SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  36
Télécharger pour lire hors ligne
IBM Global Business Services – Financial Services
IBM Business Consulting Services
© Copyright IBM Corporation 2006
Frédéric SCHMITT, PMP® - frederic.schmitt@fr.ibm.com
© 2011 IBM Corporation
Club Qualimétrie - 25 Janvier 2011
IBM GBS AMS Centre de Compétences et de
Services « Application Intelligence »
Mise en place d'un centre de service qualimétrique
industriel avec CAST
V1.1
Lord KELVIN : « si je ne peux pas le
mesurer, alors je ne peux pas l’améliorer. »
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Agenda
1. Présentation succincte d’IBM France
2. La genèse et les missions du Centre de Compétences et de Services AI
3. Les problématiques de l’AI et la nécessité d’industrialisation
4. Le framework CIME
2
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
IBM en France
3
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Principales divisions opérationnelles
4
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Faits et chiffres IBM Corporation
5
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Agenda
1. Présentation succincte d’IBM France
2. La genèse et les missions du Centre de Compétences et de Services AI
3. Les problématiques de l’AI et la nécessité d’industrialisation
4. Le framework CIME
6
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
La genèse du centre du centre
 IBM France travaille dans le domaine de la qualité logicielle depuis de nombreuses années, mais dans
des organisations et des process non structurés.
 L’arrivée des outils nécessaires à une évaluation de la qualité logicielle digne de ce nom sont
d’apparition assez récentes et ont modifiés l’approche du marché.
 L’utilisation de CAST au sein d’IBM France GBS date de 2003.
 Cette utilisation de CAST et de la démarche qualimétrique a été introduite avec les offres de conseil
APA (Application Portfolio d'évaluation) et APM (Application Portfolio Management) de l’entité
consulting.
 Par la suite en 2005, une étape a été franchie avec l’utilisation de la démarche qualimétrique et de CAST
au sein de TMAs, notamment avec un client pour un gros projet consommant autour de 8000 jours par
an. L’utilisation de cette démarche à permis de factualiser la situation objective de la qualité logicielle,
identifiant et confirmant les points noirs et pointant la relative bonne qualité globale. Cette action qui a
durée 3 mois et réalisée avec l’aide de CAST a calmé les débats et permis de repartir sur des bases
saines, éliminant au maximum le côté émotionnel.
Nous avons ensuite continuer à produire régulièrement (4 par année), ces tableaux de bord pour gérer la
tendance.
Nous avons également mis en place l'utilisation de ces résultats dans notre processus d'évaluation afin
de quantifier factuellement la complexité des objets touchés par un projet ou une évolution.
7
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
La genèse du centre du centre
 Par la suite d'autres projets ont également mis en œuvre CAST
 Ces utilisations de CAST était principalement faites dans le cadre de la gouvernance applicative de la
qualité logicielle, avec peu d’analyse et peu d'action proactive. L'utilisation principale est d'avoir un statut
et un contrôle de l'évolution dans un mode de vérification.
Toutefois, lors de ces expériences, d’autres utilisations de CAST ont été identifiés.
 Ceci a conduit à franchir en 2008 un nouvelle étape dans la mise en œuvre de la qualité logicielle au
sein d’IBM et dans l’utilisation de CAST en décidant :
 La création d’un Centre de Compétences et de Services dédié à la mise en
œuvre d'une véritable offre sur l'Application Intelligence.
 D’inclure autant que possible l'approche Application Intelligence dans toutes
nos nouvelles opportunités.
8
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Les raisons de la création du CCS AI
La création du CCS AI, est la suite logique des expériences faites précédemment, mais aussi avec
l’apparition des contraintes suivantes :
 La nécessité d’avoir de nouveau gisement d’amélioration de la productivité des
équipes.
 La demande de plus en plus pressante de nos clients d’avoir une mesure de la
qualité logicielle lors des projets de build et son évolution à travers le temps
dans les contrats de TMA.
 L’apparition de demande d’engagement sur la qualité logicielle exigé par nos
clients lors des contrats de TMA.
 Le besoin de centraliser les compétences pour avoir la taille critique requise.
Les atouts d’un Centre de Compétences et de Services AI étant les suivantes :
 Capitalisation des « savoir faire »
 Mutualisation des ressources
 Centralisation des analyses
 Homogénéisation et automatisation des méthodes et des procédures
9
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Les missions du Centre de Compétences et de Services AI
Le Centre de Compétences et de Services AI (CCS AI) regroupe l’ensemble des missions
suivantes :
 Le conseil autour de la démarche AI,
 Les méthodologies et processus supportant la démarche,
 La production des indicateurs qualimétriques en utilisant de
l’outillage,
 L’interprétation et l’utilisation de ces résultats,
 L’infrastructure dédiée ou mutualisée.
Pour répondre à ces missions le Centre de Compétences et de Services AI a développé des
offres de services packagées qui répondent aussi bien aux besoins internes d’IBM qu’aux
besoins exprimés par nos clients ou susceptibles de les intéressé, en apportant la valeur
attendue.
10
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Le CCS AI : Un ensemble de compétences
Le CCS AI pour mener à bien ces missions dispose de compétences réparties sur 2 niveaux :
 Des compétences dédiées aux sein du CCS AI :
 Chef de projet,
 AIA (Application Intelligence Administrator ) : en charge de la production des
indicateurs techniques en utilisant l’outillage,
 AIO (Application Intelligence Officer) : en charge d’analyser le résultat des
indicateurs et d’identifier les forces et les faiblesses et les préconisations. En
charge également de l’assistance.
 Des compétences auprès d’experts technologiques :
 Au sein des équipes d’architectes en tant que relais pour la définition des règles
de bonnes pratiques et l’adaptation du modèle qualimétrique,
 Au sein des équipes de réalisation en tant que relais pour prise en compte des
recommandations issues des points identifiés.
11
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Les offres du Centre de Compétences et de Services
Solution Design (Avant vente) :
 La sécurisation des engagements contractuels,
 L’aide au chiffrage d’un forfait de Maintenance.
Solution Delivery (Offres externes) :
 L’audit ponctuel,
 La Gouvernance Applicative (Pilotage d’un parc applicatif),
 Le pilotage par la Douane Qualimétrique d’une équipe interne, d’un sous-traitant ou
d’un centre Near/Offshore,
 L’assistance à l’Application Intelligence,
 L’Inventaire technique,
 L’aide à l’établissement d’une cartographie technique applicative,
 L’aide à la rétro-documentation technique,
 L’aide au devis en cours de TMA,
 L’aide à l’analyse d’impact,
 L’aide à la sélection des scénarios de tests.
12
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Agenda
1. Présentation succincte d’IBM France
2. La genèse et les missions du Centre de Compétences et de Services AI
3. Les problématiques de l’AI et la nécessité d’industrialisation
4. Le framework CIME
13
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Les problématiques de l’AI
 L’AI a les mêmes besoins primaires que tout autre solution, à savoir répondre
aux questions suivantes :
 Combien coûte-t-elle à mettre en œuvre ?
 Combien permet-elle d’économiser ?
 Comment la vendre en interne ou en externe ?
 Pour l’intégrateur se rajoute, qu’est ce qui est facturable à un client ?
 Une dernière problématique se rajoute concernant la mise en œuvre de l’AI qui
passe nécessairement par celle des outils qualimétriques, complexes à
appréhender et coûteux à opérer en standard.
14
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Pourquoi industrialiser ?
15
L’industrialisation de la démarche est nécessaire afin de rendre abordable et rentable la mise
en œuvre de la démarche.
C’est pourquoi le Centre de Compétences et de Services AI a :
 choisi la solution CAST AIP comme partenaire privilégié,
 Industrialisé et automatisé au maximum la mise en œuvre.
Cette industrialisation est nécessaire à toutes les étapes :
 En avant vente, pour rédiger des propositions le plus rapidement possible à moindre coût
 Dans un pilote pour démontrer la pertinence de la démarche
 Dans une phase de définition des indicateurs à contractualiser avec un fournisseur
 Dans la production des indicateurs pour un audit ou un suivi de TMA
 Dans la restitution des indicateurs aux équipes pour prise en compte
 Dans l’élaboration de plans d’actions afin de remédier aux défauts identifiés
Réaliser l’ensemble de ces activités sans méthode et sans industrialisation entrainerait un
coût excessif et ne permettrait pas le retour attendu.
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Le développement d’un Framework
C’est pourquoi le CCS AI a développé le framework CIME (CAST Implementation MEthod)
primé à l’OTAA 2009 (concours technique interne IBM) contenant :
 Un ensemble de méthode, de procédures et de templates pour le cycle de vie complet d’une
prestation.
 Un outillage technique et méthodologique pour la production des indicateurs,
 Un outillage technique et méthodologique pour l’interprétation des données produites.
L’objectif de ce framework est de permettre d’accélérer au maximum la production de
l’ensemble des éléments nécessaires à la mise en place de la démarche AI, mais
également d’avoir un coût de production des analyses le plus bas possible, avec un objectif
de 0,5 JH en moyenne pour analyser une application.
Cela passe tout d’abord par l’identification de l’ensemble des activités potentielles au sein du
CCS AI, et la dépendance entre ces actions. Puis de regrouper ces actions au sein d’une
structure hiérarchique, afin de permettre de construire la solution adaptée à chaque besoin
à partir de ces modules, à la manière du Lego.
16
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Agenda
1. Présentation succincte d’IBM France
2. La genèse et les missions du Centre de Compétences et de Services AI
3. Les problématiques de l’AI et la nécessité d’industrialisation
4. Le framework CIME
17
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Le Framework CIME – En avant vente
18
 L’objectif du Framework est de couvrir l’ensemble du cycle de vie d’une prestation d’AI.
 Ainsi l’intérêt du Framework commence dès les phases d’avant vente dans la rédaction des
solutions et des propositions.
 En effet en utilisant l’ensemble des modules identifiés, cela permet en les assemblant de
répondre à toutes les problématiques rencontrées.
 Une fois la solution construite, les modules utilisés permettent un chiffrage rapide du coût
de la solution grâce à leurs contraintes, leurs pré-requis et leurs paramètres intrinséques.
 En regard de ce coût, les gains attendus sont également chiffrés en valorisant les cas
d’utilisations retenus dans la solution.
 De la même manière des templates de propositions ont été élaborés mutualisant le plus
d’éléments possibles et laissant les endroits à compléter en fonction de la solution
élaborée.
 L’atout du Framework en avant vente et en phase de proposition est de s’appuyer sur des
modules bien identifiés, pour un retour clair, précis et rapide.
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Le Framework CIME - Principes
19
Un certain nombre de principes ont été retenus :
 Intrusion minimum dans les équipes par détection des informations automatiquement en
amont,
 Un fichier normalisé pour toute demande contenant un nombre d’information limité mais
complet pour produire une analyse. Ce fichier est appelé l’input CIME,
 Prise de décision par défaut pour faire une production avec rapport de ces choix effectués
afin de poser à posteriori les questions et injecter les réponses au run suivant,
 Mise en place d’un mécanisme de substitution pour corriger ou amender un certain nombre
de variable, de path ou de définition,
 Création d’un Data Model référentiel stockant l’ensemble de cet enrichissement
d’informations,
 Scripting des actions dès que possible et enrichissement continue,
 Pour chaque opération automatique, les critères d’achèvement ont été définies afin de
contrôler à son issue la bonne exécution,
 Ces contrôles peuvent être automatiques ou manuels,
 Pour toutes les opérations automatiques, en cas d’identification de déviance, blocage du
processus et envoi de mail aux responsables de suivi de la production.
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Le Framework CIME – Technique
20
 Les outils à mettre en œuvre sont complexes à appréhender, à mettre en œuvre et à
opérer, c’est pourquoi le Framework technique automatise au maximum la production des
activités identifiées
 Le Centre de Service a capitalisé sur les grandes étapes pour la production des sets
qualimétriques et pour chacune identifié l’ensemble des activités nécessaires. Cette
capitalisation est un accélérateur pour nos clients internes et externes.
 Préparation des sources
○ Outil pour récupérer les codes sources, qui vont être nécessaires à l’analyse, dans la version
correcte pour le set qualimétrique demandé.
○ Outil pour pré-traiter (classer) les sources dans une structure qui permettra d’obtenir les
résultats selon un découpage applicatif défini.
○ Outil pour pré-traiter (filtrer) le code à ne pas analyser, le code à ne pas remonter dans le
tableau de bord, …
 Génération de la base de connaissance
○ Outil pour générer les profils et les users jobs qui vont permettre d’analyser le code
○ Outil pour charger et exécuter les user jobs et générer la base de connaissance.
○ Outil pour consolider les logs des user jobs.
 Génération du tableau de bord
○ Outil pour générer les user jobs de création du tableau de bord.
○ Outil pour paramétrer le Portfolio Tree, le modèle qualimétrique, et le fichier productivity
○ Outil pour charger et exécuter les user jobs et générer le tableau de bord.
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
o Définition : La Base de Connaissance est un énorme Repository contenant l’ensemble du code
source à la façon CAST.
Le Framework CIME – Technique
Construction de la Base de Connaissance
21
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
La construction de la base ADG s’effectue en plusieurs étapes.
 Ces étapes sont nécessaires pour passer de la masse de données brutes
recueillie dans la (les) base(s) de Connaissance à de l’information valorisée,
standardisée et agrégée.
 Ces étapes techniques permettant notamment à Cast d’établir la liaison entre les
différents niveaux du Portofolio Tree et les informations contenues dans la Base
de Connaissance.
 Un certain nombre de ces opérations
technique s’effectue au sein même
de la (les) Base(s) de Connaissance.
 C’est la dernière étrape appelée
« snapshot » qui permet
l’obtention d’un Tableau de Bord
à partir des informations stockées
dans la base ADG et de la
définition du Portofolio Tree
à un instant donné.
Le Framework CIME – Technique
Le Tableau de Bord - Construction
22
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Le Framework CIME - organisationnel
23
 Le Centre de Compétences et de Services a capitalisé sur les processus à valeur ajouté.
 Gestion du référentiel
○ Procédure de définition et de mise à jour du référentiel
○ Amendement sur les procédures de gestion de configuration logicielle
 Gestion de la demande
○ Outil de demande d’analyse
 Analyse des données
○ Outil d’extraction d’informations synthétiques pour identifier rapidement les points
forts/faibles.
○ Outil d’extraction des informations à faire figurer dans une présentation standard des
résultats à un client.
○ Outil pour présenter le modèle qualimétrique.
 Création de plans d’action
○ Outil pour identifier les directions dans lesquelles définir des plans d’action pour
l’amélioration du code.
 Outillage à destination des équipes
○ Outil pour évaluer la complexité des objets à modifier et aider à établir le devis.
○ Outil pour mesurer l’indice de qualité technique et vérifier qu’il atteint bien le niveau requis.
○ Workshop de formation
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Chaque technologie a son propre jeu de règles analysées sachant que certaines règles
peuvent être communes à plusieurs ou à l’ensemble des technologies.
Des règles sont ainsi définies pour :
 Cobol
 Java / J2EE
 SQL
 Struts
 JSP
 HTLM
 RPG
 SAP, PeopleSoft, Oracle Application
 …
Pour chaque technologie utilisée, l’ensemble des règles est analysé afin de les classer en
différents types :
 Incontournable
 Incontournable mais à paramétrer
 A décider en fonction du contexte
 Nouvelles règles potentielles
 A ignorer
Le Framework CIME – Travail sur les métriques
24
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence25
Le framework CIME - Les adaptations possibles des
métriques standards du modèle qualimétrique
Le Modèle Qualimétrique livré en standard n’est pas figé, et au contraire doit être adapté de
manière à reflété au mieux la réalité de la situation analysée en se rapprochant de
l’existant et des normes et standard en vigueur :
 L’adaptation des paramètres de certaines métriques : concerne particulièrement les métriques de
contrôle des règles de dénomination (adaptation courante)
 La désactivation d’une métrique (adaptation courante)
 Le changement de la pondération d’un métrique pour l’agrégation sur le critère technique associé
 L’exclusion d’une métrique d’un ou plusieurs composant
 Le changement de la criticité d’une métrique : facteur aggravant des notes au niveau du critère
technique associé
 Le changement du paramétrage des seuils d’une métrique utilisée pour le calcul de la notation
sur une échelle de 1 à 4 (adaptation peu courante)
 seuil standard : 50- -90- -95- -99
L’avantage de ce type de paramétrage est qu’il ne requiert pas de développement au sein de
CAST AIP, mais uniquement des opérations d’administrations.
Comme pour les métriques, pour chaque technologie, des préconisations sont capitalisées.
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Le Framework CIME – Travail sur les restitutions
26
 CAST AIP est très fourni en rapport, mais ces derniers sont majoritairement au format
Web.
 Des possibilités d’export existe néanmoins, avec le Report Center, à travers des fichiers
Word ou même Excel.
 Cependant, la complexité de mise en œuvre et l’obligation de passer par les interfaces de
CAST en mode pull, nous ont conduit à développer nos propres outils de restitutions basé
sur Excel, en utilisant des macros se connectant directement à la base de donnée CAST et
ramenant les données nécessaires à nos rapports.
 L’avantage est que cela ne nécessite pas de connaître CAST et ses manipulations pour
retirer de la valeur des analyses, et cela permet également de générer ces rapports en
mode batchs automatisés.
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Le Framework CIME – Travail sur les restitutions
Méthodologie de présentation des indicateurs
A corriger
en priorité
A améliorer
Conforme
 L’essentiel des informations est fourni pour chaque indicateur :
– La dernière valeur de l’indicateur (t) ;
– La variation de cette valeur par rapport à la valeur de référence (Var./BL) ;
– La variation de cette valeur par rapport à la valeur précédente (Var./t-1).
 Ces trois informations peuvent être comparées à :
– Une valeur cible de l’indicateur ;
– Une valeur seuil pour l’indicateur et les variations.
 Un code de couleurs informe sur la position des résultats par rapport aux valeurs cible ou
seuil.
27
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
La vérification des résultats sera visualisée par la couleur de la cellule :
Verte, la note de l’Indicateur Technique a progressé de t-1 à t.
Rouge, la note de l’Indicateur Technique a stagné ou régressé de t-1 à t.
Orange, la note du Facteur de Santé n’est pas disponible.
Le Framework CIME – Travail sur les restitutions
Synthèse des Indicateurs Techniques (IT)
t-1 t Delta % t-1 t Delta % t-1 t Delta %
Ensemble 1 Application 1 2,59 2,62 0,03 1,11% 3,03 3,04 0,01 0,41% 1,98 2,00 0,02 0,84%
Ensemble 1 Application 2 2,63 2,62 -0,01 -0,43% 2,32 2,34 0,02 0,96% 1,97 2,00 0,03 1,58%
Ensemble 1 Application 3 2,61 2,61 0,00 -0,06% 2,33 2,31 -0,02 -0,90% 1,61 1,64 0,03 1,91%
Ensemble 2 Application 4 2,67 2,68 0,01 0,30% 2,38 2,39 0,01 0,21% 1,97 1,96 -0,01 -0,26%
Ensemble 2 Application 5 2,57 2,60 0,03 1,27% 2,15 2,13 -0,02 -1,02% 1,92 1,93 0,01 0,57%
Systems Applications
SYNTHESE DES INDICATEURS TECHNIQUES (IT)
PratiquesProgr. Architecture Documentation
28
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Applicatif
TechnicalQualityIndex
SEIMaintainability
TransferabilityChangeability
Robustness
Performance
Security
ProgrammingPractices
ArchitecturalDesign
Documentation
NumberofCodeLinesIFPUG
FP
EstimationBackfiredIFPUG
FPNumberofArtefacts
Application 1 2,22 2,97 2,38 2,06 2,14 2,91 1,96 2,41 2,55 3,09 3 611 006 0 38 923 10 787
Application 2 2,51 3,16 2,49 2,37 2,55 2,92 2,54 2,62 2,75 2,87 932 546 0 9 329 5 106
Application 3 3,45 4,00 3,80 3,41 3,28 3,86 1,00 3,38 2,90 4,00 0 8 560 0 4 513
Application 4 2,98 3,46 2,82 3,39 3,12 2,85 2,70 2,97 3,20 2,20 264861 1724 3686 31379
Application 5 2,99 3,36 3,01 3,49 2,93 3,16 2,28 2,97 3,11 2,15 6 786 21 87 521
Application 6 3,04 3,43 2,86 3,56 3,31 2,70 2,73 3,03 3,10 2,05 7 322 43 99 784
Application 7 2,86 3,51 2,99 3,28 3,09 2,83 2,20 3,01 2,56 2,29 5 129 14 60 681
Le Framework CIME – Travail sur les restitutions
FS, IT et Volumétries
FS IT
29
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
L’analyse d’impact et le devis d’évolution :
le tableur « Complexité des Objets »
30
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
La douane qualimétrique :
le tableur « Rapport de Douane Qualimétrique»
31
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Outils divers :
le tableur «Support de Présentation de Restitution»
32
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Outils divers :
le tableur «Modèle Qualimétrique»
33
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Le Framework CIME – Travail sur les méthodologies de
plans de remédiations
34
 Afin de faciliter et d’industrialiser la création de plans d’action et de remédiation une
méthodologie en 4 étapes a été formalisé :
1) Analyser les résultats produits par l’outil CAST sous différents axes de recherche
2) Recherche et compréhension de l’origine des violations des règles et remédiation possible.
3) Rapprochement et croisement des différents éléments identifiés afin de prioriser les
recommandations à faire
4) Établissement des propositions de plan d’actions pour les points qui ont été priorisés
 Règles avec un faible volume de violations
 Corrections permettant un gain rapide
 Remaniements de programmes complexes
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Conclusion
35
 L’ensemble de ce travail effectué au sein du CCS AI et la constitution du framework CIME
permet la mise en œuvre rapide et à moindre coût de la démarche qualimétrique.
 Sur un de nos contrat le plus mature (3 ans d’existence) sur la mise en place de la
démarche qualimétrique, le CCS AI a effectué en 2010, l’analyse de 455 applications au
total, pour une charge d’environ 300 JH, ce qui représente un coût de 0,66 JH par
applications.
 La cible n’est pas encore atteinte, car elle est de 0,5 JH par application analysée, mais
nous nous en approchons et des pistes d’améliorations permettant d’atteindre cet objectif
voire de le dépasser ont déjà été identifiées.
 Il est évident également, que plus le nombre d’analyse augmente plus le coût unitaire
diminue.
 Le CCS AI est à ce jour efficace et à disposition des équipes internes IBM, mais
aussi, bien sur prêt à aider, nos clients à relever leurs challenges sur cette
problématique.
© 2011 IBM Corporation
IBM Global Business Services
Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence
Merci pour votre attention
Questions
36

Contenu connexe

Tendances

Planet Award - Offre de Services - Opérations - Intégration et Collaboration ...
Planet Award - Offre de Services - Opérations - Intégration et Collaboration ...Planet Award - Offre de Services - Opérations - Intégration et Collaboration ...
Planet Award - Offre de Services - Opérations - Intégration et Collaboration ...
Planet Award
 
Wb852 g formation-developper-des-applications-pour-ibm-business-process-manag...
Wb852 g formation-developper-des-applications-pour-ibm-business-process-manag...Wb852 g formation-developper-des-applications-pour-ibm-business-process-manag...
Wb852 g formation-developper-des-applications-pour-ibm-business-process-manag...
CERTyou Formation
 
Application web et mobile.potx
Application web et mobile.potxApplication web et mobile.potx
Application web et mobile.potx
Belwafi Bilel
 
Elaboration du Catalogue de Service IT du Consortium Stade de France
Elaboration du Catalogue de Service IT du Consortium Stade de FranceElaboration du Catalogue de Service IT du Consortium Stade de France
Elaboration du Catalogue de Service IT du Consortium Stade de France
itSMF France
 
Présentation itperf-offre services-avril2011-vf
Présentation itperf-offre services-avril2011-vfPrésentation itperf-offre services-avril2011-vf
Présentation itperf-offre services-avril2011-vf
PIETRI Jean-Francois
 

Tendances (20)

Sogeti outille ses centres de delivery Rightshore® avec IBM SmartCloud Contro...
Sogeti outille ses centres de delivery Rightshore® avec IBM SmartCloud Contro...Sogeti outille ses centres de delivery Rightshore® avec IBM SmartCloud Contro...
Sogeti outille ses centres de delivery Rightshore® avec IBM SmartCloud Contro...
 
Offre onepoint - Lean & Efficacite Operationnelle
Offre onepoint - Lean & Efficacite OperationnelleOffre onepoint - Lean & Efficacite Operationnelle
Offre onepoint - Lean & Efficacite Operationnelle
 
Les 4 grandes offres Keonys
Les 4 grandes offres KeonysLes 4 grandes offres Keonys
Les 4 grandes offres Keonys
 
Planet Award - Offre de Services - Opérations - Intégration et Collaboration ...
Planet Award - Offre de Services - Opérations - Intégration et Collaboration ...Planet Award - Offre de Services - Opérations - Intégration et Collaboration ...
Planet Award - Offre de Services - Opérations - Intégration et Collaboration ...
 
Pragmatik E-flex-v1.5 .
Pragmatik E-flex-v1.5 .Pragmatik E-flex-v1.5 .
Pragmatik E-flex-v1.5 .
 
Wb852 g formation-developper-des-applications-pour-ibm-business-process-manag...
Wb852 g formation-developper-des-applications-pour-ibm-business-process-manag...Wb852 g formation-developper-des-applications-pour-ibm-business-process-manag...
Wb852 g formation-developper-des-applications-pour-ibm-business-process-manag...
 
Digitalisation de la fonction achats : l’art de choisir les bons outils
Digitalisation de la fonction achats :  l’art de choisir les bons outilsDigitalisation de la fonction achats :  l’art de choisir les bons outils
Digitalisation de la fonction achats : l’art de choisir les bons outils
 
Application web et mobile.potx
Application web et mobile.potxApplication web et mobile.potx
Application web et mobile.potx
 
Webinar Finance - Digitalisation de la fonction finance en 7 points clés
Webinar Finance - Digitalisation de la fonction finance en 7 points clésWebinar Finance - Digitalisation de la fonction finance en 7 points clés
Webinar Finance - Digitalisation de la fonction finance en 7 points clés
 
Pour une ANALYSE DE LA VALEUR avec les concepts de Value Stream et Capability...
Pour une ANALYSE DE LA VALEUR avec les concepts de Value Stream et Capability...Pour une ANALYSE DE LA VALEUR avec les concepts de Value Stream et Capability...
Pour une ANALYSE DE LA VALEUR avec les concepts de Value Stream et Capability...
 
Elaboration du Catalogue de Service IT du Consortium Stade de France
Elaboration du Catalogue de Service IT du Consortium Stade de FranceElaboration du Catalogue de Service IT du Consortium Stade de France
Elaboration du Catalogue de Service IT du Consortium Stade de France
 
BPM Concepts de base
BPM Concepts de baseBPM Concepts de base
BPM Concepts de base
 
Présentation itperf-offre services-avril2011-vf
Présentation itperf-offre services-avril2011-vfPrésentation itperf-offre services-avril2011-vf
Présentation itperf-offre services-avril2011-vf
 
Etude digital in store
Etude digital in store Etude digital in store
Etude digital in store
 
2011.11.22 - Le Cloud pour les N...ouveaux - 8ème Forum du Club Cloud des Par...
2011.11.22 - Le Cloud pour les N...ouveaux - 8ème Forum du Club Cloud des Par...2011.11.22 - Le Cloud pour les N...ouveaux - 8ème Forum du Club Cloud des Par...
2011.11.22 - Le Cloud pour les N...ouveaux - 8ème Forum du Club Cloud des Par...
 
Agile et BI
Agile et BIAgile et BI
Agile et BI
 
ITIL V3 vs ITIL 2011 : Evolutions et Différences
ITIL V3 vs ITIL 2011 : Evolutions et DifférencesITIL V3 vs ITIL 2011 : Evolutions et Différences
ITIL V3 vs ITIL 2011 : Evolutions et Différences
 
PROJET ERP
PROJET ERPPROJET ERP
PROJET ERP
 
Offre onepoint medias
Offre onepoint mediasOffre onepoint medias
Offre onepoint medias
 
IDC Observatoire 2020 de l'Automatisation des Métiers: vers l'Intelligent Pro...
IDC Observatoire 2020 de l'Automatisation des Métiers: vers l'Intelligent Pro...IDC Observatoire 2020 de l'Automatisation des Métiers: vers l'Intelligent Pro...
IDC Observatoire 2020 de l'Automatisation des Métiers: vers l'Intelligent Pro...
 

Similaire à 20110125 01 - Mise en oeuvre de centres de services en qualimétrie avec cast

Industry framework et innovation centers
Industry framework et innovation centersIndustry framework et innovation centers
Industry framework et innovation centers
Club Alliances
 
Pilotez le développement de vos produits et de vos procédés avec Minitab et M...
Pilotez le développement de vos produits et de vos procédés avec Minitab et M...Pilotez le développement de vos produits et de vos procédés avec Minitab et M...
Pilotez le développement de vos produits et de vos procédés avec Minitab et M...
Minitab, LLC
 
poster-agile framework to implement togaf with lean ix
poster-agile framework to implement togaf with lean ixposter-agile framework to implement togaf with lean ix
poster-agile framework to implement togaf with lean ix
Laurent Nonne
 
Présentation AS Faance
Présentation AS FaancePrésentation AS Faance
Présentation AS Faance
cbrehere
 

Similaire à 20110125 01 - Mise en oeuvre de centres de services en qualimétrie avec cast (20)

ITOF (IT Operations Factory)
ITOF (IT Operations Factory)ITOF (IT Operations Factory)
ITOF (IT Operations Factory)
 
Industry framework et innovation centers
Industry framework et innovation centersIndustry framework et innovation centers
Industry framework et innovation centers
 
Planon Site Alpha - Aspaway : Quels commerciaux pour vendre du SaaS
Planon Site Alpha - Aspaway : Quels commerciaux pour vendre du SaaSPlanon Site Alpha - Aspaway : Quels commerciaux pour vendre du SaaS
Planon Site Alpha - Aspaway : Quels commerciaux pour vendre du SaaS
 
Hli - Catalogue pfe
Hli - Catalogue pfeHli - Catalogue pfe
Hli - Catalogue pfe
 
37.5 Accompagne la certification ISO d'AGENIUM
37.5 Accompagne la certification ISO d'AGENIUM37.5 Accompagne la certification ISO d'AGENIUM
37.5 Accompagne la certification ISO d'AGENIUM
 
3 points clefs pour mettre en oeuvre une démarche APM.
3 points clefs pour mettre en oeuvre une démarche APM.3 points clefs pour mettre en oeuvre une démarche APM.
3 points clefs pour mettre en oeuvre une démarche APM.
 
Digital : Web & Mobilité
Digital : Web & MobilitéDigital : Web & Mobilité
Digital : Web & Mobilité
 
Le leader de la transformation numérique - Un catalyseur de l’agilité d’affaires
Le leader de la transformation numérique - Un catalyseur de l’agilité d’affairesLe leader de la transformation numérique - Un catalyseur de l’agilité d’affaires
Le leader de la transformation numérique - Un catalyseur de l’agilité d’affaires
 
Présentation L6S ADELI
Présentation L6S ADELIPrésentation L6S ADELI
Présentation L6S ADELI
 
20090113 05 - Démarche qualimétrique (BNP Paribas)
20090113 05 - Démarche qualimétrique (BNP Paribas)20090113 05 - Démarche qualimétrique (BNP Paribas)
20090113 05 - Démarche qualimétrique (BNP Paribas)
 
Pilotez le développement de vos produits et de vos procédés avec Minitab et M...
Pilotez le développement de vos produits et de vos procédés avec Minitab et M...Pilotez le développement de vos produits et de vos procédés avec Minitab et M...
Pilotez le développement de vos produits et de vos procédés avec Minitab et M...
 
L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...
L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...
L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...
 
Présentation_MIAGE_CAMTEL_PMCN
Présentation_MIAGE_CAMTEL_PMCNPrésentation_MIAGE_CAMTEL_PMCN
Présentation_MIAGE_CAMTEL_PMCN
 
Bonnes pratiques #5 - Votre première application est en production. Et mainte...
Bonnes pratiques #5 - Votre première application est en production. Et mainte...Bonnes pratiques #5 - Votre première application est en production. Et mainte...
Bonnes pratiques #5 - Votre première application est en production. Et mainte...
 
Pourquoi Faire Du Bi Agile
Pourquoi Faire Du Bi AgilePourquoi Faire Du Bi Agile
Pourquoi Faire Du Bi Agile
 
Fresche Solutions - Présentation de la Société 2017
Fresche Solutions - Présentation de la Société 2017Fresche Solutions - Présentation de la Société 2017
Fresche Solutions - Présentation de la Société 2017
 
Présentation globale AMfine Services & Software
Présentation globale AMfine Services & SoftwarePrésentation globale AMfine Services & Software
Présentation globale AMfine Services & Software
 
2010.10.13 - Welcome Package IBM pour Editeurs
2010.10.13 - Welcome Package IBM pour Editeurs2010.10.13 - Welcome Package IBM pour Editeurs
2010.10.13 - Welcome Package IBM pour Editeurs
 
poster-agile framework to implement togaf with lean ix
poster-agile framework to implement togaf with lean ixposter-agile framework to implement togaf with lean ix
poster-agile framework to implement togaf with lean ix
 
Présentation AS Faance
Présentation AS FaancePrésentation AS Faance
Présentation AS Faance
 

Plus de LeClubQualiteLogicielle

20151013 - Crédit Mutuel ARKEA : mise en place d'une traçabilité outillée des...
20151013 - Crédit Mutuel ARKEA : mise en place d'une traçabilité outillée des...20151013 - Crédit Mutuel ARKEA : mise en place d'une traçabilité outillée des...
20151013 - Crédit Mutuel ARKEA : mise en place d'une traçabilité outillée des...
LeClubQualiteLogicielle
 

Plus de LeClubQualiteLogicielle (20)

20171122 03 - Les tests de performance en environnement DevOps
20171122 03 - Les tests de performance en environnement DevOps20171122 03 - Les tests de performance en environnement DevOps
20171122 03 - Les tests de performance en environnement DevOps
 
20171122 04 - Automatisation - formation et certifications
20171122 04 - Automatisation - formation et certifications20171122 04 - Automatisation - formation et certifications
20171122 04 - Automatisation - formation et certifications
 
20171122 01 - REX : Intégration et déploiement continu chez Engie
20171122 01 - REX : Intégration et déploiement continu chez Engie20171122 01 - REX : Intégration et déploiement continu chez Engie
20171122 01 - REX : Intégration et déploiement continu chez Engie
 
20171122 02 - Engage developers to use better coding practices
20171122 02 - Engage developers to use better coding practices20171122 02 - Engage developers to use better coding practices
20171122 02 - Engage developers to use better coding practices
 
20171122 - Accueil Club Qualité Logicielle
20171122 - Accueil Club Qualité Logicielle 20171122 - Accueil Club Qualité Logicielle
20171122 - Accueil Club Qualité Logicielle
 
20151013 - Crédit Mutuel ARKEA : mise en place d'une traçabilité outillée des...
20151013 - Crédit Mutuel ARKEA : mise en place d'une traçabilité outillée des...20151013 - Crédit Mutuel ARKEA : mise en place d'une traçabilité outillée des...
20151013 - Crédit Mutuel ARKEA : mise en place d'une traçabilité outillée des...
 
20151013 - Agirc arrco : Behavior driven development
20151013 - Agirc arrco : Behavior driven development20151013 - Agirc arrco : Behavior driven development
20151013 - Agirc arrco : Behavior driven development
 
20151013 - Réduire les coûts des tests de performance ?
20151013 - Réduire les coûts des tests de performance ?20151013 - Réduire les coûts des tests de performance ?
20151013 - Réduire les coûts des tests de performance ?
 
20151013 - Accueil Club Qualité Logicielle
20151013 - Accueil Club Qualité Logicielle 20151013 - Accueil Club Qualité Logicielle
20151013 - Accueil Club Qualité Logicielle
 
20151013 - DevOps et qualification continue
20151013 - DevOps et qualification continue20151013 - DevOps et qualification continue
20151013 - DevOps et qualification continue
 
20140410 - Cartographie applicative multi-technologies et analyse d'impact
20140410 - Cartographie applicative multi-technologies et analyse d'impact20140410 - Cartographie applicative multi-technologies et analyse d'impact
20140410 - Cartographie applicative multi-technologies et analyse d'impact
 
20140410 - Implémentation de squash TM-TA - Architecture et méthodologie
20140410 - Implémentation de squash TM-TA - Architecture et méthodologie20140410 - Implémentation de squash TM-TA - Architecture et méthodologie
20140410 - Implémentation de squash TM-TA - Architecture et méthodologie
 
20140410 - Gestion des identités, traçabilité des accés - Analogie avec la qu...
20140410 - Gestion des identités, traçabilité des accés - Analogie avec la qu...20140410 - Gestion des identités, traçabilité des accés - Analogie avec la qu...
20140410 - Gestion des identités, traçabilité des accés - Analogie avec la qu...
 
20140410 - Choisir et implanter un outil de test
20140410 - Choisir et implanter un outil de test20140410 - Choisir et implanter un outil de test
20140410 - Choisir et implanter un outil de test
 
20130113 02 - TMMI, un modèle pour rentabiliser une organisation de test et a...
20130113 02 - TMMI, un modèle pour rentabiliser une organisation de test et a...20130113 02 - TMMI, un modèle pour rentabiliser une organisation de test et a...
20130113 02 - TMMI, un modèle pour rentabiliser une organisation de test et a...
 
20130113 06 - Travaux de recherche sur la corrélation entre qualité du code e...
20130113 06 - Travaux de recherche sur la corrélation entre qualité du code e...20130113 06 - Travaux de recherche sur la corrélation entre qualité du code e...
20130113 06 - Travaux de recherche sur la corrélation entre qualité du code e...
 
20130113 05 - Inspection continue et roadmap 2013
20130113 05 - Inspection continue et roadmap 201320130113 05 - Inspection continue et roadmap 2013
20130113 05 - Inspection continue et roadmap 2013
 
20130113 04 - Tests d'integration et virtualisation - La vision IBM
20130113 04 - Tests d'integration et virtualisation - La vision IBM20130113 04 - Tests d'integration et virtualisation - La vision IBM
20130113 04 - Tests d'integration et virtualisation - La vision IBM
 
20130523 06 - The mathematics the way algorithms think / the mathematics the ...
20130523 06 - The mathematics the way algorithms think / the mathematics the ...20130523 06 - The mathematics the way algorithms think / the mathematics the ...
20130523 06 - The mathematics the way algorithms think / the mathematics the ...
 
20130523 05 - Cyclomatic complexity
20130523 05 - Cyclomatic complexity20130523 05 - Cyclomatic complexity
20130523 05 - Cyclomatic complexity
 

20110125 01 - Mise en oeuvre de centres de services en qualimétrie avec cast

  • 1. IBM Global Business Services – Financial Services IBM Business Consulting Services © Copyright IBM Corporation 2006 Frédéric SCHMITT, PMP® - frederic.schmitt@fr.ibm.com © 2011 IBM Corporation Club Qualimétrie - 25 Janvier 2011 IBM GBS AMS Centre de Compétences et de Services « Application Intelligence » Mise en place d'un centre de service qualimétrique industriel avec CAST V1.1 Lord KELVIN : « si je ne peux pas le mesurer, alors je ne peux pas l’améliorer. »
  • 2. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Agenda 1. Présentation succincte d’IBM France 2. La genèse et les missions du Centre de Compétences et de Services AI 3. Les problématiques de l’AI et la nécessité d’industrialisation 4. Le framework CIME 2
  • 3. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence IBM en France 3
  • 4. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Principales divisions opérationnelles 4
  • 5. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Faits et chiffres IBM Corporation 5
  • 6. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Agenda 1. Présentation succincte d’IBM France 2. La genèse et les missions du Centre de Compétences et de Services AI 3. Les problématiques de l’AI et la nécessité d’industrialisation 4. Le framework CIME 6
  • 7. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence La genèse du centre du centre  IBM France travaille dans le domaine de la qualité logicielle depuis de nombreuses années, mais dans des organisations et des process non structurés.  L’arrivée des outils nécessaires à une évaluation de la qualité logicielle digne de ce nom sont d’apparition assez récentes et ont modifiés l’approche du marché.  L’utilisation de CAST au sein d’IBM France GBS date de 2003.  Cette utilisation de CAST et de la démarche qualimétrique a été introduite avec les offres de conseil APA (Application Portfolio d'évaluation) et APM (Application Portfolio Management) de l’entité consulting.  Par la suite en 2005, une étape a été franchie avec l’utilisation de la démarche qualimétrique et de CAST au sein de TMAs, notamment avec un client pour un gros projet consommant autour de 8000 jours par an. L’utilisation de cette démarche à permis de factualiser la situation objective de la qualité logicielle, identifiant et confirmant les points noirs et pointant la relative bonne qualité globale. Cette action qui a durée 3 mois et réalisée avec l’aide de CAST a calmé les débats et permis de repartir sur des bases saines, éliminant au maximum le côté émotionnel. Nous avons ensuite continuer à produire régulièrement (4 par année), ces tableaux de bord pour gérer la tendance. Nous avons également mis en place l'utilisation de ces résultats dans notre processus d'évaluation afin de quantifier factuellement la complexité des objets touchés par un projet ou une évolution. 7
  • 8. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence La genèse du centre du centre  Par la suite d'autres projets ont également mis en œuvre CAST  Ces utilisations de CAST était principalement faites dans le cadre de la gouvernance applicative de la qualité logicielle, avec peu d’analyse et peu d'action proactive. L'utilisation principale est d'avoir un statut et un contrôle de l'évolution dans un mode de vérification. Toutefois, lors de ces expériences, d’autres utilisations de CAST ont été identifiés.  Ceci a conduit à franchir en 2008 un nouvelle étape dans la mise en œuvre de la qualité logicielle au sein d’IBM et dans l’utilisation de CAST en décidant :  La création d’un Centre de Compétences et de Services dédié à la mise en œuvre d'une véritable offre sur l'Application Intelligence.  D’inclure autant que possible l'approche Application Intelligence dans toutes nos nouvelles opportunités. 8
  • 9. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Les raisons de la création du CCS AI La création du CCS AI, est la suite logique des expériences faites précédemment, mais aussi avec l’apparition des contraintes suivantes :  La nécessité d’avoir de nouveau gisement d’amélioration de la productivité des équipes.  La demande de plus en plus pressante de nos clients d’avoir une mesure de la qualité logicielle lors des projets de build et son évolution à travers le temps dans les contrats de TMA.  L’apparition de demande d’engagement sur la qualité logicielle exigé par nos clients lors des contrats de TMA.  Le besoin de centraliser les compétences pour avoir la taille critique requise. Les atouts d’un Centre de Compétences et de Services AI étant les suivantes :  Capitalisation des « savoir faire »  Mutualisation des ressources  Centralisation des analyses  Homogénéisation et automatisation des méthodes et des procédures 9
  • 10. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Les missions du Centre de Compétences et de Services AI Le Centre de Compétences et de Services AI (CCS AI) regroupe l’ensemble des missions suivantes :  Le conseil autour de la démarche AI,  Les méthodologies et processus supportant la démarche,  La production des indicateurs qualimétriques en utilisant de l’outillage,  L’interprétation et l’utilisation de ces résultats,  L’infrastructure dédiée ou mutualisée. Pour répondre à ces missions le Centre de Compétences et de Services AI a développé des offres de services packagées qui répondent aussi bien aux besoins internes d’IBM qu’aux besoins exprimés par nos clients ou susceptibles de les intéressé, en apportant la valeur attendue. 10
  • 11. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Le CCS AI : Un ensemble de compétences Le CCS AI pour mener à bien ces missions dispose de compétences réparties sur 2 niveaux :  Des compétences dédiées aux sein du CCS AI :  Chef de projet,  AIA (Application Intelligence Administrator ) : en charge de la production des indicateurs techniques en utilisant l’outillage,  AIO (Application Intelligence Officer) : en charge d’analyser le résultat des indicateurs et d’identifier les forces et les faiblesses et les préconisations. En charge également de l’assistance.  Des compétences auprès d’experts technologiques :  Au sein des équipes d’architectes en tant que relais pour la définition des règles de bonnes pratiques et l’adaptation du modèle qualimétrique,  Au sein des équipes de réalisation en tant que relais pour prise en compte des recommandations issues des points identifiés. 11
  • 12. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Les offres du Centre de Compétences et de Services Solution Design (Avant vente) :  La sécurisation des engagements contractuels,  L’aide au chiffrage d’un forfait de Maintenance. Solution Delivery (Offres externes) :  L’audit ponctuel,  La Gouvernance Applicative (Pilotage d’un parc applicatif),  Le pilotage par la Douane Qualimétrique d’une équipe interne, d’un sous-traitant ou d’un centre Near/Offshore,  L’assistance à l’Application Intelligence,  L’Inventaire technique,  L’aide à l’établissement d’une cartographie technique applicative,  L’aide à la rétro-documentation technique,  L’aide au devis en cours de TMA,  L’aide à l’analyse d’impact,  L’aide à la sélection des scénarios de tests. 12
  • 13. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Agenda 1. Présentation succincte d’IBM France 2. La genèse et les missions du Centre de Compétences et de Services AI 3. Les problématiques de l’AI et la nécessité d’industrialisation 4. Le framework CIME 13
  • 14. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Les problématiques de l’AI  L’AI a les mêmes besoins primaires que tout autre solution, à savoir répondre aux questions suivantes :  Combien coûte-t-elle à mettre en œuvre ?  Combien permet-elle d’économiser ?  Comment la vendre en interne ou en externe ?  Pour l’intégrateur se rajoute, qu’est ce qui est facturable à un client ?  Une dernière problématique se rajoute concernant la mise en œuvre de l’AI qui passe nécessairement par celle des outils qualimétriques, complexes à appréhender et coûteux à opérer en standard. 14
  • 15. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Pourquoi industrialiser ? 15 L’industrialisation de la démarche est nécessaire afin de rendre abordable et rentable la mise en œuvre de la démarche. C’est pourquoi le Centre de Compétences et de Services AI a :  choisi la solution CAST AIP comme partenaire privilégié,  Industrialisé et automatisé au maximum la mise en œuvre. Cette industrialisation est nécessaire à toutes les étapes :  En avant vente, pour rédiger des propositions le plus rapidement possible à moindre coût  Dans un pilote pour démontrer la pertinence de la démarche  Dans une phase de définition des indicateurs à contractualiser avec un fournisseur  Dans la production des indicateurs pour un audit ou un suivi de TMA  Dans la restitution des indicateurs aux équipes pour prise en compte  Dans l’élaboration de plans d’actions afin de remédier aux défauts identifiés Réaliser l’ensemble de ces activités sans méthode et sans industrialisation entrainerait un coût excessif et ne permettrait pas le retour attendu.
  • 16. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Le développement d’un Framework C’est pourquoi le CCS AI a développé le framework CIME (CAST Implementation MEthod) primé à l’OTAA 2009 (concours technique interne IBM) contenant :  Un ensemble de méthode, de procédures et de templates pour le cycle de vie complet d’une prestation.  Un outillage technique et méthodologique pour la production des indicateurs,  Un outillage technique et méthodologique pour l’interprétation des données produites. L’objectif de ce framework est de permettre d’accélérer au maximum la production de l’ensemble des éléments nécessaires à la mise en place de la démarche AI, mais également d’avoir un coût de production des analyses le plus bas possible, avec un objectif de 0,5 JH en moyenne pour analyser une application. Cela passe tout d’abord par l’identification de l’ensemble des activités potentielles au sein du CCS AI, et la dépendance entre ces actions. Puis de regrouper ces actions au sein d’une structure hiérarchique, afin de permettre de construire la solution adaptée à chaque besoin à partir de ces modules, à la manière du Lego. 16
  • 17. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Agenda 1. Présentation succincte d’IBM France 2. La genèse et les missions du Centre de Compétences et de Services AI 3. Les problématiques de l’AI et la nécessité d’industrialisation 4. Le framework CIME 17
  • 18. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Le Framework CIME – En avant vente 18  L’objectif du Framework est de couvrir l’ensemble du cycle de vie d’une prestation d’AI.  Ainsi l’intérêt du Framework commence dès les phases d’avant vente dans la rédaction des solutions et des propositions.  En effet en utilisant l’ensemble des modules identifiés, cela permet en les assemblant de répondre à toutes les problématiques rencontrées.  Une fois la solution construite, les modules utilisés permettent un chiffrage rapide du coût de la solution grâce à leurs contraintes, leurs pré-requis et leurs paramètres intrinséques.  En regard de ce coût, les gains attendus sont également chiffrés en valorisant les cas d’utilisations retenus dans la solution.  De la même manière des templates de propositions ont été élaborés mutualisant le plus d’éléments possibles et laissant les endroits à compléter en fonction de la solution élaborée.  L’atout du Framework en avant vente et en phase de proposition est de s’appuyer sur des modules bien identifiés, pour un retour clair, précis et rapide.
  • 19. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Le Framework CIME - Principes 19 Un certain nombre de principes ont été retenus :  Intrusion minimum dans les équipes par détection des informations automatiquement en amont,  Un fichier normalisé pour toute demande contenant un nombre d’information limité mais complet pour produire une analyse. Ce fichier est appelé l’input CIME,  Prise de décision par défaut pour faire une production avec rapport de ces choix effectués afin de poser à posteriori les questions et injecter les réponses au run suivant,  Mise en place d’un mécanisme de substitution pour corriger ou amender un certain nombre de variable, de path ou de définition,  Création d’un Data Model référentiel stockant l’ensemble de cet enrichissement d’informations,  Scripting des actions dès que possible et enrichissement continue,  Pour chaque opération automatique, les critères d’achèvement ont été définies afin de contrôler à son issue la bonne exécution,  Ces contrôles peuvent être automatiques ou manuels,  Pour toutes les opérations automatiques, en cas d’identification de déviance, blocage du processus et envoi de mail aux responsables de suivi de la production.
  • 20. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Le Framework CIME – Technique 20  Les outils à mettre en œuvre sont complexes à appréhender, à mettre en œuvre et à opérer, c’est pourquoi le Framework technique automatise au maximum la production des activités identifiées  Le Centre de Service a capitalisé sur les grandes étapes pour la production des sets qualimétriques et pour chacune identifié l’ensemble des activités nécessaires. Cette capitalisation est un accélérateur pour nos clients internes et externes.  Préparation des sources ○ Outil pour récupérer les codes sources, qui vont être nécessaires à l’analyse, dans la version correcte pour le set qualimétrique demandé. ○ Outil pour pré-traiter (classer) les sources dans une structure qui permettra d’obtenir les résultats selon un découpage applicatif défini. ○ Outil pour pré-traiter (filtrer) le code à ne pas analyser, le code à ne pas remonter dans le tableau de bord, …  Génération de la base de connaissance ○ Outil pour générer les profils et les users jobs qui vont permettre d’analyser le code ○ Outil pour charger et exécuter les user jobs et générer la base de connaissance. ○ Outil pour consolider les logs des user jobs.  Génération du tableau de bord ○ Outil pour générer les user jobs de création du tableau de bord. ○ Outil pour paramétrer le Portfolio Tree, le modèle qualimétrique, et le fichier productivity ○ Outil pour charger et exécuter les user jobs et générer le tableau de bord.
  • 21. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence o Définition : La Base de Connaissance est un énorme Repository contenant l’ensemble du code source à la façon CAST. Le Framework CIME – Technique Construction de la Base de Connaissance 21
  • 22. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence La construction de la base ADG s’effectue en plusieurs étapes.  Ces étapes sont nécessaires pour passer de la masse de données brutes recueillie dans la (les) base(s) de Connaissance à de l’information valorisée, standardisée et agrégée.  Ces étapes techniques permettant notamment à Cast d’établir la liaison entre les différents niveaux du Portofolio Tree et les informations contenues dans la Base de Connaissance.  Un certain nombre de ces opérations technique s’effectue au sein même de la (les) Base(s) de Connaissance.  C’est la dernière étrape appelée « snapshot » qui permet l’obtention d’un Tableau de Bord à partir des informations stockées dans la base ADG et de la définition du Portofolio Tree à un instant donné. Le Framework CIME – Technique Le Tableau de Bord - Construction 22
  • 23. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Le Framework CIME - organisationnel 23  Le Centre de Compétences et de Services a capitalisé sur les processus à valeur ajouté.  Gestion du référentiel ○ Procédure de définition et de mise à jour du référentiel ○ Amendement sur les procédures de gestion de configuration logicielle  Gestion de la demande ○ Outil de demande d’analyse  Analyse des données ○ Outil d’extraction d’informations synthétiques pour identifier rapidement les points forts/faibles. ○ Outil d’extraction des informations à faire figurer dans une présentation standard des résultats à un client. ○ Outil pour présenter le modèle qualimétrique.  Création de plans d’action ○ Outil pour identifier les directions dans lesquelles définir des plans d’action pour l’amélioration du code.  Outillage à destination des équipes ○ Outil pour évaluer la complexité des objets à modifier et aider à établir le devis. ○ Outil pour mesurer l’indice de qualité technique et vérifier qu’il atteint bien le niveau requis. ○ Workshop de formation
  • 24. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Chaque technologie a son propre jeu de règles analysées sachant que certaines règles peuvent être communes à plusieurs ou à l’ensemble des technologies. Des règles sont ainsi définies pour :  Cobol  Java / J2EE  SQL  Struts  JSP  HTLM  RPG  SAP, PeopleSoft, Oracle Application  … Pour chaque technologie utilisée, l’ensemble des règles est analysé afin de les classer en différents types :  Incontournable  Incontournable mais à paramétrer  A décider en fonction du contexte  Nouvelles règles potentielles  A ignorer Le Framework CIME – Travail sur les métriques 24
  • 25. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence25 Le framework CIME - Les adaptations possibles des métriques standards du modèle qualimétrique Le Modèle Qualimétrique livré en standard n’est pas figé, et au contraire doit être adapté de manière à reflété au mieux la réalité de la situation analysée en se rapprochant de l’existant et des normes et standard en vigueur :  L’adaptation des paramètres de certaines métriques : concerne particulièrement les métriques de contrôle des règles de dénomination (adaptation courante)  La désactivation d’une métrique (adaptation courante)  Le changement de la pondération d’un métrique pour l’agrégation sur le critère technique associé  L’exclusion d’une métrique d’un ou plusieurs composant  Le changement de la criticité d’une métrique : facteur aggravant des notes au niveau du critère technique associé  Le changement du paramétrage des seuils d’une métrique utilisée pour le calcul de la notation sur une échelle de 1 à 4 (adaptation peu courante)  seuil standard : 50- -90- -95- -99 L’avantage de ce type de paramétrage est qu’il ne requiert pas de développement au sein de CAST AIP, mais uniquement des opérations d’administrations. Comme pour les métriques, pour chaque technologie, des préconisations sont capitalisées.
  • 26. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Le Framework CIME – Travail sur les restitutions 26  CAST AIP est très fourni en rapport, mais ces derniers sont majoritairement au format Web.  Des possibilités d’export existe néanmoins, avec le Report Center, à travers des fichiers Word ou même Excel.  Cependant, la complexité de mise en œuvre et l’obligation de passer par les interfaces de CAST en mode pull, nous ont conduit à développer nos propres outils de restitutions basé sur Excel, en utilisant des macros se connectant directement à la base de donnée CAST et ramenant les données nécessaires à nos rapports.  L’avantage est que cela ne nécessite pas de connaître CAST et ses manipulations pour retirer de la valeur des analyses, et cela permet également de générer ces rapports en mode batchs automatisés.
  • 27. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Le Framework CIME – Travail sur les restitutions Méthodologie de présentation des indicateurs A corriger en priorité A améliorer Conforme  L’essentiel des informations est fourni pour chaque indicateur : – La dernière valeur de l’indicateur (t) ; – La variation de cette valeur par rapport à la valeur de référence (Var./BL) ; – La variation de cette valeur par rapport à la valeur précédente (Var./t-1).  Ces trois informations peuvent être comparées à : – Une valeur cible de l’indicateur ; – Une valeur seuil pour l’indicateur et les variations.  Un code de couleurs informe sur la position des résultats par rapport aux valeurs cible ou seuil. 27
  • 28. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence La vérification des résultats sera visualisée par la couleur de la cellule : Verte, la note de l’Indicateur Technique a progressé de t-1 à t. Rouge, la note de l’Indicateur Technique a stagné ou régressé de t-1 à t. Orange, la note du Facteur de Santé n’est pas disponible. Le Framework CIME – Travail sur les restitutions Synthèse des Indicateurs Techniques (IT) t-1 t Delta % t-1 t Delta % t-1 t Delta % Ensemble 1 Application 1 2,59 2,62 0,03 1,11% 3,03 3,04 0,01 0,41% 1,98 2,00 0,02 0,84% Ensemble 1 Application 2 2,63 2,62 -0,01 -0,43% 2,32 2,34 0,02 0,96% 1,97 2,00 0,03 1,58% Ensemble 1 Application 3 2,61 2,61 0,00 -0,06% 2,33 2,31 -0,02 -0,90% 1,61 1,64 0,03 1,91% Ensemble 2 Application 4 2,67 2,68 0,01 0,30% 2,38 2,39 0,01 0,21% 1,97 1,96 -0,01 -0,26% Ensemble 2 Application 5 2,57 2,60 0,03 1,27% 2,15 2,13 -0,02 -1,02% 1,92 1,93 0,01 0,57% Systems Applications SYNTHESE DES INDICATEURS TECHNIQUES (IT) PratiquesProgr. Architecture Documentation 28
  • 29. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Applicatif TechnicalQualityIndex SEIMaintainability TransferabilityChangeability Robustness Performance Security ProgrammingPractices ArchitecturalDesign Documentation NumberofCodeLinesIFPUG FP EstimationBackfiredIFPUG FPNumberofArtefacts Application 1 2,22 2,97 2,38 2,06 2,14 2,91 1,96 2,41 2,55 3,09 3 611 006 0 38 923 10 787 Application 2 2,51 3,16 2,49 2,37 2,55 2,92 2,54 2,62 2,75 2,87 932 546 0 9 329 5 106 Application 3 3,45 4,00 3,80 3,41 3,28 3,86 1,00 3,38 2,90 4,00 0 8 560 0 4 513 Application 4 2,98 3,46 2,82 3,39 3,12 2,85 2,70 2,97 3,20 2,20 264861 1724 3686 31379 Application 5 2,99 3,36 3,01 3,49 2,93 3,16 2,28 2,97 3,11 2,15 6 786 21 87 521 Application 6 3,04 3,43 2,86 3,56 3,31 2,70 2,73 3,03 3,10 2,05 7 322 43 99 784 Application 7 2,86 3,51 2,99 3,28 3,09 2,83 2,20 3,01 2,56 2,29 5 129 14 60 681 Le Framework CIME – Travail sur les restitutions FS, IT et Volumétries FS IT 29
  • 30. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence L’analyse d’impact et le devis d’évolution : le tableur « Complexité des Objets » 30
  • 31. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence La douane qualimétrique : le tableur « Rapport de Douane Qualimétrique» 31
  • 32. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Outils divers : le tableur «Support de Présentation de Restitution» 32
  • 33. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Outils divers : le tableur «Modèle Qualimétrique» 33
  • 34. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Le Framework CIME – Travail sur les méthodologies de plans de remédiations 34  Afin de faciliter et d’industrialiser la création de plans d’action et de remédiation une méthodologie en 4 étapes a été formalisé : 1) Analyser les résultats produits par l’outil CAST sous différents axes de recherche 2) Recherche et compréhension de l’origine des violations des règles et remédiation possible. 3) Rapprochement et croisement des différents éléments identifiés afin de prioriser les recommandations à faire 4) Établissement des propositions de plan d’actions pour les points qui ont été priorisés  Règles avec un faible volume de violations  Corrections permettant un gain rapide  Remaniements de programmes complexes
  • 35. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Conclusion 35  L’ensemble de ce travail effectué au sein du CCS AI et la constitution du framework CIME permet la mise en œuvre rapide et à moindre coût de la démarche qualimétrique.  Sur un de nos contrat le plus mature (3 ans d’existence) sur la mise en place de la démarche qualimétrique, le CCS AI a effectué en 2010, l’analyse de 455 applications au total, pour une charge d’environ 300 JH, ce qui représente un coût de 0,66 JH par applications.  La cible n’est pas encore atteinte, car elle est de 0,5 JH par application analysée, mais nous nous en approchons et des pistes d’améliorations permettant d’atteindre cet objectif voire de le dépasser ont déjà été identifiées.  Il est évident également, que plus le nombre d’analyse augmente plus le coût unitaire diminue.  Le CCS AI est à ce jour efficace et à disposition des équipes internes IBM, mais aussi, bien sur prêt à aider, nos clients à relever leurs challenges sur cette problématique.
  • 36. © 2011 IBM Corporation IBM Global Business Services Le Centre de Compétences et de Services Application Intelligence Merci pour votre attention Questions 36