Intégrer les réseauxsociaux dans sastratégie marketingSup de Co REIMS29 avril 2013
Paul Cordina Chef de Produit CRM et Digital NESTLÉ France Diplômé Sup de Co Reims Lauréat du Prix du Cercle du Marketin...
I. Introduction auxréseaux sociaux
Social Media Revolution
Panorama des médiassociaux 2013
Les médias sociaux :du web 2.0 ?WEBWeb (avant 2003) :lecture seuleWEB 2.0Web 2.0 :Lecture + écriture +partage + échange+ré...
Communauté ≠ SocialCommunautéSocial
Différents types de services
Aucune marque ne peut lesignorer« Anyone with acamera and aninternet link cancause a lot ofdamage »
La théorie du petit monde(ou des 6 degrés de séparation)S. MILGRAM
Les positionnements identitaires desréseaux sociaux – D.CARDON
II. Les marques et lesréseaux sociaux
Les différents usages- Développer la notoriété / l’image de marque- Contrôler le discours de la marque- Générer du buzz- S...
Développer la notoriété / l’image demarque Présence sociale de la marque Oasis
Devenir une marque média Red Bull Stratos
Devenir une marque média Le « Brand content » n’est pas nouveau
Le contrôle du discours de la marque Compte Twitter BP non officiel
Générer du buzz Tipp-Experience : A hunter shoots a bear
Stimuler les conversations en impliquant lesinternautes : développer la co-création Euro Design Contest NESCAFÉ Dolce Gusto
Stimuler les conversations en impliquant lesinternautes : Favoriser la participation Publication de la Fan Page Facebook ...
Stimuler les conversations en impliquant lesinternautes : Créer des rencontres IRL Opération Les P’tits Gastronomes NESTL...
Diffuser des informations enavant-première Fan Page Facebook La Vache qui Rit
Valoriser les membres actifs Mise en avant du Fan Facebook de la semaine par Dunkin’Donuts
Identifier les ambassadeurs demarques ≠ influenceurs- Génération de WOM auprès des pairs- Ils ont un rôle de prescripteurs...
Identifier les ambassadeurs demarques Opération Fiesta Movement de Ford
III. Les usagesmarketing des réseauxsociaux
Les outils ne font pas la stratégie
5 étapes clés avant d’établir la présence desa marque sur les réseaux sociaux- Ecouter- Raconter une histoire (et pas des ...
Définir les outils en fonction de sesobjectifs (et pas l’inverse)
Les usages marketing deFacebook Fan Page Facebook NESTLÉ Bébé
Les usages marketing deFacebook Opération de Collecte utilisant Facebook Connect
Les usages marketing deFacebook Intégration des boutons Facebook J’aime sur le site e-commerceLevi’s
Les usages marketing deFacebook E-boutique de Pampers France intégrée à la Fan Page Facebookde la marque
Les usages marketing de Twitter Compte Twitter NESTLÉ Bébé
Les usages marketing de Twitter S’adresser aux consommateurs et aux influenceurs
Les usages marketing de Twitter Twelpforce : une armée de conseillers disponibles
Les usages marketing de Google+ Page Google+ de Pepsi
Les usages marketing de Google+ Google Hangout organisé par Barack Obama durant la campagneprésidentielle 2012
Les usages marketing de Youtube / Dailymotion Chaîne Youtube de Bouygues Telecom
Les usages marketing de Youtube / Dailymotion Publicité télévisée Guigoz
Les usages marketing de Foursquare Offre de la marque Starbucks dans Foursquare
Les usages marketing de Foursquare Jeu concours EasyJet « Le rendez-vous gagnant »
Les usages marketing de Foursquare Jeu concours Orange « Faites tomber la couronne »
Les usages marketing de Pinterest Pinboard de l’enseigne Monoprix
Les usages marketing d’Instagram Opération #Viens chez Norauto
Les usages marketing de TumblR TumblR de Topshop
Les plateformes sous gouvernance Plateforme communautaire Lego Rebrick
Les plateformes sous gouvernance Plateforme communautaire My Starbucks idea
IV. La nécessité d’unecommunicationtransparente
Une communication transparente- Etre authentique et transparent dans les informationsdélivrées- Pas de discours publicitai...
Occasions au cours desquelles les entreprisesgagneront à être transparentes (MathieuChéreau)- Chaque décision importante p...
Le changement de logo de GAP (octobre 2010) Comment GAP a enterré son nouveau logo en 7 jours
L’homme nu de La Redoute
L’homme nu de La Redoute Campagne « La chasse aux fails », ou comment l’homme nu deLa Redoute s’est fait rhabiller
Même les concurrents peuvent surfersur un bad buzz
Ne pas confondre crise et badbuzz
V. Mesurer lesperformances de sesactions sur les réseauxsociaux
Le difficile calcul du ROI Difficile de mesurer le succès d’une action sans objectifspertinents en amont Compliquer de m...
L’approche transversale deForrester (4 perspectives) Financière : les actions menées ont-elles permisd’augmenter le CA ou...
L’approche transversale deForrester (4 perspectives)
Définir ses KPI’s
Merci pour votre attention@pcordina
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Intégrer les Réseaux Sociaux dans sa Stratégie Marketing

17 758 vues

Publié le

Cours donné le 29 avril 2013 à Sup de Co Reims (Reims Management School) sur l'intégration des réseaux sociaux dans sa stratégie marketing.

Plus d'informations dans : Tout savoir sur... Les Marques et les Réseaux Sociaux (Editions Kawa, 2012)

Publié dans : Business
1 commentaire
36 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Maintenant une marque doit être présente sur les réseaux sociaux, pour gérer son E-réputation, pour être plus proches de ses clients fans. Par contre suivant sa stratégie, elle doit être présente sur les bonnes plateformes suivant ses objectifs, ses cibles ... pour éviter de perdre son temps, et donc mal communiquer. C'est vrai Facebook et Twitter semblent incontournables, mais il y a d'autres plateformes de niche comme par exemple www.third.fr pour l'immobilier, www.scoop.it pour la veille ... qui ont une importance considérable dans une stratégie social média. Cela permet de toucher directement sa communauté, ses cibles qui seront plus réceptives aux contenus publiés par les marques. Après qu'importe la plateforme, le contenu est la clé de succès sur les réseaux sociaux.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
17 758
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 950
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
36
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Intégrer les Réseaux Sociaux dans sa Stratégie Marketing

  1. 1. Intégrer les réseauxsociaux dans sastratégie marketingSup de Co REIMS29 avril 2013
  2. 2. Paul Cordina Chef de Produit CRM et Digital NESTLÉ France Diplômé Sup de Co Reims Lauréat du Prix du Cercle du Marketing Direct 2011 Auteur de « Tout savoir sur… Les Marques et lesRéseaux Sociaux » (Editions Kawa, 2012)@pcordina
  3. 3. I. Introduction auxréseaux sociaux
  4. 4. Social Media Revolution
  5. 5. Panorama des médiassociaux 2013
  6. 6. Les médias sociaux :du web 2.0 ?WEBWeb (avant 2003) :lecture seuleWEB 2.0Web 2.0 :Lecture + écriture +partage + échange+réseaux...
  7. 7. Communauté ≠ SocialCommunautéSocial
  8. 8. Différents types de services
  9. 9. Aucune marque ne peut lesignorer« Anyone with acamera and aninternet link cancause a lot ofdamage »
  10. 10. La théorie du petit monde(ou des 6 degrés de séparation)S. MILGRAM
  11. 11. Les positionnements identitaires desréseaux sociaux – D.CARDON
  12. 12. II. Les marques et lesréseaux sociaux
  13. 13. Les différents usages- Développer la notoriété / l’image de marque- Contrôler le discours de la marque- Générer du buzz- Stimuler les conversations en impliquant lesinternautes- Identifier les ambassadeurs de la marque / influenceurs
  14. 14. Développer la notoriété / l’image demarque Présence sociale de la marque Oasis
  15. 15. Devenir une marque média Red Bull Stratos
  16. 16. Devenir une marque média Le « Brand content » n’est pas nouveau
  17. 17. Le contrôle du discours de la marque Compte Twitter BP non officiel
  18. 18. Générer du buzz Tipp-Experience : A hunter shoots a bear
  19. 19. Stimuler les conversations en impliquant lesinternautes : développer la co-création Euro Design Contest NESCAFÉ Dolce Gusto
  20. 20. Stimuler les conversations en impliquant lesinternautes : Favoriser la participation Publication de la Fan Page Facebook Michel et Augustin
  21. 21. Stimuler les conversations en impliquant lesinternautes : Créer des rencontres IRL Opération Les P’tits Gastronomes NESTLÉPlus d’infos : http://www.e-marketing.fr/Tribunes-Experts/Stimuler-les-conversations-en-impliquant-les-internautes-autour-de-sa-marque-Tribune514.htm
  22. 22. Diffuser des informations enavant-première Fan Page Facebook La Vache qui Rit
  23. 23. Valoriser les membres actifs Mise en avant du Fan Facebook de la semaine par Dunkin’Donuts
  24. 24. Identifier les ambassadeurs demarques ≠ influenceurs- Génération de WOM auprès des pairs- Ils ont un rôle de prescripteurs- Distinguer « Ambassadeurs de marques » et « Influenceurs »- Phase d’écoute nécessaire, pour identifier les consos réagissant le plus à lamarque- Ceux qui parlent le plus ne sont pas forcément les plus écoutés- Sélectionner les plus impliqués et efficaces- Démarche humaine- Assurer un transfert de compétencesPlus d’infos : http://www.e-marketing.fr/Tribunes-Experts/Transformer-les-consommateurs-de-sa-marque-en-ambassadeurs-Tribune423.htm
  25. 25. Identifier les ambassadeurs demarques Opération Fiesta Movement de Ford
  26. 26. III. Les usagesmarketing des réseauxsociaux
  27. 27. Les outils ne font pas la stratégie
  28. 28. 5 étapes clés avant d’établir la présence desa marque sur les réseaux sociaux- Ecouter- Raconter une histoire (et pas des histoires…)- Mesurer (et non pas compter…)- Déterminer les bons supports à utiliser- S’organiserPlus d’infos : http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/52728/5-etapes-cles-pour-reussir-a-definir-sa-presence-sur-les-medias-sociaux.shtml
  29. 29. Définir les outils en fonction de sesobjectifs (et pas l’inverse)
  30. 30. Les usages marketing deFacebook Fan Page Facebook NESTLÉ Bébé
  31. 31. Les usages marketing deFacebook Opération de Collecte utilisant Facebook Connect
  32. 32. Les usages marketing deFacebook Intégration des boutons Facebook J’aime sur le site e-commerceLevi’s
  33. 33. Les usages marketing deFacebook E-boutique de Pampers France intégrée à la Fan Page Facebookde la marque
  34. 34. Les usages marketing de Twitter Compte Twitter NESTLÉ Bébé
  35. 35. Les usages marketing de Twitter S’adresser aux consommateurs et aux influenceurs
  36. 36. Les usages marketing de Twitter Twelpforce : une armée de conseillers disponibles
  37. 37. Les usages marketing de Google+ Page Google+ de Pepsi
  38. 38. Les usages marketing de Google+ Google Hangout organisé par Barack Obama durant la campagneprésidentielle 2012
  39. 39. Les usages marketing de Youtube / Dailymotion Chaîne Youtube de Bouygues Telecom
  40. 40. Les usages marketing de Youtube / Dailymotion Publicité télévisée Guigoz
  41. 41. Les usages marketing de Foursquare Offre de la marque Starbucks dans Foursquare
  42. 42. Les usages marketing de Foursquare Jeu concours EasyJet « Le rendez-vous gagnant »
  43. 43. Les usages marketing de Foursquare Jeu concours Orange « Faites tomber la couronne »
  44. 44. Les usages marketing de Pinterest Pinboard de l’enseigne Monoprix
  45. 45. Les usages marketing d’Instagram Opération #Viens chez Norauto
  46. 46. Les usages marketing de TumblR TumblR de Topshop
  47. 47. Les plateformes sous gouvernance Plateforme communautaire Lego Rebrick
  48. 48. Les plateformes sous gouvernance Plateforme communautaire My Starbucks idea
  49. 49. IV. La nécessité d’unecommunicationtransparente
  50. 50. Une communication transparente- Etre authentique et transparent dans les informationsdélivrées- Pas de discours publicitaire- Pas d’incohérences en promesse donnée et actionsdans la réalité- Répondre aussi bien aux critiques qu’auxcompliments : reconnaître les problèmes sans lescacher, ne pas mentir ou faire de fausses promesses
  51. 51. Occasions au cours desquelles les entreprisesgagneront à être transparentes (MathieuChéreau)- Chaque décision importante prise doit être annoncée,justifiée et débattue. Possibilité de tester une décision enamont auprès d’une communauté cible- Tirer les leçons de ses erreurs / susciter l’empathie pour ensortir renforcé- Présenter les nouveautés en insistant sur lesfonctionnalités résultant de conversations avec lacommunauté- Revenir en détail sur certains commentaires (+ ou -), pourexpliquer ce qui est retenu et ce qui ne l’est pas
  52. 52. Le changement de logo de GAP (octobre 2010) Comment GAP a enterré son nouveau logo en 7 jours
  53. 53. L’homme nu de La Redoute
  54. 54. L’homme nu de La Redoute Campagne « La chasse aux fails », ou comment l’homme nu deLa Redoute s’est fait rhabiller
  55. 55. Même les concurrents peuvent surfersur un bad buzz
  56. 56. Ne pas confondre crise et badbuzz
  57. 57. V. Mesurer lesperformances de sesactions sur les réseauxsociaux
  58. 58. Le difficile calcul du ROI Difficile de mesurer le succès d’une action sans objectifspertinents en amont Compliquer de mesurer un impact sur les ventes avecdes fans/followers/taux d’engagement/“J’aime“ Metrics n’étant pas des actifs financiers, mais qui ont dela valeur Le Return on Objectives (ROO) Le Risk of Non Investment (RONI)
  59. 59. L’approche transversale deForrester (4 perspectives) Financière : les actions menées ont-elles permisd’augmenter le CA ou de baisser les coûts ? Management du risque : dans quelle mesure l’entrepriseest-elle mieux préparé à gérer une crise, une actu subieou un bad buzz potentiel pouvant affecter sa réputation ? Digitale : les actions ont-elles permis de renforcer laprésence de la marque sur Internet ? De marque : l’attitude des consommateurs envers lamarque s’est-elle améliorée ?
  60. 60. L’approche transversale deForrester (4 perspectives)
  61. 61. Définir ses KPI’s
  62. 62. Merci pour votre attention@pcordina

×