SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Télécharger pour lire hors ligne
1
DESIGNATION ET CLASSIFICATION DES
ALLIAGES INDUSTRIELS
1)INTRODUCTION :
Aciers désignés à partir de leur emploi et de leurs caractéristiques
mécaniques et physiques. NF EN 10027-1
Aciers désignés à partir de leur composition chimique. NF EN
10020
Désignation des fontes. NF EN1560-1
Désignation des alliages légers moulés NF EN 1706 et corroyé
NF EN 573.
Désignation du cuivre affinés NF A 51-050 et des alliages de
cuivre NF A 02-009.
Désignation des alliages de nickel.
Désignation des alliages de zinc NF A 02-004.
Désignation des alliages de magnésium NF A 02-004.
Désignation des alliages de titane.
2
2) ACIERS :
Pour des besoins industriels, la norme à retenu deux groupes de désignation :
-les aciers désignés à partir de leurs caractéristiques mécaniques et physiques (aciers pour façonnage
ultérieur) ou les aciers désignés à partir de leur emploi ( fils, tôles, aciers revêtus…).GROUPE 1
-Les aciers désignés à partir de leur composition chimique. GROUPE 2
2.1)GROUPE 1 :
Lettre Signification Valeur numérique
E Acier de construction Re mini
S Acier de construction y compris les aciers
à grains fins Re mini
Acier à haute résistance laminé à froid pour
H emboutissage à froid Re mini
P Acier pour appareil à pression Re mini
D Acier pour formage à froid Degré d’emboutissage
-2
* Re = limite élastique en N.mm ou en Mpa
• Il existe d’autres lettres L,B,Y,etc.,pour plus d’informations, se référer à la norme
• Dans le cas d’aciers livrés moulé la désignation est précédée de la lettre G ( ex : GS 235)
Exemples :
E335 : acier de construction mécanique ayant une limite élastique minimale de 335 Mpa
S235 : acier de construction ayant une limite élastique minimale de 235 Mpa
S 235
Lettre Valeur numérique
Cf. tableau suivant Cette valeur désigne les propriétés mécaniques de
l’acier ( Re)
3
2.2 GROUPE 2 :
Nous distinguerons 4 cas :
• Les aciers non alliés avec un pourcentage de manganèse inférieur à 1% à l’exclusion des aciers
de décolletage : Sous groupe 2.1 aciers non alliés sauf aciers de décolletage.
• Les aciers non alliés de teneur en manganèse supérieur à 1% et les aciers alliés pour lesquels la
teneur d’aucun élément d’addition n’atteint 5% : Sous groupe 2.2 aciers faiblement alliés.
• Les aciers alliés dont la teneur d’au moins un des éléments est supérieur ou égale à 5% : Sous
groupe 2.3 aciers fortement alliés.
• Les aciers alliés qui sont utilisé comme aciers d’outillage à coupe rapide : Sous groupe 2.4
aciers à coupe rapide.
Elément d’addition Symbole chimique Teneur limite Symbole
en % de masse métallurgique
ALUMINIUM Al 0.10 A
BORE B 0.0008 B
COBALT Co 0.10 K
CHROME Cr 0.30 C
CUIVRE Cu 0.40 U
MANGANESE Mn 1.65 M
MOLYBDENE Mo 0.08 D
NIOBIUM Nb 0.06 Nb
NICKEL Ni 0.30 N
PLOMB Pb 0.40 Pb
SILICIUM Si 0.50 S
SOUFRE S 0.05 F
TITANE Ti 0.05 Ti
TUNGTENE W 0.10 W
VANADIUM V 0.10 V
4
Indice Signification
Teneur maximale
E en soufre spécifiée
Fourchette en
R soufre spécifié
D Pour tréfilage de fils
C Pour formage à froid
S Pour ressorts
U Pour outillage
2.2.1) : ACIER NON ALLIES AVEC Mn < 1% :
• La désignation est précédée de la lettre G si la pièce est livrée moulée.
• La désignation peut être suivis par un indice indiquant certaine propriétés de l’acier
Exemple : C 35 Acier non allié spécial pour trempe et revenu contenant 0,35 % de C .
2.2.2) : ACIERS FAIBLEMENTS ALLIES :
• Ce sont des aciers dans lesquels la teneur en élément d’addition est comprise entre les valeurs
du tableau page 4 et 5%.
• Si la teneur d’un élément d’addition ne peut pas dépasser 5% la somme des teneurs le peut.
• Dans le cas ou la désignation requiert plusieurs valeurs, elles sont séparées par un trait
d’union.
Ils peuvent être suivi de la
teneur en soufre en 1/100°
de %
C 22
Lettre Valeur numérique
C 2 chiffres représentant le pourcentage de carbone en
masse de l’acier multiplié par 100
34 Cr Mo 4
5
Valeur numérique Symboles chimiques Valeur numérique
Cette valeur représente le Ce sont les symboles chimiques La valeur indique la teneur %
pourcentage de carbone des éléments d’addition placés en masse des éléments d’addition
multiplié par 100. dans l’ordre décroissant de leur depuis le premier symbole
teneur chimique, cette teneur étant
multipliée par un facteur donné.
Voir tableau suivant.
Cr Co Mn Ni Si W Al Be Cu Mo Nb Pb Ta Ti V Zr N P S B
Pourcentage x 4 pourcentage x10 x100 x1000
COMPLEMENT :
• A la suite de la désignation d’un acier non allié ou faiblement allié, on peut trouver les
symboles qui désignent le degré de trempabilité.
H : trempabilité normale
HH : trempabilité maximale
HL : trempabilité minimale
• On peut de également trouver des symboles renseignant sur l’état de traitement de l’acier.
U : brut
A : adouci
N : normalisé
QT : trempé et revenu
• Il existe d’autres possibilités de coder un état de livraison . ( Se reporter à la norme )
2.2.3) ACIERS FORTEMENTS ALLIES :
Un acier est considéré comme fortement allié si au moins un des éléments d’addition a une teneur
supérieure à 5%.
Lettre X Valeur numérique Symboles chimiques Valeur numérique
Précise que Cette valeur représente Ce sont les symboles La valeur indique la
l’alliage qui le pourcentage de chimiques des éléments teneur % en masse
va être codé de carbone multiplié par d’addition placé dans des éléments d’addition
est un acier 100 ( ici 0,08%) l’ordre décroissant de depuis le premier
fortement leur teneur. Ici Cr , le symbole chimique . Ici
allié chrome a une teneur > Cr = 18 % et Ni = 9 % .
à Ni , le nickel . Les valeurs sont séparées
par un tiret .
X 8 Cr Ni 18-9
6
• Si une teneur n’est pas indiquée, elle est inférieure à 5 %
• Exemple
2.2.4) : ACIERS A COUPE RAPIDE :
Lettres HS Valeur n°1 N°2 N°3 N° 4
Cette lettre La première valeur La deuxième valeur La troisième valeur La quatrième valeur
indique qu’il correspond au % correspond au % correspond au % correspond au % de
d’un acier à de tungstène de molybdène de vanadium cobalt
coupe rapide
• L’ ordre est toujours le même, si un élément d’alliage n’est pas présent, on note 0.
• Le pourcentage en carbone n’est pas indiqué.
• La désignation peut être terminée par une série de lettres qui sont les symboles d’un traitement
thermique particulier. ( ex : TQB : trempe étagée martensitique ).
3) FONTES
3.1) DESIGNATION SYMBOLIQUE DES FONTES :
EN-GJ UNE OU DEUX LETTRES DERNIERE ZONE
Indique qu’il s’agit Ces lettres indiquent : Peut être codé selon trois
d’une fonte pour la première la structure variantes
du graphite
pour la seconde une structure
particulière
X X 8 Cr Ni 18-9
HS 7 - 4 - 2 - 5
EN-GJ L - 150
7
Première lettre : structure du Seconde lettre : macro ou micro
graphite structure spécifiée
L Lamellaire A Austénitique
S Sphéroïdale F Ferritique
M Graphite de recuit ( malléable) P Perlitique
V Vermiculaire L Lédéburitique
Y Structure spéciale Q Etat trempé
N Absence de graphite T Etat trempé – revenu
B Malléable à cœur noir
W Malléable à cœur blanc
3.2) PREMIERE VARIANTE :
EN-GJL NOMBRE PLUS LETTRE NOMBRE PLUS LETTRES
Symboles représentatifs du Le nombre indique la résistance Le nombre seul représente
type de fonte, ici graphite minimale à la traction. La l’allongement minimal exigé en %
lamellaire. lettre indiquant le mode de le nombre suivi de RT et de LT
prélèvement de l’éprouvette : représente la résilience à température
S : échantillon coulé séparément ambiante ( Room Temp.) ou à basse
U : échantillon attenant . température ( Low Temp.)
C : échantillon prélevé sur pièce
3.3) DEUXIEME VARIANTE :
EN-GJS H
Symboles représentatifs du type Indique que la fonte est classée suivant sa dureté, suivie d’une
de fonte ici graphite sphéroïdale lettre qui renseigne sur le type d’essai : ( B pour Brinell, V pour
Vickers, R pour Rockwell ) et un nombre qui indique la dureté
prescrite.
EN-GJL - 400C - 150 RT
EN-GJS - HB 180
8
3.4) TROISIEME VARIANTE :
EN-GJN LETTRE X SUIVIE DE SYMBOLES
Symboles représentatif du type Le système est rigoureusement le même que celui d’un acier allié
de fonte ici sans graphite
( fonte blanche ) 3% de carbone, 9% de Cr, 5% de Ni et 2% de Si.
4) ALLIAGES LEGERS :
• Ce sont des alliages ayant pour métal de base l’aluminium
• La densité de l’aluminium est de 2,7 par rapport au fer de densité 7,86 d’où l’appellation
d’alliages légers .Par analogie, on surnomme les alliages de magnésium alliages ultra-légers.
• Le système de codage fait la distinction entre alliages moulés ( NF EN 1706 ) et alliages
corroyés ( NF EN 573 ).
4.1) ALLIAGES D’ALUMINIUM MOULES :
4.1.1) DESIGNATION NUMERIQUE :
EN A C 1° chiffre 2° chiffre 3° chiffre
Symboles Symbole du Permet de classer la Permet de classer la Affectés en fonction
représentatifs des moulage famille de l’alliage . sous famille de de la composition
alliages ( C = Cast ) l’alliage chimique exacte de
d’ aluminium l’alliage.
GROUPE TYPE D’ALLIAGE
1 Aluminium affiné
2 Aluminium + cuivre
3 Aluminium + manganèse
4 Aluminium + silicium
5 Aluminium + magnésium
6 Aluminium + magnésium + silicium
7 Aluminium + zinc
8 Autres alliages d’aluminium
EN-GJN - X300 Cr Ni 9-5-2
EN A C - 4 2 200
9
• Pour la classe 1 il s’agit d’aluminium affiné, les deux derniers chiffres indiquent le pourcentage de
pureté en 1 /100 de % au delà de 99% ( Ex : 1090 = al affiné à 99,9% )
4.1.2) DESIGNATION SYMBOLIQUE :
EN A C SYMBOLE CHIMIQUE DERNIERE PARTIE
Symboles Symbole du Permet d’identifier le métal Constitué des éléments d’addition
représentatif des moulage de base de l’alliage rangés dans l’ordre décroissant de
alliages leur concentration. Si le symbole est
d’aluminium suivi d’un nombre, il s’agit de la
concentration en % de cet élément
4.2) ALUMINIUM CORROYES :
EN A W 1° chiffre 2° chiffre 3° et 4° chiffre
Symboles Symbole Permet de classer Permet de déterminer Affectés en fonction
Représentatif du corroyage la famille de l’alliage le nombre de de la composition
des alliages modifications qu’à chimique de l’alliage
d’aluminium subi l’alliage
5) ALLIAGES DE CUIVRE :
La désignation des métaux cuivreux fait état de deux cas particulier.
• Les cuivres affinés NF A 51-050
• Les alliages de cuivre NF A 02-009
EN A C - Al Cu4MgTi
EN A W - 2 0 17
10
5.1) CUIVRES AFFINES : ( au moins 99,85%)
Cu Caractères permettant de définir le type d’affinage
ETP Affiné électrolytiquement , non désoxydé, conductivité garanti.
FRHC Affiné thermiquement, non désoxydé, conductivité garanti
Symbole FRTP Affiné thermiquement, non désoxydé, conductivité non garanti
chimique DHP Affiné thermiquement ou électrolytiquement, phosphore résiduel fort.
du cuivre DLP Affiné thermiquement ou électrolytiquement, phosphore résiduel faible.
OF Désoxydé.
OFE Exempt d’oxygène, haute pureté.
5.2) ALLIAGES DE CUIVRE :
Cu Symboles chimiques placés dans l’ordre décroissant de leur teneur en masse suivi
Symbole de la concentration en % de l’élément d’alliage. Si la teneur est inférieur à 1 %,
chimique il n’est pas obligatoire de l’indiquer.
du cuivre
Dans certains cas, on note la teneur même si elle est inférieur à 1, en particulier pour différentier
deux nuances voisines ( ex : CuAg0,05 et CuAg0,1)
Les alliages à base de cuivre sont appelé cupro ( ex : CuBe2 = cupro-béryllium,) sauf le laiton (Cu-
Zn ) et les bronzes ( Cu-Sn ).
5) LES ALLIAGES DE NICKEL :
Ni Symboles chimiques placés dans l’ordre décroissant de leur teneur en masse suivi
Symbole de la concentration en % de l’élément d’alliage. Le codage est identique aux
chimique alliages de Cu , sauf qu’il existe un tiret après Ni
du nickel
Cu - ETP
Cu Zn 39 Pb 2
Ni - Cu 35
11
6) LES ALLIAGES DE ZINC :
Z Symboles métallurgiques placés dans l’ordre décroissant de leur teneur en masse
Symbole suivit de la concentration en % de l’élément d’alliage.
métallurgique
du zinc
7) LES ALLIAGES DE MAGNESIUM :
G Symboles métallurgiques placés dans l’ordre décroissant de leur teneur en masse
Symbole suivit de la concentration en % de l’élément d’alliage.
métallurgique
du magnésium
8) LES ALLIAGES DE TITANE :
T Symboles métallurgiques placés dans l’ordre décroissant de leur teneur e masse
Symbole suivit de la concentration en % de l’élément.
métallurgique
du titane
Z - A4 G
G - A3 Z1
T - A3 Z1
12
9) LES EQUIVALENCES :
Ancienne norme Nouvelle norme
FONTES
FGS 600-2 fonte à graphite sphéroïdal
FGL 200 fonte à graphite lamellaire R en Mpa
MB 400-3 fonte malléable à cœur blanc et
MN 350-15 fonte malléable perlitique A %
MP 500-3 fonte malléable perlitique
ACIERS
De construction général :
E 36 aciers d’usage général } Re en Mpa S 235 Re en Mpa
A 60 aciers de construction mécanique }R en Mpa E 295
De traitements thermiques
Non alliés
XC 38 0,38 % de carbone, ( trempe) C 38
XC42 TS 0,42 % de C. ( trempe superficielle) C 42 TS
XC 10 0,1 % de C. ( cémentation ) C 10
XC 18 0,18 % de C. ( carbonitruration ) C 18
Faiblements alliés
35 CD 4 0,35 % de C. -1% de Cr.- du Mo 35 Cr Mo 4 ( Trempe à cœur)
16 NC 6 0,16 % de C. -1,5 % de Ni. - du Cr 16 Ni Cr 6 ( Cémentation)
45 SCD 6 0,45 % de C. -1,5 % de Si - du Cr – du Mo 45 Si Cr Mo 6 ( Acier à ressorts)
100 C 6 1 % de C. - 1,5 % de Cr 100 Cr 6 ( Acier à roulements)
35 CAD 6-12 0,35 % de C. - 1,5 % de Cr – 1,2% d’Al … 35 Cr Al Mo 6-12 (Nitruration)
Fortements alliés
Z 6 CN 18-09 0,06 % de C.- 18 % de Cr.- 9 % de Ni. X 6 Cr Ni 18-09 (Acier inox)
Z 8 C17 0,08 % de C.- 17 % de Cr. X 8 Cr 17 (Acier inox)
Z 200 C 13 2 % de C.- 13 % de Cr. X 200 Cr 13

Contenu connexe

Tendances

Chapitre cotation dimensionnelle
Chapitre cotation dimensionnelleChapitre cotation dimensionnelle
Chapitre cotation dimensionnelleGABRIEL SIMO
 
Cours complet matériaux
Cours complet matériauxCours complet matériaux
Cours complet matériauxMouna Souissi
 
Estampage MatriçAge ; Resumé
Estampage   MatriçAge ; ResuméEstampage   MatriçAge ; Resumé
Estampage MatriçAge ; Resuméguest283ba54
 
Diagramme de phase
Diagramme de phaseDiagramme de phase
Diagramme de phaseRafael Nadal
 
traitement thermique et thermochimique
traitement thermique et thermochimiquetraitement thermique et thermochimique
traitement thermique et thermochimiqueRafael Nadal
 
Identification des métaux
Identification des métaux Identification des métaux
Identification des métaux Rafael Nadal
 
Exercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseursExercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseursm.a bensaaoud
 
Assemblages vissés
Assemblages vissésAssemblages vissés
Assemblages vissésmedrouam
 
Métaux et alliages non ferreux légers Al, Ti et Zn
Métaux et alliages non ferreux légers Al, Ti et ZnMétaux et alliages non ferreux légers Al, Ti et Zn
Métaux et alliages non ferreux légers Al, Ti et ZnOmar Benchiheub
 
METROLOGIE ET CONTROLE QUALITE
METROLOGIE ET CONTROLE QUALITEMETROLOGIE ET CONTROLE QUALITE
METROLOGIE ET CONTROLE QUALITEMounir Frija
 
PROCÉDÉS D'ÉLABORATION DES PIÈCES MÉCANIQUES
PROCÉDÉS D'ÉLABORATION DES PIÈCES MÉCANIQUESPROCÉDÉS D'ÉLABORATION DES PIÈCES MÉCANIQUES
PROCÉDÉS D'ÉLABORATION DES PIÈCES MÉCANIQUESzakariaearroub1
 
Cours fabrication sans enlèvement de la matière
Cours fabrication sans enlèvement de la matièreCours fabrication sans enlèvement de la matière
Cours fabrication sans enlèvement de la matièreseifallah Fetni
 
Propriétés des métaux
Propriétés des métaux Propriétés des métaux
Propriétés des métaux Rafael Nadal
 
CAHIER DE COURS 22-23-Bac.pdf
CAHIER DE COURS 22-23-Bac.pdfCAHIER DE COURS 22-23-Bac.pdf
CAHIER DE COURS 22-23-Bac.pdfWassimOudni
 
Cotation et Ajustement ESTEM.pdf
Cotation et Ajustement ESTEM.pdfCotation et Ajustement ESTEM.pdf
Cotation et Ajustement ESTEM.pdfhoussamsalma
 
Accouplements, embrayages, freins
Accouplements, embrayages, freinsAccouplements, embrayages, freins
Accouplements, embrayages, freinsrachidacc heraiz
 

Tendances (20)

Cours 1 matériaux
Cours 1 matériauxCours 1 matériaux
Cours 1 matériaux
 
Chapitre cotation dimensionnelle
Chapitre cotation dimensionnelleChapitre cotation dimensionnelle
Chapitre cotation dimensionnelle
 
Cours complet matériaux
Cours complet matériauxCours complet matériaux
Cours complet matériaux
 
Estampage MatriçAge ; Resumé
Estampage   MatriçAge ; ResuméEstampage   MatriçAge ; Resumé
Estampage MatriçAge ; Resumé
 
Diagramme de phase
Diagramme de phaseDiagramme de phase
Diagramme de phase
 
traitement thermique et thermochimique
traitement thermique et thermochimiquetraitement thermique et thermochimique
traitement thermique et thermochimique
 
Identification des métaux
Identification des métaux Identification des métaux
Identification des métaux
 
Cahier Meca 4 ST Part 1/2
Cahier Meca 4 ST Part 1/2Cahier Meca 4 ST Part 1/2
Cahier Meca 4 ST Part 1/2
 
Exercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseursExercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseurs
 
Assemblages vissés
Assemblages vissésAssemblages vissés
Assemblages vissés
 
Métaux et alliages non ferreux légers Al, Ti et Zn
Métaux et alliages non ferreux légers Al, Ti et ZnMétaux et alliages non ferreux légers Al, Ti et Zn
Métaux et alliages non ferreux légers Al, Ti et Zn
 
METROLOGIE ET CONTROLE QUALITE
METROLOGIE ET CONTROLE QUALITEMETROLOGIE ET CONTROLE QUALITE
METROLOGIE ET CONTROLE QUALITE
 
PROCÉDÉS D'ÉLABORATION DES PIÈCES MÉCANIQUES
PROCÉDÉS D'ÉLABORATION DES PIÈCES MÉCANIQUESPROCÉDÉS D'ÉLABORATION DES PIÈCES MÉCANIQUES
PROCÉDÉS D'ÉLABORATION DES PIÈCES MÉCANIQUES
 
Cours fabrication sans enlèvement de la matière
Cours fabrication sans enlèvement de la matièreCours fabrication sans enlèvement de la matière
Cours fabrication sans enlèvement de la matière
 
Propriétés des métaux
Propriétés des métaux Propriétés des métaux
Propriétés des métaux
 
CAHIER DE COURS 22-23-Bac.pdf
CAHIER DE COURS 22-23-Bac.pdfCAHIER DE COURS 22-23-Bac.pdf
CAHIER DE COURS 22-23-Bac.pdf
 
Cotation et Ajustement ESTEM.pdf
Cotation et Ajustement ESTEM.pdfCotation et Ajustement ESTEM.pdf
Cotation et Ajustement ESTEM.pdf
 
Cahier Meca 4 ST Part 1/2
Cahier Meca 4 ST Part 1/2Cahier Meca 4 ST Part 1/2
Cahier Meca 4 ST Part 1/2
 
Liaisons mécaniques
Liaisons mécaniquesLiaisons mécaniques
Liaisons mécaniques
 
Accouplements, embrayages, freins
Accouplements, embrayages, freinsAccouplements, embrayages, freins
Accouplements, embrayages, freins
 

En vedette

Principe de fonctionnement du moteur 4 temps
Principe de fonctionnement du moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement du moteur 4 temps
Principe de fonctionnement du moteur 4 tempsRafael Nadal
 
traitement mécanique et thermochimique
traitement mécanique et thermochimiquetraitement mécanique et thermochimique
traitement mécanique et thermochimiqueRafael Nadal
 
Traitement thermique des_aciers
Traitement thermique des_aciersTraitement thermique des_aciers
Traitement thermique des_aciersRafael Nadal
 
traitement de surface
traitement de surfacetraitement de surface
traitement de surfaceRafael Nadal
 
contrôle non destructif
contrôle non destructifcontrôle non destructif
contrôle non destructifRafael Nadal
 
contrôle non destructif
contrôle non destructifcontrôle non destructif
contrôle non destructifRafael Nadal
 
Chimie de polymère
Chimie de polymèreChimie de polymère
Chimie de polymèreRafael Nadal
 
Contrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasonsContrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasonsRafael Nadal
 
Diagrammes d'équilibre
Diagrammes d'équilibreDiagrammes d'équilibre
Diagrammes d'équilibreRafael Nadal
 
Chimie des matériaux
Chimie des matériauxChimie des matériaux
Chimie des matériauxRafael Nadal
 
Contrôle non destructif par Radiographie
Contrôle non destructif par RadiographieContrôle non destructif par Radiographie
Contrôle non destructif par RadiographieRafael Nadal
 
Cahier des charges des matériaux de restauration utilisés
Cahier des charges des matériaux de restauration utilisésCahier des charges des matériaux de restauration utilisés
Cahier des charges des matériaux de restauration utilisésRafael Nadal
 
Traitement superficiel des aciers
Traitement superficiel des aciersTraitement superficiel des aciers
Traitement superficiel des aciersRafael Nadal
 
les résines composites
les résines compositesles résines composites
les résines compositesRafael Nadal
 
Contrôle non destructif par magnétoscopie
Contrôle non destructif par magnétoscopieContrôle non destructif par magnétoscopie
Contrôle non destructif par magnétoscopieRafael Nadal
 

En vedette (19)

Principe de fonctionnement du moteur 4 temps
Principe de fonctionnement du moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement du moteur 4 temps
Principe de fonctionnement du moteur 4 temps
 
traitement mécanique et thermochimique
traitement mécanique et thermochimiquetraitement mécanique et thermochimique
traitement mécanique et thermochimique
 
Soudage
Soudage Soudage
Soudage
 
Traitement thermique des_aciers
Traitement thermique des_aciersTraitement thermique des_aciers
Traitement thermique des_aciers
 
traitement de surface
traitement de surfacetraitement de surface
traitement de surface
 
contrôle non destructif
contrôle non destructifcontrôle non destructif
contrôle non destructif
 
Métaux ferreux
Métaux  ferreuxMétaux  ferreux
Métaux ferreux
 
contrôle non destructif
contrôle non destructifcontrôle non destructif
contrôle non destructif
 
Cours moulage
Cours moulageCours moulage
Cours moulage
 
Chimie de polymère
Chimie de polymèreChimie de polymère
Chimie de polymère
 
Contrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasonsContrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasons
 
Diagrammes d'équilibre
Diagrammes d'équilibreDiagrammes d'équilibre
Diagrammes d'équilibre
 
Chimie des matériaux
Chimie des matériauxChimie des matériaux
Chimie des matériaux
 
Contrôle non destructif par Radiographie
Contrôle non destructif par RadiographieContrôle non destructif par Radiographie
Contrôle non destructif par Radiographie
 
Cahier des charges des matériaux de restauration utilisés
Cahier des charges des matériaux de restauration utilisésCahier des charges des matériaux de restauration utilisés
Cahier des charges des matériaux de restauration utilisés
 
Traitement superficiel des aciers
Traitement superficiel des aciersTraitement superficiel des aciers
Traitement superficiel des aciers
 
les résines composites
les résines compositesles résines composites
les résines composites
 
Contrôle non destructif par magnétoscopie
Contrôle non destructif par magnétoscopieContrôle non destructif par magnétoscopie
Contrôle non destructif par magnétoscopie
 
Les membranes
Les membranesLes membranes
Les membranes
 

Similaire à Désignation des matériaux métalliques

Td sd m-apprentisbtp-2013-14
Td sd m-apprentisbtp-2013-14Td sd m-apprentisbtp-2013-14
Td sd m-apprentisbtp-2013-14Mouna Souissi
 
Simon Lighting Ensembles - Kuma HID
Simon Lighting Ensembles - Kuma HIDSimon Lighting Ensembles - Kuma HID
Simon Lighting Ensembles - Kuma HIDMktlighting
 
1.1 introduction generale.pdf
1.1 introduction generale.pdf1.1 introduction generale.pdf
1.1 introduction generale.pdfbennoumaahmed89
 

Similaire à Désignation des matériaux métalliques (6)

Alliages dentaire
Alliages dentaire Alliages dentaire
Alliages dentaire
 
Td sd m-apprentisbtp-2013-14
Td sd m-apprentisbtp-2013-14Td sd m-apprentisbtp-2013-14
Td sd m-apprentisbtp-2013-14
 
04_acier.pdf
04_acier.pdf04_acier.pdf
04_acier.pdf
 
Simon Lighting Ensembles - Kuma HID
Simon Lighting Ensembles - Kuma HIDSimon Lighting Ensembles - Kuma HID
Simon Lighting Ensembles - Kuma HID
 
Les alliages dentaires
Les alliages dentairesLes alliages dentaires
Les alliages dentaires
 
1.1 introduction generale.pdf
1.1 introduction generale.pdf1.1 introduction generale.pdf
1.1 introduction generale.pdf
 

Plus de Rafael Nadal

(Cahier technique automobile) guy hubert electricité tome 1 - principe d...
(Cahier technique automobile) guy hubert   electricité   tome 1 -  principe d...(Cahier technique automobile) guy hubert   electricité   tome 1 -  principe d...
(Cahier technique automobile) guy hubert electricité tome 1 - principe d...Rafael Nadal
 
(Cahier technique automobile) guy hubert electricité tome 2 - batterie, ...
(Cahier technique automobile) guy hubert   electricité   tome 2 -  batterie, ...(Cahier technique automobile) guy hubert   electricité   tome 2 -  batterie, ...
(Cahier technique automobile) guy hubert electricité tome 2 - batterie, ...Rafael Nadal
 
Lu k cours_embrayage_2013
Lu k cours_embrayage_2013Lu k cours_embrayage_2013
Lu k cours_embrayage_2013Rafael Nadal
 
Management des entreprises_en_24_fiches
Management des entreprises_en_24_fichesManagement des entreprises_en_24_fiches
Management des entreprises_en_24_fichesRafael Nadal
 
Contrôle non destructif par Courants de Foucault
Contrôle non destructif par Courants de FoucaultContrôle non destructif par Courants de Foucault
Contrôle non destructif par Courants de FoucaultRafael Nadal
 

Plus de Rafael Nadal (9)

Manuel freins
Manuel freinsManuel freins
Manuel freins
 
(Cahier technique automobile) guy hubert electricité tome 1 - principe d...
(Cahier technique automobile) guy hubert   electricité   tome 1 -  principe d...(Cahier technique automobile) guy hubert   electricité   tome 1 -  principe d...
(Cahier technique automobile) guy hubert electricité tome 1 - principe d...
 
(Cahier technique automobile) guy hubert electricité tome 2 - batterie, ...
(Cahier technique automobile) guy hubert   electricité   tome 2 -  batterie, ...(Cahier technique automobile) guy hubert   electricité   tome 2 -  batterie, ...
(Cahier technique automobile) guy hubert electricité tome 2 - batterie, ...
 
Lu k cours_embrayage_2013
Lu k cours_embrayage_2013Lu k cours_embrayage_2013
Lu k cours_embrayage_2013
 
Management des entreprises_en_24_fiches
Management des entreprises_en_24_fichesManagement des entreprises_en_24_fiches
Management des entreprises_en_24_fiches
 
Emboutissage
EmboutissageEmboutissage
Emboutissage
 
cristallographie
cristallographiecristallographie
cristallographie
 
Contrôle non destructif par Courants de Foucault
Contrôle non destructif par Courants de FoucaultContrôle non destructif par Courants de Foucault
Contrôle non destructif par Courants de Foucault
 
moulage
moulagemoulage
moulage
 

Désignation des matériaux métalliques

  • 1. 1 DESIGNATION ET CLASSIFICATION DES ALLIAGES INDUSTRIELS 1)INTRODUCTION : Aciers désignés à partir de leur emploi et de leurs caractéristiques mécaniques et physiques. NF EN 10027-1 Aciers désignés à partir de leur composition chimique. NF EN 10020 Désignation des fontes. NF EN1560-1 Désignation des alliages légers moulés NF EN 1706 et corroyé NF EN 573. Désignation du cuivre affinés NF A 51-050 et des alliages de cuivre NF A 02-009. Désignation des alliages de nickel. Désignation des alliages de zinc NF A 02-004. Désignation des alliages de magnésium NF A 02-004. Désignation des alliages de titane.
  • 2. 2 2) ACIERS : Pour des besoins industriels, la norme à retenu deux groupes de désignation : -les aciers désignés à partir de leurs caractéristiques mécaniques et physiques (aciers pour façonnage ultérieur) ou les aciers désignés à partir de leur emploi ( fils, tôles, aciers revêtus…).GROUPE 1 -Les aciers désignés à partir de leur composition chimique. GROUPE 2 2.1)GROUPE 1 : Lettre Signification Valeur numérique E Acier de construction Re mini S Acier de construction y compris les aciers à grains fins Re mini Acier à haute résistance laminé à froid pour H emboutissage à froid Re mini P Acier pour appareil à pression Re mini D Acier pour formage à froid Degré d’emboutissage -2 * Re = limite élastique en N.mm ou en Mpa • Il existe d’autres lettres L,B,Y,etc.,pour plus d’informations, se référer à la norme • Dans le cas d’aciers livrés moulé la désignation est précédée de la lettre G ( ex : GS 235) Exemples : E335 : acier de construction mécanique ayant une limite élastique minimale de 335 Mpa S235 : acier de construction ayant une limite élastique minimale de 235 Mpa S 235 Lettre Valeur numérique Cf. tableau suivant Cette valeur désigne les propriétés mécaniques de l’acier ( Re)
  • 3. 3 2.2 GROUPE 2 : Nous distinguerons 4 cas : • Les aciers non alliés avec un pourcentage de manganèse inférieur à 1% à l’exclusion des aciers de décolletage : Sous groupe 2.1 aciers non alliés sauf aciers de décolletage. • Les aciers non alliés de teneur en manganèse supérieur à 1% et les aciers alliés pour lesquels la teneur d’aucun élément d’addition n’atteint 5% : Sous groupe 2.2 aciers faiblement alliés. • Les aciers alliés dont la teneur d’au moins un des éléments est supérieur ou égale à 5% : Sous groupe 2.3 aciers fortement alliés. • Les aciers alliés qui sont utilisé comme aciers d’outillage à coupe rapide : Sous groupe 2.4 aciers à coupe rapide. Elément d’addition Symbole chimique Teneur limite Symbole en % de masse métallurgique ALUMINIUM Al 0.10 A BORE B 0.0008 B COBALT Co 0.10 K CHROME Cr 0.30 C CUIVRE Cu 0.40 U MANGANESE Mn 1.65 M MOLYBDENE Mo 0.08 D NIOBIUM Nb 0.06 Nb NICKEL Ni 0.30 N PLOMB Pb 0.40 Pb SILICIUM Si 0.50 S SOUFRE S 0.05 F TITANE Ti 0.05 Ti TUNGTENE W 0.10 W VANADIUM V 0.10 V
  • 4. 4 Indice Signification Teneur maximale E en soufre spécifiée Fourchette en R soufre spécifié D Pour tréfilage de fils C Pour formage à froid S Pour ressorts U Pour outillage 2.2.1) : ACIER NON ALLIES AVEC Mn < 1% : • La désignation est précédée de la lettre G si la pièce est livrée moulée. • La désignation peut être suivis par un indice indiquant certaine propriétés de l’acier Exemple : C 35 Acier non allié spécial pour trempe et revenu contenant 0,35 % de C . 2.2.2) : ACIERS FAIBLEMENTS ALLIES : • Ce sont des aciers dans lesquels la teneur en élément d’addition est comprise entre les valeurs du tableau page 4 et 5%. • Si la teneur d’un élément d’addition ne peut pas dépasser 5% la somme des teneurs le peut. • Dans le cas ou la désignation requiert plusieurs valeurs, elles sont séparées par un trait d’union. Ils peuvent être suivi de la teneur en soufre en 1/100° de % C 22 Lettre Valeur numérique C 2 chiffres représentant le pourcentage de carbone en masse de l’acier multiplié par 100 34 Cr Mo 4
  • 5. 5 Valeur numérique Symboles chimiques Valeur numérique Cette valeur représente le Ce sont les symboles chimiques La valeur indique la teneur % pourcentage de carbone des éléments d’addition placés en masse des éléments d’addition multiplié par 100. dans l’ordre décroissant de leur depuis le premier symbole teneur chimique, cette teneur étant multipliée par un facteur donné. Voir tableau suivant. Cr Co Mn Ni Si W Al Be Cu Mo Nb Pb Ta Ti V Zr N P S B Pourcentage x 4 pourcentage x10 x100 x1000 COMPLEMENT : • A la suite de la désignation d’un acier non allié ou faiblement allié, on peut trouver les symboles qui désignent le degré de trempabilité. H : trempabilité normale HH : trempabilité maximale HL : trempabilité minimale • On peut de également trouver des symboles renseignant sur l’état de traitement de l’acier. U : brut A : adouci N : normalisé QT : trempé et revenu • Il existe d’autres possibilités de coder un état de livraison . ( Se reporter à la norme ) 2.2.3) ACIERS FORTEMENTS ALLIES : Un acier est considéré comme fortement allié si au moins un des éléments d’addition a une teneur supérieure à 5%. Lettre X Valeur numérique Symboles chimiques Valeur numérique Précise que Cette valeur représente Ce sont les symboles La valeur indique la l’alliage qui le pourcentage de chimiques des éléments teneur % en masse va être codé de carbone multiplié par d’addition placé dans des éléments d’addition est un acier 100 ( ici 0,08%) l’ordre décroissant de depuis le premier fortement leur teneur. Ici Cr , le symbole chimique . Ici allié chrome a une teneur > Cr = 18 % et Ni = 9 % . à Ni , le nickel . Les valeurs sont séparées par un tiret . X 8 Cr Ni 18-9
  • 6. 6 • Si une teneur n’est pas indiquée, elle est inférieure à 5 % • Exemple 2.2.4) : ACIERS A COUPE RAPIDE : Lettres HS Valeur n°1 N°2 N°3 N° 4 Cette lettre La première valeur La deuxième valeur La troisième valeur La quatrième valeur indique qu’il correspond au % correspond au % correspond au % correspond au % de d’un acier à de tungstène de molybdène de vanadium cobalt coupe rapide • L’ ordre est toujours le même, si un élément d’alliage n’est pas présent, on note 0. • Le pourcentage en carbone n’est pas indiqué. • La désignation peut être terminée par une série de lettres qui sont les symboles d’un traitement thermique particulier. ( ex : TQB : trempe étagée martensitique ). 3) FONTES 3.1) DESIGNATION SYMBOLIQUE DES FONTES : EN-GJ UNE OU DEUX LETTRES DERNIERE ZONE Indique qu’il s’agit Ces lettres indiquent : Peut être codé selon trois d’une fonte pour la première la structure variantes du graphite pour la seconde une structure particulière X X 8 Cr Ni 18-9 HS 7 - 4 - 2 - 5 EN-GJ L - 150
  • 7. 7 Première lettre : structure du Seconde lettre : macro ou micro graphite structure spécifiée L Lamellaire A Austénitique S Sphéroïdale F Ferritique M Graphite de recuit ( malléable) P Perlitique V Vermiculaire L Lédéburitique Y Structure spéciale Q Etat trempé N Absence de graphite T Etat trempé – revenu B Malléable à cœur noir W Malléable à cœur blanc 3.2) PREMIERE VARIANTE : EN-GJL NOMBRE PLUS LETTRE NOMBRE PLUS LETTRES Symboles représentatifs du Le nombre indique la résistance Le nombre seul représente type de fonte, ici graphite minimale à la traction. La l’allongement minimal exigé en % lamellaire. lettre indiquant le mode de le nombre suivi de RT et de LT prélèvement de l’éprouvette : représente la résilience à température S : échantillon coulé séparément ambiante ( Room Temp.) ou à basse U : échantillon attenant . température ( Low Temp.) C : échantillon prélevé sur pièce 3.3) DEUXIEME VARIANTE : EN-GJS H Symboles représentatifs du type Indique que la fonte est classée suivant sa dureté, suivie d’une de fonte ici graphite sphéroïdale lettre qui renseigne sur le type d’essai : ( B pour Brinell, V pour Vickers, R pour Rockwell ) et un nombre qui indique la dureté prescrite. EN-GJL - 400C - 150 RT EN-GJS - HB 180
  • 8. 8 3.4) TROISIEME VARIANTE : EN-GJN LETTRE X SUIVIE DE SYMBOLES Symboles représentatif du type Le système est rigoureusement le même que celui d’un acier allié de fonte ici sans graphite ( fonte blanche ) 3% de carbone, 9% de Cr, 5% de Ni et 2% de Si. 4) ALLIAGES LEGERS : • Ce sont des alliages ayant pour métal de base l’aluminium • La densité de l’aluminium est de 2,7 par rapport au fer de densité 7,86 d’où l’appellation d’alliages légers .Par analogie, on surnomme les alliages de magnésium alliages ultra-légers. • Le système de codage fait la distinction entre alliages moulés ( NF EN 1706 ) et alliages corroyés ( NF EN 573 ). 4.1) ALLIAGES D’ALUMINIUM MOULES : 4.1.1) DESIGNATION NUMERIQUE : EN A C 1° chiffre 2° chiffre 3° chiffre Symboles Symbole du Permet de classer la Permet de classer la Affectés en fonction représentatifs des moulage famille de l’alliage . sous famille de de la composition alliages ( C = Cast ) l’alliage chimique exacte de d’ aluminium l’alliage. GROUPE TYPE D’ALLIAGE 1 Aluminium affiné 2 Aluminium + cuivre 3 Aluminium + manganèse 4 Aluminium + silicium 5 Aluminium + magnésium 6 Aluminium + magnésium + silicium 7 Aluminium + zinc 8 Autres alliages d’aluminium EN-GJN - X300 Cr Ni 9-5-2 EN A C - 4 2 200
  • 9. 9 • Pour la classe 1 il s’agit d’aluminium affiné, les deux derniers chiffres indiquent le pourcentage de pureté en 1 /100 de % au delà de 99% ( Ex : 1090 = al affiné à 99,9% ) 4.1.2) DESIGNATION SYMBOLIQUE : EN A C SYMBOLE CHIMIQUE DERNIERE PARTIE Symboles Symbole du Permet d’identifier le métal Constitué des éléments d’addition représentatif des moulage de base de l’alliage rangés dans l’ordre décroissant de alliages leur concentration. Si le symbole est d’aluminium suivi d’un nombre, il s’agit de la concentration en % de cet élément 4.2) ALUMINIUM CORROYES : EN A W 1° chiffre 2° chiffre 3° et 4° chiffre Symboles Symbole Permet de classer Permet de déterminer Affectés en fonction Représentatif du corroyage la famille de l’alliage le nombre de de la composition des alliages modifications qu’à chimique de l’alliage d’aluminium subi l’alliage 5) ALLIAGES DE CUIVRE : La désignation des métaux cuivreux fait état de deux cas particulier. • Les cuivres affinés NF A 51-050 • Les alliages de cuivre NF A 02-009 EN A C - Al Cu4MgTi EN A W - 2 0 17
  • 10. 10 5.1) CUIVRES AFFINES : ( au moins 99,85%) Cu Caractères permettant de définir le type d’affinage ETP Affiné électrolytiquement , non désoxydé, conductivité garanti. FRHC Affiné thermiquement, non désoxydé, conductivité garanti Symbole FRTP Affiné thermiquement, non désoxydé, conductivité non garanti chimique DHP Affiné thermiquement ou électrolytiquement, phosphore résiduel fort. du cuivre DLP Affiné thermiquement ou électrolytiquement, phosphore résiduel faible. OF Désoxydé. OFE Exempt d’oxygène, haute pureté. 5.2) ALLIAGES DE CUIVRE : Cu Symboles chimiques placés dans l’ordre décroissant de leur teneur en masse suivi Symbole de la concentration en % de l’élément d’alliage. Si la teneur est inférieur à 1 %, chimique il n’est pas obligatoire de l’indiquer. du cuivre Dans certains cas, on note la teneur même si elle est inférieur à 1, en particulier pour différentier deux nuances voisines ( ex : CuAg0,05 et CuAg0,1) Les alliages à base de cuivre sont appelé cupro ( ex : CuBe2 = cupro-béryllium,) sauf le laiton (Cu- Zn ) et les bronzes ( Cu-Sn ). 5) LES ALLIAGES DE NICKEL : Ni Symboles chimiques placés dans l’ordre décroissant de leur teneur en masse suivi Symbole de la concentration en % de l’élément d’alliage. Le codage est identique aux chimique alliages de Cu , sauf qu’il existe un tiret après Ni du nickel Cu - ETP Cu Zn 39 Pb 2 Ni - Cu 35
  • 11. 11 6) LES ALLIAGES DE ZINC : Z Symboles métallurgiques placés dans l’ordre décroissant de leur teneur en masse Symbole suivit de la concentration en % de l’élément d’alliage. métallurgique du zinc 7) LES ALLIAGES DE MAGNESIUM : G Symboles métallurgiques placés dans l’ordre décroissant de leur teneur en masse Symbole suivit de la concentration en % de l’élément d’alliage. métallurgique du magnésium 8) LES ALLIAGES DE TITANE : T Symboles métallurgiques placés dans l’ordre décroissant de leur teneur e masse Symbole suivit de la concentration en % de l’élément. métallurgique du titane Z - A4 G G - A3 Z1 T - A3 Z1
  • 12. 12 9) LES EQUIVALENCES : Ancienne norme Nouvelle norme FONTES FGS 600-2 fonte à graphite sphéroïdal FGL 200 fonte à graphite lamellaire R en Mpa MB 400-3 fonte malléable à cœur blanc et MN 350-15 fonte malléable perlitique A % MP 500-3 fonte malléable perlitique ACIERS De construction général : E 36 aciers d’usage général } Re en Mpa S 235 Re en Mpa A 60 aciers de construction mécanique }R en Mpa E 295 De traitements thermiques Non alliés XC 38 0,38 % de carbone, ( trempe) C 38 XC42 TS 0,42 % de C. ( trempe superficielle) C 42 TS XC 10 0,1 % de C. ( cémentation ) C 10 XC 18 0,18 % de C. ( carbonitruration ) C 18 Faiblements alliés 35 CD 4 0,35 % de C. -1% de Cr.- du Mo 35 Cr Mo 4 ( Trempe à cœur) 16 NC 6 0,16 % de C. -1,5 % de Ni. - du Cr 16 Ni Cr 6 ( Cémentation) 45 SCD 6 0,45 % de C. -1,5 % de Si - du Cr – du Mo 45 Si Cr Mo 6 ( Acier à ressorts) 100 C 6 1 % de C. - 1,5 % de Cr 100 Cr 6 ( Acier à roulements) 35 CAD 6-12 0,35 % de C. - 1,5 % de Cr – 1,2% d’Al … 35 Cr Al Mo 6-12 (Nitruration) Fortements alliés Z 6 CN 18-09 0,06 % de C.- 18 % de Cr.- 9 % de Ni. X 6 Cr Ni 18-09 (Acier inox) Z 8 C17 0,08 % de C.- 17 % de Cr. X 8 Cr 17 (Acier inox) Z 200 C 13 2 % de C.- 13 % de Cr. X 200 Cr 13