Ecrire pour le web en bibliothèque.

5 831 vues

Publié le

Ecrire pour le web en bibliothèque.

0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 831
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 825
Actions
Partages
0
Téléchargements
58
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ecrire pour le web en bibliothèque.

  1. 1. Ecrire pour le web en bibliothèque lionel.dujol@gmail.com
  2. 2. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  3. 3. Source : http://www.flickr.com/photos/27953349@N06/4250677777/ L’ère de l’abondance informationnelle
  4. 4. Source :http://www.flickr.com/photos/astepintothedark/227595666 L’attention : la rareté du XXIe siècle
  5. 5. Infobésité
  6. 6. Economie de l’attention Source : http://www.flickr.com/photos/joysaphine/4457039110
  7. 7. 9 Source : La prescription des internautes joue un rôle de plus en plus important dans la consommation de biens culturels, selon Bain&Company
  8. 8. «Les médias sociaux désignent un ensemble de services permettant de créer des contenus et de développer des conversations, des interactions sociales sur Internet ou en situation de mobilité». Frédéric Cavazza Un média social
  9. 9. Déplacement de l’attention
  10. 10. sérendipité Source : http://www.flickr.com/photos/clementpetit/3609755617/ Sérendipité
  11. 11. Les contenus sont une arme ! Source : http://www.flickr.com/photos/m2w2/191545978
  12. 12. « Les contenus sont la pierre angulaire d’une présence durable et d’activités viables Nous en venons donc à LA question : Sur quoi faut-il miser ? Selon moi la réponse est très simple : des contenus de qualité. Internet est en effet un média dont l’utilité repose sur la richesse et la diversité des contenus. Investir dans des contenus, c’est miser sur ce qui a fait et continuera à faire le succès de l’internet. » Frédéric Cavazza 
 
 L’avenir de l’internet est aux contenus, pas au SoLoMo.
  13. 13. Adhésion aux contenus
  14. 14. J’aime la broderie = j’aime YouTube !
  15. 15. Adhésion à la marque
  16. 16. J’aime le bricolage = j’aime YouTube = J’aime Castorama
  17. 17. Etre visible, être lu
  18. 18. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  19. 19. Identité Institutionnelle Identité de service Identité thématique Identité de personnes- ressources
  20. 20. Logo : celui de la collectivité / de la bibliothèque Pseudo : le nom de la bibliothèque / la ville / la collectivité / l'organisation, etc. Positionnement : faire connaître des contenus ou des services / rendre ou co-construire des services / recueillir des feedbacks Canaux : site institutionnel, facebook, twitter, etc. Cible principale : le public local fréquentant le lieu La présence en ligne officielle 
  21. 21. 25
  22. 22. 73
  23. 23. Logo : celui du service Pseudo : celui du service Positionnement : communiquer sur l'existence du service / rendre le service là où sont les gens Canaux : site institutionnel, facebook, twitter, etc. Cible principale : public distant / public local Le service rendu à distance
  24. 24. Bibliosesame le site
  25. 25. Logo : avatar à figure humaine réel ? fictif ? Pseudo : nom de la personne + nom de la bibliothèque ? Positionnement : renseigner, informer, orienter Canaux : site institutionnel, facebook, twitter, etc. Cible principale : public local Le bibliothécaire comme personne ressource
  26. 26. Source : Why your nonprofit needs a personality and NOT a brand « La plupart des amis avec lesquels vous êtes connectés sur Facebook et Twitter sont des personnes. Et je parie que vous passez 95% de votre temps de connexion avec des gens - et non des organisations. 
 Et si vous avez des liens avec une organisation, vos meilleures expériences sont avec les personnes qui travaillent dans cette organisation. » John Haydon
  27. 27. L’expertise du bibliothécaire : valeur ajoutée humaine
  28. 28. Logo : un avatar à figure humaine ? un logo spécifique ? le logo de l'institution modifié ? Pseudo : le nom du média Positionnement : recommander / répondre à des besoins documentaires identifiés Canaux : site institutionnel, facebook, twitter, etc. Cible principale : Public local + amateurs du thème Média(s) thématique(s)  
  29. 29. 46
  30. 30. 51
  31. 31. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  32. 32. http://www.flickr.com/photos/smcgee/404209517 Communauté d’usagers Communauté d’usagers potentiels Communautés d’intérêt
  33. 33. Espace numérique Espace physiqueUne médiation globale Lionel Dujol http://labibapprivoisee.wordpress.com/ Identité institutionnelle Identitéde Service Identitéthématique Identitépersonne ressource
  34. 34. Communauté d’usagers Communauté locale Communauté d’intérêt Identité thématique Identité de service Identité personne ressource Identité institutionnelle Stratégie de présence web centralisé
  35. 35. Communauté d’usagers Communauté locale Communauté d’intérêt Identité thématique Identité de service Identité personne ressource Stratégie de présence web disséminée Identité institutionelle
  36. 36. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  37. 37. Lecture à l'écran Source : http://www.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010
  38. 38. Une lecture en diagonale Source : http://www.useit.com/alertbox/percent-text-read.html
  39. 39. Lecture en F Source : http://www.useit.com/alertbox/reading_pattern.html
  40. 40. 42 %42 % 5 %
  41. 41. Source : http://www.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010
  42. 42. Source :http://www.flickr.com/photos/lwr/3592063486 Une page web n’est pas une page de papier
  43. 43. Ecrire un texte pour le web
  44. 44. L’internaute est pressé et moins attentif Oui mais …
  45. 45. Plus l’usager se rapproche de l’objet de sa recherche, plus il lit. Donner des indices informationnelleshttps://www.flickr.com/photos/toolstop/4546017269
  46. 46. http://www.ecrirepourleweb.com/architecture-de-l-information/pyramide-inversee-micro-et-macro-contenus
  47. 47. ex
  48. 48. Encourager à explorer ce qui se trouve plus bas sur la page.
  49. 49. Structurer l’information intertitres Lecture en diagonale Texte en gras
  50. 50. • Un résultat google Source : http://www.flickr.com/photos/missha/2209205063/ Ecrire pour … Google Principale porte d'entrée du web
  51. 51. Titre Châpo
  52. 52. Titres informatifs http://www.flickr.com/photos/brij/18921531 Titres incitatifs
  53. 53. • Bienvenue la France ! • Maigret broie du noir • Une voix en or http://www.flickr.com/photos/mscolly/65256846 • USA : les français bien accueillis • Georges Simenon est mort • Disque d’or pour Thomas Fersen
  54. 54. Source : http://www.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010
  55. 55. Des titres pour informer
  56. 56. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  57. 57. Une écriture hyperlièe
  58. 58. Google dance …
  59. 59. Des passerelles sur ses propres contenus
  60. 60. Des encadrés en ligne
  61. 61. Source l’information
  62. 62. Pointer les signaux faibles Valeur ajoutée informationellehttp://www.flickr.com/photos/billselak/3051569295
  63. 63. Infomédiaires
  64. 64. Hyperliens explicites
  65. 65. Lisibilité de l'url http://www.mediatheques.pays-romans.org/opacwebaloes/index.aspx?IdPage=128 http://everitoutheque.viabloga.com/yasmin-levy-sentir
  66. 66. Appellation des liens Pour plus d'infos cliquez ici Pour plus d'infos, visitez le site de zep <a href="http://www.zeporama.com/">cliquez ici</a> <a href="http://www.zeporama.com/">le site de zep</a>
  67. 67. Le lien hypertexte est libre Recommandations du Forum des droits sur internet - S’il est correctement annoncé.
 - S'il s’ouvre dans une nouvelle page.
 - S’il ne mène pas vers un site illicite Source : Droit et contenus en ligne - Michèle Battisiti
  68. 68. Une écriture multimédia
  69. 69. Quand la presse écrite fait de la télé …
  70. 70. … ou de la radio
  71. 71. 100
  72. 72. « Embed » Lecture exportable
  73. 73. Utiliser la possibilité de faire des embed « Lorsque vous soumettez du Contenu sur YouTube, vous concédez [...] à chaque utilisateur du Service, le droit non exclusif, à titre gracieux, et pour le monde entier d’accéder à votre Contenu via le Service et d’utiliser, de reproduire, de distribuer, de réaliser des œuvres dérivées, de représenter, d’exécuter le Contenu dans la mesure autorisée par les fonctionnalités du Service et par les présentes Conditions. » CGU Youtube Mais limité en général à un usage « personnel non-commercial » Source : Créer à l’heure du numérique - Lionel Maurel
  74. 74. 104 Courtes citations possibles, en fonction de la proportion de texte cité, mention de l’auteur et de la source, intégration dans une œuvre citante, finalité critique, polémique, pédagogique ou d’information. Source : Créer à l’heure du numérique - Lionel Maurel Œuvres textuelles
  75. 75. 105 Pas de reconnaissance à la citation graphique en droit français, même sous la forme de vignettes, même pour des parties d’image. Source : Créer à l’heure du numérique - Lionel Maurel Images
  76. 76. Quid des couvertures Un graphisme original protégé par le droit d’auteur. Dans les faits, présenter les pages de couvertures pour attirer l’attention sur ses nouvelles acquisitions n’est pas susceptibles de causer de préjudice aux titulaires de droits ni à l’auteur de la publication Source : Droit et contenus en ligne - Michèle Battisiti
  77. 77. 107 Précaution : bloquer la copie au tiers
  78. 78. 108 La citation n’est pas permise dès lors que l’extrait permet de reconnaître le morceau original. Source : Créer à l’heure du numérique - Lionel Maurel Œuvres musicales
  79. 79. 109 Droit à l’image des personnes Fondé sur l’article 9 du code civil Ce droit s’efface pour les personnes publiques dans le cadre de leurs fonctions, pour les images de groupe et lorsque l’image est liée à l’actualité. A apprécier au cas par cas. Source : Droit et contenus en ligne - Michèle Battisiti
  80. 80. Trouver et réutiliser des contenus sous licences libres
  81. 81. Diffuser ses contenus sous une licence libre de diffusion
  82. 82. Statut juridique des contenus produits adapté ?
  83. 83. Écrire pour interagir http://www.flickr.com/photos/hokutosuisse/3633737608 S’impliquer
  84. 84. Un article n’est jamais terminé …
  85. 85. Modérer & répondre Bibliothécaire 
 animateur de communauté
  86. 86. Modération a priori ou a postériori ? http://www.flickr.com/photos/mouton/185424871 En cas de délit de presse (injure, diffamation, incitation à la haine raciale...), les auteurs de ces commentaires sont responsables de leurs propos. Une éventuelle plainte doit viser en premier lieu l'auteur du commentaire et non le propriétaire du site où se trouve ce commentaire. Le propriétaire du site ne sera pas tenu comme responsable s'il n'avait pas connaissance du ou des commentaires incriminés avant leur mise en ligne. Il ne sera pas non plus responsable s'il a agi promptement pour retirer ces commentaires dès qu'il en a eu connaissance.
  87. 87. “Community discussion Guidelines” Topeka & Shawnee County public Library
  88. 88. « Parce qu’il est visible et pérenne au pied de la page, le commentaire participe à la construction d’une réflexion collective qui complète le propos de l’article. » Que les commentaires ne sont pas une écriture du bas - Après le livre - François Bon ”
  89. 89. Et pourtant … En 2009
  90. 90. En 2014 Déplacement de la discussion …
  91. 91. Lancer des discussions, participer à des discussions, faire discuter les fans entre eux.
  92. 92. 126
  93. 93. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  94. 94. Le temps des propulseurs est venu Source : http://www.flickr.com/photos/cma3/3867400297
  95. 95. Source : http://www.flickr.com/photos/cma3/3867400297 L’idée d’un lieu de lecture privilégié et monétisable, le site web, est révolue. Nous avons des sources d’informations, les blogs par exemple, qui propulsent l’information pure dans le cyberspace. Puis elle circule, s’interface, se représente, se remodèle. Les sites deviennent des bases de lancement. Nous n’avons plus besoin de les visiter. Ils ont leur importance, tout comme celui qui parle a de l’importance, mais nous n’avons aucune raison de nous trouver en face de lui pour l’entendre. Nous pouvons le lire ailleurs, l’écouter ailleurs, le voir en vidéo ailleurs… Nous allons pousser des données dans le flux global. Certains d’entre nous se contenteront de régler la tuyauterie, d’autres d’envoyer avec leur blog des satellites en orbite géostationnaire, d’autres de courts messages microblogués, juste des liens, des sourires, des impressions pendant que d’autres expédieront des vaisseaux spatiaux pour explorer l’infini, des textes longs et peut-être profonds. Le temps des propulseurs est venu. Vers un web sans site web - Thierry Crouzet - Le Peuple des connecteurs. “Vers un web sans site web”
  96. 96. La force de la dissémination virale http://www.flickr.com/photos/telomi/6766630977
  97. 97. Source : Partages sociaux : 81,9% sur Facebook, 8,6% sur Twitter et 4,3% sur Google+ - Le blog du modérateur
  98. 98. Titre + lien Châpo Image Une écriture web disséminée Interactions
  99. 99. Une écriture web disséminée Titre explicite lien Interactions
  100. 100. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  101. 101. « Dans la mesure strictement nécessaire à l’accomplissement d’une mission de service public, le droit d’exploitation d’une œuvre créée par un agent [public] dans l’exercice de ses fonctions ou d’après les instructions reçues est, dès la création, cédé de plein droit à [la collectivité publique]». https://www.flickr.com/photos/horiavarlan/4273272605 L’article L 131-3-1 du Code de la propriété intellectuelle
  102. 102. Source : http://www.flickr.com/photos/zigazou76/5631798671 Affirmation subjective du bibliothécaire ? Les agents publics sont tenus à une obligation de réserve et doivent respecter le principe de laïcité et l'obligation de neutralité du service public.
  103. 103. La responsabilité du professionnelle est engagé lorsqu’il diffuse des informations erronées, incomplètes, obsolètes, secrètes … causant un préjudice. Des dommages et intérêts seront requis pour compenser ce préjudice. L’employeur qui répondra des fautes de ses employés peut se retourner contre eux ensuite.
 Source : Droit et contenus en ligne - Michèle Battisiti La responsabilité https://www.flickr.com/photos/nromagna/439778127
  104. 104. Une chaine de validation est donc indispensable https://www.flickr.com/photos/sterlic/3563773885
  105. 105. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  106. 106. L'éditeur d'un contenu est son auteur, celui qui a crée le contenu. La responsabilité des éditeurs est engagé a priori pour tous les contenus qu’il diffuse. Si une personne juge qu'un contenu publié sur internet porte atteinte à ses droits (diffamation, injure, contrefaçon...), elle doit poursuivre en premier lieu l'éditeur de ce contenu, et non son hébergeur. Les hébergeurs doivent permettre à la justice d'identifier les auteurs d'un contenu stocké par leurs soins. Responsabilité des éditeurs https://www.flickr.com/photos/lionel-roll/8466590470/
  107. 107. Responsabilité du directeur de publication "Lorsque le service est fourni par une personne morale, le directeur de la publication est le président du directoire ou du conseil d'administration, le gérant ou le représentant légal, suivant la forme de la personne morale." C'est ce directeur de la publication qui est responsable pénalement de tout ce qui est publié au sein du site Internet. Il répond de toutes les infractions de presse et un certain nombre d’infractions de droit commun (le fait de provoquer au suicide d’autrui, de transmettre l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé, de diffuser un message à caractère pornographique susceptible d’être vu ou perçu par un mineur …). Cette responsabilité est incontournable. https://www.flickr.com/photos/lionel-roll/8466590470/
  108. 108. Responsabilité des hébergeurs https://www.flickr.com/photos/lionel-roll/8466590470/ L'hébergeur assure, à titre gratuit ou payant, le stockage de tout contenu (un blog, une vidéo...) pour le mettre à disposition du public via internet. Ce n'est qu'un intermédiaire technique et il ne choisit pas de mettre en ligne tel ou tel contenu. La responsabilité des hébergeurs est engagé a posteriori pour tous les contenus qu’il héberge, uniquement si : - Il a eu connaissance de l'existence de ces contenus, - ces contenus présentent un caractère manifestement illicite, c'est-à-dire constituant une violation évidente d'une règle de droit, - et s'il n'a pas agi promptement pour retirer ces contenus dès qu'il en a eu connaissance. En outre, les hébergeurs ne sont pas soumis à une obligation générale de surveiller les contenus stockés. Ils ne doivent agir que lorsqu'on leur signale tel ou tel contenu précis. Les hébergeurs doivent permettre à la justice d'identifier les auteurs d'un contenu stocké par leurs soins.
  109. 109. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  110. 110. Espace numérique Espace physique Identité institutionnelle Identitéde Service Identitéthématique Identitépersonne ressource Un positionnement stratégique
  111. 111. Pourquoi : quel est l’objectif ? Pour qui : à qui vous adressez-vous ? Quels sont vos cibles ? Quoi : qu'apportez-vous à votre audience ? Offre de service, d’informations, de contenus. Qu'est-ce qui intéresse votre audience ? Quels sont ses centres d'intérêts ? Quoi bis : Quel contenu proposer ? Quand : à quel rythme souhaitez-vous communiquer ? Comment : quel support utiliser ? Un blog ? Facebook ? Twitter ? Une newsletter ? Du courrier papier ? 
 Un peu de chaque ? La production de contenus est un projet
  112. 112. Source : Le guide d’utilisation des médias sociaux.
  113. 113. Pourquoi : quel est l’objectif ? Pour qui : à qui vous adressez-vous ? Quels sont vos cibles ? Quoi : qu'apportez-vous à votre audience ? Offre de service, d’informations, de contenus. Qu'est-ce qui intéresse votre audience ? Quels sont ses centres d'intérêts ? Quoi bis : Quel contenu proposer ? Quand : à quel rythme souhaitez-vous communiquer ? Comment : quel support utiliser ? Un blog ? Facebook ? Twitter ? Une newsletter ? Du courrier papier ? 
 Un peu de chaque ? La production de contenus est un projet
  114. 114. Source : Le guide d’utilisation des médias sociaux.
  115. 115. Pourquoi : quel est l’objectif ? Pour qui : à qui vous adressez-vous ? Quels sont vos cibles ? Quoi : qu'apportez-vous à votre audience ? Offre de service, d’informations, de contenus. Qu'est-ce qui intéresse votre audience ? Quels sont ses centres d'intérêts ? Quoi bis : Quel contenu proposer ? Quand : à quel rythme souhaitez-vous communiquer ? Comment : quel support utiliser ? Un blog ? Facebook ? Twitter ? Une newsletter ? Du courrier papier ? 
 Un peu de chaque ? La production de contenus est un projet
  116. 116. Mardi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Lundi
  117. 117. La durée de vie d’un post est courte Source : Le guide d’utilisation des médias sociaux.
  118. 118. Le moment de publication n’est pas anodin
  119. 119. Pourquoi : quel est l’objectif ? Pour qui : à qui vous adressez-vous ? Quels sont vos cibles ? Quoi : qu'apportez-vous à votre audience ? Offre de service, d’informations, de contenus. Qu'est-ce qui intéresse votre audience ? Quels sont ses centres d'intérêts ? Quoi bis : Quel contenu proposer ? Quand : à quel rythme souhaitez-vous communiquer ? Comment : quel support utiliser ? Un blog ? Facebook ? Twitter ? Une newsletter ? Du courrier papier ? 
 Un peu de chaque ? La production de contenus est un projet
  120. 120. http://www.flickr.com/photos/meg_nicol/1416610979 Etat des des ressources humaines, matérielles et financières Celles immédiatement disponibles et celles nécessaires
  121. 121. http://www.flickr.com/photos/unstoppabledrew/3561568976 les compétences mobilisables ou celles à acquérir Un plan de formation
  122. 122. http://www.flickr.com/photos/yorkshirebees/5553051202 Travailler en groupe projet - Bibliothécaires volontaires & partenaires
 - DSI : conseils et meilleures appréhension des demandes techniques. - Responsable service communication : Validation présence web, charte graphique … - La tutelle : une nécessaire volonté politique
  123. 123. Source : Développer la médiation numérique dans un réseau de bibliothèques existant - Xavier Galaup Une indispensable évaluation
  124. 124. Source : Le guide d’utilisation des médias sociaux.
  125. 125. Source : Le guide d’utilisation des médias sociaux.
  126. 126. Un modèle de projet par « boucles rétroactives »,où les résultats d'une première expérience viennent modifier l'idée d'origine. Source : L’accompagnement du changement en bibliothèques : une approche managériale - Virginie Delaine Selon Akrich, Callon et Latour (1998)
  127. 127. source Nicolas Alarcon, BU d'Angers
  128. 128. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  129. 129. La ligne éditoriale Source : Développer la médiation numérique dans un réseau de bibliothèques existant - Xavier Galaup Elle formalise les thèmes abordés, les buts, les publics, les rythmes de publication ou encore la volonté d‘interaction souhaitée. 
 La ligne éditoriale peut aussi déterminer le ton, le choix des angles et du traitement des sujets. On ne s’adresse pas de la même façon à différents publics sur un blog thématique ou sur le portail institutionnel. 
 Elle doit être validée par la direction.
  130. 130. 170
  131. 131. 171
  132. 132. 173
  133. 133. 174
  134. 134. 175
  135. 135. 176
  136. 136. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  137. 137. Une charte rédactionnelle Source : http://www.flickr.com/photos/david-nicholas/3871984162 Cette charte fixe de manière concise les règles communes de rédaction. La difficulté étant de trouver un juste équilibre entre une nécessaire formalisation de l’écriture et la prise en compte de la créativité des rédacteurs.
  138. 138. Une charte rédactionnelle
  139. 139. 182
  140. 140. 183
  141. 141. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  142. 142. Une chaine de publication et de validation des contenus Source : http://www.flickr.com/photos/setaou/2935943672/ Pour gérer efficacement l’enchainement des activités d’un bout à l’autre de la chaine de production de contenus, il convient de formaliser les différentes étapes du circuit et le rôle que tiendra chaque membre de l’équipe éditoriale. Ce processus ne doit pas être trop lourd ou trop administratif au risque de diminuer la réactivité nécessaire à un média web et de freiner l’implication des bibliothécaires.
  143. 143. http://www.flickr.com/photos/owenblacker/2513682441/ Un circuit de production À titre indicatif ces étapes peuvent se découper ainsi : - Le choix des thèmes à traiter inspiré de la ligne éditoriale. - Identification des personnes ressources dans l’équipe : volontariat ou obligation ? - Collecte des informations pour rédiger l’article. - La rédaction du contenu par le bibliothécaire rédacteur via l’outil de publication, en portant attention aux règles d’écriture web. - Le choix des illustrations multimédia. - Le contrôle du respect de la charte rédactionnelle et validation du fond, de la forme, des aspects juridiques par le responsable de la publication. - La mise en ligne du contenu : par ce dernier ou directement par le rédacteur après validation ?
  144. 144. Back office Portail
 blog Portail
 blog Coordinateur Bibliothécaires Secteurs Pôles Thématiques Commentaires Usagers Partenaires Billet validé Billet proposé Billet discuté Billet proposé Billet proposé Billet refusé Modération à posteriori Supports de médiation
  145. 145. Nombre ou Fréquence Indexation / Archivage Rédacteur / Editeur source Valideur 1 Editeur source Valideur 2 Editeur source Publication Conseils critiques 15/mois (adultes) 12-17/mois(enfants) Catégories + Tags Archivé (catégorie + année) Agent de pôle Typo3 Chef de dep Typo3 Comité de rédaction Typo3 Webmestre Nouveautés 12/hebdo(adultes) 56/mois (enfants) Non indexé Non archivé Resp. doc Typo3 Webmestre Tops5 1/an (48 domaines) Catégories + Tags Archivé (catégorie + année) Resp. doc Typo3 Chef de dep Dir. Poldoc Webmestre Sitothèque 2/an (adultes) 4/an (enfants) Catégorie + Tag Non archivé Resp. doc Typo3 Chef de dep Webmestre Dossiers 1/an (par resp.doc) Catégorie + Tag Mise à jour sélective Archivé (catégorie + année) Resp. doc Open O. texte Chef de dep Dir. Poldoc Webmestre Billets bimensuel Tag Archivé (ante-chronologique) Cadres Poldoc, Dir. réseau ou AC. Typo3 Dir. Poldoc Webmestre Actualité Aléatoire Non indexé Non archivé Resp. Com Typo3 Dir. réseau Webmestre Action culturelle Mensuel Non indexé Non archivé Rédacteur AC Typo3 Dir AC Webmestre Table num. / News 2/mois Aléatoire Non indexé Archivé Cadres Poldoc Koha Dir. Poldoc la chaîne éditoriale (validation et publication des contenus) Source : La médiation numérique dans le cadre d’une politique documentaire raisonnée : l’exemple de la MIOP - Jérôme Pouchol
  146. 146. Un coordinateur : le responsable de la médiation numérique Source : http://www.flickr.com/photos/markameleon/2154130293 Ce circuit demande donc la coordination d’un responsable de publication. Via l’interface d’administration de l’outil de publication, il aura la gestion des contenus et des droits des contributeurs. Il assurera ainsi un contrôle qualité de ce qui est publié. Il relancera, accompagnera si nécessaire l’équipe de rédacteurs. Il veillera à ce que l’investissement temps/travail reste dans des proportions raisonnables. Pour toutes ces raisons, la légitimité de la personne qui assumera ce rôle au sein de l’équipe est fondamentale.
  147. 147. Organiser le temps de travail
  148. 148. Une production organisée en écosystème http://www.flickr.com/photos/apochromatic/4371513270
  149. 149. Publication de la critique Edition de l’étiquette Copier/coller
 Tiny url
 Qr code Impression Réservation du document
 si il n’est pas disponible Equiper le livre Mette en rayon
 Scénographie spécifique Cycle d’édition des étiquettes
  150. 150. Vu, lu, su : l’attention et la recommandation, piliers de la diffusion de contenus sur le web Définir la présence web d’une bibliothèque.
 Une identité numérique assumée : de la communication à la médiation. Déterminer ses communautés cibles : du local au global.   Ecrire pour le web en bibliothèque.
 Ecrire un texte pour l’écran. Une écriture hyperliée, multimédia et interactive. Ecrire pour être disséminé.
 Quelle responsabilité juridique ? Un bibliothécaire auteur. Une bibliothèque éditeur et hébergeur. Organiser un projet éditorial. La production de contenu est un projet. Organiser la chaine éditoriale. Une ligne éditoriale. Une charte rédactionnelle. Une chaine de production et de validation Faire du bibliothécaire, un producteur de contenu. Ecrire pour le web en bibliothèque
  151. 151. http://www.flickr.com/photos/cclstaff/1282935508 Nouvelles compétences ?
  152. 152. Compétences techniques : maîtrise des outils de publication, de diffusion, de recherche et de veille sur Internet; Compétences rédactionnelles : savoir produire des contenus, écrire pour le web, réaliser des documents synthétiques; Compétences relationnelles : savoir maîtriser l’interactivité en ligne et plus particulièrement sur un média social; Compétences juridiques : connaissances en matière de droits d’auteurs, droit à l’image, maîtrise des licences libres Creative Commons… Compétences stratégiques : maitriser le contexte numérique et la compréhension des enjeux. De nouveaux savoirs faire viennent se greffer aux compétences traditionnelles du bibliothécaire. Source : Construire la médiation numérique par les publics : les portails thématiques de l’Infothèque - Véronique Mesguich Acquérir une culture numérique et utiliser les outils de la médiation documentaire numérique - Thomas Chaimbault
  153. 153. Profil de poste Source :http://www.flickr.com/photos/kevinv033/161630705
  154. 154. Formation professionnelle continue http://www.flickr.com/photos/drunkprincess/2271274458
  155. 155. Culture numérique commune et partagée http://www.flickr.com/photos/bobydimitrov/3634524601/sizes/l/
  156. 156. http://www.flickr.com/photos/chiotsrun/3692768404 La bibliothèque ... Parce qu’elle est un lieu de partage et de transfert des savoirs faire métiers, La bibliothèque est un espace essentiel de formation et d’accompagnement du bibliothécaire vers ces nouvelles compétences. Elle est ce lieu idéal pour immerger le professionnel dans une culture numérique concrète et inscrite dans un projet.
  157. 157. http://www.flickr.com/photos/chiotsrun/3691967763 Un plan d’accompagnement.
  158. 158. http://www.flickr.com/photos/yorkshirebees/5553051202 Cycle de conférences en intra Apporter une “hauteur” nécessaire dans la compréhension de ces nouvelles compétences.
  159. 159. http://www.flickr.com/photos/tsk/853394687 Organiser la veille La veille est essentielle à l'heure où l’on va demander au bibliothécaire de repérer des ressources web sur un sujet donné et de les diffuser via des contenus intermédiaires. Mais insuffler une pratique de veille au sein d’une équipe est un travail au long cours d’autant plus si celle ci est menée de manière individuelle et sans une véritable coordination liée à un projet de production.
  160. 160. Pratiquer et  expérimenter Auto formation
  161. 161. L’éternel retour Directeur service informatique
  162. 162. http://www.flickr.com/photos/mightyboybrian/127340990 Encourager la pollinisation …
  163. 163. http://www.flickr.com/photos/47011911@N05/5363515100 Pollinisation en mode « unconference » Des bibcamps en intra. Ces temps de partage permettent de capitaliser les savoirs et savoir- faire acquis au quotidien et de les rendre transférables voire même attrayants aux autres membres de l'équipe. Il créé de l’envie, source du changement, mais surtout il inscrit le bibliothécaire dans une posture, un savoir être, en phase avec les nouvelles formes de construction d’un savoir commun.
  164. 164. L’élu Source : http://www.flickr.com/photos/dexcoffier/501347355
  165. 165. Service Communication Source : http://www.flickr.com/photos/joshfassbind/4584323789
  166. 166. Savoir http://www.flickr.com/photos/atoach/6093826210
  167. 167. Savoir-faire Source : http://www.flickr.com/photos/presta/179659535
  168. 168. Savoir-être http://www.flickr.com/photos/cclstaff/1282935508

×