SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
Consommation                                                                                                                                          1


 Média sociaux et produits biologiques :
                     Communiquer 2.0 : la mise en place (2/3)

L     a première partie retrace l’historique et les grands principes de la communication 2.0. Cette deuxième section donne 6 recommandations
      pour préparer l’intégration d’une communication socialisée adaptée aux distributeurs spécialisés et éco-entreprises de taille moyenne.


Préliminaire                                                                 2- Les médias sociaux, à quoi ca sert ?
La première partie de ce dossier (La grande mutation) a eu pour              Les médias sociaux complètent beaucoup plus qu’ils ne remplacent
vocation de convaincre les marques de s’engager sur les média so-            les outils linéaires et descendants de marketing & communication
ciaux, qui sont là pour durer. Cependant, bâtir une communication            conventionnels. En effet, leur but premier n’est pas de générer une
2.O est bien autre chose que de lancer en quelques clicks une fan            action descendante clairement identifiable (réagir à une offre com-
page sur Facebook, ou poster des vidéos sur Youtube (leur techno-            merciale, voir une pub…), mais d’établir un système « flottant » diffus
logie le permet). Agir comme cela, c’est courir le risque d’une décep-       d’écoute et de partage interactif, qui répond à la montée en puissance
tion rapide, ou, pire, de mal utiliser les moyens humains et moyens          de l’internaute participatif, avec des fonctions variées et nouvelles :
financiers nécessaires. Une vision stratégique d’ensemble est vitale         ● Veille : écoute des avis des Internautes sur la marque et ses pro-
pour une implantation concrète réussie.                                      duits sur : les forums, blogs, e-boutiques des confrères, sites d’avis
                                                                             de consommateurs, sites de e-pinion (Ciao, trip advisor, cityvox,
1- Une brique de plus dans votre écosystème                                  beautetest…). Repérer les nouvelles tendances de consommation.
communicant                                                                  Ce dernier point est crucial.
Ce chapitre aurait pu s’intituler : « Il n’y a pas que les médias sociaux    ● Service client et espace d’expression : résoudre les problème
dans la vie ». En effet, l’impact médiatique du sujet, et la peur d’être     personnels du client, répondre aux questions, lui faciliter la vie (lieu
« has-been » ou de rater la poule aux œufs d’or incitent souvent             du point de vente le plus proche sur un Smartphone). Créer des
à passer de l’attentisme à la précipitation, négligeant au passage           espaces d’expression où l’internaute peut s’exprimer ou du moins
quelques constats de bon sens.                                               écouter ce que pensent les autres de vous et de vos produits (sur
La première étape 2.0 consiste donc… à comprendre que votre                  une fan page Facebook, un compte Twitter dédié, votre e-boutique,
marketing & communication actuels restent fondamentaux. En effet             le blog du site…).
comme nous allons le voir en détail plus loin, les réseaux sociaux ne        ● E-image de marque : si la publicité vise l’instauration d’une
sont pas conçus pour amener directement du chiffre d’affaire, leur           image de marque statutaire, l’e-image sociale repose plutôt sur une
fonction est toute autre. Faisons donc un bref tour d’horizon des            relation « douce » de proximité fondée sur le service, l’empathie et
moyens actuels mis en œuvre avant d’aller plus loin :                        le partage, sans penser à en tirer un bénéfice quelconque immédiat
● Votre produit, vos services sont les fondations mêmes de votre             (répondre sur un forum à la question d’un Internaute non client de
société : ce sont eux qui vous font vivre. À l’heure de la multiplicité      la marque, commenter sur son blog un fait d’actualité sans vanter
des marques bio, tous produit ou service doivent êtres uniques, per-         la société).
formants, correspondre à un réel besoin et « coller » aux tendances          ● Mini-événements : la socialisation, c’est aussi des moments de
du moment. La meilleure communication du monde, qu’elle soit so-             plaisir partagés, de rencontre ou d’offre privilégiée (créer un évé-
ciale ou pas, n’arrivera jamais à vendre dans la durée des produits          nement virtuel sur la toile, concours des plus belles photos sur un
médiocres, mal conçus ou à l’intérêt limité. Soulignons l’importance         compte FlickR, offrir des offres promotionnelles à ses meilleurs fans
de packagings attractifs et informatifs.                                     - à condition de ne pas abuser…).
● Les publicités, le site Internet, les relations presses, les packagings,   ● Co-création : « viraliser » sur ses différentes comptes sociaux un
les objets publicitaires (T-shirts…) renforcent l’image de marque de         sondage peut aider grandement aider à la création d’un nouveau
l’entreprise, pour la rendre unique et désirable (Branding). À ce sujet      produit. Faire remonter au marketing les nouvelles idées, sugges-
votre communication doit être responsable et écologique en res-              tions d’utilisations, ou intentions d’achats issus de différents canaux
pectant des règles éthiques précise (voir http://publicitairesvseco-         sociaux…
blanchiment.ning.com et http://www.blog-adwiser.com )                        ● Situations de crise : aucune marque, même bio, n’est à l’abri
● Les bannières de publicité sur Internet (pub online), l’achat de           d’une crise médiatique suite à un événement désagréable inatten-
mots-clés sur Google ou l’achat de fichiers prospects qualifiés ont          du ; Le fait de disposer d’une relation sociale authentique avec ses
pour but l’acquisition mesurable de trafic ou de nouveaux fichiers           clients les plus proches autorise un soutien et une efficacité accrue
clients (ROI, Retour sur Investissement).                                    qui complète les dispositifs conventionnels (cellule de crise, com-
● Un bon référencement (SEO) sur les principaux moteurs de re-               muniqués de presse, etc.). L’écoute préventive de ce qui se dit sur la
cherche (surtout Google) maintient votre existence sur la toile.             toile peut aussi contribuer à prévenir même l’apparition d’une crise.
● Les e-boutiques, ventes en magasin, et mailing VPC ont pour but            Le maitre mot reste l’écoute, la possibilité de laisser l’Internaute
la vente effective de produits et services.                                  s’exprimer autant qu’il le désire, et la recherche permanente d’un
Avant d’aller plus loin, Il est bon à ce stade de réviser ses différents     véritable dialogue interactif. Cette relation restant cependant d’une
canaux de marketing et communication, et de raffermir les maillons           certaine manière virtuelle sur la toile, la crème de la relation sociale
faibles : ma gamme de produits a t ‘elle des manques ? Mes publi-            restera toujours… un véritable contact physique.
cités reflètent-t-elles bien un positionnement de marque unique ?            Toute éco-marque aura donc à cœur de maintenir une présence
Mon site internet est-il à jour avec des actualités fraîches, est-il tra-    physique dans les salons ou manifestions, d’organiser régulière-
duit en Anglais ? Ma newsletter est-elle efficace, suis je présent sur       ment des visites d’entreprises, de lancer une invitation virtuelle sur
Google ? etc.                                                                la toile pour un rendez-vous physique, soigner le côté chaleureux
À cette condition, les média sociaux peuvent (et doivent !) entrer dans      des magasins, et, surtout de ne pas lésiner sur la formation de ses
la danse en apportant leur plus-value sociale. Le but est d’obtenir un       vendeurs ou commerciaux qui devraient être de véritables experts
écosystème communicant enrichi, interdépendant et participatif.              en relation humaine responsable.

                                                                                                  Novembre / Décembre 2010
Consommation                                                                                                                   2

Communiquer 2.0 :
   la mise en place (suite)


3- Les pièges à éviter                                                       Si l’entreprise possède un ou
Cette nouvelle forme de communication interactive sociale, difficile         des responsables de marke-
à appréhender au début, est idéale pour enrichir une relation client         ting & communication, il est bon
qui aille au-delà de la seule attirance pour la promotion du jour, un        que ceux-ci fassent l’effort de s’emparer pro-
piège classique dans lequel de plus en plus d’éco-marques tombent.           gressivement du sujet, en faisant appel, au moins
                                                                             au départ à des prestataires 2.0, ou en se formant. Ne pas hésiter
Ce qui est plus facile à dire qu’à faire, car les professionnels en poste    aussi à motiver ses agences externes de communication, relations
actuellement n’ont pas été formés pour cela (les écoles concernées           presse, etc. non encore socialisées…
s’y mettent à peine). Les derniers retours d’expérience montrent aussi
que les offres commerciales trop appuyées et les messages publici-           Si dans la durée un prestataire spécialisé 2.0 peut prendre en charge
taires directs du genre « Achetez nous, nous sommes les meilleurs »          les fonctions sociales stratégiques ou chronophages (conseil en im-
sont peu appréciés des réseaux sociaux, qui veulent d’abord qu’on            plantation sociale, veille, sondage, animation de co-création…), il
les écoutent, dans une relation d’égal à égal.                               est préférable de ne pas se reposer entièrement sur eux sur l’aspect
                                                                             « contact direct avec le public » (rédaction de blog, réponse aux In-
                                                                             ternautes…), car l’Internaute risque de sentir qu’il n’est pas chez l’en-
4- Combien ça coûte ?                                                        treprise même… Pour créer une vraie relation authentique (aspect
Le fait que les principaux réseaux sociaux soient gratuits et rapides        vital en éco-marque) l’embauche d’une personne dédiée appelée
à configurer, donne souvent l’illusion que « la mise est petite et la        couramment Community manager ou Webmaster 2.0 est fortement
recette grande ». Or, écouter et répondre demande du temps : des             conseillée.
moyens humains sont nécessaires pour faire vivre une communica-              Une bonne entrée est de créer au départ un mi-temps avec une
tion sociale (voir chapitre 5), qui doivent être comptabilisés. Ceux-ci      personne jeune ouverte aux nouvelles technologie avec un profil
peuvent cependant être mis en place progressivement. C’est une               initial « ancien bloggeur » ou communicant aimant écrire et interagir
bonne occasion de faire le ménage dans son médiaplanning pour                avec le public, plutôt que Webmaster-technicien-expert en logiciels.
y récupérer des fonds. La tendance actuelle est à la suppression de          Cette personne peut être rattachée directement à la e-boutique du
certaines actions publicitaires jugées non fondamentales.                    site, ou aux responsables marketing & communication. Des réunions
Soulignons aussi que les fruits du web 2.0 mettent du temps à éclore         régulières doivent être organisées pour souder l’équipe et répartir
et que des retombées médiatiques et commerciales sensibles ne                les taches. Le danger ici est d’avoir les yeux plus gros que le ventre
sont pas à attendre avant au moins une année. Des bénéfices en               en se donnant des objectifs irréalistes. Noter aussi que le ou la com-
terme d’allégement de coûts structurels peuvent cependant être               munity manager n’est pas le bon dieu. Par exemple il n’est pas for-
attendus : les clients qui trouvent une réponse sur un forum n’iront         cément le porte parole de l’entreprise en cas d’interview presse ou
pas encombrer votre accueil téléphonique, et les avis directs d’inter-       de crise.
nautes contribuent à augmenter les chances de réussite d’un nou-             Soulignons que ce métier est très jeune, et, sans nul doute destiné
veau produit, toujours coûteux à lancer…                                     rapidement à devenir incontournable, même pour des PME.
Voici maintenant les étapes pratiques : les recommandations sui-
vantes, non figées, sont présentées sous la forme d’un cadre chro-           Suite et fin du dossier en 3 parties : au-delà de Facebook et twitter
nologique d’actions essentielles non exhaustives, adapté à un grand
nombre de marques bio, et reposant sur des savoir-faire ayant fait
leurs preuves (les média sociaux sont très jeunes et en expérimen-
tation permanente). La mise en place peut être progressive. Ne pas
hésiter à aller lentement mais sûrement.

5- Marquer son territoire
Protégez avant tout votre marque : réservez vos noms de marque sur
les principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, YouTube, FlickR,
Linkedin, Viadeo, Foursquare, wikipedia, Ekopedia, slideshare,…),
même si vous ne les utilisez pas immédiatement. N’importe qui peut
en effet utiliser votre marque (cybersquating, fan zélé, contrefaçon,
marque au nom similaire, etc.).
                                                                                               M. Sauveur Fernandez est consultant expert en
                                                                                               marketing vert et innovation responsable.
Le site anglophone http://knowem.com permet une vérification ins-                              Fondateur de l’Éconovateur en 2001, pionnier
tantanée sur une majorité de réseaux sociaux.                                                  français des principes de la communication
                                                                                               responsable, il décrypte les tendances à venir,
6- Cherche community manager                                                                   et aide les entreprises à la création de produits
La meilleure façon de pérenniser une communication 2.0 est de l’in-                            et serv ices éthiques.
clure dans le flux de travail de la société, afin que l’entreprise entière      4 rue de Chaffoy - 30 000 Nîmes – Tél. : 06 11 40 19 91
s’engage et acquiert la culture 2.0 en douceur. Or, comment tenir               Mail : fsauveur@econovateur.com – www.econovateur.com
compte de la diversité des nouvelles fonctions demandées et la sur-             – Twitter : econovateur
charge de travail induite ?

                                                                                                   Novembre / Décembre 2010

Contenu connexe

Tendances

Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...
Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...
Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...AliceGasnier
 
Marketing2.0 concepts et problématique
Marketing2.0 concepts et problématiqueMarketing2.0 concepts et problématique
Marketing2.0 concepts et problématiqueUNIVERSITE DE METZ
 
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communication
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communicationUp 2 social - Le social est il l avenir de la communication
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communicationUp 2 Social
 
Compte-rendu conférence Marketing 2.0
Compte-rendu conférence Marketing 2.0Compte-rendu conférence Marketing 2.0
Compte-rendu conférence Marketing 2.0blogthecom
 
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...Jean-Philippe POISSON
 
Guide se lancer-sur-les-medias-sociaux
Guide se lancer-sur-les-medias-sociauxGuide se lancer-sur-les-medias-sociaux
Guide se lancer-sur-les-medias-sociauxFabMob
 
Comment exploiter les médias sociaux au sein d'une stratégie marketing?
Comment exploiter les médias sociaux au sein d'une stratégie marketing?Comment exploiter les médias sociaux au sein d'une stratégie marketing?
Comment exploiter les médias sociaux au sein d'une stratégie marketing?Islem Yezza
 
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...Adrien Bourzat
 
Essaivirginiemaltais2010
Essaivirginiemaltais2010Essaivirginiemaltais2010
Essaivirginiemaltais2010virginie
 
Comprendre sa communaute et concevoir son propre reseau social
Comprendre sa communaute et concevoir son propre reseau socialComprendre sa communaute et concevoir son propre reseau social
Comprendre sa communaute et concevoir son propre reseau socialRomain CLÉRET
 
La commandite à l'ère du web vf
La commandite à l'ère du web vfLa commandite à l'ère du web vf
La commandite à l'ère du web vfleconciergemarketing
 
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industrielle
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche IndustrielleSAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industrielle
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industriellepierrecochard
 
Simon Morinière - Mémoire sur le Buzz Marketing
Simon Morinière - Mémoire sur le Buzz MarketingSimon Morinière - Mémoire sur le Buzz Marketing
Simon Morinière - Mémoire sur le Buzz MarketingSimon Morinière
 
Medias Sociaux - Panorama et tendances
Medias Sociaux - Panorama et tendancesMedias Sociaux - Panorama et tendances
Medias Sociaux - Panorama et tendancesStéphanie Ambroise
 
Le web en temps reel et la reputation numerique des marques - Memoire de rech...
Le web en temps reel et la reputation numerique des marques - Memoire de rech...Le web en temps reel et la reputation numerique des marques - Memoire de rech...
Le web en temps reel et la reputation numerique des marques - Memoire de rech...Edwin Stephenson
 
L’experience du web en temps reel et la reputation numerique des marques
L’experience du web en temps reel et la reputation numerique des marquesL’experience du web en temps reel et la reputation numerique des marques
L’experience du web en temps reel et la reputation numerique des marquesEdwin Stephenson
 
Exploiter différemment les réseaux sociaux pour se bâtir une carrière ou une ...
Exploiter différemment les réseaux sociaux pour se bâtir une carrière ou une ...Exploiter différemment les réseaux sociaux pour se bâtir une carrière ou une ...
Exploiter différemment les réseaux sociaux pour se bâtir une carrière ou une ...Catherine Nomel
 

Tendances (20)

Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...
Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...
Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...
 
Marketing2.0 concepts et problématique
Marketing2.0 concepts et problématiqueMarketing2.0 concepts et problématique
Marketing2.0 concepts et problématique
 
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communication
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communicationUp 2 social - Le social est il l avenir de la communication
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communication
 
Compte-rendu conférence Marketing 2.0
Compte-rendu conférence Marketing 2.0Compte-rendu conférence Marketing 2.0
Compte-rendu conférence Marketing 2.0
 
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...
 
Guide se lancer-sur-les-medias-sociaux
Guide se lancer-sur-les-medias-sociauxGuide se lancer-sur-les-medias-sociaux
Guide se lancer-sur-les-medias-sociaux
 
Comment exploiter les médias sociaux au sein d'une stratégie marketing?
Comment exploiter les médias sociaux au sein d'une stratégie marketing?Comment exploiter les médias sociaux au sein d'une stratégie marketing?
Comment exploiter les médias sociaux au sein d'une stratégie marketing?
 
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
 
Essaivirginiemaltais2010
Essaivirginiemaltais2010Essaivirginiemaltais2010
Essaivirginiemaltais2010
 
Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013
Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013
Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013
 
MAGCOM #7
MAGCOM #7MAGCOM #7
MAGCOM #7
 
Comprendre sa communaute et concevoir son propre reseau social
Comprendre sa communaute et concevoir son propre reseau socialComprendre sa communaute et concevoir son propre reseau social
Comprendre sa communaute et concevoir son propre reseau social
 
Les canaux-de-communication
Les canaux-de-communicationLes canaux-de-communication
Les canaux-de-communication
 
La commandite à l'ère du web vf
La commandite à l'ère du web vfLa commandite à l'ère du web vf
La commandite à l'ère du web vf
 
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industrielle
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche IndustrielleSAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industrielle
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industrielle
 
Simon Morinière - Mémoire sur le Buzz Marketing
Simon Morinière - Mémoire sur le Buzz MarketingSimon Morinière - Mémoire sur le Buzz Marketing
Simon Morinière - Mémoire sur le Buzz Marketing
 
Medias Sociaux - Panorama et tendances
Medias Sociaux - Panorama et tendancesMedias Sociaux - Panorama et tendances
Medias Sociaux - Panorama et tendances
 
Le web en temps reel et la reputation numerique des marques - Memoire de rech...
Le web en temps reel et la reputation numerique des marques - Memoire de rech...Le web en temps reel et la reputation numerique des marques - Memoire de rech...
Le web en temps reel et la reputation numerique des marques - Memoire de rech...
 
L’experience du web en temps reel et la reputation numerique des marques
L’experience du web en temps reel et la reputation numerique des marquesL’experience du web en temps reel et la reputation numerique des marques
L’experience du web en temps reel et la reputation numerique des marques
 
Exploiter différemment les réseaux sociaux pour se bâtir une carrière ou une ...
Exploiter différemment les réseaux sociaux pour se bâtir une carrière ou une ...Exploiter différemment les réseaux sociaux pour se bâtir une carrière ou une ...
Exploiter différemment les réseaux sociaux pour se bâtir une carrière ou une ...
 

Similaire à Media sociaux et produits bio 2/3

Guide se lancer-sur-les-medias-sociaux
Guide se lancer-sur-les-medias-sociauxGuide se lancer-sur-les-medias-sociaux
Guide se lancer-sur-les-medias-sociauxFabMob
 
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...Alban Jarry
 
Le Social marketing en B2B
Le Social marketing en B2BLe Social marketing en B2B
Le Social marketing en B2BKlee Interactive
 
Les réseaux sociaux conference
Les réseaux sociaux conferenceLes réseaux sociaux conference
Les réseaux sociaux conferenceWeb Desing
 
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux - Forum SaaS et Cloud...
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux  - Forum SaaS et Cloud...2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux  - Forum SaaS et Cloud...
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux - Forum SaaS et Cloud...Club Alliances
 
corporateSMD
corporateSMDcorporateSMD
corporateSMDicdes
 
Etablir sa stratégie pour une communication efficace sur les médias sociaux
Etablir sa stratégie pour une communication efficace sur les médias sociauxEtablir sa stratégie pour une communication efficace sur les médias sociaux
Etablir sa stratégie pour une communication efficace sur les médias sociauxOffice de tourisme Aunis Marais Poitevin
 
Les médias sociaux dans la boite à outils du Communicateur
Les médias sociaux dans la boite à outils du CommunicateurLes médias sociaux dans la boite à outils du Communicateur
Les médias sociaux dans la boite à outils du CommunicateurOlivier Moch
 
2011.06.09 - Conférence SWiTCH sur l'influence n°2
2011.06.09 - Conférence SWiTCH sur l'influence n°22011.06.09 - Conférence SWiTCH sur l'influence n°2
2011.06.09 - Conférence SWiTCH sur l'influence n°2SWiTCH
 
Media sociaux et produits bio 3/3
Media sociaux et produits bio 3/3Media sociaux et produits bio 3/3
Media sociaux et produits bio 3/3Sauveur Fernandez
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - esther turon perez
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - esther turon perezLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - esther turon perez
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - esther turon perezAlban Jarry
 
Les Entreprises de Sante face aux Medias Sociaux
Les Entreprises de Sante face aux Medias SociauxLes Entreprises de Sante face aux Medias Sociaux
Les Entreprises de Sante face aux Medias SociauxNiceToMeetYou
 
Sante et medias sociaux en 2011
Sante et medias sociaux en 2011Sante et medias sociaux en 2011
Sante et medias sociaux en 2011pressepapiers
 
Sante et medias sociaux en 2011
Sante et medias sociaux en 2011Sante et medias sociaux en 2011
Sante et medias sociaux en 2011pressepapiers
 
Casse-tete-pour-mes-vacances-Dois-je-recruter-un-Community-Manager?
Casse-tete-pour-mes-vacances-Dois-je-recruter-un-Community-Manager?Casse-tete-pour-mes-vacances-Dois-je-recruter-un-Community-Manager?
Casse-tete-pour-mes-vacances-Dois-je-recruter-un-Community-Manager?PriscilleGiani
 
Bâtir une stratégie de médias sociaux - Association des gens d'affaires de Bl...
Bâtir une stratégie de médias sociaux - Association des gens d'affaires de Bl...Bâtir une stratégie de médias sociaux - Association des gens d'affaires de Bl...
Bâtir une stratégie de médias sociaux - Association des gens d'affaires de Bl...Guillaume Brunet
 
Présentation big talent sur les réseaux sociaux
Présentation big talent sur les réseaux sociauxPrésentation big talent sur les réseaux sociaux
Présentation big talent sur les réseaux sociauxNadège Belloche Lemarchand
 
7 questions fréquentes au sujet des médias sociaux
7 questions fréquentes au sujet des médias sociaux7 questions fréquentes au sujet des médias sociaux
7 questions fréquentes au sujet des médias sociauxFrederic Gonzalo
 
Humanisation de marque
Humanisation de marqueHumanisation de marque
Humanisation de marqueYoung Planneur
 

Similaire à Media sociaux et produits bio 2/3 (20)

Guide se lancer-sur-les-medias-sociaux
Guide se lancer-sur-les-medias-sociauxGuide se lancer-sur-les-medias-sociaux
Guide se lancer-sur-les-medias-sociaux
 
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...
 
Le Social marketing en B2B
Le Social marketing en B2BLe Social marketing en B2B
Le Social marketing en B2B
 
Les réseaux sociaux conference
Les réseaux sociaux conferenceLes réseaux sociaux conference
Les réseaux sociaux conference
 
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux - Forum SaaS et Cloud...
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux  - Forum SaaS et Cloud...2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux  - Forum SaaS et Cloud...
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux - Forum SaaS et Cloud...
 
corporateSMD
corporateSMDcorporateSMD
corporateSMD
 
Etablir sa stratégie pour une communication efficace sur les médias sociaux
Etablir sa stratégie pour une communication efficace sur les médias sociauxEtablir sa stratégie pour une communication efficace sur les médias sociaux
Etablir sa stratégie pour une communication efficace sur les médias sociaux
 
Les médias sociaux dans la boite à outils du Communicateur
Les médias sociaux dans la boite à outils du CommunicateurLes médias sociaux dans la boite à outils du Communicateur
Les médias sociaux dans la boite à outils du Communicateur
 
2011.06.09 - Conférence SWiTCH sur l'influence n°2
2011.06.09 - Conférence SWiTCH sur l'influence n°22011.06.09 - Conférence SWiTCH sur l'influence n°2
2011.06.09 - Conférence SWiTCH sur l'influence n°2
 
Media sociaux et produits bio 3/3
Media sociaux et produits bio 3/3Media sociaux et produits bio 3/3
Media sociaux et produits bio 3/3
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - esther turon perez
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - esther turon perezLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - esther turon perez
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - esther turon perez
 
Les Entreprises de Sante face aux Medias Sociaux
Les Entreprises de Sante face aux Medias SociauxLes Entreprises de Sante face aux Medias Sociaux
Les Entreprises de Sante face aux Medias Sociaux
 
Sante et medias sociaux en 2011
Sante et medias sociaux en 2011Sante et medias sociaux en 2011
Sante et medias sociaux en 2011
 
Santé et medias sociaux
Santé et medias sociauxSanté et medias sociaux
Santé et medias sociaux
 
Sante et medias sociaux en 2011
Sante et medias sociaux en 2011Sante et medias sociaux en 2011
Sante et medias sociaux en 2011
 
Casse-tete-pour-mes-vacances-Dois-je-recruter-un-Community-Manager?
Casse-tete-pour-mes-vacances-Dois-je-recruter-un-Community-Manager?Casse-tete-pour-mes-vacances-Dois-je-recruter-un-Community-Manager?
Casse-tete-pour-mes-vacances-Dois-je-recruter-un-Community-Manager?
 
Bâtir une stratégie de médias sociaux - Association des gens d'affaires de Bl...
Bâtir une stratégie de médias sociaux - Association des gens d'affaires de Bl...Bâtir une stratégie de médias sociaux - Association des gens d'affaires de Bl...
Bâtir une stratégie de médias sociaux - Association des gens d'affaires de Bl...
 
Présentation big talent sur les réseaux sociaux
Présentation big talent sur les réseaux sociauxPrésentation big talent sur les réseaux sociaux
Présentation big talent sur les réseaux sociaux
 
7 questions fréquentes au sujet des médias sociaux
7 questions fréquentes au sujet des médias sociaux7 questions fréquentes au sujet des médias sociaux
7 questions fréquentes au sujet des médias sociaux
 
Humanisation de marque
Humanisation de marqueHumanisation de marque
Humanisation de marque
 

Plus de Sauveur Fernandez

Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le mondeLes 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le mondeSauveur Fernandez
 
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en coursDistribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en coursSauveur Fernandez
 
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succèsDistribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succèsSauveur Fernandez
 
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...Sauveur Fernandez
 
Comprendre la grande distribution : mutations en vue
Comprendre la grande distribution : mutations en vueComprendre la grande distribution : mutations en vue
Comprendre la grande distribution : mutations en vueSauveur Fernandez
 
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...Sauveur Fernandez
 
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthiqueLa grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthiqueSauveur Fernandez
 
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendancesNATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendancesSauveur Fernandez
 
Marketing durable des produits ecologiques
Marketing durable des produits ecologiquesMarketing durable des produits ecologiques
Marketing durable des produits ecologiquesSauveur Fernandez
 
communication responsable et produits bio 2/2
communication responsable et produits bio 2/2communication responsable et produits bio 2/2
communication responsable et produits bio 2/2Sauveur Fernandez
 
Media sociaux et produits bio 1/3
Media sociaux et produits bio 1/3Media sociaux et produits bio 1/3
Media sociaux et produits bio 1/3Sauveur Fernandez
 
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Sauveur Fernandez
 
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3Sauveur Fernandez
 
Cosmetiques naturels : merchandising
Cosmetiques naturels : merchandisingCosmetiques naturels : merchandising
Cosmetiques naturels : merchandisingSauveur Fernandez
 
Cosmetiques naturels lecons du present 2/3
Cosmetiques naturels  lecons du present 2/3Cosmetiques naturels  lecons du present 2/3
Cosmetiques naturels lecons du present 2/3Sauveur Fernandez
 
Produits de la ruche : veille-innovation
Produits de la ruche : veille-innovationProduits de la ruche : veille-innovation
Produits de la ruche : veille-innovationSauveur Fernandez
 

Plus de Sauveur Fernandez (16)

Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le mondeLes 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
 
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en coursDistribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
 
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succèsDistribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
 
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
 
Comprendre la grande distribution : mutations en vue
Comprendre la grande distribution : mutations en vueComprendre la grande distribution : mutations en vue
Comprendre la grande distribution : mutations en vue
 
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
 
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthiqueLa grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
 
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendancesNATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
 
Marketing durable des produits ecologiques
Marketing durable des produits ecologiquesMarketing durable des produits ecologiques
Marketing durable des produits ecologiques
 
communication responsable et produits bio 2/2
communication responsable et produits bio 2/2communication responsable et produits bio 2/2
communication responsable et produits bio 2/2
 
Media sociaux et produits bio 1/3
Media sociaux et produits bio 1/3Media sociaux et produits bio 1/3
Media sociaux et produits bio 1/3
 
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
 
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
 
Cosmetiques naturels : merchandising
Cosmetiques naturels : merchandisingCosmetiques naturels : merchandising
Cosmetiques naturels : merchandising
 
Cosmetiques naturels lecons du present 2/3
Cosmetiques naturels  lecons du present 2/3Cosmetiques naturels  lecons du present 2/3
Cosmetiques naturels lecons du present 2/3
 
Produits de la ruche : veille-innovation
Produits de la ruche : veille-innovationProduits de la ruche : veille-innovation
Produits de la ruche : veille-innovation
 

Media sociaux et produits bio 2/3

  • 1. Consommation 1 Média sociaux et produits biologiques : Communiquer 2.0 : la mise en place (2/3) L a première partie retrace l’historique et les grands principes de la communication 2.0. Cette deuxième section donne 6 recommandations pour préparer l’intégration d’une communication socialisée adaptée aux distributeurs spécialisés et éco-entreprises de taille moyenne. Préliminaire 2- Les médias sociaux, à quoi ca sert ? La première partie de ce dossier (La grande mutation) a eu pour Les médias sociaux complètent beaucoup plus qu’ils ne remplacent vocation de convaincre les marques de s’engager sur les média so- les outils linéaires et descendants de marketing & communication ciaux, qui sont là pour durer. Cependant, bâtir une communication conventionnels. En effet, leur but premier n’est pas de générer une 2.O est bien autre chose que de lancer en quelques clicks une fan action descendante clairement identifiable (réagir à une offre com- page sur Facebook, ou poster des vidéos sur Youtube (leur techno- merciale, voir une pub…), mais d’établir un système « flottant » diffus logie le permet). Agir comme cela, c’est courir le risque d’une décep- d’écoute et de partage interactif, qui répond à la montée en puissance tion rapide, ou, pire, de mal utiliser les moyens humains et moyens de l’internaute participatif, avec des fonctions variées et nouvelles : financiers nécessaires. Une vision stratégique d’ensemble est vitale ● Veille : écoute des avis des Internautes sur la marque et ses pro- pour une implantation concrète réussie. duits sur : les forums, blogs, e-boutiques des confrères, sites d’avis de consommateurs, sites de e-pinion (Ciao, trip advisor, cityvox, 1- Une brique de plus dans votre écosystème beautetest…). Repérer les nouvelles tendances de consommation. communicant Ce dernier point est crucial. Ce chapitre aurait pu s’intituler : « Il n’y a pas que les médias sociaux ● Service client et espace d’expression : résoudre les problème dans la vie ». En effet, l’impact médiatique du sujet, et la peur d’être personnels du client, répondre aux questions, lui faciliter la vie (lieu « has-been » ou de rater la poule aux œufs d’or incitent souvent du point de vente le plus proche sur un Smartphone). Créer des à passer de l’attentisme à la précipitation, négligeant au passage espaces d’expression où l’internaute peut s’exprimer ou du moins quelques constats de bon sens. écouter ce que pensent les autres de vous et de vos produits (sur La première étape 2.0 consiste donc… à comprendre que votre une fan page Facebook, un compte Twitter dédié, votre e-boutique, marketing & communication actuels restent fondamentaux. En effet le blog du site…). comme nous allons le voir en détail plus loin, les réseaux sociaux ne ● E-image de marque : si la publicité vise l’instauration d’une sont pas conçus pour amener directement du chiffre d’affaire, leur image de marque statutaire, l’e-image sociale repose plutôt sur une fonction est toute autre. Faisons donc un bref tour d’horizon des relation « douce » de proximité fondée sur le service, l’empathie et moyens actuels mis en œuvre avant d’aller plus loin : le partage, sans penser à en tirer un bénéfice quelconque immédiat ● Votre produit, vos services sont les fondations mêmes de votre (répondre sur un forum à la question d’un Internaute non client de société : ce sont eux qui vous font vivre. À l’heure de la multiplicité la marque, commenter sur son blog un fait d’actualité sans vanter des marques bio, tous produit ou service doivent êtres uniques, per- la société). formants, correspondre à un réel besoin et « coller » aux tendances ● Mini-événements : la socialisation, c’est aussi des moments de du moment. La meilleure communication du monde, qu’elle soit so- plaisir partagés, de rencontre ou d’offre privilégiée (créer un évé- ciale ou pas, n’arrivera jamais à vendre dans la durée des produits nement virtuel sur la toile, concours des plus belles photos sur un médiocres, mal conçus ou à l’intérêt limité. Soulignons l’importance compte FlickR, offrir des offres promotionnelles à ses meilleurs fans de packagings attractifs et informatifs. - à condition de ne pas abuser…). ● Les publicités, le site Internet, les relations presses, les packagings, ● Co-création : « viraliser » sur ses différentes comptes sociaux un les objets publicitaires (T-shirts…) renforcent l’image de marque de sondage peut aider grandement aider à la création d’un nouveau l’entreprise, pour la rendre unique et désirable (Branding). À ce sujet produit. Faire remonter au marketing les nouvelles idées, sugges- votre communication doit être responsable et écologique en res- tions d’utilisations, ou intentions d’achats issus de différents canaux pectant des règles éthiques précise (voir http://publicitairesvseco- sociaux… blanchiment.ning.com et http://www.blog-adwiser.com ) ● Situations de crise : aucune marque, même bio, n’est à l’abri ● Les bannières de publicité sur Internet (pub online), l’achat de d’une crise médiatique suite à un événement désagréable inatten- mots-clés sur Google ou l’achat de fichiers prospects qualifiés ont du ; Le fait de disposer d’une relation sociale authentique avec ses pour but l’acquisition mesurable de trafic ou de nouveaux fichiers clients les plus proches autorise un soutien et une efficacité accrue clients (ROI, Retour sur Investissement). qui complète les dispositifs conventionnels (cellule de crise, com- ● Un bon référencement (SEO) sur les principaux moteurs de re- muniqués de presse, etc.). L’écoute préventive de ce qui se dit sur la cherche (surtout Google) maintient votre existence sur la toile. toile peut aussi contribuer à prévenir même l’apparition d’une crise. ● Les e-boutiques, ventes en magasin, et mailing VPC ont pour but Le maitre mot reste l’écoute, la possibilité de laisser l’Internaute la vente effective de produits et services. s’exprimer autant qu’il le désire, et la recherche permanente d’un Avant d’aller plus loin, Il est bon à ce stade de réviser ses différents véritable dialogue interactif. Cette relation restant cependant d’une canaux de marketing et communication, et de raffermir les maillons certaine manière virtuelle sur la toile, la crème de la relation sociale faibles : ma gamme de produits a t ‘elle des manques ? Mes publi- restera toujours… un véritable contact physique. cités reflètent-t-elles bien un positionnement de marque unique ? Toute éco-marque aura donc à cœur de maintenir une présence Mon site internet est-il à jour avec des actualités fraîches, est-il tra- physique dans les salons ou manifestions, d’organiser régulière- duit en Anglais ? Ma newsletter est-elle efficace, suis je présent sur ment des visites d’entreprises, de lancer une invitation virtuelle sur Google ? etc. la toile pour un rendez-vous physique, soigner le côté chaleureux À cette condition, les média sociaux peuvent (et doivent !) entrer dans des magasins, et, surtout de ne pas lésiner sur la formation de ses la danse en apportant leur plus-value sociale. Le but est d’obtenir un vendeurs ou commerciaux qui devraient être de véritables experts écosystème communicant enrichi, interdépendant et participatif. en relation humaine responsable. Novembre / Décembre 2010
  • 2. Consommation 2 Communiquer 2.0 : la mise en place (suite) 3- Les pièges à éviter Si l’entreprise possède un ou Cette nouvelle forme de communication interactive sociale, difficile des responsables de marke- à appréhender au début, est idéale pour enrichir une relation client ting & communication, il est bon qui aille au-delà de la seule attirance pour la promotion du jour, un que ceux-ci fassent l’effort de s’emparer pro- piège classique dans lequel de plus en plus d’éco-marques tombent. gressivement du sujet, en faisant appel, au moins au départ à des prestataires 2.0, ou en se formant. Ne pas hésiter Ce qui est plus facile à dire qu’à faire, car les professionnels en poste aussi à motiver ses agences externes de communication, relations actuellement n’ont pas été formés pour cela (les écoles concernées presse, etc. non encore socialisées… s’y mettent à peine). Les derniers retours d’expérience montrent aussi que les offres commerciales trop appuyées et les messages publici- Si dans la durée un prestataire spécialisé 2.0 peut prendre en charge taires directs du genre « Achetez nous, nous sommes les meilleurs » les fonctions sociales stratégiques ou chronophages (conseil en im- sont peu appréciés des réseaux sociaux, qui veulent d’abord qu’on plantation sociale, veille, sondage, animation de co-création…), il les écoutent, dans une relation d’égal à égal. est préférable de ne pas se reposer entièrement sur eux sur l’aspect « contact direct avec le public » (rédaction de blog, réponse aux In- ternautes…), car l’Internaute risque de sentir qu’il n’est pas chez l’en- 4- Combien ça coûte ? treprise même… Pour créer une vraie relation authentique (aspect Le fait que les principaux réseaux sociaux soient gratuits et rapides vital en éco-marque) l’embauche d’une personne dédiée appelée à configurer, donne souvent l’illusion que « la mise est petite et la couramment Community manager ou Webmaster 2.0 est fortement recette grande ». Or, écouter et répondre demande du temps : des conseillée. moyens humains sont nécessaires pour faire vivre une communica- Une bonne entrée est de créer au départ un mi-temps avec une tion sociale (voir chapitre 5), qui doivent être comptabilisés. Ceux-ci personne jeune ouverte aux nouvelles technologie avec un profil peuvent cependant être mis en place progressivement. C’est une initial « ancien bloggeur » ou communicant aimant écrire et interagir bonne occasion de faire le ménage dans son médiaplanning pour avec le public, plutôt que Webmaster-technicien-expert en logiciels. y récupérer des fonds. La tendance actuelle est à la suppression de Cette personne peut être rattachée directement à la e-boutique du certaines actions publicitaires jugées non fondamentales. site, ou aux responsables marketing & communication. Des réunions Soulignons aussi que les fruits du web 2.0 mettent du temps à éclore régulières doivent être organisées pour souder l’équipe et répartir et que des retombées médiatiques et commerciales sensibles ne les taches. Le danger ici est d’avoir les yeux plus gros que le ventre sont pas à attendre avant au moins une année. Des bénéfices en en se donnant des objectifs irréalistes. Noter aussi que le ou la com- terme d’allégement de coûts structurels peuvent cependant être munity manager n’est pas le bon dieu. Par exemple il n’est pas for- attendus : les clients qui trouvent une réponse sur un forum n’iront cément le porte parole de l’entreprise en cas d’interview presse ou pas encombrer votre accueil téléphonique, et les avis directs d’inter- de crise. nautes contribuent à augmenter les chances de réussite d’un nou- Soulignons que ce métier est très jeune, et, sans nul doute destiné veau produit, toujours coûteux à lancer… rapidement à devenir incontournable, même pour des PME. Voici maintenant les étapes pratiques : les recommandations sui- vantes, non figées, sont présentées sous la forme d’un cadre chro- Suite et fin du dossier en 3 parties : au-delà de Facebook et twitter nologique d’actions essentielles non exhaustives, adapté à un grand nombre de marques bio, et reposant sur des savoir-faire ayant fait leurs preuves (les média sociaux sont très jeunes et en expérimen- tation permanente). La mise en place peut être progressive. Ne pas hésiter à aller lentement mais sûrement. 5- Marquer son territoire Protégez avant tout votre marque : réservez vos noms de marque sur les principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, YouTube, FlickR, Linkedin, Viadeo, Foursquare, wikipedia, Ekopedia, slideshare,…), même si vous ne les utilisez pas immédiatement. N’importe qui peut en effet utiliser votre marque (cybersquating, fan zélé, contrefaçon, marque au nom similaire, etc.). M. Sauveur Fernandez est consultant expert en marketing vert et innovation responsable. Le site anglophone http://knowem.com permet une vérification ins- Fondateur de l’Éconovateur en 2001, pionnier tantanée sur une majorité de réseaux sociaux. français des principes de la communication responsable, il décrypte les tendances à venir, 6- Cherche community manager et aide les entreprises à la création de produits La meilleure façon de pérenniser une communication 2.0 est de l’in- et serv ices éthiques. clure dans le flux de travail de la société, afin que l’entreprise entière 4 rue de Chaffoy - 30 000 Nîmes – Tél. : 06 11 40 19 91 s’engage et acquiert la culture 2.0 en douceur. Or, comment tenir Mail : fsauveur@econovateur.com – www.econovateur.com compte de la diversité des nouvelles fonctions demandées et la sur- – Twitter : econovateur charge de travail induite ? Novembre / Décembre 2010