Veille professionnelle : utiliser les ressources numériques

3 162 vues

Publié le

Support de formation de la Médiathèque départementale du Rhône sur la veille documentaire et les ressources numériques.

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 162
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 456
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Veille professionnelle : utiliser les ressources numériques

  1. 1. Veille professionnelle Utiliser les ressources numériques 25 septembre 2014 Éliane Froment – Élisabeth Ranguin
  2. 2. – 2 – La veille professionnelle - Tour de table : . Prénom, nom, . Bibliothèque (nb. d’habitants), . Fonctions, . Pratique d’un média social (Netvibes, Facebook, Twitter, blog ?...) . Attentes par rapport au stage ?
  3. 3. – 3 – La veille pro. : plan • Le web comme réservoir de contenus : - les producteurs de contenus - le web, quels webs ? - l’explosion des données • La veille comme éternel recommencement : - définitions - le kit du parfait petit veilleur - le cycle de la veille : 1. Bien cerner les enjeux de la veille, 2. Identification des sources, 3. Collecte automatique de l’information, 4. Traitement, analyse et stockage de l’info., 5. Utilisation, partage et diffusion de l’information. • Ressources : - définitions utiles - bibliographie - auto-formation - des pistes… • Se lancer avec Netvibes…
  4. 4. Le web comme réservoir de contenus – 4 –
  5. 5. – 5 – Les producteurs de contenu Au commencement était… Le règne des experts Web 2.0 : participatif, interactif, blogs, Youtube, Facebook, mobiles… L’expert, c’est vous !
  6. 6. – 6 – Le web, quels webs ? - 1
  7. 7. – 7 – Le web, quels webs ? - 2 * le web documentaire : lieu de l’information de référence –verticalité, pas d’interactivité * le web de l’information : espace des médias, c’est le règne du journaliste – de plus en plus interactif * le web social : espace où se propage une information multi-source et protéiforme produite et partagée par des individus – horizontalité, nous sommes tous des médias
  8. 8. – 8 – L’explosion des données - 1
  9. 9. – 9 – L’explosion des données - 2 * multiplicité des sources : du gouvernement au blog personnel en passant par le site marchand… * des données de nature différente : rapports, études, articles, posts… * multiplicité des formats et des supports : texte (html, PDF, doc, présentation), son, image, vidéo… * différentes façons d’accéder à l’info : moteur de recherche, réseaux sociaux… * données plus ou moins structurées : base de données du libraire en ligne vs blog du lecteur * instabilité des données : évolution du contenu des sites voire disparition
  10. 10. – 10 – L’explosion des données - 3
  11. 11. La veille comme éternel recommencement – 11 –
  12. 12. – 12 – Le conseil de Nicolas Boileau « Avant donc que d'écrire, apprenez à penser. Selon que notre idée est plus ou moins obscure, L'expression la suit, ou moins nette, ou plus pure. Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.» « Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse et le repolissez ; Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » Chant I - L'Art poétique - 1674
  13. 13. – 13 – Définitions * la veille : « activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions. » AFNOR, 1998 * la veille informationnelle : activité organisée de collecte, de sélection et d’analyse d’information réalisée par les professionnels de l’information dans le but d’alimenter les individus en information pertinente en continu.
  14. 14. – 14 – Le kit du parfait petit veilleur * 1 ou 2 navigateur(s) web * 1 logiciel de messagerie (en local ou en ligne) * 1 lecteur de flux RSS * 1 réseau social * 1 gestionnaire de favoris
  15. 15. – 15 – Le cycle de la veille 1. Bien cerner les enjeux de la veille 2. Identification des sources 3. Collecte automatique de l’information 5. Utilisation, partage et diffusion de l’information 4. Traitement, analyse et stockage de l’information
  16. 16. 1. Bien cerner les enjeux de la veille – 16 – * Quels sont les objectifs de la veille ? • Pour la bibliothèque : - Aide aux acquisitions ? - Amélioration du fonctionnement de la bibliothèque ? - Réfléchir à des services innovants ?... • Pour le professionnel : - Formation continue ? - Réussir un concours ?... • Pour la tutelle (DGS, élus…) : - Rédaction d’un projet, d’un argumentaire ?... • Pour le public de la bibliothèque : - Information touristique ? Littéraire ? Culturelle ?...
  17. 17. 1. Bien cerner les enjeux de la veille Pas de recettes toutes faites ou de solutions clés en main ! La réflexion doit être propre à chaque bibliothèque, veilleur, – 17 – sujet de veille, résultats, etc. 1. Définir un objectif 2. Délimiter le périmètre de recherche 3. Préciser les sujets, décliner les thèmes 4. Traduire en mots-clés
  18. 18. – 18 – 2. Identification des sources ou « sourcing » - étape 1 1. Identifier les types de source d’information à exploiter : sites institutionnels, presse en ligne, sites personnels, blogs, bases de données, forums, réseaux sociaux, listes de favoris, listes de discussion, listes de diffusion… 2. Pour chaque type de source, lister les sources d’information déjà connues 3. Consulter les sites similaires et les sites liés
  19. 19. – 19 – 2. Identification des sources ou « sourcing » - étape 1 Point de départ : * Google, et Google recherche avancée Éventuellement, sortir de Google : Bing, Ixquick, Qwant, DuckDuckGo, Ecosia …
  20. 20. - rechercher dans des publications académiques : Google Scholar, Enssib – 20 – 2. Identification des sources ou « sourcing » - étape 2 4. Compléter par des recherches exploratoires : - rechercher dans les blogs : BlogSearchEngine, Twingly, Ebuzzing … - rechercher dans l’actualité : Google actualités - rechercher dans les forums : Agorabib, VDL, MD - rechercher dans les outils de Social Bookmarking : Pearltrees, Scoopit, Diigo… - utiliser le web social (avec ou sans Hootsuite): Facebook (avec ou sans sondage !), Twitter (avec ou sans Tweetdeck), Youtube…
  21. 21. – 21 – 2. Identification des sources ou « sourcing » - étape 3 5. Faire une sélection finale des sources : évaluer la qualité, la crédibilité, la pertinence 4 objets à évaluer : a. la source, l’auteur : fiabilité, crédibilité, réputation, autorité… b. l’information : qualité, validité, fiabilité… c. la structuration du document, du site : cohérence, qualité, présentation, facilité de repérage… d. l’usage : lisibilité, graphisme, « utilisabilité » du site… = 1 outil : le tableau de bord de suivi
  22. 22. 3. Collecte automatique de l’information : le dispositif de suivi – 22 – Objectifs : simplicité et efficacité - Organiser le dispositif en fonction des sources et des types de données à collecter - Utiliser des outils susceptibles de faire gagner du temps - Adopter une méthode compatible avec ses habitudes de travail
  23. 23. 3. Collecte automatique de l’information : des outils – 23 – -Organiser les flux RSS avec Netvibes : Ex. : les nouveautés « livres » du catalogue de la MD… - Filtres automatiques de messagerie pour les newsletters et les listes de discussion -Alertes (presse, blogs, libraires, Google…): par mail ou par flux RSS.
  24. 24. 4. Traitement de l’information - 1 – 24 – Maîtres-mots : régularité et méthode - Consulter sa veille maximum 1 fois/jour - Première lecture rapide : éliminer les informations non pertinentes et traiter les informations courtes - Dans un second temps : traiter les informations longues - Supprimer les sources non pertinentes dès que possible
  25. 25. 4. Traitement de l’information - 2 – 25 – Quelques outils : - Favoris - Services en ligne (outils de social bookmarking, extensions…) : Diigo, Pearltrees, Pinterest, Tumblr, Toomanytabs (pour Firefox ou Chrome), Pocket, Evernote, Scoop.it… - Autres : suite bureautique…
  26. 26. – 26 – 5. Utiliser l’information Le recueil de l’information n’est pas une fin en soi ! -Diffuser et partager : la curation. Via un mail, une lettre d'information, un site internet, un blog, un réseau social, une page publique Netvibes... Un outil à explorer : Slideshare - Tester, expérimenter, utiliser : l'information recueillie doit aboutir à des actions concrètes (acquisition, animation, nouvelles pratiques...) Autant de façons de s’approprier l’information
  27. 27. Pour conclure La veille est un processus itératif Il faut régulièrement : - Évaluer la pertinence des informations recueillies et donc celle des sources en fonction… … de l’intérêt des informations sélectionnées, … de la satisfaction de l’utilisateur final, … des retombées, … de l’efficacité de la veille : rapport temps consacré/infos pertinentes obtenues et utilisées - Revoir et améliorer le dispositif de suivi – 27 –
  28. 28. – 28 – Ressources
  29. 29. – 29 – Quelques définitions - Curation : pratique rapide et peu couteuse ! - Extension (ou plug-in) : un petit bout de logiciel qui simplifie la vie sur Internet. - Flux RSS : indispensable à tout veilleur ! - Freemium : le modèle économique de la majorité des outils de veille. - Itératif : « Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage »… - Liste de discussion et liste de diffusion : pour faire enfin la différence. - Métamoteur : un moteur peut en cacher un autre. - Newsletter (ou lettre d'information) : un outil de veille à ne pas négliger. - Social bookmarking : pour partager ses favoris. - Web 2.0 : le web dont vous êtes le héros !
  30. 30. – 30 – Références La veille - Organiser sa veille sur Internet : au delà de Google... Outils et astuces pour le professionnel / Xavier Delengaigne. - Eyrolles, 2012. – Livre disponible à la Médiathèque départementale - Veille technologique : méthode et outils / Marie-Colette Fauré. -INRA, 2010. - Présentation publiée sur Slideshare.net - Les outils de veille informationnelle, d'archivage, de rediffusion et de curation de l'information / Jean-Baptiste Dayez. - Université catholique de Louvain, 2012. - Présentation publiée sur Slideshare.net - Organiser une veille efficace / Sylvie Roth, Frédéric Soussin.- DUO 2.0, 2010. - Vidéos publiées sur Youtube.com ○ Organiser une veille efficace - Conseils ○ Organiser une veille efficace - Outils
  31. 31. – 31 – Références Le web - Les 3 webs / Nicolas Vanbremeersch. - Spintank.fr, 2011. Recherche, etc. - Syntaxe du moteur de recherche Google - Abondance.com - Opérateurs de recherche sur Google - Google.com - Apprendre à utiliser DuckDuckGo – NetPublic.fr - Évaluer la crédibilité d'une source sur Internet / Alexandre Serres. Urfist Rennes, 2012. - Présentation publiée sur Slideshare.net
  32. 32. – 32 – S’auto-former - Google Formation sur Vodeclic - Facebook Formation sur Vodeclic - Evernote Formation sur Vodeclic - Messagerie (Gmail, Orange, Windows Live, Outlook…) Formation sur Vodeclic - Diigo Classer, indexer, partager avec Diigo (tutoriel)- CDDP d’Indre-Et-Loire - Pearltrees Chaîne Youtube dédiée et régulièrement mise à jour - Netvibes Présentation des principales fonctionnalités (vidéo)
  33. 33. - Un groupe Diigo Numérique dans le domaine du livre (Arald) - Un Diigo du groupe ABF « Légothèque » (Bibliothèques, construction de soi et lutte – 33 – Pour gagner du temps… - Forums professionnels : Agorabib, VDL - Service Questions ? Réponses ! de l’Enssib - Listes de discussion professionnelles : • Des bibliothèques du Rhône : [Bibs-Réseau-Rhone], • Des discothécaires : [discothecaires_fr], • Des utilisateurs de SIGB (selon les clubs utilisateurs…). - Un univers « Netvibes » avec des «Scoop.it !» dedans… contre les stéréotypes). Des pages/groupes Facebook : - sur le cinéma en bibliothèque, - sur l’actualité de la littérature jeunesse, - sur le jeu en bibliothèque, - sur les concours, - sur Internet en bibliothèque, - sur l'actualité des moteurs de recherche en France et dans le monde, - de professionnels de bibliothèque…
  34. 34. Pour gagner du temps… toujours… Des professionnels à suivre (Twitter, Facebook, blogs etc.): - sur le numérique : Silvère Mercier, Renaud Aïoutz, Thomas Fourmeux… - sur la littérature jeunesse : Sophie Van Der Linden, - sur la musique : Xavier Galaup, - sur la politique documentaire : Bertrand Calenge, Jérôme Pouchol… - sur l’évaluation en bibliothèque : Thierry Giappiconi, - sur les services innovants : Claude Poissenot, Marc Maisonneuve (en – 34 – anglais aussi parfois !) - sur le droit de l’information : Michèle Battisti, Lionel Maurel…
  35. 35. eliane.froment@rhone.fr https://www.facebook.com/eliane.froment.1 elisabeth.ranguin@rhone.fr https://www.facebook.com/elisabeth.ranguin http://www.netvibes.com/formation-veillepro
  36. 36. – 36 –
  37. 37. – 37 –
  38. 38. – 38 –
  39. 39. – 39 –
  40. 40. – 40 –
  41. 41. – 41 – Petit intermède : A Game of Social Thrones

×