Période pro, mode d'emploi

1 168 vues

Publié le

La réforme de la formation offre une large place au dispositif de la période de professionnalisation, mais comment ça marche? Qui est concerné? Quels sont les financements? Quel sont les objectifs et les cibles? Toutes les informations sont chez www.m2iformation-diplomante.com

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 168
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
604
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Le Fafiec finance malgré l’absence de présentation devant le jury
  • Période pro, mode d'emploi

    1. 1. LES PÉRIODES DE PROFESSIONNALISATION
    2. 2.  Les actions de formation sont choisies en fonction des besoins de chacun et organisées en alternance avec l'exercice d'activités professionnelles.  Un tuteur doit être désigné par l'employeur pour accueillir, aider, informer et guider le bénéficiaire pendant toute sa période de professionnalisation.  Le parcours de formation, qui est individualisé, alterne enseignements théoriques et activité professionnelle et débouche sur une QUALIFICATION. Destinée à certains salariés en contrat à durée indéterminée (CDI), la période de professionnalisation a un objectif précis : favoriser leur évolution professionnelle et leur maintien dans l'emploi.
    3. 3. L’INVENTAIRE DES CERTIFICATIONS NON DIPLÔMANTES TENU PAR LA CNCP (commission nationale de la certifications professionnelle) comprend notamment : • Les principales certifications en langues : TOEIC, TOEFL, certificats Cambridge, … • Des certifications en bureautique : TOSA, PCIE… • Des certifications en informatique : CISCO, Microsoft… • Des certifications obligatoires : CACES, FCO, IMO… Et il n’y a plus de durée minimale de 70 heures pour la période de professionnalisation lorsqu’elle vise une certification inscrite à l’inventaire de la CNCP.
    4. 4. • Titre professionnel de niveau I – Expert Digital Data (Diplôme de Consultant Expert) • Titre professionnel de niveau II – Concepteur Développeur Informatique • Titres professionnels de niveau III – Infographiste Multimédia – Monteur Graphiste Vidéo – Développeur Logiciel – Technicien(ne) supérieur(e) en réseaux informatiques et télécommunications – Assistant(e) ressources humaines – Assistante commerciale – Assistante de direction bilingue – Comptable gestionnaire – Gestionnaire de paie – Formateur(trice) professionnel(le) d’adultes • Titres professionnels de niveau IV – Secrétaire assistante – Infographiste metteur en page – Technicien d’Assistance Informatique
    5. 5. • L’employeur, dans le cadre du plan de formation, et dans ce cas, il existe deux modalités de mise en place : – pendant le temps de travail du salarié, cette proposition ne nécessite pas l’accord du salarié – en tout ou partie en dehors du temps de travail, la proposition de la période de professionnalisation par l’employeur nécessite alors l’accord écrit du salarié. • Le salarié, avec l’accord de son employeur, en complément d’utilisation (abondement) de son compte personnel de formation. Le salarié peut également demander à son employeur à bénéficier d’une période de professionnalisation en articulation avec le plan de formation. Sans obligation, l’employeur peut satisfaire cette demande, dans la mesure où le projet de formation s’inscrit dans le projet de l’entreprise.
    6. 6. • L’Opca peut financer, dans la limite des fonds disponibles, les actions d’évaluation, d’accompagnement et de formation, dans le cadre de la période de professionnalisation, sur la base d’un taux forfaitaire de 12€ par heure de formation, sans dépassement des coûts réels.
    7. 7. Seules les périodes de professionnalisation d’une durée minimum de 70 heures (réparties au maximum sur 12 mois calendaires) peuvent être prises en charge. Cette durée minimale ne s’applique pas pour : – Aux actions de validation VAE – Aux actions de formation financées dans le cadre d’un abondement du CPF, – des actions de formation sanctionnées par les certifications CNCP Les « demandes d'aide financière » pour cette prise en charge par l’Opca doivent être déposées avant la date de démarrage de l'action de formation.
    8. 8. • La rémunération habituelle du salarié est maintenue si la formation a lieu pendant le temps de travail. • En revanche, les heures effectuées en dehors du temps de travail donnent lieu au versement d’une allocation de formation.
    9. 9. • L’allocation de formation est égale à 50% de la rémunération nette du salarié. Elle est basée sur un salaire horaire de référence calculé de la façon suivante : Salaire horaire de référence = Rémunération nette annuelle précédent le début de la formation ___________________________________________________________ Nombre total d’heures rémunérées annuelle précédant le début de la formation • Si le salarié concerné a une ancienneté inférieure à 12 mois, le calcul se fera sur la base des rémunérations perçues et des heures rémunérées depuis son arrivée dans l’entreprise. • Pour les salariés soumis à une convention de forfait en jours, le salaire horaire de référence est déterminé selon le rapport suivant Salaire horaire de référence = Rémunération nette annuelle versée au salarié __________________________________________________________ (151, 67 h X nombre de jours de la convention individuelle de forfait X 12 mois) / 217
    10. 10. • Un tuteur peut être désigné pour informer et accompagner le bénéficiaire de la période de formation. Il organise l’activité dans l’entreprise, favorise l’acquisition d’un savoir- faire professionnel et assure la liaison avec l’organisme de formation. • La formation de ce tuteur ainsi que le coût lié à l'exercice de la fonction tutorale peuvent être pris en charge par L’OPCA, selon certaines modalités et sous réserve des fonds disponibles.
    11. 11. • Au nombre de salariés simultanément absents : 2% des effectifs de l’entreprise absents au titre de la période de professionnalisation (2 salariés absents dans les entreprises ou établissements de moins de 50 salariés). • A la décision financière de votre OPCA de refuser ou d’accepter tout ou partie du financement. •
    12. 12. • La période de professionnalisation comprend des actions d’évaluation, de formation et d’accompagnement. • Elle associe des enseignements généraux, professionnels et technologiques. • En alternance avec l'exercice d'activités professionnelles.
    13. 13. ACCES AUX TITRES RNCP
    14. 14. Une qualification reconnue : Titre Professionnel du Ministère du Travail Reconnaissance officielle d’une acquisition de savoirs et de compétences dans une spécialité professionnelle. Un classement interministériel reconnu par tous les Ministères Le titre Professionnel peut être composé de 1 à 4 Certificats de Compétences Professionnelles (CCP) correspondant chacun à une employabilité. Deux objectifs : • L’insertion rapide dans l’emploi • L’accès progressif au titre professionnel par capitalisation des CCPs
    15. 15. DÉFINITION DU TITRE : QU’EST CE QU’UN REAC - RC Suite au REAC : création des parcours de formations et des planning
    16. 16. QU’EST CE QU’UN « DSPP » ? Dossier de Synthèse de la Pratique Professionnelle Tous les candidats au Titre Professionnel décrivent par activité type et à partir d’exemples concrets, les pratiques professionnelles en rapport direct et étroit avec le titre professionnel visé. Le candidat a également la possibilité de fournir tout support illustrant cette description. A partir des informations fournies dans ce document et en complémentarité à l’épreuve de synthèse, le jury évaluera les acquis du candidat et les comparera aux requis du titre.
    17. 17. DÉROULEMENT DES ÉPREUVES Mise en situation professionnelle en fonction du métier Présentation du mémoire pour le titre de Concepteur Développeur Informatique est à rédigé et à présenter au jury. Un entretien oral : la présentation d’un document « DSPP » Dossier de Synthèse de la Pratique Professionnelle

    ×