Harmonie du soir
    poème XLIII - édition de 1857
    poème XLVII - édition de 1861


  Poème sans doute inspiré par Apol...
Harmonie du soir
Le titre n’est pas seulement à prendre au sens musical du
    terme -même si la forme du poème nous y inv...
Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire :
      Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers.
Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire :
       Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers.

Stroph...
Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire :
       Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers.

Stroph...
Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire :
       Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers.

Stroph...
Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire :
       Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers.

Stroph...
Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire :
       Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers.

Stroph...
Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire :
       Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers.

Stroph...
Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire :
       Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers.

Stroph...
Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Les sons et les parfums tourne...
Introduction :
L’originalité de ce poème réside dans sa forme - un
pantoum- , adoptée successivement par les
romantiques, ...
1. Thème religieux
Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Les sons et...
1. Thème religieux
Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Les sons et...
1. Thème religieux
Annonce prophétique   Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
                      Chaque fleur s...
1. Thème religieux
Annonce prophétique   Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
                      Chaque fleur s...
1. Thème religieux
Annonce prophétique   Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
                      Chaque fleur s...
1. Thème religieux
Annonce prophétique   Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
                      Chaque fleur s...
1. Thème religieux
Annonce prophétique   Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
                      Chaque fleur s...
1. Thème religieux
Annonce prophétique   Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
                      Chaque fleur s...
1. Thème religieux
             Annonce prophétique        Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
                  ...
1. Thème religieux
              Annonce prophétique         Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
                ...
1. Thème religieux
              Annonce prophétique         Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
                ...
1. Thème religieux
              Annonce prophétique            Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
             ...
1. Thème religieux
              Annonce prophétique            Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
             ...
1. Thème religieux
              Annonce prophétique            Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
             ...
2. Thème sensible et affectif
   Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
   Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encens...
2. Thème sensible et affectif
   Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
   Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encens...
2. Thème sensible et affectif
première indication sensorielle   Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
             ...
2. Thème sensible et affectif
première indication sensorielle   Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
             ...
2. Thème sensible et affectif
première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
        évocati...
2. Thème sensible et affectif
première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
        évocati...
2. Thème sensible et affectif
première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
        évocati...
2. Thème sensible et affectif
première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
        évocati...
2. Thème sensible et affectif
première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
        évocati...
2. Thème sensible et affectif
première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
        évocati...
2. Thème sensible et affectif
     première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
          ...
2. Thème sensible et affectif
première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
        évocati...
2. Thème sensible et affectif
première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
        évocati...
2. Thème sensible et affectif
         première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
      ...
2. Thème sensible et affectif
         première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
      ...
2. Thème sensible et affectif
         première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
      ...
2. Thème sensible et affectif
         première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
      ...
2. Thème sensible et affectif
         première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
      ...
2. Thème sensible et affectif
         première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
      ...
2. Thème sensible et affectif
         première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
      ...
2. Thème sensible et affectif
        première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
       ...
2. Thème sensible et affectif
        première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
       ...
2. Thème sensible et affectif
        première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
       ...
2. Thème sensible et affectif
        première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
       ...
2. Thème sensible et affectif
        première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
       ...
2. Thème sensible et affectif
        première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
       ...
2. Thème sensible et affectif
        première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
       ...
2. Thème sensible et affectif
        première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
       ...
2. Thème sensible et affectif
        première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
       ...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
          a - Evolution temporelle
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
          a - Evolution temporelle
      Voici venir les temps où vibrant sur sa...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
          a - Evolution temporelle
      Voici venir les temps où vibrant sur sa...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
          a - Evolution temporelle
      Voici venir les temps où vibrant sur sa...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
          a - Evolution temporelle
      Voici venir les temps où vibrant sur sa...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
                   a - Evolution temporelle
                Voici venir les temp...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
            b - Evolution spatiale
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
            b - Evolution spatiale
      Voici venir les temps où vibrant sur sa...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
            b - Evolution spatiale
      Voici venir les temps où vibrant sur sa...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
            b - Evolution spatiale
      Voici venir les temps où vibrant sur sa...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
                   b - Evolution spatiale
             Voici venir les temps où ...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
            c - Evolution affective
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
            c - Evolution affective
      Voici venir les temps où vibrant sur s...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
            c - Evolution affective
      Voici venir les temps où vibrant sur s...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
                       c - Evolution affective
                      Voici venir...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
                       c - Evolution affective
                      Voici venir...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
                       c - Evolution affective
                      Voici venir...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
                       c - Evolution affective
                      Voici venir...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
                       c - Evolution affective
                      Voici venir...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
                       c - Evolution affective
                      Voici venir...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
                       c - Evolution affective
                      Voici venir...
3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
                       c - Evolution affective
                      Voici venir...
Conclusion :
  L’atmosphère religieuse du soir (soulignée par les
rimes en «-oir») caractérise la poésie romantique, mais
...
Sources bibliographiques :
Hélène SABBAH : Itinéraires littéraires - XIXèmé siècle, Livre du professeur, Hatier 1990
Claud...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soir

10 614 vues

Publié le

Commentaire littéraire d'un poème extrait des Fleurs du mal, et dans lequel, Baudelaire s'exerce à la forme particulière du pantoum

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
10 614
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
53
Actions
Partages
0
Téléchargements
29
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive












































































  • BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soir

    1. 1. Harmonie du soir poème XLIII - édition de 1857 poème XLVII - édition de 1861 Poème sans doute inspiré par Apollonie Sabatier, mais non directement adressé
    2. 2. Harmonie du soir Le titre n’est pas seulement à prendre au sens musical du terme -même si la forme du poème nous y invite - Il s’agit plutôt de dégager l’unité mystique du monde, l’univers que régissent correspondances et synesthésies. Préparer le commentaire composé proposé p. 248/249
    3. 3. Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire : Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers.
    4. 4. Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire : Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers. Strophe 1 Vers A Vers B Vers A’ Vers B’
    5. 5. Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire : Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers. Strophe 1 Strophe 2 Vers A Vers B Vers B Vers C Vers A’ Vers B’ Vers B’ Vers C’
    6. 6. Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire : Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers. Strophe 1 Strophe 2 Strophe 3 Vers A Vers B Vers C Vers B Vers C Vers D Vers A’ Vers B’ Vers C’ Vers B’ Vers C’ Vers D’
    7. 7. Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire : Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers. Strophe 1 Strophe 2 Strophe 3 Strophe 4 Vers A Vers B Vers C Vers D Vers B Vers C Vers D Vers E Vers A’ Vers B’ Vers C’ Vers D’ Vers B’ Vers C’ Vers D’ Vers E’
    8. 8. Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire : Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers. Strophe 1 Strophe 2 Strophe 3 Strophe 4 Thème 1 Vers A Vers B Vers C Vers D Vers B Vers C Vers D Vers E Vers A’ Vers B’ Vers C’ Vers D’ Vers B’ Vers C’ Vers D’ Vers E’
    9. 9. Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire : Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers. Strophe 1 Strophe 2 Strophe 3 Strophe 4 Thème 1 Vers A Vers B Vers C Vers D Vers B Vers C Vers D Vers E Vers A’ Vers B’ Vers C’ Vers D’ Vers B’ Vers C’ Vers D’ Vers E’ Thème 2
    10. 10. Définition du pantoum par Th de Banville, ami de Baudelaire : Le Pantoum s’écrit en strophes de quatre vers. Strophe 1 Strophe 2 Strophe 3 Strophe 4 Thème 1 Vers A Vers B Vers C Vers D Vers B Vers C Vers D Vers E Vers A’ Vers B’ Vers C’ Vers D’ Vers B’ Vers C’ Vers D’ Vers E’ Thème 2 «Les deux sens qui se poursuivent parallèlement dans le pantoum doivent être absolument différents l’un de l’autre, cependant ils se mêlent, se répondent, se complètent et se pénètrent l’un l’autre par de délicats et insensibles rapports de sentiments et d’harmonie. Ceci rentre dans le côté presque surnaturel du métier de la poésie.»
    11. 11. Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    12. 12. Introduction : L’originalité de ce poème réside dans sa forme - un pantoum- , adoptée successivement par les romantiques, les symbolistes et les parnassiens. D’apparence simple, ce poème repose sur une savante organisation des thèmes, des rythmes, des sons ; on s’intéressera plus particulièrement à la façon dont Baudelaire s’est approprié cette forme savante en mêlant deux thèmes progressivement confondus, au terme d’une triple évolution, temporelle, spatiale et affective.
    13. 13. 1. Thème religieux Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    14. 14. 1. Thème religieux Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    15. 15. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    16. 16. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    17. 17. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souligne le contexte religieux (messe) Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    18. 18. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souligne le contexte religieux (messe) Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    19. 19. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souligne le contexte religieux (messe) Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    20. 20. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souligne le contexte religieux (messe) Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Rime en -OIR que l’on trouve Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; chez les romantiques pour le Valse mélancolique et langoureux vertige ! même thème religieux Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    21. 21. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souligne le contexte religieux (messe) Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le thème religieux «encadre» le thème affectif + introduct° d’un élt nouveau, Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Rime en -OIR que l’on trouve élargissement du décor («ciel») Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; chez les romantiques pour le Valse mélancolique et langoureux vertige ! même thème religieux Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    22. 22. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souligne le contexte religieux (messe) Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le thème religieux «encadre» le thème affectif + introduct° d’un élt nouveau, Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Rime en -OIR que l’on trouve élargissement du décor («ciel») Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; chez les romantiques pour le Valse mélancolique et langoureux vertige ! même thème religieux Reprise ds un contexte syntaxique différent Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. --> effet incantatoire Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    23. 23. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souligne le contexte religieux (messe) Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le thème religieux «encadre» le thème affectif + introduct° d’un élt nouveau, Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Rime en -OIR que l’on trouve élargissement du décor («ciel») Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; chez les romantiques pour le Valse mélancolique et langoureux vertige ! même thème religieux Reprise ds un contexte syntaxique différent Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. --> effet incantatoire Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    24. 24. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souligne le contexte religieux (messe) Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le thème religieux «encadre» le thème affectif + introduct° d’un élt nouveau, Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Rime en -OIR que l’on trouve élargissement du décor («ciel») Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; chez les romantiques pour le Valse mélancolique et langoureux vertige ! même thème religieux Reprise ds un contexte syntaxique différent Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. --> effet incantatoire Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Paysage mystique Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! le thème religieux laisse place à Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; l’affectivité, nettement marquée Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. ds cette strophe Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    25. 25. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souligne le contexte religieux (messe) Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le thème religieux «encadre» le thème affectif + introduct° d’un élt nouveau, Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Rime en -OIR que l’on trouve élargissement du décor («ciel») Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; chez les romantiques pour le Valse mélancolique et langoureux vertige ! même thème religieux Reprise ds un contexte syntaxique différent Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. --> effet incantatoire Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Paysage mystique Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! le thème religieux laisse place à Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; l’affectivité, nettement marquée Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. ds cette strophe Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    26. 26. 1. Thème religieux Annonce prophétique Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souligne le contexte religieux (messe) Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le thème religieux «encadre» le thème affectif + introduct° d’un élt nouveau, Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Rime en -OIR que l’on trouve élargissement du décor («ciel») Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; chez les romantiques pour le Valse mélancolique et langoureux vertige ! même thème religieux Reprise ds un contexte syntaxique différent Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. --> effet incantatoire Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Paysage mystique Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! le thème religieux laisse place à Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; l’affectivité, nettement marquée Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. ds cette strophe Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir ! Objet de culte et d’adoration, il est lié à l’évocation de la femme (cf. «Ton souvenir») qui apparaît comme le thème principal du poème, et que nous allons analyser maintenant.
    27. 27. 2. Thème sensible et affectif Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    28. 28. 2. Thème sensible et affectif Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    29. 29. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    30. 30. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    31. 31. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    32. 32. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    33. 33. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    34. 34. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Son dominant ? thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    35. 35. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    36. 36. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    37. 37. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Evolution Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe des perceptions auditives? Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    38. 38. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    39. 39. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    40. 40. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    41. 41. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    42. 42. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    43. 43. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    44. 44. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    45. 45. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    46. 46. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux éléments du spleen Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    47. 47. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux éléments du spleen Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, cf allitérat° battements du coeur etUn coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! souffrance /f/ Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    48. 48. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux éléments du spleen Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, cf allitérat° battements du coeur etUn coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! souffrance /f/ Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    49. 49. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux éléments du spleen Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, cf allitérat° battements du coeur etUn coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! souffrance /f/ Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Métamorphose du paysage Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    50. 50. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux éléments du spleen Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, cf allitérat° battements du coeur etUn coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! souffrance /f/ Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Métamorphose du paysage Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Absence totale de mvt --> mort Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    51. 51. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux éléments du spleen Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, cf allitérat° battements du coeur etUn coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! souffrance /f/ Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Métamorphose du paysage Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Absence totale de mvt --> mort Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    52. 52. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux éléments du spleen Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, cf allitérat° battements du coeur etUn coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! souffrance /f/ Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Métamorphose du paysage Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Absence totale de mvt --> mort Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Le souvenir apparaît comme un Du passé lumineux recueille tout vestige ! remède à la désespérance du Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... néant et de la mort Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    53. 53. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux éléments du spleen Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, cf allitérat° battements du coeur etUn coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! souffrance /f/ Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Métamorphose du paysage Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Absence totale de mvt --> mort Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Le souvenir apparaît comme un Du passé lumineux recueille tout vestige ! remède à la désespérance du Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... néant et de la mort Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    54. 54. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux éléments du spleen Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, cf allitérat° battements du coeur etUn coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! souffrance /f/ Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Métamorphose du paysage Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Absence totale de mvt --> mort Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Le souvenir apparaît comme un Du passé lumineux recueille tout vestige ! remède à la désespérance du Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... néant et de la mort Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    55. 55. 2. Thème sensible et affectif première indication sensorielle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige évocation de la beauté Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Allitérations en /v/ : phénomène thème des synesthésies Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; d’écho sonore qui crée une Valse mélancolique et langoureux vertige ! continuité ds la strophe Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; évolution : des perceptions vers le mvt se transforme : il n’est plus qu’un Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; les émotions écho lié à la musique Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. introduct° du thème sentimental ds le thème religieux éléments du spleen Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, cf allitérat° battements du coeur etUn coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! souffrance /f/ Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Métamorphose du paysage Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Absence totale de mvt --> mort Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Le souvenir apparaît comme un Du passé lumineux recueille tout vestige ! remède à la désespérance du Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... néant et de la mort Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir ! La double image finale associant l’être aimé et l’hostie devient l’objet d’une extase mystique mise en place par l’entrecroisement des deux thèmes tout au long du poème.
    56. 56. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
    57. 57. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum a - Evolution temporelle
    58. 58. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum a - Evolution temporelle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    59. 59. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum a - Evolution temporelle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    60. 60. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum a - Evolution temporelle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    61. 61. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum a - Evolution temporelle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    62. 62. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum a - Evolution temporelle Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir ! passage du crépuscule à la nuit, de la lumière à l’obscurité
    63. 63. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
    64. 64. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum b - Evolution spatiale
    65. 65. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum b - Evolution spatiale Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    66. 66. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum b - Evolution spatiale Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    67. 67. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum b - Evolution spatiale Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    68. 68. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum b - Evolution spatiale Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir ! passage du mouvement (parfums et sons) à l’immobilité
    69. 69. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum
    70. 70. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum c - Evolution affective
    71. 71. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum c - Evolution affective Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    72. 72. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum c - Evolution affective Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    73. 73. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum c - Evolution affective Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; perceptions sensibles Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    74. 74. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum c - Evolution affective Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; perceptions sensibles Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    75. 75. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum c - Evolution affective Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; perceptions sensibles Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; émotions Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    76. 76. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum c - Evolution affective Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; perceptions sensibles Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; émotions Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    77. 77. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum c - Evolution affective Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; perceptions sensibles Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; émotions Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souffrance Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    78. 78. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum c - Evolution affective Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; perceptions sensibles Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; émotions Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souffrance Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    79. 79. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum c - Evolution affective Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; perceptions sensibles Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; émotions Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souffrance Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    80. 80. 3. L’évolution des thèmes dans le pantoum c - Evolution affective Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; perceptions sensibles Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; émotions Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; souffrance Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige. Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir, Du passé lumineux recueille tout vestige ! Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige... rédemption Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
    81. 81. Conclusion : L’atmosphère religieuse du soir (soulignée par les rimes en «-oir») caractérise la poésie romantique, mais Baudelaire y ajoute un élément musical, le violon, d’où une certaine sérénité. C’est le moment où il cesse d’être déchiré. Cette conciliation est marquée par la construction du poème sur 2 rimes et deux thèmes qui s’entrecroisent. Par sa musicalité extérieure (valse, violon) comme intérieure (allitérations, assonances), ce poème répondra aux exigences des symbolistes : reconquérir pour la poésie le bien dont s’est emparé la musique.
    82. 82. Sources bibliographiques : Hélène SABBAH : Itinéraires littéraires - XIXèmé siècle, Livre du professeur, Hatier 1990 Claude PICHOIS : Baudelaire oeuvres complètes tome I - Collection La Pléiade, Gallimard 1975 © Caroline REYS - Lycée Ribeaupierre, mars 2010

    ×