SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  66
Télécharger pour lire hors ligne
VALEUR DE L’IRM DE DIFFUSION POUR
DIAGNOSTICS DES TUMEURS HEPATIQUES
Prof. NGUYEN Duy Hue
Dr. HO Hoang Phuong
Hanoi, 7 nov 2015
PLAN
1.  Principes de l’application de la séquence de
diffusion (DW)
2.  Des lésions focales hépatiques avec DW:
-  Détection
-  Caractérisation
-  Appréciation de la réponse à un traitement
PRINCIPES DE L’APPLICATION
DE LA SÉQUENCE DE
DIFFUSION (DW)
Imagerie “fonctionnelle”
•  Echelle microscopique et moléculaire
- Imagerie de diffusion
- Imagerie de perfusion
- Spectroscopie par résonance magnétique (SRM)
- Elastographie par résonance magnétique
- Produit de contraste hépato-spécifique
5
6
technique d’asservissement respiratoire
Echo Planar Imaging
l’imagerie parallèle
utilisation de fort gradients
combinaison d’antennes en réseau phasé
•  La diffusion des molécules d’eau dépend
indirectement de la cellularité du milieu.
•  Plus un tissu est riche en cellules, plus la
diffusion des molécules d’eau sera
restreinte.
9
MF Muller ,Harvard,1994
11
MF Muller ,Harvard,1994
T. Nanimoto, Kunamoto,1997
T. Ichikawa, Yamanashi,1998
T. Kim, Osaka,1999
I.Yamada ,Tokyo,1999
B.Taouli ,Beaujon,2002
M.Bruegel, Muuchen, 07-08
S.Gourtsoyanni,Heraklion,08
T. Parikh, New York, 2008
Séquence T2 EPI, à laquelle sont ajoutés 2
gradients de diffusion, symétriques, de part
et d’autre d’une impulsion de 180°.
Technique
•  La pondération d’une image en diffusion est
directement dépendante du facteur b qui est une
variable ajustable lors de la réalisation de la
séquence IRM.
•  Si b=0, il s’agit d’une séquence pondérée T2.
•  Plus b augmente, plus l’image est pondérée en
diffusion et moins elle est pondérée T2.
Le facteur b
•  Le choix d’un facteur b élevé (b=1000 ou
supérieur) permet d’obtenir une image
fortement pondérée en diffusion.
Malheureusement, plus la valeur de b est
élevée, moins le rapport signal sur bruit de
l’image est bon.
•  En pratique:
-  Une séquence dite de détection b0 et b20
-  Une séquence dite de caract érisation avec trois
valeurs de b: 0, 150 et 600 s/mm2 permettant le
calcul de l’ADC
Cartographie ADC
•  La valeur de gris visualise le coefficient de diffusion du
voxel donné. Dans les images ADC, plus la diffusion est
réduite plus les pixels sont foncés
19
b0 b150 b600
Cartographie ADC
Valeur d’ADC
(mm2/sec)
ADC ê,
hypersignal/DW
ADC é,
hyposignal/DW
Imagerie de diffusion et 3T?
Rappels technique
•  Avec suppression de graisse
•  Avec acquisition parallèle, avant
administration de produit de contraste.
•  En apnée ou respiration libre
•  A jeun
•  Avec au moins trois valeurs de b, le
moyennage est d’autant plus important
qu’on utilise des valeurs de b élevées
•  La valeur maximale de b est comprise
entre 500 et 750
DES LESIONS FOCALES
HEPATIQUES AVEC DW
Caractérisation
Caractérisation des lésions focales avec ADC
Bachir Taouli, MD, and Dow-Mu Koh, MD, MRCP, FRCR
Kyste? Hémangiome? Métastase?
Caractérisation des lésions focales avec ADC
Cancer du colon (opéré)
ADC 1,29 x 10-3mm2/s.
METASTASE UNIQUE
DW: classification des lésions focales hépatiques
METASTASES HEPATIQUES MULTIPES
Cancer du colon
ADC (la plus grande) 1,19 x 10-3 mm2/s
DW: classification des lésions focales hépatiques
65 ans, CHC/cirrhose
ADC 1,24 x 10-3 mm2/s
DW: classification des lésions focales hépatiques
Cholangiocarcinome
ADC 1,30 x 10-3 mm2/s
DW: classification des lésions focales hépatiques
Hémangiome
ADC 1,65 x 10-3 mm2 /s
DW: classification des lésions focales hépatiques
Kyste hépatique
ADC 2,07 x 10-3 mm2/s
DW: classification des lésions focales hépatiques
Kyste vs métastase
ADC 1,02 (métastase) et 2,89 x 10-3mm2/s (kyste)
DW: classification des lésions focales hépatiques
HNF
ADC 1,54 x 10-3 mm2/s
DW: classification des lésions focales hépatiques
DW: classification des lésions focales hépatiques
-  ADC plus élevé dans
les tumeurs bénignes
que malignes
-  Beaucoup de
chevauchement dans
les valeurs
-  Les comparaisons entre les ADC des lésions malignes et
bénignes opposent le plus souvent les résultats obtenus
pour les CHC et les métastases aux résultats obtenus
pour les kystes et les angiomes avec des résultats
significatifs.
-  Peu d’études s’intéressent aux lésions hépatocytaires
bénignes de type tissulaire (au HNF et aux adénomes).
DES LESIONS FOCALES
HEPATIQUES AVEC DW
Détection
DW: détection de lésions hépatiques
Low, JMRI 2007Métastase
70 ans, cancer du colon, métastases
DW: détection de lésions hépatiques
70 ans, TACE / CHC
DW: détection de lésions hépatiques
DES LESIONS FOCALES
HEPATIQUES AVEC DW
Appréciation de la réponse à un traitement
•  Répondeurs: ADC #
–  b (0 – 500): 1,87 ± 0,51 x10-3mm2/s
–  b (150 – 500): 1,41 ± 0,52 x10-3mm2/s
•  Pas de changement chez les non - répondeurs
Koh DM et al, AJR, 2007
Appréciation de la réponse à un traitement :métastase
CONCLUSIONS
•  Imagerie de diffusion du foie est réalisée en routine
clinique dans un examen global
•  Tumeurs
– Détection +++
– Caractérisation ++
– Suivi sous traitement +
Merci de votre attention.

Contenu connexe

Tendances

Prise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairePrise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytaire
laamlove
 
Technique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervicalTechnique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervical
wayma
 
Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015
Egn Njeba
 
Classification pi rads
Classification pi radsClassification pi rads
Classification pi rads
Regis Portalez
 
Semiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradioSemiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradio
Elsa von Licy
 
Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)
Rose De Sable
 

Tendances (20)

Dissection de l'aorte
Dissection de l'aorteDissection de l'aorte
Dissection de l'aorte
 
Angiomes hépatiques
Angiomes hépatiquesAngiomes hépatiques
Angiomes hépatiques
 
Prise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairePrise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytaire
 
Fracture des 2 os de la jambe
 Fracture des 2 os de la jambe Fracture des 2 os de la jambe
Fracture des 2 os de la jambe
 
Technique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervicalTechnique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervical
 
Anémié cat
Anémié catAnémié cat
Anémié cat
 
Anatomie radiologique de l'épaule
Anatomie radiologique de l'épauleAnatomie radiologique de l'épaule
Anatomie radiologique de l'épaule
 
Echographie rénale par les urgentistes
Echographie rénale par les urgentistesEchographie rénale par les urgentistes
Echographie rénale par les urgentistes
 
Endocardite infectieuse
Endocardite infectieuseEndocardite infectieuse
Endocardite infectieuse
 
Cas cliniques imagerie par résonance magnétique génito-uri
Cas cliniques   imagerie par résonance magnétique génito-uriCas cliniques   imagerie par résonance magnétique génito-uri
Cas cliniques imagerie par résonance magnétique génito-uri
 
Traumas du membre supérieur en pédiatrie
Traumas du membre supérieur en pédiatrie  Traumas du membre supérieur en pédiatrie
Traumas du membre supérieur en pédiatrie
 
Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015
 
Classification pi rads
Classification pi radsClassification pi rads
Classification pi rads
 
Semiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradioSemiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradio
 
Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genou
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatales
 
Hepatomegalies
HepatomegaliesHepatomegalies
Hepatomegalies
 
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
 
Maladie de Behçet
Maladie de BehçetMaladie de Behçet
Maladie de Behçet
 

Similaire à Nguyen duy hue Valeur de l'IRM de diffusion pour le diagnostic des tumeurs hépatiques jfim hanoi 2015

Evaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
Evaluation Ultrasonique Des StéNoses CarotidiennesEvaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
Evaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
ARMVOP Médecin Vasculaire
 
Evaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
Evaluation Ultrasonique Des StéNoses CarotidiennesEvaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
Evaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
ARMVOP Médecin Vasculaire
 
Neuro imagerie
Neuro imagerieNeuro imagerie
Neuro imagerie
Réseau Pro Santé
 
2013session6 6
2013session6 62013session6 6
2013session6 6
acvq
 
L’apport du scanner et de l’irm dans la maladie coronaire
L’apport du scanner et de l’irm dans la maladie coronaireL’apport du scanner et de l’irm dans la maladie coronaire
L’apport du scanner et de l’irm dans la maladie coronaire
Hervé Faltot
 
Laserendoveineux b anastasie 1 er partie
Laserendoveineux  b anastasie   1 er partieLaserendoveineux  b anastasie   1 er partie
Laserendoveineux b anastasie 1 er partie
sfa_angeiologie
 
2014session1 2
2014session1 22014session1 2
2014session1 2
acvq
 
Les avancées techniques marquantes de l’ecr
Les avancées techniques marquantes de l’ecrLes avancées techniques marquantes de l’ecr
Les avancées techniques marquantes de l’ecr
Réseau Pro Santé
 
Td pour externes
Td pour externesTd pour externes
Td pour externes
Soulaf Sel
 

Similaire à Nguyen duy hue Valeur de l'IRM de diffusion pour le diagnostic des tumeurs hépatiques jfim hanoi 2015 (20)

Evaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
Evaluation Ultrasonique Des StéNoses CarotidiennesEvaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
Evaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
 
Evaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
Evaluation Ultrasonique Des StéNoses CarotidiennesEvaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
Evaluation Ultrasonique Des StéNoses Carotidiennes
 
Neuro imagerie
Neuro imagerieNeuro imagerie
Neuro imagerie
 
2013session6 6
2013session6 62013session6 6
2013session6 6
 
David rosenbaum
David rosenbaumDavid rosenbaum
David rosenbaum
 
Techniques d’angiographie par résonance magnétique et bases
Techniques d’angiographie par résonance magnétique et bases Techniques d’angiographie par résonance magnétique et bases
Techniques d’angiographie par résonance magnétique et bases
 
Radiothérapie Amiens Métastases Cérébrales
Radiothérapie Amiens Métastases CérébralesRadiothérapie Amiens Métastases Cérébrales
Radiothérapie Amiens Métastases Cérébrales
 
L’apport du scanner et de l’irm dans la maladie coronaire
L’apport du scanner et de l’irm dans la maladie coronaireL’apport du scanner et de l’irm dans la maladie coronaire
L’apport du scanner et de l’irm dans la maladie coronaire
 
Laserendoveineux b anastasie 1 er partie
Laserendoveineux  b anastasie   1 er partieLaserendoveineux  b anastasie   1 er partie
Laserendoveineux b anastasie 1 er partie
 
Tep et cancer pulmonaire
Tep et cancer pulmonaire Tep et cancer pulmonaire
Tep et cancer pulmonaire
 
Merieme Harouch : PRESBYOND ® Laser Blended Vision Presbylasik Zeiss
Merieme Harouch : PRESBYOND ® Laser Blended Vision Presbylasik Zeiss Merieme Harouch : PRESBYOND ® Laser Blended Vision Presbylasik Zeiss
Merieme Harouch : PRESBYOND ® Laser Blended Vision Presbylasik Zeiss
 
L’Institut de radiologie: à la pointe de l’imagerie médicale
L’Institut de radiologie: à la pointe de l’imagerie médicaleL’Institut de radiologie: à la pointe de l’imagerie médicale
L’Institut de radiologie: à la pointe de l’imagerie médicale
 
186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...
186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...
186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...
 
amplificateur de luminance
 amplificateur de luminance amplificateur de luminance
amplificateur de luminance
 
Imagerie scannographique du thorax
Imagerie scannographique du thoraxImagerie scannographique du thorax
Imagerie scannographique du thorax
 
2014session1 2
2014session1 22014session1 2
2014session1 2
 
Les avancées techniques marquantes de l’ecr
Les avancées techniques marquantes de l’ecrLes avancées techniques marquantes de l’ecr
Les avancées techniques marquantes de l’ecr
 
Tomographie par Cohérence Optique: État de l’Art
Tomographie par Cohérence Optique: État de l’ArtTomographie par Cohérence Optique: État de l’Art
Tomographie par Cohérence Optique: État de l’Art
 
Td pour externes
Td pour externesTd pour externes
Td pour externes
 
TD explorations radiologiques.pptx
TD explorations radiologiques.pptxTD explorations radiologiques.pptx
TD explorations radiologiques.pptx
 

Plus de JFIM - Journées Francophones d'Imagerie Médicale

Plus de JFIM - Journées Francophones d'Imagerie Médicale (20)

TRAUMATIC BRAIN INJURY - F. Benoudiba, JL Sarrazin
TRAUMATIC BRAIN INJURY - F. Benoudiba, JL SarrazinTRAUMATIC BRAIN INJURY - F. Benoudiba, JL Sarrazin
TRAUMATIC BRAIN INJURY - F. Benoudiba, JL Sarrazin
 
Acute Aortic Syndromes: Vascular Radiologist Point of View - Pr Ph Douek
Acute Aortic Syndromes:Vascular Radiologist Point of View - Pr Ph DouekAcute Aortic Syndromes:Vascular Radiologist Point of View - Pr Ph Douek
Acute Aortic Syndromes: Vascular Radiologist Point of View - Pr Ph Douek
 
Veinous thrombectomy new interventional technique - M.Cuinet
Veinous thrombectomy new interventional technique - M.Cuinet Veinous thrombectomy new interventional technique - M.Cuinet
Veinous thrombectomy new interventional technique - M.Cuinet
 
DIAGNOSIS OF A CERVICAL TUMEFACTION - F HERAN
DIAGNOSIS OF A CERVICAL TUMEFACTION - F HERANDIAGNOSIS OF A CERVICAL TUMEFACTION - F HERAN
DIAGNOSIS OF A CERVICAL TUMEFACTION - F HERAN
 
Françoise Heran Horner Syndrome, the essential, Jfim Buenos Aires 2017
Françoise Heran Horner Syndrome, the essential, Jfim Buenos Aires 2017Françoise Heran Horner Syndrome, the essential, Jfim Buenos Aires 2017
Françoise Heran Horner Syndrome, the essential, Jfim Buenos Aires 2017
 
Sophie Taieb How to avoid Errors in uterine imaging ? Jfim Buenos-Aires 2017
Sophie Taieb How to avoid Errors in uterine imaging ? Jfim Buenos-Aires 2017Sophie Taieb How to avoid Errors in uterine imaging ? Jfim Buenos-Aires 2017
Sophie Taieb How to avoid Errors in uterine imaging ? Jfim Buenos-Aires 2017
 
Matias Borensztein Thoracic biopsies and ablation, Jfim Buenos-Aires 2017
Matias Borensztein Thoracic biopsies and ablation, Jfim Buenos-Aires 2017 Matias Borensztein Thoracic biopsies and ablation, Jfim Buenos-Aires 2017
Matias Borensztein Thoracic biopsies and ablation, Jfim Buenos-Aires 2017
 
Mehdi Cadi CT colonography Jfim Buenos-Aires 2017
Mehdi Cadi  CT colonography Jfim Buenos-Aires 2017Mehdi Cadi  CT colonography Jfim Buenos-Aires 2017
Mehdi Cadi CT colonography Jfim Buenos-Aires 2017
 
Lionel Arrive, non contrast mr lymphography, jfim ifupi milan 2018
Lionel Arrive, non contrast mr lymphography, jfim ifupi milan 2018Lionel Arrive, non contrast mr lymphography, jfim ifupi milan 2018
Lionel Arrive, non contrast mr lymphography, jfim ifupi milan 2018
 
Jean Michel Correas, prostate cancer use of multiparametric ultrasound imagin...
Jean Michel Correas, prostate cancer use of multiparametric ultrasound imagin...Jean Michel Correas, prostate cancer use of multiparametric ultrasound imagin...
Jean Michel Correas, prostate cancer use of multiparametric ultrasound imagin...
 
Jean Michel Correas, small renal tumors multiparametric characterization is t...
Jean Michel Correas, small renal tumors multiparametric characterization is t...Jean Michel Correas, small renal tumors multiparametric characterization is t...
Jean Michel Correas, small renal tumors multiparametric characterization is t...
 
Christine Hoeffel, update on imaging gastroenteropancreatic neuroendocrine tu...
Christine Hoeffel, update on imaging gastroenteropancreatic neuroendocrine tu...Christine Hoeffel, update on imaging gastroenteropancreatic neuroendocrine tu...
Christine Hoeffel, update on imaging gastroenteropancreatic neuroendocrine tu...
 
Jean Yves Gauvrit, ASL - Arterial Spin Labeling, jfim ifupi milan 2018
Jean Yves Gauvrit, ASL - Arterial Spin Labeling,  jfim ifupi milan 2018Jean Yves Gauvrit, ASL - Arterial Spin Labeling,  jfim ifupi milan 2018
Jean Yves Gauvrit, ASL - Arterial Spin Labeling, jfim ifupi milan 2018
 
Jean Yves Gauvrit, Dementia daily exploration, jfim ifupi milan 2018
Jean Yves Gauvrit, Dementia daily exploration, jfim ifupi milan 2018Jean Yves Gauvrit, Dementia daily exploration, jfim ifupi milan 2018
Jean Yves Gauvrit, Dementia daily exploration, jfim ifupi milan 2018
 
Mirko D'Onofrio, advanced multiparametric imaging in pancreas, jfim ifupi mil...
Mirko D'Onofrio, advanced multiparametric imaging in pancreas, jfim ifupi mil...Mirko D'Onofrio, advanced multiparametric imaging in pancreas, jfim ifupi mil...
Mirko D'Onofrio, advanced multiparametric imaging in pancreas, jfim ifupi mil...
 
Gianpaolo Carrafiello, follow up after thermoablation therapy, jfim ifupi mil...
Gianpaolo Carrafiello, follow up after thermoablation therapy, jfim ifupi mil...Gianpaolo Carrafiello, follow up after thermoablation therapy, jfim ifupi mil...
Gianpaolo Carrafiello, follow up after thermoablation therapy, jfim ifupi mil...
 
Giovanni Morana, diagnostic imaging of small hcc in liver cirrhosis, jfim ifu...
Giovanni Morana, diagnostic imaging of small hcc in liver cirrhosis, jfim ifu...Giovanni Morana, diagnostic imaging of small hcc in liver cirrhosis, jfim ifu...
Giovanni Morana, diagnostic imaging of small hcc in liver cirrhosis, jfim ifu...
 
Luigi Grazioli, imaging following stereotactic radiotherapy in the liver, jfi...
Luigi Grazioli, imaging following stereotactic radiotherapy in the liver, jfi...Luigi Grazioli, imaging following stereotactic radiotherapy in the liver, jfi...
Luigi Grazioli, imaging following stereotactic radiotherapy in the liver, jfi...
 
Jean Michel Correas, place and role of shear wave elastography for liver fibr...
Jean Michel Correas, place and role of shear wave elastography for liver fibr...Jean Michel Correas, place and role of shear wave elastography for liver fibr...
Jean Michel Correas, place and role of shear wave elastography for liver fibr...
 
Jean Yves Gauvrit, gadolinium retention in the brain or other tissues jfim if...
Jean Yves Gauvrit, gadolinium retention in the brain or other tissues jfim if...Jean Yves Gauvrit, gadolinium retention in the brain or other tissues jfim if...
Jean Yves Gauvrit, gadolinium retention in the brain or other tissues jfim if...
 

Dernier

Dernier (7)

Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 

Nguyen duy hue Valeur de l'IRM de diffusion pour le diagnostic des tumeurs hépatiques jfim hanoi 2015

  • 1. VALEUR DE L’IRM DE DIFFUSION POUR DIAGNOSTICS DES TUMEURS HEPATIQUES Prof. NGUYEN Duy Hue Dr. HO Hoang Phuong Hanoi, 7 nov 2015
  • 2. PLAN 1.  Principes de l’application de la séquence de diffusion (DW) 2.  Des lésions focales hépatiques avec DW: -  Détection -  Caractérisation -  Appréciation de la réponse à un traitement
  • 3. PRINCIPES DE L’APPLICATION DE LA SÉQUENCE DE DIFFUSION (DW)
  • 4. Imagerie “fonctionnelle” •  Echelle microscopique et moléculaire - Imagerie de diffusion - Imagerie de perfusion - Spectroscopie par résonance magnétique (SRM) - Elastographie par résonance magnétique - Produit de contraste hépato-spécifique
  • 5. 5
  • 6. 6 technique d’asservissement respiratoire Echo Planar Imaging l’imagerie parallèle utilisation de fort gradients combinaison d’antennes en réseau phasé
  • 7.
  • 8. •  La diffusion des molécules d’eau dépend indirectement de la cellularité du milieu. •  Plus un tissu est riche en cellules, plus la diffusion des molécules d’eau sera restreinte.
  • 9. 9
  • 11. 11 MF Muller ,Harvard,1994 T. Nanimoto, Kunamoto,1997 T. Ichikawa, Yamanashi,1998 T. Kim, Osaka,1999 I.Yamada ,Tokyo,1999 B.Taouli ,Beaujon,2002 M.Bruegel, Muuchen, 07-08 S.Gourtsoyanni,Heraklion,08 T. Parikh, New York, 2008
  • 12.
  • 13. Séquence T2 EPI, à laquelle sont ajoutés 2 gradients de diffusion, symétriques, de part et d’autre d’une impulsion de 180°. Technique
  • 14. •  La pondération d’une image en diffusion est directement dépendante du facteur b qui est une variable ajustable lors de la réalisation de la séquence IRM. •  Si b=0, il s’agit d’une séquence pondérée T2. •  Plus b augmente, plus l’image est pondérée en diffusion et moins elle est pondérée T2. Le facteur b
  • 15. •  Le choix d’un facteur b élevé (b=1000 ou supérieur) permet d’obtenir une image fortement pondérée en diffusion. Malheureusement, plus la valeur de b est élevée, moins le rapport signal sur bruit de l’image est bon.
  • 16.
  • 17. •  En pratique: -  Une séquence dite de détection b0 et b20 -  Une séquence dite de caract érisation avec trois valeurs de b: 0, 150 et 600 s/mm2 permettant le calcul de l’ADC
  • 18. Cartographie ADC •  La valeur de gris visualise le coefficient de diffusion du voxel donné. Dans les images ADC, plus la diffusion est réduite plus les pixels sont foncés
  • 19. 19 b0 b150 b600 Cartographie ADC Valeur d’ADC (mm2/sec)
  • 22. Rappels technique •  Avec suppression de graisse •  Avec acquisition parallèle, avant administration de produit de contraste. •  En apnée ou respiration libre •  A jeun •  Avec au moins trois valeurs de b, le moyennage est d’autant plus important qu’on utilise des valeurs de b élevées •  La valeur maximale de b est comprise entre 500 et 750
  • 23. DES LESIONS FOCALES HEPATIQUES AVEC DW Caractérisation
  • 24.
  • 25. Caractérisation des lésions focales avec ADC
  • 26.
  • 27.
  • 28.
  • 29.
  • 30.
  • 31.
  • 32. Bachir Taouli, MD, and Dow-Mu Koh, MD, MRCP, FRCR
  • 33.
  • 35.
  • 36. Caractérisation des lésions focales avec ADC
  • 37. Cancer du colon (opéré) ADC 1,29 x 10-3mm2/s. METASTASE UNIQUE DW: classification des lésions focales hépatiques
  • 38. METASTASES HEPATIQUES MULTIPES Cancer du colon ADC (la plus grande) 1,19 x 10-3 mm2/s DW: classification des lésions focales hépatiques
  • 39. 65 ans, CHC/cirrhose ADC 1,24 x 10-3 mm2/s DW: classification des lésions focales hépatiques
  • 40. Cholangiocarcinome ADC 1,30 x 10-3 mm2/s DW: classification des lésions focales hépatiques
  • 41. Hémangiome ADC 1,65 x 10-3 mm2 /s DW: classification des lésions focales hépatiques
  • 42. Kyste hépatique ADC 2,07 x 10-3 mm2/s DW: classification des lésions focales hépatiques
  • 43. Kyste vs métastase ADC 1,02 (métastase) et 2,89 x 10-3mm2/s (kyste) DW: classification des lésions focales hépatiques
  • 44. HNF ADC 1,54 x 10-3 mm2/s DW: classification des lésions focales hépatiques
  • 45. DW: classification des lésions focales hépatiques -  ADC plus élevé dans les tumeurs bénignes que malignes -  Beaucoup de chevauchement dans les valeurs
  • 46.
  • 47.
  • 48.
  • 49. -  Les comparaisons entre les ADC des lésions malignes et bénignes opposent le plus souvent les résultats obtenus pour les CHC et les métastases aux résultats obtenus pour les kystes et les angiomes avec des résultats significatifs. -  Peu d’études s’intéressent aux lésions hépatocytaires bénignes de type tissulaire (au HNF et aux adénomes).
  • 50. DES LESIONS FOCALES HEPATIQUES AVEC DW Détection
  • 51.
  • 52.
  • 53.
  • 54. DW: détection de lésions hépatiques Low, JMRI 2007Métastase
  • 55.
  • 56. 70 ans, cancer du colon, métastases DW: détection de lésions hépatiques
  • 57. 70 ans, TACE / CHC DW: détection de lésions hépatiques
  • 58. DES LESIONS FOCALES HEPATIQUES AVEC DW Appréciation de la réponse à un traitement
  • 59.
  • 60.
  • 61.
  • 62.
  • 63. •  Répondeurs: ADC # –  b (0 – 500): 1,87 ± 0,51 x10-3mm2/s –  b (150 – 500): 1,41 ± 0,52 x10-3mm2/s •  Pas de changement chez les non - répondeurs Koh DM et al, AJR, 2007 Appréciation de la réponse à un traitement :métastase
  • 64.
  • 65. CONCLUSIONS •  Imagerie de diffusion du foie est réalisée en routine clinique dans un examen global •  Tumeurs – Détection +++ – Caractérisation ++ – Suivi sous traitement +
  • 66. Merci de votre attention.