Dtalents services

777 vues

Publié le

Dtalents offre de service en portage salarial

Publié dans : Business, Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
777
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dtalents services

  1. 1. MANAGER LE QUOTIDIEN PROFESSIONNEL DE CADRES AUTONOMES Dtalents – Siège (Limoges) – IDF (Lyon 12) – Rhônes Alpes (Lyon) – Sud Ouest (Toulouse) – Ouest (Nantes) 0 820 890 279 [email_address] www.dtalents.fr
  2. 2. <ul><ul><li>Pour commencer, une remarque : </li></ul></ul><ul><ul><li>Les entreprises n’ont plus besoin d’experts, </li></ul></ul><ul><ul><li>elles ont besoin d’expertises (…) </li></ul></ul><ul><ul><li>Cela traduit la souplesse et la flexibilité dont à besoin l’entreprise. </li></ul></ul><ul><ul><li>Et aussi, le centre d’intérêt est la personne qui posséde le savoir faire. </li></ul></ul><ul><ul><li>Deux tendances que nous allons développer … </li></ul></ul>Manager une nouvelle forme d’organisation du travail
  3. 3. <ul><ul><li>Une réalité, relevant d’un constat : </li></ul></ul><ul><ul><li>Dans les années 60-70 : l’intérim </li></ul></ul><ul><ul><li>Dans les années 80 : les sociétés de conseil </li></ul></ul><ul><ul><li>Années 90 : le portage salarial (*) </li></ul></ul><ul><ul><li>(*) inscrit au projet de loi de modernisation du marché du travail – Article 8 </li></ul></ul>Manager une nouvelle forme d’organisation du travail
  4. 4. Manager une nouvelle forme d’organisation du travail <ul><li>Quelques différences : </li></ul><ul><ul><li>L’intérim et les sociétés de conseil “recrutent pour des projets clients, ou délèguent en entreprise”. On fait abstraction des contextes réglementaires existants ou sous-tendus. </li></ul></ul><ul><ul><li>Pour le portage salarial : action volontaire de la part du futur recruté. </li></ul></ul><ul><ul><li>Cette démarche caractérise une attitude professionnelle. </li></ul></ul><ul><ul><li>Elle met en avant les valeurs que souhaitent partager les “salariés consultants”. </li></ul></ul>
  5. 5. <ul><li>Le portage est la formalisation d’une attitude de travail : </li></ul><ul><ul><li>C’est le support, pour le consultant, de sa (ses) valeur(s) professionnelle(s). </li></ul></ul><ul><ul><li>Elle ne doit pas être un motif “pour interpréter” le droit du travail. </li></ul></ul><ul><ul><li>Elle doit fournir les moyens et ressources nécessaires au développement professionnel des consultants. </li></ul></ul><ul><ul><li>La structure de “portage salarial” se doit jouer son rôle d’employeur. </li></ul></ul>Manager une nouvelle forme d’organisation du travail
  6. 6. <ul><ul><li>Implique de facto une nouvelle organisation du travail : </li></ul></ul><ul><ul><li>La hiérarchie est transposée sur un mode d’entreprise ouverte. </li></ul></ul><ul><ul><li>La valeur ajoutée par l’entreprise devient prédominante. </li></ul></ul><ul><ul><li>Les liens hiérarchiques deviennent “sociaux-professionnels” basés sur des attendus de service et de déontologie. </li></ul></ul><ul><ul><li>Impose de définir des règles de management : </li></ul></ul><ul><ul><li>Sur les risques pris par l’enteprise de portage. </li></ul></ul><ul><ul><li>Sur le niveau “de création de valeur professionnelle” proposé par l’entreprise. </li></ul></ul>Manager une nouvelle forme d’organisation du travail
  7. 7. Quel est le public ? <ul><li>Qui peut être consultant : </li></ul><ul><ul><li>Des cadres possédant une forte expertise. </li></ul></ul><ul><ul><li>Des salariés qui souhaitent évoluer vers un mode de travail en projets/missions. </li></ul></ul><ul><ul><li>Des salariés associés à un plan de mobilité de l’entreprise. </li></ul></ul><ul><ul><li>Des salariés au parcours “atypique”. </li></ul></ul><ul><ul><li>Des créateurs d’entreprise déçus. </li></ul></ul><ul><li>Leurs souhaits : </li></ul><ul><ul><li>Gagner en autonomie, intégrer une entreprise “sociale”. </li></ul></ul><ul><ul><li>Mettre en valeur leur savoir-faire et leurs valeurs. </li></ul></ul><ul><ul><li>Conserver leur statut de salarié et être accompagné </li></ul></ul><ul><ul><li>dans leur quotidien professionnel : autonome n’est pas solitaire. </li></ul></ul>
  8. 8. Quel est le public ? <ul><li>Le marché des cadres en mission (France): </li></ul><ul><ul><li>De l'ordre de 36 000 consultants autonomes (2007). </li></ul></ul><ul><ul><li>La tranche d'âge 30-55 ans est majoritaire (70%). </li></ul></ul><ul><ul><li>Une répartition homme/femme quasi paritaire. </li></ul></ul><ul><ul><li>(Droit Social – Novembre 2007) </li></ul></ul>
  9. 9. <ul><li>Préserver ou acquérir un savoir-faire au sein de votre entreprise : </li></ul><ul><ul><li>Travailler avec un consultant externe reconnu pour son expertise. </li></ul></ul><ul><ul><li>Continuer une collaboration avec un retraité, dans le cadre du transfert des connaissances et des compétences. </li></ul></ul><ul><ul><li>Proposer un accompagnement à un salarié qui souhaite entamer une démarche de consultant (plan de mobilité). </li></ul></ul><ul><ul><li>Externaliser la relation de travail ou commerciale que vous ne pouvez pas mettre en œuvre en interne. </li></ul></ul>Du côté de l’entreprise
  10. 10. <ul><li>Recruter et accompagner des cadres autonomes </li></ul><ul><ul><li>Recruter : </li></ul></ul><ul><ul><li>Vecteur d’entrée : le portage salarial, filtre pour des “autonomes”. </li></ul></ul><ul><ul><li>Recruter des consultants sur la base de leurs projets et de leurs qualités. </li></ul></ul><ul><ul><li>Accompagner </li></ul></ul><ul><ul><li>Proposer une formation pour accompagner des “salariés” vers la posture de “consultant”. </li></ul></ul><ul><ul><li>Proposer les outils nécessaires au développement profesionnel. </li></ul></ul><ul><ul><li>Proposer une solution contractuelle had-hoc, adaptée à cette forme de travail. </li></ul></ul>Les services associés
  11. 11. <ul><ul><li>L’informatique, les nouvelles technologies de l’information (développement, production, architecture, sécurité, conseil). </li></ul></ul><ul><ul><li>Les métiers techniques (maintenance, sécurité, recherche et développement). </li></ul></ul><ul><ul><li>Les métiers transverses de l’entreprise (RH, communication, qualité, achats, formation, développement d’affaires). </li></ul></ul><ul><ul><li>Le management (direction de projets, management de transition, organisation). </li></ul></ul><ul><ul><li>La formation. </li></ul></ul>Domaines d’intervention
  12. 12. <ul><ul><li>Un contrat de travail CDD ou CDI de mission. </li></ul></ul><ul><ul><li>Le salaire est clairement indiqué dans le contrat. Paiement de l’intégralité du salaire chaque début de mois. </li></ul></ul><ul><ul><li>On gére les délais de paiement : prise de risque de Dtalents : renforcement de son rôle d’employeur </li></ul></ul><ul><ul><li>La gestion des frais de missions </li></ul></ul><ul><ul><li>La gestion des frais professionnels (refacturés au client) </li></ul></ul><ul><ul><li>Un compte consultant permet de vérifier la bonne tenue financiére </li></ul></ul><ul><ul><li>La formation, l’accompagnement, une mutuelle …. </li></ul></ul>Les aspects sociaux
  13. 13. <ul><ul><li>Outils d’évaluation de la capacité à l’autonomie </li></ul></ul><ul><ul><li>Outil de calcul de votre rémunération </li></ul></ul><ul><ul><li>Des petits déjeuner d’information </li></ul></ul><ul><ul><li>Une équipe commerciale pour vous accompagner. Une vrai démarche entreprise. </li></ul></ul><ul><ul><li>Une formation pour adopter la posture de consultant (courte par le DIF, longue accessible via un plan de mobilité). </li></ul></ul>Des outils
  14. 14. Renforcer le réseau des consultants
  15. 15. Des partenariats pour grandir

×