SlideShare une entreprise Scribd logo
AMDEC
Définition de l’AMDEC
La réalisation d'une AMDEC est recommandée aux entreprises qui souhaitent obtenir une
norme ou une certification.
La méthode AMDEC est l'Analyse des Modes de Défaillances, de leurs Effets et de leur
Criticité. L'AMDEC est un outil utilisé dans la démarche qualité et dans le cadre de la
sûreté de fonctionnement.
L'AMDEC consiste à analyser :
 les défaillances,
 leurs causes,
 leurs effets.
L'AMDEC est réalisée grâce à des contrôles :
 de différents points de la chaîne de production,
 du produit ou du service fini.
L’AMDEC (Analyse des Modes de Défaillances de leurs Effets et de leurs Criticités) est
un outil de prévention pour une meilleure satisfaction client. Grâce à cet outil
d’amélioration continue, le responsable QSE (qualité sécurité environnement) va pouvoir
identifier les problèmes pouvant survenir et mieux les pauser pour les résoudre. Son
application est continue. L’AMDEC permet d’identifier, de rationaliser les problèmes
potentiels pour ensuite les résoudre.
Attention : en aucun cas il est possible d’identifier tous les problèmes potentiels.
L’AMDEC est donc d’autant plus importante qu’il faut sans cesse renouveler
l’expérience pour arriver à une détection convenable mais qui ne sera jamais exhaustive.
En effet, cela entre dans la cadre de la limitation des risques, intérêt très bien compris par
de nombreuses entreprises qui utilisent l’AMDEC depuis sa création par l’industrie
aérospatiale américaine et l’ajout de la notion de criticité par l’Europe.
Types de l’AMDEC
Types d’AMDEC Rôle Document de travail
associé
l'AMDEC fonctionnelle Analyse des défaillances
et de ses causes à l’étape
de la conception
 Plan de
construction
 brevet
l'AMDEC produit Analyse les demandes des
clients en termes de
fiabilité
 Plan de
fiabilisation
l'AMDEC processus Analyse des risques liés
aux défaillances d’un
produit
 Plan de
surveillance
 Contrôle qualité
l'AMDEC moyen de
production
Analyse les risques liés
aux défaillances de la
chaîne de production
 Guide de
maintenance
l'AMDEC flux Analyse les risques liés à
l’approvisionnement, le
temps de réaction et de
correction et leurs coûts
 Plan de gestion
des stocks
 Procédure de
sécurité
Il existe (en 2010) cinq principaux types d'AMDEC :
 l'AMDEC fonctionnelle, permet, à partir de l'analyse fonctionnelle (conception),
de déterminer les modes de défaillances ou causes amenant à un événement
redouté ;
 l'AMDEC produit, permet de vérifier la viabilité d'un produit développé par
rapport aux exigences du client ou de l'application ;
 l'AMDEC processus, permet d'identifier les risques potentiels liés à un procédé
de fabrication conduisant à des produits non conformes ou des pertes de cadence ;
 l'AMDEC moyen de production, permet d'anticiper les risques liés au non-
fonctionnement ou au fonctionnement anormal d'un équipement, d'une machine ;
 l'AMDEC flux, permet d'anticiper les risques liés aux ruptures de flux matière ou
d'informations, les délais de réaction ou de correction, les coûts inhérents au
retour à la normale.
Chacun de ces types d'AMDEC donne en sortie un document de travail incontournable
pour la suite du développement, par exemple :
 pour l'AMDEC produit, un plan de fiabilisation ;
 pour l'AMDEC processus, un plan de surveillance, contrôle qualité ;
 pour l'AMDEC moyen de production, une gamme de maintenance préventive ;
 pour l'AMDEC flux, le plan de sécurisation ainsi que les stocks et délais de
sécurité.
Evaluer les défaillances
La grilled'évaluationdel'AMDEC
Une fois l'AMDEC mise en place, les résultats obtenus sont classés et analysés grâce aux
grilles d'évaluation.
Dans ces grilles, une note comprise entre 1 et 10 est donnée pour chacun des points
suivants :
 la fréquence des défaillances,
 la gravité des défaillances,
 la qualité du système de détection.
La note de criticité
Une fois que les notes de fréquence, de gravité et de détection ont été données, la note de
criticité est calculée.
Criticité = Fréquence × Gravité × Détection
Plus la note de criticité est élevée, plus la défaillance est importante. Le plus souvent, les
entreprises fixent une note de criticité à ne pas dépasser.
Domaines d’application
L'AMDEC est très utilisée dans le secteur de l'automobile, de l'aéronautique, du
ferroviaire et du matériel médical, tout au long du processus de conception,
développement et exploitation.
Une méthode dérivée de l'AMDEC est aussi utilisée dans les industries agro-alimentaire,
chimique et pharmaceutique : le HACCP. Cette méthode s'intéresse plus particulièrement
à la fabrication et s'apparente à l'AMDEC processus.
Depuis la mise en place de la nouvelle directive ATEX, les fabricants de machines
utilisées en atmosphère explosible doivent obligatoirement réaliser une AMDEC ATEX,
qui permettra d'identifier les risques d'échauffement ou d'étincelles, quelle que soit leur
origine.
Dans les nouvelles méthodologies de la fiabilité, l'AMDEC est aussi employée pour
déterminer les contributions intrinsèques et extrinsèques des divers mécanismes de
défaillances. À partir de cette analyse, les paramètres importants pour la compréhension
des dégradations survenues lors de la qualification ou du retour opérationnel du système
électronique ou optoélectronique permettent d'effectuer le suivi du système amélioré lors
d'un nouveau test d'endurance.
Déroulement de l'AMDEC
o Une étude AMDEC est un projet, qui doit se dérouler comme tous les projets, avec un
chef de projet, une équipe, des objectifs et une méthodologie. La démarche globale va
être la suivante:
o 1 - recruter l'équipe. C'est une étape cruciale, comme chaque fois que l'on monte un
groupe. Les participants doivent être compétents, disponibles, et surtout aptes à
travailler en équipe.
o 2 - délimiter la portée de l'étude. Elle doit être limitée très précisément, car quel
que soit le système étudié, on ne peut pas oublier son environnement. De proche en
proche, on en viendrait à réaliser l'AMDEC de l'usine entière !
3 - choisir le type d'approche le plus approprié à l'étude. On a globalement le choix
entre deux approches :
 L'approche "mécanique" qui consiste à démonter (physiquement ou sur le
papier) l'objet dont on réalise l'AMDEC. Ensuite, on trouvera les modes de
défaillance de chacune des pièces.
Cette approche ne fonctionne bien entendu que pour des objets existants.
 L'approche fonctionnelle. On recherche les fonctions que l'objet, le système, la
machine, le procédé... doit assurer, via une analyse fonctionnelle "classique"
(avec les outils que le groupe a l'habitude d'utiliser (méthode APTE®
, SADT,
bloc-diagramme fonctionnel, ou autre). Ensuite, il suffit de considérer qu'une
défaillance, c'est une fonction qui n'est plus assurée, ou assurée de manière
partielle, intermittente, ou encore qui est "trop bien" assurée, etc.
o 4 - définir les unités qui seront analysées: ce seront les pièces, ou des ensembles
de pièces dont on étudiera les défaillances.
o 5 - évaluer les modes de défaillances: le mode de défaillance, c'est la manière
dont la défaillance se manifeste.
o 6 - déterminer les effets associés aux modes de défaillance identifiés.
Comment coter G, F et D ?
Avant de commencer la
cotation, on définit les
échelles. Il n'y en a pas
d'absolue, c'est le groupe
de travail qui décide. Bien
entendu, si le client exige
qu'une certaine échelle 1
mineur ≤
3
- défaillance
mineure,
matériel intact
-
2 moyen 3
à
20
- défaillance
moyenne,
matériel
rapidement
réparable
-
3 majeur 20
à
60
non
conformité,
constatée et
corrigée au
poste de travail
défaillance
importante,
réparation
longue
-
o
facteur F fréquence d'apparition de la défaillance, ou probabilité que la cause se produise et
qu'elle entraîne le mode de défaillancenote niveau de fréquence
1 pratiquement
inexistant
défaillance pratiquement inexistante sur des installations
similaires en exploitation. Au plus, 1 défaut dans la durée de vie
du moyen de production.
2 rare défaillance rarement apparue sur du matériel similaire existant
en exploitation (à titre indicatif : un défaut par an)
ou
Composant d'une technologie nouvelle pour laquelle toutes les
conditions sont théoriquement réunies pour prévenir la
défaillance, mais il n'y a pas d'expérience sur du matériel
réellement exploité.
3 occasionnel défaillance apparue occasionnellement sur du matériel similaire
existant en exploitation.
(à titre indicatif : 1 défaut par trimestre.)
4 fréquent défaillance apparue fréquemment sur un composant connu ou
sur du matériel similaire en exploitation.
(à titre indicatif : 1 défaut par mois.)
Coter l'indice de non-Détectabilité. Rien n'est pire qu'une défaillance inopinée : on n'a pas
pu anticiper, s'organiser; les risques d'accidents corporels sont élevés; les temps d'arrêt
induits sont élevés.
Il vaut toujours mieux détecter une cause de défaillance, sinon on détectera un effet. Si ni l'un
ni l'autre ne sont possibles, mettre en place un système d'alerte (par exemple : les plaquettes
de freins usées qui allument un voyant sur le tableau de bord d'une automobile).
Vous trouverez ci-dessous une table en 4 niveaux, toujours pour les défaillances d'un moyen
de production. Comme la table ci-dessus, ce n'est qu'une proposition à adapter.
facteur D
probabilité que la cause ne soit pas détectée, ou que le mode de défaillance atteigne
l'utilisateur du moyen.note
niveau de
fréquence
1 détection
assurée
les dispositions prises assurent une détection totale de la cause
initiale ou du mode de défaillance, permettant ainsi d'éviter l'effet le
plus grave provoqué par la défaillance pendant la production.
[Typiquement : un contrôle automatique, fondé sur des critères
physiques, dimensionnels - ou sur un système redondant]
2 détection
possible
la cause ou le mode de défaillance sont détectables, mais le risque
de ne pas être perçu existe. [Typiquement : un contrôle en continu
réalisé par un opérateur.]
3 détection
aléatoire
la cause ou le mode de défaillance sont difficilement décelables, ou
les éléments de détection sont peu exploitables. [Typiquement : un
contrôle fait sur un faible échantillonnage par un opérateur, avec une
méthode présentant une incertitude élevée, ou un contrôle par ronde
quotidienne.]
4 non
détectable
rien ne permet de détecter la défaillance avant que l'effet ne se
produise.
o
o Un accident qui mettrait en cause un chariot élévateur venant percuter le moyen de
production (la machine) à l'intérieur de l'atelier est imprévisible; il sera toujours coté
au niveau le plus élevé (ici : 4). Le fait que les conséquences ne puissent jamais
passer inaperçues ne change rien au fait que l'on n'a pas pu anticiper la défaillance du
système, et donc que rien n'a pu être mis en place pour en minimiser les
conséquences.
La fiche de l’AMDEC

Contenu connexe

Tendances

Etude amdec d’un système automatisé
Etude amdec d’un système automatiséEtude amdec d’un système automatisé
Etude amdec d’un système automatisé
Rapport de Stage
 
Rapport de Stage PFE 2016 ELAAMRANI OMAR
Rapport de Stage PFE 2016 ELAAMRANI OMARRapport de Stage PFE 2016 ELAAMRANI OMAR
Rapport de Stage PFE 2016 ELAAMRANI OMAR
Omar EL Aamrani
 
Présentation soutenance du PFE
Présentation soutenance du PFEPrésentation soutenance du PFE
Présentation soutenance du PFE
marouan barssa
 
Préparation des actions de maintenance corrective (www.livre-technique.com)
Préparation des actions de maintenance corrective (www.livre-technique.com)Préparation des actions de maintenance corrective (www.livre-technique.com)
Préparation des actions de maintenance corrective (www.livre-technique.com)
Livre Technique
 
Gestion de la maintenance
Gestion de la maintenanceGestion de la maintenance
Gestion de la maintenance
Khadija Kannoun
 
Maintenance préventive de la machine « savonicc »
Maintenance préventive de la machine « savonicc »Maintenance préventive de la machine « savonicc »
Maintenance préventive de la machine « savonicc »
sarah Benmerzouk
 
Rapport PFE faten_chalbi
Rapport PFE faten_chalbiRapport PFE faten_chalbi
Rapport PFE faten_chalbi
Faten Chalbi
 
AMDEC produit et process
AMDEC produit et processAMDEC produit et process
AMDEC produit et process
Eric Métais
 
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
ibtissam el hassani
 
Conception et développement d'une GMAO
Conception et développement d'une GMAOConception et développement d'une GMAO
Conception et développement d'une GMAO
Marwa BOUSSETTA
 
Guide amdec (très intéressant)
Guide amdec (très intéressant)Guide amdec (très intéressant)
Guide amdec (très intéressant)
pascalbaudin
 
La gpao
La gpaoLa gpao
La gpao
naima almahdi
 
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
HAFID Ait Bihi
 
Groupe OCP
Groupe OCP Groupe OCP
Groupe OCP
Walid Aitisha
 
Les risques lies à l'activité la de maintenance
Les risques lies à l'activité la  de maintenanceLes risques lies à l'activité la  de maintenance
Les risques lies à l'activité la de maintenance
chokri SOLTANI
 
Rapport stage : Mise en place d’un plan de maintenance
Rapport stage : Mise en place d’un plan de maintenanceRapport stage : Mise en place d’un plan de maintenance
Rapport stage : Mise en place d’un plan de maintenance
YounesSALEK1
 
La méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secretsLa méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secrets
XL Groupe
 

Tendances (20)

Etude amdec d’un système automatisé
Etude amdec d’un système automatiséEtude amdec d’un système automatisé
Etude amdec d’un système automatisé
 
A.m.d.e.c
A.m.d.e.c A.m.d.e.c
A.m.d.e.c
 
Rapport de Stage PFE 2016 ELAAMRANI OMAR
Rapport de Stage PFE 2016 ELAAMRANI OMARRapport de Stage PFE 2016 ELAAMRANI OMAR
Rapport de Stage PFE 2016 ELAAMRANI OMAR
 
Présentation soutenance du PFE
Présentation soutenance du PFEPrésentation soutenance du PFE
Présentation soutenance du PFE
 
AMDEC
AMDECAMDEC
AMDEC
 
Préparation des actions de maintenance corrective (www.livre-technique.com)
Préparation des actions de maintenance corrective (www.livre-technique.com)Préparation des actions de maintenance corrective (www.livre-technique.com)
Préparation des actions de maintenance corrective (www.livre-technique.com)
 
Gestion de la maintenance
Gestion de la maintenanceGestion de la maintenance
Gestion de la maintenance
 
Maintenance préventive de la machine « savonicc »
Maintenance préventive de la machine « savonicc »Maintenance préventive de la machine « savonicc »
Maintenance préventive de la machine « savonicc »
 
Rapport PFE faten_chalbi
Rapport PFE faten_chalbiRapport PFE faten_chalbi
Rapport PFE faten_chalbi
 
AMDEC produit et process
AMDEC produit et processAMDEC produit et process
AMDEC produit et process
 
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
 
presentation PFE
presentation PFEpresentation PFE
presentation PFE
 
Conception et développement d'une GMAO
Conception et développement d'une GMAOConception et développement d'une GMAO
Conception et développement d'une GMAO
 
Guide amdec (très intéressant)
Guide amdec (très intéressant)Guide amdec (très intéressant)
Guide amdec (très intéressant)
 
La gpao
La gpaoLa gpao
La gpao
 
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
 
Groupe OCP
Groupe OCP Groupe OCP
Groupe OCP
 
Les risques lies à l'activité la de maintenance
Les risques lies à l'activité la  de maintenanceLes risques lies à l'activité la  de maintenance
Les risques lies à l'activité la de maintenance
 
Rapport stage : Mise en place d’un plan de maintenance
Rapport stage : Mise en place d’un plan de maintenanceRapport stage : Mise en place d’un plan de maintenance
Rapport stage : Mise en place d’un plan de maintenance
 
La méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secretsLa méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secrets
 

Similaire à Amdec

AMDEC - Démarche de recherche et de mise en place.pptx
AMDEC - Démarche de recherche et de mise en place.pptxAMDEC - Démarche de recherche et de mise en place.pptx
AMDEC - Démarche de recherche et de mise en place.pptx
Wassim Mansour
 
Diaporama AMDEC.pdf
Diaporama  AMDEC.pdfDiaporama  AMDEC.pdf
Diaporama AMDEC.pdf
foundiassana
 
exposamdec-151213175143 (1).pptx
exposamdec-151213175143 (1).pptxexposamdec-151213175143 (1).pptx
exposamdec-151213175143 (1).pptx
BorisCathrinVidjanna
 
Formation AMDEC.ppt amdec analyse des modes
Formation AMDEC.ppt amdec analyse des modesFormation AMDEC.ppt amdec analyse des modes
Formation AMDEC.ppt amdec analyse des modes
KamelArbi1
 
Démarche Qualité Totale, Amdec safe amp50 hagondange
 Démarche Qualité Totale, Amdec safe amp50 hagondange Démarche Qualité Totale, Amdec safe amp50 hagondange
Démarche Qualité Totale, Amdec safe amp50 hagondange
SAGITEC
 
Formation AMDEC
Formation AMDECFormation AMDEC
Formation AMDEC
G. Christophe
 
7-AMDEC.ppt
7-AMDEC.ppt7-AMDEC.ppt
7-AMDEC.ppt
TMisSaM
 
7-AMDEC.ppt
7-AMDEC.ppt7-AMDEC.ppt
7-AMDEC.ppt
Zoundiraouf
 
Directive Machines - Norme des systèmes de contrôle de sécurité EN ISO 13849-1
Directive Machines - Norme des systèmes de contrôle de sécurité EN ISO 13849-1Directive Machines - Norme des systèmes de contrôle de sécurité EN ISO 13849-1
Directive Machines - Norme des systèmes de contrôle de sécurité EN ISO 13849-1
SMC Pneumatique
 
AMDEC_site.ppt
AMDEC_site.pptAMDEC_site.ppt
AMDEC_site.ppt
Jean Celestin BILE
 
AMDEC_PPT.ppt analyse des modes de défaillances
AMDEC_PPT.ppt analyse des modes de défaillancesAMDEC_PPT.ppt analyse des modes de défaillances
AMDEC_PPT.ppt analyse des modes de défaillances
KamelArbi1
 
amelioration de disponibilité.pdf
amelioration de disponibilité.pdfamelioration de disponibilité.pdf
amelioration de disponibilité.pdf
GhizlaneLam
 
Devoir amdec
Devoir amdecDevoir amdec
Devoir amdec
Ismail Klila
 
Tests de performances
Tests de performancesTests de performances
Tests de performances
Damien Raude-Morvan
 
Web-Formation - TPM
Web-Formation - TPMWeb-Formation - TPM
Web-Formation - TPM
XL Groupe
 
Plan de reprise d’activité
Plan de reprise d’activitéPlan de reprise d’activité
Plan de reprise d’activité
Exam PM
 
qualité.pdf
qualité.pdfqualité.pdf
qualité.pdf
FousseyniTraor
 
sûreté de fonctionnement du logiciel
 sûreté de fonctionnement du logiciel sûreté de fonctionnement du logiciel
sûreté de fonctionnement du logiciel
Es-sahli bilal
 
Accélérer les tests et la validation de logiciels
Accélérer les tests et la validation de logicielsAccélérer les tests et la validation de logiciels
Accélérer les tests et la validation de logiciels
kalistick
 

Similaire à Amdec (20)

AMDEC - Démarche de recherche et de mise en place.pptx
AMDEC - Démarche de recherche et de mise en place.pptxAMDEC - Démarche de recherche et de mise en place.pptx
AMDEC - Démarche de recherche et de mise en place.pptx
 
Diaporama AMDEC.pdf
Diaporama  AMDEC.pdfDiaporama  AMDEC.pdf
Diaporama AMDEC.pdf
 
Amdec 6 annexes
Amdec 6 annexesAmdec 6 annexes
Amdec 6 annexes
 
exposamdec-151213175143 (1).pptx
exposamdec-151213175143 (1).pptxexposamdec-151213175143 (1).pptx
exposamdec-151213175143 (1).pptx
 
Formation AMDEC.ppt amdec analyse des modes
Formation AMDEC.ppt amdec analyse des modesFormation AMDEC.ppt amdec analyse des modes
Formation AMDEC.ppt amdec analyse des modes
 
Démarche Qualité Totale, Amdec safe amp50 hagondange
 Démarche Qualité Totale, Amdec safe amp50 hagondange Démarche Qualité Totale, Amdec safe amp50 hagondange
Démarche Qualité Totale, Amdec safe amp50 hagondange
 
Formation AMDEC
Formation AMDECFormation AMDEC
Formation AMDEC
 
7-AMDEC.ppt
7-AMDEC.ppt7-AMDEC.ppt
7-AMDEC.ppt
 
7-AMDEC.ppt
7-AMDEC.ppt7-AMDEC.ppt
7-AMDEC.ppt
 
Directive Machines - Norme des systèmes de contrôle de sécurité EN ISO 13849-1
Directive Machines - Norme des systèmes de contrôle de sécurité EN ISO 13849-1Directive Machines - Norme des systèmes de contrôle de sécurité EN ISO 13849-1
Directive Machines - Norme des systèmes de contrôle de sécurité EN ISO 13849-1
 
AMDEC_site.ppt
AMDEC_site.pptAMDEC_site.ppt
AMDEC_site.ppt
 
AMDEC_PPT.ppt analyse des modes de défaillances
AMDEC_PPT.ppt analyse des modes de défaillancesAMDEC_PPT.ppt analyse des modes de défaillances
AMDEC_PPT.ppt analyse des modes de défaillances
 
amelioration de disponibilité.pdf
amelioration de disponibilité.pdfamelioration de disponibilité.pdf
amelioration de disponibilité.pdf
 
Devoir amdec
Devoir amdecDevoir amdec
Devoir amdec
 
Tests de performances
Tests de performancesTests de performances
Tests de performances
 
Web-Formation - TPM
Web-Formation - TPMWeb-Formation - TPM
Web-Formation - TPM
 
Plan de reprise d’activité
Plan de reprise d’activitéPlan de reprise d’activité
Plan de reprise d’activité
 
qualité.pdf
qualité.pdfqualité.pdf
qualité.pdf
 
sûreté de fonctionnement du logiciel
 sûreté de fonctionnement du logiciel sûreté de fonctionnement du logiciel
sûreté de fonctionnement du logiciel
 
Accélérer les tests et la validation de logiciels
Accélérer les tests et la validation de logicielsAccélérer les tests et la validation de logiciels
Accélérer les tests et la validation de logiciels
 

Dernier

1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
NadineHG
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdfChap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
TimogoTRAORE
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 

Dernier (7)

1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdfChap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 

Amdec

  • 1. AMDEC Définition de l’AMDEC La réalisation d'une AMDEC est recommandée aux entreprises qui souhaitent obtenir une norme ou une certification. La méthode AMDEC est l'Analyse des Modes de Défaillances, de leurs Effets et de leur Criticité. L'AMDEC est un outil utilisé dans la démarche qualité et dans le cadre de la sûreté de fonctionnement. L'AMDEC consiste à analyser :  les défaillances,  leurs causes,  leurs effets. L'AMDEC est réalisée grâce à des contrôles :  de différents points de la chaîne de production,  du produit ou du service fini. L’AMDEC (Analyse des Modes de Défaillances de leurs Effets et de leurs Criticités) est un outil de prévention pour une meilleure satisfaction client. Grâce à cet outil d’amélioration continue, le responsable QSE (qualité sécurité environnement) va pouvoir identifier les problèmes pouvant survenir et mieux les pauser pour les résoudre. Son application est continue. L’AMDEC permet d’identifier, de rationaliser les problèmes potentiels pour ensuite les résoudre. Attention : en aucun cas il est possible d’identifier tous les problèmes potentiels. L’AMDEC est donc d’autant plus importante qu’il faut sans cesse renouveler l’expérience pour arriver à une détection convenable mais qui ne sera jamais exhaustive. En effet, cela entre dans la cadre de la limitation des risques, intérêt très bien compris par de nombreuses entreprises qui utilisent l’AMDEC depuis sa création par l’industrie aérospatiale américaine et l’ajout de la notion de criticité par l’Europe.
  • 2. Types de l’AMDEC Types d’AMDEC Rôle Document de travail associé l'AMDEC fonctionnelle Analyse des défaillances et de ses causes à l’étape de la conception  Plan de construction  brevet l'AMDEC produit Analyse les demandes des clients en termes de fiabilité  Plan de fiabilisation l'AMDEC processus Analyse des risques liés aux défaillances d’un produit  Plan de surveillance  Contrôle qualité l'AMDEC moyen de production Analyse les risques liés aux défaillances de la chaîne de production  Guide de maintenance l'AMDEC flux Analyse les risques liés à l’approvisionnement, le temps de réaction et de correction et leurs coûts  Plan de gestion des stocks  Procédure de sécurité Il existe (en 2010) cinq principaux types d'AMDEC :  l'AMDEC fonctionnelle, permet, à partir de l'analyse fonctionnelle (conception), de déterminer les modes de défaillances ou causes amenant à un événement redouté ;  l'AMDEC produit, permet de vérifier la viabilité d'un produit développé par rapport aux exigences du client ou de l'application ;  l'AMDEC processus, permet d'identifier les risques potentiels liés à un procédé de fabrication conduisant à des produits non conformes ou des pertes de cadence ;  l'AMDEC moyen de production, permet d'anticiper les risques liés au non- fonctionnement ou au fonctionnement anormal d'un équipement, d'une machine ;  l'AMDEC flux, permet d'anticiper les risques liés aux ruptures de flux matière ou d'informations, les délais de réaction ou de correction, les coûts inhérents au retour à la normale. Chacun de ces types d'AMDEC donne en sortie un document de travail incontournable pour la suite du développement, par exemple :  pour l'AMDEC produit, un plan de fiabilisation ;  pour l'AMDEC processus, un plan de surveillance, contrôle qualité ;  pour l'AMDEC moyen de production, une gamme de maintenance préventive ;  pour l'AMDEC flux, le plan de sécurisation ainsi que les stocks et délais de sécurité.
  • 3. Evaluer les défaillances La grilled'évaluationdel'AMDEC Une fois l'AMDEC mise en place, les résultats obtenus sont classés et analysés grâce aux grilles d'évaluation. Dans ces grilles, une note comprise entre 1 et 10 est donnée pour chacun des points suivants :  la fréquence des défaillances,  la gravité des défaillances,  la qualité du système de détection. La note de criticité Une fois que les notes de fréquence, de gravité et de détection ont été données, la note de criticité est calculée. Criticité = Fréquence × Gravité × Détection Plus la note de criticité est élevée, plus la défaillance est importante. Le plus souvent, les entreprises fixent une note de criticité à ne pas dépasser. Domaines d’application L'AMDEC est très utilisée dans le secteur de l'automobile, de l'aéronautique, du ferroviaire et du matériel médical, tout au long du processus de conception, développement et exploitation. Une méthode dérivée de l'AMDEC est aussi utilisée dans les industries agro-alimentaire, chimique et pharmaceutique : le HACCP. Cette méthode s'intéresse plus particulièrement à la fabrication et s'apparente à l'AMDEC processus. Depuis la mise en place de la nouvelle directive ATEX, les fabricants de machines utilisées en atmosphère explosible doivent obligatoirement réaliser une AMDEC ATEX, qui permettra d'identifier les risques d'échauffement ou d'étincelles, quelle que soit leur origine. Dans les nouvelles méthodologies de la fiabilité, l'AMDEC est aussi employée pour déterminer les contributions intrinsèques et extrinsèques des divers mécanismes de défaillances. À partir de cette analyse, les paramètres importants pour la compréhension des dégradations survenues lors de la qualification ou du retour opérationnel du système électronique ou optoélectronique permettent d'effectuer le suivi du système amélioré lors d'un nouveau test d'endurance.
  • 4. Déroulement de l'AMDEC o Une étude AMDEC est un projet, qui doit se dérouler comme tous les projets, avec un chef de projet, une équipe, des objectifs et une méthodologie. La démarche globale va être la suivante: o 1 - recruter l'équipe. C'est une étape cruciale, comme chaque fois que l'on monte un groupe. Les participants doivent être compétents, disponibles, et surtout aptes à travailler en équipe. o 2 - délimiter la portée de l'étude. Elle doit être limitée très précisément, car quel que soit le système étudié, on ne peut pas oublier son environnement. De proche en proche, on en viendrait à réaliser l'AMDEC de l'usine entière ! 3 - choisir le type d'approche le plus approprié à l'étude. On a globalement le choix entre deux approches :  L'approche "mécanique" qui consiste à démonter (physiquement ou sur le papier) l'objet dont on réalise l'AMDEC. Ensuite, on trouvera les modes de défaillance de chacune des pièces. Cette approche ne fonctionne bien entendu que pour des objets existants.  L'approche fonctionnelle. On recherche les fonctions que l'objet, le système, la machine, le procédé... doit assurer, via une analyse fonctionnelle "classique" (avec les outils que le groupe a l'habitude d'utiliser (méthode APTE® , SADT, bloc-diagramme fonctionnel, ou autre). Ensuite, il suffit de considérer qu'une défaillance, c'est une fonction qui n'est plus assurée, ou assurée de manière partielle, intermittente, ou encore qui est "trop bien" assurée, etc. o 4 - définir les unités qui seront analysées: ce seront les pièces, ou des ensembles de pièces dont on étudiera les défaillances. o 5 - évaluer les modes de défaillances: le mode de défaillance, c'est la manière dont la défaillance se manifeste. o 6 - déterminer les effets associés aux modes de défaillance identifiés.
  • 5. Comment coter G, F et D ? Avant de commencer la cotation, on définit les échelles. Il n'y en a pas d'absolue, c'est le groupe de travail qui décide. Bien entendu, si le client exige qu'une certaine échelle 1 mineur ≤ 3 - défaillance mineure, matériel intact - 2 moyen 3 à 20 - défaillance moyenne, matériel rapidement réparable - 3 majeur 20 à 60 non conformité, constatée et corrigée au poste de travail défaillance importante, réparation longue - o facteur F fréquence d'apparition de la défaillance, ou probabilité que la cause se produise et qu'elle entraîne le mode de défaillancenote niveau de fréquence 1 pratiquement inexistant défaillance pratiquement inexistante sur des installations similaires en exploitation. Au plus, 1 défaut dans la durée de vie du moyen de production. 2 rare défaillance rarement apparue sur du matériel similaire existant en exploitation (à titre indicatif : un défaut par an) ou Composant d'une technologie nouvelle pour laquelle toutes les conditions sont théoriquement réunies pour prévenir la défaillance, mais il n'y a pas d'expérience sur du matériel réellement exploité. 3 occasionnel défaillance apparue occasionnellement sur du matériel similaire existant en exploitation. (à titre indicatif : 1 défaut par trimestre.) 4 fréquent défaillance apparue fréquemment sur un composant connu ou sur du matériel similaire en exploitation. (à titre indicatif : 1 défaut par mois.) Coter l'indice de non-Détectabilité. Rien n'est pire qu'une défaillance inopinée : on n'a pas pu anticiper, s'organiser; les risques d'accidents corporels sont élevés; les temps d'arrêt induits sont élevés. Il vaut toujours mieux détecter une cause de défaillance, sinon on détectera un effet. Si ni l'un
  • 6. ni l'autre ne sont possibles, mettre en place un système d'alerte (par exemple : les plaquettes de freins usées qui allument un voyant sur le tableau de bord d'une automobile). Vous trouverez ci-dessous une table en 4 niveaux, toujours pour les défaillances d'un moyen de production. Comme la table ci-dessus, ce n'est qu'une proposition à adapter. facteur D probabilité que la cause ne soit pas détectée, ou que le mode de défaillance atteigne l'utilisateur du moyen.note niveau de fréquence 1 détection assurée les dispositions prises assurent une détection totale de la cause initiale ou du mode de défaillance, permettant ainsi d'éviter l'effet le plus grave provoqué par la défaillance pendant la production. [Typiquement : un contrôle automatique, fondé sur des critères physiques, dimensionnels - ou sur un système redondant] 2 détection possible la cause ou le mode de défaillance sont détectables, mais le risque de ne pas être perçu existe. [Typiquement : un contrôle en continu réalisé par un opérateur.] 3 détection aléatoire la cause ou le mode de défaillance sont difficilement décelables, ou les éléments de détection sont peu exploitables. [Typiquement : un contrôle fait sur un faible échantillonnage par un opérateur, avec une méthode présentant une incertitude élevée, ou un contrôle par ronde quotidienne.] 4 non détectable rien ne permet de détecter la défaillance avant que l'effet ne se produise. o o Un accident qui mettrait en cause un chariot élévateur venant percuter le moyen de production (la machine) à l'intérieur de l'atelier est imprévisible; il sera toujours coté au niveau le plus élevé (ici : 4). Le fait que les conséquences ne puissent jamais passer inaperçues ne change rien au fait que l'on n'a pas pu anticiper la défaillance du système, et donc que rien n'a pu être mis en place pour en minimiser les conséquences.
  • 7. La fiche de l’AMDEC