SlideShare une entreprise Scribd logo
Dr Rakotoarivony Marie Clémence
ET
LE PALUDISME
PREVENTIONS
EPIDEMIOLOGIE
CHEZ LE JEUNE ENFANT
EVALUATION
par les FACILITATEURS
Le paludisme est une des maladies les plus meurtriLe paludisme est une des maladies les plus meurtrièèresres
au mondeau monde
CC’’est une maladie parasitaire transmise par desest une maladie parasitaire transmise par des
anophanophèèles femelles, qui sles femelles, qui séévit dans les rvit dans les réégions tropicalesgions tropicales
et subtropicaleset subtropicales
Les enfants moins de 5 ans et les femmes enceintesLes enfants moins de 5 ans et les femmes enceintes
sont les plus vulnsont les plus vulnéérables.rables.
Mais les impacts pourraient être rMais les impacts pourraient être rééduits au niveauduits au niveau
mondial par les moyens dont nous disposons dmondial par les moyens dont nous disposons dééjjàà..
ÉÉpidpidéémiologiemiologie du paludisme chez les jeunesdu paludisme chez les jeunes
enfantsenfants
1million décès d’enfants de
moins de 5 ans en Afrique
subsaharienne
1 enfant meurt /30 sec
(3000cas/jour)
500 000 cas /an de formes
graves de paludisme chez les
enfants africains moins de 5 ans
7% d’enfants qui y survivent
souffrent de handicaps
neurologiques le reste de sa vie
60% de cas d’absentéisme
Michel A. Coalition contre le. Paludisme.(2006)
Situation dans le
monde :
40% enfants vivent
dans les pays endémiques
du paludisme
Facteurs immunologiques rendant les jeunesFacteurs immunologiques rendant les jeunes
enfants trenfants trèès vulns vulnéérables au paludismerables au paludisme
acquisition de lacquisition de l’’immunitimmunitéé contre le paludisme : conditionncontre le paludisme : conditionnéée par le contacte par le contact
rrééppééttéé avec le parasiteavec le parasite
Enfants dEnfants dèès la naissance : encore prots la naissance : encore protééggéé par les anticorps maternelspar les anticorps maternels
transmis par le cordon ombilicaltransmis par le cordon ombilical
ceci diminue peuceci diminue peu àà peupeu
ÀÀ partir de 6 mois jusqupartir de 6 mois jusqu’à’à 5 ans , du fait de piq5 ans , du fait de piqûûres rres rééppééttéées,il fabrique sones,il fabrique son
propre anticorps et peupropre anticorps et peu àà peu sa prpeu sa préémunition (munition (àà 55 -- 8 ans).8 ans).
En zone de transmission saisonniEn zone de transmission saisonnièère les enfants ont moins de piqre les enfants ont moins de piqûûres, moinsres, moins
dd’’anticorpsanticorps antianti parasite et seront plus exposparasite et seront plus exposéés au forme grave des au forme grave de
paludismepaludisme
Risques plusRisques plus éélevlevéés de ds de déévelopper un accvelopper un accèès grave de paludisme suites grave de paludisme suite àà unun
accaccèès simple non ou mal soigns simple non ou mal soignéé..
Pic de mortalitPic de mortalitéé:1:1--2ans2ans
((J.BonnevilleJ.Bonneville etet alGuidealGuide PretiquePretique de Lutte contre le Paludisme en entreprise)de Lutte contre le Paludisme en entreprise)
Facteurs aggravants du paludisme enFacteurs aggravants du paludisme en
Afrique chez les enfants de jeunes âgesAfrique chez les enfants de jeunes âges
PauvretPauvretéé
Troubles civilsTroubles civils
Insuffisances des infrastructuresInsuffisances des infrastructures
RRéésistance aux msistance aux méédicaments antipaludiques de plusdicaments antipaludiques de plus
en plus fren plus frééquentsquents
ConsConsééquences du paludisme chez les enfantsquences du paludisme chez les enfants
•• AnAnéémiemie
•• InsuffisanceInsuffisance
pondpondééralerale àà lala
naissancenaissance
•• MalnutritionMalnutrition
•• ÉÉpilepsiepilepsie
•• ProblProblèèmesmes
neurologiquesneurologiques
•• Absence longueAbsence longue àà
ll’é’écolecole
•• ddéépendance danspendance dans
la viela vie
•• ddééccèèss
un enfant présente 1.6 à 5.4 épisodes /an . (Michel A.
Coalition française contre le. Paludisme.(2006)
Traitements prTraitements prééventifs chez la femme enceinteventifs chez la femme enceinte
Traitement prTraitement prééventif intermittent chez les nourrissonsventif intermittent chez les nourrissons
Promotion de moustiquaire imprPromotion de moustiquaire impréégngnéé dd’’insecticideinsecticide àà effeteffet
durable (MID) dans les formations sanitairesdurable (MID) dans les formations sanitaires
LL’’Aspersion intradomiciliaire (CAID)Aspersion intradomiciliaire (CAID)
PECADOMPECADOM
Les diffLes difféérentes stratrentes stratéégies de prgies de préévention duvention du
paludisme chez les enfants de jeunes âgespaludisme chez les enfants de jeunes âges
Traitements prTraitements prééventifs intermittents chez la femmeventifs intermittents chez la femme
enceinteenceinte
traite les parasites infectants dans le sang de la mtraite les parasites infectants dans le sang de la mèère et lere et le
placentaplacenta
Diminue le risque dDiminue le risque d’’ananéémiemie
éévite le faible poidsvite le faible poids àà la naissancela naissance
MMééthodesthodes ::
Donner de mDonner de méédicaments antipaludiques :dicaments antipaludiques :
2 doses de SP2 doses de SP àà intervalle de 1 mois,dintervalle de 1 mois,dèès la perception des la perception de
mouvements fmouvements fœœtaux par la mtaux par la mèère (16re (16èèmeme semsem))
Doses supervisDoses supervisééeses
Ne pas donner si allergies aux sulfamides ou prise de SP moiNe pas donner si allergies aux sulfamides ou prise de SP moinsns
dd’’un mois.un mois.
METHODES ET CIBLESMETHODES ET CIBLES::
-- Cible: 0Cible: 0--11mois11mois
-- Administrer de molAdministrer de moléécules antipaludiques pendant la scules antipaludiques pendant la sééance de vaccinationance de vaccination
(PEV) chez les enfants dans les zones de transmission de paludis(PEV) chez les enfants dans les zones de transmission de paludisme stableme stable
-- MolMoléécules : SP ( SP+ACT encours dcules : SP ( SP+ACT encours d’’ éétude pour le TPIe saisonnier)tude pour le TPIe saisonnier)
en prise supervisen prise supervisééee
dosedose àà repeter si vomissement aprrepeter si vomissement aprèès 30mns 30mn
-- Posologie :SPPosologie :SP
1/2cp1/2cpROUVAXROUVAXSP3SP3
1/2cp1/2cpTetravalent 3Tetravalent 3SP2SP2
1/2cp1/2cpTetravalent 2Tetravalent 2SP1SP1
dosedoseppéérioderiodepriseprise
ContreContre--indication : si prise de SP en moins de 1 moisindication : si prise de SP en moins de 1 mois
si allergies aux dsi allergies aux déérivrivéés de sulfamidess de sulfamides
Traitements PrTraitements Prééventifs intermittents(ventifs intermittents(TPIeTPIe))
POINTS FORTSPOINTS FORTS
rrééduit :duit :
-- ll’’ ananéémie duemie due àà la parasitla parasitéémie dumie du
nourrissonnourrisson
-- la frla frééquence de fiquence de fièèvre due auvre due au
paludismepaludisme
-- ll’’insuffisance pondinsuffisance pondééralerale
-- la prla préévalence du paludismevalence du paludisme
la mortalitla mortalitéé ququ’’il induit chez lesil induit chez les
enfantsenfants
-- SP: bien tolSP: bien toléérréé
demidemi--vie longuevie longue
POINTS FAIBLESPOINTS FAIBLES ::
-- limite dlimite d’’utilisationutilisation àà 12 mois12 mois
-- limite dlimite d’’utilisationutilisation àà une trancheune tranche
dd’’age bien dage bien dééfinie alors que plusfinie alors que plus
souvent taux de mortalitsouvent taux de mortalitéé due audue au
paludisme grave des enfants sepaludisme grave des enfants se
situe entre 1situe entre 1--5 ans ou plus dans le5 ans ou plus dans le
s zoness zones àà transmission saisonnitransmission saisonnièèrere
ou instableou instable
-- Retard dRetard d’’acquisition dacquisition d’’immunitimmunitéé
contre le paludismecontre le paludisme
-- Risque de diffusion rapide deRisque de diffusion rapide de
chimiorchimioréésistance de souchesistance de souche P.fP.f ((
utilisation non contrôlutilisation non contrôléé en dehorsen dehors
du PEV)du PEV)
-- PossibilitPossibilitéé dd’’effet rebondeffet rebond
(J.(J.--P. Chippaux et al.Bull Soc Pathol ExotP. Chippaux et al.Bull Soc Pathol Exot
2003)2003)
La plupart des moustiques quiLa plupart des moustiques qui
transmettent le paludismetransmettent le paludisme
piquent la nuitpiquent la nuit
MID/MII bien utilisMID/MII bien utiliséé rrééduiraitduirait
-- la transmission du paludismela transmission du paludisme
àà 90%90%
-- La morbiditLa morbiditéé de 50%de 50%
-- la mortalitla mortalitéé ggéénnéérale de 20%rale de 20%
PromotionPromotion de moustiquaires imprde moustiquaires impréégngnééss
dd’’insecticidesinsecticides
Condition dCondition d’’efficacitefficacitéé des MII/MIDdes MII/MID
Au moins une partie des vecteurs piquent au moment etAu moins une partie des vecteurs piquent au moment et àà
ll’’endroit oendroit oùù les gens dormentles gens dorment
VolontVolontéé de la population dde la population d’’utiliser les MII/MIDutiliser les MII/MID
SystSystèème assurant une fourniture adme assurant une fourniture adééquate desquate des
moustiquaires et des insecticides de retraitementmoustiquaires et des insecticides de retraitement
Couverture en moustiquaire chezCouverture en moustiquaire chez enfenf<5 ans<5 ans
19991999--20052005
4%15%GHANA
MADAGAGASCAR
7%60%BENIN
moustiquaire
imprégné
d'insecticide
Moustiquaire
simple
pays
Pour chaque enf.Santé, Education, Égalité, Protection. Faisons avancer
l’Humanité. UNICEF
http://www.unicef.org/french/infobycountry/congo_statisiics.html
15/03/2007.
Cas de fiCas de fièèvre traitvre traitéé avec antipaludique chezavec antipaludique chez enfenf<5<5
ans 1999ans 1999--20052005
63%GHANA
34%MADAGAGASCAR
60%BENIN
Cas de fièvrepays
Pour chaque enf.Santé, Education, Égalité, Protection. Faisons
avancer l’Humanité. UNICEF
http://www.unicef.org/french/infobycountry/congo_statisiics.html
15/03/2007.
MortalitMortalitéé des enfants moins de 5 ansdes enfants moins de 5 ans
112122GHANA
119168MADAGAGASCAR
150185BENIN
MORTALITE
2005 pour
1000naissanc
e vivante
MORTALITE
1990 pour 1000
naissance
vivante
pays
Pour chaque enf.Santé, Education, Égalité, Protection. Faisons
avancer l’Humanité. UNICEF
http://www.unicef.org/french/infobycountry/congo_statisiics.htm
l 15/03/2007.
Faible poids de naissance chez lesFaible poids de naissance chez les enfenf<5ans<5ans
22%16%GHANA
42%17%MADAGAGASCAR
23%16%BENIN
Malnutrition
grave et
modéré
1996-2005
Faible poids de
naissance
1998-2005
pays
Pour chaque enf.Santé, Education, Égalité, Protection. Faisons avancer
l’Humanité. UNICEF
http://www.unicef.org/french/infobycountry/congo_statisiics.html
15/03/2007.
Campagne dCampagne d’’aspersion daspersion d’’insecticideinsecticide àà effeteffet
rréémanent dmanent d’’insecticide domiciliaire (CAID)insecticide domiciliaire (CAID)
ConsisteConsiste àà pulvpulvéériserriser àà ll’’intintéérieur des habitats des insecticidesrieur des habitats des insecticides àà
effets reffets réémanents au moins 80% des maisons dmanents au moins 80% des maisons d’’une village dans lesune village dans les
zones de transmission faiblezones de transmission faible
Occasion de tuer les anophOccasion de tuer les anophèèles femellesles femelles
Diminution de nombre de piqûres infectantes
Diminution de la transmission
Efficacité dépend :- nombre d’habitats pulvérisés ( au moins 80%)
- insecticides bien adaptés aux vecteurs du
paludisme (non résistance du moustique)
La prise en chargeLa prise en charge àà domicile des enfants dedomicile des enfants de
moins de 5 ansmoins de 5 ans
ConsisteConsiste àà donner aux mdonner aux mèères et aux responsables dres et aux responsables d’’enfants unenfants un
meilleur accmeilleur accèèss àà des informations etdes informations et àà des mdes méédicamentsdicaments
antipaludiquesantipaludiques
Traitement rapide et efficaceTraitement rapide et efficace
RRééduit:duit:
-- àà 50% la progression du paludisme simple vers des formes graves50% la progression du paludisme simple vers des formes graves
-- àà 40% la mortalit40% la mortalitéé chez les enfants de moins de 5 anschez les enfants de moins de 5 ans ( Ricki Orford.( Ricki Orford.
Information technique PSI.2005)Information technique PSI.2005)
Traitement prTraitement prééemballemballéé facilefacile àà utiliser par la communaututiliser par la communautéé (TPE)(TPE)
Circuits de TPECircuits de TPE
IEC/CCC
En complément
pour tous les canaux de distribution
distrib /secteur privéDistrib à base communautaire
Distrib dans FS
ConclusionConclusion
Mise en oeuvre deMise en oeuvre de TPIeTPIe/TPIFE doivent être renforc/TPIFE doivent être renforcéée dans les payse dans les pays
endendéémique du paludismemique du paludisme
PPéérennisation des stratrennisation des stratéégies de prgies de préévention du paludisme chez lesvention du paludisme chez les
enfants de moins de 5 ans ?enfants de moins de 5 ans ?
ÉÉlargir ces mlargir ces mééthodes de protection individuelle chez les enfants âgthodes de protection individuelle chez les enfants âgééss àà
plus de 5 ans dans les zones de transmissions saisonniplus de 5 ans dans les zones de transmissions saisonnièère dere de
paludismepaludisme
Merci de votre aimableMerci de votre aimable
attentionattention
MERCI DE VOTRE
AIMABLE ATTENTION
BibliographiesBibliographies
1)1) ImprImpréégnation vestimentaire .gnation vestimentaire . Cited www.smiCited www.smi--voyagevoyage--sante.com/sante.com/--strongstrong--LL--
impregnationimpregnation--vestimentairevestimentaire--strongstrong--_a61.html_a61.html -- 105k du 13/03/07105k du 13/03/07
2)2) Des chercheurs scientifiquesDes chercheurs scientifiques éévaluent lvaluent l’’impact dimpact d’’un traitement antipaludiqueun traitement antipaludique
prprééventif pour nourrissons alors quventif pour nourrissons alors qu’’une nouvelleune nouvelle éétude rapporte destude rapporte des
rréésultats encourageants. Vsultats encourageants. Vèè partners forum cameroon (2005). citedpartners forum cameroon (2005). cited
http://www.mim.su.se/conference2005/fra/embargopress/MIM%20IPTi%http://www.mim.su.se/conference2005/fra/embargopress/MIM%20IPTi%22
0children0children--malaria%20release%20malaria%20release%20--fra.dofra.do 13/03/0713/03/07
3)3) MINSAPF . PrMINSAPF . Préévention et traitement du paludisme chez lvention et traitement du paludisme chez l’’enfantenfant
Traitement PrTraitement Prééventif Intermittent du Paludisme chez le Nourrissonventif Intermittent du Paludisme chez le Nourrisson
(TPIe). Manuel de r(TPIe). Manuel de rééfféérence pour la formation des prestataires derence pour la formation des prestataires de
soins de santsoins de santéé àà Madagascar (Madagascar (20072007 ).).
4)4) J.P. Chippaux, J.J.P. Chippaux, J.--Y. Le Hesran,M. Cot&A.MassougbogdiLimites et faiblessesY. Le Hesran,M. Cot&A.MassougbogdiLimites et faiblesses
du traitement prdu traitement prééventif intermittent dans la prventif intermittent dans la préévention du paludisme ..Bull.vention du paludisme ..Bull.
Soc. Pathol. Exot 2003,96,2,75Soc. Pathol. Exot 2003,96,2,75--76.76.
5)5) J. Bonneville,C.Defrane,T.Miklavec. Guide Pratique de Lutte contJ. Bonneville,C.Defrane,T.Miklavec. Guide Pratique de Lutte contre lere le
Paludisme en entreprise. cited httpPaludisme en entreprise. cited http
://209.85.129.104/://209.85.129.104/searchsearch?q=cache:o_L8BVhb6VMJ:?q=cache:o_L8BVhb6VMJ:www.total.comwww.total.com//staticstatic
//frfr/medias/topic848/2007/medias/topic848/2007--paludismepaludisme--
guide.pdf+OMS+ET+TPI+CHEZ+LES+ENFANTS+DE+MOINS+DE+5+ANguide.pdf+OMS+ET+TPI+CHEZ+LES+ENFANTS+DE+MOINS+DE+5+AN
S+EN+AFRIQUE&hl=S+EN+AFRIQUE&hl=frfr&&ctct==clnkclnk&&cdcd=57=57
6)6) Michel A.Coalition contre le). Paludisme. Dossier de Presse(2006Michel A.Coalition contre le). Paludisme. Dossier de Presse(2006))
7)7) Mise enMise en œœuvre Pilote du Traitement Pruvre Pilote du Traitement Prééventif intermittent du Paludismeventif intermittent du Paludisme
infantile(infantile(TPIiTPIi) propos) proposéé par lpar l’’UNICEF (2005).UNICEF (2005).
8)8) Profil National du Mali sur le statut environnement Sain pour leProfil National du Mali sur le statut environnement Sain pour les enfantss enfants
(2004)http://209.85.129.104/(2004)http://209.85.129.104/searchsearch?q=cache:bu0xTdKcoPQJ:?q=cache:bu0xTdKcoPQJ:www.afro.www.afro.
who.intwho.int//epheph//cehceh/french//french/mali_profil_national_ceh.pdfmali_profil_national_ceh.pdf++mortalitemortalite+et++et+mormor
biditbidit%C3%A9+dues+au+paludisme+chez+les+enfants+d%27age+%C3%A9+dues+au+paludisme+chez+les+enfants+d%27age+scoliscoli
areare&hl=&hl=frfr&&ctct==clnkclnk&cd=10&cd=10
9)9) Anon.PresomptiveAnon.Presomptive malariamalaria treatementtreatement in immunisationin immunisation programmes.Theprogrammes.The
LancetLancet 2003.vol3652003.vol365

Contenu connexe

Tendances

Démarche systématique à présenter
Démarche systématique à présenterDémarche systématique à présenter
Démarche systématique à présenterSaturnin Ngaka
 
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
raymondteyrouz
 
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aiguesProgramme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Mehdi Razzok
 
Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16
raymondteyrouz
 
Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009odeckmyn
 
Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)
Mehdi Razzok
 
Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16
raymondteyrouz
 
Limites des données épidémiologiques du paludisme publiées dans les documents...
Limites des données épidémiologiques du paludisme publiées dans les documents...Limites des données épidémiologiques du paludisme publiées dans les documents...
Limites des données épidémiologiques du paludisme publiées dans les documents...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Innovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme grave
Innovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme graveInnovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme grave
Innovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme grave
Institut Pasteur de Madagascar
 
Peron vhavhe du 2012
Peron vhavhe du 2012Peron vhavhe du 2012
Peron vhavhe du 2012odeckmyn
 
Debray d hépatite virale b et c 2014
Debray d  hépatite virale b et c 2014Debray d  hépatite virale b et c 2014
Debray d hépatite virale b et c 2014odeckmyn
 
Bernard hépatites b et c du 2012 final
Bernard  hépatites b et c du 2012 finalBernard  hépatites b et c du 2012 final
Bernard hépatites b et c du 2012 finalodeckmyn
 
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelle
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire NaturellePeron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelle
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelleodeckmyn
 
Français: Dr. Liz Zubek et Dr. Alison C. Bested
Français: Dr. Liz Zubek et Dr. Alison C. BestedFrançais: Dr. Liz Zubek et Dr. Alison C. Bested
Français: Dr. Liz Zubek et Dr. Alison C. Bested
Conference to Develop a Federal Framework on Lyme Disease
 
Fontaine préventio et vaccination du16
Fontaine préventio et vaccination  du16 Fontaine préventio et vaccination  du16
Fontaine préventio et vaccination du16
odeckmyn
 
Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1odeckmyn
 
communiqué de Presse AFDIAG -
communiqué de Presse AFDIAG - communiqué de Presse AFDIAG -
communiqué de Presse AFDIAG - pbcom1998
 
Les Mécanismes Physiopathologiques de l'Anémie Sévère
Les Mécanismes Physiopathologiques de l'Anémie SévèreLes Mécanismes Physiopathologiques de l'Anémie Sévère
Les Mécanismes Physiopathologiques de l'Anémie Sévère
Institut Pasteur de Madagascar
 

Tendances (19)

Démarche systématique à présenter
Démarche systématique à présenterDémarche systématique à présenter
Démarche systématique à présenter
 
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
 
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aiguesProgramme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
 
Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16
 
Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009
 
Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)
 
Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16
 
Limites des données épidémiologiques du paludisme publiées dans les documents...
Limites des données épidémiologiques du paludisme publiées dans les documents...Limites des données épidémiologiques du paludisme publiées dans les documents...
Limites des données épidémiologiques du paludisme publiées dans les documents...
 
Innovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme grave
Innovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme graveInnovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme grave
Innovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme grave
 
Peron vhavhe du 2012
Peron vhavhe du 2012Peron vhavhe du 2012
Peron vhavhe du 2012
 
Debray d hépatite virale b et c 2014
Debray d  hépatite virale b et c 2014Debray d  hépatite virale b et c 2014
Debray d hépatite virale b et c 2014
 
Bernard hépatites b et c du 2012 final
Bernard  hépatites b et c du 2012 finalBernard  hépatites b et c du 2012 final
Bernard hépatites b et c du 2012 final
 
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
 
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelle
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire NaturellePeron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelle
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelle
 
Français: Dr. Liz Zubek et Dr. Alison C. Bested
Français: Dr. Liz Zubek et Dr. Alison C. BestedFrançais: Dr. Liz Zubek et Dr. Alison C. Bested
Français: Dr. Liz Zubek et Dr. Alison C. Bested
 
Fontaine préventio et vaccination du16
Fontaine préventio et vaccination  du16 Fontaine préventio et vaccination  du16
Fontaine préventio et vaccination du16
 
Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1
 
communiqué de Presse AFDIAG -
communiqué de Presse AFDIAG - communiqué de Presse AFDIAG -
communiqué de Presse AFDIAG -
 
Les Mécanismes Physiopathologiques de l'Anémie Sévère
Les Mécanismes Physiopathologiques de l'Anémie SévèreLes Mécanismes Physiopathologiques de l'Anémie Sévère
Les Mécanismes Physiopathologiques de l'Anémie Sévère
 

En vedette

La chimioprophylaxie antipaludiques et les groupes-cibles
La chimioprophylaxie antipaludiques et les groupes-ciblesLa chimioprophylaxie antipaludiques et les groupes-cibles
La chimioprophylaxie antipaludiques et les groupes-cibles
Institut Pasteur de Madagascar
 
Prise en charge de l’accès palustre à Plasmodium knowlesi
Prise en charge de l’accès palustre à Plasmodium knowlesiPrise en charge de l’accès palustre à Plasmodium knowlesi
Prise en charge de l’accès palustre à Plasmodium knowlesi
Institut Pasteur de Madagascar
 
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et préventionPaludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Institut Pasteur de Madagascar
 
Traitement du paludisme chez les femmes enceintes
Traitement du paludisme chez les femmes enceintesTraitement du paludisme chez les femmes enceintes
Traitement du paludisme chez les femmes enceintes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Pacha reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
Pacha   reso groupe linkedin des paroissiens de chatouPacha   reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
Pacha reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
PACHA-RESO
 
Le paludisme chez la femme enceinte
Le paludisme chez la femme enceinteLe paludisme chez la femme enceinte
Le paludisme chez la femme enceinte
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
Institut Pasteur de Madagascar
 
L'anémie sévère palustre: ou en est-on en ce debut du 21è sicle?
L'anémie sévère palustre: ou en est-on en ce debut du 21è sicle?L'anémie sévère palustre: ou en est-on en ce debut du 21è sicle?
L'anémie sévère palustre: ou en est-on en ce debut du 21è sicle?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13Mélanie Ducharme
 
Mbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - SantéMbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - Santé
bombrand3
 
Le nouveau classement des OT
Le nouveau classement des OTLe nouveau classement des OT
Le nouveau classement des OTUDOTSI50
 
Présentation du site
Présentation du sitePrésentation du site
Présentation du siteAiguesMortes
 
Questionnaire Results
Questionnaire ResultsQuestionnaire Results
Questionnaire Resultsahashf
 
Le projet : Garki, historique et conséquences
Le projet : Garki, historique et conséquencesLe projet : Garki, historique et conséquences
Le projet : Garki, historique et conséquences
Institut Pasteur de Madagascar
 
La parole aux moustiques
La parole aux moustiquesLa parole aux moustiques
La parole aux moustiques
Institut Pasteur de Madagascar
 
Caractérisation de chitinases chez les nématodes
Caractérisation de chitinases chez les nématodesCaractérisation de chitinases chez les nématodes
Caractérisation de chitinases chez les nématodes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Multi City
Multi CityMulti City
Multi Cityaimeric
 
Ppt0000001
Ppt0000001Ppt0000001
Ppt0000001
LJ2939
 

En vedette (20)

La chimioprophylaxie antipaludiques et les groupes-cibles
La chimioprophylaxie antipaludiques et les groupes-ciblesLa chimioprophylaxie antipaludiques et les groupes-cibles
La chimioprophylaxie antipaludiques et les groupes-cibles
 
Prise en charge de l’accès palustre à Plasmodium knowlesi
Prise en charge de l’accès palustre à Plasmodium knowlesiPrise en charge de l’accès palustre à Plasmodium knowlesi
Prise en charge de l’accès palustre à Plasmodium knowlesi
 
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et préventionPaludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
 
Traitement du paludisme chez les femmes enceintes
Traitement du paludisme chez les femmes enceintesTraitement du paludisme chez les femmes enceintes
Traitement du paludisme chez les femmes enceintes
 
Pacha reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
Pacha   reso groupe linkedin des paroissiens de chatouPacha   reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
Pacha reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
 
Le paludisme chez la femme enceinte
Le paludisme chez la femme enceinteLe paludisme chez la femme enceinte
Le paludisme chez la femme enceinte
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
L'anémie sévère palustre: ou en est-on en ce debut du 21è sicle?
L'anémie sévère palustre: ou en est-on en ce debut du 21è sicle?L'anémie sévère palustre: ou en est-on en ce debut du 21è sicle?
L'anémie sévère palustre: ou en est-on en ce debut du 21è sicle?
 
Spreecast2 13 mai 2014
Spreecast2 13 mai 2014Spreecast2 13 mai 2014
Spreecast2 13 mai 2014
 
Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13
 
Mbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - SantéMbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - Santé
 
Le nouveau classement des OT
Le nouveau classement des OTLe nouveau classement des OT
Le nouveau classement des OT
 
Présentation du site
Présentation du sitePrésentation du site
Présentation du site
 
Questionnaire Results
Questionnaire ResultsQuestionnaire Results
Questionnaire Results
 
Le projet : Garki, historique et conséquences
Le projet : Garki, historique et conséquencesLe projet : Garki, historique et conséquences
Le projet : Garki, historique et conséquences
 
La parole aux moustiques
La parole aux moustiquesLa parole aux moustiques
La parole aux moustiques
 
Caractérisation de chitinases chez les nématodes
Caractérisation de chitinases chez les nématodesCaractérisation de chitinases chez les nématodes
Caractérisation de chitinases chez les nématodes
 
Multi City
Multi CityMulti City
Multi City
 
Ppt0000001
Ppt0000001Ppt0000001
Ppt0000001
 

Similaire à Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention

Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et préventionLe paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Institut Pasteur de Madagascar
 
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodiesDifférentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Institut Pasteur de Madagascar
 
A la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludismeA la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Vaccination
Vaccination Vaccination
Vaccination
Joris FAGBEMIRO
 
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentVaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Joris Fagbemiro
 
Les traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludismeLes traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Peut-on justifier un vaccin pour la femme enceinte ?
Peut-on justifier un vaccin pour la femme enceinte ?Peut-on justifier un vaccin pour la femme enceinte ?
Peut-on justifier un vaccin pour la femme enceinte ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Les indices paludométriques
Les indices paludométriquesLes indices paludométriques
Les indices paludométriques
Institut Pasteur de Madagascar
 
La poliomyelite aigue
La poliomyelite aigueLa poliomyelite aigue
La poliomyelite aiguebelaibzino
 
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielleBioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Institut Pasteur de Madagascar
 
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et préventionLe paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Institut Pasteur de Madagascar
 
Les vaccinations rappel calendrier vaccinal 2008
Les vaccinations rappel calendrier vaccinal 2008Les vaccinations rappel calendrier vaccinal 2008
Les vaccinations rappel calendrier vaccinal 2008
esf3
 
rougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptxrougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptx
alex422284
 
Paludisme et grossesse
Paludisme et grossessePaludisme et grossesse
Paludisme et grossesse
Idi Amadou
 
La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?
Institut Pasteur de Madagascar
 

Similaire à Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention (20)

Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et préventionLe paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
 
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
 
Polio cours (1)
Polio cours (1)Polio cours (1)
Polio cours (1)
 
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodiesDifférentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
 
A la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludismeA la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludisme
 
Vaccination
Vaccination Vaccination
Vaccination
 
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentVaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
 
Les traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludismeLes traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludisme
 
Peut-on justifier un vaccin pour la femme enceinte ?
Peut-on justifier un vaccin pour la femme enceinte ?Peut-on justifier un vaccin pour la femme enceinte ?
Peut-on justifier un vaccin pour la femme enceinte ?
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
 
Les indices paludométriques
Les indices paludométriquesLes indices paludométriques
Les indices paludométriques
 
La poliomyelite aigue
La poliomyelite aigueLa poliomyelite aigue
La poliomyelite aigue
 
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielleBioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle
 
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
 
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et préventionLe paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
 
Les vaccinations rappel calendrier vaccinal 2008
Les vaccinations rappel calendrier vaccinal 2008Les vaccinations rappel calendrier vaccinal 2008
Les vaccinations rappel calendrier vaccinal 2008
 
rougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptxrougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptx
 
La coqueluche
La coquelucheLa coqueluche
La coqueluche
 
Paludisme et grossesse
Paludisme et grossessePaludisme et grossesse
Paludisme et grossesse
 
La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
Institut Pasteur de Madagascar
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
Institut Pasteur de Madagascar
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
 
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
 

Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention

  • 1. Dr Rakotoarivony Marie Clémence ET LE PALUDISME PREVENTIONS EPIDEMIOLOGIE CHEZ LE JEUNE ENFANT EVALUATION par les FACILITATEURS
  • 2. Le paludisme est une des maladies les plus meurtriLe paludisme est une des maladies les plus meurtrièèresres au mondeau monde CC’’est une maladie parasitaire transmise par desest une maladie parasitaire transmise par des anophanophèèles femelles, qui sles femelles, qui séévit dans les rvit dans les réégions tropicalesgions tropicales et subtropicaleset subtropicales Les enfants moins de 5 ans et les femmes enceintesLes enfants moins de 5 ans et les femmes enceintes sont les plus vulnsont les plus vulnéérables.rables. Mais les impacts pourraient être rMais les impacts pourraient être rééduits au niveauduits au niveau mondial par les moyens dont nous disposons dmondial par les moyens dont nous disposons dééjjàà..
  • 3. ÉÉpidpidéémiologiemiologie du paludisme chez les jeunesdu paludisme chez les jeunes enfantsenfants 1million décès d’enfants de moins de 5 ans en Afrique subsaharienne 1 enfant meurt /30 sec (3000cas/jour) 500 000 cas /an de formes graves de paludisme chez les enfants africains moins de 5 ans 7% d’enfants qui y survivent souffrent de handicaps neurologiques le reste de sa vie 60% de cas d’absentéisme Michel A. Coalition contre le. Paludisme.(2006) Situation dans le monde : 40% enfants vivent dans les pays endémiques du paludisme
  • 4. Facteurs immunologiques rendant les jeunesFacteurs immunologiques rendant les jeunes enfants trenfants trèès vulns vulnéérables au paludismerables au paludisme acquisition de lacquisition de l’’immunitimmunitéé contre le paludisme : conditionncontre le paludisme : conditionnéée par le contacte par le contact rrééppééttéé avec le parasiteavec le parasite Enfants dEnfants dèès la naissance : encore prots la naissance : encore protééggéé par les anticorps maternelspar les anticorps maternels transmis par le cordon ombilicaltransmis par le cordon ombilical ceci diminue peuceci diminue peu àà peupeu ÀÀ partir de 6 mois jusqupartir de 6 mois jusqu’à’à 5 ans , du fait de piq5 ans , du fait de piqûûres rres rééppééttéées,il fabrique sones,il fabrique son propre anticorps et peupropre anticorps et peu àà peu sa prpeu sa préémunition (munition (àà 55 -- 8 ans).8 ans). En zone de transmission saisonniEn zone de transmission saisonnièère les enfants ont moins de piqre les enfants ont moins de piqûûres, moinsres, moins dd’’anticorpsanticorps antianti parasite et seront plus exposparasite et seront plus exposéés au forme grave des au forme grave de paludismepaludisme Risques plusRisques plus éélevlevéés de ds de déévelopper un accvelopper un accèès grave de paludisme suites grave de paludisme suite àà unun accaccèès simple non ou mal soigns simple non ou mal soignéé.. Pic de mortalitPic de mortalitéé:1:1--2ans2ans ((J.BonnevilleJ.Bonneville etet alGuidealGuide PretiquePretique de Lutte contre le Paludisme en entreprise)de Lutte contre le Paludisme en entreprise)
  • 5. Facteurs aggravants du paludisme enFacteurs aggravants du paludisme en Afrique chez les enfants de jeunes âgesAfrique chez les enfants de jeunes âges PauvretPauvretéé Troubles civilsTroubles civils Insuffisances des infrastructuresInsuffisances des infrastructures RRéésistance aux msistance aux méédicaments antipaludiques de plusdicaments antipaludiques de plus en plus fren plus frééquentsquents
  • 6. ConsConsééquences du paludisme chez les enfantsquences du paludisme chez les enfants •• AnAnéémiemie •• InsuffisanceInsuffisance pondpondééralerale àà lala naissancenaissance •• MalnutritionMalnutrition •• ÉÉpilepsiepilepsie •• ProblProblèèmesmes neurologiquesneurologiques •• Absence longueAbsence longue àà ll’é’écolecole •• ddéépendance danspendance dans la viela vie •• ddééccèèss un enfant présente 1.6 à 5.4 épisodes /an . (Michel A. Coalition française contre le. Paludisme.(2006)
  • 7. Traitements prTraitements prééventifs chez la femme enceinteventifs chez la femme enceinte Traitement prTraitement prééventif intermittent chez les nourrissonsventif intermittent chez les nourrissons Promotion de moustiquaire imprPromotion de moustiquaire impréégngnéé dd’’insecticideinsecticide àà effeteffet durable (MID) dans les formations sanitairesdurable (MID) dans les formations sanitaires LL’’Aspersion intradomiciliaire (CAID)Aspersion intradomiciliaire (CAID) PECADOMPECADOM Les diffLes difféérentes stratrentes stratéégies de prgies de préévention duvention du paludisme chez les enfants de jeunes âgespaludisme chez les enfants de jeunes âges
  • 8. Traitements prTraitements prééventifs intermittents chez la femmeventifs intermittents chez la femme enceinteenceinte traite les parasites infectants dans le sang de la mtraite les parasites infectants dans le sang de la mèère et lere et le placentaplacenta Diminue le risque dDiminue le risque d’’ananéémiemie éévite le faible poidsvite le faible poids àà la naissancela naissance MMééthodesthodes :: Donner de mDonner de méédicaments antipaludiques :dicaments antipaludiques : 2 doses de SP2 doses de SP àà intervalle de 1 mois,dintervalle de 1 mois,dèès la perception des la perception de mouvements fmouvements fœœtaux par la mtaux par la mèère (16re (16èèmeme semsem)) Doses supervisDoses supervisééeses Ne pas donner si allergies aux sulfamides ou prise de SP moiNe pas donner si allergies aux sulfamides ou prise de SP moinsns dd’’un mois.un mois.
  • 9. METHODES ET CIBLESMETHODES ET CIBLES:: -- Cible: 0Cible: 0--11mois11mois -- Administrer de molAdministrer de moléécules antipaludiques pendant la scules antipaludiques pendant la sééance de vaccinationance de vaccination (PEV) chez les enfants dans les zones de transmission de paludis(PEV) chez les enfants dans les zones de transmission de paludisme stableme stable -- MolMoléécules : SP ( SP+ACT encours dcules : SP ( SP+ACT encours d’’ éétude pour le TPIe saisonnier)tude pour le TPIe saisonnier) en prise supervisen prise supervisééee dosedose àà repeter si vomissement aprrepeter si vomissement aprèès 30mns 30mn -- Posologie :SPPosologie :SP 1/2cp1/2cpROUVAXROUVAXSP3SP3 1/2cp1/2cpTetravalent 3Tetravalent 3SP2SP2 1/2cp1/2cpTetravalent 2Tetravalent 2SP1SP1 dosedoseppéérioderiodepriseprise ContreContre--indication : si prise de SP en moins de 1 moisindication : si prise de SP en moins de 1 mois si allergies aux dsi allergies aux déérivrivéés de sulfamidess de sulfamides Traitements PrTraitements Prééventifs intermittents(ventifs intermittents(TPIeTPIe))
  • 10. POINTS FORTSPOINTS FORTS rrééduit :duit : -- ll’’ ananéémie duemie due àà la parasitla parasitéémie dumie du nourrissonnourrisson -- la frla frééquence de fiquence de fièèvre due auvre due au paludismepaludisme -- ll’’insuffisance pondinsuffisance pondééralerale -- la prla préévalence du paludismevalence du paludisme la mortalitla mortalitéé ququ’’il induit chez lesil induit chez les enfantsenfants -- SP: bien tolSP: bien toléérréé demidemi--vie longuevie longue POINTS FAIBLESPOINTS FAIBLES :: -- limite dlimite d’’utilisationutilisation àà 12 mois12 mois -- limite dlimite d’’utilisationutilisation àà une trancheune tranche dd’’age bien dage bien dééfinie alors que plusfinie alors que plus souvent taux de mortalitsouvent taux de mortalitéé due audue au paludisme grave des enfants sepaludisme grave des enfants se situe entre 1situe entre 1--5 ans ou plus dans le5 ans ou plus dans le s zoness zones àà transmission saisonnitransmission saisonnièèrere ou instableou instable -- Retard dRetard d’’acquisition dacquisition d’’immunitimmunitéé contre le paludismecontre le paludisme -- Risque de diffusion rapide deRisque de diffusion rapide de chimiorchimioréésistance de souchesistance de souche P.fP.f (( utilisation non contrôlutilisation non contrôléé en dehorsen dehors du PEV)du PEV) -- PossibilitPossibilitéé dd’’effet rebondeffet rebond (J.(J.--P. Chippaux et al.Bull Soc Pathol ExotP. Chippaux et al.Bull Soc Pathol Exot 2003)2003)
  • 11. La plupart des moustiques quiLa plupart des moustiques qui transmettent le paludismetransmettent le paludisme piquent la nuitpiquent la nuit MID/MII bien utilisMID/MII bien utiliséé rrééduiraitduirait -- la transmission du paludismela transmission du paludisme àà 90%90% -- La morbiditLa morbiditéé de 50%de 50% -- la mortalitla mortalitéé ggéénnéérale de 20%rale de 20% PromotionPromotion de moustiquaires imprde moustiquaires impréégngnééss dd’’insecticidesinsecticides
  • 12. Condition dCondition d’’efficacitefficacitéé des MII/MIDdes MII/MID Au moins une partie des vecteurs piquent au moment etAu moins une partie des vecteurs piquent au moment et àà ll’’endroit oendroit oùù les gens dormentles gens dorment VolontVolontéé de la population dde la population d’’utiliser les MII/MIDutiliser les MII/MID SystSystèème assurant une fourniture adme assurant une fourniture adééquate desquate des moustiquaires et des insecticides de retraitementmoustiquaires et des insecticides de retraitement
  • 13. Couverture en moustiquaire chezCouverture en moustiquaire chez enfenf<5 ans<5 ans 19991999--20052005 4%15%GHANA MADAGAGASCAR 7%60%BENIN moustiquaire imprégné d'insecticide Moustiquaire simple pays Pour chaque enf.Santé, Education, Égalité, Protection. Faisons avancer l’Humanité. UNICEF http://www.unicef.org/french/infobycountry/congo_statisiics.html 15/03/2007.
  • 14. Cas de fiCas de fièèvre traitvre traitéé avec antipaludique chezavec antipaludique chez enfenf<5<5 ans 1999ans 1999--20052005 63%GHANA 34%MADAGAGASCAR 60%BENIN Cas de fièvrepays Pour chaque enf.Santé, Education, Égalité, Protection. Faisons avancer l’Humanité. UNICEF http://www.unicef.org/french/infobycountry/congo_statisiics.html 15/03/2007.
  • 15. MortalitMortalitéé des enfants moins de 5 ansdes enfants moins de 5 ans 112122GHANA 119168MADAGAGASCAR 150185BENIN MORTALITE 2005 pour 1000naissanc e vivante MORTALITE 1990 pour 1000 naissance vivante pays Pour chaque enf.Santé, Education, Égalité, Protection. Faisons avancer l’Humanité. UNICEF http://www.unicef.org/french/infobycountry/congo_statisiics.htm l 15/03/2007.
  • 16. Faible poids de naissance chez lesFaible poids de naissance chez les enfenf<5ans<5ans 22%16%GHANA 42%17%MADAGAGASCAR 23%16%BENIN Malnutrition grave et modéré 1996-2005 Faible poids de naissance 1998-2005 pays Pour chaque enf.Santé, Education, Égalité, Protection. Faisons avancer l’Humanité. UNICEF http://www.unicef.org/french/infobycountry/congo_statisiics.html 15/03/2007.
  • 17. Campagne dCampagne d’’aspersion daspersion d’’insecticideinsecticide àà effeteffet rréémanent dmanent d’’insecticide domiciliaire (CAID)insecticide domiciliaire (CAID) ConsisteConsiste àà pulvpulvéériserriser àà ll’’intintéérieur des habitats des insecticidesrieur des habitats des insecticides àà effets reffets réémanents au moins 80% des maisons dmanents au moins 80% des maisons d’’une village dans lesune village dans les zones de transmission faiblezones de transmission faible Occasion de tuer les anophOccasion de tuer les anophèèles femellesles femelles Diminution de nombre de piqûres infectantes Diminution de la transmission Efficacité dépend :- nombre d’habitats pulvérisés ( au moins 80%) - insecticides bien adaptés aux vecteurs du paludisme (non résistance du moustique)
  • 18. La prise en chargeLa prise en charge àà domicile des enfants dedomicile des enfants de moins de 5 ansmoins de 5 ans ConsisteConsiste àà donner aux mdonner aux mèères et aux responsables dres et aux responsables d’’enfants unenfants un meilleur accmeilleur accèèss àà des informations etdes informations et àà des mdes méédicamentsdicaments antipaludiquesantipaludiques Traitement rapide et efficaceTraitement rapide et efficace RRééduit:duit: -- àà 50% la progression du paludisme simple vers des formes graves50% la progression du paludisme simple vers des formes graves -- àà 40% la mortalit40% la mortalitéé chez les enfants de moins de 5 anschez les enfants de moins de 5 ans ( Ricki Orford.( Ricki Orford. Information technique PSI.2005)Information technique PSI.2005) Traitement prTraitement prééemballemballéé facilefacile àà utiliser par la communaututiliser par la communautéé (TPE)(TPE)
  • 19. Circuits de TPECircuits de TPE IEC/CCC En complément pour tous les canaux de distribution distrib /secteur privéDistrib à base communautaire Distrib dans FS
  • 20. ConclusionConclusion Mise en oeuvre deMise en oeuvre de TPIeTPIe/TPIFE doivent être renforc/TPIFE doivent être renforcéée dans les payse dans les pays endendéémique du paludismemique du paludisme PPéérennisation des stratrennisation des stratéégies de prgies de préévention du paludisme chez lesvention du paludisme chez les enfants de moins de 5 ans ?enfants de moins de 5 ans ? ÉÉlargir ces mlargir ces mééthodes de protection individuelle chez les enfants âgthodes de protection individuelle chez les enfants âgééss àà plus de 5 ans dans les zones de transmissions saisonniplus de 5 ans dans les zones de transmissions saisonnièère dere de paludismepaludisme
  • 21. Merci de votre aimableMerci de votre aimable attentionattention
  • 23. BibliographiesBibliographies 1)1) ImprImpréégnation vestimentaire .gnation vestimentaire . Cited www.smiCited www.smi--voyagevoyage--sante.com/sante.com/--strongstrong--LL-- impregnationimpregnation--vestimentairevestimentaire--strongstrong--_a61.html_a61.html -- 105k du 13/03/07105k du 13/03/07 2)2) Des chercheurs scientifiquesDes chercheurs scientifiques éévaluent lvaluent l’’impact dimpact d’’un traitement antipaludiqueun traitement antipaludique prprééventif pour nourrissons alors quventif pour nourrissons alors qu’’une nouvelleune nouvelle éétude rapporte destude rapporte des rréésultats encourageants. Vsultats encourageants. Vèè partners forum cameroon (2005). citedpartners forum cameroon (2005). cited http://www.mim.su.se/conference2005/fra/embargopress/MIM%20IPTi%http://www.mim.su.se/conference2005/fra/embargopress/MIM%20IPTi%22 0children0children--malaria%20release%20malaria%20release%20--fra.dofra.do 13/03/0713/03/07 3)3) MINSAPF . PrMINSAPF . Préévention et traitement du paludisme chez lvention et traitement du paludisme chez l’’enfantenfant Traitement PrTraitement Prééventif Intermittent du Paludisme chez le Nourrissonventif Intermittent du Paludisme chez le Nourrisson (TPIe). Manuel de r(TPIe). Manuel de rééfféérence pour la formation des prestataires derence pour la formation des prestataires de soins de santsoins de santéé àà Madagascar (Madagascar (20072007 ).). 4)4) J.P. Chippaux, J.J.P. Chippaux, J.--Y. Le Hesran,M. Cot&A.MassougbogdiLimites et faiblessesY. Le Hesran,M. Cot&A.MassougbogdiLimites et faiblesses du traitement prdu traitement prééventif intermittent dans la prventif intermittent dans la préévention du paludisme ..Bull.vention du paludisme ..Bull. Soc. Pathol. Exot 2003,96,2,75Soc. Pathol. Exot 2003,96,2,75--76.76.
  • 24. 5)5) J. Bonneville,C.Defrane,T.Miklavec. Guide Pratique de Lutte contJ. Bonneville,C.Defrane,T.Miklavec. Guide Pratique de Lutte contre lere le Paludisme en entreprise. cited httpPaludisme en entreprise. cited http ://209.85.129.104/://209.85.129.104/searchsearch?q=cache:o_L8BVhb6VMJ:?q=cache:o_L8BVhb6VMJ:www.total.comwww.total.com//staticstatic //frfr/medias/topic848/2007/medias/topic848/2007--paludismepaludisme-- guide.pdf+OMS+ET+TPI+CHEZ+LES+ENFANTS+DE+MOINS+DE+5+ANguide.pdf+OMS+ET+TPI+CHEZ+LES+ENFANTS+DE+MOINS+DE+5+AN S+EN+AFRIQUE&hl=S+EN+AFRIQUE&hl=frfr&&ctct==clnkclnk&&cdcd=57=57 6)6) Michel A.Coalition contre le). Paludisme. Dossier de Presse(2006Michel A.Coalition contre le). Paludisme. Dossier de Presse(2006)) 7)7) Mise enMise en œœuvre Pilote du Traitement Pruvre Pilote du Traitement Prééventif intermittent du Paludismeventif intermittent du Paludisme infantile(infantile(TPIiTPIi) propos) proposéé par lpar l’’UNICEF (2005).UNICEF (2005). 8)8) Profil National du Mali sur le statut environnement Sain pour leProfil National du Mali sur le statut environnement Sain pour les enfantss enfants (2004)http://209.85.129.104/(2004)http://209.85.129.104/searchsearch?q=cache:bu0xTdKcoPQJ:?q=cache:bu0xTdKcoPQJ:www.afro.www.afro. who.intwho.int//epheph//cehceh/french//french/mali_profil_national_ceh.pdfmali_profil_national_ceh.pdf++mortalitemortalite+et++et+mormor biditbidit%C3%A9+dues+au+paludisme+chez+les+enfants+d%27age+%C3%A9+dues+au+paludisme+chez+les+enfants+d%27age+scoliscoli areare&hl=&hl=frfr&&ctct==clnkclnk&cd=10&cd=10 9)9) Anon.PresomptiveAnon.Presomptive malariamalaria treatementtreatement in immunisationin immunisation programmes.Theprogrammes.The LancetLancet 2003.vol3652003.vol365