SlideShare une entreprise Scribd logo
Géographie
Première partie : comprendre les territoires
de proximité
 Notion de « territoire de proximité » : (définition p 14)
territoires qui nous sont familiers, avec un environnement et
des paysages connus. Nous y exerçons nos activités
quotidiennes, nous y avons des repères, des habitudes, des
relations.
EPCI
LOI SRUPDU
PADD
CPER
PLU
SCOT
 Au contraire de ce qui
vient d’être dit, la plupart
de ces sigles ne vous
disent rien. Ce sont
pourtant des instances ou
des outils importants, car
ils vont déterminer la
façon dont les territoires
de proximité évolueront
dans les années à venir.
Chapitre 1 : Approche des territoires du
quotidien
Les territoires du quotidien (ou de « proximité ») sont des territoires qui nous
sont familiers, avec un environnement et des paysages connus. Nous y
exerçons nos activités quotidiennes, nous y avons des repères, des habitudes,
des relations.
Ces territoires sont structurés par des collectivités territoriales, qui vont de
l’échelle de la commune à celle de la région, et qui ont acquis des
prérogatives croissantes depuis les lois de décentralisation de 1982.
Dans quelle mesure les collectivités territoriales ont-elles véritablement le
pouvoir d’aménager les territoires du quotidien ?
I) Etude de cas : le pôle mécanique
A) Un aménagement de grande ampleur
Lancé en 1996, le pôle
mécanique occupe 90
hectares en proche
périphérie d’Alès, en partie
sur d’anciens terrains miniers
(Vallon de Fontanes).
Il se compose de plusieurs
pistes (principalement :
karting, rallye, vitesse,
construites entre 1998 et
2002) et de 8000 m² de
locaux, achevés en 2007.
B) Au cœur des objectifs : la reconversion économique d’Alès
• La création du pôle
mécanique vise à
inverser la tendance à la
désindustrialisation liée
à la fermeture des
mines dans le bassin
alésien.
• Pour ce faire, le pôle mécanique repose sur une idée inédite en France : créer
une synergie entre :
-des organismes de formation au sport mécanique
-les entreprises existantes
-la section de recherche de l’Ecole des Mines d’Alès
• Ses activités principales sont :
-les essais industriels des
entreprises présentes sur le
site
-la pratique de loisirs autour des
sports mécaniques
-l’organisation de manifestations
sportives et de compétitions
60 entreprises et 900 emplois gravitent autour de cet aménagement.
C) Acteurs et enjeux : l’aménagement à ses
différentes échelles
• Financements : les principaux financeurs publics sont
l’Etat (en particulier les crédits liés à l’aménagement du
territoire), Charbonnages de France (FIBM), l’UE
(FEDER), le Conseil Régional LR et le Conseil Général du
Gard.
Alès (puis le Grand Alès) n’a payé que 20% des 15 M
d’euros qu’ont coûtés les travaux.
• La gestion du pôle mécanique est assurée par l’EPCI du
Grand Alès. Il est en outre depuis 2004 labellisé
Système Productif Local par la DATAR (Délégation
interministérielle à l'aménagement du territoire et à
l'attractivité régionale), ce qui concrètement rapporte
des financements supplémentaires.
• Des protections anti-bruit ont dû être installées suite
aux protestations des riverains
Au final, même s’il est difficile de statuer car les données disponibles ne sont pas
très objectives, il semble que cet aménagement soit un succès.
Construction d’un schéma de synthèse
« Un aménagement proche du lycée : le pôle mécanique d’Alès »
• Un aménagement conçu pour enrayer la désindustrialisation liée à la
fermeture des mines
- les vestiges du passé minier : le pôle symbolise une volonté de « tourner
la page » des mines tout en valorisant la culture industrielle
- le site du pôle mécanique : sur un ancien site minier, il regroupe :
3 circuits (kart, vitesse, rallye)
des locaux pour les professionnels utilisant les pistes et pour accueillir le
public
des collines boisées ceinturent le site et l’isolent du reste de
l’agglomération
- axes routiers permettant une connexion convenable au reste de la France
(cependant N 106 vétuste vers l’A 75)
Vers Nîmes, A9
Vers A7, Lyon, Paris
A 75, Clermont-
Ferrand
• Des décideurs locaux épaulés par des financements à plusieurs échelles et
l’implication de partenaires multiples
le Grand Alès : le décideur
des financements à toutes les échelles représentant 80% du coût de
construction
des partenaires très divers : Ecole des Mines, Pôle espoir moto cross,
60 entreprises
UE…
Partenaires
Vers Nîmes, A9
Vers A7, Lyon, Paris
A 75, Clermont-
Ferrand
Grand
Alès
UE, Etat (FIBM),
Région,
Département…
€
Partenaires
institutionnels et
entreprises privées
• Des retombées globalement positives
900 emplois directs ou indirects
des rentrées d’argent pour le Grand Alès
un meilleur rayonnement pour le bassin d’Alès
mais des nuisances sonores…
…qui ont imposé la construction de 2 murs anti-bruit
Vers Nîmes, A9
Vers A7, Lyon, Paris
A 75, Clermont-
Ferrand
Grand
Alès
UE, Etat (FIBM),
Région,
Département…
€
Partenaires
institutionnels et
entreprises privées
II) Acteurs et enjeux de l’aménagement du
territoire
Définition : l’aménagement désigne l’ensemble des actions publiques qui
tendent à assurer le développement des territoires tout en évitant les
déséquilibres trop marqués
A) Des acteurs multiples…
1) Les différentes collectivités territoriales françaises ont
chacune une histoire bien spécifique
• Les communes
C’est durant la Révolution française que leur statut a été uniformisé, et
qu’elles acquièrent la mission de gérer l’état civil, en remplacement de
l’Eglise. C’est une des raisons pour lesquelles les Français y sont très
attachés.
90 % d’entre elles
ont conservé les
mêmes limites
depuis la
Révolution : on en
compte 36500, ce
qui représente
presque la moitié
du nombre total
des communes de
l’UE à 27 !
C’est vraiment une
spécificité forte
(héritée d’une
période où la
France avait une
densité supérieure
à celle de ses
voisins).
• Les départements
Ils sont eux aussi hérités de la Révolution française, qui les créa dans un souci
d’efficacité administrative.
Le critère pour leur taille était
que le chef-lieu soit accessible
depuis n’importe quel point
en moins d’une journée de
cheval, donc que les citoyens
puissent accéder facilement à
l’Etat, représenté par le
préfet.
Mais, dans une France très
centralisée, le département
fut surtout un moyen de
pouvoir contrôler facilement
le territoire depuis Paris,
grâce aux préfets et aux sous-
préfets.
Le département reste un territoire de proximité auquel les Français sont
attachés, et la « journée de cheval » a été remplacée par « l’heure de
voiture »… où l’on peut lire le n° du département !
• Les régions
Elles sont beaucoup plus récentes (1960). Elles ont été d’emblées crées dans
un souci d’aménagement du territoire, autour de grandes villes. Beaucoup
d’entre elles ont été créées de toutes pièces mais font désormais partie
du quotidien des Français (voir chap. 2).
 Les lois de décentralisation de 1982 ont donné à toutes ces collectivités
territoriales des pouvoirs d’aménagement, qui ont été récemment remis à
plat :
2) La réforme territoriale de 2010 redistribue les cartes
Elle vise à :
• Éviter les interférences entre les différents acteurs
La réforme prévoit de limiter la clause de compétence générale aux seules
communes. La région ou le département ne peuvent plus se concurrencer
sur un même objectif. (doc 1 p 33)
• Promouvoir les « territoires de projets »
 Voir le doc 1 p 33 et le connaître, même s’il n’est pas exhaustif
 Voir le doc p 73
B) L’action des collectivités territoriales dans
l’aménagement des territoires du quotidien : des
missions complémentaires
1) Région et département : une meilleure articulation
• la Région est confirmée dans
son rôle essentiel d’aménageur
des territoires du quotidien :
TER, lycées, ou aéroports sont
de son ressort.
Elle élabore des Contrats de Projet
Etat-Région qui lui permettent
de faire financer une partie de
ses projets par l’Etat.
Elle reçoit aussi des financements
européens, toujours pour des
projets.
• Le département survit, mais il est mieux articulé avec la région : à partir
de 2014, les conseillers territoriaux siègeront au département et à la
région.
Il reste un acteur
important de
l’aménagement des
territoires de
proximité : les
collèges, ou encore le
réseau routier
départemental sont à
sa charge. A noter :
dans le Gard, depuis
2005, le département
doit en plus gérer 170
km de routes
nationales déclassées
(dont la N 110 Alès-
Montpellier devenue
D 6110) soit au total
4485 km de routes !
2) La montée en puissance des EPCI
•L’invention des EPCI
La création des EPCI a été fortement encouragée par l’Etat à partir de 1999,
et toutes les communes devront toutes avoir intégré un EPCI avant 2014.
Les EPCI ont permis de garder les communes (donc de ne fâcher personne…)
tout en leur prenant la plupart de leurs pouvoirs : ce fut une manœuvre
habile !
Ces EPCI peuvent être formés de
communes de départements et
de régions différentes.
On distingue 3 échelles :
* les communautés de communes : ce sont des regroupements de
plusieurs communes, sans seuil particulier
* Les communautés d’agglomération regroupent un ensemble de plus de
50 000 habitants autour d’une ville centrale de plus de 15 000 habitants.
Ex : le Grand Alès
* Les communautés urbaines sont des ensembles d’au moins 500
000 habitants en théorie
• Les EPCI sont désormais aux commandes de l’aménagement
Les communes ne gardent un rôle qu’au travers des EPCI
Le changement d’échelle est manifeste : on peut s’appuyer sur l’exemple de
l’occupation de l’espace :
-avant, chaque commune aménageait son territoire sans se soucier de la
commune voisine
-désormais un Schéma de Cohérence Territoriale est élaboré à l’échelle de
plusieurs EPCI, et le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de chaque commune doit
être cohérent avec ce SCOT…
…dont le périmètre
peut s’appliquer sur
plusieurs dizaines de
communes !
Ces EPCI ont vu leurs compétences et leurs moyens progresser depuis 10 ans,
car ils sont vus comme des territoires de projets, pertinents.
Cependant, ils sont aussi tributaires de logiques politiciennes, et leur
découpage n’a pas toujours une grande pertinence géographique : l’absence
de Cendras, d’Anduze, de Deaux ou de Saint Julien dans le Grand Alès
atténue sa pertinence.
 On assiste donc à une tentative de rationalisation de l’aménagement des
territoires du quotidien, qui est à mettre en relation avec la complexité des
enjeux
C) Aménager les territoires de proximité oblige à
concilier des enjeux très divers
1) Des impératifs nombreux
•Les aménageurs doivent assurer la compétitivité et l’attractivité des
territoires dans un contexte de mondialisation, mais également veiller à ce
que ce développement se fasse de manière « durable », c’est-à-dire en
améliorant la cohésion sociale et respecte l’environnement.
•Le PLU doit ainsi intégrer divers points de la loi SRU :
-20 % de logements sociaux
-PADD (projet d’aménagement et de développement durable)
-PDU (plan de déplacement urbain, obligatoire sans les villes > 100000
habitants)
• Exemples pris dans nos territoires de proximité :
 Si l’on prend l’exemple d’Alès, on peut constater que certains
aménagements sont bel et bien « durables »
Par exemple, le nouvel hôpital apporte :
-apporte un mieux être pour l’ensemble de la population
-donne une meilleure image de la ville, ce qui la rend plus attractive
économiquement
-a été construit selon des normes de respect de l’environnement strictes
 En revanche, le côté « durable » du pôle mécanique est moins évident…
2) Proximité et citoyenneté
Comme les décisions sont prises au niveau local, les populations concernées
participent de plus en plus aux débats.
Sur des projets créant des nuisances (centre de tri de déchets, autoroute, …)
les oppositions sont souvent fortes, on parle alors de NIMBY (not in my
backyard).
Conclusion :
Le pouvoir d’aménagement des collectivités territoriales est
aujourd’hui très important, grâce à l’articulation avec l’Etat et
l’UE. La nécessité d’aménager au plus près des besoins des
populations et en fonction des spécificités locales a rendu les
collectivités territoriales indispensables en matière
d’aménagement.
G1 chap 1 sur 2 approche des territoires du quotidien
G1 chap 1 sur 2 approche des territoires du quotidien
G1 chap 1 sur 2 approche des territoires du quotidien

Contenu connexe

Tendances

Nogent sur-marne-vote-son-budget-municipal-2011
Nogent sur-marne-vote-son-budget-municipal-2011Nogent sur-marne-vote-son-budget-municipal-2011
Nogent sur-marne-vote-son-budget-municipal-2011Marc Arazi
 
Habiter la France : la région Picardie
Habiter la France : la région PicardieHabiter la France : la région Picardie
Habiter la France : la région Picardie
Céline Langlet
 
La roche s foron 060310-3
La roche s foron 060310-3La roche s foron 060310-3
La roche s foron 060310-3sequoia74
 
La roches foron
La roches foronLa roches foron
La roches foron
AMMDuval
 
La france, un territoire sous influence urbaine
La france, un territoire sous influence urbaineLa france, un territoire sous influence urbaine
La france, un territoire sous influence urbainetperisse
 
Travail de mandataire 2010
Travail de mandataire 2010Travail de mandataire 2010
Travail de mandataire 2010Michel Péters
 
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidats
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidatsLurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidats
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidatsMarc Arazi
 
Correction la france, un territoire sous influence urbaine
Correction la france, un territoire sous influence urbaineCorrection la france, un territoire sous influence urbaine
Correction la france, un territoire sous influence urbainetperisse
 
La france, un territoire sous influence urbaine
La france, un territoire sous influence urbaineLa france, un territoire sous influence urbaine
La france, un territoire sous influence urbainetperisse
 
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Alain Dejour
 
La nature des zones périurbaines et des banlieues en matière de mobilités du ...
La nature des zones périurbaines et des banlieues en matière de mobilités du ...La nature des zones périurbaines et des banlieues en matière de mobilités du ...
La nature des zones périurbaines et des banlieues en matière de mobilités du ...
The Shift Project
 
Lisea Express - n°2 - Mars 2012
Lisea Express - n°2 - Mars 2012Lisea Express - n°2 - Mars 2012
Lisea Express - n°2 - Mars 2012
LISEA
 
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
ATECITSFRANCE
 
Dynamiques Intercommunales ENSSIB 08 juin 2011
Dynamiques Intercommunales ENSSIB 08 juin 2011Dynamiques Intercommunales ENSSIB 08 juin 2011
Dynamiques Intercommunales ENSSIB 08 juin 2011Renaud AIOUTZ
 
Travailleur programme élection 2018
Travailleur programme élection 2018Travailleur programme élection 2018
Travailleur programme élection 2018
pshuy
 

Tendances (16)

Nogent sur-marne-vote-son-budget-municipal-2011
Nogent sur-marne-vote-son-budget-municipal-2011Nogent sur-marne-vote-son-budget-municipal-2011
Nogent sur-marne-vote-son-budget-municipal-2011
 
Habiter la France : la région Picardie
Habiter la France : la région PicardieHabiter la France : la région Picardie
Habiter la France : la région Picardie
 
La roche s foron 060310-3
La roche s foron 060310-3La roche s foron 060310-3
La roche s foron 060310-3
 
La roches foron
La roches foronLa roches foron
La roches foron
 
La france, un territoire sous influence urbaine
La france, un territoire sous influence urbaineLa france, un territoire sous influence urbaine
La france, un territoire sous influence urbaine
 
Travail de mandataire 2010
Travail de mandataire 2010Travail de mandataire 2010
Travail de mandataire 2010
 
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidats
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidatsLurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidats
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidats
 
Correction la france, un territoire sous influence urbaine
Correction la france, un territoire sous influence urbaineCorrection la france, un territoire sous influence urbaine
Correction la france, un territoire sous influence urbaine
 
La france, un territoire sous influence urbaine
La france, un territoire sous influence urbaineLa france, un territoire sous influence urbaine
La france, un territoire sous influence urbaine
 
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
 
Réforme territoriale ABF GIF 06 octobre 2011
Réforme territoriale ABF GIF 06 octobre 2011Réforme territoriale ABF GIF 06 octobre 2011
Réforme territoriale ABF GIF 06 octobre 2011
 
La nature des zones périurbaines et des banlieues en matière de mobilités du ...
La nature des zones périurbaines et des banlieues en matière de mobilités du ...La nature des zones périurbaines et des banlieues en matière de mobilités du ...
La nature des zones périurbaines et des banlieues en matière de mobilités du ...
 
Lisea Express - n°2 - Mars 2012
Lisea Express - n°2 - Mars 2012Lisea Express - n°2 - Mars 2012
Lisea Express - n°2 - Mars 2012
 
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
 
Dynamiques Intercommunales ENSSIB 08 juin 2011
Dynamiques Intercommunales ENSSIB 08 juin 2011Dynamiques Intercommunales ENSSIB 08 juin 2011
Dynamiques Intercommunales ENSSIB 08 juin 2011
 
Travailleur programme élection 2018
Travailleur programme élection 2018Travailleur programme élection 2018
Travailleur programme élection 2018
 

En vedette

A+ hardware initial course by diploma pk .com
A+ hardware initial course by diploma pk .comA+ hardware initial course by diploma pk .com
A+ hardware initial course by diploma pk .comShahid Ali
 
J1 v2 4_pages Mouvement utopia : la feuille de choux
J1 v2 4_pages Mouvement   utopia  : la feuille de choux J1 v2 4_pages Mouvement   utopia  : la feuille de choux
J1 v2 4_pages Mouvement utopia : la feuille de choux Fanny Despouys
 
Et si on se mettait tous à la technique du Magicien d'Oz?
Et si on se mettait tous à la technique du Magicien d'Oz?Et si on se mettait tous à la technique du Magicien d'Oz?
Et si on se mettait tous à la technique du Magicien d'Oz?
Cornelia Laros
 
ACS - Les sciences participatives - Living Lab de Montréal (Mai 2016)
ACS - Les sciences participatives - Living Lab de Montréal (Mai 2016)ACS - Les sciences participatives - Living Lab de Montréal (Mai 2016)
ACS - Les sciences participatives - Living Lab de Montréal (Mai 2016)
Living Lab de Montréal
 
Formation eTourisme : Comment vendre sur internet ?
Formation eTourisme : Comment vendre sur internet ?Formation eTourisme : Comment vendre sur internet ?
Formation eTourisme : Comment vendre sur internet ?
Jérôme Avner MAMAN
 
F1.révision pour l'examen.printemps.2013
F1.révision pour l'examen.printemps.2013F1.révision pour l'examen.printemps.2013
F1.révision pour l'examen.printemps.2013jenniferweeks
 
TP cle usb boot pod4
TP cle usb boot pod4TP cle usb boot pod4
TP cle usb boot pod4
mickaelday
 
Tarifa daikinn 2015
Tarifa daikinn 2015Tarifa daikinn 2015
Tarifa daikinn 2015
Precio Calderas
 
Le carnet de l'Economie Circulaire
Le carnet de l'Economie CirculaireLe carnet de l'Economie Circulaire
Le carnet de l'Economie Circulaire
StephaneZeOgier
 
Quelques conseils utiles sur identifier des criteres indispensables en chemin...
Quelques conseils utiles sur identifier des criteres indispensables en chemin...Quelques conseils utiles sur identifier des criteres indispensables en chemin...
Quelques conseils utiles sur identifier des criteres indispensables en chemin...
jegidug12
 
Football : l’Inde investit en Europe
Football : l’Inde investit en EuropeFootball : l’Inde investit en Europe
Football : l’Inde investit en Europe
David Métreau
 
Moi, je m'implique!
Moi, je m'implique!Moi, je m'implique!
Arroz con leche ana y maría
Arroz con leche ana y maríaArroz con leche ana y maría
Arroz con leche ana y maríaevaleger
 
La sauvegarde de l'i phone verser mac
La sauvegarde de l'i phone verser macLa sauvegarde de l'i phone verser mac
La sauvegarde de l'i phone verser mac
AcelinNicole
 
1304 presentation formation_moodle_pe
1304 presentation formation_moodle_pe1304 presentation formation_moodle_pe
1304 presentation formation_moodle_peYves Kstl
 
Manual balay encimera 3eb715xr
Manual balay   encimera 3eb715xrManual balay   encimera 3eb715xr
Manual balay encimera 3eb715xr
Alsako Electrodomésticos
 
Apresentação em francês das frutas
Apresentação em francês das frutasApresentação em francês das frutas
Apresentação em francês das frutasiran brito
 
Actus de bordeaux par michel ohayon
Actus de bordeaux par michel ohayonActus de bordeaux par michel ohayon
Actus de bordeaux par michel ohayon
Michel Ohayon
 
Démarche de planification
Démarche de planificationDémarche de planification
Démarche de planificationvisitarathy
 

En vedette (20)

A+ hardware initial course by diploma pk .com
A+ hardware initial course by diploma pk .comA+ hardware initial course by diploma pk .com
A+ hardware initial course by diploma pk .com
 
J1 v2 4_pages Mouvement utopia : la feuille de choux
J1 v2 4_pages Mouvement   utopia  : la feuille de choux J1 v2 4_pages Mouvement   utopia  : la feuille de choux
J1 v2 4_pages Mouvement utopia : la feuille de choux
 
Et si on se mettait tous à la technique du Magicien d'Oz?
Et si on se mettait tous à la technique du Magicien d'Oz?Et si on se mettait tous à la technique du Magicien d'Oz?
Et si on se mettait tous à la technique du Magicien d'Oz?
 
ACS - Les sciences participatives - Living Lab de Montréal (Mai 2016)
ACS - Les sciences participatives - Living Lab de Montréal (Mai 2016)ACS - Les sciences participatives - Living Lab de Montréal (Mai 2016)
ACS - Les sciences participatives - Living Lab de Montréal (Mai 2016)
 
Formation eTourisme : Comment vendre sur internet ?
Formation eTourisme : Comment vendre sur internet ?Formation eTourisme : Comment vendre sur internet ?
Formation eTourisme : Comment vendre sur internet ?
 
F1.révision pour l'examen.printemps.2013
F1.révision pour l'examen.printemps.2013F1.révision pour l'examen.printemps.2013
F1.révision pour l'examen.printemps.2013
 
TP cle usb boot pod4
TP cle usb boot pod4TP cle usb boot pod4
TP cle usb boot pod4
 
Tarifa daikinn 2015
Tarifa daikinn 2015Tarifa daikinn 2015
Tarifa daikinn 2015
 
Le carnet de l'Economie Circulaire
Le carnet de l'Economie CirculaireLe carnet de l'Economie Circulaire
Le carnet de l'Economie Circulaire
 
Quelques conseils utiles sur identifier des criteres indispensables en chemin...
Quelques conseils utiles sur identifier des criteres indispensables en chemin...Quelques conseils utiles sur identifier des criteres indispensables en chemin...
Quelques conseils utiles sur identifier des criteres indispensables en chemin...
 
Football : l’Inde investit en Europe
Football : l’Inde investit en EuropeFootball : l’Inde investit en Europe
Football : l’Inde investit en Europe
 
Moi, je m'implique!
Moi, je m'implique!Moi, je m'implique!
Moi, je m'implique!
 
Entrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialEntrepreneuriat social
Entrepreneuriat social
 
Arroz con leche ana y maría
Arroz con leche ana y maríaArroz con leche ana y maría
Arroz con leche ana y maría
 
La sauvegarde de l'i phone verser mac
La sauvegarde de l'i phone verser macLa sauvegarde de l'i phone verser mac
La sauvegarde de l'i phone verser mac
 
1304 presentation formation_moodle_pe
1304 presentation formation_moodle_pe1304 presentation formation_moodle_pe
1304 presentation formation_moodle_pe
 
Manual balay encimera 3eb715xr
Manual balay   encimera 3eb715xrManual balay   encimera 3eb715xr
Manual balay encimera 3eb715xr
 
Apresentação em francês das frutas
Apresentação em francês das frutasApresentação em francês das frutas
Apresentação em francês das frutas
 
Actus de bordeaux par michel ohayon
Actus de bordeaux par michel ohayonActus de bordeaux par michel ohayon
Actus de bordeaux par michel ohayon
 
Démarche de planification
Démarche de planificationDémarche de planification
Démarche de planification
 

Similaire à G1 chap 1 sur 2 approche des territoires du quotidien

cours
courscours
cours
houizot
 
Réforme territoriale et bibliothèques
Réforme territoriale et bibliothèquesRéforme territoriale et bibliothèques
Réforme territoriale et bibliothèques
Flora Gousset
 
La réforme territoriale : Périmètres, compétences, devenir des personnels : o...
La réforme territoriale : Périmètres, compétences, devenir des personnels : o...La réforme territoriale : Périmètres, compétences, devenir des personnels : o...
La réforme territoriale : Périmètres, compétences, devenir des personnels : o...
Dominique Lahary
 
Intercommunalité - symbole de la dérive des finances locales
Intercommunalité - symbole de la dérive des finances localesIntercommunalité - symbole de la dérive des finances locales
Intercommunalité - symbole de la dérive des finances locales
Fondation iFRAP
 
Cnfpt vitrine les+dépenses territoriales
Cnfpt vitrine les+dépenses territorialesCnfpt vitrine les+dépenses territoriales
Cnfpt vitrine les+dépenses territoriales
Dominique Gayraud
 
La recomposition territoriale des intercommunalités, regard sur l'Ile-de-Fran...
La recomposition territoriale des intercommunalités, regard sur l'Ile-de-Fran...La recomposition territoriale des intercommunalités, regard sur l'Ile-de-Fran...
La recomposition territoriale des intercommunalités, regard sur l'Ile-de-Fran...
Cap'Com
 
Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015
Jean Jacques Gourhan
 
Chapitre 5 sytème de government local - Cours Licence de Génie Civil- Génie U...
Chapitre 5 sytème de government local - Cours Licence de Génie Civil- Génie U...Chapitre 5 sytème de government local - Cours Licence de Génie Civil- Génie U...
Chapitre 5 sytème de government local - Cours Licence de Génie Civil- Génie U...
Isam Shahrour
 
Présentation interco Seine Aval (document de synthèse)
Présentation interco Seine Aval (document de synthèse)Présentation interco Seine Aval (document de synthèse)
Présentation interco Seine Aval (document de synthèse)
Frédéric GASNIER
 
Présentation exploration Sharitories - Le Lab
Présentation exploration Sharitories - Le LabPrésentation exploration Sharitories - Le Lab
Présentation exploration Sharitories - Le Lab
Le Lab OuiShare x Chronos
 
Cantonales 2015 Fontaine Vercors
Cantonales 2015 Fontaine VercorsCantonales 2015 Fontaine Vercors
Cantonales 2015 Fontaine Vercors
Cantonales2015FontaineVercors
 
Les établissements publics fonciers locaux unis pour défendre leur action
Les établissements publics fonciers locaux unis pour défendre leur action Les établissements publics fonciers locaux unis pour défendre leur action
Les établissements publics fonciers locaux unis pour défendre leur action
Département Loire-Atlantique
 
Energie & régions Master 2 ENR
Energie & régions   Master 2 ENREnergie & régions   Master 2 ENR
Energie & régions Master 2 ENRVampouille
 
Energie & Régions - Master 2 enr
Energie & Régions  - Master 2 enrEnergie & Régions  - Master 2 enr
Energie & Régions - Master 2 enrVampouille
 
La région
La régionLa région
La régionmlaugel
 
Présentation du contrat de ville 2015 2020
Présentation du contrat de ville 2015 2020Présentation du contrat de ville 2015 2020
Présentation du contrat de ville 2015 2020
Jean Jacques Gourhan
 
Renouv
RenouvRenouv
Renouv
kaka-archi
 
Urbanisme Neuville sur Saône : Association de quartier
Urbanisme Neuville sur Saône : Association de quartierUrbanisme Neuville sur Saône : Association de quartier
Urbanisme Neuville sur Saône : Association de quartier
BienVivreAuCugnet
 
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
Sandrine Bochet
 

Similaire à G1 chap 1 sur 2 approche des territoires du quotidien (20)

cours
courscours
cours
 
Réforme territoriale et bibliothèques
Réforme territoriale et bibliothèquesRéforme territoriale et bibliothèques
Réforme territoriale et bibliothèques
 
La réforme territoriale : Périmètres, compétences, devenir des personnels : o...
La réforme territoriale : Périmètres, compétences, devenir des personnels : o...La réforme territoriale : Périmètres, compétences, devenir des personnels : o...
La réforme territoriale : Périmètres, compétences, devenir des personnels : o...
 
Intercommunalité - symbole de la dérive des finances locales
Intercommunalité - symbole de la dérive des finances localesIntercommunalité - symbole de la dérive des finances locales
Intercommunalité - symbole de la dérive des finances locales
 
Cnfpt vitrine les+dépenses territoriales
Cnfpt vitrine les+dépenses territorialesCnfpt vitrine les+dépenses territoriales
Cnfpt vitrine les+dépenses territoriales
 
La recomposition territoriale des intercommunalités, regard sur l'Ile-de-Fran...
La recomposition territoriale des intercommunalités, regard sur l'Ile-de-Fran...La recomposition territoriale des intercommunalités, regard sur l'Ile-de-Fran...
La recomposition territoriale des intercommunalités, regard sur l'Ile-de-Fran...
 
Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015
 
Chapitre 5 sytème de government local - Cours Licence de Génie Civil- Génie U...
Chapitre 5 sytème de government local - Cours Licence de Génie Civil- Génie U...Chapitre 5 sytème de government local - Cours Licence de Génie Civil- Génie U...
Chapitre 5 sytème de government local - Cours Licence de Génie Civil- Génie U...
 
Présentation interco Seine Aval (document de synthèse)
Présentation interco Seine Aval (document de synthèse)Présentation interco Seine Aval (document de synthèse)
Présentation interco Seine Aval (document de synthèse)
 
Présentation exploration Sharitories - Le Lab
Présentation exploration Sharitories - Le LabPrésentation exploration Sharitories - Le Lab
Présentation exploration Sharitories - Le Lab
 
EP4 Jean Michel VINCENT
EP4 Jean Michel VINCENTEP4 Jean Michel VINCENT
EP4 Jean Michel VINCENT
 
Cantonales 2015 Fontaine Vercors
Cantonales 2015 Fontaine VercorsCantonales 2015 Fontaine Vercors
Cantonales 2015 Fontaine Vercors
 
Les établissements publics fonciers locaux unis pour défendre leur action
Les établissements publics fonciers locaux unis pour défendre leur action Les établissements publics fonciers locaux unis pour défendre leur action
Les établissements publics fonciers locaux unis pour défendre leur action
 
Energie & régions Master 2 ENR
Energie & régions   Master 2 ENREnergie & régions   Master 2 ENR
Energie & régions Master 2 ENR
 
Energie & Régions - Master 2 enr
Energie & Régions  - Master 2 enrEnergie & Régions  - Master 2 enr
Energie & Régions - Master 2 enr
 
La région
La régionLa région
La région
 
Présentation du contrat de ville 2015 2020
Présentation du contrat de ville 2015 2020Présentation du contrat de ville 2015 2020
Présentation du contrat de ville 2015 2020
 
Renouv
RenouvRenouv
Renouv
 
Urbanisme Neuville sur Saône : Association de quartier
Urbanisme Neuville sur Saône : Association de quartierUrbanisme Neuville sur Saône : Association de quartier
Urbanisme Neuville sur Saône : Association de quartier
 
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
 

Plus de Compagnonjbd

H 3 chap 1 et 2 totalitarismes
H 3 chap 1 et 2 totalitarismesH 3 chap 1 et 2 totalitarismes
H 3 chap 1 et 2 totalitarismesCompagnonjbd
 
Religion and society beginning of the lesson
Religion and society beginning of the lessonReligion and society beginning of the lesson
Religion and society beginning of the lesson
Compagnonjbd
 
Territories in globalization
Territories in globalizationTerritories in globalization
Territories in globalization
Compagnonjbd
 
A globalized product_oil
A globalized product_oilA globalized product_oil
A globalized product_oil
Compagnonjbd
 
Tst2s g1 les territoires dans la mondialisation
Tst2s g1 les territoires dans la mondialisationTst2s g1 les territoires dans la mondialisation
Tst2s g1 les territoires dans la mondialisationCompagnonjbd
 
2 ts usa depuis 1918
2 ts usa depuis 19182 ts usa depuis 1918
2 ts usa depuis 1918Compagnonjbd
 
Globalization agents flows networks
Globalization agents flows networksGlobalization agents flows networks
Globalization agents flows networks
Compagnonjbd
 
H1 chap 2 sur 2 mutations des sociétés
H1 chap 2 sur 2 mutations des sociétésH1 chap 2 sur 2 mutations des sociétés
H1 chap 2 sur 2 mutations des sociétésCompagnonjbd
 
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisation
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisationH1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisation
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisationCompagnonjbd
 

Plus de Compagnonjbd (9)

H 3 chap 1 et 2 totalitarismes
H 3 chap 1 et 2 totalitarismesH 3 chap 1 et 2 totalitarismes
H 3 chap 1 et 2 totalitarismes
 
Religion and society beginning of the lesson
Religion and society beginning of the lessonReligion and society beginning of the lesson
Religion and society beginning of the lesson
 
Territories in globalization
Territories in globalizationTerritories in globalization
Territories in globalization
 
A globalized product_oil
A globalized product_oilA globalized product_oil
A globalized product_oil
 
Tst2s g1 les territoires dans la mondialisation
Tst2s g1 les territoires dans la mondialisationTst2s g1 les territoires dans la mondialisation
Tst2s g1 les territoires dans la mondialisation
 
2 ts usa depuis 1918
2 ts usa depuis 19182 ts usa depuis 1918
2 ts usa depuis 1918
 
Globalization agents flows networks
Globalization agents flows networksGlobalization agents flows networks
Globalization agents flows networks
 
H1 chap 2 sur 2 mutations des sociétés
H1 chap 2 sur 2 mutations des sociétésH1 chap 2 sur 2 mutations des sociétés
H1 chap 2 sur 2 mutations des sociétés
 
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisation
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisationH1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisation
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisation
 

Dernier

Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 

Dernier (6)

Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 

G1 chap 1 sur 2 approche des territoires du quotidien

  • 1. Géographie Première partie : comprendre les territoires de proximité
  • 2.  Notion de « territoire de proximité » : (définition p 14) territoires qui nous sont familiers, avec un environnement et des paysages connus. Nous y exerçons nos activités quotidiennes, nous y avons des repères, des habitudes, des relations.
  • 3. EPCI LOI SRUPDU PADD CPER PLU SCOT  Au contraire de ce qui vient d’être dit, la plupart de ces sigles ne vous disent rien. Ce sont pourtant des instances ou des outils importants, car ils vont déterminer la façon dont les territoires de proximité évolueront dans les années à venir.
  • 4. Chapitre 1 : Approche des territoires du quotidien Les territoires du quotidien (ou de « proximité ») sont des territoires qui nous sont familiers, avec un environnement et des paysages connus. Nous y exerçons nos activités quotidiennes, nous y avons des repères, des habitudes, des relations. Ces territoires sont structurés par des collectivités territoriales, qui vont de l’échelle de la commune à celle de la région, et qui ont acquis des prérogatives croissantes depuis les lois de décentralisation de 1982. Dans quelle mesure les collectivités territoriales ont-elles véritablement le pouvoir d’aménager les territoires du quotidien ?
  • 5. I) Etude de cas : le pôle mécanique A) Un aménagement de grande ampleur
  • 6. Lancé en 1996, le pôle mécanique occupe 90 hectares en proche périphérie d’Alès, en partie sur d’anciens terrains miniers (Vallon de Fontanes). Il se compose de plusieurs pistes (principalement : karting, rallye, vitesse, construites entre 1998 et 2002) et de 8000 m² de locaux, achevés en 2007.
  • 7. B) Au cœur des objectifs : la reconversion économique d’Alès
  • 8. • La création du pôle mécanique vise à inverser la tendance à la désindustrialisation liée à la fermeture des mines dans le bassin alésien.
  • 9. • Pour ce faire, le pôle mécanique repose sur une idée inédite en France : créer une synergie entre : -des organismes de formation au sport mécanique -les entreprises existantes -la section de recherche de l’Ecole des Mines d’Alès
  • 10. • Ses activités principales sont : -les essais industriels des entreprises présentes sur le site -la pratique de loisirs autour des sports mécaniques -l’organisation de manifestations sportives et de compétitions
  • 11. 60 entreprises et 900 emplois gravitent autour de cet aménagement.
  • 12. C) Acteurs et enjeux : l’aménagement à ses différentes échelles
  • 13. • Financements : les principaux financeurs publics sont l’Etat (en particulier les crédits liés à l’aménagement du territoire), Charbonnages de France (FIBM), l’UE (FEDER), le Conseil Régional LR et le Conseil Général du Gard. Alès (puis le Grand Alès) n’a payé que 20% des 15 M d’euros qu’ont coûtés les travaux.
  • 14. • La gestion du pôle mécanique est assurée par l’EPCI du Grand Alès. Il est en outre depuis 2004 labellisé Système Productif Local par la DATAR (Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale), ce qui concrètement rapporte des financements supplémentaires.
  • 15. • Des protections anti-bruit ont dû être installées suite aux protestations des riverains
  • 16. Au final, même s’il est difficile de statuer car les données disponibles ne sont pas très objectives, il semble que cet aménagement soit un succès.
  • 17. Construction d’un schéma de synthèse « Un aménagement proche du lycée : le pôle mécanique d’Alès »
  • 18. • Un aménagement conçu pour enrayer la désindustrialisation liée à la fermeture des mines - les vestiges du passé minier : le pôle symbolise une volonté de « tourner la page » des mines tout en valorisant la culture industrielle - le site du pôle mécanique : sur un ancien site minier, il regroupe : 3 circuits (kart, vitesse, rallye) des locaux pour les professionnels utilisant les pistes et pour accueillir le public des collines boisées ceinturent le site et l’isolent du reste de l’agglomération - axes routiers permettant une connexion convenable au reste de la France (cependant N 106 vétuste vers l’A 75)
  • 19. Vers Nîmes, A9 Vers A7, Lyon, Paris A 75, Clermont- Ferrand
  • 20. • Des décideurs locaux épaulés par des financements à plusieurs échelles et l’implication de partenaires multiples le Grand Alès : le décideur des financements à toutes les échelles représentant 80% du coût de construction des partenaires très divers : Ecole des Mines, Pôle espoir moto cross, 60 entreprises UE… Partenaires
  • 21. Vers Nîmes, A9 Vers A7, Lyon, Paris A 75, Clermont- Ferrand Grand Alès UE, Etat (FIBM), Région, Département… € Partenaires institutionnels et entreprises privées
  • 22. • Des retombées globalement positives 900 emplois directs ou indirects des rentrées d’argent pour le Grand Alès un meilleur rayonnement pour le bassin d’Alès mais des nuisances sonores… …qui ont imposé la construction de 2 murs anti-bruit
  • 23. Vers Nîmes, A9 Vers A7, Lyon, Paris A 75, Clermont- Ferrand Grand Alès UE, Etat (FIBM), Région, Département… € Partenaires institutionnels et entreprises privées
  • 24. II) Acteurs et enjeux de l’aménagement du territoire Définition : l’aménagement désigne l’ensemble des actions publiques qui tendent à assurer le développement des territoires tout en évitant les déséquilibres trop marqués
  • 25.
  • 26. A) Des acteurs multiples… 1) Les différentes collectivités territoriales françaises ont chacune une histoire bien spécifique
  • 27. • Les communes C’est durant la Révolution française que leur statut a été uniformisé, et qu’elles acquièrent la mission de gérer l’état civil, en remplacement de l’Eglise. C’est une des raisons pour lesquelles les Français y sont très attachés.
  • 28. 90 % d’entre elles ont conservé les mêmes limites depuis la Révolution : on en compte 36500, ce qui représente presque la moitié du nombre total des communes de l’UE à 27 ! C’est vraiment une spécificité forte (héritée d’une période où la France avait une densité supérieure à celle de ses voisins).
  • 29. • Les départements Ils sont eux aussi hérités de la Révolution française, qui les créa dans un souci d’efficacité administrative.
  • 30. Le critère pour leur taille était que le chef-lieu soit accessible depuis n’importe quel point en moins d’une journée de cheval, donc que les citoyens puissent accéder facilement à l’Etat, représenté par le préfet. Mais, dans une France très centralisée, le département fut surtout un moyen de pouvoir contrôler facilement le territoire depuis Paris, grâce aux préfets et aux sous- préfets.
  • 31. Le département reste un territoire de proximité auquel les Français sont attachés, et la « journée de cheval » a été remplacée par « l’heure de voiture »… où l’on peut lire le n° du département !
  • 32. • Les régions Elles sont beaucoup plus récentes (1960). Elles ont été d’emblées crées dans un souci d’aménagement du territoire, autour de grandes villes. Beaucoup d’entre elles ont été créées de toutes pièces mais font désormais partie du quotidien des Français (voir chap. 2).
  • 33.  Les lois de décentralisation de 1982 ont donné à toutes ces collectivités territoriales des pouvoirs d’aménagement, qui ont été récemment remis à plat :
  • 34. 2) La réforme territoriale de 2010 redistribue les cartes Elle vise à :
  • 35.
  • 36. • Éviter les interférences entre les différents acteurs La réforme prévoit de limiter la clause de compétence générale aux seules communes. La région ou le département ne peuvent plus se concurrencer sur un même objectif. (doc 1 p 33) • Promouvoir les « territoires de projets »  Voir le doc 1 p 33 et le connaître, même s’il n’est pas exhaustif  Voir le doc p 73
  • 37. B) L’action des collectivités territoriales dans l’aménagement des territoires du quotidien : des missions complémentaires 1) Région et département : une meilleure articulation
  • 38. • la Région est confirmée dans son rôle essentiel d’aménageur des territoires du quotidien : TER, lycées, ou aéroports sont de son ressort. Elle élabore des Contrats de Projet Etat-Région qui lui permettent de faire financer une partie de ses projets par l’Etat. Elle reçoit aussi des financements européens, toujours pour des projets.
  • 39.
  • 40. • Le département survit, mais il est mieux articulé avec la région : à partir de 2014, les conseillers territoriaux siègeront au département et à la région.
  • 41. Il reste un acteur important de l’aménagement des territoires de proximité : les collèges, ou encore le réseau routier départemental sont à sa charge. A noter : dans le Gard, depuis 2005, le département doit en plus gérer 170 km de routes nationales déclassées (dont la N 110 Alès- Montpellier devenue D 6110) soit au total 4485 km de routes !
  • 42. 2) La montée en puissance des EPCI •L’invention des EPCI La création des EPCI a été fortement encouragée par l’Etat à partir de 1999, et toutes les communes devront toutes avoir intégré un EPCI avant 2014. Les EPCI ont permis de garder les communes (donc de ne fâcher personne…) tout en leur prenant la plupart de leurs pouvoirs : ce fut une manœuvre habile !
  • 43. Ces EPCI peuvent être formés de communes de départements et de régions différentes.
  • 44. On distingue 3 échelles :
  • 45. * les communautés de communes : ce sont des regroupements de plusieurs communes, sans seuil particulier
  • 46. * Les communautés d’agglomération regroupent un ensemble de plus de 50 000 habitants autour d’une ville centrale de plus de 15 000 habitants. Ex : le Grand Alès
  • 47. * Les communautés urbaines sont des ensembles d’au moins 500 000 habitants en théorie
  • 48. • Les EPCI sont désormais aux commandes de l’aménagement Les communes ne gardent un rôle qu’au travers des EPCI
  • 49. Le changement d’échelle est manifeste : on peut s’appuyer sur l’exemple de l’occupation de l’espace : -avant, chaque commune aménageait son territoire sans se soucier de la commune voisine -désormais un Schéma de Cohérence Territoriale est élaboré à l’échelle de plusieurs EPCI, et le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de chaque commune doit être cohérent avec ce SCOT…
  • 50. …dont le périmètre peut s’appliquer sur plusieurs dizaines de communes !
  • 51. Ces EPCI ont vu leurs compétences et leurs moyens progresser depuis 10 ans, car ils sont vus comme des territoires de projets, pertinents.
  • 52. Cependant, ils sont aussi tributaires de logiques politiciennes, et leur découpage n’a pas toujours une grande pertinence géographique : l’absence de Cendras, d’Anduze, de Deaux ou de Saint Julien dans le Grand Alès atténue sa pertinence.
  • 53.  On assiste donc à une tentative de rationalisation de l’aménagement des territoires du quotidien, qui est à mettre en relation avec la complexité des enjeux
  • 54. C) Aménager les territoires de proximité oblige à concilier des enjeux très divers 1) Des impératifs nombreux •Les aménageurs doivent assurer la compétitivité et l’attractivité des territoires dans un contexte de mondialisation, mais également veiller à ce que ce développement se fasse de manière « durable », c’est-à-dire en améliorant la cohésion sociale et respecte l’environnement. •Le PLU doit ainsi intégrer divers points de la loi SRU : -20 % de logements sociaux -PADD (projet d’aménagement et de développement durable) -PDU (plan de déplacement urbain, obligatoire sans les villes > 100000 habitants)
  • 55. • Exemples pris dans nos territoires de proximité :
  • 56.  Si l’on prend l’exemple d’Alès, on peut constater que certains aménagements sont bel et bien « durables » Par exemple, le nouvel hôpital apporte : -apporte un mieux être pour l’ensemble de la population -donne une meilleure image de la ville, ce qui la rend plus attractive économiquement -a été construit selon des normes de respect de l’environnement strictes
  • 57.  En revanche, le côté « durable » du pôle mécanique est moins évident…
  • 58. 2) Proximité et citoyenneté Comme les décisions sont prises au niveau local, les populations concernées participent de plus en plus aux débats.
  • 59. Sur des projets créant des nuisances (centre de tri de déchets, autoroute, …) les oppositions sont souvent fortes, on parle alors de NIMBY (not in my backyard).
  • 60. Conclusion : Le pouvoir d’aménagement des collectivités territoriales est aujourd’hui très important, grâce à l’articulation avec l’Etat et l’UE. La nécessité d’aménager au plus près des besoins des populations et en fonction des spécificités locales a rendu les collectivités territoriales indispensables en matière d’aménagement.