SlideShare une entreprise Scribd logo
La tonalité d’un texte
Certains textes provoquent le rire, la tristesse, l’exaltation, une émotion
esthétique… ces textes ont un ton, c’est-à-dire des caractéristiques qui
induisent un état affectif particulier.
Exemple :
En cas d’incendie : n’attendez pas que le
feu s’arrête de lui-même, cela risque de durer
trop longtemps. Hâtez la combustion, en
arrosant, avec un tonneau d’essence. Puis jetez
dans le foyer tout ce qui est menacé ou risque
de l’être et tout ce que vous trouverez alentour.
Plus vite le combustible sera détruit, plus
tôt le feu s’arrêtera. Mais attention aux
voisins… qui peuvent toujours appeler les
pompiers.
Francis Blanche, Les pensées, 1984, Le
cherche-Midi éditeur
1) Quel est le ton de ce texte ?
2) Ce texte utilise-t-il la fantaisie verbale ou
l’absurde ? Justifiez votre réponse.
Les différents tons :
 Le ton comique :
Il provoque l’amusement, le rire.
Les formes du comique jouent sur la fantaisie verbale, la
caricature, l’effet de surprise ou le raisonnement par l’absurde.
Procédés utilisés : jeux de mots, de sonorités, répétitions,
énumérations, comparaisons amusantes, noms inventés ou déformés,
exagérations, propos absurdes, familiers.
 Le ton ironique :
Il dénonce au second degré quelque chose d’inacceptable. Il
critique d’une manière indirecte.
Une connivence s’établit entre l’auteur et le lecteur.
Procédés utilisés : antiphrases, juxtapositions, exagérations,
atténuations déconcertantes, mots à valeur négative, périphrases et
appellations insolites.
 Le ton tragique :
Il suscite une émotion née de la conviction intime qu’il n’y a plus
d’issue.
Il exprime le pessimisme, la marche inéluctable d’un destin fatal qui
voue l’homme à la mort.
Procédés utilisés : champs lexicaux de la mort, de la souffrance, des
passions destructrices (la haine, l’amour, la jalousie…), des
sentiments héroïques ; alexandrins.
 Le ton pathétique :
Il déclenche un sentiment d’attendrissement et cherche parfois à
émouvoir jusqu’aux larmes.
Le ton pathétique inspire la pitié face à des souffrances ou des
situations inhumaines.
Procédés utilisés : champs lexicaux des larmes, de la douleur,
nombreuses exclamations, lamentations, métaphores et comparaisons
à forte charge émotive.
 Le ton lyrique et le ton épique :
Le ton lyrique crée entre l’auteur et le lecteur le même état
d’âme.
Il évoque, de façon exaltée ou méditative, de sentiments intimes
communs à tous les hommes.
Procédés utilisés : champs lexicaux des sentiments (regret,
tristesse, joie, passion…) présence du je/tu/vous, ponctuation
expressive, langue soutenue.
Le ton épique donne aux êtres et aux événements une dimension
qui les dépasse.
Ce caractère extraordinaire symbolise les valeurs d’un groupe.
Procédés utilisés : termes collectifs, superlatifs, hyperboles,
gradations, métaphores, personnification des forces naturelles,
intervention du merveilleux.
 Le ton oratoire :
Il entraîne l’adhésion du lecteur, le persuade de la validité d’une
thèse, d’une analyse.
Il le pousse à agir en communiquant une sorte d’enthousiasme.
Procédés utilisés : emploi massif du je/nous/vous, interrogations et
apostrophes, questions oratoires, anaphores, images, impératif,
phrases amples.
Texte n°1
Titans contre géants
Au moment où le premier flot des assiégeants entra, toute la retirade
se couvrit d’éclairs, et ce fut quelque chose comme la foudre éclatant
sous terre. Le tonnerre assaillant répliqua au tonnerre embusqué. Les
détonations se ripostèrent ; le cri de Gauvain s’éleva : Fonçons ! Puis le
cri de Lantenac : Faites ferme contre l’ennemi ! Puis le cri de l’Imânus :
A moi les Mainiaux ! Puis des cliquetis, sabres contre sabres, et, coup
sur coup, d’effroyables décharges tuant tout. La torche accrochée au
mur éclairait vaguement toute cette épouvante.
Victor Hugo, Quatre-vingt-treize, troisième partie, IV, 9.
1) Relevez trois mots appartenant au champ lexical du bruit.
2) Comment V. Hugo rend-il son récit vivant ? Quel type de phrase
utilise-t-il ?
3) Relevez trois mots appartenant au champ lexical de l’orage.
4) Ce texte est un récit ……………………………………. Quels procédés sont
utilisés ?
Texte n°2
Les malheurs d’Arlequin
La princesse - Que cherches-tu, Arlequin ? Ton maître est-il
dans le palais ?
Arlequin - madame, je supplie Votre principauté de
pardonner l’impertinence de mon étourderie ; si
j’avais su que votre présence eût été ici, je n’aurais
pas été assez nigaud pour y venir apporter ma
personne.
La princesse - Tu n’as point fait de mal. Mais dis-moi, cherches-
tu ton maître ?
Arlequin -Tout juste, vous l’avez deviné, Madame ; depuis
qu’il vous a parlé tantôt, je l’ai perdu de vue dans
cette peste de maison, et ne vous déplaise, je me
suis aussi perdu moi. Si vous vouliez bien
m’enseigner mon chemin, vous me feriez plaisir ; il y
a ici un si grand tas de chambre, que j’y voyage
depuis une heure sans en trouver le bout. SI vous
louez tout cela, cela vous doit rapporter bien de
l’argent pourtant.
Marivaux, Le prince travesti, I,2
1) Relevez deux expressions plus familières dans les répliques
d’Arlequin.
2) Donnez deux exemples de son discours ronflant.
3) Ce texte est un récit ……………………………………. Quels procédés sont
utilisés ?
Texte n°3
Le ciel est par-dessus le toit,
Si bleu, si calme !
Un arbre, par-dessus le toit,
Berce sa palme.
La cloche dans le ciel qu’on voit,
Doucement tinte.
Un oiseau sur l’arbre qu’on voit
Chante sa plainte.
Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là,
Simple et tranquille.
Cette paisible rumeur-là
Vient de la ville.
Qu’as-tu fait, ô toi que voilà
Pleurant sans cesse,
Dis, qu’as-tu fait, toi que voilà,
De ta jeunesse !
Paul Verlaine, Sagesse, III, 6.
1) Que regrette amèrement le poète ?
2) Relevez les parallélismes de structure, les répétitions.
3) La formule ABAB caractérise les rimes…………………………
4) Le poème est divisé en …………………………
5) Relevez quatre mots appartenant au champ lexical de la douceur.
6) Comptez le nombre de syllabes des quatre premiers vers.
Texte n°4
Quand on a que le G
Pour être un peu côté.
Quand on n’a que l’portable
Pour être un peu sortable.
Quand on n’a que le poche
Pour se sentir moins moche.
Quand on n’a que l’mobile
Pour sembler moins débile.
Quand on n’a que le G
Pour causer comme un con
Quand on a que le G
Pour unique raison.
Quand on n’a qu’son image
Pour unique bagage
Et pour seule valeur
Alors, c’est grave Docteur ?
R. de Andrimont
1) Quels sont les points communs entre les deux textes (chanson
de Brel et la ……………………… )?
2) En quoi ce texte est-il …………………………………… ?
3) Que dénonce ce texte ?
4) Quel registre de langue l’auteur a-t-il utilisé ? Donnez quatre
exemples.
Texte 5
SURENA
Je sais ce qu’à mon cœur coûtera votre vue ;
Mais qui cherche à mourir doit chercher ce qui tue.
Madame, l’heure approche, et demain votre foi
Vous fait de m’oublier une éternelle loi :
Je n’ai plus que ce jour, que ce moment de vie.
Pardonnez à l’amour qui vous le sacrifie,
Et souffrez qu’un soupir exhale à vos genoux,
Pour ma dernière joie, une âme toute à vous.
Pierre Corneille, Suréna, Acte I, sc. 3, 1974
1) Quel est le ton de ce texte ?
2) Quels procédés caractéristiques sont utilisés ?
Texte 6 :
La nuit et le moment
Clintandre. – Eh ! Madame, pourquoi me chercher des crimes ? pourquoi
avoir la cruauté d’ajouter au mépris dont vous payez ma tendresse ? Vous
ne m’aimez point ? Est-il possible que vous ne croyiez pas me rendre
malheureux ! Vous me reprochez mon silence ? Quoi ! c’est parce que je n’ai
jamais osé vous dire que je vous aime que vous doutez de mes sentiments ?
hélas ! et dans quel temps ai-je pu me flatter que cet aveu ne vous
déplairait point ? Ai-je jamais pu, sans vous offenser, vous dire que je vous
adorais ? Et bien madame, continuez donc de me haïr : vous me verrez
toujours constant et soumis, préférer toutes les rigueurs, dont vous
m’accablerez, aux faveurs que je pourrais attendre d’une autre.
La Nuit et le Moment d’après Crébillon fils, adaptée par
Charles Tordjman, L’Avant-Scène Théâtre, n° 799
Comparez le texte 5 et 6 et remplissez le tableau suivant :
Suréna La nuit et le moment
La longueur des phrases
La forme des phrases
Les champs lexicaux du
texte
La tonalité du texte
Texte 7 :
Timide et contraint devant mon père, je ne trouvais l’aise et
le contentement qu’auprès de ma sœur Amélie. Une douce
conformité d’humeur et de goûts m’unissait étroitement à
cette sœur ; elle était un peu plus âgée que moi. Nous aimions
à gravir les coteaux ensemble, à voguer sur le lac, à parcourir
les bois à la chute des feuilles : promenades dont le souvenir
remplit encore mon âme de délices. Ô illusions de l’enfance
et de la patrie, ne perdez-vous jamais vos douceurs.
François-René de Chateaubriand, René, 1802
 Quel est le ton de ce texte ?
Texte 8 :
J’écoutais en moi un bruit presque oublié, comme si mon
cœur, arrêté depuis longtemps, se remettait doucement à
battre. Et maintenant éveillé, je reconnaissais un à un les
bruits imperceptibles dont était fait le silence : la basse
continue des oiseaux, les soupirs légers et brefs de la mer au
pied des rochers, la vibration des arbres, le chant aveugle
des colonnes, les froissements des absinthes, les lézards
furtifs. J’entendais cela, j’écoutais aussi les flots heureux
qui montaient en moi. Il me semblait que j’étais enfin revenu
au port, pour un instant au moins, et que cet instant
désormais n’en finirait plus.
Albert Camus, L’été, 1954, Ed. Gallimard
 Comparez cet extrait au précédent de Chateaubriand et dites quels points
communs vous y découvrez.

Contenu connexe

Tendances

Les figures de style
Les figures de styleLes figures de style
Les figures de style
drarigmel
 
ΑΛΚΗ ΖΕΗ, Αναμνησεις της Κωνσταντινας απο την Γερμανια
ΑΛΚΗ ΖΕΗ, Αναμνησεις της Κωνσταντινας απο την ΓερμανιαΑΛΚΗ ΖΕΗ, Αναμνησεις της Κωνσταντινας απο την Γερμανια
ΑΛΚΗ ΖΕΗ, Αναμνησεις της Κωνσταντινας απο την Γερμανια
Ηρω Μαρκουλη
 
Λατινικά Β΄Λυκείου: Κείμενα και μεταφράσεις
Λατινικά Β΄Λυκείου: Κείμενα και μεταφράσειςΛατινικά Β΄Λυκείου: Κείμενα και μεταφράσεις
Λατινικά Β΄Λυκείου: Κείμενα και μεταφράσεις
Olga Paizi
 
Lecture 4 Les registres de langue
Lecture 4 Les registres de langue Lecture 4 Les registres de langue
Lecture 4 Les registres de langue
Christophe Gagne
 
ΘΕΩΡΙΑ ΚΕΦΑΛΑΙΟΥ: Σημειώσεις-Περίληψη
ΘΕΩΡΙΑ ΚΕΦΑΛΑΙΟΥ: Σημειώσεις-ΠερίληψηΘΕΩΡΙΑ ΚΕΦΑΛΑΙΟΥ: Σημειώσεις-Περίληψη
ΘΕΩΡΙΑ ΚΕΦΑΛΑΙΟΥ: Σημειώσεις-Περίληψη
Eleni Kots
 
Les genres litteraires
Les genres litterairesLes genres litteraires
Les genres litteraires
Nathalie Hamdi
 
τεστ στο μαθημα της νεοελληνικης γλωσσας 1η Ενότητα - Προτάσεις
τεστ στο μαθημα της νεοελληνικης γλωσσας 1η Ενότητα - Προτάσειςτεστ στο μαθημα της νεοελληνικης γλωσσας 1η Ενότητα - Προτάσεις
τεστ στο μαθημα της νεοελληνικης γλωσσας 1η Ενότητα - Προτάσεις
Ria Papamanoli
 
Περιγραφή ,Αφήγηση ,Περίληψη, Επιχειρηματολογία Γλώσσα Α Γυμνασίου
Περιγραφή ,Αφήγηση ,Περίληψη, Επιχειρηματολογία Γλώσσα Α ΓυμνασίουΠεριγραφή ,Αφήγηση ,Περίληψη, Επιχειρηματολογία Γλώσσα Α Γυμνασίου
Περιγραφή ,Αφήγηση ,Περίληψη, Επιχειρηματολογία Γλώσσα Α Γυμνασίου
mvourtsian
 
ΙΛΙΑΔΑ Κ ΔΟΛΩΝΕΙΑ - ΤΟ ΕΠΕΙΣΟΔΙΟ ΤΟΥ ΔΟΛΩΝΑ
ΙΛΙΑΔΑ Κ ΔΟΛΩΝΕΙΑ - ΤΟ ΕΠΕΙΣΟΔΙΟ ΤΟΥ ΔΟΛΩΝΑΙΛΙΑΔΑ Κ ΔΟΛΩΝΕΙΑ - ΤΟ ΕΠΕΙΣΟΔΙΟ ΤΟΥ ΔΟΛΩΝΑ
ΙΛΙΑΔΑ Κ ΔΟΛΩΝΕΙΑ - ΤΟ ΕΠΕΙΣΟΔΙΟ ΤΟΥ ΔΟΛΩΝΑ
ΕΛΕΝΗ ΜΟΥΤΑΦΗ
 
ΑΦΗΓΗΣΗ
ΑΦΗΓΗΣΗΑΦΗΓΗΣΗ
ΑΦΗΓΗΣΗ
Doiranli
 
ιστορικά παραθέματα (συνέχεια)
ιστορικά παραθέματα (συνέχεια)ιστορικά παραθέματα (συνέχεια)
ιστορικά παραθέματα (συνέχεια)
Androniki Masaouti
 
το μόνος της ζωής του ταξίδιον
το μόνος της ζωής του ταξίδιοντο μόνος της ζωής του ταξίδιον
το μόνος της ζωής του ταξίδιον
persitsa
 
Presentation4νεφ201
Presentation4νεφ201Presentation4νεφ201
Presentation4νεφ201
Tassos Α. Kaplanis
 
ΟΔΥΣΣΕΙΑ Κ - ΚΙΡΚΗ
ΟΔΥΣΣΕΙΑ Κ - ΚΙΡΚΗΟΔΥΣΣΕΙΑ Κ - ΚΙΡΚΗ
ΟΔΥΣΣΕΙΑ Κ - ΚΙΡΚΗ
ΕΛΕΝΗ ΜΟΥΤΑΦΗ
 
ΙΛΙΑΔΑ Σ ΟΠΛΟΠΟΙΙΑ - Η ΑΣΠΙΔΑ ΤΟΥ ΑΧΙΛΛΕΑ
ΙΛΙΑΔΑ Σ ΟΠΛΟΠΟΙΙΑ - Η ΑΣΠΙΔΑ ΤΟΥ ΑΧΙΛΛΕΑΙΛΙΑΔΑ Σ ΟΠΛΟΠΟΙΙΑ - Η ΑΣΠΙΔΑ ΤΟΥ ΑΧΙΛΛΕΑ
ΙΛΙΑΔΑ Σ ΟΠΛΟΠΟΙΙΑ - Η ΑΣΠΙΔΑ ΤΟΥ ΑΧΙΛΛΕΑ
ΕΛΕΝΗ ΜΟΥΤΑΦΗ
 
Αρχαία Ελληνικά Α Γυμνασίου Ενότητα 6 Η ομορφιά δεν είναι το παν
Αρχαία Ελληνικά Α Γυμνασίου Ενότητα 6 Η ομορφιά δεν είναι το πανΑρχαία Ελληνικά Α Γυμνασίου Ενότητα 6 Η ομορφιά δεν είναι το παν
Αρχαία Ελληνικά Α Γυμνασίου Ενότητα 6 Η ομορφιά δεν είναι το παν
mvourtsian
 
αφηγηση βασικοι οροι
αφηγηση βασικοι οροιαφηγηση βασικοι οροι
αφηγηση βασικοι οροι
Georgia Sofi
 

Tendances (20)

Les figures de style
Les figures de styleLes figures de style
Les figures de style
 
ΑΛΚΗ ΖΕΗ, Αναμνησεις της Κωνσταντινας απο την Γερμανια
ΑΛΚΗ ΖΕΗ, Αναμνησεις της Κωνσταντινας απο την ΓερμανιαΑΛΚΗ ΖΕΗ, Αναμνησεις της Κωνσταντινας απο την Γερμανια
ΑΛΚΗ ΖΕΗ, Αναμνησεις της Κωνσταντινας απο την Γερμανια
 
Λατινικά Β΄Λυκείου: Κείμενα και μεταφράσεις
Λατινικά Β΄Λυκείου: Κείμενα και μεταφράσειςΛατινικά Β΄Λυκείου: Κείμενα και μεταφράσεις
Λατινικά Β΄Λυκείου: Κείμενα και μεταφράσεις
 
η λυγερή
η λυγερήη λυγερή
η λυγερή
 
Lecture 4 Les registres de langue
Lecture 4 Les registres de langue Lecture 4 Les registres de langue
Lecture 4 Les registres de langue
 
ΘΕΩΡΙΑ ΚΕΦΑΛΑΙΟΥ: Σημειώσεις-Περίληψη
ΘΕΩΡΙΑ ΚΕΦΑΛΑΙΟΥ: Σημειώσεις-ΠερίληψηΘΕΩΡΙΑ ΚΕΦΑΛΑΙΟΥ: Σημειώσεις-Περίληψη
ΘΕΩΡΙΑ ΚΕΦΑΛΑΙΟΥ: Σημειώσεις-Περίληψη
 
Les genres litteraires
Les genres litterairesLes genres litteraires
Les genres litteraires
 
τεστ στο μαθημα της νεοελληνικης γλωσσας 1η Ενότητα - Προτάσεις
τεστ στο μαθημα της νεοελληνικης γλωσσας 1η Ενότητα - Προτάσειςτεστ στο μαθημα της νεοελληνικης γλωσσας 1η Ενότητα - Προτάσεις
τεστ στο μαθημα της νεοελληνικης γλωσσας 1η Ενότητα - Προτάσεις
 
Περιγραφή ,Αφήγηση ,Περίληψη, Επιχειρηματολογία Γλώσσα Α Γυμνασίου
Περιγραφή ,Αφήγηση ,Περίληψη, Επιχειρηματολογία Γλώσσα Α ΓυμνασίουΠεριγραφή ,Αφήγηση ,Περίληψη, Επιχειρηματολογία Γλώσσα Α Γυμνασίου
Περιγραφή ,Αφήγηση ,Περίληψη, Επιχειρηματολογία Γλώσσα Α Γυμνασίου
 
ΙΛΙΑΔΑ Κ ΔΟΛΩΝΕΙΑ - ΤΟ ΕΠΕΙΣΟΔΙΟ ΤΟΥ ΔΟΛΩΝΑ
ΙΛΙΑΔΑ Κ ΔΟΛΩΝΕΙΑ - ΤΟ ΕΠΕΙΣΟΔΙΟ ΤΟΥ ΔΟΛΩΝΑΙΛΙΑΔΑ Κ ΔΟΛΩΝΕΙΑ - ΤΟ ΕΠΕΙΣΟΔΙΟ ΤΟΥ ΔΟΛΩΝΑ
ΙΛΙΑΔΑ Κ ΔΟΛΩΝΕΙΑ - ΤΟ ΕΠΕΙΣΟΔΙΟ ΤΟΥ ΔΟΛΩΝΑ
 
ΑΦΗΓΗΣΗ
ΑΦΗΓΗΣΗΑΦΗΓΗΣΗ
ΑΦΗΓΗΣΗ
 
ιστορικά παραθέματα (συνέχεια)
ιστορικά παραθέματα (συνέχεια)ιστορικά παραθέματα (συνέχεια)
ιστορικά παραθέματα (συνέχεια)
 
το μόνος της ζωής του ταξίδιον
το μόνος της ζωής του ταξίδιοντο μόνος της ζωής του ταξίδιον
το μόνος της ζωής του ταξίδιον
 
Presentation4νεφ201
Presentation4νεφ201Presentation4νεφ201
Presentation4νεφ201
 
ΟΔΥΣΣΕΙΑ Κ - ΚΙΡΚΗ
ΟΔΥΣΣΕΙΑ Κ - ΚΙΡΚΗΟΔΥΣΣΕΙΑ Κ - ΚΙΡΚΗ
ΟΔΥΣΣΕΙΑ Κ - ΚΙΡΚΗ
 
Φωνηεντόληκτα επίθετα τρίτης κλίσης, 4η ενότητα Αρχαίων Β΄ Γυμνασίου
Φωνηεντόληκτα επίθετα τρίτης κλίσης, 4η ενότητα Αρχαίων Β΄ ΓυμνασίουΦωνηεντόληκτα επίθετα τρίτης κλίσης, 4η ενότητα Αρχαίων Β΄ Γυμνασίου
Φωνηεντόληκτα επίθετα τρίτης κλίσης, 4η ενότητα Αρχαίων Β΄ Γυμνασίου
 
ΙΛΙΑΔΑ Σ ΟΠΛΟΠΟΙΙΑ - Η ΑΣΠΙΔΑ ΤΟΥ ΑΧΙΛΛΕΑ
ΙΛΙΑΔΑ Σ ΟΠΛΟΠΟΙΙΑ - Η ΑΣΠΙΔΑ ΤΟΥ ΑΧΙΛΛΕΑΙΛΙΑΔΑ Σ ΟΠΛΟΠΟΙΙΑ - Η ΑΣΠΙΔΑ ΤΟΥ ΑΧΙΛΛΕΑ
ΙΛΙΑΔΑ Σ ΟΠΛΟΠΟΙΙΑ - Η ΑΣΠΙΔΑ ΤΟΥ ΑΧΙΛΛΕΑ
 
διαγωνίσματα
διαγωνίσματαδιαγωνίσματα
διαγωνίσματα
 
Αρχαία Ελληνικά Α Γυμνασίου Ενότητα 6 Η ομορφιά δεν είναι το παν
Αρχαία Ελληνικά Α Γυμνασίου Ενότητα 6 Η ομορφιά δεν είναι το πανΑρχαία Ελληνικά Α Γυμνασίου Ενότητα 6 Η ομορφιά δεν είναι το παν
Αρχαία Ελληνικά Α Γυμνασίου Ενότητα 6 Η ομορφιά δεν είναι το παν
 
αφηγηση βασικοι οροι
αφηγηση βασικοι οροιαφηγηση βασικοι οροι
αφηγηση βασικοι οροι
 

Similaire à 03 10-07 la-tonalite-d-un-texte

Les registres de textes avec exemples
Les registres de textes avec exemplesLes registres de textes avec exemples
Les registres de textes avec exemples
Majda KOHEN
 
Pierre St Vincent Spasmotsfolies ch1 à 6 mars 2015
Pierre St Vincent Spasmotsfolies ch1 à 6 mars 2015Pierre St Vincent Spasmotsfolies ch1 à 6 mars 2015
Pierre St Vincent Spasmotsfolies ch1 à 6 mars 2015
Pierre ST Vincent
 
La poésie française
La poésie françaiseLa poésie française
La poésie française
iesdragobil
 
Barthes le plaisir du texte
Barthes    le plaisir du texteBarthes    le plaisir du texte
Barthes le plaisir du texte
kamal kamal
 
Pres intro poésie 16
Pres intro poésie 16Pres intro poésie 16
Pres intro poésie 16
Philippe Campet
 
Louise Labé - Sonnets (variantes)
Louise Labé - Sonnets (variantes)Louise Labé - Sonnets (variantes)
Louise Labé - Sonnets (variantes)
i-voix
 
BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soir
BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soirBAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soir
BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soir
Caroline REYS, Lycée virtuel
 
Anthologie reves
Anthologie revesAnthologie reves
Anthologie reves
camille974
 
Win#25 mots maux
Win#25 mots mauxWin#25 mots maux
Win#25 mots maux
Olivier Marechal
 
En attendant... Les Papous! Séance du 18 février 2013
En attendant... Les Papous! Séance du 18 février 2013En attendant... Les Papous! Séance du 18 février 2013
En attendant... Les Papous! Séance du 18 février 2013
atelierFictions
 
Recueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
Recueil "L'insolent Ciel", Marius DionRecueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
Recueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
MariusDion
 
La langue des oiseaux
La langue des oiseauxLa langue des oiseaux
La langue des oiseaux
Sylvia Azzolin
 
Florileges
Florileges Florileges
Florileges
EPSILIM
 
4° exercices figures de style
4° exercices figures de style4° exercices figures de style
4° exercices figures de style
martyludo
 
57 sonnets spiraux
57 sonnets spiraux57 sonnets spiraux
57 sonnets spiraux
Louis-François Pilard
 

Similaire à 03 10-07 la-tonalite-d-un-texte (20)

Les registres de textes avec exemples
Les registres de textes avec exemplesLes registres de textes avec exemples
Les registres de textes avec exemples
 
Pierre St Vincent Spasmotsfolies ch1 à 6 mars 2015
Pierre St Vincent Spasmotsfolies ch1 à 6 mars 2015Pierre St Vincent Spasmotsfolies ch1 à 6 mars 2015
Pierre St Vincent Spasmotsfolies ch1 à 6 mars 2015
 
La poésie française
La poésie françaiseLa poésie française
La poésie française
 
Barthes le plaisir du texte
Barthes    le plaisir du texteBarthes    le plaisir du texte
Barthes le plaisir du texte
 
Pres intro poésie 16
Pres intro poésie 16Pres intro poésie 16
Pres intro poésie 16
 
Louise Labé - Sonnets (variantes)
Louise Labé - Sonnets (variantes)Louise Labé - Sonnets (variantes)
Louise Labé - Sonnets (variantes)
 
Ane-abeilles
Ane-abeillesAne-abeilles
Ane-abeilles
 
Verlaine selección de poemas
Verlaine selección de poemasVerlaine selección de poemas
Verlaine selección de poemas
 
BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soir
BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soirBAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soir
BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soir
 
Anthologie reves
Anthologie revesAnthologie reves
Anthologie reves
 
Win#25 mots maux
Win#25 mots mauxWin#25 mots maux
Win#25 mots maux
 
En attendant... Les Papous! Séance du 18 février 2013
En attendant... Les Papous! Séance du 18 février 2013En attendant... Les Papous! Séance du 18 février 2013
En attendant... Les Papous! Séance du 18 février 2013
 
Recueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
Recueil "L'insolent Ciel", Marius DionRecueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
Recueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
 
Harmonie du soir
Harmonie du soirHarmonie du soir
Harmonie du soir
 
La langue des oiseaux
La langue des oiseauxLa langue des oiseaux
La langue des oiseaux
 
Compositioncesaire$
Compositioncesaire$Compositioncesaire$
Compositioncesaire$
 
Florileges
Florileges Florileges
Florileges
 
4° exercices figures de style
4° exercices figures de style4° exercices figures de style
4° exercices figures de style
 
57 sonnets spiraux
57 sonnets spiraux57 sonnets spiraux
57 sonnets spiraux
 
13.05.03 manau
13.05.03 manau13.05.03 manau
13.05.03 manau
 

Plus de institutstlo

Lancement du Club journal 2020-2021
Lancement  du Club journal 2020-2021Lancement  du Club journal 2020-2021
Lancement du Club journal 2020-2021
institutstlo
 
Compte instagram nouveau pour Esidoc
Compte instagram nouveau pour EsidocCompte instagram nouveau pour Esidoc
Compte instagram nouveau pour Esidoc
institutstlo
 
Compte instagram nouveau pour esidoc
Compte instagram nouveau pour esidocCompte instagram nouveau pour esidoc
Compte instagram nouveau pour esidoc
institutstlo
 
Compte instagram nouveau
Compte instagram nouveauCompte instagram nouveau
Compte instagram nouveau
institutstlo
 
Affiche nov prix et ateliers mangas
Affiche nov prix et ateliers mangasAffiche nov prix et ateliers mangas
Affiche nov prix et ateliers mangas
institutstlo
 
Lancement du Prix Mangawa et ateliers mangas
Lancement du Prix Mangawa et ateliers mangasLancement du Prix Mangawa et ateliers mangas
Lancement du Prix Mangawa et ateliers mangas
institutstlo
 
Prix folio lyceens 2019-2020
Prix folio lyceens 2019-2020Prix folio lyceens 2019-2020
Prix folio lyceens 2019-2020
institutstlo
 
Lancement du Club journal et calendrier
Lancement du Club journal  et calendrierLancement du Club journal  et calendrier
Lancement du Club journal et calendrier
institutstlo
 
Atelier Bulles de mémoire
Atelier Bulles de mémoireAtelier Bulles de mémoire
Atelier Bulles de mémoire
institutstlo
 
Midi sur la Pop culture le 4 avril 2019
Midi sur la Pop culture le 4 avril 2019Midi sur la Pop culture le 4 avril 2019
Midi sur la Pop culture le 4 avril 2019
institutstlo
 
Activités Mangas et Pop culture au CDI 4 jeudis
Activités  Mangas et Pop culture au CDI 4 jeudisActivités  Mangas et Pop culture au CDI 4 jeudis
Activités Mangas et Pop culture au CDI 4 jeudis
institutstlo
 
Les Incos : selections romans albums 2018-2019
Les Incos : selections romans albums 2018-2019Les Incos : selections romans albums 2018-2019
Les Incos : selections romans albums 2018-2019
institutstlo
 
Affiche inscription prix mangawa 2019
Affiche inscription prix mangawa 2019Affiche inscription prix mangawa 2019
Affiche inscription prix mangawa 2019
institutstlo
 
Marie desmares-réaliser-un-lapbook-diaporama
Marie desmares-réaliser-un-lapbook-diaporamaMarie desmares-réaliser-un-lapbook-diaporama
Marie desmares-réaliser-un-lapbook-diaporama
institutstlo
 
Journal n°1 définitif pour esidoc
Journal n°1 définitif pour esidocJournal n°1 définitif pour esidoc
Journal n°1 définitif pour esidoc
institutstlo
 
Affiche sur Thérianthropia
Affiche sur ThérianthropiaAffiche sur Thérianthropia
Affiche sur Thérianthropia
institutstlo
 
Le feuilleton des incos 2017 en cinquième
Le feuilleton des incos 2017 en cinquièmeLe feuilleton des incos 2017 en cinquième
Le feuilleton des incos 2017 en cinquième
institutstlo
 
Dans le cadre de la liaison cm2-6ème
Dans le cadre de la liaison cm2-6èmeDans le cadre de la liaison cm2-6ème
Dans le cadre de la liaison cm2-6ème
institutstlo
 
Prix des lycéens folio 2017
Prix des lycéens folio 2017Prix des lycéens folio 2017
Prix des lycéens folio 2017
institutstlo
 
Le Prix Mangawa 2018
Le Prix Mangawa 2018Le Prix Mangawa 2018
Le Prix Mangawa 2018
institutstlo
 

Plus de institutstlo (20)

Lancement du Club journal 2020-2021
Lancement  du Club journal 2020-2021Lancement  du Club journal 2020-2021
Lancement du Club journal 2020-2021
 
Compte instagram nouveau pour Esidoc
Compte instagram nouveau pour EsidocCompte instagram nouveau pour Esidoc
Compte instagram nouveau pour Esidoc
 
Compte instagram nouveau pour esidoc
Compte instagram nouveau pour esidocCompte instagram nouveau pour esidoc
Compte instagram nouveau pour esidoc
 
Compte instagram nouveau
Compte instagram nouveauCompte instagram nouveau
Compte instagram nouveau
 
Affiche nov prix et ateliers mangas
Affiche nov prix et ateliers mangasAffiche nov prix et ateliers mangas
Affiche nov prix et ateliers mangas
 
Lancement du Prix Mangawa et ateliers mangas
Lancement du Prix Mangawa et ateliers mangasLancement du Prix Mangawa et ateliers mangas
Lancement du Prix Mangawa et ateliers mangas
 
Prix folio lyceens 2019-2020
Prix folio lyceens 2019-2020Prix folio lyceens 2019-2020
Prix folio lyceens 2019-2020
 
Lancement du Club journal et calendrier
Lancement du Club journal  et calendrierLancement du Club journal  et calendrier
Lancement du Club journal et calendrier
 
Atelier Bulles de mémoire
Atelier Bulles de mémoireAtelier Bulles de mémoire
Atelier Bulles de mémoire
 
Midi sur la Pop culture le 4 avril 2019
Midi sur la Pop culture le 4 avril 2019Midi sur la Pop culture le 4 avril 2019
Midi sur la Pop culture le 4 avril 2019
 
Activités Mangas et Pop culture au CDI 4 jeudis
Activités  Mangas et Pop culture au CDI 4 jeudisActivités  Mangas et Pop culture au CDI 4 jeudis
Activités Mangas et Pop culture au CDI 4 jeudis
 
Les Incos : selections romans albums 2018-2019
Les Incos : selections romans albums 2018-2019Les Incos : selections romans albums 2018-2019
Les Incos : selections romans albums 2018-2019
 
Affiche inscription prix mangawa 2019
Affiche inscription prix mangawa 2019Affiche inscription prix mangawa 2019
Affiche inscription prix mangawa 2019
 
Marie desmares-réaliser-un-lapbook-diaporama
Marie desmares-réaliser-un-lapbook-diaporamaMarie desmares-réaliser-un-lapbook-diaporama
Marie desmares-réaliser-un-lapbook-diaporama
 
Journal n°1 définitif pour esidoc
Journal n°1 définitif pour esidocJournal n°1 définitif pour esidoc
Journal n°1 définitif pour esidoc
 
Affiche sur Thérianthropia
Affiche sur ThérianthropiaAffiche sur Thérianthropia
Affiche sur Thérianthropia
 
Le feuilleton des incos 2017 en cinquième
Le feuilleton des incos 2017 en cinquièmeLe feuilleton des incos 2017 en cinquième
Le feuilleton des incos 2017 en cinquième
 
Dans le cadre de la liaison cm2-6ème
Dans le cadre de la liaison cm2-6èmeDans le cadre de la liaison cm2-6ème
Dans le cadre de la liaison cm2-6ème
 
Prix des lycéens folio 2017
Prix des lycéens folio 2017Prix des lycéens folio 2017
Prix des lycéens folio 2017
 
Le Prix Mangawa 2018
Le Prix Mangawa 2018Le Prix Mangawa 2018
Le Prix Mangawa 2018
 

Dernier

A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Txaruka
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
lebaobabbleu
 
Aide-mémoire gestion des déchets pour le
Aide-mémoire gestion des déchets pour leAide-mémoire gestion des déchets pour le
Aide-mémoire gestion des déchets pour le
DomingoBen
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
Top 10 destinations les moins chères pour étudier à l'étranger en 2024-2025
Top 10 destinations les moins chères pour étudier à l'étranger en 2024-2025Top 10 destinations les moins chères pour étudier à l'étranger en 2024-2025
Top 10 destinations les moins chères pour étudier à l'étranger en 2024-2025
ksibainternational
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
1-ROLE ET MISSION CPHS FORMATION SUR SITE
1-ROLE ET MISSION  CPHS  FORMATION SUR SITE1-ROLE ET MISSION  CPHS  FORMATION SUR SITE
1-ROLE ET MISSION CPHS FORMATION SUR SITE
hammani bachir
 

Dernier (11)

A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
 
Aide-mémoire gestion des déchets pour le
Aide-mémoire gestion des déchets pour leAide-mémoire gestion des déchets pour le
Aide-mémoire gestion des déchets pour le
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
Top 10 destinations les moins chères pour étudier à l'étranger en 2024-2025
Top 10 destinations les moins chères pour étudier à l'étranger en 2024-2025Top 10 destinations les moins chères pour étudier à l'étranger en 2024-2025
Top 10 destinations les moins chères pour étudier à l'étranger en 2024-2025
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
1-ROLE ET MISSION CPHS FORMATION SUR SITE
1-ROLE ET MISSION  CPHS  FORMATION SUR SITE1-ROLE ET MISSION  CPHS  FORMATION SUR SITE
1-ROLE ET MISSION CPHS FORMATION SUR SITE
 

03 10-07 la-tonalite-d-un-texte

  • 1. La tonalité d’un texte Certains textes provoquent le rire, la tristesse, l’exaltation, une émotion esthétique… ces textes ont un ton, c’est-à-dire des caractéristiques qui induisent un état affectif particulier. Exemple : En cas d’incendie : n’attendez pas que le feu s’arrête de lui-même, cela risque de durer trop longtemps. Hâtez la combustion, en arrosant, avec un tonneau d’essence. Puis jetez dans le foyer tout ce qui est menacé ou risque de l’être et tout ce que vous trouverez alentour. Plus vite le combustible sera détruit, plus tôt le feu s’arrêtera. Mais attention aux voisins… qui peuvent toujours appeler les pompiers. Francis Blanche, Les pensées, 1984, Le cherche-Midi éditeur 1) Quel est le ton de ce texte ? 2) Ce texte utilise-t-il la fantaisie verbale ou l’absurde ? Justifiez votre réponse. Les différents tons :  Le ton comique : Il provoque l’amusement, le rire. Les formes du comique jouent sur la fantaisie verbale, la caricature, l’effet de surprise ou le raisonnement par l’absurde. Procédés utilisés : jeux de mots, de sonorités, répétitions, énumérations, comparaisons amusantes, noms inventés ou déformés, exagérations, propos absurdes, familiers.  Le ton ironique : Il dénonce au second degré quelque chose d’inacceptable. Il critique d’une manière indirecte. Une connivence s’établit entre l’auteur et le lecteur. Procédés utilisés : antiphrases, juxtapositions, exagérations, atténuations déconcertantes, mots à valeur négative, périphrases et appellations insolites.
  • 2.  Le ton tragique : Il suscite une émotion née de la conviction intime qu’il n’y a plus d’issue. Il exprime le pessimisme, la marche inéluctable d’un destin fatal qui voue l’homme à la mort. Procédés utilisés : champs lexicaux de la mort, de la souffrance, des passions destructrices (la haine, l’amour, la jalousie…), des sentiments héroïques ; alexandrins.  Le ton pathétique : Il déclenche un sentiment d’attendrissement et cherche parfois à émouvoir jusqu’aux larmes. Le ton pathétique inspire la pitié face à des souffrances ou des situations inhumaines. Procédés utilisés : champs lexicaux des larmes, de la douleur, nombreuses exclamations, lamentations, métaphores et comparaisons à forte charge émotive.  Le ton lyrique et le ton épique : Le ton lyrique crée entre l’auteur et le lecteur le même état d’âme. Il évoque, de façon exaltée ou méditative, de sentiments intimes communs à tous les hommes. Procédés utilisés : champs lexicaux des sentiments (regret, tristesse, joie, passion…) présence du je/tu/vous, ponctuation expressive, langue soutenue. Le ton épique donne aux êtres et aux événements une dimension qui les dépasse. Ce caractère extraordinaire symbolise les valeurs d’un groupe. Procédés utilisés : termes collectifs, superlatifs, hyperboles, gradations, métaphores, personnification des forces naturelles, intervention du merveilleux.  Le ton oratoire : Il entraîne l’adhésion du lecteur, le persuade de la validité d’une thèse, d’une analyse. Il le pousse à agir en communiquant une sorte d’enthousiasme. Procédés utilisés : emploi massif du je/nous/vous, interrogations et apostrophes, questions oratoires, anaphores, images, impératif, phrases amples.
  • 3. Texte n°1 Titans contre géants Au moment où le premier flot des assiégeants entra, toute la retirade se couvrit d’éclairs, et ce fut quelque chose comme la foudre éclatant sous terre. Le tonnerre assaillant répliqua au tonnerre embusqué. Les détonations se ripostèrent ; le cri de Gauvain s’éleva : Fonçons ! Puis le cri de Lantenac : Faites ferme contre l’ennemi ! Puis le cri de l’Imânus : A moi les Mainiaux ! Puis des cliquetis, sabres contre sabres, et, coup sur coup, d’effroyables décharges tuant tout. La torche accrochée au mur éclairait vaguement toute cette épouvante. Victor Hugo, Quatre-vingt-treize, troisième partie, IV, 9. 1) Relevez trois mots appartenant au champ lexical du bruit. 2) Comment V. Hugo rend-il son récit vivant ? Quel type de phrase utilise-t-il ? 3) Relevez trois mots appartenant au champ lexical de l’orage. 4) Ce texte est un récit ……………………………………. Quels procédés sont utilisés ? Texte n°2 Les malheurs d’Arlequin La princesse - Que cherches-tu, Arlequin ? Ton maître est-il dans le palais ? Arlequin - madame, je supplie Votre principauté de pardonner l’impertinence de mon étourderie ; si j’avais su que votre présence eût été ici, je n’aurais pas été assez nigaud pour y venir apporter ma personne. La princesse - Tu n’as point fait de mal. Mais dis-moi, cherches- tu ton maître ? Arlequin -Tout juste, vous l’avez deviné, Madame ; depuis qu’il vous a parlé tantôt, je l’ai perdu de vue dans cette peste de maison, et ne vous déplaise, je me suis aussi perdu moi. Si vous vouliez bien m’enseigner mon chemin, vous me feriez plaisir ; il y a ici un si grand tas de chambre, que j’y voyage depuis une heure sans en trouver le bout. SI vous
  • 4. louez tout cela, cela vous doit rapporter bien de l’argent pourtant. Marivaux, Le prince travesti, I,2 1) Relevez deux expressions plus familières dans les répliques d’Arlequin. 2) Donnez deux exemples de son discours ronflant. 3) Ce texte est un récit ……………………………………. Quels procédés sont utilisés ? Texte n°3 Le ciel est par-dessus le toit, Si bleu, si calme ! Un arbre, par-dessus le toit, Berce sa palme. La cloche dans le ciel qu’on voit, Doucement tinte. Un oiseau sur l’arbre qu’on voit Chante sa plainte. Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là, Simple et tranquille. Cette paisible rumeur-là Vient de la ville. Qu’as-tu fait, ô toi que voilà Pleurant sans cesse, Dis, qu’as-tu fait, toi que voilà, De ta jeunesse ! Paul Verlaine, Sagesse, III, 6. 1) Que regrette amèrement le poète ? 2) Relevez les parallélismes de structure, les répétitions. 3) La formule ABAB caractérise les rimes………………………… 4) Le poème est divisé en ………………………… 5) Relevez quatre mots appartenant au champ lexical de la douceur. 6) Comptez le nombre de syllabes des quatre premiers vers.
  • 5. Texte n°4 Quand on a que le G Pour être un peu côté. Quand on n’a que l’portable Pour être un peu sortable. Quand on n’a que le poche Pour se sentir moins moche. Quand on n’a que l’mobile Pour sembler moins débile. Quand on n’a que le G Pour causer comme un con Quand on a que le G Pour unique raison. Quand on n’a qu’son image Pour unique bagage Et pour seule valeur Alors, c’est grave Docteur ? R. de Andrimont 1) Quels sont les points communs entre les deux textes (chanson de Brel et la ……………………… )? 2) En quoi ce texte est-il …………………………………… ? 3) Que dénonce ce texte ? 4) Quel registre de langue l’auteur a-t-il utilisé ? Donnez quatre exemples. Texte 5 SURENA Je sais ce qu’à mon cœur coûtera votre vue ; Mais qui cherche à mourir doit chercher ce qui tue. Madame, l’heure approche, et demain votre foi Vous fait de m’oublier une éternelle loi : Je n’ai plus que ce jour, que ce moment de vie. Pardonnez à l’amour qui vous le sacrifie, Et souffrez qu’un soupir exhale à vos genoux, Pour ma dernière joie, une âme toute à vous.
  • 6. Pierre Corneille, Suréna, Acte I, sc. 3, 1974 1) Quel est le ton de ce texte ? 2) Quels procédés caractéristiques sont utilisés ? Texte 6 : La nuit et le moment Clintandre. – Eh ! Madame, pourquoi me chercher des crimes ? pourquoi avoir la cruauté d’ajouter au mépris dont vous payez ma tendresse ? Vous ne m’aimez point ? Est-il possible que vous ne croyiez pas me rendre malheureux ! Vous me reprochez mon silence ? Quoi ! c’est parce que je n’ai jamais osé vous dire que je vous aime que vous doutez de mes sentiments ? hélas ! et dans quel temps ai-je pu me flatter que cet aveu ne vous déplairait point ? Ai-je jamais pu, sans vous offenser, vous dire que je vous adorais ? Et bien madame, continuez donc de me haïr : vous me verrez toujours constant et soumis, préférer toutes les rigueurs, dont vous m’accablerez, aux faveurs que je pourrais attendre d’une autre. La Nuit et le Moment d’après Crébillon fils, adaptée par Charles Tordjman, L’Avant-Scène Théâtre, n° 799 Comparez le texte 5 et 6 et remplissez le tableau suivant : Suréna La nuit et le moment La longueur des phrases La forme des phrases Les champs lexicaux du texte La tonalité du texte Texte 7 : Timide et contraint devant mon père, je ne trouvais l’aise et le contentement qu’auprès de ma sœur Amélie. Une douce conformité d’humeur et de goûts m’unissait étroitement à cette sœur ; elle était un peu plus âgée que moi. Nous aimions à gravir les coteaux ensemble, à voguer sur le lac, à parcourir les bois à la chute des feuilles : promenades dont le souvenir remplit encore mon âme de délices. Ô illusions de l’enfance et de la patrie, ne perdez-vous jamais vos douceurs. François-René de Chateaubriand, René, 1802  Quel est le ton de ce texte ?
  • 7. Texte 8 : J’écoutais en moi un bruit presque oublié, comme si mon cœur, arrêté depuis longtemps, se remettait doucement à battre. Et maintenant éveillé, je reconnaissais un à un les bruits imperceptibles dont était fait le silence : la basse continue des oiseaux, les soupirs légers et brefs de la mer au pied des rochers, la vibration des arbres, le chant aveugle des colonnes, les froissements des absinthes, les lézards furtifs. J’entendais cela, j’écoutais aussi les flots heureux qui montaient en moi. Il me semblait que j’étais enfin revenu au port, pour un instant au moins, et que cet instant désormais n’en finirait plus. Albert Camus, L’été, 1954, Ed. Gallimard  Comparez cet extrait au précédent de Chateaubriand et dites quels points communs vous y découvrez.