Le dossier de partenariat
Le contenu-type d’un dossier de partenariatQuel doit être le contenu du dossier de partenariat ?La plupart des partenaires...
Le dossier de partenariat1/ Une lettre d’introduction personnalisée, à mettre à part.Soignez-la !Elle doit être percutante...
Le dossier de partenariat2/ La présentation du projet1 - L’objet et la synthèse du projet (2 à 4 p. aérées),Elle répond au...
Le dossier de partenariat4 - Le calendrier du projet (1 à 2 p.),Listez les moments forts avec des prévisions de dates, de ...
Le dossier de partenariat5 - Le plan de financement (1 à 2 p.)Attention, le plan de financement est l’élément clé sur lequ...
Le dossier de partenariat6 - AnnexesRéunies en fin de dossier, elles comportent en général les lettres desoutien ou les pr...
Les « 3C » : CLAIR / CONCRET / CONCISRetiens la règle des 3C: « clair, concret, concis », avec desphrases courtes et des f...
Mise en page : Li-si-bi-li-téCrée une couverture originale portant le titre de ton projet et les coordonnéesdes participan...
Se documenter sur son                sponsor potentielPrends ton temps pour bien identifier les projets et les attentes de...
Le must : les lettres de soutienIl est utile d’obtenir des lettres de soutien et des témoignages de la part d’organismesou...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

6.4 le dossier de partenariat

1 024 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 024
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

6.4 le dossier de partenariat

  1. 1. Le dossier de partenariat
  2. 2. Le contenu-type d’un dossier de partenariatQuel doit être le contenu du dossier de partenariat ?La plupart des partenaires n’auront que le temps de lire en diagonale : il fautconvaincre !Le dossier doit rendre parfaitement identifiables les « problématiques» de votreprojet. Il faut aller à l’essentiel. Voici ci-dessous, à titre indicatif, le contenu-type d’undossier : 1. Présentation du projet 2. L’intérêt pour le partenaire 3. Les porteurs de projet 4. Calendrier 5. Le plan de financement 6. Annexes
  3. 3. Le dossier de partenariat1/ Une lettre d’introduction personnalisée, à mettre à part.Soignez-la !Elle doit être percutante pour convaincre les partenaires démarchés de lirele dossier.Mettez-y le nom du destinataire pour la personnaliser.Elle résume en quelques lignes votre projet et fait référence à unerencontre ou à un entretien téléphonique préalable ou encore rappelle quevous venez de la part d’un ami commun, d’un membre de l’entreprise,d’une relation…La lettre de présentation exprime brièvement les raisons pour lesquelles cepartenaire en particulier devrait s’intéresser à ton projet.
  4. 4. Le dossier de partenariat2/ La présentation du projet1 - L’objet et la synthèse du projet (2 à 4 p. aérées),Elle répond aux questions essentielles : quel concept ? Pourquoi ? Répond àquel besoin ? Quelle particularité par rapport à d’autres projets du même type ?2 - L’intérêt du partenaire (1 page),Elle suscite l’intérêt de votre interlocuteur : en quoi, votre projet peut-ill’intéresser ? Valorise-t-il l’image ou la politique qu’il veut transmettre ouconduire, etc.?3- La présentation des porteurs du projet et de l’association (1 à 2 p.)Cette présentation décrit, dans les grandes lignes, les expériences, lescompétences des personnes impliquées dans le projet. À joindre, dans le casd’une présentation de l’association et de ses statuts. Si besoin, fournissezquelques éléments déterminants de vos CV.
  5. 5. Le dossier de partenariat4 - Le calendrier du projet (1 à 2 p.),Listez les moments forts avec des prévisions de dates, de la préparation àla réalisation, en passant par la stratégie de communication.
  6. 6. Le dossier de partenariat5 - Le plan de financement (1 à 2 p.)Attention, le plan de financement est l’élément clé sur lequel vous serezjugés. Il est indispensable que votre budget soit équilibré, réaliste etrigoureux. Le plan de financement prévisionnel présente deux colonnes :dépenses et recettes. Il mentionne toutes les charges et tous les produitsenvisagés, indique les partenariats attendus et ceux qui ont déjà étéobtenus, financièrement ou en nature.Il faut indiquer quel est le financement que vous attendez du partenaireconcerné et pour quel poste de dépense.Attention : Tu auras du mal à convaincre un partenaire si votre budgetrepose sur 3/4 de financements extérieurs.
  7. 7. Le dossier de partenariat6 - AnnexesRéunies en fin de dossier, elles comportent en général les lettres desoutien ou les promesses de reportage ou de couverture presse, ainsi queles aspects techniques du projet (si nécessaire).Un dernier conseil : il ne faut pas dépasser 13 pages, hors annexes etcouverture.
  8. 8. Les « 3C » : CLAIR / CONCRET / CONCISRetiens la règle des 3C: « clair, concret, concis », avec desphrases courtes et des faits.Essaie d’organiser ton dossier selon la règle « unepage, une idée » ou « un paragraphe, une idée »Et surtout, adapte-toi à ton interlocuteur : le vocabulaire, lesarguments et les atouts de séduction doivent être différents,selon que tu t’adresses à un financeur privé ou public, à unmédia, etc.
  9. 9. Mise en page : Li-si-bi-li-téCrée une couverture originale portant le titre de ton projet et les coordonnéesdes participants et au dos, une couverture vierge avec à nouveau lescoordonnées en bas de page.Mieux vaut un dossier plus long, aéré et agréable à lire que peu de pages tropdenses et illisibles :- Police pas trop petite, laisser des marges, faire des interlignes…- Sépare les parties, éventuellement avec des illustrations- Mets les idées fortes en avant dans les titres et sous-titres, avec des mots clefset en jouant sur la policeEvite les mises en pages « tape à l’œil » : privilégie plutôt les présentationssobres, professionnelles et originales.Surtout, fais relire ton dossier par de nombreuses personnes dont certainesignorent tout de votre projet. Essaies de tirer parti de toutes les critiques !
  10. 10. Se documenter sur son sponsor potentielPrends ton temps pour bien identifier les projets et les attentes de ton sponsor. Pour cela, lis la presse, documentes-toi sur les domaines qui tournent autour de ton initiative, rassemble les plaquettes d’entreprise, surfe sur Internet, étudie les sites Web de l’entreprise visée et de la concurrence. Ne néglige pas les publicités des entreprises, très révélatrices de leur stratégie et du choix de leur philosophie : certaines sont axées sur l’environnement, d’autres sur le commerce équitable, ou sur le sport, ou encore, l’innovation.
  11. 11. Le must : les lettres de soutienIl est utile d’obtenir des lettres de soutien et des témoignages de la part d’organismesou de personnalités de référence dans la spécialité où se situe ton initiative. En voici quelques exemples non exhaustifs : des organismes officiels (ministères, chambres de commerce, MJC…), des spécialistes (professeurs d’université, chercheurs, journalistes, hommes politiques…) ou encore des associations humanitaires, sociales et médicales (Amnesty International, Emmaüs, ATD Quart- Monde, Act-Up, solidarité Sida, l’Unicef, Handicap International…).Ajoute ces lettres de soutien dans les annexes, en fin de dossier. Elles apportent unincontestable supplément d’âme à ton projet et renforce ta crédibilité auprès despartenaires que tu iras démarcher. Il est toujours plus facile pour un partenaire dedonner son appui à un projet quand quelqu’un d’influent a déjà pris ce pari.

×