S
LEUCEMIE LYMPHOIDE
CHRONIQUE
DR GHERRAS
DR OUKIL
PLAN
S DEFINITION/GENERALITES
S PHYSIOPATHOLOGIE
S ETUDE CLINIQUE
S EXAMENS COMPLEMENTAIRES
S EVOLUTION /COMPLICATIONS
S D...
DEFINITION /GENERALITES
Definition:proliferation lympoide monoclonale ,responsable
d’une infiltration medullaire ,sanguine...
PHYSIOPATHOLOGIE
S Proliferation lymphocytaire monoclonale
S Les lymphocytes de la LLC sont morphologiquement
normaux mais...
ETUDE CLINIQUE
S Circonstances de decouverte :
-Decouverte fortuite d’une hyperleucocytose
-Polyadénopathie superficielle...
ETUDE CLINIQUE
S Examen clinique :
A/Polyadénopathie
- polyadénopathie superficielle
:volume modére ,
bilatérales, sym...
ETUDE CLINIQUE
B/Syndrome d’insuffisance médullaire :
-Syndrome anémique
-Syndrome hémorragique.
-Manifestations infect...
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
a) Hémogramme :
-Hyperleucocytose 50 000 a 100 000 GB/mm3
avec hyperlymphocytose sanguine
-Anémi...
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
a) Hémogramme :
-Hyperleucocytose 50 000 a 100 000 GB/mm3
avec hyperlymphocytose sanguine
-Anémi...
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
S c/Medullogramme :
-autrefois indispensable pour le diagnostic
-Hyperlymphocytose >30%
-Autres li...
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
S d) Biopsie medullaire : inutile au diagnostic ,elle a une valeur
pronostic
S e) Examen immunophe...
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
S f) Autres examens :
-EPP:hypogammaglobulinemie ,parfois hypergammaglobulinemie
de type IgM
-TCD ...
EVOLUTION/COMPLICATION
S LLCgarde une longue duree d’evolution
S Grace a la classification de Binet ,l’evolution est previ...
COMPLICATIONS
1. Complications hématologiques
a) Anémie: hémolytiques auto-immunes ou par
envahissement.
b) Thrombopén...
DIAGNOSTIC POSITIF
S Clinique :poly ADP generalisees ,bilaterales,symetriques
chez un sujet age
S Hyperleucocytose avec hy...
DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL
S Diagnostique differentiel: Devant les adenopathies,
eleminer une cause infectueuse notament tube...
TRAITEMENT
Le but du traitement est d’ameliorer le confort du patient, de
prolonger sa survie, prevenir et traiter les com...
TRAITEMENT
- Transfusion de laquettes:CUP ou CPS
- En cas de cytopenies d’origine auto-immune, traitement
par des corticoi...
TRAITEMENT
- Adrimacyne: Amp inj a 10mg et 50mg
- Oncovin: Amp inj a 1mg
- Fludarabine: cp a 10mg et Amp inj a 50mg (analo...
TRAITEMENT
2- Greffe de MO allogenique:
- Indiquee chez le sujet de moin de 50ans
- Necessite un donneur HLA compatible
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Leucemie lymphoide chronique

1 266 vues

Publié le

cours

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 266
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Leucemie lymphoide chronique

  1. 1. S LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE DR GHERRAS DR OUKIL
  2. 2. PLAN S DEFINITION/GENERALITES S PHYSIOPATHOLOGIE S ETUDE CLINIQUE S EXAMENS COMPLEMENTAIRES S EVOLUTION /COMPLICATIONS S DIAGNOSTIC POSITIF S DIAGNOSTIC DIFFERENCIEL S TRAITEMENT
  3. 3. DEFINITION /GENERALITES Definition:proliferation lympoide monoclonale ,responsable d’une infiltration medullaire ,sanguine ,et gonglionnaire ,constitue de lymphocytes matures de morphologie normale Epidemiologie : -LLC represente 20%des leucemie de l’adulte en Algerie -Age Maladie du sujet age,age moyen 60 ans ,rare avant 30 ans ,elle n existe pas chez l’enfant -Sexe :elle est 3 fois plus frequente chez l’homme Etiologie :inconnue
  4. 4. PHYSIOPATHOLOGIE S Proliferation lymphocytaire monoclonale S Les lymphocytes de la LLC sont morphologiquement normaux mais leurs fonctions immunitaires sont perturbees
  5. 5. ETUDE CLINIQUE S Circonstances de decouverte : -Decouverte fortuite d’une hyperleucocytose -Polyadénopathie superficielle (profonde) -Splénomégalie -Syndrome d’insuffisance médullaire (Cytopénie(s) ) -Asthénie
  6. 6. ETUDE CLINIQUE S Examen clinique : A/Polyadénopathie - polyadénopathie superficielle :volume modére , bilatérales, symétriques, indolores et non compressives -Une splénomégalie : -Adénopathies profondes : Pr. C BERTHOU 2006 Polyadénopathie chez un malade porteur de LLC L’’hémogramme montre un taux de leucocytes à 150 Giga/L, un taux de lymphocytes Giga/L, un taux d’’hémoglobine à 12.5 g.dL ; un taux de plaquettes à 120 Giga/l. Polyadénopathie cervicale Polyadénopathie axillaire
  7. 7. ETUDE CLINIQUE B/Syndrome d’insuffisance médullaire : -Syndrome anémique -Syndrome hémorragique. -Manifestations infectieuses
  8. 8. EXAMENS COMPLEMENTAIRES a) Hémogramme : -Hyperleucocytose 50 000 a 100 000 GB/mm3 avec hyperlymphocytose sanguine -Anémie , Thrombopénie b) Frottis sanguin :proliferation cellulaire monomorphe faite de petits lymphocytes proche du lymphocyte normal ,avec presence d’ombre de Gumprecht
  9. 9. EXAMENS COMPLEMENTAIRES a) Hémogramme : -Hyperleucocytose 50 000 a 100 000 GB/mm3 avec hyperlymphocytose sanguine -Anémie , Thrombopénie b) Frottis sanguin :proliferation cellulaire monomorphe faite de petits lymphocytes proche du lymphocyte normal ,avec presence d’ombre de Gumprecht
  10. 10. EXAMENS COMPLEMENTAIRES S c/Medullogramme : -autrefois indispensable pour le diagnostic -Hyperlymphocytose >30% -Autres lignees existent mais en % diminue
  11. 11. EXAMENS COMPLEMENTAIRES S d) Biopsie medullaire : inutile au diagnostic ,elle a une valeur pronostic S e) Examen immunophenotypique des lymphocytes sanguin: Indispensable pour poser le diagnostic de LLC Score de Matutes :-faible taux IgG -CD5+ -CD23+ -faible expression du CD79b -FMC7-
  12. 12. EXAMENS COMPLEMENTAIRES S f) Autres examens : -EPP:hypogammaglobulinemie ,parfois hypergammaglobulinemie de type IgM -TCD + dans 20% des cas -Caryotype :anomalies chromosomiques dans 50% des cas :trisomie 12,deletion 13q,deletion 17p,caryotype complexe .
  13. 13. EVOLUTION/COMPLICATION S LLCgarde une longue duree d’evolution S Grace a la classification de Binet ,l’evolution est previsible I/Stade A:-moins de 3 territoires gonglionnaires atteints -Hb ≥10g/dl -Plq ≥100 000/mm3 II/Stade B:-3 territoires gonglionnaires ou pus -Hb ≥10g/dl -Plq ≥100 000/mm3 III/Stade C:-Hb<10g/dl et /ou plq <100 000/mm3 quelque soit le nombre de territoire
  14. 14. COMPLICATIONS 1. Complications hématologiques a) Anémie: hémolytiques auto-immunes ou par envahissement. b) Thrombopénie Thrombopénie centrale 2. Complications infectieuses :Cause habituelle de décès. 3. Transformation ou syndrome de Richter :Transformation en lymphome agressif 4. Association fréquente à des cancers
  15. 15. DIAGNOSTIC POSITIF S Clinique :poly ADP generalisees ,bilaterales,symetriques chez un sujet age S Hyperleucocytose avec hyperlymphocytose >4000/mm3 S Infiltration lymphocytaire medullaire >30% S Score de Matutes 4 ou 5/5
  16. 16. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL S Diagnostique differentiel: Devant les adenopathies, eleminer une cause infectueuse notament tuberculeuse, un lymphome hodgkinien ou non hodgkinien. S Devant une hyper lymphocytose moderee: infections virales (MNI,coqueluche). Le diagnostic differentiel peux parfois etre difficile avec d’autres syndromes lymphoproliferayifs chroniques. Le diagnostic repose alors sur l’aspect cytologique et l’immunophenotypage cellulaire
  17. 17. TRAITEMENT Le but du traitement est d’ameliorer le confort du patient, de prolonger sa survie, prevenir et traiter les complications S Traitement symptomatique: Prevention et traitement des infections par antibiotiques et antiviraux Traitement des cytopenies: - Transfusion de culots globulaires iso-groupe iso-Rhesus
  18. 18. TRAITEMENT - Transfusion de laquettes:CUP ou CPS - En cas de cytopenies d’origine auto-immune, traitement par des corticoides, immunosupresseurs (Endoxan- Imurel) S Traitement specifique: 1- chimiotherapie: : - Chloraminophene cp 2mg - Cyclophosphamide (Endoxan): cp 50mg Amp inj 500mg et 1000mg
  19. 19. TRAITEMENT - Adrimacyne: Amp inj a 10mg et 50mg - Oncovin: Amp inj a 1mg - Fludarabine: cp a 10mg et Amp inj a 50mg (analogue a la purine) - Rituximab: Anticorps monoclonale anti CD20.Amp inj a 100mg et 500mg Les protocoles consistent en soit une mono chimeotherapie: exp chloraminophene, ou une poly chimeotherapie: exp COP- CHOP- FC- RFC Le choix du protocole therapetique depend de l’age du sujet, du stade de la maladie et des comorbidites
  20. 20. TRAITEMENT 2- Greffe de MO allogenique: - Indiquee chez le sujet de moin de 50ans - Necessite un donneur HLA compatible

×