SlideShare une entreprise Scribd logo
Le paludisme du jeune enfant
Epidémiologie et prévention
Docteur BA Ousmane
Laboratoire de Parasitologie et de Mycologie Médicale
Institut National de Recherches en Santé Publique ( INRSP )
Atelier Paludisme 2006
EVALUATION
par les FACILITATEURS
PlanPlan
IntroductionIntroduction
EpidEpidéémiologiemiologie
PrPrééventionvention
ConclusionConclusion
IntroductionIntroduction
Un dUn dééccèès ds d’’enfant sur cinq en Afrique estenfant sur cinq en Afrique est
imputable au paludismeimputable au paludisme
La mortalitLa mortalitéé indirecte 2 fois plus importanteindirecte 2 fois plus importante
(J(J--M SAM SAÏÏSSY in paludisme grave, 2001,SSY in paludisme grave, 2001,
ArmetteArmette ééditeur )diteur )
ConsConsééquences:quences: WHO/CDS/RBM/2002.38WHO/CDS/RBM/2002.38
-- LL’’ananéémie,mie,
-- ll’’insuffisance pondinsuffisance pondééralerale àà lala
naissance,naissance,
-- ll’é’épilepsie et les problpilepsie et les problèèmesmes
neurologique.neurologique.
EpidEpidéémiologie ( 1 ):miologie ( 1 ): Zones de TransmissionZones de Transmission
EpidEpidéémiologie ( 2 ): morbiditmiologie ( 2 ): morbiditéé
R. W. Snow et alal 1999
Fig. 1. Mortality in severe malaria groups compared to other chiFig. 1. Mortality in severe malaria groups compared to other children hospitalisedldren hospitalised
with falciparum malaria.with falciparum malaria.
EpidEpidéémiologie( 3 ) :miologie( 3 ) : morbiditmorbiditéé :: formes gravesformes graves
EpidEpidéémiologiemiologie ( 4 ): MortalitMortalitéé
R. W. Snow et al. 1999R. W. Snow et al. 1999
EpidEpidéémiologie ( 5 ):miologie ( 5 ): MortalitMortalitéé
EpidEpidéémiologie ( 6 )miologie ( 6 )
Dans les situations de forte transmission, laDans les situations de forte transmission, la
morbiditmorbiditéé et la mortalitet la mortalitéé sont concentrsont concentréées sur ceses sur ces
jeunes enfants et que, si les pathologiesjeunes enfants et que, si les pathologies
engageants le pronostic vital telles que leengageants le pronostic vital telles que le
neuropaludisme sont rares, lneuropaludisme sont rares, l’’incidence de lincidence de l’’ananéémiemie
grave estgrave est éélevlevéée.e.
Lorsque la transmission devient moins intense, onLorsque la transmission devient moins intense, on
observe de plus en plus de cas de neuropaludismeobserve de plus en plus de cas de neuropaludisme
chez les enfantschez les enfants
Zone instable ouZone instable ou éépidpidéémique, le risque gmique, le risque géénnééralral
dd’’accaccèès palustres ayant un pronostic sombre ss palustres ayant un pronostic sombre s’é’étendtend
àà des classes ddes classes d’’âge beaucoup plus nombreux.âge beaucoup plus nombreux.
PrPréévention :vention : Moustiquaires imprMoustiquaires impréégngnéées( 1 )es( 1 )
PrPréévention :vention : Moustiquaires imprMoustiquaires impréégngnéées( 2 )es( 2 )
JC Youmba et al. 2004JC Youmba et al. 2004
PrPréévention:vention:Traitement PrTraitement Prééventif Intermittent( 1 )ventif Intermittent( 1 )
Courbe de survie (Courbe de survie ( Schellenberg D et al 2005Schellenberg D et al 2005))
PrPréévention:vention:Traitement PrTraitement Prééventif Intermittent( 2 )ventif Intermittent( 2 )
Taux de malaria clinique depuis 1 mois aprTaux de malaria clinique depuis 1 mois aprèès les 3 doses jusqus les 3 doses jusqu’à’à la fin du suivila fin du suivi
Schellenberg D et al. 2005Schellenberg D et al. 2005
PrPrééventionvention :: Prise en chargePrise en charge àà domiciledomicile
( PECDOM( PECDOM )
Les accLes accèès palustres ss palustres s’’aggravent rapidement, donc ilaggravent rapidement, donc il
faut une prise en charge rapide des enfants.faut une prise en charge rapide des enfants.
Dans uneDans une éétude rtude rééalisaliséée au Burkina, ( Sirima et al.e au Burkina, ( Sirima et al.
2003 ) soins communautaires: r2003 ) soins communautaires: rééduit de 50% laduit de 50% la
progression vers paludisme grave.progression vers paludisme grave.
5050 àà70% des d70% des dééccèès infantiles se produisents infantiles se produisent àà
domicile sans aucun contact avec les services dedomicile sans aucun contact avec les services de
santsantéé..
La PECDOM : rLa PECDOM : rééduit 50% la progression vers leduit 50% la progression vers le
paludisme grave et de 40% la mortalitpaludisme grave et de 40% la mortalitéé chez leschez les
moins de 5 ans ( Kidane et Morrow, 2000; Sirima etmoins de 5 ans ( Kidane et Morrow, 2000; Sirima et
al., 2003)al., 2003)
Conclusion ( 1 )Conclusion ( 1 )
MorbiditMorbiditéé et mortalitet mortalitéé: difficile d: difficile d’’avoir des chiffres exact:avoir des chiffres exact:
-- difficultdifficultéés diagnosticss diagnostics
-- accaccèès auxs aux éétablissements de santtablissements de santéé..
Moustiquaires imprMoustiquaires impréégngnéées:es:
-- couverturecouverture
-- cocoûût.t.
TPI :TPI : -- SP ne peut être gSP ne peut être géénnééraliser( Rraliser( Réésistance )sistance )
-- ACT: coACT: coûût et risque de rt et risque de réésistance.sistance.
PECDOM:PECDOM:
-- Manipulation quelconque des ACTManipulation quelconque des ACT
-- Risque de traiter nRisque de traiter n’’importe qui et de dimporte qui et de dééveloppervelopper
des rdes réésistancessistances àà ces prces préécieux mcieux méédicaments.dicaments.
Conclusion ( 2 )Conclusion ( 2 )
Les TPI chez les enfants et les PECDOM sontLes TPI chez les enfants et les PECDOM sont
des stratdes stratéégies de lgies de l’’OMS controversOMS controverséées, quies, qui
devront faire ldevront faire l’’objet de plus dobjet de plus d’é’études et detudes et de
rrééflexions avant leurs instaurationsflexions avant leurs instaurations àà grandegrande
ééchellechelle
Toute stratToute stratéégie devra être adaptergie devra être adapter àà la rla rééalitalitéé dudu
terrain.terrain.
Pour lPour l’’instant la rinstant la rééduction du coduction du coûût ett et
ll’’augmentation de la couverture desaugmentation de la couverture des
moustiquaires imprmoustiquaires impréégngnéées, combines, combinééee àà la prisela prise
en charge rapide des cas, semble être laen charge rapide des cas, semble être la
stratstratéégie la plus efficace.gie la plus efficace.
BibliographieBibliographie
1- D. Schellenberg, C. Menendez, E. Kahigwa, J. Aponte, J. Vidal, MD. Schellenberg, C. Menendez, E. Kahigwa, J. Aponte, J. Vidal, M. Tanner, H. Mshinda, P.. Tanner, H. Mshinda, P.
AlonsoAlonso
Intermittent treatment for malaria and anaemia control aIntermittent treatment for malaria and anaemia control at time of routine vaccinations int time of routine vaccinations in
Tanzanian infants: a randomised, placeboTanzanian infants: a randomised, placebo--controlled trial.controlled trial.
The Lancet,The Lancet, Volume 357,Volume 357, Issue 9267,Issue 9267, Pages 1471Pages 1471--14771477
22-- D Schellenberg, C Menendez and JJ AponteD Schellenberg, C Menendez and JJ Aponte et alet al.., Intermittent preventive antimalarial, Intermittent preventive antimalarial
treatment for Tanzanian infants: followtreatment for Tanzanian infants: follow--up to age 2 years of a randomised, placeboup to age 2 years of a randomised, placebo--controlled trial,controlled trial,
LancetLancet 365 (2005), pp. 1481365 (2005), pp. 1481––1483.1483.
33-- Schellenberg D et al.Schellenberg D et al. Intermittent treatment for malaria and anaemia control atIntermittent treatment for malaria and anaemia control at
time of routine vaccinations in Tanzanian infants: a ratime of routine vaccinations in Tanzanian infants: a randomised, placebocontrolledndomised, placebocontrolled
trial.trial. Lancet,Lancet, 2001, 357(9267):14712001, 357(9267):1471--7.7.
44-- Lengeler C.Lengeler C. InsecticideInsecticide--treated bednets and curtains for preventing malariatreated bednets and curtains for preventing malaria
(Cochrane Review).(Cochrane Review). In:In: The Cochrane LibraryThe Cochrane Library, 2002., 2002. Oxford, Update Software.Oxford, Update Software.
55-- Murphy SC, Breman JG.Murphy SC, Breman JG. Gaps in the childhood malaria burden in Africa: cerebralGaps in the childhood malaria burden in Africa: cerebral
malaria, neurological sequelae, anemia, respiratory distmalaria, neurological sequelae, anemia, respiratory distress, hypoglycemia, andress, hypoglycemia, and
complications of pregnancy.complications of pregnancy. American Journal of Tropical Medicine and HygieneAmerican Journal of Tropical Medicine and Hygiene,,
2001, 64(12001, 64(1--2 Suppl):572 Suppl):57--67.67.
66-- Snow RW et al.Snow RW et al. Estimating mortality, morbidity and disability due to malariaEstimating mortality, morbidity and disability due to malaria
among Africa's nonamong Africa's non--pregnant population.pregnant population. Bulletin of the World HealthBulletin of the World Health
OrganizationOrganization, 1999, 77(8):624, 1999, 77(8):624--40.40.
77-- Wendy Prudhomme O'MearaWendy Prudhomme O'Mearaaa, , Joel G Breman, , Joel G Bremanaa and F Ellis McKenzieand F Ellis McKenzieaa
Intermittent preventive malaria treatment in TanzanianIntermittent preventive malaria treatment in Tanzanian infantsinfants
Volume 366, Issue 9485 , 13 August 2005Volume 366, Issue 9485 , 13 August 2005--19 August 2005, Page 519 August 2005, Page 5
Le paludisme du jeune enfant
Epidémiologie et prévention
Docteur BA Ousmane
Laboratoire de Parasitologie et de Mycologie Médicale
Institut National de Recherches en Santé Publique ( INRSP )
Atelier Paludisme 2006

Contenu connexe

Tendances

Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009odeckmyn
 
Paludisme et grossesse: : physiopathologie
Paludisme et grossesse:  : physiopathologiePaludisme et grossesse:  : physiopathologie
Paludisme et grossesse: : physiopathologie
Institut Pasteur de Madagascar
 
AXA_RF_2016_fr_projets_life
AXA_RF_2016_fr_projets_lifeAXA_RF_2016_fr_projets_life
AXA_RF_2016_fr_projets_life
Laurent Reynes
 
Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
 Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
Pasteur_Tunis
 
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et préventionPaludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Institut Pasteur de Madagascar
 
Démarche systématique à présenter
Démarche systématique à présenterDémarche systématique à présenter
Démarche systématique à présenterSaturnin Ngaka
 
Memoire hpv
Memoire hpvMemoire hpv
Memoire hpv
Vincent Di Martino
 
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Estudios en Francia de la Vacuna del Virus del Papiloma Humano
Estudios en Francia de la Vacuna del Virus del Papiloma HumanoEstudios en Francia de la Vacuna del Virus del Papiloma Humano
Estudios en Francia de la Vacuna del Virus del Papiloma Humano
Observatorio Catolico
 
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Paul Daval
 
Epidemie du CHIKUNGUNYA
Epidemie du CHIKUNGUNYAEpidemie du CHIKUNGUNYA
Epidemie du CHIKUNGUNYA
Jhon Evenst Douyon
 
Gaudelus j hepb 2014
Gaudelus j  hepb 2014Gaudelus j  hepb 2014
Gaudelus j hepb 2014odeckmyn
 
Les traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludismeLes traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Paludisme et co-infections
Paludisme et co-infectionsPaludisme et co-infections
Paludisme et co-infections
Institut Pasteur de Madagascar
 

Tendances (15)

Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009
 
Paludisme et grossesse: : physiopathologie
Paludisme et grossesse:  : physiopathologiePaludisme et grossesse:  : physiopathologie
Paludisme et grossesse: : physiopathologie
 
AXA_RF_2016_fr_projets_life
AXA_RF_2016_fr_projets_lifeAXA_RF_2016_fr_projets_life
AXA_RF_2016_fr_projets_life
 
Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
 Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
 
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et préventionPaludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
 
Démarche systématique à présenter
Démarche systématique à présenterDémarche systématique à présenter
Démarche systématique à présenter
 
Memoire hpv
Memoire hpvMemoire hpv
Memoire hpv
 
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?
 
Estudios en Francia de la Vacuna del Virus del Papiloma Humano
Estudios en Francia de la Vacuna del Virus del Papiloma HumanoEstudios en Francia de la Vacuna del Virus del Papiloma Humano
Estudios en Francia de la Vacuna del Virus del Papiloma Humano
 
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
 
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
 
Epidemie du CHIKUNGUNYA
Epidemie du CHIKUNGUNYAEpidemie du CHIKUNGUNYA
Epidemie du CHIKUNGUNYA
 
Gaudelus j hepb 2014
Gaudelus j  hepb 2014Gaudelus j  hepb 2014
Gaudelus j hepb 2014
 
Les traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludismeLes traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludisme
 
Paludisme et co-infections
Paludisme et co-infectionsPaludisme et co-infections
Paludisme et co-infections
 

En vedette

Faut-il une politique nationale spécifique ou une politique continentale pour...
Faut-il une politique nationale spécifique ou une politique continentale pour...Faut-il une politique nationale spécifique ou une politique continentale pour...
Faut-il une politique nationale spécifique ou une politique continentale pour...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Si on a un choix à faire: ACT ou moustiquaires (MID) en Afrique? (ACT)
Si on a un choix à faire: ACT ou moustiquaires (MID) en Afrique? (ACT)Si on a un choix à faire: ACT ou moustiquaires (MID) en Afrique? (ACT)
Si on a un choix à faire: ACT ou moustiquaires (MID) en Afrique? (ACT)
Institut Pasteur de Madagascar
 
La complexité du développement pharmaceutique et ses conséquences sur le déve...
La complexité du développement pharmaceutique et ses conséquences sur le déve...La complexité du développement pharmaceutique et ses conséquences sur le déve...
La complexité du développement pharmaceutique et ses conséquences sur le déve...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Dossier logement etudiant 2015_dv
Dossier logement etudiant 2015_dvDossier logement etudiant 2015_dv
Dossier logement etudiant 2015_dvCentury 21 France
 
Prolog et programmation logique : sherlock holmes n'a qu'à bien se tenir !
Prolog et programmation logique : sherlock holmes n'a qu'à bien se tenir !Prolog et programmation logique : sherlock holmes n'a qu'à bien se tenir !
Prolog et programmation logique : sherlock holmes n'a qu'à bien se tenir !
Black-Heaven
 
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Que peut apporter la recherche dans la lutte contre le paludisme ?
Que peut apporter la recherche dans la lutte contre le paludisme ?Que peut apporter la recherche dans la lutte contre le paludisme ?
Que peut apporter la recherche dans la lutte contre le paludisme ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
E bulletin (vol1 - no. 35)
E bulletin (vol1 - no. 35)E bulletin (vol1 - no. 35)
E bulletin (vol1 - no. 35)Communication_HT
 
Parasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodies
Parasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodiesParasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodies
Parasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodies
Institut Pasteur de Madagascar
 
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavéeStratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Institut Pasteur de Madagascar
 
371 michael & hannah
371 michael & hannah371 michael & hannah
371 michael & hannahacidolit
 
Lutter contre la pauvreté, c'est lutter contre le paludisme, ou l'inverse ?
Lutter contre la pauvreté, c'est lutter contre le paludisme, ou l'inverse ?Lutter contre la pauvreté, c'est lutter contre le paludisme, ou l'inverse ?
Lutter contre la pauvreté, c'est lutter contre le paludisme, ou l'inverse ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Faut-il traiter les porteurs asymptomatiques de plasmodies?
Faut-il traiter les porteurs asymptomatiques de plasmodies?Faut-il traiter les porteurs asymptomatiques de plasmodies?
Faut-il traiter les porteurs asymptomatiques de plasmodies?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Aero hydro
Aero hydroAero hydro
Aero hydroaimeric
 
Evaluer le dynamisme d'un groupe LinkedIn
Evaluer le dynamisme d'un groupe LinkedInEvaluer le dynamisme d'un groupe LinkedIn
Evaluer le dynamisme d'un groupe LinkedIn
Veille-sur-les-rsp
 

En vedette (20)

Premiers pas
Premiers pasPremiers pas
Premiers pas
 
Faut-il une politique nationale spécifique ou une politique continentale pour...
Faut-il une politique nationale spécifique ou une politique continentale pour...Faut-il une politique nationale spécifique ou une politique continentale pour...
Faut-il une politique nationale spécifique ou une politique continentale pour...
 
Si on a un choix à faire: ACT ou moustiquaires (MID) en Afrique? (ACT)
Si on a un choix à faire: ACT ou moustiquaires (MID) en Afrique? (ACT)Si on a un choix à faire: ACT ou moustiquaires (MID) en Afrique? (ACT)
Si on a un choix à faire: ACT ou moustiquaires (MID) en Afrique? (ACT)
 
App 2007 romy_s3
App 2007 romy_s3App 2007 romy_s3
App 2007 romy_s3
 
Php seance1
Php seance1Php seance1
Php seance1
 
La complexité du développement pharmaceutique et ses conséquences sur le déve...
La complexité du développement pharmaceutique et ses conséquences sur le déve...La complexité du développement pharmaceutique et ses conséquences sur le déve...
La complexité du développement pharmaceutique et ses conséquences sur le déve...
 
Dossier logement etudiant 2015_dv
Dossier logement etudiant 2015_dvDossier logement etudiant 2015_dv
Dossier logement etudiant 2015_dv
 
Prolog et programmation logique : sherlock holmes n'a qu'à bien se tenir !
Prolog et programmation logique : sherlock holmes n'a qu'à bien se tenir !Prolog et programmation logique : sherlock holmes n'a qu'à bien se tenir !
Prolog et programmation logique : sherlock holmes n'a qu'à bien se tenir !
 
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
 
Que peut apporter la recherche dans la lutte contre le paludisme ?
Que peut apporter la recherche dans la lutte contre le paludisme ?Que peut apporter la recherche dans la lutte contre le paludisme ?
Que peut apporter la recherche dans la lutte contre le paludisme ?
 
E bulletin (vol1 - no. 35)
E bulletin (vol1 - no. 35)E bulletin (vol1 - no. 35)
E bulletin (vol1 - no. 35)
 
Parasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodies
Parasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodiesParasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodies
Parasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodies
 
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavéeStratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
 
371 michael & hannah
371 michael & hannah371 michael & hannah
371 michael & hannah
 
Lutter contre la pauvreté, c'est lutter contre le paludisme, ou l'inverse ?
Lutter contre la pauvreté, c'est lutter contre le paludisme, ou l'inverse ?Lutter contre la pauvreté, c'est lutter contre le paludisme, ou l'inverse ?
Lutter contre la pauvreté, c'est lutter contre le paludisme, ou l'inverse ?
 
App 2007 romy_s2
App 2007 romy_s2App 2007 romy_s2
App 2007 romy_s2
 
Faut-il traiter les porteurs asymptomatiques de plasmodies?
Faut-il traiter les porteurs asymptomatiques de plasmodies?Faut-il traiter les porteurs asymptomatiques de plasmodies?
Faut-il traiter les porteurs asymptomatiques de plasmodies?
 
Aero hydro
Aero hydroAero hydro
Aero hydro
 
Revue de presse
Revue de presseRevue de presse
Revue de presse
 
Evaluer le dynamisme d'un groupe LinkedIn
Evaluer le dynamisme d'un groupe LinkedInEvaluer le dynamisme d'un groupe LinkedIn
Evaluer le dynamisme d'un groupe LinkedIn
 

Similaire à Le paludisme du jeune enfant. Épidémiologie et prévention

Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémieDéfinition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et préventionLe paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Institut Pasteur de Madagascar
 
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le paludisme du jeune enfant. Epidémiologie et prévention
Le paludisme du jeune enfant. Epidémiologie et préventionLe paludisme du jeune enfant. Epidémiologie et prévention
Le paludisme du jeune enfant. Epidémiologie et prévention
Institut Pasteur de Madagascar
 
Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmissionDéfinition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
Institut Pasteur de Madagascar
 
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmissionMortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Institut Pasteur de Madagascar
 
La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémieDéfinition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Institut Pasteur de Madagascar
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Paludisme grave chez l'adulte
Paludisme grave chez l'adultePaludisme grave chez l'adulte
Paludisme grave chez l'adulte
Institut Pasteur de Madagascar
 
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludismeIntérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le devenir de l'infection palustre
Le devenir de l'infection palustreLe devenir de l'infection palustre
Le devenir de l'infection palustre
Institut Pasteur de Madagascar
 
La poliomyelite aigue
La poliomyelite aigueLa poliomyelite aigue
La poliomyelite aiguebelaibzino
 
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodiesDifférentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Institut Pasteur de Madagascar
 
L'objectif mortalité zéro est-il possible ? Si oui comment ? Si non pourquoi ?
L'objectif mortalité zéro est-il possible ? Si oui comment ? Si non pourquoi ?L'objectif mortalité zéro est-il possible ? Si oui comment ? Si non pourquoi ?
L'objectif mortalité zéro est-il possible ? Si oui comment ? Si non pourquoi ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le pour et le contre du diagnostic biologique du paludisme avant de traiter p...
Le pour et le contre du diagnostic biologique du paludisme avant de traiter p...Le pour et le contre du diagnostic biologique du paludisme avant de traiter p...
Le pour et le contre du diagnostic biologique du paludisme avant de traiter p...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Les mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludisme
Les mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludismeLes mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludisme
Les mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Les indices paludométriques
Les indices paludométriquesLes indices paludométriques
Les indices paludométriques
Institut Pasteur de Madagascar
 
Epidémiologie et contrôle du paludisme chez la femme enceinte
Epidémiologie et contrôle du paludisme chez la femme enceinteEpidémiologie et contrôle du paludisme chez la femme enceinte
Epidémiologie et contrôle du paludisme chez la femme enceinte
Institut Pasteur de Madagascar
 

Similaire à Le paludisme du jeune enfant. Épidémiologie et prévention (20)

Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémieDéfinition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
 
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et préventionLe paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
 
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
 
Le paludisme du jeune enfant. Epidémiologie et prévention
Le paludisme du jeune enfant. Epidémiologie et préventionLe paludisme du jeune enfant. Epidémiologie et prévention
Le paludisme du jeune enfant. Epidémiologie et prévention
 
Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmissionDéfinition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
 
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmissionMortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
 
La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?
 
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémieDéfinition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
 
Paludisme grave chez l'adulte
Paludisme grave chez l'adultePaludisme grave chez l'adulte
Paludisme grave chez l'adulte
 
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludismeIntérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
 
Le devenir de l'infection palustre
Le devenir de l'infection palustreLe devenir de l'infection palustre
Le devenir de l'infection palustre
 
La poliomyelite aigue
La poliomyelite aigueLa poliomyelite aigue
La poliomyelite aigue
 
Polio cours (1)
Polio cours (1)Polio cours (1)
Polio cours (1)
 
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodiesDifférentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
 
L'objectif mortalité zéro est-il possible ? Si oui comment ? Si non pourquoi ?
L'objectif mortalité zéro est-il possible ? Si oui comment ? Si non pourquoi ?L'objectif mortalité zéro est-il possible ? Si oui comment ? Si non pourquoi ?
L'objectif mortalité zéro est-il possible ? Si oui comment ? Si non pourquoi ?
 
Le pour et le contre du diagnostic biologique du paludisme avant de traiter p...
Le pour et le contre du diagnostic biologique du paludisme avant de traiter p...Le pour et le contre du diagnostic biologique du paludisme avant de traiter p...
Le pour et le contre du diagnostic biologique du paludisme avant de traiter p...
 
Les mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludisme
Les mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludismeLes mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludisme
Les mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludisme
 
Les indices paludométriques
Les indices paludométriquesLes indices paludométriques
Les indices paludométriques
 
Epidémiologie et contrôle du paludisme chez la femme enceinte
Epidémiologie et contrôle du paludisme chez la femme enceinteEpidémiologie et contrôle du paludisme chez la femme enceinte
Epidémiologie et contrôle du paludisme chez la femme enceinte
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
Institut Pasteur de Madagascar
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
Institut Pasteur de Madagascar
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 

Le paludisme du jeune enfant. Épidémiologie et prévention

  • 1. Le paludisme du jeune enfant Epidémiologie et prévention Docteur BA Ousmane Laboratoire de Parasitologie et de Mycologie Médicale Institut National de Recherches en Santé Publique ( INRSP ) Atelier Paludisme 2006 EVALUATION par les FACILITATEURS
  • 3. IntroductionIntroduction Un dUn dééccèès ds d’’enfant sur cinq en Afrique estenfant sur cinq en Afrique est imputable au paludismeimputable au paludisme La mortalitLa mortalitéé indirecte 2 fois plus importanteindirecte 2 fois plus importante (J(J--M SAM SAÏÏSSY in paludisme grave, 2001,SSY in paludisme grave, 2001, ArmetteArmette ééditeur )diteur ) ConsConsééquences:quences: WHO/CDS/RBM/2002.38WHO/CDS/RBM/2002.38 -- LL’’ananéémie,mie, -- ll’’insuffisance pondinsuffisance pondééralerale àà lala naissance,naissance, -- ll’é’épilepsie et les problpilepsie et les problèèmesmes neurologique.neurologique.
  • 4. EpidEpidéémiologie ( 1 ):miologie ( 1 ): Zones de TransmissionZones de Transmission
  • 5. EpidEpidéémiologie ( 2 ): morbiditmiologie ( 2 ): morbiditéé R. W. Snow et alal 1999
  • 6. Fig. 1. Mortality in severe malaria groups compared to other chiFig. 1. Mortality in severe malaria groups compared to other children hospitalisedldren hospitalised with falciparum malaria.with falciparum malaria. EpidEpidéémiologie( 3 ) :miologie( 3 ) : morbiditmorbiditéé :: formes gravesformes graves
  • 7. EpidEpidéémiologiemiologie ( 4 ): MortalitMortalitéé R. W. Snow et al. 1999R. W. Snow et al. 1999
  • 8. EpidEpidéémiologie ( 5 ):miologie ( 5 ): MortalitMortalitéé
  • 9. EpidEpidéémiologie ( 6 )miologie ( 6 ) Dans les situations de forte transmission, laDans les situations de forte transmission, la morbiditmorbiditéé et la mortalitet la mortalitéé sont concentrsont concentréées sur ceses sur ces jeunes enfants et que, si les pathologiesjeunes enfants et que, si les pathologies engageants le pronostic vital telles que leengageants le pronostic vital telles que le neuropaludisme sont rares, lneuropaludisme sont rares, l’’incidence de lincidence de l’’ananéémiemie grave estgrave est éélevlevéée.e. Lorsque la transmission devient moins intense, onLorsque la transmission devient moins intense, on observe de plus en plus de cas de neuropaludismeobserve de plus en plus de cas de neuropaludisme chez les enfantschez les enfants Zone instable ouZone instable ou éépidpidéémique, le risque gmique, le risque géénnééralral dd’’accaccèès palustres ayant un pronostic sombre ss palustres ayant un pronostic sombre s’é’étendtend àà des classes ddes classes d’’âge beaucoup plus nombreux.âge beaucoup plus nombreux.
  • 10. PrPréévention :vention : Moustiquaires imprMoustiquaires impréégngnéées( 1 )es( 1 )
  • 11. PrPréévention :vention : Moustiquaires imprMoustiquaires impréégngnéées( 2 )es( 2 ) JC Youmba et al. 2004JC Youmba et al. 2004
  • 12. PrPréévention:vention:Traitement PrTraitement Prééventif Intermittent( 1 )ventif Intermittent( 1 ) Courbe de survie (Courbe de survie ( Schellenberg D et al 2005Schellenberg D et al 2005))
  • 13. PrPréévention:vention:Traitement PrTraitement Prééventif Intermittent( 2 )ventif Intermittent( 2 ) Taux de malaria clinique depuis 1 mois aprTaux de malaria clinique depuis 1 mois aprèès les 3 doses jusqus les 3 doses jusqu’à’à la fin du suivila fin du suivi Schellenberg D et al. 2005Schellenberg D et al. 2005
  • 14. PrPrééventionvention :: Prise en chargePrise en charge àà domiciledomicile ( PECDOM( PECDOM ) Les accLes accèès palustres ss palustres s’’aggravent rapidement, donc ilaggravent rapidement, donc il faut une prise en charge rapide des enfants.faut une prise en charge rapide des enfants. Dans uneDans une éétude rtude rééalisaliséée au Burkina, ( Sirima et al.e au Burkina, ( Sirima et al. 2003 ) soins communautaires: r2003 ) soins communautaires: rééduit de 50% laduit de 50% la progression vers paludisme grave.progression vers paludisme grave. 5050 àà70% des d70% des dééccèès infantiles se produisents infantiles se produisent àà domicile sans aucun contact avec les services dedomicile sans aucun contact avec les services de santsantéé.. La PECDOM : rLa PECDOM : rééduit 50% la progression vers leduit 50% la progression vers le paludisme grave et de 40% la mortalitpaludisme grave et de 40% la mortalitéé chez leschez les moins de 5 ans ( Kidane et Morrow, 2000; Sirima etmoins de 5 ans ( Kidane et Morrow, 2000; Sirima et al., 2003)al., 2003)
  • 15. Conclusion ( 1 )Conclusion ( 1 ) MorbiditMorbiditéé et mortalitet mortalitéé: difficile d: difficile d’’avoir des chiffres exact:avoir des chiffres exact: -- difficultdifficultéés diagnosticss diagnostics -- accaccèès auxs aux éétablissements de santtablissements de santéé.. Moustiquaires imprMoustiquaires impréégngnéées:es: -- couverturecouverture -- cocoûût.t. TPI :TPI : -- SP ne peut être gSP ne peut être géénnééraliser( Rraliser( Réésistance )sistance ) -- ACT: coACT: coûût et risque de rt et risque de réésistance.sistance. PECDOM:PECDOM: -- Manipulation quelconque des ACTManipulation quelconque des ACT -- Risque de traiter nRisque de traiter n’’importe qui et de dimporte qui et de dééveloppervelopper des rdes réésistancessistances àà ces prces préécieux mcieux méédicaments.dicaments.
  • 16. Conclusion ( 2 )Conclusion ( 2 ) Les TPI chez les enfants et les PECDOM sontLes TPI chez les enfants et les PECDOM sont des stratdes stratéégies de lgies de l’’OMS controversOMS controverséées, quies, qui devront faire ldevront faire l’’objet de plus dobjet de plus d’é’études et detudes et de rrééflexions avant leurs instaurationsflexions avant leurs instaurations àà grandegrande ééchellechelle Toute stratToute stratéégie devra être adaptergie devra être adapter àà la rla rééalitalitéé dudu terrain.terrain. Pour lPour l’’instant la rinstant la rééduction du coduction du coûût ett et ll’’augmentation de la couverture desaugmentation de la couverture des moustiquaires imprmoustiquaires impréégngnéées, combines, combinééee àà la prisela prise en charge rapide des cas, semble être laen charge rapide des cas, semble être la stratstratéégie la plus efficace.gie la plus efficace.
  • 17. BibliographieBibliographie 1- D. Schellenberg, C. Menendez, E. Kahigwa, J. Aponte, J. Vidal, MD. Schellenberg, C. Menendez, E. Kahigwa, J. Aponte, J. Vidal, M. Tanner, H. Mshinda, P.. Tanner, H. Mshinda, P. AlonsoAlonso Intermittent treatment for malaria and anaemia control aIntermittent treatment for malaria and anaemia control at time of routine vaccinations int time of routine vaccinations in Tanzanian infants: a randomised, placeboTanzanian infants: a randomised, placebo--controlled trial.controlled trial. The Lancet,The Lancet, Volume 357,Volume 357, Issue 9267,Issue 9267, Pages 1471Pages 1471--14771477 22-- D Schellenberg, C Menendez and JJ AponteD Schellenberg, C Menendez and JJ Aponte et alet al.., Intermittent preventive antimalarial, Intermittent preventive antimalarial treatment for Tanzanian infants: followtreatment for Tanzanian infants: follow--up to age 2 years of a randomised, placeboup to age 2 years of a randomised, placebo--controlled trial,controlled trial, LancetLancet 365 (2005), pp. 1481365 (2005), pp. 1481––1483.1483. 33-- Schellenberg D et al.Schellenberg D et al. Intermittent treatment for malaria and anaemia control atIntermittent treatment for malaria and anaemia control at time of routine vaccinations in Tanzanian infants: a ratime of routine vaccinations in Tanzanian infants: a randomised, placebocontrolledndomised, placebocontrolled trial.trial. Lancet,Lancet, 2001, 357(9267):14712001, 357(9267):1471--7.7. 44-- Lengeler C.Lengeler C. InsecticideInsecticide--treated bednets and curtains for preventing malariatreated bednets and curtains for preventing malaria (Cochrane Review).(Cochrane Review). In:In: The Cochrane LibraryThe Cochrane Library, 2002., 2002. Oxford, Update Software.Oxford, Update Software. 55-- Murphy SC, Breman JG.Murphy SC, Breman JG. Gaps in the childhood malaria burden in Africa: cerebralGaps in the childhood malaria burden in Africa: cerebral malaria, neurological sequelae, anemia, respiratory distmalaria, neurological sequelae, anemia, respiratory distress, hypoglycemia, andress, hypoglycemia, and complications of pregnancy.complications of pregnancy. American Journal of Tropical Medicine and HygieneAmerican Journal of Tropical Medicine and Hygiene,, 2001, 64(12001, 64(1--2 Suppl):572 Suppl):57--67.67. 66-- Snow RW et al.Snow RW et al. Estimating mortality, morbidity and disability due to malariaEstimating mortality, morbidity and disability due to malaria among Africa's nonamong Africa's non--pregnant population.pregnant population. Bulletin of the World HealthBulletin of the World Health OrganizationOrganization, 1999, 77(8):624, 1999, 77(8):624--40.40. 77-- Wendy Prudhomme O'MearaWendy Prudhomme O'Mearaaa, , Joel G Breman, , Joel G Bremanaa and F Ellis McKenzieand F Ellis McKenzieaa Intermittent preventive malaria treatment in TanzanianIntermittent preventive malaria treatment in Tanzanian infantsinfants Volume 366, Issue 9485 , 13 August 2005Volume 366, Issue 9485 , 13 August 2005--19 August 2005, Page 519 August 2005, Page 5
  • 18. Le paludisme du jeune enfant Epidémiologie et prévention Docteur BA Ousmane Laboratoire de Parasitologie et de Mycologie Médicale Institut National de Recherches en Santé Publique ( INRSP ) Atelier Paludisme 2006