SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  97
Introduction au Montage
des Projets Associatifs
Concepts – Planification – Stratégies – Budget
Manuel du Participant au Séminaire de formation septembre 2016
Dr. Hamid Allalou, MD, M.Sc, B.Ed., PhD © Université de Montréal
Expert International en Gestion des Programmes de Santé,
Éducation, et Développement Communautaire
Dr. Jessica Ayesha Northey, Centre for Trust, Peace and Social Relations, Université de
Coventry, RU, Chercheur
Introduction au Montage des Projets Associatifs 2
Introduction au Montage
des Projets Associatifs
dans un contexte de
développement durable
"I am always doing that which I cannotdo, in order thatI may learn how to do it."
Dédicace aux Associations Algériennes qui continuent à lutter pour l’intérêt de leur
société civile afin d’améliorer le bien-être de la collectivité
Introduction au Montage des Projets Associatifs 3
Table des Matières
Introduction.................................................................................................................... 6
Aperçu sur le Séminaire de formation............................................................................... 7
en Montage desProjets Associatifs................................................................................... 7
Pré-Auto-évaluer vos compétences................................................................................. 12
S’auto-évaluer avant de commencer !............................................................................. 13
Chapitre 1 ..................................................................................................................... 21
Qu’est-ce qu’un Projet associatif ?.................................................................................. 21
1.1 Définitions générales d’un Projet....................................................................................... 22
1.2 Type de Projets ................................................................................................................ 22
1.3 Caractéristiques des Projets.............................................................................................. 24
1.4 Caractéristiques des Petits Projets..................................................................................... 26
Chapitre 2 ..................................................................................................................... 27
Identifier les besoins et les problèmes ............................................................................ 27
2.1 Définition des Besoins / Problèmes ................................................................................... 27
2.1.1 Le concept de bien-être.............................................................................................. 27
2.1.2 Les concepts de « besoin » et de « problème »............................................................ 29
2.1.3 L’étude des besoins (Voir figure 2.1.3)......................................................................... 30
2.1.4 Les étapes de l’étude des besoins ............................................................................... 34
2.2 Les Outils d’identification des besoins ............................................................................... 34
2.2.1 Les approcheset outils d’identification des besoins ..................................................... 34
2.2.2 Bien comprendre et analyser le problème pour viser la bonne solution......................... 36
Identification d’un projet Associatif ........................................................................................ 41
ÉTUDE DE CAS PRATIQUE : Montage d’un Projet...................................................................... 41
La Gestion des Interfaces d’unProjet Associatif............................................................... 43
Chapitre 3 ..................................................................................................................... 44
Planification Conceptuelle et Analytique d’un projet dans une perspective d’Évaluation.... 44
3.1 Définition d’une intervention dans le cadre d’un projet...................................................... 44
3.2 L’examen de la raison d’être d’un projet............................................................................ 48
3.3 Le modèle théorique de l’intervention............................................................................... 50
3.4 Analyse des Méthodes de détermination des priorités ....................................................... 52
3.5 Analyse de Faisabilité ....................................................................................................... 53
3.5.1 Les conditions relatives à l’environnement physique :.................................................. 53
3.5.2 Les conditions relatives à l’environnement technologique :.......................................... 53
Introduction au Montage des Projets Associatifs 4
3.5.3 Les conditions relatives à l’environnement organisationnel :........................................ 54
3.5.4 Les conditions relatives à l’environnement socio-culturel etéthique :........................... 54
3.5.5 Les conditions relatives à l’environnement politique etlégal :....................................... 54
3.5.6 Les conditions relatives à l’environnementinfrastructurel :.......................................... 54
3.5.7 Les conditions relatives à l’environnementéconomique :............................................. 55
3.5.8 Les facteurs de viabilité (durabilité) d’un projet ........................................................... 55
3.6 Analyse évaluative d’une intervention............................................................................... 58
Chapitre 4 ..................................................................................................................... 61
La Gestion de Projets et Cycle de Projet .......................................................................... 61
4.1 Distinction Projet – Programme ........................................................................................ 61
4.2 Qu’est-ce que la gestion de projets ?................................................................................. 61
4.3 Approche Systémique et Gestion de Projet........................................................................ 65
4.5 Le Mode d’Organisation Gestion de Projet......................................................................... 65
4.6 La Culture Gestion de Projet ............................................................................................. 65
4.7 Le Cycle de Vie d’un Projet................................................................................................ 66
Chapitre 5 ..................................................................................................................... 70
Processus de Montage : Conceptualisation - Planification d’un Projet Associatif................ 70
5.1 Identification des besoins ou des problèmes de la population cible..................................... 70
5.2 Établir des priorités .......................................................................................................... 74
5.3 Fixerles objectifs (SMART) pour résoudre ce problème...................................................... 75
5.3.1 Critères de qualité d’un objectif SMART :..................................................................... 75
5.3.2 Un objectif doitêtre : S.M.A.R.T.................................................................................. 76
5.3.3 Les critères d’analyse pour valider un objectif SMART.................................................. 77
5.3.5 Les conditions critiques du projet................................................................................ 77
5.3.5 Les indicateurs objectivement vérifiables :................................................................... 77
5.4 Spécifier les activités ........................................................................................................ 78
5.5 Mobiliser et coordonner les ressources ............................................................................. 78
5.6 Évaluer les étapes du projet.............................................................................................. 80
5.7 Le Cadre Logique Général ................................................................................................. 82
5.8 Le Cadre Logique selon le modèle de la Commission Européenne ....................................... 84
Définitions......................................................................................................................... 84
Chapitre 6 ..................................................................................................................... 85
La Gestion du Budget..................................................................................................... 85
Chapitre 7 ..................................................................................................................... 87
Lancement de l’Équipe du Projet .................................................................................... 87
Introduction au Montage des Projets Associatifs 5
7.1 La formation de l’équipe................................................................................................... 87
7.2 La rencontre avec le responsable de l’équipe :................................................................... 87
7.3 La réunion de lancement .................................................................................................. 87
7.4 La définition du mandat.................................................................................................... 87
7.5 Les rôleset responsabilités ............................................................................................... 87
7.6 Les modalités de fonctionnement...................................................................................... 88
7.7 L’évaluation de l’équipe.................................................................................................... 88
7.8 La charte de l’équipe ........................................................................................................ 88
7.9 La communication efficace................................................................................................ 88
7.10 Les principaux acteurs d’un projet................................................................................... 89
Annexe A 1 – Note Succincte de présentation du projet Associatif............................................ 91
Annexe B : Cadre Logique (Modèle de la Commission Européenne) .......................................... 94
Annexe C – Le Diagnostic Territorial........................................................................................ 96
Introduction au Montage des Projets Associatifs 6
Introduction
Ce manuel est un outil utile pour les leaders des associations en Algérie. Il aidera les
participants à se familiariser avec le montage de projets selon le modèle de la Commission
européenne dans le domaine de la gouvernance et du développement durable par la mise en
œuvre d’interventions locales efficaces et tout en suivant les techniques et les méthodes
scientifiques de résolution de problèmes dans le but d’exercer un leadership au sein de leurs
associations. L’approche de ce séminaire a pour objectif de faire participer les candidats à
comprendre la société civile en Algérie, le rôle des associations dans la gouvernance et le
développement local, la bonne gestion administrative et financière des associations en
Algérie, l’identification des besoins locaux et des problèmes du milieu, la conception et
planification des étapes du projet, la gestion du cycle de projet, la démarche de l’étude des
besoins, les méthodes utilisées, les objectifs SMART, les critères et indicateurs d’évaluation,
la détermination des priorités, l’étude de faisabilité, l’analyse stratégique et évaluative du
processus. Ces apprentissages seront soutenus et renforcés par le modèle général du cycle
d’un projet, la raison d’être, les objectifs SMART, les actions à mettre en œuvre, le rôle du
chef de projet, la gestion de l’équipe, des interfaces et des conflits, le cadre logique, la
structure de travail, l’analyse des acteurs, le budget, le Système d’Information et de Gestion
ou de contrôle (SIG), la motivation et le leadership et finalement l’évaluation de ces étapes.
Les participants aux séminaires de formation sur ce modèle efficient de montage de projets
seront capables d’appliquer les connaissances acquises, le savoir-faire et savoir-être pour
monter une proposition ou une simulation pertinente sous forme de projet pour leurs
associations locales. Les participants travailleront en groupes dans un dynamique d’échange
avec les formateurs. La formation donnera accès à des informations concernant les
opportunités d’appui an Algérie et une introduction aux modèles des bailleurs de fonds tels
que l’Union Européenne.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 7
Aperçu sur le Séminaire de formation
en Montage des Projets Associatifs
Contexte et intérêt du séminaire
Dans le cadre de la restructuration économique et des réformes des secteurs sociaux dans
presque tous les pays au monde, le rôle des associations, en tant qu’acteurs qui expriment les
voix des citoyens, devient de plus en plus important. Souvent acteur auprès des populations
vulnérables, la gestion se trouve de plus en plus orientée vers l’efficacité, la qualité et
l’adaptation aux changements. L’actualisation, l’amélioration des pratiques et le
développement des compétences professionnelles des gestionnaires et des cadres des
associations sont des outils qui favorisent cette transition et le renforcement de la voix des
citoyens. Les leaders des associations doivent être préparés à se familiariser avec de
nouveaux concepts et de nouveaux modes de gestion et savoir composer avec les
changements des politiques de leur pays afin de participer à la bonne gouvernance et au
développement de leur société civile. À savoir, répondre aux besoins des citoyens par
l’élaboration d’objectifs SMART, la faisabilité, la planification d’actions et d’activités selon
le contexte local, l’analyse évaluative et stratégique de ces actions, le processus
d’intervention et les résultats escomptés.
Dans ce contexte, une large place est accordée à la gestion de projet dans le sens du
développement comme une véritable philosophie de gestion renouvelée. La perspective
Leadership dans les organisations incluant la pratique de l’intelligence émotionnelle sera
ficelée dans le but d’améliorer l’atteinte des objectifs.
La gestion de projet regroupe un ensemble de processus appliqués à une intervention afin de
livrer un produit ou un service déterminé.
Ce séminaire vise à transmettre les bases essentielles pour mener à terme des projets
associatifs de développement pour leur société civile.
La gestion de projets est à la fois une stratégie d’amélioration de la performance, de la
qualité des services et d’adaptation au changement. C’est la façon la plus efficace
d’organiser le travail pour en arriver aux résultats désirés ou exigés par la population
desservie.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 8
Description du séminaire de formation
Cette formation pratique vise à développer les pratiques professionnelles et les habiletés
interpersonnelles nécessaires pour gérer des projets au jour le jour dans le but d’appuyer les
associations à réfléchir à leurs propres objectifs, à leurs façons de travailler en équipe, à
gérer sainement leurs ressources (financière et matérielles), à développer des campagnes de
collecte de fonds ou médiatique, à penser à leurs publics, à leurs messages, et comment les
élaborer et comment réussir à effectuer un changement souhaité dans leur société civile.
Pour ce faire, cet atelier aidera les participants à se familiariser
Contenu d’apprentissage (attentes et activités)
Le participant apprendra :
 À développer les connaissances, les compétences et les habiletés de base qui s’appliquent à
la gestion du cycle d’un projet associatif à titre de membre de l'équipe de projet afin de
monter et piloter des projets de leur naissance à leur réalisation.
 À identifier, planifier une démarche d’étude des besoins pour le démarrage d’un projet
 Les méthodes et critères, de détermination des priorités (faisabilité et cheminement
critique), l’analyse stratégique et évaluative
 À former et gérer une équipe de projet performante et gérer ses conflits
Objectifs d’apprentissage
Au terme de la session de formation, les participants (es) :
 Seront capables d’élaborer (monter) et de mettre en œuvre un plan de projet associatif et
développement local tout en respectant les étapes du processus selon le modèle de la
Commission Européenne et en appliquant la démarche d’étude de besoins et des solutions
aux problèmes de la société civile ;
 Auront identifié en équipe le cycle de vie d’un projet de leur choix ; définir et valider les
objectifs SMART de l’action du projet, les activités principales, les groupes cibles, les
bénéficiaires finaux et les résultats escomptés (Annexe A1) ainsi que le cadre logique et le
budget de leur projet final
 Auront intégré le facteur humain à leur pratique de gestion pour le développement
d'équipes de projet performantes pour monter le projet final ;
Introduction au Montage des Projets Associatifs 9
 Auront pris connaissance des moyens d’évaluation et de contrôle ;
Approche et méthode Pédagogique
La particularité de notre approche consiste à sélectionner les outils de gestion nécessaires et
les appliquer à des stades particuliers de la conception, de la planification, de l’exécution, du
contrôle et de l’évaluation des projets. Cette approche se veut pragmatique ; elle fait de la
gestion de projet un outil utile pour tous et applicable par tous. Elle consiste à démontrer que
la gestion des projets de communautaire est à la portée de quiconque qui a le désir
d’accroître l’efficacité de son action.
Le consultant joue le rôle de facilitateur pour intégrer le modèle théorique aux pratiques de
gestion quotidiennes des cadres participants à l’aide de lectures préalables suggérées par le
facilitateur, questionnements sur les concepts clés et d’intérêt, interaction (feedback –
rétroaction) entre les participants, cours magistraux interactifs, les travaux de collaboration
entre les groupes, travaux individuels, mise en scènes d’études de cas incluant une
démonstration sur ordinateur (logiciel MS Project). Tous ces outils méthodologiques
pédagogiques aident le participant à acquérir un savoir – savoir-faire – savoir-être et
renforcer ses compétences à trouver des meilleures solutions aux défis de gestion
quotidienne.
Au fur et à mesure, le participant applique ses apprentissages en exécutant des activités de
groupes ainsi s’inspirer de ses exemples pour les intégrer dans son projet authentique.
La réalisation de ces petits travaux de groupes, servira aussi de base à la simulation du projet
final. (Étude de cas pratique approuvé par la Commission Européenne)
La Simulation / le montage du projet personnel ou de groupe avec présentation et discussion
devra être achevée en fin de session de formation. Des séances de Coaching ou de mentorat
seront fournies au besoin.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 10
Population ciblée par ce séminaire de formation
Ce séminaire est destiné aux individus ou intervenants auprès de la société civile ou
collectivité locale et qui ont un projet personnel ou associatif à entreprendre. Il est aussi
recommandé aux organismes de toute nature et particulièrement aux gestionnaires des
associations, des organisations sanitaires ou de développement communautaire qui
recherchent un moyen efficace d’organiser l’ensemble de leurs objectifs, actions et activités.
Comme exemple : Gestionnaires, Leaders, Professionnels des associations dans les domaines
tels que la santé, le développement Communautaire, l’Éducation, la culture, le sport et la
défense des droits des travailleuses et travailleurs sociaux en santé et sciences sociales en
plus des volontaires ou bénévoles …
Des connaissances de base en informatique et en gestion sont souhaitables.
Durée : 4 jours.
La matinée est consacrée aux échanges de connaissance, de savoir-faire et aux petits travaux
de collaborations et présentations.
L’après-midi est allouée aux travaux de groupes pour le montage de leur projet final.
Langues du séminaire : Français et Arabe
Un espace est laissé pour les participants afin d’ajouter des notes en leur langue de
préférence et pour la traduction des termes.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 11
Facilitateurs du séminaire : Dr Allalou et Dr Northey
Dr Hamid Allalou, formateur et médecin de santé publique, M.Sc. en gestion et évaluation
des programmes de santé et développement de l’Université de Montréal. Chercheur et
candidat en PH.D. Organisation des soins de santé. Baccalauréat en Éducation de l’université
Laurentienne. Qualifications en Éducation Spécialisée de l’Université Queen’s, Ontario.
Qualification en Administration des établissements d’Éducation canadiennes de l’OPC
(Ontario Principals’ Council : Conseil des Directeurs de l’Ontario). Membre de l’OCT.
Consultant au sein de www.neosignal.ca . allalou99@yahoo.com ; Tél, Viber, WhatsApp : 1
647 523 6454. Skype : Dr Allalou
B- Information et CV du Participant – Conférencier - facilitateur
1- Nom : Dr Hamid Allalou
2- Titre : Docteur spécialiste, Consultant en Santé – Développement Communautaire et
Éducation
Spécialisée
3- Adresse courriel : allalou99@yahoo.com
4- Email/Phone number Viber - WhatsApp: 1- 647-523-6454
5- Current Institution/How Long? www.neosignal.ca, Canada – since 1994
6- Previous Institution/How long? Hôpital de Lakhdaria, Algérie – 1987-1994
7- Highest Educational Degree Earned/What Year? Master in Public Health – Santé
Communautaire (1998), PHD candidate 2001.
8- Champs d’expertise : Évaluation et Gestion des projets de santé et Éducation
9- Succès dans le champ d’intérêt : Application et amélioration de l’intégration des modèles
de Gestion – Leadership - Changement Bio-Psycho-Social et Éducation sanitaire et
spécialisée.
(Awards, Recent publications in the area, industrial experience, etc.): Consultant – Ontario
Education Award Nominee Award, Toronto Star 2013.
Dr Jessica Ayesha Northey
Jessica a travaillé pendant 2 ans en Algérie au sein de l’équipe ONG2 avec le Ministère de la
Solidarité et de nombreuses associations à travers l’Algérie. Elle était chargée des finances et
procédures de ce programme d’appui aux associations algériennes de développement financé
par l’UE. Elle a fait un doctorat en sciences politiques et sociales où elle se focalise sur le
rôle des associations dans le développement et la gouvernance, les relations avec les bailleurs
de fonds. Elle est actuellement chercheuse avec le Centre for Trust, Peace and Social
Relations de l’Université de Coventry en Angleterre.
Jessica.northey@coventry.ac.uk +447935759101 skype : jessnorthey
Introduction au Montage des Projets Associatifs 12
Pré-Auto-évaluer vos compétences
Pour un apprentissage efficace en gestion de projets communautaires, veuillez compléter ce
tableau de manière objective sur votre capacité à :
# Les compétences 1 2 3 4 5
1 Définir clairement la raison d’être d’un projet associatif
2 Identifier les problèmes et Analyser les besoins dans une population
cible
3 Développer un cadre logique d’un projet et fixer des objectifs
SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Résultat, Temps)
pour un projet associatif
Développer un Cadre Logique
4 Élaborer un plan d’action pertinent d’un projet associatif
5 Analyser les priorités selon les besoins de votre population cible
6 Spécifier les activités, Analyser la faisabilité et Exécuter un projet
7 Mobiliser et Coordonner les Ressources d’un projet associatif
8 Évaluer les étapes d’un projet (pertinence, processus et résultats –
effets - impact) et ajuster selon ses attentes
Légende : 1= très faible, 2= faible, 3 = moyenne, 4= bonne, 5= excellente.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 13
S’auto-évaluer avant de commencer !
1. Définir votre mission dans la vie (Finalité) :
Qu’est-ce que vous voulez accomplir dans votre vie ?
 Réussir mes projets dans la vie par des actions pertinentes et résoudre des problèmes
de ma famille et de ma communauté
 Aider les pauvres, faire du bien …
 Contribuer pour la sécurité des routes
 Améliorer mes compétences dans tel ou tel domaine

Activité de groupes : La carte temporelle de ma vie.
 Sur une feuille de papier, schématiser une carte temporelle de votre vie. Énumérer les
événements importants, vos accomplissements et le cursus dans votre vie depuis la
naissance jusqu’à date.
 Discuter avec votre équipe, choisir un exemple pour le présenter en grand groupe.
Activité de groupes : Ma philosophie en gestion de projets communautaires.
 Utiliser l’outil des 3 cercles d’Or en Leadership (Pourquoi ? Comment ? Quoi ?)
 Déterminer votre philosophie en gestion de projets communautaires.
 Quelle est votre finalité ?
Pourquoi je fais ce que je suis en train de faire ? (Mes croyances, mes valeurs, mon rêve,
souhait …)
 Écrire un message clair de votre Mission dans la Vie. Ex., prendre soin des pauvres
ou de l’environnement, changer les comportements, s’attaquer au problème de
sécurité routière (réduire les handicapés, vies perdues, santé, bien-être physique et
mental, satisfaction du créateur) …
Introduction au Montage des Projets Associatifs 14
Comment faire pour réussir ? (Mes perceptions, mes pratiques, mes façons de se comporter
avec soi et avec les autres, mes besoins pour accomplir mon vœux).
 Écrire des objectifs clairs pour atteindre vos buts. Ex., faire un plan d’actions, des
objectifs comme avoir de bonnes relations / communication positive, s’entraider,
résoudre des conflits, collaborer, partager, s’inspirer, éduquer, influencer, créer un
réseau associatif efficace.
Quoi ? Qu’est-ce que je dois faire ou améliorer pour avoir le succès de mes actions ?
(Ressources existantes, ce que vous possédez déjà…).
 Déterminer et Écrire vos capacités, vos forces, vos ressources, vos qualités qui vous
permettent d’atteindre vos objectifs. Ex., la sécurité, les lois, le bon citoyen croyant et
éduqué, je gagne ma vie, je suis riche, intelligent, j’ai mon réseau de relation pour le
bien de notre projet …
Figure 1 : Les cercles d’Or en Leadership
Quoi?
What?
Comment?
How?
Pourquoi?
Why?
Introduction au Montage des Projets Associatifs 15
2. Définir votre besoin :
Comment apprendre à mieux gérer un projet communautaire ?
 Apprendre à mener des projets à terme, à planifier des actions, à collaborer avec une
équipe de projet
 Savoir le cycle d’un projet : un temps (début et fin), délai, $ budget pour livrer un
produit ou un service
 Aider les pauvres qui sont âgés et malades à gérer leur maladie, exemple : diabète,
arthrite, maladie du cœur, etc.
 Éduquer la femme enceinte pauvre à manger un repas équilibré pour avoir un enfant
sain
 Aider les handicapés moteurs après l’accident à regagner leur vie active : faire la
rééducation et réhabilitation fonctionnelle pour revenir au travail le plutôt possible et
gagner le pain pour leurs enfants)
 Documenter les causes et les solutions possibles aux problèmes d’accidents
handicapantes et de vies perdues dans la circulation routière. Collaborer avec les
partenaires, sensibiliser les jeunes conducteurs et les camionneurs pour la sécurité
routière (Safety)
 Pour faire du bien à ma communauté, à ma famille et à mes enfants. Pour etc.

3. Définir votre objectif :
Pourquoi est-il important de fixer des objectifs professionnels efficaces ?
 Pour atteindre de bons résultats
 Pour planifier des actions efficaces
 Pour diminuer les accidents de circulation, diminuer le nombre d’handicapés et le
nombre de décès victimes d’accidents de circulation
Introduction au Montage des Projets Associatifs 16
4. Définir vos actions pertinentes / Objectifs :
Pourquoi est-il essentiel d’établir des actions pertinentes ?
Pour répondre à un besoin ou à un problème ou un fléau social comme prévenir les accidents
de circulation routière et agir sur le comportement des conducteurs, sur le respect des lois et
règlements, la formation en conduite et en sécurité, la ré-examination, l’état des véhicules,
l’état des routes, les conditions climatiques, la loi du travail (nombre de Km/jour, nombre
d’heures de travail des chauffeurs, etc.)
Quels indicateurs pour mesurer vos actions et vos réalisations ?
 Nombre d’accidents de circulation routière par année
 Nombre de victimes (handicapés ou décès) dans nos routes par année
 Nombre de projets réalisés / achevés dans les délais la limite du budget et les critères
de qualité
 Taux d’adoption de la solution au problème proposé
 Le % de résistance par projet
 Nombre de situations améliorées
 Nombre de : plaintes, conflits résolus, obstacles surmontés etc.
 Nombre de participants à une activité communautaire

5. Définir vos meilleures pratiques :
Comment allez-vous spécifier vos activités et analyser leur faisabilité ?
Documenter le sujets en consultant des ressources fiables (les experts, les organisations, les
statistiques, les interventions similaires, les évidences scientifiques …) puis analyser
l’atteinte des résultats escomptés selon les critères établis par les évidences en gestion (Voir
glossaire).
Introduction au Montage des Projets Associatifs 17
6. Définir vos ressources :
Comment mobiliser et coordonner les ressources ?
Gérer l’équipe du projet ainsi que ses ressources, mobiliser, coordonner, collaborer, créer des
réseaux de partenariat autour de l’action du projet, motiver, encourager et rester redevable.
Pour ce faire, le Leader doit avoir une vie personnelle en équilibre (Voir illustration :
Comment réussir son équilibre dans la vie ?) : vie famille – vie professionnelle (travailler en
équipe) – vie sociale – gérer les compétences – gérer les relations avec autrui – gérer /
optimiser le temps.
Figure 1 : Comment réussir son équilibre dans la vie ?
7. Évaluer le processus :
Comment évaluer le processus et les résultats de votre projet ?
Se poser des questions sur la pertinence du problème, ses objectifs, les actions privilégiées,
le déroulement du processus de réalisation et l’atteinte des résultats escomptés (effets et
impact).
•Gérerla
Confiance
•Gérer/
Optimiserle
temps
•Gérerles
compétences
•Gérerles
relations
Vie
Professionnelle
Vie
Personnelle
Vie FamillialeVie Sociale
Introduction au Montage des Projets Associatifs 18
Introduction au Montage des Projets Associatifs 19
8. Calculer votre niveau de performance actuel :
Quel est le niveau actuel de l’indicateur de performance ?
 Nombre d’activités en retard à cause de la résistance humaine et des obstacles divers
 Nombre d’activités en surplus et qui ont causées un dépassement du budget à cause
de la capacité à gérer ou à la résistance humaine
 Nombre de projets en suspens ou en conflit pour un problème de qualité
 Taux d’adoption des changements actuels est de…
La Roue de la Vie ou les 6 domaines dans la vie de l’humain : le but ultime d’un humain
est d’être heureux dans les deux vies. Ses rôles inclus la dimension spirituelle afin
d’accomplir sa mission dans sa vie. Ces 6 domaines en harmonie se résument par rapport à
soi (avec spiritualité) – à sa famille - à sa société (communauté) – à son pays - à son travail
– et à sa richesse (indépendance $ et autosuffisance).
Activité de groupes : Session de mentorat (Coaching).
Utiliser la roue de la vie illustrée ci-dessous. Situez-vous en donnant une échelle de 1 à 10
pour chaque domaine. « L’Équilibre dans la vie est un bonheur même après la vie! »
Figure 2 : La Roue de la vie
Bonheur =
Vie en
Équilibre
Soi et Spiritualité
Famille
Société /
Communauté
Pays
Travail
Richesse-Auto-
suffisance
Introduction au Montage des Projets Associatifs 20
Introduction au Montage des Projets Associatifs 21
Chapitre 1
Qu’est-ce qu’un Projet associatif ?
Activité : Tempête d’idées (Brainstorming - Remue-méninges).
 Pour répondre à cette question, chaque participant est appelé à penser pour trouver
des idées et des définitions en écrivant des notes sur une feuille.
Réponses possibles :
Il existe trois composantes essentielles pour gérer un projet et délivrer un Produit final ou
des services selon les attentes du client précisées dans le cahier de charge dans un délai de
Temps et de Budget limités et qui doivent être respectés.
NB : La composante humaine qui est la cible de toute action s’avère très pertinente dans les
projets associatifs du fait de l’interaction rapprochée des éléments du projet avec la société
civile.
Un Projet c’est quoi ?
Produit Final
Temps Budget
Composantes
Projet
Introduction au Montage des Projets Associatifs 22
1.1 Définitions générales d’un Projet
Un projet est un ensemble d’activités indépendantes menant à la livraison d’un produit ou
d’un service clairement identifié et généralement dans un contexte de temps et de ressources
limitées.
 Un moyen pour réaliser un objectif / résultats attendus
 Un ensemble d’activités interdépendantes menant à la réalisation d’un produit (service,
œuvre, ouvrage, rapport, changements dans la société civile ou dans la gouvernance et le
développement...) clairement identifié et généralement dans un contexte de délais et de
budget limité (temps et ressources). Cet ensemble est un processus constitué de phases et
d’étapes dont le contenu et le contexte varient d’un projet à un autre, mais dont la forme
est semblable d’un projet à un autre.
 Un mécanisme pour maximiser l’apport de diverses spécialités de la façon la plus
efficace et efficiente possible (dans le cadre d’un programme, projet d’organisation d’un
service.)
 Un programme est un ensemble de projets dont les buts convergent vers un objectif
global commun.
1.2 Type de Projets
 Selon le domaine d’application :
 Organisation / Réalisation d’un événement : (collecte de fonds, festival, jeux inter-
Quartiers, demande de droits civils, appels à un changement de lois et de règlements)
 Développement international : (Handicapes International)
 Développement social : nouveau programme gouvernemental...
 Ingénierie industrielle : (nouveau procédé / haute technologie aérospatiale)
 Construction : (barrages, usine, bâtiment, route)
 Informatique :(nouveau système, logiciel, nouveaux équipements)
 Études : faisabilité d’une intervention ; étude de besoins
 Recherche et développement : (nouveau produit)
 Organisationnel : fusion des associations, partenariat, Jumelage de villes ou
d’hôpitaux ou de services, implantation qualité totale.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 23
 Selon la taille :
 Petit : < 1AN < 1 M
 Moyen : 1-2 ANS 1-50 M
 Grand : 2-5 ANS 50-500 M
 Selon le type d’intervenant : le projet prend un sens différent en fonction des
particularités culturelles... À qui on doit donner le projet ? Relation Demandeur –
Réalisateur par mandat ou contrat.
 Bailleur de fonds (UE, PCPA…)
 Gérant de Projet
 Professionnels
 Sous-traitants...
 Selon le degré de complexité :
 Lieu
 Nombre et diversité des intervenants
 Complexité de l’environnement
 Selon le type d’organisation :
 Seul ou en association (équipes)
 En régie ou à contrat (gérance)
 Nature du contrat
Introduction au Montage des Projets Associatifs 24
1.3 Caractéristiques des Projets
 Nouveauté = Unicité : activité non continuent, définir nouvelles approches,
créativité, redéfinir nouvelles procédures
 Durée limitée : un projet se déroule dans une période de temps limités. Il a un début
et une fin
 Budget limité : le budget est calculé selon les coûts de chaque activité ou chaque
tâche
 Cycle de vie dynamique : environnement d’influence  souplesse
 Multiples intervenants (acteurs) d’origines diverses : équipe de projet
multidisciplinaire, Bâilleurs, fournisseurs de produits et services professionnels,
représentants de divers secteurs de l’environnement pertinent du projet. Implication
de nombreux acteurs d’intérêts différents, discipline et culture organisationnelle
différentes, clients : société civile ou population spécifique.
 Contraintes rigoureuses de performance, envergure, échéances (délais), qualité,
coûts et population cible. (Assujettissement à ces contraintes)
 Incertitude, ambiguïté, stress et divergences
 Un Environnement Complexe :
 Objectifs souvent nombreux, confus, mal définis et même contradictoires
 Liaisons multiples, variées, complexes, et parfois hostiles avec l’environnement
 Un Processus Dynamique : (analyse du risque, prévoir les modifications, toujours
essayer d’appeler à revoir et à redéfinir les actions...)
 Cycle de vie de durée limitée constitué de phases et d’étapes typiques
 Les composantes (ressources, activités, tâches...) varient selon le stade de cycle
 Des Exigences Rigoureuses :
 De performance, qualité, coûts, temps
 Auquel Participent des Intervenants : (l’appartenance institutionnelle,
organisationnelle où sera appelé à gérer les interfaces et les acteurs appartenant à
différentes cultures, différents secteurs et différentes disciplines)
 Multiples ; interdépendants
Introduction au Montage des Projets Associatifs 25
 De disciplines et cultures différentes
 Appartenant à diverses organisations
 Quelques fois hostiles
 Donc un contexte de grande incertitude
Tableau 1.1 : Les contraintes du projet
Contexte Contraintes prioritaires
Contexte économique difficile Coûts
Orientation qualité totale Qualité; Performance
Urgence de la situation; importance des
enjeux (besoins des populations cibles
souvent)
Échéances
Importance de la sécurité Performance
Tableau 1.2 : Les nombreux intervenants du projet
 Intérêts différents
 De disciplines différentes
 D’organisations différentes
 De cultures différentes
 Les intérêts, orientations et objectifs de
chacun prédominent sur celui du groupe
 Le gérant du projet possède moins de
pouvoir que le dirigeant d’une unité
traditionnelle (situation délicate)
Exemple : création d’une équipe de
projet.
Quels personnes ou type
d’associations seront capables de
résoudre ces problématiques ?
Comment travailler ensemble ?
Projets associatifs :
Lutte à la pauvreté et à la violence contre les
femmes et les enfants à domicile et à l’école etc.
Lutte à la violence contre les professionnels en
milieu de travail.
Lutte pour les droits civils des handicapes
(accessibilité par une rampe, amélioration de l’état
des routes etc.)
Introduction au Montage des Projets Associatifs 26
1.4 Caractéristiques des Petits Projets
 Courte durée de vie
 Plusieurs Projets simultanés
 Imbriqués dans des opérations
 Soumis aux procédures de l’organisation
 Le gérant a d’autres fonctions
 Pas d’équipes de projet dédié (uniquement sacrifiée à un seul Projet)
 Pas de système de support adéquat
 Personnel non familier avec Gestion de Projets  séminaires d’intégration.
 Activité en groupes : Les données sur mon projet Associatif
- Quel est le type de mon projet Associatif?
-
-
-
-
- Quelles sont les caractéristiques de votre projet Associatif ?
- Quelles sont les contraintes ?
- Qui sont les intervenants (acteurs) ?
Introduction au Montage des Projets Associatifs 27
Chapitre 2
Identifier les besoins et les problèmes
2.1 Définition des Besoins / Problèmes
Identifier - Déterminer – Étudier les besoins pour le bien-être de la société civile locale
2.1.1 Le concept de bien-être
Définition d’après Blum : c’est la capacité de l’individu de maintenir un état d’équilibre
approprié à son âge et à ses besoins sociaux, dans lequel cet individu est raisonnablement
indemne de profond inconfort, insatisfaction, maladie ou incapacité, et de se comporter
d’une façon qui assure la survie de son espèce.
Définition proposée par l’OMS : « La santé est un état complet de bien-être physique, mental
et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »
Selon Bonnevie : le bien-être résulte d’une capacité comportementale, comprenant des
composantes biologiques et sociales pour accomplir des fonctions fondamentales. On y
retrouve les trois composantes biopsychosociales associées aux déterminants de la bonne vie
ou bien-être.
Le bien-être dans une société civile est multifactoriel. Il est influencé par différents
facteurs ou déterminants.
1- biologique ou endogène
2- relié à l’environnement : politique, et développement ou physique (pollution etc.).
3- relié aux habitudes de vie et (comportements sociétales, traditions, nutrition,
communication, idéologie…
4- relié aux systèmes de gouvernance (organisation de la société civile, Éducation, soins de
santé, le travail, l’économique, etc.) (Voir figure 2.1 a)
Introduction au Montage des Projets Associatifs 28
Figure 2.1 a : Les déterminants de bien-être d’une population ou société civile
La planification de projets pour améliorer l’état de vie et de bien être d’une société consiste
à identifier un problème au sein de la collectivité locale et à en trouver les facteurs associés.
Ensuite, si une relation de détermination peut être démontrée entre ce problème et le facteur
causal en question et que des actions efficaces existent, un programme d’intervention peut
alors être mis en place.
L’épidémiologie étudie la distribution des problèmes physiques et mentaux dans la
population et analyse les facteurs déterminants (la causalité).
La santé communautaire peut servir de concept intégrateur à la planification. Elle est née
de la santé publique en y ajoutant quelques éléments nouveaux. Elle utilise un ensemble de
méthodes et d’outils dont le point de départ est l’état de santé d’une population et dont
l’objet est d’assurer une adéquation entre les besoins de santé d’une population et les
ressources mises à sa disposition. Elle incorpore les différents déterminants incluant le
modèle d’analyse des habitudes de vie, de l’environnement, des facteurs biologiques et du
système de soins.
La mesure du bien-être fait appel à des indicateurs épidémiologiques et psychosociaux. La
participation de la population à la définition de bien-être est indispensable. Elle veut lever la
barrière qui sépare le préventif du curatif. Elle propose la démarche d’identification des
problèmes locaux de la population et en établir un ordre de priorité ; concevoir et mettre en
œuvre des programmes pour répondre à ces problèmes ; évaluer l’impact des programmes
sur le bien-être de cette population. L’évaluation de programmes est un système de
surveillance (monitoring) interne orienté sur l’atteinte des buts et les objectifs du problème.
Déterminants
du bien-être
Facteurs
biologiques
Facteurs
environneme
ntaux
Habitudes de
vie
Système de
gouvernance
Introduction au Montage des Projets Associatifs 29
Un programme d’intervention est un ensemble de projets. Il comprend trois composantes
principales : un objectif, des activités ou des services et des ressources humaines, physiques
et financières. (Voir figure 2.1 b)
Figure 2.1 b : Les composantes d’un programme
2.1.2 Les concepts de « besoin » et de « problème »
Le besoin correspond à une déficience ou à une absence de bien-être, déterminée à partir
de critères biologiques, épidémiologiques, comportementales, sociétales, de gouvernance et
commandant des mesures de changement de cet état en agissant sur la cause par la
prévention, le traitement, le contrôle et l’éradication. Il s’agit d’une perturbation de bien-être
dans la population ou le groupe. C’est un état d’inconfort ou de malaise dans la vie des
personnes qui est jugé déficient, perçu par l’individu et défini par la collectivité et les
professionnels.
Le besoin normatif est défini par l’expert, le professionnel ou l’administrateur
Le besoin ressenti « felt need » est perçu par les gens sur leurs problèmes quotidiens, ou à ce
qui désirent comme services pour l’amélioration.
Le besoin exprimé équivaut à la demande de services pour cette population cible
Un
Programme
Objectifs
Activitésou
services
Ressources
(humaines,
physiques,
financières)
Introduction au Montage des Projets Associatifs 30
Le besoin comparatif c’est le besoin qu’un individu ou groupe qui devrait avoir puisqu’il
présente les mêmes caractéristiques qu’un autre pour lequel on a identifié un besoin.
2.1.3 L’étude des besoins (Voir figure 2.1.3)
La détermination des besoins d’une population va au-delà de l’identification des problèmes.
Elle requiert une analyse des services et des ressources en place. L’analyse de la situation
actuelle permet d’estimer les besoins de bien-être, de services et de ressources. Elle permet
d’améliorer le processus de solution des problèmes dans la mesure où l’intérêt du
planificateur porte sur l’action en vue de remédier aux différences de cet état préalablement
identifié.
C’est aussi l’identification des problèmes, l’interprétation et l’analyse des données recueillies
en vue d’estimer l’importance relative aux problèmes identifiés et définir les besoins
nécessaires au changement de l’état 1 vers l’état 2. C’est un système de surveillance
(monitoring) environnemental qui s’intéresse aux caractéristiques de la population et de
l’environnement qui influencent le besoin et la demande des services. Elle éclaire les
planificateurs des programmes et des projets sur les valeurs politiques et sociales de la
population ainsi que les barrières culturelles linguistiques et autres barrières, qui risquent de
réduire l’impact de ces programmes. Elle favorise la connaissance des ressources au sein de
la population et identifie les pistes d’intervention pour solutionner ces problèmes. Elle doit
se faire en collaboration avec la société civile et avec d’autres agences ou organismes
experts. Il serait pertinent de composer un groupe responsable de l’étude de besoins.
Il est évident que la participation des représentants de la société civile à un projet qui les
concerne augmente les chances de succès de ce projet. Sa conception est enrichie par les
perspectives différentes des membres et les éléments appréciables pour la réalisation ou
l’intervention. Les membres du groupe doivent définir, conceptualiser et opérationnaliser
les objectifs du programme. Ces questions peuvent servir de guide dans la démarche de
planification et de structuration de l’étude des besoins. (Voir tableau 2.1.3)
Introduction au Montage des Projets Associatifs 31
Introduction au Montage des Projets Associatifs 32
Figure 2.1.3 : Modèle de détermination des besoins
État 1
Situation Actuelle 1
Identifier le
problème
déterminer
l'importancedu
problème
Analyser les services,
ressources,
actions
et les barrières
(culturelles,
linguistiques)
Participation du
groupe associations
responsablede l'étude
des besoins
État 2
Situation
Désirée 2
Introduction au Montage des Projets Associatifs 33
Tableau 2.1.3 : Questions pour guider la démarche de l’étude des besoins
Questions guides Réponses
1. Que désire-t-on savoir?
2. Pourquoi désire-t-on savoir cela?
3. Comment utilisera-t-on l’information
qui sera recueillie?
4. Où peut-on trouver les données
nécessaires pour répondre à ces questions?
5. Comment peut-on obtenir ces données?
6. Quelles sont les sources de données
utiles existant au niveau local, régional ou
national?
7. Comment compiler, analyser et
présenter les données de façon la plus
avantageuse?
8. Quels organismes doivent-être
impliqués dans le programme ? Pourquoi ?
Comment ?
9. Cette étude est-elle vraiment pertinente?
10. Que coûtera cette étude ?
11. Combien de temps cela prendra-t-il
pour compléter l’étude?
12. Ou peut-on trouver les ressources
financières et humaines nécessaires?
13. Quelles sont les meilleures méthodes
pour atteindre les objectifs?
Introduction au Montage des Projets Associatifs 34
2.1.4 Les étapes de l’étude des besoins
 Établir la pertinence (l’importance ou l’utilité ou le bénéfice)
 Déterminer les fins (buts)
 Définir la population
 Choisir le type d’indicateurs
 Localiser les sources d’informations et les sources de fonds ($)
 Choisir les types d’approches et la méthode
 Élaborer le protocole
 Recueillir l’information
 Analyser et interpréter
 Élaborer et rédiger le rapport
2.2 Les Outils d’identification des besoins
Tableau 2.2 : Techniques basées sur l’approche par recherche du consensus
Techniques utilisant un mode d’enquête  l’approche par informateurs-clés
 la technique de Delphi
Techniques utilisant la réflexion
individuelle
 la technique du groupe nominal
 le brainwriting
Techniques utilisant l’interaction  le brainstorming
 le forum communautaire
Techniques combinées  les impressions de la communauté
2.2.1 Les approches et outils d’identification des besoins
 Approche par indicateurs sociaux démographiques, sanitaires, d’utilisation de
ressources et d’utilisation de services
 L’enquête
 Consensus (recherche du consensus)
 Les sources d’informations (personne, groupe, documentation, statistiques)
 Les façons de faire : focus group (entrevues), Remue-méninges ou tempête d’idées
(Brainstorming), groupe Nominal, groupe de discussion (libre, semi-dirigé, structuré)
Introduction au Montage des Projets Associatifs 35
 L’approche par informateurs-clés
 La technique de Delphi vise à connaitre l’opinion de certaines personnes sur les
problèmes prévalent dans la collectivité. Pouvant aussi s’adresser à des informateurs-clés
ou à des experts. Elle consiste en un processus de groupe. Ils arrivent à un consensus
sans qu’il y ait eu discussion entre eux. À l’aide de questionnaires, ils génèrent des idées
et des solutions.
 La technique du groupe nominal (individus ne communiquent pas entre eux) vise à
identifier les problèmes et les besoins et à les classer par ordre d’importance. Elle est
aussi utile pour la détermination des priorités, le développement du plan et l’évaluation
des programmes. Le processus de génération d’idées par réflexion en silence, par la suite,
l’interaction est plus utile pour l’évaluation. Elle se complète par une phase de réflexion
collective et par un vote personnel sur les éléments identifiés par le groupe (processus
structuré d’échange d’information).
 rédaction des idées en silence suivit d’une présentation
 énoncé des idées à tour de rôle jusqu’à leur épuisement
 période de discussion et partage d’information pour clarifier, ajouter ou éliminer
certaines idées.
 vote sur l’importance et la sélection des items prioritaires (sélection de 5 à 9 besoins
à partir de la liste totale.
 La technique du brainwriting : réflexion silencieuse sur les idées écrites préalablement
par l’animateur, les participants inscrivent leurs propres idées en silence, par la suite
procéder à un tour de table, suivie d’une discussion et ordonnancement des items.
 Le brainstorming (remue-méninges / tempête d’idées) : il est utilisé pour générer les
idées sans jugement, les raffiner sans critique et favoriser la créativité afin d’analyser le
problème et explorer les alternatives.
 Le forum communautaire ou audience publique ouverte à la participation de toute la
population ou communauté pour s’exprimer sur un sujet donné
 Les impressions de la collectivité viennent enrichir les idées.
Il est évident que chaque technique a ses avantages et ses désavantages et elle sera utilisée
selon la situation de la problématique.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 36
2.2.2 Bien comprendre et analyser le problème pour viser la bonne solution
(Voir tableau 2.3)
L’importance du problème est estimée à partir de l’écart entre la situation actuelle et la
situation désirée sur la base de considérations sanitaires, sociales, économiques et
administratives, à l’aide de critères d’ampleur, de sévérité et de tendances de ce problème et
des ressources en place.
L’ampleur : c’est la fréquence du problème au sein de la population. Elle est mesurée par la
prévalence, l’incidence, le facteur de risque et le risque attribuable. Combien de femmes et
combien de fois sont-elles violentées par leur mari ? Combien d’enfants et combien de fois
ont subi des sévices ou des traumatismes psychologiques ? Combien de foyers détruits,
d’enfants vagabonds, de maladies, de mauvais état de vie et de décès pourraient être évités si
on réussissait à éliminer ce facteur ?
La sévérité : Ce problème est-t-il considéré comme grave ? De combien de décès
prématurés, d’années potentielles de vies perdues est-il responsable ? Quelle est l’importance
de l’incapacité temporaire ou permanente associée, l’inconfort de la douleur (journée de vie
perdues) ? Y-a-t-il perte d’autonomie, perturbation du développement de l’individu, femmes
ou enfants handicapées, désorganisation familiale, fardeau social ? Y-a-t-il un danger pour la
santé et la sécurité des autres membres de la communauté ? Y-a-t-il des risques écologiques
et environnementaux qui y sont associés ? Ce problème pèse-t-il sur certains groupes
(enfants, femmes en âge de procréer, etc.) ? Quels sont les coûts et le temps associés au
traitement et à la réhabilitation des gens affectés par ce problème ? (Ex., violence)
La tendance : C’est l’évolution du problème dans le temps. Si on le laisse à lui-même, de
quelle façon le problème progressera-t-il ? Aurait-il tendance à augmenter, à se stabiliser, à
se résorber ? Quelle sera sa durée ? Est-ce un problème réversible ou irréversible ?
Le problème est aussi étudié en fonction des ressources en place afin de définir une
hypothèse de cause à effet.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 37
Tableau 2.3 : Exemple d’Analyse de l’importance d’un problème de santé
L’Ampleur
(Fréquence)
La Sévérité (la gravité) La Tendance
(l’évolution)
Combien de
maladies et de
décès pourraient
être évités si on
réussissait à
éliminer ce
facteur ?
Combien de cas
violences ou
d’handicapes
pourraient être
évités si on
réussit à éliminer
ce facteur causal
?
Ce problème est-t-il considéré comme grave ?
De combien de décès prématurés, d’années
potentielles de vies perdues est-il responsable ?
Quelle est l’importance de l’incapacité
temporaire ou permanente associée, l’inconfort
de la douleur (journée de vie perdues) ?
Y-a-t-il perte d’autonomie, perturbation du
développement de l’individu, désorganisation
familiale, fardeau social ?
Y-a-t-il un danger pour la santé et la sécurité des
autres membres de la communauté ?
Y-a-t-il des risques écologiques et
environnementaux qui y sont associés ?
Ce problème pèse-t-il sur certains groupes
(enfants, femmes en âge de procréer, etc.) ?
Quels sont les coûts et le temps associé au
traitement et à la réhabilitation des gens affectés
par ce problème ?
Si on le laisse à lui-
même, de quelle façon
le problème
progressera-t-il ?
Aurait-il tendance à
augmenter, à se
stabiliser, à se
résorber ?
Quelle sera sa durée ?
Est-ce un problème
réversible ou
irréversible ?
En conclusion, l’étude des besoins est un processus qui se fait en deux temps :
Les problèmes de bien-être sont d’abord identifiés, puis interprétés et analysés afin que les
besoins de services et de ressources soient déterminés. Le succès se repose sur le groupe de
travail chargé de la conduire.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 38
Tableau 2.4 : Type de programmes en santé communautaire et développement
Problèmes de santé Milieu particulier Population cible
 Violence aux femmes
 Violence aux enfants
 Maladies infectieuses
 Maladies cardio-
vasculaires
 Santé dentaire
 Santé mentale
 Apprentissage
 Ordures, accidents routiers
 Foyers, domicile
 Scolaire et domicile
 Milieu du travail
 Centres d’accueil
spécialisés
 Prisons
 École – centre
communautaire
 Quartier
 Urbanisme - Routes
 Vie familiale
 Santé maternelle et
infantile
 Jeunesse
 Personnes âgées
 Population adulte
 Enfants scolarisés
 Citoyens
Activité en groupes :
Répondre aux questions suivantes. Utiliser une grande affiche pour noter vos idées !
1. Quels sont les types de problèmes dans votre région ou communauté ou quartier que
vous vouliez résoudre ?
2. Pourquoi est-il un problème important / sérieux ? (Ampleur, Sévérité et Tendance)
3. Quel le milieu particulier de ce problème ?
4. Quel groupe de population (âge, catégorie) ciblée ou touchée par ce problème ?
1-………………………………………………………………………………………………
2-……………………………………………………………………………………………...
……………………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
3- ………………………………………………………………………………………………
4-………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………..
Introduction au Montage des Projets Associatifs 39
Refaire le Tableau en Français ou en Arabe pour votre région :
Problème local – Milieu particulier – Population cible
Introduction au Montage des Projets Associatifs 40
Figure 2.3 : L’algorithme décisionnel d’un programme de bien-être collectif
RÉVÉLATION
DU
PROBLEME
- - - - - - - - - - - -
RECHERCHE
ÉVALUATION
DE
L’ACTION
- - - - - - - - - - - -
RECHERCHE
OUI OUI OUI OUI
NON NON NON NON
OBJECTIFS DE PREVENTION ACTION
RECHERCHE
L’IMPOR-
TANCE EST-
ELLE CONNUE?
SUFFISAM-
MENT
COMPRIS
POUR AGIR?
MOYENS
EFFICACES
DISPONSIBLES
?
LE
PROGRAMME
EST-IL
FAISABLE?
Introduction au Montage des Projets Associatifs 41
Identification d’un projet Associatif
ÉTUDE DE CAS PRATIQUE : Montage d’un Projet
Demande de financement de la Commission Européenne pour le projet de
Clino-mobile
Annexe A1- note succincte de présentation du projet associatif
https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-
services/index.cfm?do=publi.detPUB&aoref=150492
Activité de groupe pour consolider les apprentissages : Simulation pratique de projet
selon le modèle de la Commission Européenne (Voir Annexe A1 – Note succincte de
présentation du projet). Se servir de votre cas réel de votre choix ou un cas proposé par les
facilitateurs de la formation.
Utiliser une grande affiche et des marqueurs pour faire cette activité.
Constituer des groupes de 5+ et suivre les instructions (45 min +)
 choisir un Animateur et un Rapporteur par groupe
 lire les notes du projet proposé (cas pratique : Clino-mobile)
 définir les problèmes importants de la communauté desservie
 prioriser le ou les problèmes les plus importants
 définir les objectifs globaux et spécifiques
 définir la population cible et les bénéficiaires finaux
 faire sortir les résultats escomptés
 identifier les façons d’intervenir pour chaque problème (Actions – Activités principales)
 planifier les tâches pour chaque activité ainsi que les coûts reliés.
Mise en commun des éléments de discussion des sous-groupes à l’aide de présentations (5
minutes par groupe en se servant de leur affiche complétée)
Faire la synthèse par les Animateurs (15 min)
Introduction au Montage des Projets Associatifs 42
LES CRITÈRES DE QUALITÉ D’UN OBJECTIF : SMART
UN OBJECTIF DOIT ÊTRE : S.M.A.R.T
1. SPÉCIFIQUE : LA FORMULATION DES OBJECTIFS EN TERMES DE
RÉSULTATS, définir chaque niveau (de l’objectif supérieur aux activités) ; la population
cible, la zone d’application, les effets…
2. MESURABLE (degré de sa réalisation). On peut mesurer les actions planifiées grâce à
des indicateurs de mesure fiables et valides.
3. ATTEIGNABLE : On peut réaliser cet objectif qui nous permet d’atteindre des résultats
satisfaisants.
 RÉALISTE ET RÉALISABLE : tient compte des contraintes personnelles,
organisationnelles et de l’environnement et implique un risque moyen.
 CONTRÔLABLE (possibilité de le réaliser par le responsable ou l’organisation)
4. RÉSULTAT :
 UN RÉSULTAT SPÉCIFIQUE (non une action ou un vœu pieux)
 UTILE ET UTILISABLE (répond réellement au besoin de l’utilisateur)
 Efficacité, effectiveness, appropriateness
5. TEMPS : Une date d’échéance précise (début – fin, ex., 48 mois pour ce projet)
Activité : Travail de groupe.
Discuter de ou des objectifs de votre projet associatif avec votre groupe. Enrichir votre
objectif et adapter le aux 5 critères de qualité d’un objectif SMART s’il y a lieu.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 43
La Gestion des Interfaces d’un Projet Associatif
 Une interface entre 2 sous-systèmes est la frontière commune qui les relie.
 Gérer une interface c’est mettre en place un mécanisme permettant un
fonctionnement intègre ou synergique des sous-systèmes qu’elle relie.
LES TYPES D’INTERFACES :
EXTERNES : Entre le système et son environnement
INTERNES : Entre les composantes du système
NATURE DE L’INTERFACE :
A) INTERFACE « QUALITÉ des SERVICES ou PRODUIT » : entre leurs parties
 Physique
 De performance
B) INTERFACE TECHNOLOGIQUE : ou entre les tâches (SIG)
 Partage de ressources
 Séquentielles
 Réciproques
C) INTERFACES SOCIALES : ou entre les personnes ou organisation
COMMENT GÉRER LES INTERFACES ? :
 Identification des interfaces
 Analyse des interfaces
 Définition d’un mécanisme d’intégration approprié
 Mise en place du mécanisme
 Documentation
 Suivi, évaluation et adaptation.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 44
Chapitre 3
Planification Conceptuelle et Analytique d’un
projet dans une perspective d’Évaluation
3.1 Définition d’une intervention dans le cadre d’un projet
Par intervention, nous entendons l’ensemble des moyens (physiques, humains, financiers,
symboliques) organisés dans un contexte spécifique, à un moment donné pour produire des
biens ou des services dans le but de modifier une situation problématique.
Une intervention peut être :
 Une technique
 Un traitement
 Une pratique
 Un programme
 Une organisation
 Une politique
Figure 3.1 : Les composantes d’une intervention selonle contexte
Contexte
Introduction au Montage des Projets Associatifs 45
Figure 3.2 : Évaluation des Composantes d’une Intervention
Composantes de
l’Intervention
Évaluation
Normative
Recherche
Évaluative
Problèmes
Objectifs
Ressources
Services
Effets
Appréciation
structure
Appréciation
processus
Appréciation
résultats
Analyse
Stratégique
Analyse de
l’intervention
Analyse de la
productivité
Analyse de
l’implantation
Analyse du
rendement
Analyse des effets
Introduction au Montage des Projets Associatifs 46
Tableau 3.1 : Les Questions d’Évaluation d’un projet selonles approches
Critère Approche normative Approche analytique
Pertinence Analyse stratégique
Bien-fondé Analyse de l’intervention
Qualité du
processus
Appréciation du processus
Effets Appréciation des résultats Analyse des effets
Modalité de
production des
effets
Appréciation de la structure et du
processus pour estimer l’écart et la
couverture
Analyse de l’implantation
Coûts Appréciation de la structure et du
processus
Analyse de la productivité et
du rendement
Tableau 3.2 : Correspondance entre Planification et Gestion
Le Processus de Planification
Gestion : L’approche
Fonctionnelle
Gestion : L’approche
Processuelle
Identifier les besoins et les problèmes Planifier Technique
Établir les priorités Planifier Technique
Fixer les objectifs Planifier Technique
Spécifier les activités / actions pour
atteindre les objectifs
Planifier Technique
Mobiliser et coordonner les ressources
Organiser
Diriger
Coordonner
Administrative et
Politique
Évaluation Contrôler Technique
Introduction au Montage des Projets Associatifs 47
Activité en groupes :
1. Appliquer les questions d’évaluation de votre intervention pour résoudre votre
problème sélectionné en haut.
2. Discuter de la pertinence de votre solution, du bien-fondé, de la qualité du processus,
des résultats attendus, des effets et de leur modalité de production ainsi que des coûts
estimés.
Critères de la solution
(intervention)
Type de problème :
Type de solution :
Pertinence de la solution
Bien-fondé
Qualité du processus
Effets
Modalité de production
des effets
Coûts
Introduction au Montage des Projets Associatifs 48
3.2 L’examen de la raison d’être d’un projet
(Rational review, analyse stratégique); Rutman
Pour analyser la raison d’être, on doit répondre à ces 4 questions :
1. Existe-t-il toujours un besoin ?
 La nature et sévérité du problème ont pu changer
 De nouveaux programmes (politiques) ont pu être mis en place
 La demande a pu diminuer (ou soit réorientée vers d’autres services)
2. Les objectifs sont-ils pertinents ?
 L’évolution des besoins influence-t-elle la pertinence des objectifs ?
 Les objectifs sont-ils conformés à ceux de l’organisation ?
 Quel est le niveau d’engagement (commitment) de l’organisation par rapport à chacun
des objectifs (conflictuels) ?
3. Les objectifs peuvent-ils être atteints ?
 Niveau de ressources adéquat ?
 Problèmes modifiables de la façon prévue ?
 Contraintes ?
4. Le programme doit-il être maintenu ?
 Par rapport au mandat de l’organisation
 Redondance avec d’autres ?
 Objectifs initiaux accomplis ? (Projets démo)
 D’autres devraient-ils s’impliquer ?
Introduction au Montage des Projets Associatifs 49
Activité de groupes :
Compléter le tableau en justifiant la raison d’être de votre projet.
Questions de la raison d’être Justifications = Arguments
1.
2.
3.
4.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 50
3.3 Le modèle théorique de l’intervention
« A plausible and Sensible model of how a program is supposed to work » Bickman, 1987
“C’est la plausibilité du modèle sur : Comment le programme est supposé fonctionner en
théorie ?”
Figure 3.3 a : Le Problème de santé publique et utilisation des services :
Théorie de Hagen Magen : Théorie de l’action planifiée
Théorie de Maden : Théorie de modification du comportement :
Figure 3.3 b : Intervention sur le mode de vie
Problème de
Santé
Système de
Soins
Utilisation des
services
médicaux
Correction du
problème de
santé
Introduction au Montage des Projets Associatifs 51
Tableau 3.3 : Hypothèse de causalité, Cause – Effet
Cause - Action Effet
Arrêter de fumer Diminution du Cancer du Poumon
Diminuer taux cholestérol (alimentation
saine)
Diminution maladies cardio-vasculaires
(MCV)
Améliorer le bien-être et l’éducation des
familles défavorisées (femmes enceintes
pauvres)
Diminution taux petit poids de naissance
(PPN) et diminution taux des prématurés
Diminution l’alphabétisation
Renforcement des lois contre la violence
aux femmes et enfants
Diminution Violence et Stress
Amélioration du bien-être des ménages
Agir sur les facteurs de vie et habitudes Diminuer les cancers
Mieux organiser l’accès aux soins Diminution la morbidité et la liste d’attente
Former le personnel Améliorer la qualité du travail
Diminuer la vitesse sur les routes Diminution taux d’handicapés et de décès
Éduquer les maris ou changer les lois Diminution % cas de violence aux femmes,
% des femmes handicapes,% destruction de
foyers
Éduquer les parents Diminution % de violence aux enfants
% d’enfants handicapes
ou vagabonds
Introduction au Montage des Projets Associatifs 52
Activité de groupes :
Selon votre expérience dans la vie, trouver des causes à des problèmes et leurs effets sur la
santé et le bien-être de la population. Compléter le tableau avec ses hypothèses causales.
Cause Effet
3.4 Analyse des Méthodes de détermination des priorités
Pertinence (du problème et des objectifs)
Q1 : Est-il pertinent d’intervenir pour le problème ?
Q2a : Est-il pertinent d’intervenir pour ces aspects du problème ?
Q2b : Est-il pertinent d’intervenir pour cette population ?
Q3 : Est-il pertinent pour cet intervenant d’agir de cette façon ?
Tableau 3.4 : La méthode de priorisation de Hanlon est utilisée pour l’établissement des
priorités basée sur quatre composantes : Score de priorité : (A+B) CxD.
Composante Définition
A : Ampleur du problème Nombre de personnes affectées/total
B : Sévérité du problème Taux mortalité, morbidité, incapacité et coûts,
subjectivité du fardeau social qu’entraine un tel
problème.
C : Efficacité de la solution Solubilité du problème : Est-ce que les ressources et
la technologie actuelles peuvent concrètement faire
quelque chose pour ce problème ?
D : Faisabilité du programme ou
de l’intervention
PEARL : Pertinence, faisabilité Économique,
Acceptabilité, Disponibilité des ressources, Légalité
Introduction au Montage des Projets Associatifs 53
3.5 Analyse de Faisabilité
Analyse de Faisabilité : selon les conditions logistiques de Pertinence, Économique,
Acceptabilité, Ressources, Légales (PEARL)
Activité : L’analyse de la faisabilité de votre projet Associatif (Intervention).
Lire les pages suivantes pour entamer les activités de discussion. Trouver les conditions
appropriées pour votre projet associatif.
 La vérification de la logique interne de votre intervention
…………………………………………………………………………………………..
 L’identification des conditions critiques selon les dimensions du contexte
……………………………………………………………………………………………
 Le Scanning de l’environnement
……………………………………………………………………………………………
 Les facteurs de viabilité (durabilité)
……………………………………………………………………………………………
 L’analyse du risque (Activité : discuter du niveau de risque : élevé, moyen ou bas)
……………………………………………………………………………………………
 L’analyse de l’impact des acteurs ou influenceurs (Voir chapitre 7.10).
…………………………………………………………………………………………………
3.5.1 Les conditions relatives à l’environnement physique :
Conditions climatiques, des sols et de l’air et conditions relatives à la géographie physique
(état des routes, accessibilité géographique...). (Voir Annexe C, se servir des indicateurs du
Diagnostic Territorial et des indicateurs utilisés pour le Développement Durable)
3.5.2 Les conditions relatives à l’environnement technologique :
L’adaptabilité de l’adéquation des technologies en rapport avec les conditions du milieu ;
l’accessibilité ou la disponibilité de l’intrant relatif à la technologie (ex, pièces de rechange)
et la capacité de maîtrise (expertise, complexité) de ces technologies.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 54
3.5.3 Les conditions relatives à l’environnement organisationnel :
 La capacité de gestion des organisations responsables à court et long terme
(organisation, direction, coordination, suivi et contrôle) ;
 La capacité financière (assumer les coûts récurrents)
 Les capacités techniques et professionnelles
 Le degré de dépendance ou d’autonomie du projet dans l’organisation
3.5.4 Les conditions relatives à l’environnement socio-culturel et éthique :
 Comptabilité du projet avec les besoins, attentes, valeurs, attitudes, croyances et
comportements des populations cibles.
 Ouverture des mentalités aux changements souhaités ;
 Participation et engagement des populations selon les attentes du projet.
3.5.5 Les conditions relatives à l’environnement politique et légal :
 Soutien politique : autorités politiques, administratives, traditionnelles ou religieuses
importantes pour le projet
 Conformité avec les législations et règles en vigueur (lois du travail, fiscalité...)
 Stabilité politique
 Conformité et intégration du projet face aux politiques et programmes du milieu...
(groupes d’intérêt).
3.5.6 Les conditions relatives à l’environnement infrastructurel :
 Capacité des réseaux de répondre aux besoins du projet
 Réseau de communications : téléphone, poste, médias
 Réseau routier et moyens de déplacement / transport
 Réseau de services et infrastructures : santé, services sociaux, éducation
 Système d’approvisionnement en eau et en énergie (bois, électricité, gaz, charbon)
Introduction au Montage des Projets Associatifs 55
3.5.7 Les conditions relatives à l’environnement économique :
 Disponibilité des fonds à court, moyen et long terme (durant et après le projet)
 Adéquation du projet avec les conditions de vie des populations cibles (niveau des
revenus, habitat, biens...)
 Impact économique du projet sur le milieu.
3.5.8 Les facteurs de viabilité (durabilité) d’un projet
 Les politiques de soutien (personnes qui ont le pouvoir et l’impact)
 Les technologies appropriées ;
 Les aspects socioculturels et l’aspect femme et développement (démontrer que les
femmes bénéficient du projet)
 Les capacités institutionnelles et de gestion ;
 Les facteurs économiques et financiers (et les conditions des populations desservies) ;
 La protection de l’environnement.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 56
Figure 3.5 : Organigramme en arbre Grille d’analyse pour formuler des recommandations
sur les priorités (PIRCFR)
Importance
du problème
révélé par
son :
- Ampleur
(fréquence)
- Sévérité
(gravité)
- Tendance
(durée/temps)
Relation
démontrée
entre le
facteur de
risque et le
problème
Référence et
recherches
Capacité
Technique
d’intervenir
Avis du
spécialiste
Expert
Faisabilité du
programme /
intervention
 Pertinence
 Économique
 Acceptabilité
 Ressources
disponibles
 Légalité
Administrateur
Problèmes
Problème
Récommendati
-ons (Score)
Ordre de priorité
Prochaine étape
d’intervention
spécifique
2
3
4
5
1
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
Introduction au Montage des Projets Associatifs 57
Activité en groupes : Analyse de faisabilité (priorisation).
Appliquer ce modèle (Figure 3.5) pour déterminer la faisabilité de votre intervention
préconisée plus haut afin de résoudre le problème révélé dans votre localité. Si vous n’avez
pas encore un problème, discutez avec votre facilitateur pour en déceler une problématique
locale. Documenter le problème priorisé et la stratégie d’intervention priorisée.
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
Introduction au Montage des Projets Associatifs 58
3.6 Analyse évaluative d’une intervention
Indicateurs :
 En temps t1 : définir l’intervention, la mise en œuvre, les effets et les besoins
 En temps t2 : identifier les liens de causalité
Efficacité :
 Effets distaux = résultats
 Effets proximaux = accessibilité, continuité, pertinence, globalité
Performance :
 Accessibilité : géographique, temps, $
 Globalité : le programme répond aux besoins en termes d’état de santé ?
 Continuité : coordination des soins, l’information circule ? La prise en charge, le suivi
 Pertinence : l’intervention correspondra-t-elle aux besoins ? Quel est le niveau de
besoins/symptômes et par rapport à l’intervention indiquée (est-elle faite comme indiqué
ou non ?)
Développer un instrument d’évaluation (grille) ou outils pour outiller les intervenants.
Recherche et pratique ou recherche action participative. Le chercheur est impliqué,
l’information recueillie aide à corriger et réajuster le tire et les actions de l’intervention.
Élaborer le manuel d’intervenant en milieu multidisciplinaire selon le type de besoins et
le type de l’intervention. L’éducation sanitaire dans un milieu d’inter-sectorialité. Exemple :
établir des relations avec les enseignants et les charger du dépistage des enfants qui ont
besoin d’aide ; les Médecins et les psychologues joueront aussi les rôles d’intervenants.
Évaluation de la pertinence / besoins :
Est-ce que l’intervention répond aux besoins ?
Jusqu'à quel point les professionnels se sont intervenus de façon adéquate ? (Correspond à
leur compétence et aux indicateurs de la grille).
 Il faut documenter le processus de soins de notre population cible
 Faire des jeux de simulations de cas : jeu de rôle, qui fait quoi ?
Introduction au Montage des Projets Associatifs 59
Faire les liens entre la mise en œuvre et les effets (observés/attendus, prévus) et essayer
d’expliquer les raisons pourquoi ? ; Comment fait-on ? ;
Déceler les variations entre les facteurs favorisants et les facteurs inhibiteurs ou les
obstacles rencontrés.
 Renforcer la validité interne : le devis, la méthodologie, la théorie d’intervention, le
modèle d’intervention et justifier …
Devis : étude de cas multiples.
 La validité externe ou la généralisation de l’intervention ou du programme ailleurs dans
d’autres régions et d’autres contextes (l’Inférence) : poser un jugement sur les modalités
d’application du programme dans d’autres contextes et circonstances.
Activité : Étude de cas :
Vous êtes le responsable d’un programme de formation d’aide aux écoliers (ou autre
problème de votre choix), veuillez se poser des questions et fournir des réponses :
1. Quel est le contexte de votre intervention ?
2. Quelle est la pertinence de votre intervention ?
3. Y-a-t-il un vrai besoin ?
4. Quels sont les effets attendus ?
Introduction au Montage des Projets Associatifs 60
Figure 3.6 : Organigramme de causalité
Exemple d’Analyse de causalité d’un problème social
Figure 3.7 : Modèle théorique d’intervention (Théorie sociale du programme)
Question : Est-ce que ça peut marcher théoriquement ? Plausibilité Intervention ?
Changement
technologique
Augmentation
taux maladies
physiquesStyle de
demande du
consommateur
Augmentation
taux de
chômage
Changement
des normes
sociales
Isolement
Social
Augmentation
taux de suicide
Groupes de support
Réduction de l’isolement
sociale par famille
Diminution
affaiblissement aux
maladies physiques
Réduction
- sentiment d’impuissance
- solitude
- sentiment dépendance
Réduction
irritation
Réduction
stress +
dépression
Employabilité
Thérapie personnelle
Réduction
probabilité
suicide
Introduction au Montage des Projets Associatifs 61
Chapitre 4
La Gestion de Projets et Cycle de Projet
4.1 Distinction Projet – Programme
Le concept de programme est analogue à celui du projet mais s’en distingue à certains
égards :
 Un programme est généralement constitué d’un ensemble de projets visant un
objectif global commun. Par exemple : programme d’aide internationale au pays X
dans le secteur d’agriculture, un programme de développement urbain (local, du
milieu) ou de santé publique.
 Un programme est plus orienté vers l’atteinte d’un objectif que vers la livraison d’un
produit spécifique
 Un programme est de plus longue durée (5 ans et plus) et certains sont quasi
permanents.
4.2 Qu’est-ce que la gestion de projets ?
La gestion de projets est un mode d’organisation approprié à un contexte où les opérations
sont surtout des projets.
 Une culture ;
 Un mode de fonctionnement ; (d’une structure, une règlementation, des systèmes de
support)
C’est la gestion par projet :
Un ensemble de techniques et de pratiques pour mieux s’assurer du succès des projets (rôle
important du gérant de projet par l’exécution de Leadership).
Introduction au Montage des Projets Associatifs 62
Tableau 4.1 : Organisation par projet vs organisation traditionnelle
ORGANISATION PAR PROJET ORGANISATION TRADITIONNELLE
CULTURE
Ouverture sur l’environnement
Loyauté au projet (liée à sa réussite)
Tolérance à l’ambiguïté (modification)
Collaboration
Responsabilisation
Initiative ; goût du risque
Axé sur la tâche
Pouvoir personnel
Ouverture sur l’interne (organisation locale)
Loyauté au service
Relations claires
Individualisme
Description de poste
Faire ce qui est exigé
Axé sur les règles
Pouvoir du poste (nomination)
STRUCTURE
Projet ou matriciel
Gestion unifiée
Équipe de projet
Organique
Souple
Ambiguïté
Horizontal
Fonctionnelle
Gestion fragmentée
D’une unité à l’autre
Hiérarchisée
Stable
Clairement définie
Verticale
RÈGLEMENTATION
Peu formalisé
Processus GP
Charte des interactions
Procédures légères
Très formalisé
Description de tâches
Organigramme
Procédures lourdes
SYSTÈMES D’INFORMATION ET DE CONTRÔLE
Par projet ; lot de travail
Ad-hoc (rapport, dépenses)
Par poste budgétaire ou unité administrative
Standardisés
La gestion de projet : est un ensemble de techniques et pratiques pour le gérant de projet.
La gestion d’un projet est souvent plus complexe que la gestion d’une unité administrative
traditionnelle en raison de l’impact des caractéristiques particulières des projets.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 63
Tableau 4.2 : Caractéristiques et impacts de la gestion de projet
CARACTÉRISTIQUES IMPACT
1. ENVIRONNEMENT
 Objectifs multiples
 Liaisons nombreuses, variées et
complexes
 Mécanismes de participation
 Convergences des relations avec
l’environnement
 CULTURE : ouverte
2. NATURE DU PROCESSUS
 Cycle de vie de durée limitée
 Dynamique variable selon le stade
du cycle
 Structure temporaire, ad-hoc,
souple, organique
 CULTURE : loyauté du projet
3. CONTEXTE
 Incertitude généralement élevée et
de plusieurs ressources différentes
 Mécanismes latéraux : échanges
continuels, informels, ajustement
mutuel
 CULTURE : tolérance à ambiguïté
4. INTERVENANTS
 Nombreux
 Pluridisciplinaires
 Interdépendants
 Provenances diverses
 Coordination des interfaces internes;
procédures
 Équipe de projet
 CULTURE : collaboration,
tolérance
5. EXIGENCES RIGOUREUSES
 Performances techniques
 Minimisation des coûts
 Pression du temps
 Système d’information et de
contrôle
 Décentralisation
 CULTURE : responsabilisation,
initiative
Un projet est un système ouvert (approche systémique)
Un projet doit être en constante interaction avec son environnement
Introduction au Montage des Projets Associatifs 64
POURQUOI :
 Besoin d’une finalité
 Besoin de RESSOURCES
 Besoin de CROISSANCE, D’ÉVOLUTION, PROGRESSION
 Besoin d’ADAPTATION AUX CONDITIONS CHANGEANTES DE
L’ENVIRONNEMENT (développer des mécanismes pour stabiliser les facteurs
influencent l’environnement).
IMPACTS :
 Perméabilité aux effets de l’environnement, sur lequel notre contrôle n’est que très
partiel
 Donc manque de stabilité et incertitude
IMPLICATIONS : (s’adapter au changement, partager ses responsabilités, s’ouvrir sur
l’environnement même en cas de crise, les coupures sont une décision de survie)
 Nécessité de gérer continuellement les interfaces externes
 Nécessité de fermer le système au besoin (gel du design) ;
Activité en groupe :
1. Quelle est votre population cible ?
2. Déterminer les besoins de votre population cible
3. Quels sont les Ressources dont vous avez besoin ?
4. Quels sont les Résultats de votre projet d’intervention.
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
Introduction au Montage des Projets Associatifs 65
4.3 Approche Systémique et Gestion de Projet
 Considérer le projet non comme une fin en soi, mais comme un moyen d’atteindre un
objectif du système plus vaste
 Voir le projet comme un tout
 Mettre l’accent sur les objectifs du projet
 Décomposer l’objectif en sous-objectifs
 Déterminer les sous-systèmes nécessaires pour l’atteinte des sous-objectifs
 Définir comment les sous-systèmes doivent être contrôlés
 Définir comment les relations entre les sous-systèmes (interfaces internes) et avec
l’environnement (interfaces externes) doivent être gérées.
4.5 Le Mode d’Organisation Gestion de Projet
 Un rôle intégrateur : le Chef de Projet (Leadership)
 Une équipe de projet pluridisciplinaire, en maillage
 Une structure aplatie, organique, mouvante
 Un mode de fonctionnement souple
 Relations / communications latérales
 Mécanismes pour gérer les interfaces (internes et externes)
 Les rôles définis par la mission et non par la fonction
 Systèmes et procédures adaptés aux besoins du projet
 Décentralisation, imputabilité
4.6 La Culture Gestion de Projet
 Approche – bénéficiaires (besoins des bénéficiaires)
 Accent sur les résultats ; Pragmatisme
 Ouverture sur l’environnement
 Esprit d’équipe
 Initiative ; Volonté de prendre des risques
 Rigueur ; Autodiscipline
Introduction au Montage des Projets Associatifs 66
 Capacité d’exiger et de rendre les comptes (Redevabilité = Accountability)
 Tolérance à l’ambiguïté ; au stress
4.7 Le Cycle de Vie d’un Projet
Un projet est un processus constitué de phases et d’étapes dont le contenu et le contexte
varient d’un type de projet à un autre, mais dans la forme est plus ou moins semblable pour
tous les projets.
Projet : Cycle de vie (Voir Fig. 4.1)
 Chaque phase se caractérise par un bien livrable afin d’assurer un meilleur contrôle et
réduire le risque ;
 Un bien livrable emmène une approbation de procéder. (No-go, Go)
 Une phase peut débuter avant la fin d’une autre si le risque est acceptable.
Tableau 4.7 a : Cycle de vie ou phases d’un projet Associatif
CYCLE DE VIE D’UN PROJET
Phase Conception Phase Développement Phase Opérationnelle
Conception présélection
↓
Formulation, évaluation
préliminaire
↓
Faisabilité, formulation
finale
↓
Décision
Planification
↓
Exécution
↓
Terminaison physique
Mise en opération
↓
Transfert
↓
Évaluation
↓
Fermeture
↓
Évaluation postériori
Activité en groupe : Schématiser les 3 phases du cycle de vie de votre projet
Associatif.
Introduction au Montage des Projets Associatifs 67
Le Processus de Montage de votre projet Associatif : c’est la conception de toutes les
phases du cycle du projet (Conception, Développement et Opérationnalisation)
Lors du montage d’un projet associatif, les concepteurs ou planificateurs doivent appliquer le
processus de 4 étapes détaillé dans le Tableau 4.7 b : l’Identification, puis la Définition
(planification), la Réalisation (exécution) et la Terminaison (évaluation et clôture). Et aussi
en respectant le modèle détaillé du Tableau 4.7 c Phase de développement (conception et
planification) + phase de Réalisation et phase de Terminaison.
Tableau 4.7 b : Processus d’un projet Associatif (Étapes)
Activité en groupe :
Utiliser la Tableau 4.7 b, processus de montage pour pratiquer les étapes qui vous aident au
montage de votre projet associatif. Discuter avec votre groupe de ses étapes. Dans quelle
mesure pouvez-vous appliquer ces étapes à votre projet associatif ?
Introduction au Montage des Projets Associatifs 68
Tableau 4.7 c : LES ÉTAPES D’UN PROJET (Phases) à considérer lors du Montage de
votre projet Associatif
Phases : DÉVELOPPEMENT RÉALISATION TERMINAISON
Conception Planning détaillé Gestion Ressources
Humaines
Transfert aux
bénéficiaires
Identification du
Problème
Définition Projet Gestion de
Ressources
financières
Évaluation du
Problème
Définition des
Besoins / problèmes
Étude faisabilité
(Gestion de risques)
Gestion de
Ressources
matérielles
Fermeture
Détermination des
Objectifs
Détermination des
activités
Gestion De
l’information
Choix des stratégies Détermination des
Ressources
Étude préfaisabilité Élaboration
échéancier
Plan d’action
préliminaire
Élaboration budget
Système de gestion
Système
d’information /
Contrôle
Document avant-
Projet
Document Projet Plan détaillé
Rapports
Évaluation mi-
parcours
Évaluation finale
Rapport final
Introduction au Montage des Projets Associatifs 69
Activité solo - Un projet efficace est celui qui pourrait être exécuté par une 2ème et une
3ème personne parce qu’il est bien documenté. Documenter les étapes de votre projet.
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
Activité en groupes : Discuter des étapes de votre projet. Utiliser le tableau 4.7 c pour
vous orienter dans votre discussion. Avez-vous respecté ces étapes ?
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
Introduction au Montage des Projets Associatifs 70
Chapitre 5
Processus de Montage : Conceptualisation -
Planification d’un Projet Associatif
Activité en groupes : Consulter la figure 5b et discuter avec votre groupe.
Dans quelles mesures ce modèle pourra vous être utile pour monter votre projet associatif ?
-
-
Tableau 5.a : Deux approches à la planification
Rationnelle Pragmatique
 Technique, technocratique  Participative, action associatif ou
collective, politique
 Méthodes objectives et « dures »,
quantitatives
 Méthodes subjectives et « molles »,
qualitatives
 Logique « PER SE » suit sans dévier
un cheminement logique
 Adaptive étatiste, gradualiste et
opportuniste (Muddling Through)
 Ne tient souvent pas compte des
contraintes et de la faisabilité
 Tient compte de la faisabilité
 Souvent indépendante de la
programmation
 Intégrée à la programmation et à la
mise en œuvre
 Rôle de l’expert important  Rôle de l’expert moins important ou,
du moins, expertise différente non
technique
 Le plan idéal  Le plan possible ou réalisable plutôt
qu’idéal
 Se veut et se dit non influencée par
les éléments politiques
 Tente d’intégrer les éléments
politiques
5.1 Identification des besoins ou des problèmes de la population cible
Utiliser les procédures techniques : se poser des questions, Quoi ? Pourquoi ? Et Comment ?
 Préparer les données sur la collectivité ou population cible
 Faire le Diagnostic Territorial (Voir Annexe C …)
Introduction au Montage des Projets Associatifs 71
Identifier les
besoins et les
problèmes
Mobiliser et
cordonner les
ressources
Organiser et
prioriser l’exécution
des tâches
administratives
Analyser la
communication
Produit final
du projet
Établir les
priorités
Fixer les
objectifs
Analyser la
pertinence
des objectifs
Spécifier les
actions/activités
Analyser la
faisabilité des
solutions
Sélectionner
le problème
ou besoin
Ressources humaines
Gestion :
- de l’équipe (rôles, tâches,
procédures etc.)
- des conflits, plaintes et
des interfaces
- du Système Information
Gestion (SIG)
- Documentation
-
Ressources matérielles
- Gestion des
technologies, du parc,
du budget $ et de la
qualité etc.
Évaluer le processus,
les effets et l’impact
Figure 5 b : Processus de planification stratégique de projet
Introduction au Montage des Projets Associatifs 72
5.1.a Analyse des problèmes et des besoins identifiés
L’analyse permet de mieux définir le problème, d’avancer une hypothèse de travail à la
recherche des solutions sur la base des (1) causes possibles, (2) conséquences et (3) de
l’estimation de l’importance du problème ou du besoin. (Voir chapitre 2.2.2 et
Tableau 2.3 : Exemple d’Analyse de l’importance d’un problème de santé
Identifier les précurseurs du problème : On se sert du modèle conceptuel des déterminants
du bien-être (biologie humaine, comportement et habitudes de vie, environnement, système de
gouvernance et organisation des services).
5.1 b : Exemple : Ci-joint un cadre d’analyse des facteurs de risque du cancer du poumon et
de la maladie pulmonaire obstructive chronique.
 identification et énumération des facteurs de risque associés aux maladies à l’étude : le
risque relatif renseigne sur la force de la relation causale.
 classification de ces facteurs de risque à l’aide des 4 déterminants
 estimation du niveau d’influence et d’importance de chacun de ces déterminants sur
chacun des facteurs de risque
 estimation du potentiel de réduction de l’incidence de la maladie (risque attribuable au
facteur étudié
 détermination du potentiel de développement d’un programme à l’aide des réponses
apportées aux questions suivantes : la présence du facteur de risque est-elle détectable ?
Si oui, le facteur de risque peut-il être éliminé ou réduit ? L’intervention pour l’éliminer
ou le réduire est-elle acceptable ?
 élaboration des recommandations : la procédure utilisée par Green et collaborateurs dans
son modèle de planification de programmes d’éducation sanitaire, le PRECEDE sert à
établir le diagnostic comportemental relié aux habitudes de vie selon les facteurs
contributifs : prédisposant, facilitateurs et de renforcement.
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable
Montage  des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable

Contenu connexe

Tendances

Conduite et gestion de projet
Conduite et gestion de projetConduite et gestion de projet
Conduite et gestion de projetJCI Ariana
 
Gouvernance des associations en tunisie
Gouvernance des associations en tunisieGouvernance des associations en tunisie
Gouvernance des associations en tunisieJamaity
 
Impliquer ses bénéficiaires
Impliquer ses bénéficiairesImpliquer ses bénéficiaires
Impliquer ses bénéficiairesEnactusFrance
 
Management de Projet: piloter, animer, conduire des projets
Management de Projet: piloter, animer, conduire des projetsManagement de Projet: piloter, animer, conduire des projets
Management de Projet: piloter, animer, conduire des projetsPascal Méance
 
Gestion de projets Niv 1
Gestion de projets Niv 1Gestion de projets Niv 1
Gestion de projets Niv 1Ahmed SEMOUD
 
Gestion financière (2)
Gestion financière (2)Gestion financière (2)
Gestion financière (2)Hajar Idehou
 
Modèle de cadre logique simple (tableau logique)
Modèle de cadre logique simple (tableau logique)Modèle de cadre logique simple (tableau logique)
Modèle de cadre logique simple (tableau logique)Jamaity
 
Gestion de Projets
Gestion de Projets Gestion de Projets
Gestion de Projets Said Sadik
 
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)Financer son projet et prévoir son budget (ppt)
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)mouvementjevolution
 
GUIDE DE COMMUNICATION A L’USAGE DES ASSOCIATIONS
GUIDE DE COMMUNICATION A L’USAGE DES ASSOCIATIONSGUIDE DE COMMUNICATION A L’USAGE DES ASSOCIATIONS
GUIDE DE COMMUNICATION A L’USAGE DES ASSOCIATIONSJamaity
 
Cours Management stratégique
Cours Management stratégique Cours Management stratégique
Cours Management stratégique Achraf Nadim
 
Méthodologie de projet présentation 2
Méthodologie de projet présentation 2Méthodologie de projet présentation 2
Méthodologie de projet présentation 2Gilles Ducloux
 
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDC
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDCProblèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDC
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDCpolybru
 

Tendances (20)

Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
Conduite et gestion de projet
Conduite et gestion de projetConduite et gestion de projet
Conduite et gestion de projet
 
Comment monter un projet
Comment monter un projetComment monter un projet
Comment monter un projet
 
Gouvernance des associations en tunisie
Gouvernance des associations en tunisieGouvernance des associations en tunisie
Gouvernance des associations en tunisie
 
Impliquer ses bénéficiaires
Impliquer ses bénéficiairesImpliquer ses bénéficiaires
Impliquer ses bénéficiaires
 
Méthode qqoqcp
Méthode qqoqcpMéthode qqoqcp
Méthode qqoqcp
 
Management de Projet: piloter, animer, conduire des projets
Management de Projet: piloter, animer, conduire des projetsManagement de Projet: piloter, animer, conduire des projets
Management de Projet: piloter, animer, conduire des projets
 
Gestion de projets Niv 1
Gestion de projets Niv 1Gestion de projets Niv 1
Gestion de projets Niv 1
 
Gestion financière (2)
Gestion financière (2)Gestion financière (2)
Gestion financière (2)
 
Modèle de cadre logique simple (tableau logique)
Modèle de cadre logique simple (tableau logique)Modèle de cadre logique simple (tableau logique)
Modèle de cadre logique simple (tableau logique)
 
Gestion de Projets
Gestion de Projets Gestion de Projets
Gestion de Projets
 
Initiation à la gestion de projet
Initiation à la gestion de projetInitiation à la gestion de projet
Initiation à la gestion de projet
 
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)Financer son projet et prévoir son budget (ppt)
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)
 
GUIDE DE COMMUNICATION A L’USAGE DES ASSOCIATIONS
GUIDE DE COMMUNICATION A L’USAGE DES ASSOCIATIONSGUIDE DE COMMUNICATION A L’USAGE DES ASSOCIATIONS
GUIDE DE COMMUNICATION A L’USAGE DES ASSOCIATIONS
 
Définition du Management de Projet
Définition du Management de ProjetDéfinition du Management de Projet
Définition du Management de Projet
 
Gestion Axée sur les Resultats
Gestion Axée sur les ResultatsGestion Axée sur les Resultats
Gestion Axée sur les Resultats
 
Cours Management stratégique
Cours Management stratégique Cours Management stratégique
Cours Management stratégique
 
Méthodologie de projet présentation 2
Méthodologie de projet présentation 2Méthodologie de projet présentation 2
Méthodologie de projet présentation 2
 
Le tableau de bord de pilotage
Le tableau de bord de pilotageLe tableau de bord de pilotage
Le tableau de bord de pilotage
 
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDC
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDCProblèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDC
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDC
 

Similaire à Montage des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable

Usages, Emotions, Intelligence collective : méthodes de conception d'expérien...
Usages, Emotions, Intelligence collective : méthodes de conception d'expérien...Usages, Emotions, Intelligence collective : méthodes de conception d'expérien...
Usages, Emotions, Intelligence collective : méthodes de conception d'expérien...Loïc Vanderschooten
 
Analyse du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) au Bénin
Analyse du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) au BéninAnalyse du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) au Bénin
Analyse du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) au BéninHFG Project
 
La boîte à outils de l'Intelligence Economique
La boîte à outils de l'Intelligence EconomiqueLa boîte à outils de l'Intelligence Economique
La boîte à outils de l'Intelligence EconomiqueTerry ZIMMER
 
20090708 commodities in the if study undp cover and table of content
20090708 commodities in the if study undp cover and table of content20090708 commodities in the if study undp cover and table of content
20090708 commodities in the if study undp cover and table of contentLichia Saner-Yiu
 
Guide étude sectorielle
Guide étude sectorielleGuide étude sectorielle
Guide étude sectoriellePhilippe Porta
 
GRH_guide_francais IMPORTANT.pdf
GRH_guide_francais IMPORTANT.pdfGRH_guide_francais IMPORTANT.pdf
GRH_guide_francais IMPORTANT.pdfJaddaini
 
Guide de gestion des ressources hmaines
Guide de gestion des ressources hmainesGuide de gestion des ressources hmaines
Guide de gestion des ressources hmainesOULAAJEB YOUSSEF
 
Boubaddara Youssef: L'approche systémique de la GRH
Boubaddara Youssef: L'approche systémique de la GRHBoubaddara Youssef: L'approche systémique de la GRH
Boubaddara Youssef: L'approche systémique de la GRHYoussef Boubaddara
 
Etude de la mise en place et de la stratégie de lancement d’une plateforme so...
Etude de la mise en place et de la stratégie de lancement d’une plateforme so...Etude de la mise en place et de la stratégie de lancement d’une plateforme so...
Etude de la mise en place et de la stratégie de lancement d’une plateforme so...Houssem Eddine Jebri
 
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d'animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d'animati...Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d'animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d'animati...Jamaity
 
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...Jamaity
 
Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018Société Tripalio
 
Essai en ligne ... Les étapes du processus de counseling d'orientation des c....
Essai en ligne ... Les étapes du processus de counseling d'orientation des c....Essai en ligne ... Les étapes du processus de counseling d'orientation des c....
Essai en ligne ... Les étapes du processus de counseling d'orientation des c....Louis Cournoyer
 
En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...
En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...
En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...nuntiis
 
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...Houssem Eddine Jebri
 
Document 1298928018
Document 1298928018Document 1298928018
Document 1298928018haytam00
 
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2B
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2BMémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2B
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2BNicolas Durand
 
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...Mohamed Aziz Chetoui
 
Modèle de plan de communication
Modèle de plan de communicationModèle de plan de communication
Modèle de plan de communicationKnitandb b
 

Similaire à Montage des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable (20)

Usages, Emotions, Intelligence collective : méthodes de conception d'expérien...
Usages, Emotions, Intelligence collective : méthodes de conception d'expérien...Usages, Emotions, Intelligence collective : méthodes de conception d'expérien...
Usages, Emotions, Intelligence collective : méthodes de conception d'expérien...
 
Analyse du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) au Bénin
Analyse du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) au BéninAnalyse du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) au Bénin
Analyse du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) au Bénin
 
La boîte à outils de l'Intelligence Economique
La boîte à outils de l'Intelligence EconomiqueLa boîte à outils de l'Intelligence Economique
La boîte à outils de l'Intelligence Economique
 
20090708 commodities in the if study undp cover and table of content
20090708 commodities in the if study undp cover and table of content20090708 commodities in the if study undp cover and table of content
20090708 commodities in the if study undp cover and table of content
 
Guide étude sectorielle
Guide étude sectorielleGuide étude sectorielle
Guide étude sectorielle
 
GRH_guide_francais IMPORTANT.pdf
GRH_guide_francais IMPORTANT.pdfGRH_guide_francais IMPORTANT.pdf
GRH_guide_francais IMPORTANT.pdf
 
Guide de gestion des ressources hmaines
Guide de gestion des ressources hmainesGuide de gestion des ressources hmaines
Guide de gestion des ressources hmaines
 
Boubaddara Youssef: L'approche systémique de la GRH
Boubaddara Youssef: L'approche systémique de la GRHBoubaddara Youssef: L'approche systémique de la GRH
Boubaddara Youssef: L'approche systémique de la GRH
 
Etude de la mise en place et de la stratégie de lancement d’une plateforme so...
Etude de la mise en place et de la stratégie de lancement d’une plateforme so...Etude de la mise en place et de la stratégie de lancement d’une plateforme so...
Etude de la mise en place et de la stratégie de lancement d’une plateforme so...
 
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d'animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d'animati...Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d'animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d'animati...
 
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...
 
Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018
 
Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...
Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...
Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...
 
Essai en ligne ... Les étapes du processus de counseling d'orientation des c....
Essai en ligne ... Les étapes du processus de counseling d'orientation des c....Essai en ligne ... Les étapes du processus de counseling d'orientation des c....
Essai en ligne ... Les étapes du processus de counseling d'orientation des c....
 
En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...
En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...
En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...
 
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
 
Document 1298928018
Document 1298928018Document 1298928018
Document 1298928018
 
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2B
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2BMémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2B
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2B
 
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
 
Modèle de plan de communication
Modèle de plan de communicationModèle de plan de communication
Modèle de plan de communication
 

Plus de Documents

الميثاق التأسيسي للمنصة المحلية الخاصة بالشبكة الجمعوية لولايتي البليدة
الميثاق التأسيسي للمنصة المحلية الخاصة بالشبكة الجمعوية لولايتي البليدة الميثاق التأسيسي للمنصة المحلية الخاصة بالشبكة الجمعوية لولايتي البليدة
الميثاق التأسيسي للمنصة المحلية الخاصة بالشبكة الجمعوية لولايتي البليدة Documents
 
Charte constitutive
Charte constitutive Charte constitutive
Charte constitutive Documents
 
««Matrice associative blida medea
««Matrice associative blida  medea««Matrice associative blida  medea
««Matrice associative blida medeaDocuments
 
L’HARCELEMENT MORAL EN MILIEU PROFESSIONNEL
L’HARCELEMENT MORAL EN MILIEU PROFESSIONNELL’HARCELEMENT MORAL EN MILIEU PROFESSIONNEL
L’HARCELEMENT MORAL EN MILIEU PROFESSIONNELDocuments
 
Manuel pour les associations Algériennes 222 pages
Manuel pour les associations Algériennes 222 pagesManuel pour les associations Algériennes 222 pages
Manuel pour les associations Algériennes 222 pagesDocuments
 
Appel à candidature animateur réseau
Appel à candidature animateur réseauAppel à candidature animateur réseau
Appel à candidature animateur réseauDocuments
 
FORMATION DES CADRES ASSOCIATIFS SUR LE TRAVAIL DU RESEAU
FORMATION DES CADRES ASSOCIATIFS  SUR LE TRAVAIL DU RESEAU  FORMATION DES CADRES ASSOCIATIFS  SUR LE TRAVAIL DU RESEAU
FORMATION DES CADRES ASSOCIATIFS SUR LE TRAVAIL DU RESEAU Documents
 
ملتقى حول" المضايقة المعنوية في الوسط المهني" الجزائر
ملتقى حول" المضايقة المعنوية في الوسط المهني" الجزائرملتقى حول" المضايقة المعنوية في الوسط المهني" الجزائر
ملتقى حول" المضايقة المعنوية في الوسط المهني" الجزائرDocuments
 
Programme de formation dgt territorial medea
Programme de formation dgt territorial  medea Programme de formation dgt territorial  medea
Programme de formation dgt territorial medea Documents
 
Formulation idée projet
Formulation idée projetFormulation idée projet
Formulation idée projetDocuments
 
Dvpt local et assoc argumentaire
Dvpt local   et  assoc  argumentaireDvpt local   et  assoc  argumentaire
Dvpt local et assoc argumentaireDocuments
 
CONCEPT GLOBAL DE LA FORMATION
CONCEPT GLOBAL DE LA FORMATIONCONCEPT GLOBAL DE LA FORMATION
CONCEPT GLOBAL DE LA FORMATIONDocuments
 
Analyse de l'environnement interne Formation – Diagnostic territorial
Analyse de l'environnement interne Formation – Diagnostic territorial Analyse de l'environnement interne Formation – Diagnostic territorial
Analyse de l'environnement interne Formation – Diagnostic territorial Documents
 
Analyse de L'envionnement externe.doc
 Analyse de L'envionnement externe.doc Analyse de L'envionnement externe.doc
Analyse de L'envionnement externe.docDocuments
 
Présentation du projet le 19.09.2016/01
Présentation du projet le 19.09.2016/01Présentation du projet le 19.09.2016/01
Présentation du projet le 19.09.2016/01Documents
 
La gestion de l’association et le montage de projet
La gestion de l’association et le montage de projet  La gestion de l’association et le montage de projet
La gestion de l’association et le montage de projet Documents
 
من أجل مجتمع تقدمي
من أجل مجتمع تقدمي  من أجل مجتمع تقدمي
من أجل مجتمع تقدمي Documents
 
La mise en place du projet (1)
La mise en place du projet (1)La mise en place du projet (1)
La mise en place du projet (1)Documents
 
«Pour une société progressiste»
«Pour une société progressiste»«Pour une société progressiste»
«Pour une société progressiste»Documents
 

Plus de Documents (19)

الميثاق التأسيسي للمنصة المحلية الخاصة بالشبكة الجمعوية لولايتي البليدة
الميثاق التأسيسي للمنصة المحلية الخاصة بالشبكة الجمعوية لولايتي البليدة الميثاق التأسيسي للمنصة المحلية الخاصة بالشبكة الجمعوية لولايتي البليدة
الميثاق التأسيسي للمنصة المحلية الخاصة بالشبكة الجمعوية لولايتي البليدة
 
Charte constitutive
Charte constitutive Charte constitutive
Charte constitutive
 
««Matrice associative blida medea
««Matrice associative blida  medea««Matrice associative blida  medea
««Matrice associative blida medea
 
L’HARCELEMENT MORAL EN MILIEU PROFESSIONNEL
L’HARCELEMENT MORAL EN MILIEU PROFESSIONNELL’HARCELEMENT MORAL EN MILIEU PROFESSIONNEL
L’HARCELEMENT MORAL EN MILIEU PROFESSIONNEL
 
Manuel pour les associations Algériennes 222 pages
Manuel pour les associations Algériennes 222 pagesManuel pour les associations Algériennes 222 pages
Manuel pour les associations Algériennes 222 pages
 
Appel à candidature animateur réseau
Appel à candidature animateur réseauAppel à candidature animateur réseau
Appel à candidature animateur réseau
 
FORMATION DES CADRES ASSOCIATIFS SUR LE TRAVAIL DU RESEAU
FORMATION DES CADRES ASSOCIATIFS  SUR LE TRAVAIL DU RESEAU  FORMATION DES CADRES ASSOCIATIFS  SUR LE TRAVAIL DU RESEAU
FORMATION DES CADRES ASSOCIATIFS SUR LE TRAVAIL DU RESEAU
 
ملتقى حول" المضايقة المعنوية في الوسط المهني" الجزائر
ملتقى حول" المضايقة المعنوية في الوسط المهني" الجزائرملتقى حول" المضايقة المعنوية في الوسط المهني" الجزائر
ملتقى حول" المضايقة المعنوية في الوسط المهني" الجزائر
 
Programme de formation dgt territorial medea
Programme de formation dgt territorial  medea Programme de formation dgt territorial  medea
Programme de formation dgt territorial medea
 
Formulation idée projet
Formulation idée projetFormulation idée projet
Formulation idée projet
 
Dvpt local et assoc argumentaire
Dvpt local   et  assoc  argumentaireDvpt local   et  assoc  argumentaire
Dvpt local et assoc argumentaire
 
CONCEPT GLOBAL DE LA FORMATION
CONCEPT GLOBAL DE LA FORMATIONCONCEPT GLOBAL DE LA FORMATION
CONCEPT GLOBAL DE LA FORMATION
 
Analyse de l'environnement interne Formation – Diagnostic territorial
Analyse de l'environnement interne Formation – Diagnostic territorial Analyse de l'environnement interne Formation – Diagnostic territorial
Analyse de l'environnement interne Formation – Diagnostic territorial
 
Analyse de L'envionnement externe.doc
 Analyse de L'envionnement externe.doc Analyse de L'envionnement externe.doc
Analyse de L'envionnement externe.doc
 
Présentation du projet le 19.09.2016/01
Présentation du projet le 19.09.2016/01Présentation du projet le 19.09.2016/01
Présentation du projet le 19.09.2016/01
 
La gestion de l’association et le montage de projet
La gestion de l’association et le montage de projet  La gestion de l’association et le montage de projet
La gestion de l’association et le montage de projet
 
من أجل مجتمع تقدمي
من أجل مجتمع تقدمي  من أجل مجتمع تقدمي
من أجل مجتمع تقدمي
 
La mise en place du projet (1)
La mise en place du projet (1)La mise en place du projet (1)
La mise en place du projet (1)
 
«Pour une société progressiste»
«Pour une société progressiste»«Pour une société progressiste»
«Pour une société progressiste»
 

Dernier

Les phases d'analyse des parties prenantes
Les phases d'analyse des parties prenantesLes phases d'analyse des parties prenantes
Les phases d'analyse des parties prenantesNimonLANGUIE
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024IEN_Jonzac
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationLeBaobabBleu1
 
python-Cours Officiel POO Python-m103.pdf
python-Cours Officiel POO Python-m103.pdfpython-Cours Officiel POO Python-m103.pdf
python-Cours Officiel POO Python-m103.pdftrendingv83
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
Télécommunication et transport .pdfcours
Télécommunication et transport .pdfcoursTélécommunication et transport .pdfcours
Télécommunication et transport .pdfcourshalima98ahlmohamed
 
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxSaint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxMartin M Flynn
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONfrizzole
 
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfssuser6041d32
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesLeBaobabBleu1
 
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean EudesNeuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean EudesUnidad de Espiritualidad Eudista
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en FranceTxaruka
 
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptxModesteTiemele
 
Methode 5S - support de formation -.pdf
Methode 5S  - support de formation -.pdfMethode 5S  - support de formation -.pdf
Methode 5S - support de formation -.pdfsciencedufutur
 

Dernier (16)

Les phases d'analyse des parties prenantes
Les phases d'analyse des parties prenantesLes phases d'analyse des parties prenantes
Les phases d'analyse des parties prenantes
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
python-Cours Officiel POO Python-m103.pdf
python-Cours Officiel POO Python-m103.pdfpython-Cours Officiel POO Python-m103.pdf
python-Cours Officiel POO Python-m103.pdf
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Télécommunication et transport .pdfcours
Télécommunication et transport .pdfcoursTélécommunication et transport .pdfcours
Télécommunication et transport .pdfcours
 
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxSaint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
 
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Echos libraries Burkina Faso newsletter 2024
Echos libraries Burkina Faso newsletter 2024Echos libraries Burkina Faso newsletter 2024
Echos libraries Burkina Faso newsletter 2024
 
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean EudesNeuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
 
Methode 5S - support de formation -.pdf
Methode 5S  - support de formation -.pdfMethode 5S  - support de formation -.pdf
Methode 5S - support de formation -.pdf
 

Montage des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable

  • 1. Introduction au Montage des Projets Associatifs Concepts – Planification – Stratégies – Budget Manuel du Participant au Séminaire de formation septembre 2016 Dr. Hamid Allalou, MD, M.Sc, B.Ed., PhD © Université de Montréal Expert International en Gestion des Programmes de Santé, Éducation, et Développement Communautaire Dr. Jessica Ayesha Northey, Centre for Trust, Peace and Social Relations, Université de Coventry, RU, Chercheur
  • 2. Introduction au Montage des Projets Associatifs 2 Introduction au Montage des Projets Associatifs dans un contexte de développement durable "I am always doing that which I cannotdo, in order thatI may learn how to do it." Dédicace aux Associations Algériennes qui continuent à lutter pour l’intérêt de leur société civile afin d’améliorer le bien-être de la collectivité
  • 3. Introduction au Montage des Projets Associatifs 3 Table des Matières Introduction.................................................................................................................... 6 Aperçu sur le Séminaire de formation............................................................................... 7 en Montage desProjets Associatifs................................................................................... 7 Pré-Auto-évaluer vos compétences................................................................................. 12 S’auto-évaluer avant de commencer !............................................................................. 13 Chapitre 1 ..................................................................................................................... 21 Qu’est-ce qu’un Projet associatif ?.................................................................................. 21 1.1 Définitions générales d’un Projet....................................................................................... 22 1.2 Type de Projets ................................................................................................................ 22 1.3 Caractéristiques des Projets.............................................................................................. 24 1.4 Caractéristiques des Petits Projets..................................................................................... 26 Chapitre 2 ..................................................................................................................... 27 Identifier les besoins et les problèmes ............................................................................ 27 2.1 Définition des Besoins / Problèmes ................................................................................... 27 2.1.1 Le concept de bien-être.............................................................................................. 27 2.1.2 Les concepts de « besoin » et de « problème »............................................................ 29 2.1.3 L’étude des besoins (Voir figure 2.1.3)......................................................................... 30 2.1.4 Les étapes de l’étude des besoins ............................................................................... 34 2.2 Les Outils d’identification des besoins ............................................................................... 34 2.2.1 Les approcheset outils d’identification des besoins ..................................................... 34 2.2.2 Bien comprendre et analyser le problème pour viser la bonne solution......................... 36 Identification d’un projet Associatif ........................................................................................ 41 ÉTUDE DE CAS PRATIQUE : Montage d’un Projet...................................................................... 41 La Gestion des Interfaces d’unProjet Associatif............................................................... 43 Chapitre 3 ..................................................................................................................... 44 Planification Conceptuelle et Analytique d’un projet dans une perspective d’Évaluation.... 44 3.1 Définition d’une intervention dans le cadre d’un projet...................................................... 44 3.2 L’examen de la raison d’être d’un projet............................................................................ 48 3.3 Le modèle théorique de l’intervention............................................................................... 50 3.4 Analyse des Méthodes de détermination des priorités ....................................................... 52 3.5 Analyse de Faisabilité ....................................................................................................... 53 3.5.1 Les conditions relatives à l’environnement physique :.................................................. 53 3.5.2 Les conditions relatives à l’environnement technologique :.......................................... 53
  • 4. Introduction au Montage des Projets Associatifs 4 3.5.3 Les conditions relatives à l’environnement organisationnel :........................................ 54 3.5.4 Les conditions relatives à l’environnement socio-culturel etéthique :........................... 54 3.5.5 Les conditions relatives à l’environnement politique etlégal :....................................... 54 3.5.6 Les conditions relatives à l’environnementinfrastructurel :.......................................... 54 3.5.7 Les conditions relatives à l’environnementéconomique :............................................. 55 3.5.8 Les facteurs de viabilité (durabilité) d’un projet ........................................................... 55 3.6 Analyse évaluative d’une intervention............................................................................... 58 Chapitre 4 ..................................................................................................................... 61 La Gestion de Projets et Cycle de Projet .......................................................................... 61 4.1 Distinction Projet – Programme ........................................................................................ 61 4.2 Qu’est-ce que la gestion de projets ?................................................................................. 61 4.3 Approche Systémique et Gestion de Projet........................................................................ 65 4.5 Le Mode d’Organisation Gestion de Projet......................................................................... 65 4.6 La Culture Gestion de Projet ............................................................................................. 65 4.7 Le Cycle de Vie d’un Projet................................................................................................ 66 Chapitre 5 ..................................................................................................................... 70 Processus de Montage : Conceptualisation - Planification d’un Projet Associatif................ 70 5.1 Identification des besoins ou des problèmes de la population cible..................................... 70 5.2 Établir des priorités .......................................................................................................... 74 5.3 Fixerles objectifs (SMART) pour résoudre ce problème...................................................... 75 5.3.1 Critères de qualité d’un objectif SMART :..................................................................... 75 5.3.2 Un objectif doitêtre : S.M.A.R.T.................................................................................. 76 5.3.3 Les critères d’analyse pour valider un objectif SMART.................................................. 77 5.3.5 Les conditions critiques du projet................................................................................ 77 5.3.5 Les indicateurs objectivement vérifiables :................................................................... 77 5.4 Spécifier les activités ........................................................................................................ 78 5.5 Mobiliser et coordonner les ressources ............................................................................. 78 5.6 Évaluer les étapes du projet.............................................................................................. 80 5.7 Le Cadre Logique Général ................................................................................................. 82 5.8 Le Cadre Logique selon le modèle de la Commission Européenne ....................................... 84 Définitions......................................................................................................................... 84 Chapitre 6 ..................................................................................................................... 85 La Gestion du Budget..................................................................................................... 85 Chapitre 7 ..................................................................................................................... 87 Lancement de l’Équipe du Projet .................................................................................... 87
  • 5. Introduction au Montage des Projets Associatifs 5 7.1 La formation de l’équipe................................................................................................... 87 7.2 La rencontre avec le responsable de l’équipe :................................................................... 87 7.3 La réunion de lancement .................................................................................................. 87 7.4 La définition du mandat.................................................................................................... 87 7.5 Les rôleset responsabilités ............................................................................................... 87 7.6 Les modalités de fonctionnement...................................................................................... 88 7.7 L’évaluation de l’équipe.................................................................................................... 88 7.8 La charte de l’équipe ........................................................................................................ 88 7.9 La communication efficace................................................................................................ 88 7.10 Les principaux acteurs d’un projet................................................................................... 89 Annexe A 1 – Note Succincte de présentation du projet Associatif............................................ 91 Annexe B : Cadre Logique (Modèle de la Commission Européenne) .......................................... 94 Annexe C – Le Diagnostic Territorial........................................................................................ 96
  • 6. Introduction au Montage des Projets Associatifs 6 Introduction Ce manuel est un outil utile pour les leaders des associations en Algérie. Il aidera les participants à se familiariser avec le montage de projets selon le modèle de la Commission européenne dans le domaine de la gouvernance et du développement durable par la mise en œuvre d’interventions locales efficaces et tout en suivant les techniques et les méthodes scientifiques de résolution de problèmes dans le but d’exercer un leadership au sein de leurs associations. L’approche de ce séminaire a pour objectif de faire participer les candidats à comprendre la société civile en Algérie, le rôle des associations dans la gouvernance et le développement local, la bonne gestion administrative et financière des associations en Algérie, l’identification des besoins locaux et des problèmes du milieu, la conception et planification des étapes du projet, la gestion du cycle de projet, la démarche de l’étude des besoins, les méthodes utilisées, les objectifs SMART, les critères et indicateurs d’évaluation, la détermination des priorités, l’étude de faisabilité, l’analyse stratégique et évaluative du processus. Ces apprentissages seront soutenus et renforcés par le modèle général du cycle d’un projet, la raison d’être, les objectifs SMART, les actions à mettre en œuvre, le rôle du chef de projet, la gestion de l’équipe, des interfaces et des conflits, le cadre logique, la structure de travail, l’analyse des acteurs, le budget, le Système d’Information et de Gestion ou de contrôle (SIG), la motivation et le leadership et finalement l’évaluation de ces étapes. Les participants aux séminaires de formation sur ce modèle efficient de montage de projets seront capables d’appliquer les connaissances acquises, le savoir-faire et savoir-être pour monter une proposition ou une simulation pertinente sous forme de projet pour leurs associations locales. Les participants travailleront en groupes dans un dynamique d’échange avec les formateurs. La formation donnera accès à des informations concernant les opportunités d’appui an Algérie et une introduction aux modèles des bailleurs de fonds tels que l’Union Européenne.
  • 7. Introduction au Montage des Projets Associatifs 7 Aperçu sur le Séminaire de formation en Montage des Projets Associatifs Contexte et intérêt du séminaire Dans le cadre de la restructuration économique et des réformes des secteurs sociaux dans presque tous les pays au monde, le rôle des associations, en tant qu’acteurs qui expriment les voix des citoyens, devient de plus en plus important. Souvent acteur auprès des populations vulnérables, la gestion se trouve de plus en plus orientée vers l’efficacité, la qualité et l’adaptation aux changements. L’actualisation, l’amélioration des pratiques et le développement des compétences professionnelles des gestionnaires et des cadres des associations sont des outils qui favorisent cette transition et le renforcement de la voix des citoyens. Les leaders des associations doivent être préparés à se familiariser avec de nouveaux concepts et de nouveaux modes de gestion et savoir composer avec les changements des politiques de leur pays afin de participer à la bonne gouvernance et au développement de leur société civile. À savoir, répondre aux besoins des citoyens par l’élaboration d’objectifs SMART, la faisabilité, la planification d’actions et d’activités selon le contexte local, l’analyse évaluative et stratégique de ces actions, le processus d’intervention et les résultats escomptés. Dans ce contexte, une large place est accordée à la gestion de projet dans le sens du développement comme une véritable philosophie de gestion renouvelée. La perspective Leadership dans les organisations incluant la pratique de l’intelligence émotionnelle sera ficelée dans le but d’améliorer l’atteinte des objectifs. La gestion de projet regroupe un ensemble de processus appliqués à une intervention afin de livrer un produit ou un service déterminé. Ce séminaire vise à transmettre les bases essentielles pour mener à terme des projets associatifs de développement pour leur société civile. La gestion de projets est à la fois une stratégie d’amélioration de la performance, de la qualité des services et d’adaptation au changement. C’est la façon la plus efficace d’organiser le travail pour en arriver aux résultats désirés ou exigés par la population desservie.
  • 8. Introduction au Montage des Projets Associatifs 8 Description du séminaire de formation Cette formation pratique vise à développer les pratiques professionnelles et les habiletés interpersonnelles nécessaires pour gérer des projets au jour le jour dans le but d’appuyer les associations à réfléchir à leurs propres objectifs, à leurs façons de travailler en équipe, à gérer sainement leurs ressources (financière et matérielles), à développer des campagnes de collecte de fonds ou médiatique, à penser à leurs publics, à leurs messages, et comment les élaborer et comment réussir à effectuer un changement souhaité dans leur société civile. Pour ce faire, cet atelier aidera les participants à se familiariser Contenu d’apprentissage (attentes et activités) Le participant apprendra :  À développer les connaissances, les compétences et les habiletés de base qui s’appliquent à la gestion du cycle d’un projet associatif à titre de membre de l'équipe de projet afin de monter et piloter des projets de leur naissance à leur réalisation.  À identifier, planifier une démarche d’étude des besoins pour le démarrage d’un projet  Les méthodes et critères, de détermination des priorités (faisabilité et cheminement critique), l’analyse stratégique et évaluative  À former et gérer une équipe de projet performante et gérer ses conflits Objectifs d’apprentissage Au terme de la session de formation, les participants (es) :  Seront capables d’élaborer (monter) et de mettre en œuvre un plan de projet associatif et développement local tout en respectant les étapes du processus selon le modèle de la Commission Européenne et en appliquant la démarche d’étude de besoins et des solutions aux problèmes de la société civile ;  Auront identifié en équipe le cycle de vie d’un projet de leur choix ; définir et valider les objectifs SMART de l’action du projet, les activités principales, les groupes cibles, les bénéficiaires finaux et les résultats escomptés (Annexe A1) ainsi que le cadre logique et le budget de leur projet final  Auront intégré le facteur humain à leur pratique de gestion pour le développement d'équipes de projet performantes pour monter le projet final ;
  • 9. Introduction au Montage des Projets Associatifs 9  Auront pris connaissance des moyens d’évaluation et de contrôle ; Approche et méthode Pédagogique La particularité de notre approche consiste à sélectionner les outils de gestion nécessaires et les appliquer à des stades particuliers de la conception, de la planification, de l’exécution, du contrôle et de l’évaluation des projets. Cette approche se veut pragmatique ; elle fait de la gestion de projet un outil utile pour tous et applicable par tous. Elle consiste à démontrer que la gestion des projets de communautaire est à la portée de quiconque qui a le désir d’accroître l’efficacité de son action. Le consultant joue le rôle de facilitateur pour intégrer le modèle théorique aux pratiques de gestion quotidiennes des cadres participants à l’aide de lectures préalables suggérées par le facilitateur, questionnements sur les concepts clés et d’intérêt, interaction (feedback – rétroaction) entre les participants, cours magistraux interactifs, les travaux de collaboration entre les groupes, travaux individuels, mise en scènes d’études de cas incluant une démonstration sur ordinateur (logiciel MS Project). Tous ces outils méthodologiques pédagogiques aident le participant à acquérir un savoir – savoir-faire – savoir-être et renforcer ses compétences à trouver des meilleures solutions aux défis de gestion quotidienne. Au fur et à mesure, le participant applique ses apprentissages en exécutant des activités de groupes ainsi s’inspirer de ses exemples pour les intégrer dans son projet authentique. La réalisation de ces petits travaux de groupes, servira aussi de base à la simulation du projet final. (Étude de cas pratique approuvé par la Commission Européenne) La Simulation / le montage du projet personnel ou de groupe avec présentation et discussion devra être achevée en fin de session de formation. Des séances de Coaching ou de mentorat seront fournies au besoin.
  • 10. Introduction au Montage des Projets Associatifs 10 Population ciblée par ce séminaire de formation Ce séminaire est destiné aux individus ou intervenants auprès de la société civile ou collectivité locale et qui ont un projet personnel ou associatif à entreprendre. Il est aussi recommandé aux organismes de toute nature et particulièrement aux gestionnaires des associations, des organisations sanitaires ou de développement communautaire qui recherchent un moyen efficace d’organiser l’ensemble de leurs objectifs, actions et activités. Comme exemple : Gestionnaires, Leaders, Professionnels des associations dans les domaines tels que la santé, le développement Communautaire, l’Éducation, la culture, le sport et la défense des droits des travailleuses et travailleurs sociaux en santé et sciences sociales en plus des volontaires ou bénévoles … Des connaissances de base en informatique et en gestion sont souhaitables. Durée : 4 jours. La matinée est consacrée aux échanges de connaissance, de savoir-faire et aux petits travaux de collaborations et présentations. L’après-midi est allouée aux travaux de groupes pour le montage de leur projet final. Langues du séminaire : Français et Arabe Un espace est laissé pour les participants afin d’ajouter des notes en leur langue de préférence et pour la traduction des termes.
  • 11. Introduction au Montage des Projets Associatifs 11 Facilitateurs du séminaire : Dr Allalou et Dr Northey Dr Hamid Allalou, formateur et médecin de santé publique, M.Sc. en gestion et évaluation des programmes de santé et développement de l’Université de Montréal. Chercheur et candidat en PH.D. Organisation des soins de santé. Baccalauréat en Éducation de l’université Laurentienne. Qualifications en Éducation Spécialisée de l’Université Queen’s, Ontario. Qualification en Administration des établissements d’Éducation canadiennes de l’OPC (Ontario Principals’ Council : Conseil des Directeurs de l’Ontario). Membre de l’OCT. Consultant au sein de www.neosignal.ca . allalou99@yahoo.com ; Tél, Viber, WhatsApp : 1 647 523 6454. Skype : Dr Allalou B- Information et CV du Participant – Conférencier - facilitateur 1- Nom : Dr Hamid Allalou 2- Titre : Docteur spécialiste, Consultant en Santé – Développement Communautaire et Éducation Spécialisée 3- Adresse courriel : allalou99@yahoo.com 4- Email/Phone number Viber - WhatsApp: 1- 647-523-6454 5- Current Institution/How Long? www.neosignal.ca, Canada – since 1994 6- Previous Institution/How long? Hôpital de Lakhdaria, Algérie – 1987-1994 7- Highest Educational Degree Earned/What Year? Master in Public Health – Santé Communautaire (1998), PHD candidate 2001. 8- Champs d’expertise : Évaluation et Gestion des projets de santé et Éducation 9- Succès dans le champ d’intérêt : Application et amélioration de l’intégration des modèles de Gestion – Leadership - Changement Bio-Psycho-Social et Éducation sanitaire et spécialisée. (Awards, Recent publications in the area, industrial experience, etc.): Consultant – Ontario Education Award Nominee Award, Toronto Star 2013. Dr Jessica Ayesha Northey Jessica a travaillé pendant 2 ans en Algérie au sein de l’équipe ONG2 avec le Ministère de la Solidarité et de nombreuses associations à travers l’Algérie. Elle était chargée des finances et procédures de ce programme d’appui aux associations algériennes de développement financé par l’UE. Elle a fait un doctorat en sciences politiques et sociales où elle se focalise sur le rôle des associations dans le développement et la gouvernance, les relations avec les bailleurs de fonds. Elle est actuellement chercheuse avec le Centre for Trust, Peace and Social Relations de l’Université de Coventry en Angleterre. Jessica.northey@coventry.ac.uk +447935759101 skype : jessnorthey
  • 12. Introduction au Montage des Projets Associatifs 12 Pré-Auto-évaluer vos compétences Pour un apprentissage efficace en gestion de projets communautaires, veuillez compléter ce tableau de manière objective sur votre capacité à : # Les compétences 1 2 3 4 5 1 Définir clairement la raison d’être d’un projet associatif 2 Identifier les problèmes et Analyser les besoins dans une population cible 3 Développer un cadre logique d’un projet et fixer des objectifs SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Résultat, Temps) pour un projet associatif Développer un Cadre Logique 4 Élaborer un plan d’action pertinent d’un projet associatif 5 Analyser les priorités selon les besoins de votre population cible 6 Spécifier les activités, Analyser la faisabilité et Exécuter un projet 7 Mobiliser et Coordonner les Ressources d’un projet associatif 8 Évaluer les étapes d’un projet (pertinence, processus et résultats – effets - impact) et ajuster selon ses attentes Légende : 1= très faible, 2= faible, 3 = moyenne, 4= bonne, 5= excellente.
  • 13. Introduction au Montage des Projets Associatifs 13 S’auto-évaluer avant de commencer ! 1. Définir votre mission dans la vie (Finalité) : Qu’est-ce que vous voulez accomplir dans votre vie ?  Réussir mes projets dans la vie par des actions pertinentes et résoudre des problèmes de ma famille et de ma communauté  Aider les pauvres, faire du bien …  Contribuer pour la sécurité des routes  Améliorer mes compétences dans tel ou tel domaine  Activité de groupes : La carte temporelle de ma vie.  Sur une feuille de papier, schématiser une carte temporelle de votre vie. Énumérer les événements importants, vos accomplissements et le cursus dans votre vie depuis la naissance jusqu’à date.  Discuter avec votre équipe, choisir un exemple pour le présenter en grand groupe. Activité de groupes : Ma philosophie en gestion de projets communautaires.  Utiliser l’outil des 3 cercles d’Or en Leadership (Pourquoi ? Comment ? Quoi ?)  Déterminer votre philosophie en gestion de projets communautaires.  Quelle est votre finalité ? Pourquoi je fais ce que je suis en train de faire ? (Mes croyances, mes valeurs, mon rêve, souhait …)  Écrire un message clair de votre Mission dans la Vie. Ex., prendre soin des pauvres ou de l’environnement, changer les comportements, s’attaquer au problème de sécurité routière (réduire les handicapés, vies perdues, santé, bien-être physique et mental, satisfaction du créateur) …
  • 14. Introduction au Montage des Projets Associatifs 14 Comment faire pour réussir ? (Mes perceptions, mes pratiques, mes façons de se comporter avec soi et avec les autres, mes besoins pour accomplir mon vœux).  Écrire des objectifs clairs pour atteindre vos buts. Ex., faire un plan d’actions, des objectifs comme avoir de bonnes relations / communication positive, s’entraider, résoudre des conflits, collaborer, partager, s’inspirer, éduquer, influencer, créer un réseau associatif efficace. Quoi ? Qu’est-ce que je dois faire ou améliorer pour avoir le succès de mes actions ? (Ressources existantes, ce que vous possédez déjà…).  Déterminer et Écrire vos capacités, vos forces, vos ressources, vos qualités qui vous permettent d’atteindre vos objectifs. Ex., la sécurité, les lois, le bon citoyen croyant et éduqué, je gagne ma vie, je suis riche, intelligent, j’ai mon réseau de relation pour le bien de notre projet … Figure 1 : Les cercles d’Or en Leadership Quoi? What? Comment? How? Pourquoi? Why?
  • 15. Introduction au Montage des Projets Associatifs 15 2. Définir votre besoin : Comment apprendre à mieux gérer un projet communautaire ?  Apprendre à mener des projets à terme, à planifier des actions, à collaborer avec une équipe de projet  Savoir le cycle d’un projet : un temps (début et fin), délai, $ budget pour livrer un produit ou un service  Aider les pauvres qui sont âgés et malades à gérer leur maladie, exemple : diabète, arthrite, maladie du cœur, etc.  Éduquer la femme enceinte pauvre à manger un repas équilibré pour avoir un enfant sain  Aider les handicapés moteurs après l’accident à regagner leur vie active : faire la rééducation et réhabilitation fonctionnelle pour revenir au travail le plutôt possible et gagner le pain pour leurs enfants)  Documenter les causes et les solutions possibles aux problèmes d’accidents handicapantes et de vies perdues dans la circulation routière. Collaborer avec les partenaires, sensibiliser les jeunes conducteurs et les camionneurs pour la sécurité routière (Safety)  Pour faire du bien à ma communauté, à ma famille et à mes enfants. Pour etc.  3. Définir votre objectif : Pourquoi est-il important de fixer des objectifs professionnels efficaces ?  Pour atteindre de bons résultats  Pour planifier des actions efficaces  Pour diminuer les accidents de circulation, diminuer le nombre d’handicapés et le nombre de décès victimes d’accidents de circulation
  • 16. Introduction au Montage des Projets Associatifs 16 4. Définir vos actions pertinentes / Objectifs : Pourquoi est-il essentiel d’établir des actions pertinentes ? Pour répondre à un besoin ou à un problème ou un fléau social comme prévenir les accidents de circulation routière et agir sur le comportement des conducteurs, sur le respect des lois et règlements, la formation en conduite et en sécurité, la ré-examination, l’état des véhicules, l’état des routes, les conditions climatiques, la loi du travail (nombre de Km/jour, nombre d’heures de travail des chauffeurs, etc.) Quels indicateurs pour mesurer vos actions et vos réalisations ?  Nombre d’accidents de circulation routière par année  Nombre de victimes (handicapés ou décès) dans nos routes par année  Nombre de projets réalisés / achevés dans les délais la limite du budget et les critères de qualité  Taux d’adoption de la solution au problème proposé  Le % de résistance par projet  Nombre de situations améliorées  Nombre de : plaintes, conflits résolus, obstacles surmontés etc.  Nombre de participants à une activité communautaire  5. Définir vos meilleures pratiques : Comment allez-vous spécifier vos activités et analyser leur faisabilité ? Documenter le sujets en consultant des ressources fiables (les experts, les organisations, les statistiques, les interventions similaires, les évidences scientifiques …) puis analyser l’atteinte des résultats escomptés selon les critères établis par les évidences en gestion (Voir glossaire).
  • 17. Introduction au Montage des Projets Associatifs 17 6. Définir vos ressources : Comment mobiliser et coordonner les ressources ? Gérer l’équipe du projet ainsi que ses ressources, mobiliser, coordonner, collaborer, créer des réseaux de partenariat autour de l’action du projet, motiver, encourager et rester redevable. Pour ce faire, le Leader doit avoir une vie personnelle en équilibre (Voir illustration : Comment réussir son équilibre dans la vie ?) : vie famille – vie professionnelle (travailler en équipe) – vie sociale – gérer les compétences – gérer les relations avec autrui – gérer / optimiser le temps. Figure 1 : Comment réussir son équilibre dans la vie ? 7. Évaluer le processus : Comment évaluer le processus et les résultats de votre projet ? Se poser des questions sur la pertinence du problème, ses objectifs, les actions privilégiées, le déroulement du processus de réalisation et l’atteinte des résultats escomptés (effets et impact). •Gérerla Confiance •Gérer/ Optimiserle temps •Gérerles compétences •Gérerles relations Vie Professionnelle Vie Personnelle Vie FamillialeVie Sociale
  • 18. Introduction au Montage des Projets Associatifs 18
  • 19. Introduction au Montage des Projets Associatifs 19 8. Calculer votre niveau de performance actuel : Quel est le niveau actuel de l’indicateur de performance ?  Nombre d’activités en retard à cause de la résistance humaine et des obstacles divers  Nombre d’activités en surplus et qui ont causées un dépassement du budget à cause de la capacité à gérer ou à la résistance humaine  Nombre de projets en suspens ou en conflit pour un problème de qualité  Taux d’adoption des changements actuels est de… La Roue de la Vie ou les 6 domaines dans la vie de l’humain : le but ultime d’un humain est d’être heureux dans les deux vies. Ses rôles inclus la dimension spirituelle afin d’accomplir sa mission dans sa vie. Ces 6 domaines en harmonie se résument par rapport à soi (avec spiritualité) – à sa famille - à sa société (communauté) – à son pays - à son travail – et à sa richesse (indépendance $ et autosuffisance). Activité de groupes : Session de mentorat (Coaching). Utiliser la roue de la vie illustrée ci-dessous. Situez-vous en donnant une échelle de 1 à 10 pour chaque domaine. « L’Équilibre dans la vie est un bonheur même après la vie! » Figure 2 : La Roue de la vie Bonheur = Vie en Équilibre Soi et Spiritualité Famille Société / Communauté Pays Travail Richesse-Auto- suffisance
  • 20. Introduction au Montage des Projets Associatifs 20
  • 21. Introduction au Montage des Projets Associatifs 21 Chapitre 1 Qu’est-ce qu’un Projet associatif ? Activité : Tempête d’idées (Brainstorming - Remue-méninges).  Pour répondre à cette question, chaque participant est appelé à penser pour trouver des idées et des définitions en écrivant des notes sur une feuille. Réponses possibles : Il existe trois composantes essentielles pour gérer un projet et délivrer un Produit final ou des services selon les attentes du client précisées dans le cahier de charge dans un délai de Temps et de Budget limités et qui doivent être respectés. NB : La composante humaine qui est la cible de toute action s’avère très pertinente dans les projets associatifs du fait de l’interaction rapprochée des éléments du projet avec la société civile. Un Projet c’est quoi ? Produit Final Temps Budget Composantes Projet
  • 22. Introduction au Montage des Projets Associatifs 22 1.1 Définitions générales d’un Projet Un projet est un ensemble d’activités indépendantes menant à la livraison d’un produit ou d’un service clairement identifié et généralement dans un contexte de temps et de ressources limitées.  Un moyen pour réaliser un objectif / résultats attendus  Un ensemble d’activités interdépendantes menant à la réalisation d’un produit (service, œuvre, ouvrage, rapport, changements dans la société civile ou dans la gouvernance et le développement...) clairement identifié et généralement dans un contexte de délais et de budget limité (temps et ressources). Cet ensemble est un processus constitué de phases et d’étapes dont le contenu et le contexte varient d’un projet à un autre, mais dont la forme est semblable d’un projet à un autre.  Un mécanisme pour maximiser l’apport de diverses spécialités de la façon la plus efficace et efficiente possible (dans le cadre d’un programme, projet d’organisation d’un service.)  Un programme est un ensemble de projets dont les buts convergent vers un objectif global commun. 1.2 Type de Projets  Selon le domaine d’application :  Organisation / Réalisation d’un événement : (collecte de fonds, festival, jeux inter- Quartiers, demande de droits civils, appels à un changement de lois et de règlements)  Développement international : (Handicapes International)  Développement social : nouveau programme gouvernemental...  Ingénierie industrielle : (nouveau procédé / haute technologie aérospatiale)  Construction : (barrages, usine, bâtiment, route)  Informatique :(nouveau système, logiciel, nouveaux équipements)  Études : faisabilité d’une intervention ; étude de besoins  Recherche et développement : (nouveau produit)  Organisationnel : fusion des associations, partenariat, Jumelage de villes ou d’hôpitaux ou de services, implantation qualité totale.
  • 23. Introduction au Montage des Projets Associatifs 23  Selon la taille :  Petit : < 1AN < 1 M  Moyen : 1-2 ANS 1-50 M  Grand : 2-5 ANS 50-500 M  Selon le type d’intervenant : le projet prend un sens différent en fonction des particularités culturelles... À qui on doit donner le projet ? Relation Demandeur – Réalisateur par mandat ou contrat.  Bailleur de fonds (UE, PCPA…)  Gérant de Projet  Professionnels  Sous-traitants...  Selon le degré de complexité :  Lieu  Nombre et diversité des intervenants  Complexité de l’environnement  Selon le type d’organisation :  Seul ou en association (équipes)  En régie ou à contrat (gérance)  Nature du contrat
  • 24. Introduction au Montage des Projets Associatifs 24 1.3 Caractéristiques des Projets  Nouveauté = Unicité : activité non continuent, définir nouvelles approches, créativité, redéfinir nouvelles procédures  Durée limitée : un projet se déroule dans une période de temps limités. Il a un début et une fin  Budget limité : le budget est calculé selon les coûts de chaque activité ou chaque tâche  Cycle de vie dynamique : environnement d’influence  souplesse  Multiples intervenants (acteurs) d’origines diverses : équipe de projet multidisciplinaire, Bâilleurs, fournisseurs de produits et services professionnels, représentants de divers secteurs de l’environnement pertinent du projet. Implication de nombreux acteurs d’intérêts différents, discipline et culture organisationnelle différentes, clients : société civile ou population spécifique.  Contraintes rigoureuses de performance, envergure, échéances (délais), qualité, coûts et population cible. (Assujettissement à ces contraintes)  Incertitude, ambiguïté, stress et divergences  Un Environnement Complexe :  Objectifs souvent nombreux, confus, mal définis et même contradictoires  Liaisons multiples, variées, complexes, et parfois hostiles avec l’environnement  Un Processus Dynamique : (analyse du risque, prévoir les modifications, toujours essayer d’appeler à revoir et à redéfinir les actions...)  Cycle de vie de durée limitée constitué de phases et d’étapes typiques  Les composantes (ressources, activités, tâches...) varient selon le stade de cycle  Des Exigences Rigoureuses :  De performance, qualité, coûts, temps  Auquel Participent des Intervenants : (l’appartenance institutionnelle, organisationnelle où sera appelé à gérer les interfaces et les acteurs appartenant à différentes cultures, différents secteurs et différentes disciplines)  Multiples ; interdépendants
  • 25. Introduction au Montage des Projets Associatifs 25  De disciplines et cultures différentes  Appartenant à diverses organisations  Quelques fois hostiles  Donc un contexte de grande incertitude Tableau 1.1 : Les contraintes du projet Contexte Contraintes prioritaires Contexte économique difficile Coûts Orientation qualité totale Qualité; Performance Urgence de la situation; importance des enjeux (besoins des populations cibles souvent) Échéances Importance de la sécurité Performance Tableau 1.2 : Les nombreux intervenants du projet  Intérêts différents  De disciplines différentes  D’organisations différentes  De cultures différentes  Les intérêts, orientations et objectifs de chacun prédominent sur celui du groupe  Le gérant du projet possède moins de pouvoir que le dirigeant d’une unité traditionnelle (situation délicate) Exemple : création d’une équipe de projet. Quels personnes ou type d’associations seront capables de résoudre ces problématiques ? Comment travailler ensemble ? Projets associatifs : Lutte à la pauvreté et à la violence contre les femmes et les enfants à domicile et à l’école etc. Lutte à la violence contre les professionnels en milieu de travail. Lutte pour les droits civils des handicapes (accessibilité par une rampe, amélioration de l’état des routes etc.)
  • 26. Introduction au Montage des Projets Associatifs 26 1.4 Caractéristiques des Petits Projets  Courte durée de vie  Plusieurs Projets simultanés  Imbriqués dans des opérations  Soumis aux procédures de l’organisation  Le gérant a d’autres fonctions  Pas d’équipes de projet dédié (uniquement sacrifiée à un seul Projet)  Pas de système de support adéquat  Personnel non familier avec Gestion de Projets  séminaires d’intégration.  Activité en groupes : Les données sur mon projet Associatif - Quel est le type de mon projet Associatif? - - - - - Quelles sont les caractéristiques de votre projet Associatif ? - Quelles sont les contraintes ? - Qui sont les intervenants (acteurs) ?
  • 27. Introduction au Montage des Projets Associatifs 27 Chapitre 2 Identifier les besoins et les problèmes 2.1 Définition des Besoins / Problèmes Identifier - Déterminer – Étudier les besoins pour le bien-être de la société civile locale 2.1.1 Le concept de bien-être Définition d’après Blum : c’est la capacité de l’individu de maintenir un état d’équilibre approprié à son âge et à ses besoins sociaux, dans lequel cet individu est raisonnablement indemne de profond inconfort, insatisfaction, maladie ou incapacité, et de se comporter d’une façon qui assure la survie de son espèce. Définition proposée par l’OMS : « La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. » Selon Bonnevie : le bien-être résulte d’une capacité comportementale, comprenant des composantes biologiques et sociales pour accomplir des fonctions fondamentales. On y retrouve les trois composantes biopsychosociales associées aux déterminants de la bonne vie ou bien-être. Le bien-être dans une société civile est multifactoriel. Il est influencé par différents facteurs ou déterminants. 1- biologique ou endogène 2- relié à l’environnement : politique, et développement ou physique (pollution etc.). 3- relié aux habitudes de vie et (comportements sociétales, traditions, nutrition, communication, idéologie… 4- relié aux systèmes de gouvernance (organisation de la société civile, Éducation, soins de santé, le travail, l’économique, etc.) (Voir figure 2.1 a)
  • 28. Introduction au Montage des Projets Associatifs 28 Figure 2.1 a : Les déterminants de bien-être d’une population ou société civile La planification de projets pour améliorer l’état de vie et de bien être d’une société consiste à identifier un problème au sein de la collectivité locale et à en trouver les facteurs associés. Ensuite, si une relation de détermination peut être démontrée entre ce problème et le facteur causal en question et que des actions efficaces existent, un programme d’intervention peut alors être mis en place. L’épidémiologie étudie la distribution des problèmes physiques et mentaux dans la population et analyse les facteurs déterminants (la causalité). La santé communautaire peut servir de concept intégrateur à la planification. Elle est née de la santé publique en y ajoutant quelques éléments nouveaux. Elle utilise un ensemble de méthodes et d’outils dont le point de départ est l’état de santé d’une population et dont l’objet est d’assurer une adéquation entre les besoins de santé d’une population et les ressources mises à sa disposition. Elle incorpore les différents déterminants incluant le modèle d’analyse des habitudes de vie, de l’environnement, des facteurs biologiques et du système de soins. La mesure du bien-être fait appel à des indicateurs épidémiologiques et psychosociaux. La participation de la population à la définition de bien-être est indispensable. Elle veut lever la barrière qui sépare le préventif du curatif. Elle propose la démarche d’identification des problèmes locaux de la population et en établir un ordre de priorité ; concevoir et mettre en œuvre des programmes pour répondre à ces problèmes ; évaluer l’impact des programmes sur le bien-être de cette population. L’évaluation de programmes est un système de surveillance (monitoring) interne orienté sur l’atteinte des buts et les objectifs du problème. Déterminants du bien-être Facteurs biologiques Facteurs environneme ntaux Habitudes de vie Système de gouvernance
  • 29. Introduction au Montage des Projets Associatifs 29 Un programme d’intervention est un ensemble de projets. Il comprend trois composantes principales : un objectif, des activités ou des services et des ressources humaines, physiques et financières. (Voir figure 2.1 b) Figure 2.1 b : Les composantes d’un programme 2.1.2 Les concepts de « besoin » et de « problème » Le besoin correspond à une déficience ou à une absence de bien-être, déterminée à partir de critères biologiques, épidémiologiques, comportementales, sociétales, de gouvernance et commandant des mesures de changement de cet état en agissant sur la cause par la prévention, le traitement, le contrôle et l’éradication. Il s’agit d’une perturbation de bien-être dans la population ou le groupe. C’est un état d’inconfort ou de malaise dans la vie des personnes qui est jugé déficient, perçu par l’individu et défini par la collectivité et les professionnels. Le besoin normatif est défini par l’expert, le professionnel ou l’administrateur Le besoin ressenti « felt need » est perçu par les gens sur leurs problèmes quotidiens, ou à ce qui désirent comme services pour l’amélioration. Le besoin exprimé équivaut à la demande de services pour cette population cible Un Programme Objectifs Activitésou services Ressources (humaines, physiques, financières)
  • 30. Introduction au Montage des Projets Associatifs 30 Le besoin comparatif c’est le besoin qu’un individu ou groupe qui devrait avoir puisqu’il présente les mêmes caractéristiques qu’un autre pour lequel on a identifié un besoin. 2.1.3 L’étude des besoins (Voir figure 2.1.3) La détermination des besoins d’une population va au-delà de l’identification des problèmes. Elle requiert une analyse des services et des ressources en place. L’analyse de la situation actuelle permet d’estimer les besoins de bien-être, de services et de ressources. Elle permet d’améliorer le processus de solution des problèmes dans la mesure où l’intérêt du planificateur porte sur l’action en vue de remédier aux différences de cet état préalablement identifié. C’est aussi l’identification des problèmes, l’interprétation et l’analyse des données recueillies en vue d’estimer l’importance relative aux problèmes identifiés et définir les besoins nécessaires au changement de l’état 1 vers l’état 2. C’est un système de surveillance (monitoring) environnemental qui s’intéresse aux caractéristiques de la population et de l’environnement qui influencent le besoin et la demande des services. Elle éclaire les planificateurs des programmes et des projets sur les valeurs politiques et sociales de la population ainsi que les barrières culturelles linguistiques et autres barrières, qui risquent de réduire l’impact de ces programmes. Elle favorise la connaissance des ressources au sein de la population et identifie les pistes d’intervention pour solutionner ces problèmes. Elle doit se faire en collaboration avec la société civile et avec d’autres agences ou organismes experts. Il serait pertinent de composer un groupe responsable de l’étude de besoins. Il est évident que la participation des représentants de la société civile à un projet qui les concerne augmente les chances de succès de ce projet. Sa conception est enrichie par les perspectives différentes des membres et les éléments appréciables pour la réalisation ou l’intervention. Les membres du groupe doivent définir, conceptualiser et opérationnaliser les objectifs du programme. Ces questions peuvent servir de guide dans la démarche de planification et de structuration de l’étude des besoins. (Voir tableau 2.1.3)
  • 31. Introduction au Montage des Projets Associatifs 31
  • 32. Introduction au Montage des Projets Associatifs 32 Figure 2.1.3 : Modèle de détermination des besoins État 1 Situation Actuelle 1 Identifier le problème déterminer l'importancedu problème Analyser les services, ressources, actions et les barrières (culturelles, linguistiques) Participation du groupe associations responsablede l'étude des besoins État 2 Situation Désirée 2
  • 33. Introduction au Montage des Projets Associatifs 33 Tableau 2.1.3 : Questions pour guider la démarche de l’étude des besoins Questions guides Réponses 1. Que désire-t-on savoir? 2. Pourquoi désire-t-on savoir cela? 3. Comment utilisera-t-on l’information qui sera recueillie? 4. Où peut-on trouver les données nécessaires pour répondre à ces questions? 5. Comment peut-on obtenir ces données? 6. Quelles sont les sources de données utiles existant au niveau local, régional ou national? 7. Comment compiler, analyser et présenter les données de façon la plus avantageuse? 8. Quels organismes doivent-être impliqués dans le programme ? Pourquoi ? Comment ? 9. Cette étude est-elle vraiment pertinente? 10. Que coûtera cette étude ? 11. Combien de temps cela prendra-t-il pour compléter l’étude? 12. Ou peut-on trouver les ressources financières et humaines nécessaires? 13. Quelles sont les meilleures méthodes pour atteindre les objectifs?
  • 34. Introduction au Montage des Projets Associatifs 34 2.1.4 Les étapes de l’étude des besoins  Établir la pertinence (l’importance ou l’utilité ou le bénéfice)  Déterminer les fins (buts)  Définir la population  Choisir le type d’indicateurs  Localiser les sources d’informations et les sources de fonds ($)  Choisir les types d’approches et la méthode  Élaborer le protocole  Recueillir l’information  Analyser et interpréter  Élaborer et rédiger le rapport 2.2 Les Outils d’identification des besoins Tableau 2.2 : Techniques basées sur l’approche par recherche du consensus Techniques utilisant un mode d’enquête  l’approche par informateurs-clés  la technique de Delphi Techniques utilisant la réflexion individuelle  la technique du groupe nominal  le brainwriting Techniques utilisant l’interaction  le brainstorming  le forum communautaire Techniques combinées  les impressions de la communauté 2.2.1 Les approches et outils d’identification des besoins  Approche par indicateurs sociaux démographiques, sanitaires, d’utilisation de ressources et d’utilisation de services  L’enquête  Consensus (recherche du consensus)  Les sources d’informations (personne, groupe, documentation, statistiques)  Les façons de faire : focus group (entrevues), Remue-méninges ou tempête d’idées (Brainstorming), groupe Nominal, groupe de discussion (libre, semi-dirigé, structuré)
  • 35. Introduction au Montage des Projets Associatifs 35  L’approche par informateurs-clés  La technique de Delphi vise à connaitre l’opinion de certaines personnes sur les problèmes prévalent dans la collectivité. Pouvant aussi s’adresser à des informateurs-clés ou à des experts. Elle consiste en un processus de groupe. Ils arrivent à un consensus sans qu’il y ait eu discussion entre eux. À l’aide de questionnaires, ils génèrent des idées et des solutions.  La technique du groupe nominal (individus ne communiquent pas entre eux) vise à identifier les problèmes et les besoins et à les classer par ordre d’importance. Elle est aussi utile pour la détermination des priorités, le développement du plan et l’évaluation des programmes. Le processus de génération d’idées par réflexion en silence, par la suite, l’interaction est plus utile pour l’évaluation. Elle se complète par une phase de réflexion collective et par un vote personnel sur les éléments identifiés par le groupe (processus structuré d’échange d’information).  rédaction des idées en silence suivit d’une présentation  énoncé des idées à tour de rôle jusqu’à leur épuisement  période de discussion et partage d’information pour clarifier, ajouter ou éliminer certaines idées.  vote sur l’importance et la sélection des items prioritaires (sélection de 5 à 9 besoins à partir de la liste totale.  La technique du brainwriting : réflexion silencieuse sur les idées écrites préalablement par l’animateur, les participants inscrivent leurs propres idées en silence, par la suite procéder à un tour de table, suivie d’une discussion et ordonnancement des items.  Le brainstorming (remue-méninges / tempête d’idées) : il est utilisé pour générer les idées sans jugement, les raffiner sans critique et favoriser la créativité afin d’analyser le problème et explorer les alternatives.  Le forum communautaire ou audience publique ouverte à la participation de toute la population ou communauté pour s’exprimer sur un sujet donné  Les impressions de la collectivité viennent enrichir les idées. Il est évident que chaque technique a ses avantages et ses désavantages et elle sera utilisée selon la situation de la problématique.
  • 36. Introduction au Montage des Projets Associatifs 36 2.2.2 Bien comprendre et analyser le problème pour viser la bonne solution (Voir tableau 2.3) L’importance du problème est estimée à partir de l’écart entre la situation actuelle et la situation désirée sur la base de considérations sanitaires, sociales, économiques et administratives, à l’aide de critères d’ampleur, de sévérité et de tendances de ce problème et des ressources en place. L’ampleur : c’est la fréquence du problème au sein de la population. Elle est mesurée par la prévalence, l’incidence, le facteur de risque et le risque attribuable. Combien de femmes et combien de fois sont-elles violentées par leur mari ? Combien d’enfants et combien de fois ont subi des sévices ou des traumatismes psychologiques ? Combien de foyers détruits, d’enfants vagabonds, de maladies, de mauvais état de vie et de décès pourraient être évités si on réussissait à éliminer ce facteur ? La sévérité : Ce problème est-t-il considéré comme grave ? De combien de décès prématurés, d’années potentielles de vies perdues est-il responsable ? Quelle est l’importance de l’incapacité temporaire ou permanente associée, l’inconfort de la douleur (journée de vie perdues) ? Y-a-t-il perte d’autonomie, perturbation du développement de l’individu, femmes ou enfants handicapées, désorganisation familiale, fardeau social ? Y-a-t-il un danger pour la santé et la sécurité des autres membres de la communauté ? Y-a-t-il des risques écologiques et environnementaux qui y sont associés ? Ce problème pèse-t-il sur certains groupes (enfants, femmes en âge de procréer, etc.) ? Quels sont les coûts et le temps associés au traitement et à la réhabilitation des gens affectés par ce problème ? (Ex., violence) La tendance : C’est l’évolution du problème dans le temps. Si on le laisse à lui-même, de quelle façon le problème progressera-t-il ? Aurait-il tendance à augmenter, à se stabiliser, à se résorber ? Quelle sera sa durée ? Est-ce un problème réversible ou irréversible ? Le problème est aussi étudié en fonction des ressources en place afin de définir une hypothèse de cause à effet.
  • 37. Introduction au Montage des Projets Associatifs 37 Tableau 2.3 : Exemple d’Analyse de l’importance d’un problème de santé L’Ampleur (Fréquence) La Sévérité (la gravité) La Tendance (l’évolution) Combien de maladies et de décès pourraient être évités si on réussissait à éliminer ce facteur ? Combien de cas violences ou d’handicapes pourraient être évités si on réussit à éliminer ce facteur causal ? Ce problème est-t-il considéré comme grave ? De combien de décès prématurés, d’années potentielles de vies perdues est-il responsable ? Quelle est l’importance de l’incapacité temporaire ou permanente associée, l’inconfort de la douleur (journée de vie perdues) ? Y-a-t-il perte d’autonomie, perturbation du développement de l’individu, désorganisation familiale, fardeau social ? Y-a-t-il un danger pour la santé et la sécurité des autres membres de la communauté ? Y-a-t-il des risques écologiques et environnementaux qui y sont associés ? Ce problème pèse-t-il sur certains groupes (enfants, femmes en âge de procréer, etc.) ? Quels sont les coûts et le temps associé au traitement et à la réhabilitation des gens affectés par ce problème ? Si on le laisse à lui- même, de quelle façon le problème progressera-t-il ? Aurait-il tendance à augmenter, à se stabiliser, à se résorber ? Quelle sera sa durée ? Est-ce un problème réversible ou irréversible ? En conclusion, l’étude des besoins est un processus qui se fait en deux temps : Les problèmes de bien-être sont d’abord identifiés, puis interprétés et analysés afin que les besoins de services et de ressources soient déterminés. Le succès se repose sur le groupe de travail chargé de la conduire.
  • 38. Introduction au Montage des Projets Associatifs 38 Tableau 2.4 : Type de programmes en santé communautaire et développement Problèmes de santé Milieu particulier Population cible  Violence aux femmes  Violence aux enfants  Maladies infectieuses  Maladies cardio- vasculaires  Santé dentaire  Santé mentale  Apprentissage  Ordures, accidents routiers  Foyers, domicile  Scolaire et domicile  Milieu du travail  Centres d’accueil spécialisés  Prisons  École – centre communautaire  Quartier  Urbanisme - Routes  Vie familiale  Santé maternelle et infantile  Jeunesse  Personnes âgées  Population adulte  Enfants scolarisés  Citoyens Activité en groupes : Répondre aux questions suivantes. Utiliser une grande affiche pour noter vos idées ! 1. Quels sont les types de problèmes dans votre région ou communauté ou quartier que vous vouliez résoudre ? 2. Pourquoi est-il un problème important / sérieux ? (Ampleur, Sévérité et Tendance) 3. Quel le milieu particulier de ce problème ? 4. Quel groupe de population (âge, catégorie) ciblée ou touchée par ce problème ? 1-……………………………………………………………………………………………… 2-……………………………………………………………………………………………... ………………………………………………………………………………………………. ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… 3- ……………………………………………………………………………………………… 4-……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………..
  • 39. Introduction au Montage des Projets Associatifs 39 Refaire le Tableau en Français ou en Arabe pour votre région : Problème local – Milieu particulier – Population cible
  • 40. Introduction au Montage des Projets Associatifs 40 Figure 2.3 : L’algorithme décisionnel d’un programme de bien-être collectif RÉVÉLATION DU PROBLEME - - - - - - - - - - - - RECHERCHE ÉVALUATION DE L’ACTION - - - - - - - - - - - - RECHERCHE OUI OUI OUI OUI NON NON NON NON OBJECTIFS DE PREVENTION ACTION RECHERCHE L’IMPOR- TANCE EST- ELLE CONNUE? SUFFISAM- MENT COMPRIS POUR AGIR? MOYENS EFFICACES DISPONSIBLES ? LE PROGRAMME EST-IL FAISABLE?
  • 41. Introduction au Montage des Projets Associatifs 41 Identification d’un projet Associatif ÉTUDE DE CAS PRATIQUE : Montage d’un Projet Demande de financement de la Commission Européenne pour le projet de Clino-mobile Annexe A1- note succincte de présentation du projet associatif https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online- services/index.cfm?do=publi.detPUB&aoref=150492 Activité de groupe pour consolider les apprentissages : Simulation pratique de projet selon le modèle de la Commission Européenne (Voir Annexe A1 – Note succincte de présentation du projet). Se servir de votre cas réel de votre choix ou un cas proposé par les facilitateurs de la formation. Utiliser une grande affiche et des marqueurs pour faire cette activité. Constituer des groupes de 5+ et suivre les instructions (45 min +)  choisir un Animateur et un Rapporteur par groupe  lire les notes du projet proposé (cas pratique : Clino-mobile)  définir les problèmes importants de la communauté desservie  prioriser le ou les problèmes les plus importants  définir les objectifs globaux et spécifiques  définir la population cible et les bénéficiaires finaux  faire sortir les résultats escomptés  identifier les façons d’intervenir pour chaque problème (Actions – Activités principales)  planifier les tâches pour chaque activité ainsi que les coûts reliés. Mise en commun des éléments de discussion des sous-groupes à l’aide de présentations (5 minutes par groupe en se servant de leur affiche complétée) Faire la synthèse par les Animateurs (15 min)
  • 42. Introduction au Montage des Projets Associatifs 42 LES CRITÈRES DE QUALITÉ D’UN OBJECTIF : SMART UN OBJECTIF DOIT ÊTRE : S.M.A.R.T 1. SPÉCIFIQUE : LA FORMULATION DES OBJECTIFS EN TERMES DE RÉSULTATS, définir chaque niveau (de l’objectif supérieur aux activités) ; la population cible, la zone d’application, les effets… 2. MESURABLE (degré de sa réalisation). On peut mesurer les actions planifiées grâce à des indicateurs de mesure fiables et valides. 3. ATTEIGNABLE : On peut réaliser cet objectif qui nous permet d’atteindre des résultats satisfaisants.  RÉALISTE ET RÉALISABLE : tient compte des contraintes personnelles, organisationnelles et de l’environnement et implique un risque moyen.  CONTRÔLABLE (possibilité de le réaliser par le responsable ou l’organisation) 4. RÉSULTAT :  UN RÉSULTAT SPÉCIFIQUE (non une action ou un vœu pieux)  UTILE ET UTILISABLE (répond réellement au besoin de l’utilisateur)  Efficacité, effectiveness, appropriateness 5. TEMPS : Une date d’échéance précise (début – fin, ex., 48 mois pour ce projet) Activité : Travail de groupe. Discuter de ou des objectifs de votre projet associatif avec votre groupe. Enrichir votre objectif et adapter le aux 5 critères de qualité d’un objectif SMART s’il y a lieu.
  • 43. Introduction au Montage des Projets Associatifs 43 La Gestion des Interfaces d’un Projet Associatif  Une interface entre 2 sous-systèmes est la frontière commune qui les relie.  Gérer une interface c’est mettre en place un mécanisme permettant un fonctionnement intègre ou synergique des sous-systèmes qu’elle relie. LES TYPES D’INTERFACES : EXTERNES : Entre le système et son environnement INTERNES : Entre les composantes du système NATURE DE L’INTERFACE : A) INTERFACE « QUALITÉ des SERVICES ou PRODUIT » : entre leurs parties  Physique  De performance B) INTERFACE TECHNOLOGIQUE : ou entre les tâches (SIG)  Partage de ressources  Séquentielles  Réciproques C) INTERFACES SOCIALES : ou entre les personnes ou organisation COMMENT GÉRER LES INTERFACES ? :  Identification des interfaces  Analyse des interfaces  Définition d’un mécanisme d’intégration approprié  Mise en place du mécanisme  Documentation  Suivi, évaluation et adaptation.
  • 44. Introduction au Montage des Projets Associatifs 44 Chapitre 3 Planification Conceptuelle et Analytique d’un projet dans une perspective d’Évaluation 3.1 Définition d’une intervention dans le cadre d’un projet Par intervention, nous entendons l’ensemble des moyens (physiques, humains, financiers, symboliques) organisés dans un contexte spécifique, à un moment donné pour produire des biens ou des services dans le but de modifier une situation problématique. Une intervention peut être :  Une technique  Un traitement  Une pratique  Un programme  Une organisation  Une politique Figure 3.1 : Les composantes d’une intervention selonle contexte Contexte
  • 45. Introduction au Montage des Projets Associatifs 45 Figure 3.2 : Évaluation des Composantes d’une Intervention Composantes de l’Intervention Évaluation Normative Recherche Évaluative Problèmes Objectifs Ressources Services Effets Appréciation structure Appréciation processus Appréciation résultats Analyse Stratégique Analyse de l’intervention Analyse de la productivité Analyse de l’implantation Analyse du rendement Analyse des effets
  • 46. Introduction au Montage des Projets Associatifs 46 Tableau 3.1 : Les Questions d’Évaluation d’un projet selonles approches Critère Approche normative Approche analytique Pertinence Analyse stratégique Bien-fondé Analyse de l’intervention Qualité du processus Appréciation du processus Effets Appréciation des résultats Analyse des effets Modalité de production des effets Appréciation de la structure et du processus pour estimer l’écart et la couverture Analyse de l’implantation Coûts Appréciation de la structure et du processus Analyse de la productivité et du rendement Tableau 3.2 : Correspondance entre Planification et Gestion Le Processus de Planification Gestion : L’approche Fonctionnelle Gestion : L’approche Processuelle Identifier les besoins et les problèmes Planifier Technique Établir les priorités Planifier Technique Fixer les objectifs Planifier Technique Spécifier les activités / actions pour atteindre les objectifs Planifier Technique Mobiliser et coordonner les ressources Organiser Diriger Coordonner Administrative et Politique Évaluation Contrôler Technique
  • 47. Introduction au Montage des Projets Associatifs 47 Activité en groupes : 1. Appliquer les questions d’évaluation de votre intervention pour résoudre votre problème sélectionné en haut. 2. Discuter de la pertinence de votre solution, du bien-fondé, de la qualité du processus, des résultats attendus, des effets et de leur modalité de production ainsi que des coûts estimés. Critères de la solution (intervention) Type de problème : Type de solution : Pertinence de la solution Bien-fondé Qualité du processus Effets Modalité de production des effets Coûts
  • 48. Introduction au Montage des Projets Associatifs 48 3.2 L’examen de la raison d’être d’un projet (Rational review, analyse stratégique); Rutman Pour analyser la raison d’être, on doit répondre à ces 4 questions : 1. Existe-t-il toujours un besoin ?  La nature et sévérité du problème ont pu changer  De nouveaux programmes (politiques) ont pu être mis en place  La demande a pu diminuer (ou soit réorientée vers d’autres services) 2. Les objectifs sont-ils pertinents ?  L’évolution des besoins influence-t-elle la pertinence des objectifs ?  Les objectifs sont-ils conformés à ceux de l’organisation ?  Quel est le niveau d’engagement (commitment) de l’organisation par rapport à chacun des objectifs (conflictuels) ? 3. Les objectifs peuvent-ils être atteints ?  Niveau de ressources adéquat ?  Problèmes modifiables de la façon prévue ?  Contraintes ? 4. Le programme doit-il être maintenu ?  Par rapport au mandat de l’organisation  Redondance avec d’autres ?  Objectifs initiaux accomplis ? (Projets démo)  D’autres devraient-ils s’impliquer ?
  • 49. Introduction au Montage des Projets Associatifs 49 Activité de groupes : Compléter le tableau en justifiant la raison d’être de votre projet. Questions de la raison d’être Justifications = Arguments 1. 2. 3. 4.
  • 50. Introduction au Montage des Projets Associatifs 50 3.3 Le modèle théorique de l’intervention « A plausible and Sensible model of how a program is supposed to work » Bickman, 1987 “C’est la plausibilité du modèle sur : Comment le programme est supposé fonctionner en théorie ?” Figure 3.3 a : Le Problème de santé publique et utilisation des services : Théorie de Hagen Magen : Théorie de l’action planifiée Théorie de Maden : Théorie de modification du comportement : Figure 3.3 b : Intervention sur le mode de vie Problème de Santé Système de Soins Utilisation des services médicaux Correction du problème de santé
  • 51. Introduction au Montage des Projets Associatifs 51 Tableau 3.3 : Hypothèse de causalité, Cause – Effet Cause - Action Effet Arrêter de fumer Diminution du Cancer du Poumon Diminuer taux cholestérol (alimentation saine) Diminution maladies cardio-vasculaires (MCV) Améliorer le bien-être et l’éducation des familles défavorisées (femmes enceintes pauvres) Diminution taux petit poids de naissance (PPN) et diminution taux des prématurés Diminution l’alphabétisation Renforcement des lois contre la violence aux femmes et enfants Diminution Violence et Stress Amélioration du bien-être des ménages Agir sur les facteurs de vie et habitudes Diminuer les cancers Mieux organiser l’accès aux soins Diminution la morbidité et la liste d’attente Former le personnel Améliorer la qualité du travail Diminuer la vitesse sur les routes Diminution taux d’handicapés et de décès Éduquer les maris ou changer les lois Diminution % cas de violence aux femmes, % des femmes handicapes,% destruction de foyers Éduquer les parents Diminution % de violence aux enfants % d’enfants handicapes ou vagabonds
  • 52. Introduction au Montage des Projets Associatifs 52 Activité de groupes : Selon votre expérience dans la vie, trouver des causes à des problèmes et leurs effets sur la santé et le bien-être de la population. Compléter le tableau avec ses hypothèses causales. Cause Effet 3.4 Analyse des Méthodes de détermination des priorités Pertinence (du problème et des objectifs) Q1 : Est-il pertinent d’intervenir pour le problème ? Q2a : Est-il pertinent d’intervenir pour ces aspects du problème ? Q2b : Est-il pertinent d’intervenir pour cette population ? Q3 : Est-il pertinent pour cet intervenant d’agir de cette façon ? Tableau 3.4 : La méthode de priorisation de Hanlon est utilisée pour l’établissement des priorités basée sur quatre composantes : Score de priorité : (A+B) CxD. Composante Définition A : Ampleur du problème Nombre de personnes affectées/total B : Sévérité du problème Taux mortalité, morbidité, incapacité et coûts, subjectivité du fardeau social qu’entraine un tel problème. C : Efficacité de la solution Solubilité du problème : Est-ce que les ressources et la technologie actuelles peuvent concrètement faire quelque chose pour ce problème ? D : Faisabilité du programme ou de l’intervention PEARL : Pertinence, faisabilité Économique, Acceptabilité, Disponibilité des ressources, Légalité
  • 53. Introduction au Montage des Projets Associatifs 53 3.5 Analyse de Faisabilité Analyse de Faisabilité : selon les conditions logistiques de Pertinence, Économique, Acceptabilité, Ressources, Légales (PEARL) Activité : L’analyse de la faisabilité de votre projet Associatif (Intervention). Lire les pages suivantes pour entamer les activités de discussion. Trouver les conditions appropriées pour votre projet associatif.  La vérification de la logique interne de votre intervention …………………………………………………………………………………………..  L’identification des conditions critiques selon les dimensions du contexte ……………………………………………………………………………………………  Le Scanning de l’environnement ……………………………………………………………………………………………  Les facteurs de viabilité (durabilité) ……………………………………………………………………………………………  L’analyse du risque (Activité : discuter du niveau de risque : élevé, moyen ou bas) ……………………………………………………………………………………………  L’analyse de l’impact des acteurs ou influenceurs (Voir chapitre 7.10). ………………………………………………………………………………………………… 3.5.1 Les conditions relatives à l’environnement physique : Conditions climatiques, des sols et de l’air et conditions relatives à la géographie physique (état des routes, accessibilité géographique...). (Voir Annexe C, se servir des indicateurs du Diagnostic Territorial et des indicateurs utilisés pour le Développement Durable) 3.5.2 Les conditions relatives à l’environnement technologique : L’adaptabilité de l’adéquation des technologies en rapport avec les conditions du milieu ; l’accessibilité ou la disponibilité de l’intrant relatif à la technologie (ex, pièces de rechange) et la capacité de maîtrise (expertise, complexité) de ces technologies.
  • 54. Introduction au Montage des Projets Associatifs 54 3.5.3 Les conditions relatives à l’environnement organisationnel :  La capacité de gestion des organisations responsables à court et long terme (organisation, direction, coordination, suivi et contrôle) ;  La capacité financière (assumer les coûts récurrents)  Les capacités techniques et professionnelles  Le degré de dépendance ou d’autonomie du projet dans l’organisation 3.5.4 Les conditions relatives à l’environnement socio-culturel et éthique :  Comptabilité du projet avec les besoins, attentes, valeurs, attitudes, croyances et comportements des populations cibles.  Ouverture des mentalités aux changements souhaités ;  Participation et engagement des populations selon les attentes du projet. 3.5.5 Les conditions relatives à l’environnement politique et légal :  Soutien politique : autorités politiques, administratives, traditionnelles ou religieuses importantes pour le projet  Conformité avec les législations et règles en vigueur (lois du travail, fiscalité...)  Stabilité politique  Conformité et intégration du projet face aux politiques et programmes du milieu... (groupes d’intérêt). 3.5.6 Les conditions relatives à l’environnement infrastructurel :  Capacité des réseaux de répondre aux besoins du projet  Réseau de communications : téléphone, poste, médias  Réseau routier et moyens de déplacement / transport  Réseau de services et infrastructures : santé, services sociaux, éducation  Système d’approvisionnement en eau et en énergie (bois, électricité, gaz, charbon)
  • 55. Introduction au Montage des Projets Associatifs 55 3.5.7 Les conditions relatives à l’environnement économique :  Disponibilité des fonds à court, moyen et long terme (durant et après le projet)  Adéquation du projet avec les conditions de vie des populations cibles (niveau des revenus, habitat, biens...)  Impact économique du projet sur le milieu. 3.5.8 Les facteurs de viabilité (durabilité) d’un projet  Les politiques de soutien (personnes qui ont le pouvoir et l’impact)  Les technologies appropriées ;  Les aspects socioculturels et l’aspect femme et développement (démontrer que les femmes bénéficient du projet)  Les capacités institutionnelles et de gestion ;  Les facteurs économiques et financiers (et les conditions des populations desservies) ;  La protection de l’environnement.
  • 56. Introduction au Montage des Projets Associatifs 56 Figure 3.5 : Organigramme en arbre Grille d’analyse pour formuler des recommandations sur les priorités (PIRCFR) Importance du problème révélé par son : - Ampleur (fréquence) - Sévérité (gravité) - Tendance (durée/temps) Relation démontrée entre le facteur de risque et le problème Référence et recherches Capacité Technique d’intervenir Avis du spécialiste Expert Faisabilité du programme / intervention  Pertinence  Économique  Acceptabilité  Ressources disponibles  Légalité Administrateur Problèmes Problème Récommendati -ons (Score) Ordre de priorité Prochaine étape d’intervention spécifique 2 3 4 5 1 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
  • 57. Introduction au Montage des Projets Associatifs 57 Activité en groupes : Analyse de faisabilité (priorisation). Appliquer ce modèle (Figure 3.5) pour déterminer la faisabilité de votre intervention préconisée plus haut afin de résoudre le problème révélé dans votre localité. Si vous n’avez pas encore un problème, discutez avec votre facilitateur pour en déceler une problématique locale. Documenter le problème priorisé et la stratégie d’intervention priorisée. ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………
  • 58. Introduction au Montage des Projets Associatifs 58 3.6 Analyse évaluative d’une intervention Indicateurs :  En temps t1 : définir l’intervention, la mise en œuvre, les effets et les besoins  En temps t2 : identifier les liens de causalité Efficacité :  Effets distaux = résultats  Effets proximaux = accessibilité, continuité, pertinence, globalité Performance :  Accessibilité : géographique, temps, $  Globalité : le programme répond aux besoins en termes d’état de santé ?  Continuité : coordination des soins, l’information circule ? La prise en charge, le suivi  Pertinence : l’intervention correspondra-t-elle aux besoins ? Quel est le niveau de besoins/symptômes et par rapport à l’intervention indiquée (est-elle faite comme indiqué ou non ?) Développer un instrument d’évaluation (grille) ou outils pour outiller les intervenants. Recherche et pratique ou recherche action participative. Le chercheur est impliqué, l’information recueillie aide à corriger et réajuster le tire et les actions de l’intervention. Élaborer le manuel d’intervenant en milieu multidisciplinaire selon le type de besoins et le type de l’intervention. L’éducation sanitaire dans un milieu d’inter-sectorialité. Exemple : établir des relations avec les enseignants et les charger du dépistage des enfants qui ont besoin d’aide ; les Médecins et les psychologues joueront aussi les rôles d’intervenants. Évaluation de la pertinence / besoins : Est-ce que l’intervention répond aux besoins ? Jusqu'à quel point les professionnels se sont intervenus de façon adéquate ? (Correspond à leur compétence et aux indicateurs de la grille).  Il faut documenter le processus de soins de notre population cible  Faire des jeux de simulations de cas : jeu de rôle, qui fait quoi ?
  • 59. Introduction au Montage des Projets Associatifs 59 Faire les liens entre la mise en œuvre et les effets (observés/attendus, prévus) et essayer d’expliquer les raisons pourquoi ? ; Comment fait-on ? ; Déceler les variations entre les facteurs favorisants et les facteurs inhibiteurs ou les obstacles rencontrés.  Renforcer la validité interne : le devis, la méthodologie, la théorie d’intervention, le modèle d’intervention et justifier … Devis : étude de cas multiples.  La validité externe ou la généralisation de l’intervention ou du programme ailleurs dans d’autres régions et d’autres contextes (l’Inférence) : poser un jugement sur les modalités d’application du programme dans d’autres contextes et circonstances. Activité : Étude de cas : Vous êtes le responsable d’un programme de formation d’aide aux écoliers (ou autre problème de votre choix), veuillez se poser des questions et fournir des réponses : 1. Quel est le contexte de votre intervention ? 2. Quelle est la pertinence de votre intervention ? 3. Y-a-t-il un vrai besoin ? 4. Quels sont les effets attendus ?
  • 60. Introduction au Montage des Projets Associatifs 60 Figure 3.6 : Organigramme de causalité Exemple d’Analyse de causalité d’un problème social Figure 3.7 : Modèle théorique d’intervention (Théorie sociale du programme) Question : Est-ce que ça peut marcher théoriquement ? Plausibilité Intervention ? Changement technologique Augmentation taux maladies physiquesStyle de demande du consommateur Augmentation taux de chômage Changement des normes sociales Isolement Social Augmentation taux de suicide Groupes de support Réduction de l’isolement sociale par famille Diminution affaiblissement aux maladies physiques Réduction - sentiment d’impuissance - solitude - sentiment dépendance Réduction irritation Réduction stress + dépression Employabilité Thérapie personnelle Réduction probabilité suicide
  • 61. Introduction au Montage des Projets Associatifs 61 Chapitre 4 La Gestion de Projets et Cycle de Projet 4.1 Distinction Projet – Programme Le concept de programme est analogue à celui du projet mais s’en distingue à certains égards :  Un programme est généralement constitué d’un ensemble de projets visant un objectif global commun. Par exemple : programme d’aide internationale au pays X dans le secteur d’agriculture, un programme de développement urbain (local, du milieu) ou de santé publique.  Un programme est plus orienté vers l’atteinte d’un objectif que vers la livraison d’un produit spécifique  Un programme est de plus longue durée (5 ans et plus) et certains sont quasi permanents. 4.2 Qu’est-ce que la gestion de projets ? La gestion de projets est un mode d’organisation approprié à un contexte où les opérations sont surtout des projets.  Une culture ;  Un mode de fonctionnement ; (d’une structure, une règlementation, des systèmes de support) C’est la gestion par projet : Un ensemble de techniques et de pratiques pour mieux s’assurer du succès des projets (rôle important du gérant de projet par l’exécution de Leadership).
  • 62. Introduction au Montage des Projets Associatifs 62 Tableau 4.1 : Organisation par projet vs organisation traditionnelle ORGANISATION PAR PROJET ORGANISATION TRADITIONNELLE CULTURE Ouverture sur l’environnement Loyauté au projet (liée à sa réussite) Tolérance à l’ambiguïté (modification) Collaboration Responsabilisation Initiative ; goût du risque Axé sur la tâche Pouvoir personnel Ouverture sur l’interne (organisation locale) Loyauté au service Relations claires Individualisme Description de poste Faire ce qui est exigé Axé sur les règles Pouvoir du poste (nomination) STRUCTURE Projet ou matriciel Gestion unifiée Équipe de projet Organique Souple Ambiguïté Horizontal Fonctionnelle Gestion fragmentée D’une unité à l’autre Hiérarchisée Stable Clairement définie Verticale RÈGLEMENTATION Peu formalisé Processus GP Charte des interactions Procédures légères Très formalisé Description de tâches Organigramme Procédures lourdes SYSTÈMES D’INFORMATION ET DE CONTRÔLE Par projet ; lot de travail Ad-hoc (rapport, dépenses) Par poste budgétaire ou unité administrative Standardisés La gestion de projet : est un ensemble de techniques et pratiques pour le gérant de projet. La gestion d’un projet est souvent plus complexe que la gestion d’une unité administrative traditionnelle en raison de l’impact des caractéristiques particulières des projets.
  • 63. Introduction au Montage des Projets Associatifs 63 Tableau 4.2 : Caractéristiques et impacts de la gestion de projet CARACTÉRISTIQUES IMPACT 1. ENVIRONNEMENT  Objectifs multiples  Liaisons nombreuses, variées et complexes  Mécanismes de participation  Convergences des relations avec l’environnement  CULTURE : ouverte 2. NATURE DU PROCESSUS  Cycle de vie de durée limitée  Dynamique variable selon le stade du cycle  Structure temporaire, ad-hoc, souple, organique  CULTURE : loyauté du projet 3. CONTEXTE  Incertitude généralement élevée et de plusieurs ressources différentes  Mécanismes latéraux : échanges continuels, informels, ajustement mutuel  CULTURE : tolérance à ambiguïté 4. INTERVENANTS  Nombreux  Pluridisciplinaires  Interdépendants  Provenances diverses  Coordination des interfaces internes; procédures  Équipe de projet  CULTURE : collaboration, tolérance 5. EXIGENCES RIGOUREUSES  Performances techniques  Minimisation des coûts  Pression du temps  Système d’information et de contrôle  Décentralisation  CULTURE : responsabilisation, initiative Un projet est un système ouvert (approche systémique) Un projet doit être en constante interaction avec son environnement
  • 64. Introduction au Montage des Projets Associatifs 64 POURQUOI :  Besoin d’une finalité  Besoin de RESSOURCES  Besoin de CROISSANCE, D’ÉVOLUTION, PROGRESSION  Besoin d’ADAPTATION AUX CONDITIONS CHANGEANTES DE L’ENVIRONNEMENT (développer des mécanismes pour stabiliser les facteurs influencent l’environnement). IMPACTS :  Perméabilité aux effets de l’environnement, sur lequel notre contrôle n’est que très partiel  Donc manque de stabilité et incertitude IMPLICATIONS : (s’adapter au changement, partager ses responsabilités, s’ouvrir sur l’environnement même en cas de crise, les coupures sont une décision de survie)  Nécessité de gérer continuellement les interfaces externes  Nécessité de fermer le système au besoin (gel du design) ; Activité en groupe : 1. Quelle est votre population cible ? 2. Déterminer les besoins de votre population cible 3. Quels sont les Ressources dont vous avez besoin ? 4. Quels sont les Résultats de votre projet d’intervention. ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………
  • 65. Introduction au Montage des Projets Associatifs 65 4.3 Approche Systémique et Gestion de Projet  Considérer le projet non comme une fin en soi, mais comme un moyen d’atteindre un objectif du système plus vaste  Voir le projet comme un tout  Mettre l’accent sur les objectifs du projet  Décomposer l’objectif en sous-objectifs  Déterminer les sous-systèmes nécessaires pour l’atteinte des sous-objectifs  Définir comment les sous-systèmes doivent être contrôlés  Définir comment les relations entre les sous-systèmes (interfaces internes) et avec l’environnement (interfaces externes) doivent être gérées. 4.5 Le Mode d’Organisation Gestion de Projet  Un rôle intégrateur : le Chef de Projet (Leadership)  Une équipe de projet pluridisciplinaire, en maillage  Une structure aplatie, organique, mouvante  Un mode de fonctionnement souple  Relations / communications latérales  Mécanismes pour gérer les interfaces (internes et externes)  Les rôles définis par la mission et non par la fonction  Systèmes et procédures adaptés aux besoins du projet  Décentralisation, imputabilité 4.6 La Culture Gestion de Projet  Approche – bénéficiaires (besoins des bénéficiaires)  Accent sur les résultats ; Pragmatisme  Ouverture sur l’environnement  Esprit d’équipe  Initiative ; Volonté de prendre des risques  Rigueur ; Autodiscipline
  • 66. Introduction au Montage des Projets Associatifs 66  Capacité d’exiger et de rendre les comptes (Redevabilité = Accountability)  Tolérance à l’ambiguïté ; au stress 4.7 Le Cycle de Vie d’un Projet Un projet est un processus constitué de phases et d’étapes dont le contenu et le contexte varient d’un type de projet à un autre, mais dans la forme est plus ou moins semblable pour tous les projets. Projet : Cycle de vie (Voir Fig. 4.1)  Chaque phase se caractérise par un bien livrable afin d’assurer un meilleur contrôle et réduire le risque ;  Un bien livrable emmène une approbation de procéder. (No-go, Go)  Une phase peut débuter avant la fin d’une autre si le risque est acceptable. Tableau 4.7 a : Cycle de vie ou phases d’un projet Associatif CYCLE DE VIE D’UN PROJET Phase Conception Phase Développement Phase Opérationnelle Conception présélection ↓ Formulation, évaluation préliminaire ↓ Faisabilité, formulation finale ↓ Décision Planification ↓ Exécution ↓ Terminaison physique Mise en opération ↓ Transfert ↓ Évaluation ↓ Fermeture ↓ Évaluation postériori Activité en groupe : Schématiser les 3 phases du cycle de vie de votre projet Associatif.
  • 67. Introduction au Montage des Projets Associatifs 67 Le Processus de Montage de votre projet Associatif : c’est la conception de toutes les phases du cycle du projet (Conception, Développement et Opérationnalisation) Lors du montage d’un projet associatif, les concepteurs ou planificateurs doivent appliquer le processus de 4 étapes détaillé dans le Tableau 4.7 b : l’Identification, puis la Définition (planification), la Réalisation (exécution) et la Terminaison (évaluation et clôture). Et aussi en respectant le modèle détaillé du Tableau 4.7 c Phase de développement (conception et planification) + phase de Réalisation et phase de Terminaison. Tableau 4.7 b : Processus d’un projet Associatif (Étapes) Activité en groupe : Utiliser la Tableau 4.7 b, processus de montage pour pratiquer les étapes qui vous aident au montage de votre projet associatif. Discuter avec votre groupe de ses étapes. Dans quelle mesure pouvez-vous appliquer ces étapes à votre projet associatif ?
  • 68. Introduction au Montage des Projets Associatifs 68 Tableau 4.7 c : LES ÉTAPES D’UN PROJET (Phases) à considérer lors du Montage de votre projet Associatif Phases : DÉVELOPPEMENT RÉALISATION TERMINAISON Conception Planning détaillé Gestion Ressources Humaines Transfert aux bénéficiaires Identification du Problème Définition Projet Gestion de Ressources financières Évaluation du Problème Définition des Besoins / problèmes Étude faisabilité (Gestion de risques) Gestion de Ressources matérielles Fermeture Détermination des Objectifs Détermination des activités Gestion De l’information Choix des stratégies Détermination des Ressources Étude préfaisabilité Élaboration échéancier Plan d’action préliminaire Élaboration budget Système de gestion Système d’information / Contrôle Document avant- Projet Document Projet Plan détaillé Rapports Évaluation mi- parcours Évaluation finale Rapport final
  • 69. Introduction au Montage des Projets Associatifs 69 Activité solo - Un projet efficace est celui qui pourrait être exécuté par une 2ème et une 3ème personne parce qu’il est bien documenté. Documenter les étapes de votre projet. ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… Activité en groupes : Discuter des étapes de votre projet. Utiliser le tableau 4.7 c pour vous orienter dans votre discussion. Avez-vous respecté ces étapes ? ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………
  • 70. Introduction au Montage des Projets Associatifs 70 Chapitre 5 Processus de Montage : Conceptualisation - Planification d’un Projet Associatif Activité en groupes : Consulter la figure 5b et discuter avec votre groupe. Dans quelles mesures ce modèle pourra vous être utile pour monter votre projet associatif ? - - Tableau 5.a : Deux approches à la planification Rationnelle Pragmatique  Technique, technocratique  Participative, action associatif ou collective, politique  Méthodes objectives et « dures », quantitatives  Méthodes subjectives et « molles », qualitatives  Logique « PER SE » suit sans dévier un cheminement logique  Adaptive étatiste, gradualiste et opportuniste (Muddling Through)  Ne tient souvent pas compte des contraintes et de la faisabilité  Tient compte de la faisabilité  Souvent indépendante de la programmation  Intégrée à la programmation et à la mise en œuvre  Rôle de l’expert important  Rôle de l’expert moins important ou, du moins, expertise différente non technique  Le plan idéal  Le plan possible ou réalisable plutôt qu’idéal  Se veut et se dit non influencée par les éléments politiques  Tente d’intégrer les éléments politiques 5.1 Identification des besoins ou des problèmes de la population cible Utiliser les procédures techniques : se poser des questions, Quoi ? Pourquoi ? Et Comment ?  Préparer les données sur la collectivité ou population cible  Faire le Diagnostic Territorial (Voir Annexe C …)
  • 71. Introduction au Montage des Projets Associatifs 71 Identifier les besoins et les problèmes Mobiliser et cordonner les ressources Organiser et prioriser l’exécution des tâches administratives Analyser la communication Produit final du projet Établir les priorités Fixer les objectifs Analyser la pertinence des objectifs Spécifier les actions/activités Analyser la faisabilité des solutions Sélectionner le problème ou besoin Ressources humaines Gestion : - de l’équipe (rôles, tâches, procédures etc.) - des conflits, plaintes et des interfaces - du Système Information Gestion (SIG) - Documentation - Ressources matérielles - Gestion des technologies, du parc, du budget $ et de la qualité etc. Évaluer le processus, les effets et l’impact Figure 5 b : Processus de planification stratégique de projet
  • 72. Introduction au Montage des Projets Associatifs 72 5.1.a Analyse des problèmes et des besoins identifiés L’analyse permet de mieux définir le problème, d’avancer une hypothèse de travail à la recherche des solutions sur la base des (1) causes possibles, (2) conséquences et (3) de l’estimation de l’importance du problème ou du besoin. (Voir chapitre 2.2.2 et Tableau 2.3 : Exemple d’Analyse de l’importance d’un problème de santé Identifier les précurseurs du problème : On se sert du modèle conceptuel des déterminants du bien-être (biologie humaine, comportement et habitudes de vie, environnement, système de gouvernance et organisation des services). 5.1 b : Exemple : Ci-joint un cadre d’analyse des facteurs de risque du cancer du poumon et de la maladie pulmonaire obstructive chronique.  identification et énumération des facteurs de risque associés aux maladies à l’étude : le risque relatif renseigne sur la force de la relation causale.  classification de ces facteurs de risque à l’aide des 4 déterminants  estimation du niveau d’influence et d’importance de chacun de ces déterminants sur chacun des facteurs de risque  estimation du potentiel de réduction de l’incidence de la maladie (risque attribuable au facteur étudié  détermination du potentiel de développement d’un programme à l’aide des réponses apportées aux questions suivantes : la présence du facteur de risque est-elle détectable ? Si oui, le facteur de risque peut-il être éliminé ou réduit ? L’intervention pour l’éliminer ou le réduire est-elle acceptable ?  élaboration des recommandations : la procédure utilisée par Green et collaborateurs dans son modèle de planification de programmes d’éducation sanitaire, le PRECEDE sert à établir le diagnostic comportemental relié aux habitudes de vie selon les facteurs contributifs : prédisposant, facilitateurs et de renforcement.