La CASBAH D’ALGER<br />De l’espoir à vous faire pleurer de …rage!<br />
Entre le ciel et la mer…surgit la Casbah<br />
Sur les terrasses de l’Histoire<br />
Babejdid ,la dlala…les puces<br />
Sidi Abderrahmane ettaalibiProtecteur d’Alger<br />
Haik m’rema et berouali<br />
Label du KaidHamoud<br />
Le Casbadji :résistant de toujours<br />
Où est le faste d’antan?<br />
Sehayen et ouest eddar<br />
Gabin à la Casbah: « Il savait déjà… »<br />
Le vendeur de JasminOualyasmine ya hlil….<br />
Le Chaabi et les Zazous au Tontonville<br />
Rue de la Lyre et marché de la Lyre<br />
Des souvenirs…au-delà de la mémoire<br />
A la mémoire de Boudia et Bachtarzi<br />
Des enfants de la Casbah: la main sur le cœur…<br />
Quand le citadin vivait …sa Ville<br />
Ya Bahdjati<br />
Mcid Fatah (BENBRAHAM)<br />
Vies de la Cité<br />
Quand HOUZI vient de « AUZIA » et ses légionnaires<br />
Le raffinement citadin.Quand toutes les femmes étaient des Miss Casbah<br />
Qui se souvient de Ami Yamani de Djamaa elihoud?Le vendeur de pois-chiches et LABLABI<br />
Dr BELARBEY Mohamed Esseghir,médecin de Cherchell,defenseur de la Casbah.Il s’opposa, en tant que conseiller municipal, à ...
GLOIRE ET DECADENCE<br />
Lettre à un Passé Décomposé<br />Bou Ismail  le 18  janvier  2001-01-18<br />Soupir de la mémoire en sueur.<br />Retour à ...
MohEsseghirLaama<br /> Se, réchauffe au bois de sa guitare<br />Les youyous<br />                   Plaintifs<br />Accompa...
Ammi Ali ne répare plus les tamis<br />Armure de nos joies couscoussières<br />La cataracte de notre Histoire<br />Eventre...
El Hadj M’hamed el Anka dit le Cardinal<br />
Ne croyez pas avoir étouffé la casbah.ne croyez pasbatir sur nos dépouilles votre nouveau monde". katebyacine. ...<br />
Bachir HADJ ALI et ses Rêves en désordre pour s’opposer àl’Arbitraire<br />
Himoud BRAHIMI dit Momo  « Ya Bahdjati »<br />Quelle que soit l’emprise que demain aura sur toi,Tu resteras toujours super...
Comme le phoenix,la Casbah renaitra de ses cendres<br />
Dr BENBRAHAMA.M.L.T.Février 2010<br />
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La Casbah D’Alger

8 108 vues

Publié le

0 commentaire
7 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
8 108
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
362
Actions
Partages
0
Téléchargements
337
Commentaires
0
J’aime
7
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Casbah D’Alger

  1. 1. La CASBAH D’ALGER<br />De l’espoir à vous faire pleurer de …rage!<br />
  2. 2. Entre le ciel et la mer…surgit la Casbah<br />
  3. 3. Sur les terrasses de l’Histoire<br />
  4. 4. Babejdid ,la dlala…les puces<br />
  5. 5. Sidi Abderrahmane ettaalibiProtecteur d’Alger<br />
  6. 6. Haik m’rema et berouali<br />
  7. 7. Label du KaidHamoud<br />
  8. 8. Le Casbadji :résistant de toujours<br />
  9. 9. Où est le faste d’antan?<br />
  10. 10. Sehayen et ouest eddar<br />
  11. 11. Gabin à la Casbah: « Il savait déjà… »<br />
  12. 12. Le vendeur de JasminOualyasmine ya hlil….<br />
  13. 13. Le Chaabi et les Zazous au Tontonville<br />
  14. 14. Rue de la Lyre et marché de la Lyre<br />
  15. 15. Des souvenirs…au-delà de la mémoire<br />
  16. 16. A la mémoire de Boudia et Bachtarzi<br />
  17. 17. Des enfants de la Casbah: la main sur le cœur…<br />
  18. 18. Quand le citadin vivait …sa Ville<br />
  19. 19. Ya Bahdjati<br />
  20. 20. Mcid Fatah (BENBRAHAM)<br />
  21. 21. Vies de la Cité<br />
  22. 22.
  23. 23. Quand HOUZI vient de « AUZIA » et ses légionnaires<br />
  24. 24. Le raffinement citadin.Quand toutes les femmes étaient des Miss Casbah<br />
  25. 25. Qui se souvient de Ami Yamani de Djamaa elihoud?Le vendeur de pois-chiches et LABLABI<br />
  26. 26. Dr BELARBEY Mohamed Esseghir,médecin de Cherchell,defenseur de la Casbah.Il s’opposa, en tant que conseiller municipal, à la destruction de la mosquée de la Pécherie<br />
  27. 27. GLOIRE ET DECADENCE<br />
  28. 28. Lettre à un Passé Décomposé<br />Bou Ismail le 18 janvier 2001-01-18<br />Soupir de la mémoire en sueur.<br />Retour à la Fontaine de mon enfance.<br />Arrêt solennel devant la dernière expiration du grand frère, Flici<br />Le soir arrive.<br />Déjà !<br />La foultitude de mon passé se rétrécit en peau de chagrin.<br />Le Midi ramasse ses souvenirs<br /> Eclats de rire passés au hachoir <br /> Du Temps qui passe.<br />Ce jour ,après quinze ans d’exil intérieur ,je retourne à mon lieu de naissance.<br />Je n’ai pas retrouvés mes cris <br /> Mes pleurs <br /> Mes soupirs<br /> Mes espoirs tissés <br /> dans la pénombre des lendemains <br /> qui chantent.<br />
  29. 29. MohEsseghirLaama<br /> Se, réchauffe au bois de sa guitare<br />Les youyous<br /> Plaintifs<br />Accompagnent la faucheuse<br /> Edentée.<br />Mes amis ne sont plus au rendez-vous<br />Ils ont été vers d’autres horizons<br />Moins tristes<br /> Moins bruyants<br /> Plus profonds <br />Six pieds sous terre.<br />Ammi Omar le coiffeur<br /> Le communiste <br /> A rejoint les prolétaires<br /> Du rêve <br /> Populaire<br />Un sourire pour chaque enfant<br />Une tendresse pour chaque solitude<br />
  30. 30. Ammi Ali ne répare plus les tamis<br />Armure de nos joies couscoussières<br />La cataracte de notre Histoire<br />Eventre nos espoirs de cachectiques<br />
  31. 31. El Hadj M’hamed el Anka dit le Cardinal<br />
  32. 32. Ne croyez pas avoir étouffé la casbah.ne croyez pasbatir sur nos dépouilles votre nouveau monde". katebyacine. ...<br />
  33. 33. Bachir HADJ ALI et ses Rêves en désordre pour s’opposer àl’Arbitraire<br />
  34. 34. Himoud BRAHIMI dit Momo « Ya Bahdjati »<br />Quelle que soit l’emprise que demain aura sur toi,Tu resteras toujours superbe,Mienne Casbah,Il y a dans les enfants qui réoccupent tes ruelles, un regard de candeur,Qui se trouve absent dans les yeux de leurs parents.Leur innocence est aussi précieuse que l’air de l’espoir qui mène vers le paradis.Tes petits enfants, mienne CasbahSauront t’aimer mieux que ne 1’ont fait leurs parents."si j’avais à me définir comme algérien, je dirais que la berbérité est ma grand-mère, l’arabité mère, la francité ma marâtre. Les religions, en Islam, sont ma voie". <br />
  35. 35. Comme le phoenix,la Casbah renaitra de ses cendres<br />
  36. 36. Dr BENBRAHAMA.M.L.T.Février 2010<br />

×