innovations
Manette	
tactile
Catalogue	
Jeux	Nintendo
Trop	proche	
de	la	Wii
Une	...
Une vaste course à l’armement
5. VALEUR POUR QUI ?
L’ART DE LA SEGMENTATION
SEGMENTATION - CIBLAGE
SUSPECT	n°1	
SUSPECT	n°2	
SUSPECT	n°3
A QUI VENDEZ VOUS ?
• Je vais prendre10% de part de marché
• Je cible tout le monde
• Les clients vont venir tout seul
LA DURE RÉALITÉ
• PERSONNE NE VOUS ATTEND !
• VOUS DEVEZ OFFRIR UN INCRÉMENT SIGNIFICATIF DE VALEUR
POUR VOS CLIENTS
• VOU...
CHANGEZ DE MÉTHODESEGMENTATION: CHANGEZ DE MÉTHODE
S1
S2
S3
S4
Homme /	Parisien /	18	– 30	ans /	CSP	+
MÊME	SEGMENT	?
UN BON SEGMENT
• IDENTIFIABLE = NOMMABLE
• PARTAGEANT LES MÊMES PROBLÈMES
• AYANT LES MÊMES COMPORTEMENT D’ACHAT
CHOISIR DES CRITÈRES ACTIVABLES
Va souvent voir
des concerts
Se déplace en vélo
Regarde des
séries sur Internet
Passe beau...
DANS	LA	TÊTE	DES	CLIENTS
MATRICE DE SEGMENTATION
JE	FAIS	DU	
SPORT	EXTREME
JE	VEUX	GARDER	
UNE	TRACE	DE	
MES	EXPLOITS
JE	MET	
BEAUCOUP	
D’ARGENT	DANS	
MON	MATÉRIEL
J’ADMIR...
GOPRO – STRATEGIE
0€
WHAOU	!!!
GOPRO – STRATEGIE
WHAOU	BIS	
!!!
RED BULL ??? GUERILLA	RED	BULL
FÉTARDS	JUSQU’AU	BOUT	DE	LA	NUIT	:
“CANETTE	DANS	LES	POUBELLE	!!!”
FINI	POUR	AUJOURD’HUI	!
Jour 2
Constuire en milieu incertain
OUVREZ VOS CAHIERS
1. L’OUTIL	INDISPENSABLE
2. LA	BONNE	ATTITUDE
3. LE	MINDSET
1. L’OUTIL INDISPENSABLE
BUSINESS MODEL
Business Model :
Description de la
logique pour créer la
valeur attendue par le
client, la délivrer au
clie...
LA BIBLE DU STARTUPER
CHEZ WAOUP, ON PIRATE
RESSOURCES CLE
PARTENAIRES CLE
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
ACTI...
NOTION DE VALEUR
RESSOURCES CLE
PARTENAIRES CLE
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
ACTIVITES...
LA VALEUR AJOUTÉE
Problème
client
Positionnement
Business model
Prix
Valeur
Ajoutée Offre
les produits et services
qu’elle...
SEGMENT CLIENT
RESSOURCES CLE
PARTENAIRES CLE
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
ACTIVITES C...
SEGMENTATION - CIBLAGE
SUSPECT	n°1	
SUSPECT	n°2	
SUSPECT	n°3
LE SEGMENT DE DRIVY
LOUEUR : URBAIN EN RECHERCHE
DE REVENU COMPLÉMENTAIRE
CLIENT : URBAINS SANS ENFANTS
Mesurer son marché
Quel part du marché est atteignable ?
Quel est votre marché cible ?
L’OFFRE
RESSOURCES CLE
PARTENAIRES CLE
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
ACTIVITES CLE
CLIE...
L’OFFRE BLABLACAR
VOS ACTIVITÉS CLÉSRESSOURCES CLE
PARTENAIRES CLE
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
ACTIVITE...
ACTIVITÉS CLÉS
RELATION & COMMUNICATIONRESSOURCES CLE
PARTENAIRES CLE
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
AC...
COMMUNAUTÉ
• Communauté (stickers,
site socialisé)
• Co-création de valeur :
avis et
recommandation
• Récompenses et
fidél...
CANAUX DE DISTRIBUTIONRESSOURCES CLE
PARTENAIRES CLE
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
ACTI...
Fort impact sur le pricing et stratégie
commerciale
CANAUX DE DISTRIBUTION
CANAUX DE DISTRIBUTION
MONÉTISATIONRESSOURCES CLE
PARTENAIRES CLE
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
ACTIVITES CLE
...
SELF SERVICE
Plateforme multiface
109
Gratuit
110
Freemium
111
Open
112
Appât et hameçon
113
RESSOURCES CLÉSRESSOURCES CLE
PARTENAIRES CLE
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
ACTIVITES C...
RESSOURCES CLÉS
• MARQUE
• COMMUNAUTÉ
PARTENAIRES CLÉS
RESSOURCES CLÉS
PARTENAIRES CLÉS
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
ACTIVIT...
PARTENAIRES CLÉS
• MAIF
• (TOTAL)
COÛTS
RESSOURCES CLÉS
PARTENAIRES CLÉS
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
ACTIVITES CLÉS
CLI...
LES COÛTS LIÉS AU MODÈLE
• DEVELOPPEMENT	
ET	
MAINTENANCE	
PLATEFORME
• TRANSACTION	
BANCAIRE
• MARKETING
“JE	SUIS	PERDU”
BLABLACAR - MULTIFACERESSOURCES CLE
PARTENAIRES CLE
OFFRE RELATION &
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
MONETISATION
CLIENTS
ACTIV...
2. UNE NOUVELLE POSTURE INTELLECTUELLE
DÉFORMATEZ VOUS !
ECOLE = CERTITUDE ET RÉSULTAT UNIQUE
ENTREPRENEURIAT = INCERTITUDE ET INFINITÉ DE
POSSIBILITÉS
Une approche venant de la science
125Source	:	elolozone
CONNAISSEZ VOUS CET HOMME ?
ESTIMATION DE FERMI
Art de faire des approximations
correctes, sans données précises
mais à partir d'hypothèses
judicieuse...
LES PARTICULARITÉS
• Données à estimer soi même, et non dans l’énoncé
• Partir de ce que vous savez
• Les erreurs tendent ...
UN EXERCICEEXERCICE : LA LONGUEUR TOTALE DES TROTTOIRS DE
PARIS ?
LE LIEN AVEC LE SCHMILBLICK
• PAS DE DONNÉES EXISTANTES
• SÉRIES D’HYPOTHÈSES
• L’IMPORTANT EST L’ORDRE DE GRANDEUR
3. LE BON MINDSET FACE À UN SYSTÈME COMPLEXE
UN SYSTÈME COMPLEXE
Un système complexe est un ensemble constitué d'un grand
nombre d'entités en interaction qui empêchent...
Des éléments imprévisibles
« La théorie, c'est quand on sait tout et
que rien ne fonctionne. La pratique,
c'est quand tout...
ASSUMER LA DÉMARCHE EXPLORATRICE
Résister à l’échec
Soyez enthousiastes
Soyez enthousiastes et résiliants
L’EFFECTUATION
« Quel est le processus de
décision des entrepreneurs
ayant réussi ? »
Saras Sarasvathy
L’EFFECTUATION
5 GRANDS
PRINCIPES
LA PERTE ACCEPTABLE
UN TIENS VAUT MIEUX
QUE DEUX TU L’AURAS
LE PATCHWORK FOU
LA LIMONADE...
UN TIENS VAUT MIEUX QUE DEUX TU L’AURAS…
Les ressources
d’aujourd’hui
déterminent
les objectifs
de demain.
RAISONNER EN PERTE ACCEPTABLE
Créer un
espace
contrôlé
LE PATCHWORK FOU
L’évolution
des parties
prenantes et
des
ressources
nourrissent
le projet.
LA LIMONADE
« Si la vie vous
envoie des
citrons, faites en
de la limonade »
LE PILOTE DANS
L’AVION
L’entrepreneur
est actif,
donne une
direction
et transforme
son
environnement
MERCI !!
Inspiration
• « Business Model Canvas », A. Osterwalder
• « Stratégie Océan Bleu », W. Chan Kim et Renée
Mauborgne
• « Eff...
Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab
Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab
Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab
Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab
Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab
Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab
Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab
Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab
Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab
Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab
Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab

312 vues

Publié le

Cours donné à L'INSA Lyon. Introduction à l'innovation orientée pour des profils techniques.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
312
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Innovation pour les ingénieurs - Samir Bounab

  1. 1. L’innovation pour les ingénieurs INSA GMC - 2016
  2. 2. WAOUP, CRÉONS ENSEMBLE LES BUSINESS DE DEMAIN ET FAÇONNONS LEURS LEADERS SAMIR BOUNAB, ASSOCIÉ PIONNIER WAOUP
  3. 3. Jour 1 Introduction à l’innovation
  4. 4. OUVREZ VOS CAHIERS 1. QU’EST CE QUE L’INNOVATION ? 2. DE LA DIFFICULTÉ DE PRÉVOIR L’AVENIR 3. LES PRÉJUGÉS SUR L’ENTREPRENEURIAT 4. INNOVATION ET CRÉATION DE VALEUR 5. VALEUR POUR QUI ?
  5. 5. 1. QU’EST CE QUE L’INNOVATION ?
  6. 6. QU’EST CE QUE L’INNOVATION ? Définition Larousse : • Introduction, dans le processus de production et/ou de vente d'un produit, d'un équipement ou d'un procédé nouveau. • Ensemble du processus qui se déroule depuis la naissance d'une idée jusqu'à sa matérialisation (lancement d'un produit), en passant par l'étude du marché, le développement du prototype et les premières étapes de la production.
  7. 7. DÉFINITION PRAGMATIQUE UNE IDÉE NOUVELLE QUI TROUVE SON MARCHÉ
  8. 8. Trois formes « d’innovation » Domination par les coûts Innovation « Produit » ou image Création & Différenciation Productivité Produit/Process Avantage attribué à des bénéfices Avantage attribué au prix Rupture Révolution usage ou produit Remise en question totale du marché
  9. 9. L’INNOVATION REND L’EXISTANT DÉSUET, OBSOLÈTE MODIFIE L’EXISTANT ET CRÉE DE NOUVELLES OPPORTUNITÉ 9
  10. 10. CE QUE L’INNOVATION N’EST PAS
  11. 11. CE QUE L’INNOVATION N’EST PAS
  12. 12. QUELQUES ERREURS À LA FRANÇAISE
  13. 13. 10 ans d’avance : hybride téléphone et numérique Un AppStore «Les limites d'Internet démontrent ainsi qu'il ne saurait, dans le long terme, constituer à lui tout seul, le réseau d'autoroutes mondial.» «L'ADSL n'offre pas de perspectives d'évolution.» Le MINITEL Gérard Théry
  14. 14. D’AUTRES EXEMPLES ?
  15. 15. Attrape moi si tu peux !
  16. 16. Un business du risque ©Merkapt http://www.merkapt.com/
  17. 17. Un business du risque
  18. 18. Acceptation de l’innovation
  19. 19. Le bon timing
  20. 20. LE TIMING EST CLÉ
  21. 21. 2. DE LA DIFFICULTÉ DE PRÉVOIR L’AVENIR
  22. 22. Un monde rapide, de grands effets • En 2011 pas de tablette üEn 2007 pas de smartphone
  23. 23. Une accélération réelle Source : Ecole Nationale Supérieure des Mines Temps pour atteindre 50M d’utilisateurs
  24. 24. Quel est l’avenir ? 26
  25. 25. Qu’y aura-t- il dans 2 ou 5 ans ? ©David McCandless
  26. 26. Pas toujours facile 28 “There is no reason for any individual to have a computer in his home." - Ken Olsen , PDG Digital Equipement, 1977 (Ancien Compaq)
  27. 27. Penser différemment 29
  28. 28. Penser différemment « Si je n'avais écouté que mes clients, j'aurais inventé un cheval plus rapide» Henry Ford
  29. 29. 3. LES PRÉJUGÉS SUR L’ENTREPRENEURIAT QUELS SONT LES VOTRES ?
  30. 30. L’IDÉE DU SIÈCLE
  31. 31. DES GÉNIES !
  32. 32. « MADAME SOLEIL »
  33. 33. 4. INNOVATION ET CRÉATION DE VALEUR
  34. 34. Le marketing ? L’art de concevoir une offre qui va être achetée 37 Ventes
  35. 35. LA VALEUR ? « Le profit n’est pas une rente. Il n’est pas non plus un gain en capital. Il est l’expression de la valeur que crée l’entrepreneur, tout à fait de même que le salaire est l’expression de la valeur que crée le travailleur. »
  36. 36. VALEUR DE QUOI ? QUELLE EST VOTRE PROPOSITION DE VALEUR ? QUELLE EST LA VALEUR PERÇUE ? NO PAIN NO GAIN ?
  37. 37. Jobs fonctionnels Les Jobs Sociaux Les Jobs Emotionnels Les Jobs Supports VALEUR = JOB TO BE DONE
  38. 38. WHY ? HOW ? WHAT ?
  39. 39. Le prix n’est pas le seul levier Prix abordable Forte personnalisation
  40. 40. La technique n’est pas le seul levier 3MP Zoom optique *3 GSM, EDGE, 3G 2MP Pas de Zoom optique Pas de 3G AppStore
  41. 41. Avantages concurrentiels ü Performances techniques ü Simplicité d’utilisation ü Prix ü Services ü Design / Esthétique ü Histoire ü Image sociale ü …
  42. 42. Exemple de valeur perçue Haute qualité Leader textile technique Performances Image sociale Contre « la peur d’avoir froid »
  43. 43. QUE VENDEZ VOUS ?
  44. 44. Les mêmes besoins depuis la nuit des temps Source : pyramide de Maslow
  45. 45. LE CLIENT N’ACHÈTE PAS CE QU’ON LUI VEND
  46. 46. UNE VOITURE ?
  47. 47. QU’ACHETEZ VOUS ?
  48. 48. Etude de cas – décalage de la valeur 54
  49. 49. Un premier pivot Cartes, Hanafuda, 1889 Jeux électroniques Nintendo vend du divertissement ludique.
  50. 50. Un marché évolutif et concurrentiel
  51. 51. Un décalage de la valeur proposée
  52. 52. Approche classique de lancement
  53. 53. Vision stratégique de création de nouveaux marchés
  54. 54. La Wii, une réussite commerciale
  55. 55. La Wii, une réussite commerciale Source : www.gamescharts.fr
  56. 56. L’innovation, une quête permanente
  57. 57. L’échec de la Wii U Convivial Nouvelles innovations Manette tactile Catalogue Jeux Nintendo Trop proche de la Wii Une cible ayant changée Pas d’effet d’innovation de rupture Concurrence des tablettes
  58. 58. Une vaste course à l’armement
  59. 59. 5. VALEUR POUR QUI ? L’ART DE LA SEGMENTATION
  60. 60. SEGMENTATION - CIBLAGE SUSPECT n°1 SUSPECT n°2 SUSPECT n°3
  61. 61. A QUI VENDEZ VOUS ? • Je vais prendre10% de part de marché • Je cible tout le monde • Les clients vont venir tout seul
  62. 62. LA DURE RÉALITÉ • PERSONNE NE VOUS ATTEND ! • VOUS DEVEZ OFFRIR UN INCRÉMENT SIGNIFICATIF DE VALEUR POUR VOS CLIENTS • VOUS DEVEZ CONCENTRER VOS FORCES
  63. 63. CHANGEZ DE MÉTHODESEGMENTATION: CHANGEZ DE MÉTHODE S1 S2 S3 S4
  64. 64. Homme / Parisien / 18 – 30 ans / CSP + MÊME SEGMENT ?
  65. 65. UN BON SEGMENT • IDENTIFIABLE = NOMMABLE • PARTAGEANT LES MÊMES PROBLÈMES • AYANT LES MÊMES COMPORTEMENT D’ACHAT
  66. 66. CHOISIR DES CRITÈRES ACTIVABLES Va souvent voir des concerts Se déplace en vélo Regarde des séries sur Internet Passe beaucoup de temps dans le train Fait attention à ce qu’il mange
  67. 67. DANS LA TÊTE DES CLIENTS
  68. 68. MATRICE DE SEGMENTATION
  69. 69. JE FAIS DU SPORT EXTREME JE VEUX GARDER UNE TRACE DE MES EXPLOITS JE MET BEAUCOUP D’ARGENT DANS MON MATÉRIEL J’ADMIRE LES PROS GOPRO, SEGMENT N°1 : LE FOU D’ADRENALINE J’AI BEAUCOUP D’AMIS
  70. 70. GOPRO – STRATEGIE 0€ WHAOU !!!
  71. 71. GOPRO – STRATEGIE WHAOU BIS !!!
  72. 72. RED BULL ??? GUERILLA RED BULL FÉTARDS JUSQU’AU BOUT DE LA NUIT : “CANETTE DANS LES POUBELLE !!!”
  73. 73. FINI POUR AUJOURD’HUI !
  74. 74. Jour 2 Constuire en milieu incertain
  75. 75. OUVREZ VOS CAHIERS 1. L’OUTIL INDISPENSABLE 2. LA BONNE ATTITUDE 3. LE MINDSET
  76. 76. 1. L’OUTIL INDISPENSABLE
  77. 77. BUSINESS MODEL Business Model : Description de la logique pour créer la valeur attendue par le client, la délivrer au client, et gagner de l’argent.
  78. 78. LA BIBLE DU STARTUPER
  79. 79. CHEZ WAOUP, ON PIRATE RESSOURCES CLE PARTENAIRES CLE OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLE CLIENTS COUTS VALEUR AJOUTEE
  80. 80. NOTION DE VALEUR RESSOURCES CLE PARTENAIRES CLE OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLE CLIENTS COUTS VALEUR AJOUTEE Ce que les clients viennent chercher et qu’ils ne trouvent pas ailleurs
  81. 81. LA VALEUR AJOUTÉE Problème client Positionnement Business model Prix Valeur Ajoutée Offre les produits et services qu’elle propose ce qu’il achète L’entrepriseLe client Gains Douleurs
  82. 82. SEGMENT CLIENT RESSOURCES CLE PARTENAIRES CLE OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLE CLIENTS COUTS VALEUR AJOUTEE Ce que les clients viennent chercher et qu’ils ne trouvent pas ailleurs Ceux qui achètent et qui utilisent
  83. 83. SEGMENTATION - CIBLAGE SUSPECT n°1 SUSPECT n°2 SUSPECT n°3
  84. 84. LE SEGMENT DE DRIVY LOUEUR : URBAIN EN RECHERCHE DE REVENU COMPLÉMENTAIRE CLIENT : URBAINS SANS ENFANTS
  85. 85. Mesurer son marché
  86. 86. Quel part du marché est atteignable ?
  87. 87. Quel est votre marché cible ?
  88. 88. L’OFFRE RESSOURCES CLE PARTENAIRES CLE OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLE CLIENTS COUTS VALEUR AJOUTEE Ce que les clients viennent chercher et qu’ils ne trouvent pas ailleurs Ceux qui achètent et qui utilisent Ce que vous produisez, et que les clients identifient comme le catalogue
  89. 89. L’OFFRE BLABLACAR
  90. 90. VOS ACTIVITÉS CLÉSRESSOURCES CLE PARTENAIRES CLE OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLE CLIENTS COUTS VALEUR AJOUTEE Ce que les clients viennent chercher et qu’ils ne trouvent pas ailleurs Ceux qui achètent et qui utilisent Ce que vous produisez, et que les clients identifient comme le catalogue Vos process
  91. 91. ACTIVITÉS CLÉS
  92. 92. RELATION & COMMUNICATIONRESSOURCES CLE PARTENAIRES CLE OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLE CLIENTS COUTS VALEUR AJOUTEE Ce que les clients viennent chercher et qu’ils ne trouvent pas ailleurs Ceux qui achètent et qui utilisent Ce que vous produisez, et que les clients identifient comme le catalogue Vos process Ensemble des moyens pour capter et fidéliser vos clients
  93. 93. COMMUNAUTÉ • Communauté (stickers, site socialisé) • Co-création de valeur : avis et recommandation • Récompenses et fidélisation d’ambassadeurs
  94. 94. CANAUX DE DISTRIBUTIONRESSOURCES CLE PARTENAIRES CLE OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLE CLIENTS COUTS VALEUR AJOUTEE Ce que les clients viennent chercher et qu’ils ne trouvent pas ailleurs Ceux qui achètent et qui utilisent Ce que vous produisez, et que les clients identifient comme le catalogue Vos process Ensemble des moyens pour capter et fidéliser vos clients Les canaux de distribution de l’offre
  95. 95. Fort impact sur le pricing et stratégie commerciale CANAUX DE DISTRIBUTION
  96. 96. CANAUX DE DISTRIBUTION
  97. 97. MONÉTISATIONRESSOURCES CLE PARTENAIRES CLE OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLE CLIENTS COUTS VALEUR AJOUTEE Ce que les clients viennent chercher et qu’ils ne trouvent pas ailleurs Ceux qui achètent et qui utilisent Ce que vous produisez, et que les clients identifient comme le catalogue Vos process Ensemble des moyens pour capter et fidéliser vos clients Les canaux de distribution de l’offre La manière dont sont générés les revenus
  98. 98. SELF SERVICE
  99. 99. Plateforme multiface 109
  100. 100. Gratuit 110
  101. 101. Freemium 111
  102. 102. Open 112
  103. 103. Appât et hameçon 113
  104. 104. RESSOURCES CLÉSRESSOURCES CLE PARTENAIRES CLE OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLE CLIENTS COUTS VALEUR AJOUTEE Ce que les clients viennent chercher et qu’ils ne trouvent pas ailleurs Ceux qui achètent et qui utilisent Ce que vous produisez, et que les clients identifient comme le catalogue Vos process Ensemble des moyens pour capter et fidéliser vos clients Les canaux de distribution de l’offre La manière dont sont générés les revenus Vos compétences, savoir-faire, atouts, connaissances,...
  105. 105. RESSOURCES CLÉS • MARQUE • COMMUNAUTÉ
  106. 106. PARTENAIRES CLÉS RESSOURCES CLÉS PARTENAIRES CLÉS OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLÉS CLIENTS COUTS VALEUR AJOUTEE Ce que les clients viennent chercher et qu’ils ne trouvent pas ailleurs Ceux qui achètent et qui utilisent Ce que vous produisez, et que les clients identifient comme le catalogue Vos process Ensemble des moyens pour capter et fidéliser vos clients Les canaux de distribution de l’offre La manière dont sont générés les revenus Vos compétences, savoir-faire, atouts, connaissances,... Entités externes difficiles à substituer, sans qui vous ne savez pas faire et à qui vous devez faire confiance
  107. 107. PARTENAIRES CLÉS • MAIF • (TOTAL)
  108. 108. COÛTS RESSOURCES CLÉS PARTENAIRES CLÉS OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLÉS CLIENTS COÛTS VALEUR AJOUTEE Ce que les clients viennent chercher et qu’ils ne trouvent pas ailleurs Ceux qui achètent et qui utilisent Ce que vous produisez, et que les clients identifient comme le catalogue Vos process Ensemble des moyens pour capter et fidéliser vos clients Les canaux de distribution de l’offre La manière dont sont générés les revenus Vos compétences, savoir-faire, atouts, connaissances,... Entités externes difficiles à substituer, sans qui vous ne savez pas faire et à qui vous devez faire confiance Ce que tout ça vous coûte
  109. 109. LES COÛTS LIÉS AU MODÈLE • DEVELOPPEMENT ET MAINTENANCE PLATEFORME • TRANSACTION BANCAIRE • MARKETING
  110. 110. “JE SUIS PERDU”
  111. 111. BLABLACAR - MULTIFACERESSOURCES CLE PARTENAIRES CLE OFFRE RELATION & COMMUNICATION DISTRIBUTION MONETISATION CLIENTS ACTIVITES CLE CLIENTS COUTS VALEUR AJOUTEE Se déplacer à moindre coût Ne plus voyager seul Communauté Marque Dev Community Management Plateforme de covoiturage Service de réservation Full Web Communauté Ambassadeurs Etudiant Jeune actif Conducteur cherchant revenu complémenta ire
  112. 112. 2. UNE NOUVELLE POSTURE INTELLECTUELLE
  113. 113. DÉFORMATEZ VOUS ! ECOLE = CERTITUDE ET RÉSULTAT UNIQUE ENTREPRENEURIAT = INCERTITUDE ET INFINITÉ DE POSSIBILITÉS
  114. 114. Une approche venant de la science 125Source : elolozone
  115. 115. CONNAISSEZ VOUS CET HOMME ?
  116. 116. ESTIMATION DE FERMI Art de faire des approximations correctes, sans données précises mais à partir d'hypothèses judicieusement choisies.
  117. 117. LES PARTICULARITÉS • Données à estimer soi même, et non dans l’énoncé • Partir de ce que vous savez • Les erreurs tendent à se compensent
  118. 118. UN EXERCICEEXERCICE : LA LONGUEUR TOTALE DES TROTTOIRS DE PARIS ?
  119. 119. LE LIEN AVEC LE SCHMILBLICK • PAS DE DONNÉES EXISTANTES • SÉRIES D’HYPOTHÈSES • L’IMPORTANT EST L’ORDRE DE GRANDEUR
  120. 120. 3. LE BON MINDSET FACE À UN SYSTÈME COMPLEXE
  121. 121. UN SYSTÈME COMPLEXE Un système complexe est un ensemble constitué d'un grand nombre d'entités en interaction qui empêchent l'observateur de prévoir sa rétroaction, son comportement ou évolution par le calcul. Un système complexe est un ensemble constitué d'un grand nombre d'entités en interaction qui empêchent l'observateur de prévoir sa rétroaction, son comportement ou évolution par le calcul. Un système complexe est un ensemble constitué d'un grand nombre d'entités en interaction qui empêchent l'observateur de prévoir sa rétroaction, son comportement ou évolution par le calcul. Un système complexe est un ensemble constitué d'un grand nombre d'entités en interaction qui empêchent l'observateur de prévoir sa rétroaction, son comportement.
  122. 122. Des éléments imprévisibles « La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. » Albert Einstein "La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi." 133
  123. 123. ASSUMER LA DÉMARCHE EXPLORATRICE
  124. 124. Résister à l’échec
  125. 125. Soyez enthousiastes
  126. 126. Soyez enthousiastes et résiliants
  127. 127. L’EFFECTUATION « Quel est le processus de décision des entrepreneurs ayant réussi ? » Saras Sarasvathy
  128. 128. L’EFFECTUATION 5 GRANDS PRINCIPES LA PERTE ACCEPTABLE UN TIENS VAUT MIEUX QUE DEUX TU L’AURAS LE PATCHWORK FOU LA LIMONADE LE PILOTE DANS L’AVION
  129. 129. UN TIENS VAUT MIEUX QUE DEUX TU L’AURAS… Les ressources d’aujourd’hui déterminent les objectifs de demain.
  130. 130. RAISONNER EN PERTE ACCEPTABLE Créer un espace contrôlé
  131. 131. LE PATCHWORK FOU L’évolution des parties prenantes et des ressources nourrissent le projet.
  132. 132. LA LIMONADE « Si la vie vous envoie des citrons, faites en de la limonade »
  133. 133. LE PILOTE DANS L’AVION L’entrepreneur est actif, donne une direction et transforme son environnement
  134. 134. MERCI !!
  135. 135. Inspiration • « Business Model Canvas », A. Osterwalder • « Stratégie Océan Bleu », W. Chan Kim et Renée Mauborgne • « Effectuation : Les principes de l'’entrepreneuriat pour tous », P Silberzahn • Cours de Sébastien Chaillot et d’Emmanuel Gonon, associés Waoup. • « Théorie de l’évolution économique », J Schumpeter • Maddyness, journal spécialisé Startup

×