SlideShare une entreprise Scribd logo

Chirurgie pulmonaire

chirurgie

1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
L A C H I R U R G I E
P U L M O N A I R E
Des réponses à vos questions
La résection, soit le retrait par chirurgie d’une partie des pou-
mons, est indiquée pour traiter certaines pathologies comme les
tumeurs, les infections ou l’emphysème. Elle est aussi utilisée à
des fins diagnostiques, notamment en cas de maladies inflamma-
toires ou de nodule pulmonaire suspect.
Cette brochure vous informe sur la préparation, le déroulement et
le suivi médical de cette intervention.
I n t r o d u c t i o n
2
Trachée
Lobes supérieurs
Espace pleural
Plèvres
Lobe moyen
Lobes inférieurs
Quel est le rôle des poumons ?
Les poumons oxygènent le sang qui vient du cœur (à l’inspiration)
et évacuent le dioxyde de carbone (à l’expiration). L’inspiration et
l’expiration sont produites par l’action des muscles respiratoires sur
les poumons. Le poumon droit se subdivise en trois lobes : supé-
rieur, moyen et inférieur. Le gauche n’en a que deux : supérieur et
inférieur. Chaque lobe est composé de plusieurs segments.
3
L a ré s e c t i o n
p u l m o n a i r e
Il existe quatre types de résection pulmonaire et deux techniques
chirurgicales pour les réaliser. Votre chirurgien détermine le type
de résection et choisit la technique la mieux adaptée pour vous.
Quatre types de résection
	Wedge (en coin) : une partie minime est retirée.
	Segmentectomie : un ou plusieurs des segments sont enlevés.
Un lobe* compte 2 à 5 segments.
	Lobectomie : un lobe* entier est supprimé.
	Pneumectomie : ablation d’un poumon entier.
La résection est réalisée au moyen d’une agrafeuse chirurgicale.
Thoracoscopie
La thoracoscopie (VATS – video assisted thoracoscopic surgery)
est une technique minimalement invasive. Le/la chirurgien-ne
réalise des petites incisions, généralement trois, par lesquelles
passent ses instruments et une caméra.
Réalisée en première intention, lorsque c’est possible, cette tech-
nique présente les avantages suivants :
	petites cicatrices
	diminution des douleurs postopératoires
	reprise plus rapide de la mobilité
	hospitalisation écourtée.
Thoracotomie
La thoracotomie consiste à ouvrir le thorax par une incision plus
large afin de ménager un accès direct au poumon. Le/la chirurgien-
ne peut recourir à cette technique lorsqu’il n’est pas possible de
procéder par voie minimalement invasive (thoracoscopie).
A la fin de l’intervention, un ou deux drains thoraciques sont placés
dans le thorax pour drainer l’air et le liquide.
* voir l’infographie en page 2
I N F O
Afin de préserver
au mieux l’intégrité
des poumons, les
segmentectomies
sont privilégiées
chaque fois que
cela est possible.
La technique de
fluorescence
assure une très
grande précision à
cette intervention.
La tumeur pulmonaire
Le type de résection est déterminé par la nature de la tumeur, sa
taille, sa localisation et sa dissémination :
	la segmentectomie est utilisée pour les petites tumeurs
	la lobectomie, si la tumeur est plus grande ou trop proche du cœur
	la pneumectomie (rare), lorsqu’il est nécessaire d’enlever un
poumon entier pour supprimer la tumeur.
Lorsque la tumeur est de nature maligne, des ganglions autour
du poumon et du cœur sont également prélevés et analysés afin
d’établir l’existence ou non d’une dissémination.
L’infection pulmonaire
Une résection pulmonaire peut être indiquée lorsqu’un traitement
par antibiotique est inefficace. Par exemple, en cas de :
	tuberculose
	infections bactériennes à répétition, si les bronches sont
dilatées (bronchiectasies)
	infection fongique (aspergillose). Dans ce cas, la lobectomie
est la résection la plus fréquente.
L’emphysème
Le tabagisme et certaines maladies peuvent endommager le
poumon par la formation de bulles. On parle alors d’emphysème.
Si celui-ci devient trop important, une résection chirurgicale est
parfois envisagée.
Maladies inflammatoires du poumon
En cas de maladie inflammatoire du poumon, une biopsie est
indiquée pour préciser le diagnostic et mieux cibler le traitement.
En général, une ou plusieurs résections wedge suffisent.
Nodule pulmonaire suspect
Dans certains cas, une biopsie à l’aiguille n’est pas réalisable en
raison de la taille ou de la localisation du nodule pulmonaire. Une
résection wedge est alors indiquée pour poser le diagnostic. En
cas de tumeur maligne, la résection est élargie (lire « La tumeur
pulmonaire »).
L e s i n d i c a t i o n s
à l a ré s e c t i o n p u l m o n a i r e
4
L E
S AV I E Z -
VO U S
Aux HUG, 80 %
des résections
pulmonaires
s’effectuent
par voie
minimalement
invasive.
5
Quel type d’anesthésie ?
Quelle que soit la technique choisie, la chirurgie pulmonaire est
pratiquée sous anesthésie générale. Au cours d’une consultation
préalable, le/la médecin anesthésiste vous informe sur cette pro-
cédure et vous remet une brochure explicative. De votre côté, vous
devez lui communiquer la liste des médicaments que vous prenez.
Comment la fonction respiratoire est-elle évaluée ?
Lorsqu’une résection pulmonaire est envisagée, il est important
d’évaluer si le volume du poumon restant est suffisant pour vous
assurer une bonne qualité de vie. A cette fin, un ou plusieurs exa-
mens peuvent être demandés :
	la spirométrie mesure les fonctions pulmonaires, soit les
volumes et le débit d’air
	l’ergométrie, effectuée durant un exercice physique, mesure la
consommation maximale d’oxygène
	la scintigraphie évalue la ventilation et la vascularisation de
chaque lobe.
Comment vous préparer pour l’opération ?
Voici quelques conseils pour préparer de façon optimale votre
intervention chirurgicale et diminuer le risque de complication :
	quand le délai le permet, il est conseillé d’arrêter de fumer au
moins trois semaines avant l’opération. Si vous ne disposez
que de quelques jours avant l’intervention, n’arrêtez pas car les
sécrétions bronchiques augmentent en début de sevrage.
	faites régulièrement de l’exercice physique. Par exemple,
marchez tous les jours au moins une heure ou faites des
exercices respiratoires avec un appareil adapté qui vous est
fourni par le service.
	n’hésitez pas à poser toutes vos questions à votre chirurgien
en lien avec votre prise en charge ou l’intervention.
Ava n t
l ’ h o s p i t a l i s a t i o n
L’ h o s p i t a l i s a t i o n
Quand a lieu l’opération ?
L’opération a généralement lieu le même jour que l’hospitalisation.
Dans ce cas, vous devez vous présenter à jeun : arrêtez de manger
et de boire six heures avant l’intervention.
L’hospitalisation dure en moyenne cinq jours.
Que se passe-t-il après l’intervention ?
Après l’opération, vous êtes pris-e en charge et surveillé-e en
salle de réveil. Vous portez un ou deux drains thoraciques, ainsi
qu’une perfusion (voie veineuse). Les drains sont retirés dès qu’il
n’y a plus d’air ou de liquide à évacuer, si possible le lendemain
de l’opération.
Comment la douleur est-elle prise en charge ?
Le passage des instruments entre les côtes irrite les nerfs intercos-
taux. L’équipe médico-soignante débute votre traitement contre la
douleur au moment de l’anesthésie. Elle l’adapte ensuite tout au
long de votre séjour. N’hésitez pas à lui signaler toute douleur ou
inconfort afin qu’il soit ajusté. Ne laissez pas la douleur s’installer !
Il est important de vous sentir à l’aise et confortable afin de pouvoir
vous lever rapidement. Vous pourrez ainsi pratiquer les exercices
de physiothérapie respiratoire qui maintiennent vos poumons
propres et évitent les infections.
Quelles sont les complications possibles ?
Fuite d’air prolongée : l’air continue à sortir du poumon par une
petite brèche. Dans ce cas, le drain reste en place pour évacuer
l’air. Parfois, l’air passe sous la peau : on parle alors d’emphysème
sous-cutané. Cette complication bénigne et sans conséquence
survient chez environ 15 % des patients.
Infection pulmonaire (environ 15 % des cas) : le risque est
augmenté si votre arrêt du tabac est trop proche de l’intervention.
En cas d’infection, vous êtes traité par des antibiotiques.
Arythmies (15 à 20 %) : le cœur bat de façon irrégulière après
l’intervention. Vous recevez un traitement de quelques jours pour
contrôler votre rythme cardiaque.
I N F O
La prise de
certains médi-
caments peut
nécessiter une
hospitalisation
la veille ou
quelques jours
avant l’inter-
vention.
6

Recommandé

Anesthésie en chirurgie thoracique finale (3)
Anesthésie en chirurgie thoracique finale (3)Anesthésie en chirurgie thoracique finale (3)
Anesthésie en chirurgie thoracique finale (3)Hilou Hamid
 
Anesthésie pour chirurgie œsophagienne
Anesthésie pour chirurgie œsophagienneAnesthésie pour chirurgie œsophagienne
Anesthésie pour chirurgie œsophagienneHilou Hamid
 
Drainage thoracique
Drainage thoraciqueDrainage thoracique
Drainage thoraciquegoudaivaa
 
Le système respiratoire
Le système respiratoireLe système respiratoire
Le système respiratoireFrederic Mayne
 
Drainage pleural en traumatologie quoi, quand, comment -
Drainage pleural en traumatologie   quoi, quand, comment -Drainage pleural en traumatologie   quoi, quand, comment -
Drainage pleural en traumatologie quoi, quand, comment -amis-med
 
Intérêts et applications de la thoracoscopie
Intérêts et applications de la thoracoscopieIntérêts et applications de la thoracoscopie
Intérêts et applications de la thoracoscopieGuillaume Michigan
 
Pneumothorax spontane
Pneumothorax spontane Pneumothorax spontane
Pneumothorax spontane Mehdy Wayzani
 

Contenu connexe

Tendances

Semio respiratoire
Semio respiratoireSemio respiratoire
Semio respiratoiredastane
 
Ventilation vni cardio
Ventilation  vni cardioVentilation  vni cardio
Ventilation vni cardioDocthib
 
Examen de l appareil respiratoire
Examen de l appareil respiratoireExamen de l appareil respiratoire
Examen de l appareil respiratoireSoulaf Sel
 
Manoeuvres de recrutement alveolairewallon 2016.24
Manoeuvres de recrutement alveolairewallon 2016.24Manoeuvres de recrutement alveolairewallon 2016.24
Manoeuvres de recrutement alveolairewallon 2016.24Patou Conrath
 
Ventilation non invasive
Ventilation non invasiveVentilation non invasive
Ventilation non invasiveSAU-lemans
 
Atelier JFK 2009 Fitting
Atelier JFK 2009 FittingAtelier JFK 2009 Fitting
Atelier JFK 2009 FittingPierre Trudelle
 
Cours respiration j. peyronnet roux
Cours respiration j. peyronnet rouxCours respiration j. peyronnet roux
Cours respiration j. peyronnet rouxBrice Inglessis
 
Le système respiratoire
Le système respiratoireLe système respiratoire
Le système respiratoireCarSir0176
 
Our oxygénothérapie et nébulisation
Our oxygénothérapie et nébulisationOur oxygénothérapie et nébulisation
Our oxygénothérapie et nébulisationSoumaya Lazzem
 
Pneumothorax spontane
Pneumothorax spontanePneumothorax spontane
Pneumothorax spontanehind henzazi
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienhind henzazi
 
Administration d'oxygène lors d'accidents de plongée 2017
Administration d'oxygène lors d'accidents de plongée  2017Administration d'oxygène lors d'accidents de plongée  2017
Administration d'oxygène lors d'accidents de plongée 2017Islem Soualhi
 
Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)
Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)
Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)Dr. Kerfah Soumia
 

Tendances (20)

Radiographie standard
Radiographie standardRadiographie standard
Radiographie standard
 
Semio respiratoire
Semio respiratoireSemio respiratoire
Semio respiratoire
 
Ventilation vni cardio
Ventilation  vni cardioVentilation  vni cardio
Ventilation vni cardio
 
Cours de sémiologie
Cours de sémiologieCours de sémiologie
Cours de sémiologie
 
Examen de l appareil respiratoire
Examen de l appareil respiratoireExamen de l appareil respiratoire
Examen de l appareil respiratoire
 
Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontanéPneumothorax spontané
Pneumothorax spontané
 
Manoeuvres de recrutement alveolairewallon 2016.24
Manoeuvres de recrutement alveolairewallon 2016.24Manoeuvres de recrutement alveolairewallon 2016.24
Manoeuvres de recrutement alveolairewallon 2016.24
 
VNI Pratique
VNI PratiqueVNI Pratique
VNI Pratique
 
Ventilation non invasive
Ventilation non invasiveVentilation non invasive
Ventilation non invasive
 
Atelier JFK 2009 Fitting
Atelier JFK 2009 FittingAtelier JFK 2009 Fitting
Atelier JFK 2009 Fitting
 
Cours respiration j. peyronnet roux
Cours respiration j. peyronnet rouxCours respiration j. peyronnet roux
Cours respiration j. peyronnet roux
 
Le système respiratoire
Le système respiratoireLe système respiratoire
Le système respiratoire
 
Our oxygénothérapie et nébulisation
Our oxygénothérapie et nébulisationOur oxygénothérapie et nébulisation
Our oxygénothérapie et nébulisation
 
Pneumothorax spontane
Pneumothorax spontanePneumothorax spontane
Pneumothorax spontane
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidien
 
Administration d'oxygène lors d'accidents de plongée 2017
Administration d'oxygène lors d'accidents de plongée  2017Administration d'oxygène lors d'accidents de plongée  2017
Administration d'oxygène lors d'accidents de plongée 2017
 
Histoire Vent Mecanique
Histoire Vent MecaniqueHistoire Vent Mecanique
Histoire Vent Mecanique
 
Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontané Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontané
 
Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)
Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)
Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)
 
Syndrome d'épanchement gazeux
Syndrome d'épanchement gazeuxSyndrome d'épanchement gazeux
Syndrome d'épanchement gazeux
 

Similaire à Chirurgie pulmonaire

Le cancer des_poumons
Le cancer des_poumonsLe cancer des_poumons
Le cancer des_poumonskimbou0196
 
2013 07-13 chirurgie de lemphysème pulmonaire abdennadher mahdi pdf
2013 07-13 chirurgie de lemphysème pulmonaire abdennadher mahdi pdf2013 07-13 chirurgie de lemphysème pulmonaire abdennadher mahdi pdf
2013 07-13 chirurgie de lemphysème pulmonaire abdennadher mahdi pdfAbdennadher Mahdi
 
Anesthesia AND grossesse
Anesthesia AND grossesseAnesthesia AND grossesse
Anesthesia AND grossesseSandro Zorzi
 
Defaillances cardio circulatoires aigues
Defaillances cardio circulatoires aiguesDefaillances cardio circulatoires aigues
Defaillances cardio circulatoires aiguesPatou Conrath
 
Ponction et biopsie pulmonaires chez les bovins
Ponction et biopsie pulmonaires chez les bovinsPonction et biopsie pulmonaires chez les bovins
Ponction et biopsie pulmonaires chez les bovinsGuillaume Michigan
 
Bonnes pratiques d'anesthésie
Bonnes  pratiques d'anesthésieBonnes  pratiques d'anesthésie
Bonnes pratiques d'anesthésieSandro Zorzi
 
Torsion de lobe pulmonaire chez une chienne
Torsion de lobe pulmonaire chez une chienneTorsion de lobe pulmonaire chez une chienne
Torsion de lobe pulmonaire chez une chienneGuillaume Michigan
 
Pathologie+équine+17+chirurgie+des+voies+respiratoires+supérieures
Pathologie+équine+17+chirurgie+des+voies+respiratoires+supérieuresPathologie+équine+17+chirurgie+des+voies+respiratoires+supérieures
Pathologie+équine+17+chirurgie+des+voies+respiratoires+supérieuresThamirys Paiva
 
288 arrêt cardiaque rfe2006
288 arrêt cardiaque rfe2006288 arrêt cardiaque rfe2006
288 arrêt cardiaque rfe20067496285
 
Rea cas de prise en charge de rea medicales questions reponses evaluations
Rea cas de prise en charge de  rea medicales  questions reponses evaluationsRea cas de prise en charge de  rea medicales  questions reponses evaluations
Rea cas de prise en charge de rea medicales questions reponses evaluationsPatou Conrath
 
Arrêt Cardio-circulatoire " Actualisation mars 2015"
Arrêt Cardio-circulatoire " Actualisation mars 2015"  Arrêt Cardio-circulatoire " Actualisation mars 2015"
Arrêt Cardio-circulatoire " Actualisation mars 2015" Islem Soualhi
 
Pré et peroperatoire deroulement .pdf
Pré et peroperatoire deroulement .pdfPré et peroperatoire deroulement .pdf
Pré et peroperatoire deroulement .pdfMaryamSaidi4
 
Néonatalogie bovine. réanimation du veau nouveau né anoxique
Néonatalogie bovine. réanimation du veau nouveau né anoxiqueNéonatalogie bovine. réanimation du veau nouveau né anoxique
Néonatalogie bovine. réanimation du veau nouveau né anoxiqueGuillaume Michigan
 
Le cancer du poumon
Le cancer du poumonLe cancer du poumon
Le cancer du poumonCarSir0176
 
Council question exercise Musanze .doc
Council question exercise Musanze .docCouncil question exercise Musanze .doc
Council question exercise Musanze .docRBGroup
 
Résumé/summary Filtres Caves JIFA 2012
Résumé/summary Filtres Caves JIFA 2012Résumé/summary Filtres Caves JIFA 2012
Résumé/summary Filtres Caves JIFA 2012Pelouze Guy-André
 

Similaire à Chirurgie pulmonaire (20)

Le cancer des_poumons
Le cancer des_poumonsLe cancer des_poumons
Le cancer des_poumons
 
2013 07-13 chirurgie de lemphysème pulmonaire abdennadher mahdi pdf
2013 07-13 chirurgie de lemphysème pulmonaire abdennadher mahdi pdf2013 07-13 chirurgie de lemphysème pulmonaire abdennadher mahdi pdf
2013 07-13 chirurgie de lemphysème pulmonaire abdennadher mahdi pdf
 
Anesthesie
AnesthesieAnesthesie
Anesthesie
 
Anesthesia AND grossesse
Anesthesia AND grossesseAnesthesia AND grossesse
Anesthesia AND grossesse
 
Defaillances cardio circulatoires aigues
Defaillances cardio circulatoires aiguesDefaillances cardio circulatoires aigues
Defaillances cardio circulatoires aigues
 
Ponction et biopsie pulmonaires chez les bovins
Ponction et biopsie pulmonaires chez les bovinsPonction et biopsie pulmonaires chez les bovins
Ponction et biopsie pulmonaires chez les bovins
 
Bonnes pratiques d'anesthésie
Bonnes  pratiques d'anesthésieBonnes  pratiques d'anesthésie
Bonnes pratiques d'anesthésie
 
Torsion de lobe pulmonaire chez une chienne
Torsion de lobe pulmonaire chez une chienneTorsion de lobe pulmonaire chez une chienne
Torsion de lobe pulmonaire chez une chienne
 
Pathologie+équine+17+chirurgie+des+voies+respiratoires+supérieures
Pathologie+équine+17+chirurgie+des+voies+respiratoires+supérieuresPathologie+équine+17+chirurgie+des+voies+respiratoires+supérieures
Pathologie+équine+17+chirurgie+des+voies+respiratoires+supérieures
 
288 arrêt cardiaque rfe2006
288 arrêt cardiaque rfe2006288 arrêt cardiaque rfe2006
288 arrêt cardiaque rfe2006
 
Rea cas de prise en charge de rea medicales questions reponses evaluations
Rea cas de prise en charge de  rea medicales  questions reponses evaluationsRea cas de prise en charge de  rea medicales  questions reponses evaluations
Rea cas de prise en charge de rea medicales questions reponses evaluations
 
Pneumothorax
PneumothoraxPneumothorax
Pneumothorax
 
Arrêt Cardio-circulatoire " Actualisation mars 2015"
Arrêt Cardio-circulatoire " Actualisation mars 2015"  Arrêt Cardio-circulatoire " Actualisation mars 2015"
Arrêt Cardio-circulatoire " Actualisation mars 2015"
 
Pré et peroperatoire deroulement .pdf
Pré et peroperatoire deroulement .pdfPré et peroperatoire deroulement .pdf
Pré et peroperatoire deroulement .pdf
 
Arret cardiaque
Arret cardiaqueArret cardiaque
Arret cardiaque
 
Coronarographie
Coronarographie Coronarographie
Coronarographie
 
Néonatalogie bovine. réanimation du veau nouveau né anoxique
Néonatalogie bovine. réanimation du veau nouveau né anoxiqueNéonatalogie bovine. réanimation du veau nouveau né anoxique
Néonatalogie bovine. réanimation du veau nouveau né anoxique
 
Le cancer du poumon
Le cancer du poumonLe cancer du poumon
Le cancer du poumon
 
Council question exercise Musanze .doc
Council question exercise Musanze .docCouncil question exercise Musanze .doc
Council question exercise Musanze .doc
 
Résumé/summary Filtres Caves JIFA 2012
Résumé/summary Filtres Caves JIFA 2012Résumé/summary Filtres Caves JIFA 2012
Résumé/summary Filtres Caves JIFA 2012
 

Dernier

antigone de jean Anouilh la tragédie moderne
antigone de jean Anouilh la tragédie moderneantigone de jean Anouilh la tragédie moderne
antigone de jean Anouilh la tragédie moderneayoubrhammadi2
 
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024Paulo Marques
 
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdfMarseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdfNadineHG
 
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)Gabriel Gay-Para
 
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...Michael Barbour
 
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie Darrieussecq
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie DarrieussecqFabriquer une femme.Livre écrit par Marie Darrieussecq
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie DarrieussecqTxaruka
 
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024frizzole
 
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024Français langue étrangère: L'impératif présent 2024
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024Paulo Marques
 
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptx
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptxOffres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptx
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptxMissionLocale
 
Modulation Fm Tp presentation avancée USTHB
Modulation Fm Tp presentation avancée USTHBModulation Fm Tp presentation avancée USTHB
Modulation Fm Tp presentation avancée USTHBUsaPlay2
 

Dernier (11)

antigone de jean Anouilh la tragédie moderne
antigone de jean Anouilh la tragédie moderneantigone de jean Anouilh la tragédie moderne
antigone de jean Anouilh la tragédie moderne
 
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024
 
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdfMarseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
 
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)
 
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...
 
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie Darrieussecq
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie DarrieussecqFabriquer une femme.Livre écrit par Marie Darrieussecq
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie Darrieussecq
 
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024
 
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024Français langue étrangère: L'impératif présent 2024
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024
 
Cours prothèse dentaire bac professionnel
Cours prothèse dentaire bac professionnelCours prothèse dentaire bac professionnel
Cours prothèse dentaire bac professionnel
 
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptx
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptxOffres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptx
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptx
 
Modulation Fm Tp presentation avancée USTHB
Modulation Fm Tp presentation avancée USTHBModulation Fm Tp presentation avancée USTHB
Modulation Fm Tp presentation avancée USTHB
 

Chirurgie pulmonaire

  • 1. L A C H I R U R G I E P U L M O N A I R E Des réponses à vos questions
  • 2. La résection, soit le retrait par chirurgie d’une partie des pou- mons, est indiquée pour traiter certaines pathologies comme les tumeurs, les infections ou l’emphysème. Elle est aussi utilisée à des fins diagnostiques, notamment en cas de maladies inflamma- toires ou de nodule pulmonaire suspect. Cette brochure vous informe sur la préparation, le déroulement et le suivi médical de cette intervention. I n t r o d u c t i o n 2 Trachée Lobes supérieurs Espace pleural Plèvres Lobe moyen Lobes inférieurs Quel est le rôle des poumons ? Les poumons oxygènent le sang qui vient du cœur (à l’inspiration) et évacuent le dioxyde de carbone (à l’expiration). L’inspiration et l’expiration sont produites par l’action des muscles respiratoires sur les poumons. Le poumon droit se subdivise en trois lobes : supé- rieur, moyen et inférieur. Le gauche n’en a que deux : supérieur et inférieur. Chaque lobe est composé de plusieurs segments.
  • 3. 3 L a ré s e c t i o n p u l m o n a i r e Il existe quatre types de résection pulmonaire et deux techniques chirurgicales pour les réaliser. Votre chirurgien détermine le type de résection et choisit la technique la mieux adaptée pour vous. Quatre types de résection Wedge (en coin) : une partie minime est retirée. Segmentectomie : un ou plusieurs des segments sont enlevés. Un lobe* compte 2 à 5 segments. Lobectomie : un lobe* entier est supprimé. Pneumectomie : ablation d’un poumon entier. La résection est réalisée au moyen d’une agrafeuse chirurgicale. Thoracoscopie La thoracoscopie (VATS – video assisted thoracoscopic surgery) est une technique minimalement invasive. Le/la chirurgien-ne réalise des petites incisions, généralement trois, par lesquelles passent ses instruments et une caméra. Réalisée en première intention, lorsque c’est possible, cette tech- nique présente les avantages suivants : petites cicatrices diminution des douleurs postopératoires reprise plus rapide de la mobilité hospitalisation écourtée. Thoracotomie La thoracotomie consiste à ouvrir le thorax par une incision plus large afin de ménager un accès direct au poumon. Le/la chirurgien- ne peut recourir à cette technique lorsqu’il n’est pas possible de procéder par voie minimalement invasive (thoracoscopie). A la fin de l’intervention, un ou deux drains thoraciques sont placés dans le thorax pour drainer l’air et le liquide. * voir l’infographie en page 2 I N F O Afin de préserver au mieux l’intégrité des poumons, les segmentectomies sont privilégiées chaque fois que cela est possible. La technique de fluorescence assure une très grande précision à cette intervention.
  • 4. La tumeur pulmonaire Le type de résection est déterminé par la nature de la tumeur, sa taille, sa localisation et sa dissémination : la segmentectomie est utilisée pour les petites tumeurs la lobectomie, si la tumeur est plus grande ou trop proche du cœur la pneumectomie (rare), lorsqu’il est nécessaire d’enlever un poumon entier pour supprimer la tumeur. Lorsque la tumeur est de nature maligne, des ganglions autour du poumon et du cœur sont également prélevés et analysés afin d’établir l’existence ou non d’une dissémination. L’infection pulmonaire Une résection pulmonaire peut être indiquée lorsqu’un traitement par antibiotique est inefficace. Par exemple, en cas de : tuberculose infections bactériennes à répétition, si les bronches sont dilatées (bronchiectasies) infection fongique (aspergillose). Dans ce cas, la lobectomie est la résection la plus fréquente. L’emphysème Le tabagisme et certaines maladies peuvent endommager le poumon par la formation de bulles. On parle alors d’emphysème. Si celui-ci devient trop important, une résection chirurgicale est parfois envisagée. Maladies inflammatoires du poumon En cas de maladie inflammatoire du poumon, une biopsie est indiquée pour préciser le diagnostic et mieux cibler le traitement. En général, une ou plusieurs résections wedge suffisent. Nodule pulmonaire suspect Dans certains cas, une biopsie à l’aiguille n’est pas réalisable en raison de la taille ou de la localisation du nodule pulmonaire. Une résection wedge est alors indiquée pour poser le diagnostic. En cas de tumeur maligne, la résection est élargie (lire « La tumeur pulmonaire »). L e s i n d i c a t i o n s à l a ré s e c t i o n p u l m o n a i r e 4 L E S AV I E Z - VO U S Aux HUG, 80 % des résections pulmonaires s’effectuent par voie minimalement invasive.
  • 5. 5 Quel type d’anesthésie ? Quelle que soit la technique choisie, la chirurgie pulmonaire est pratiquée sous anesthésie générale. Au cours d’une consultation préalable, le/la médecin anesthésiste vous informe sur cette pro- cédure et vous remet une brochure explicative. De votre côté, vous devez lui communiquer la liste des médicaments que vous prenez. Comment la fonction respiratoire est-elle évaluée ? Lorsqu’une résection pulmonaire est envisagée, il est important d’évaluer si le volume du poumon restant est suffisant pour vous assurer une bonne qualité de vie. A cette fin, un ou plusieurs exa- mens peuvent être demandés : la spirométrie mesure les fonctions pulmonaires, soit les volumes et le débit d’air l’ergométrie, effectuée durant un exercice physique, mesure la consommation maximale d’oxygène la scintigraphie évalue la ventilation et la vascularisation de chaque lobe. Comment vous préparer pour l’opération ? Voici quelques conseils pour préparer de façon optimale votre intervention chirurgicale et diminuer le risque de complication : quand le délai le permet, il est conseillé d’arrêter de fumer au moins trois semaines avant l’opération. Si vous ne disposez que de quelques jours avant l’intervention, n’arrêtez pas car les sécrétions bronchiques augmentent en début de sevrage. faites régulièrement de l’exercice physique. Par exemple, marchez tous les jours au moins une heure ou faites des exercices respiratoires avec un appareil adapté qui vous est fourni par le service. n’hésitez pas à poser toutes vos questions à votre chirurgien en lien avec votre prise en charge ou l’intervention. Ava n t l ’ h o s p i t a l i s a t i o n
  • 6. L’ h o s p i t a l i s a t i o n Quand a lieu l’opération ? L’opération a généralement lieu le même jour que l’hospitalisation. Dans ce cas, vous devez vous présenter à jeun : arrêtez de manger et de boire six heures avant l’intervention. L’hospitalisation dure en moyenne cinq jours. Que se passe-t-il après l’intervention ? Après l’opération, vous êtes pris-e en charge et surveillé-e en salle de réveil. Vous portez un ou deux drains thoraciques, ainsi qu’une perfusion (voie veineuse). Les drains sont retirés dès qu’il n’y a plus d’air ou de liquide à évacuer, si possible le lendemain de l’opération. Comment la douleur est-elle prise en charge ? Le passage des instruments entre les côtes irrite les nerfs intercos- taux. L’équipe médico-soignante débute votre traitement contre la douleur au moment de l’anesthésie. Elle l’adapte ensuite tout au long de votre séjour. N’hésitez pas à lui signaler toute douleur ou inconfort afin qu’il soit ajusté. Ne laissez pas la douleur s’installer ! Il est important de vous sentir à l’aise et confortable afin de pouvoir vous lever rapidement. Vous pourrez ainsi pratiquer les exercices de physiothérapie respiratoire qui maintiennent vos poumons propres et évitent les infections. Quelles sont les complications possibles ? Fuite d’air prolongée : l’air continue à sortir du poumon par une petite brèche. Dans ce cas, le drain reste en place pour évacuer l’air. Parfois, l’air passe sous la peau : on parle alors d’emphysème sous-cutané. Cette complication bénigne et sans conséquence survient chez environ 15 % des patients. Infection pulmonaire (environ 15 % des cas) : le risque est augmenté si votre arrêt du tabac est trop proche de l’intervention. En cas d’infection, vous êtes traité par des antibiotiques. Arythmies (15 à 20 %) : le cœur bat de façon irrégulière après l’intervention. Vous recevez un traitement de quelques jours pour contrôler votre rythme cardiaque. I N F O La prise de certains médi- caments peut nécessiter une hospitalisation la veille ou quelques jours avant l’inter- vention. 6
  • 7. I N F O Le drain est relié à un système portatif qui permet une meilleure mobilité et réduit la durée du drainage. 7 Hémorragie (5 à 10 %) : le sang s’écoule par le drain. Dans de rares cas, le saignement est trop important et une nouvelle inter- vention est nécessaire. Embolie pulmonaire (5 %) : afin de prévenir l’obstruction d’une artère des poumons par un caillot, vous recevez une injection quotidienne d’un médicament qui fluidifie le sang. Un suivi en consultation ambulatoire de chirurgie thoracique vous est proposé. A votre retour à domicile: prenez régulièrement les antalgiques prescrits par votre chirurgien. S’ils ne suffisent pas à contrôler la douleur, prenez contact avec votre médecin. reprenez progressivement une activité physique. Il est possible que vous crachiez un peu de sang pendant deux ou trois semaines après l’opération. Ce n’est pas inquiétant. La résection pulmonaire diminue vos capacités physiques. Pour récupérer 100 % des capacités restantes, il faut compter trois à six mois après l’opération. Les signes à surveiller Appelez votre chirurgien si vous avez : de la difficulté subite à respirer un écoulement par la cicatrice une douleur brutale plus de 38 degrés de fièvre. A p rè s l ’ h o s p i t a l i s a t i o n
  • 8. BddelaCluse BddelaCluse RuedesPeupliers Av.delaCroisette Ch. du Châtelet Rue Barthélemy-Menn Rue Willy-Donzé Ch. de l'Escalade Ch.Maurice-Roch Ch.Venel deChampel Av.deBeau-Séjour Av.deBeau-Séjour Av.de la Roseraie Av.delaRoseraie Ch.Thury Rue Michel-Servet Rue Lom bard Rue Alcide-Jentzer Rue M icheli-du-Crest Rue Goetz-M onin Rue Jean-Violette RueCingria RuedesPitons Rue du Pré-Jérôme RuePrévost-Martin RuedeCarouge RueVerte Ruedel'Aubépine Rue G abrielle-Perret-G entil Rue Sautter Rue Emile-Yung Av. de Cham pe Bd du Pont d'Arve Hôpital BATLab CMU Maternité Beau-Séjour Ophtalmologie Hôpital des enfants I n f o rm a t i o n s p r a t i q u e s DC•Lachirurgiepulmonaire•Juin2018 Service de chirurgie thoracique et endocrinienne Bâtiment Jean-Louis Prévost Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4 1205 Genève Secrétariat 022 327 78 73 du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h C e t t e b r o c h u r e , t e s t é e a u p r è s d e s p a t i e n t - e - s , a   é t é r é a l i s é e p a r l e S e r v i c e d e c h i r u r g i e t h o r a c i q u e e t e n d o c r i n i e n n e , e n c o l l a b o r a t i o n a v e c l e G r o u p e d ’i n f o r m a t i o n p o u r p a t i e n t s e t p r o c h e s (G I P P) d e s H U G . Accès Bus 1, 5 et 7, « arrêt Hôpital » Bus 3, arrêt « Claparède » Tram 12, arrêt « Augustins » Bus 35, arrêt « Entrée Hôpital » Parking Lombard