SlideShare une entreprise Scribd logo
Onchocercose
HASSANE ADAMOU NASSER
Plan :
I. Introduction
II. Onchocerca volvulus et la Simulie
III. Epidémiologie
IV. Les différents syndromes
V. Le syndrome oculaire
VI. Diagnostic
VII. Traitement et Prévention
I. Introduction
L’onchocercose est une maladie parasitaire causée par
O.V, filaire transmise par les femelle de diptères du
genre Similium(simulie)
Complications principales : dermatologiques et
oculaires
Elle est la 4eme cause de cécité dans le monde après la
cataracte, le trachome et les différentes formes de
glaucome.
8eme cause de cécités évitables ciblées par le
programmeOMS :VISION 2020
II. O.V et Simulie
a. O.V
Parasite strictement humain
Vers adultes : 3 a 5cm ♂ 50 cm ♀
Ils vivent dans le derme
Longévité est de 10 a 15ans pour les adultes
6 a 30 mois pour les embryons ou microfilaires
L’espece O.V n’est pas uniforme dans sa distribution
La période de prépatence est de 1 a 2 ans,
b. simulie
Vecteur de l’onchocerca volvulus
Petit diptère de 1 a 3 mm ‘simulant’ un
moucheron noir,
Seule la femme est hématophage
Elle s’infecte en prelevant les µfilaires dans le
derme d’un malade et et une semaine apres
elle peut contaminer un sujet sain.
Les femelles pondent sur les plantes, rochers
dans des eaux aerees : les chutes, les
cascades, rapides permanents,les courants…
Onchocercose
Onchocercose
III. Epidemiologie
La cecite des rivieres touchent environ 37
millions de personnes a travers le monde.
Les foyers de l’onchocercose se
produisent egalement dans les zones
desertiques le long du Nil pres de l’Egypte
a la frontiere avec le Soudan.
Malgre une distribution heterogene, 99%
des malades vivent en Afrique.
Onchocercose
Onchocercose
IV. Clinique
Plusieurs syndrome caracterisent l’onchocercose en plus du
syndrome oculaire
a. Le syndrome cutane
Les lesions cutanees sont dues a une reaction immunologique
et un mecanisme irritatif
Une dermatite grave et un prurit severe
Depigmentation
Perte d’elasticite, atrophie et plissement de la peau dans
l’etape tardive
Dans le genre americain: ceci se produise dans la region
tete et cou donnant une senilite precoce
En afrique,ces modifications seront visibles autour de la
hanche : haine suspendue
AuYemen, on le surnomme le SOWDA
V. Syndrome oculaire
Les lesions oculaires dependent de la duree et de
l’intensite de l’ infection
Elles sont dues a la mort des microfilaires dans l’œil
et aux reactions du tissu hote.
Ces lesions sont semblables en Afrique, en Amerique
et auYemen…
Atteintes du segment antérieur
1. Lesions precoces:
Par la LAF,microfilaires dans la chambre ant
Petits vers blancs, brillants….
Peuvent egalement etre visibles dans la cornee ou
elles sont souvent mortes et donc immobiles,,,,,
L’ atteinte de la conjonctive avec des episodes
aigues d’hyperhemie,de chemosis, et de limbite
Une keratite ponctuee se presentant sous l’aspect
de nombreuses petites opacites blanchatres 0,5 a
1 mm.
2. Lesions tardives
Keratite sclerosante
Pannus fibrovasculaire et d’un infiltrat inflammatoire
Une uveite ant responsable d’un hypopion
Des synechies plus ou moins etendues
Une atrophie irienne
Ces lesions ne sont pas tres specifiques
Atteintes du segment postérieur
Chorioretinite
Des dépôts de pigments intra rétiniens
Fibrose sous rétinienne
Œdème de la rétine
Possibilité d’hemorragie
Débutent habituellement sur le cote temporal et autour
de la papille
La macula est longtemps respectée
Atteinte du nerf optique sous forme de
papillite subaigues
Autres manifestations et tableaux cliniques
Atteintes rénales
Nephrites
Hematurie
proteinurie
Onchocercose généralisée
Alteration de l’etat general
Amaigrissement
Presence de microfilaires dans des organes comme le
foie,le pancreas …
Impact socio-economique
Impact social
En Guinee:
Diminution de la mobilite,de l’activite professionnelle
Du taux de mariage
Au Nigeria :
Retard de mariage chez les femmes affectees
Courte periode d’allaittement
Impact economique
VII. Diagnostic
1. Detection des microfilaires
La meilleure methode de diagnostic est la
demonstration de microfilaires dans des
biopsies cutanees exsangues.
2. Les Essais d’immunodiagnoctic
3. Essai de Mazzotti
4. PCR
VIII.Traitement et prevention
Traitement
Médical :
Le traitement de l’onchocercose est basé sur l’ivermectine(Mectizan).
C’est un microfilaricide. Si les doses sont repetees il peut egalement tuer les vers
adultes. La nourriture ou l’alcool ne doivent pas etre pris pendant au moins 2h
avant ou apres la drogue. Une reaction semblable a l’essai de mazzotti peut se
produire.
Symptômes transitoires : mal de tète, prurit, eruption cutanee, diarrhee et
vomissement.
Chirurgical
Excision des nodules en particulier ceux autour de la tête.
Prevention
L’elimination de la simulie par :
L’application d’insecticides aux courants rapides des rivières
La pulvérisation d’ insecticides le long des rivières par les avions
Traitement de masse par l’ivermectine
Onchocercose

Contenu connexe

Tendances

Les parasites
Les parasitesLes parasites
Les parasites
S/Abdessemed
 
La recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicolesLa recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicoles
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Sérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félixSérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félix
S/Abdessemed
 
Antibiotiques
AntibiotiquesAntibiotiques
Antibiotiques
Mehdi Razzok
 
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)
abir
 
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMAIntroduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
S/Abdessemed
 
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologieconduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
benaissayoussef
 
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopie
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopieLe diagnostic biologique du paludisme par microscopie
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopie
Institut Pasteur de Madagascar
 
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
killua zoldyck
 
Giardiose
GiardioseGiardiose
Giardiose
Sofia Azirar
 
controle microbiologique des médicaments
controle microbiologique des médicamentscontrole microbiologique des médicaments
controle microbiologique des médicaments
Kamilia Donghae
 
Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.ppt
BadrAbouAlia
 
Les anginesbactériennes
Les anginesbactériennesLes anginesbactériennes
Les anginesbactériennes
mai13
 
Techniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologieTechniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologie
S/Abdessemed
 
Anti infectieux 2011
Anti infectieux 2011Anti infectieux 2011
Anti infectieux 2011
esf3
 

Tendances (20)

Les parasites
Les parasitesLes parasites
Les parasites
 
La recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicolesLa recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicoles
 
Sérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félixSérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félix
 
Travaux pratiques
Travaux pratiquesTravaux pratiques
Travaux pratiques
 
Hydatidose
HydatidoseHydatidose
Hydatidose
 
Antibiotiques
AntibiotiquesAntibiotiques
Antibiotiques
 
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)
 
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMAIntroduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
 
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologieconduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
 
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopie
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopieLe diagnostic biologique du paludisme par microscopie
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopie
 
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
 
Giardiose
GiardioseGiardiose
Giardiose
 
controle microbiologique des médicaments
controle microbiologique des médicamentscontrole microbiologique des médicaments
controle microbiologique des médicaments
 
Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.ppt
 
Les anginesbactériennes
Les anginesbactériennesLes anginesbactériennes
Les anginesbactériennes
 
Techniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologieTechniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologie
 
Anti infectieux 2011
Anti infectieux 2011Anti infectieux 2011
Anti infectieux 2011
 
Cestodoses adultes
Cestodoses adultesCestodoses adultes
Cestodoses adultes
 

Similaire à Onchocercose

L'uveite l'inflammation des structures internes de l'oeil
L'uveite l'inflammation des structures internes de l'oeilL'uveite l'inflammation des structures internes de l'oeil
L'uveite l'inflammation des structures internes de l'oeil
Khadija Moussayer
 
Published_Article French_Psoriasique DrJZ
Published_Article French_Psoriasique DrJZPublished_Article French_Psoriasique DrJZ
Published_Article French_Psoriasique DrJZ
Jorge Zafra MD, Msc.
 
Troubles trophiques_bourree
 Troubles trophiques_bourree Troubles trophiques_bourree
Troubles trophiques_bourree
sfa_angeiologie
 
Dystrophies cornéennes
Dystrophies cornéennesDystrophies cornéennes
Dystrophies cornéennes
adumause
 
Sémiologie cutanée
Sémiologie cutanéeSémiologie cutanée
Sémiologie cutanée
dastane
 
La leishmaniose une pathologie parasitaire émergente dans le monde.pdf
La leishmaniose une pathologie parasitaire émergente dans le monde.pdfLa leishmaniose une pathologie parasitaire émergente dans le monde.pdf
La leishmaniose une pathologie parasitaire émergente dans le monde.pdf
Khadija Moussayer
 
Le Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post PolioLe Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post Polio
Sandrine Boult
 
Les maladies de déficits immunitaires
Les maladies de déficits immunitairesLes maladies de déficits immunitaires
Les maladies de déficits immunitaires
Khadija Moussayer
 
La sclérodermie une maladie auto-immune rare
La sclérodermie une maladie auto-immune rareLa sclérodermie une maladie auto-immune rare
La sclérodermie une maladie auto-immune rare
Khadija Moussayer
 
Epidemia
EpidemiaEpidemia
Epidemia
Maff_88
 
Particularités du glaucome chez le chat
Particularités du glaucome chez le chatParticularités du glaucome chez le chat
Particularités du glaucome chez le chat
Frank FAMOSE
 
DEMARCHE INFIRMIERE DEVANT LES PEDICULOSE G5.pptx
DEMARCHE INFIRMIERE DEVANT LES PEDICULOSE G5.pptxDEMARCHE INFIRMIERE DEVANT LES PEDICULOSE G5.pptx
DEMARCHE INFIRMIERE DEVANT LES PEDICULOSE G5.pptx
VincentAHADJI
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Nouhoum L Traore
 
Adénopathies Cervico Faciales Orl
Adénopathies Cervico Faciales OrlAdénopathies Cervico Faciales Orl
Adénopathies Cervico Faciales Orl
ADELLL
 
Plallpre 160321145919
Plallpre 160321145919Plallpre 160321145919
Plallpre 160321145919
Jalal Chafiq
 
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreusesProgramme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Mehdi Razzok
 
Le lupus : un mal essentiellement féminin
 Le lupus : un mal essentiellement féminin Le lupus : un mal essentiellement féminin
Le lupus : un mal essentiellement féminin
Khadija Moussayer
 
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...
Khadija Moussayer
 

Similaire à Onchocercose (20)

L'uveite l'inflammation des structures internes de l'oeil
L'uveite l'inflammation des structures internes de l'oeilL'uveite l'inflammation des structures internes de l'oeil
L'uveite l'inflammation des structures internes de l'oeil
 
Published_Article French_Psoriasique DrJZ
Published_Article French_Psoriasique DrJZPublished_Article French_Psoriasique DrJZ
Published_Article French_Psoriasique DrJZ
 
Troubles trophiques_bourree
 Troubles trophiques_bourree Troubles trophiques_bourree
Troubles trophiques_bourree
 
Dystrophies cornéennes
Dystrophies cornéennesDystrophies cornéennes
Dystrophies cornéennes
 
Sémiologie cutanée
Sémiologie cutanéeSémiologie cutanée
Sémiologie cutanée
 
La leishmaniose une pathologie parasitaire émergente dans le monde.pdf
La leishmaniose une pathologie parasitaire émergente dans le monde.pdfLa leishmaniose une pathologie parasitaire émergente dans le monde.pdf
La leishmaniose une pathologie parasitaire émergente dans le monde.pdf
 
Le Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post PolioLe Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post Polio
 
Les maladies de déficits immunitaires
Les maladies de déficits immunitairesLes maladies de déficits immunitaires
Les maladies de déficits immunitaires
 
P90
P90P90
P90
 
La sclérodermie une maladie auto-immune rare
La sclérodermie une maladie auto-immune rareLa sclérodermie une maladie auto-immune rare
La sclérodermie une maladie auto-immune rare
 
Epidemia
EpidemiaEpidemia
Epidemia
 
Particularités du glaucome chez le chat
Particularités du glaucome chez le chatParticularités du glaucome chez le chat
Particularités du glaucome chez le chat
 
DEMARCHE INFIRMIERE DEVANT LES PEDICULOSE G5.pptx
DEMARCHE INFIRMIERE DEVANT LES PEDICULOSE G5.pptxDEMARCHE INFIRMIERE DEVANT LES PEDICULOSE G5.pptx
DEMARCHE INFIRMIERE DEVANT LES PEDICULOSE G5.pptx
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
 
Adénopathies Cervico Faciales Orl
Adénopathies Cervico Faciales OrlAdénopathies Cervico Faciales Orl
Adénopathies Cervico Faciales Orl
 
P114
P114P114
P114
 
Plallpre 160321145919
Plallpre 160321145919Plallpre 160321145919
Plallpre 160321145919
 
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreusesProgramme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
 
Le lupus : un mal essentiellement féminin
 Le lupus : un mal essentiellement féminin Le lupus : un mal essentiellement féminin
Le lupus : un mal essentiellement féminin
 
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...
 

Plus de Nasser Hassane

Osteosarcome
OsteosarcomeOsteosarcome
Osteosarcome
Nasser Hassane
 
Tumeurs du pancréas
Tumeurs du pancréasTumeurs du pancréas
Tumeurs du pancréas
Nasser Hassane
 
Encéphalopathie hepatique
Encéphalopathie hepatiqueEncéphalopathie hepatique
Encéphalopathie hepatique
Nasser Hassane
 
Le canal de Suez / Suez canal 2015
Le canal de Suez  /  Suez canal  2015Le canal de Suez  /  Suez canal  2015
Le canal de Suez / Suez canal 2015
Nasser Hassane
 
Exposé sur le sommeil et EEG
Exposé sur le sommeil et EEGExposé sur le sommeil et EEG
Exposé sur le sommeil et EEG
Nasser Hassane
 
Le dopage sanguin chez les ahletes„
Le dopage sanguin chez les ahletes„Le dopage sanguin chez les ahletes„
Le dopage sanguin chez les ahletes„
Nasser Hassane
 
Les tumeurs carcinoïdes final
Les tumeurs carcinoïdes finalLes tumeurs carcinoïdes final
Les tumeurs carcinoïdes final
Nasser Hassane
 
Ebola
EbolaEbola
Thérapie cellulaire en orthopédie
Thérapie cellulaire en orthopédieThérapie cellulaire en orthopédie
Thérapie cellulaire en orthopédie
Nasser Hassane
 
Cancer larynx
Cancer larynxCancer larynx
Cancer larynx
Nasser Hassane
 
Fibroide par nasser
Fibroide par nasserFibroide par nasser
Fibroide par nasser
Nasser Hassane
 

Plus de Nasser Hassane (11)

Osteosarcome
OsteosarcomeOsteosarcome
Osteosarcome
 
Tumeurs du pancréas
Tumeurs du pancréasTumeurs du pancréas
Tumeurs du pancréas
 
Encéphalopathie hepatique
Encéphalopathie hepatiqueEncéphalopathie hepatique
Encéphalopathie hepatique
 
Le canal de Suez / Suez canal 2015
Le canal de Suez  /  Suez canal  2015Le canal de Suez  /  Suez canal  2015
Le canal de Suez / Suez canal 2015
 
Exposé sur le sommeil et EEG
Exposé sur le sommeil et EEGExposé sur le sommeil et EEG
Exposé sur le sommeil et EEG
 
Le dopage sanguin chez les ahletes„
Le dopage sanguin chez les ahletes„Le dopage sanguin chez les ahletes„
Le dopage sanguin chez les ahletes„
 
Les tumeurs carcinoïdes final
Les tumeurs carcinoïdes finalLes tumeurs carcinoïdes final
Les tumeurs carcinoïdes final
 
Ebola
EbolaEbola
Ebola
 
Thérapie cellulaire en orthopédie
Thérapie cellulaire en orthopédieThérapie cellulaire en orthopédie
Thérapie cellulaire en orthopédie
 
Cancer larynx
Cancer larynxCancer larynx
Cancer larynx
 
Fibroide par nasser
Fibroide par nasserFibroide par nasser
Fibroide par nasser
 

Onchocercose

  • 2. Plan : I. Introduction II. Onchocerca volvulus et la Simulie III. Epidémiologie IV. Les différents syndromes V. Le syndrome oculaire VI. Diagnostic VII. Traitement et Prévention
  • 3. I. Introduction L’onchocercose est une maladie parasitaire causée par O.V, filaire transmise par les femelle de diptères du genre Similium(simulie) Complications principales : dermatologiques et oculaires Elle est la 4eme cause de cécité dans le monde après la cataracte, le trachome et les différentes formes de glaucome. 8eme cause de cécités évitables ciblées par le programmeOMS :VISION 2020
  • 4. II. O.V et Simulie a. O.V Parasite strictement humain Vers adultes : 3 a 5cm ♂ 50 cm ♀ Ils vivent dans le derme Longévité est de 10 a 15ans pour les adultes 6 a 30 mois pour les embryons ou microfilaires L’espece O.V n’est pas uniforme dans sa distribution La période de prépatence est de 1 a 2 ans,
  • 5. b. simulie Vecteur de l’onchocerca volvulus Petit diptère de 1 a 3 mm ‘simulant’ un moucheron noir, Seule la femme est hématophage Elle s’infecte en prelevant les µfilaires dans le derme d’un malade et et une semaine apres elle peut contaminer un sujet sain. Les femelles pondent sur les plantes, rochers dans des eaux aerees : les chutes, les cascades, rapides permanents,les courants…
  • 8. III. Epidemiologie La cecite des rivieres touchent environ 37 millions de personnes a travers le monde. Les foyers de l’onchocercose se produisent egalement dans les zones desertiques le long du Nil pres de l’Egypte a la frontiere avec le Soudan. Malgre une distribution heterogene, 99% des malades vivent en Afrique.
  • 11. IV. Clinique Plusieurs syndrome caracterisent l’onchocercose en plus du syndrome oculaire a. Le syndrome cutane Les lesions cutanees sont dues a une reaction immunologique et un mecanisme irritatif Une dermatite grave et un prurit severe Depigmentation Perte d’elasticite, atrophie et plissement de la peau dans l’etape tardive
  • 12. Dans le genre americain: ceci se produise dans la region tete et cou donnant une senilite precoce En afrique,ces modifications seront visibles autour de la hanche : haine suspendue AuYemen, on le surnomme le SOWDA
  • 13. V. Syndrome oculaire Les lesions oculaires dependent de la duree et de l’intensite de l’ infection Elles sont dues a la mort des microfilaires dans l’œil et aux reactions du tissu hote. Ces lesions sont semblables en Afrique, en Amerique et auYemen…
  • 14. Atteintes du segment antérieur 1. Lesions precoces: Par la LAF,microfilaires dans la chambre ant Petits vers blancs, brillants…. Peuvent egalement etre visibles dans la cornee ou elles sont souvent mortes et donc immobiles,,,,,
  • 15. L’ atteinte de la conjonctive avec des episodes aigues d’hyperhemie,de chemosis, et de limbite Une keratite ponctuee se presentant sous l’aspect de nombreuses petites opacites blanchatres 0,5 a 1 mm.
  • 16. 2. Lesions tardives Keratite sclerosante Pannus fibrovasculaire et d’un infiltrat inflammatoire Une uveite ant responsable d’un hypopion Des synechies plus ou moins etendues Une atrophie irienne Ces lesions ne sont pas tres specifiques
  • 17. Atteintes du segment postérieur Chorioretinite Des dépôts de pigments intra rétiniens Fibrose sous rétinienne Œdème de la rétine Possibilité d’hemorragie Débutent habituellement sur le cote temporal et autour de la papille La macula est longtemps respectée
  • 18. Atteinte du nerf optique sous forme de papillite subaigues
  • 19. Autres manifestations et tableaux cliniques Atteintes rénales Nephrites Hematurie proteinurie Onchocercose généralisée Alteration de l’etat general Amaigrissement Presence de microfilaires dans des organes comme le foie,le pancreas …
  • 20. Impact socio-economique Impact social En Guinee: Diminution de la mobilite,de l’activite professionnelle Du taux de mariage Au Nigeria : Retard de mariage chez les femmes affectees Courte periode d’allaittement Impact economique
  • 21. VII. Diagnostic 1. Detection des microfilaires La meilleure methode de diagnostic est la demonstration de microfilaires dans des biopsies cutanees exsangues. 2. Les Essais d’immunodiagnoctic 3. Essai de Mazzotti 4. PCR
  • 22. VIII.Traitement et prevention Traitement Médical : Le traitement de l’onchocercose est basé sur l’ivermectine(Mectizan). C’est un microfilaricide. Si les doses sont repetees il peut egalement tuer les vers adultes. La nourriture ou l’alcool ne doivent pas etre pris pendant au moins 2h avant ou apres la drogue. Une reaction semblable a l’essai de mazzotti peut se produire. Symptômes transitoires : mal de tète, prurit, eruption cutanee, diarrhee et vomissement. Chirurgical Excision des nodules en particulier ceux autour de la tête. Prevention L’elimination de la simulie par : L’application d’insecticides aux courants rapides des rivières La pulvérisation d’ insecticides le long des rivières par les avions Traitement de masse par l’ivermectine