Les indicateurs épidémiologiques de l'infection palustre

619 vues

Publié le

Les indicateurs épidémiologiques de l'infection palustre - Présentation de la 4e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Roseline RAMAROSON - PhD/Chercheur - Institut Pasteur de Madagascar - rramaros@pasteur.mg

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
619
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les indicateurs épidémiologiques de l'infection palustre

  1. 1. Présentée par Roseline RAMAROSONAtelier Paludisme 2006 / IPMEVALUATIONpar les FACILITATEURSEVALUATIONpar les FACILITATEURSEVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. Permet de mesurer de façon objective unphénomène étudiéOutil décisionnel permettant de mesurerlefficacité dun dispositif mis en placeRoseline RAMAROSON Atelier Paludisme 2006
  3. 3. - Prévalence: proportion de sujets porteurs dePlasmodium- Incidence: nouveaux cas dans un groupe depopulation, ou une tranche d’âge, en un lapsde temps donnéRoseline RAMAROSON Atelier Paludisme 2006
  4. 4. Incidence clinique: cas confirmésparasitologiquement ou cliniquementprobableIndice splénique: proportion de sujetsprésentant de splénomégalie (valable plutôtchez enfants de moins de 10 ans)Roseline RAMAROSON Atelier Paludisme 2006
  5. 5. Indice plasmodique (2)Indice gamétocytique (3): proportion deporteurs de formes sexués du parasite dansune population à un moment donnéRoseline RAMAROSON Atelier Paludisme 2006
  6. 6. Indice sporozoïtique : pourcentage desanophèles femelles présentant dessporozoïtesIndice oocystique: pourcentage desanophèles femelles présentant des ookystesRoseline RAMAROSON Atelier Paludisme 2006
  7. 7. Acquisition d’anticorps antipalustres: fréquencede contact homme/parasiteRoseline RAMAROSON Atelier Paludisme 2006
  8. 8. Déterminer le niveau d’endémie palustre(holo, hyper, méso, hypo)Détection et prévision des risquesTransmission de moustique vers l’homme /de l’homme vers le moustiqueRoseline RAMAROSON Atelier Paludisme 2006
  9. 9. Roseline RAMAROSON Atelier Paludisme 2006
  10. 10. Age-specific (less than or greater than seven years old) seasonal P. falciparum allstage (Pf positive) prevalence rates; those with gametocytes and the proportion ofP. falciparum positive individuals also with gametocytes. Data from Muirhead-Thomson, Jamaica (1952)Roseline RAMAROSON Atelier Paludisme 2006
  11. 11. Indicateurs: nécessaires dans l’épidémiologiedu paludismeIndispensables avant et après actionRoseline RAMAROSON Atelier Paludisme 2006
  12. 12. 1- Anon.Outil pour la qualité dans les services. [cited 07/03/06]. Available fromhttp://www.cyber.uhp-nancy.fr/demos/QUAL-004/cha_2/cha_2_3_1.html)2- Mouchet J., Carnevale P., Coosemans M., Julvez J., Manguin S., Richard-Lenoble D., Sircoulon J. Biodiversité du paludisme dans le monde. In Lepaludisme, parasitose et maladie à transmission vectorielle. France, JohnLibbey Eurotext. 428p.3- Laboratoire de Parasitologie Faculté de Pharmacie Lille. Paludisme. [cited07/03/06]. Available from http://arachosia.univ-lille2.fr/labos/parasito/Internat/courspar/paludis.html4- M.C Baldé et al. Etude de la prévalence du paludisme dans 24 villages de laGuin e. Santé Publique 2001; 94: 192-194.5- R. EL Paul, Diallo M., Paul T Brey P. T. Mosquitoes and transmission of malariaparasites – not just vectors. Malaria Journal 2004. [cited 09/03/06]. Availablefrom http://www.malariajournal.com/content/3/1/39Roseline RAMAROSON Atelier Paludisme 2006

×