Rapport d'activité 2012

1 188 vues

Publié le

Rapport d'activité de l'année 2012 de l'association d'éducation aux médias Fréquence écoles

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 188
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
525
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport d'activité 2012

  1. 1. RAPPORT DACTIVITÉ FRÉQUENCE ÉCOLESAnnée 2012 – Sommaire 1. LES ATELIERS / 2012 A. LOFFRE DATELIERS B. ANALYSE DE LACTIVITÉ EN 2012 C. EN MARGE DES ATELIERS : LES CONFÉRENCES D. LOPÉRATION « BONS USAGES DE LINTERNET » DANS LA LOIRE 2. LES ACCOMPAGNEMENTS FORMATIFS / 2012 A. LES ACCOMPAGNEMENTS « TECHNIQUES » - Les associations déducation au développement durable du Grand Lyon - Laurent Mourguet : Un collège numérique B. LES ACCOMPAGNEMENTS « EXPERTISES » - Accompagner les pratiques numériques à Saint-Priest - Accompagnement des professionnels de la petite enfance en Savoie 3. LANIMATION DE RÉSEAU – LA PRODUCTION DE RESSOURCES / 2012 A. LES ÉVÈNEMENTS - Les Déjeuners sur la Com - Les rencontres thématiques « jeunes et internet » - EVENT-SUR-SAONE : un événement pour vivre les écrans autrement B. LES RESSOURCES - Le guide « Accompagner les pratiques médiatiques et numériques des jeunes » - Un guide dentretien pour prendre en compte linfluence des écrans dans le cadre des missions des professionnels de la médiation familiale - Les kits dintervention Formanum - Le site internet PubetSantéFréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 1/18
  2. 2. 1. LES ATELIERSIntroduction -Lanimation dateliers est lactivité historique de lassociation Fréquence écoles. Cette activité concerneprincipalement les collèges et les lycées de la région Rhône-Alpes. Léducation nationale a dailleurs renouvelélagrément pour 5 ans à la rentrée 2012_2013.À lorigine, intégralement dédiés à la manipulation et à la production médiatique, ces ateliers se sontaujourdhui diversifiés et permettent à de plus en plus délèves dêtre sensibilisés à une utilisation critique desmédias de masse numérique.A - LOFFRE DATELIERSLe programme EDUCANUMCe programme est une réponse aux demandes de plus en plus importantes de la part des établissementsscolaires daccompagnement des pratiques numériques des jeunes.Il défend la nécessité de développer les compétences numériques des jeunes en réponse aux enjeux de sécuritéet de civisme en ligne. Ces compétences visés sont pour la plupart techniques et socio-économiques.Le programme se décline en 3 ateliers thématiques : – REZO / Droit à limage, incivilité et identité numérique sur les réseaux sociaux – WEB-EXPERT / Améliorer sa recherche d’information – MAJORS / Les sites de partages vidéos, le téléchargement, le droit d’auteur, les contenus choquants et la publicité en ligneLE GLOBELeGlobe.fr est un journal dinformation en ligne, alimenté par des classes de lycéens de la région Rhône-Alpes,à la fois composé de reportages vidéos, écrits et audio sur lactualité... Lobjectif : mieux saisir lefonctionnement, l’enjeu et l’importance des médias ainsi que les mutations de la presse écrite à lheure dunumérique et de linternet.Mediatypés : Les médias et la discrimination de genreLe projet Médiatypés - Genre sappuie sur un documentaire afin de présenter en classe un panel des stéréotypesde genre les plus répandus dans les médias, et den proposer un décryptage. Lobjectif de ce projet est de mettreen perspective les stratégies à lœuvre dans les médias les plus consommés par les adolescents avec lesmodèles et les contre-modèles masculins et féminins mis en scène dans les publicités, les clips et les séries, etde daborder avec les jeunes limpact de ces images sur la réalité de leur relations. Les projets sur mesure Il sagit le plus souvent de projets audiovisuels denvergures organisés sur des plages dédiées de 2 ou 3 jours dans les établissements. La plupart de ces projets sont montés par des enseignants déducation socioculturelle. Il sagit dune une particularité de lenseignement agricole.Fréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 2/18
  3. 3. YEARS BOOK : Impliquer les élèves dans unepublication de comDans les logiques de communication intra-établissement, le Year’s book ou l’Almanach del’année, valorise une année scolaire enmédiatisant les temps forts vécus par lesenseignants et les élèves. Avec ce projet, nousaccompagnons les élèves dans la réalisation decette publication, en travaillant la stratégie deproximité et d’adéquation avec la cible, lesproblématiques d’image et de valorisation d’unétablissement ainsi que la réalisation dephotographies et d’articles d’information.MEDIAS@WORK : Développer ses compétences pour exposerLe projet Medias@work permet aux adolescents de se saisir des stratégies médiatiques pour développer leurssavoir-faire en termes de présentation orale. Ce projet travaille ainsi des compétences dans le champ de lacommunication et du numérique : compréhension du sujet, la définition de la problématique, le choix desillustrations, la sélection de l’outil de présentation des idées, prises de parole en public, rythme et gestion del’attention de son auditoire.PUBMARKET : Comprendre le fonctionnement de la publicité et les stratégies marketingLes enfants et les adolescents sont aujourd’hui immergés dans une société de l’information et de lacommunication où la publicité fait partie intégrante de leur quotidien. Consciemment ou non, la publicité asur nous des effets normatifs. Cet atelier vise à mettre en œuvre - au sein dune classe - une démarched’éducation à la consommation par la mise à distance des stratégies de marketing les concernant, sur le net,dans la rue comme à la télévision.TOPCHEF : Comprendre le modèle économique de la téléréalitéLobjectif de ce projet est de comprendre le rôle de la publicité dans le fonctionnement de la télévision et defaire le lien entre les annonceurs, la cible et les produits.Fréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 3/18
  4. 4. B. ANALYSE DE LACTIVITÉ EN 2012Répartition géographique : Typologie des ateliers : Mediatypes Globe Autre Isère Répartition par Savoie Rezo projets Haute-Savoie Répartiton par Rhône volume horaires Loire WebExpert Drôme Ain Haute Loire Autres 0 10 20 30 40Volume dateliers menées en 2012 : 400 heuresLes nouveaux ateliers crées en 2012 : • Le YearBook / Initié dans le cadre dun cours auprès détudiants en SRC à lIUT de Chambéry, ce projet a été renouvelé avec les élèves de la MFR de Saint-Etienne • Medias@work / Proposé à la MFR de Saint-Etienne à la fin de lannée scolaire 2011-2012, il permet aux élèves de préparer une présentation évaluée dans le cadre de leur diplôme de BTS. • TopChef / Cet atelier a été développé dans le cadre dun forum santé à Thônes. Il sagit donc dune courte séquence danimation qui trouve parfaitement sa place dans une séquence de formation pour adultes. • Majors / Conçu en complément des ateliers Web-experts et Rezo, il est venu compléter le programme proposé dans la Loire aux 77 collèges du départementsNous avons peu déléments quantitatifs fiables concernant le renouvellement des établissements demandantdes interventions. 13 établissements parmi les 25 avec lesquels nous avons travaillé cette année ont déjàtravaillé avec Fréquence écoles par le passé.C- EN MARGE DES ATELIERS : LES CONFÉRENCESSi le nombre de conférences en lien avec létude « jeunes et internet » a diminué cette année, celles dédiées àun public de parents sont restées nombreuses. • En 2012, nous avons menée 10 conférences parentales en soirée auprès dun public constitué la plupart du temps dune quinzaine de personnes, plutôt dans une posture à la fois inquiète et concernée par la place des écrans dans le quotidien.Ici encore les demandes sont généralement teintées de représentation erronée des « dangers dinternet » et nousy répondons avec une intervention balayant la question des pratiques familiales et des écrans. • En 2012, nous avons participé à 5 rencontres ou conférences professionnelles sur le thème de la relation des jeunes aux médias.Fréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 4/18
  5. 5. D- LOPÉRATION « BONS USAGES DE LINTERNET » DANS LA LOIRELa Direction de lÉducation de la Loire a choisi de permettre aux établissements scolaires de bénéficierdinterventions de professionnels afin de permettre aux élèves de renforcer leurs compétences numériques.Ainsi depuis 4 ans, les élèves de 5ème de tous les établissements publics et privés bénéficient dune séanced1H30 autour des « bons usages de linternet ».Fréquence écoles sest positionné lors du renouvellement du marché pour défendre une approche pluséducative que préventive et faire valoir lintérêt dune implication des espaces publics numériques à proximitédes établissements.En cette fin dannée 2012, lassociation sest donc lancée dans une opération denvergure en formalisant lecontenu des ateliers (le programme EDUCANUM), construisant les partenariats avec 13 EPN, en formant 23animateurs multimédia à mener les séances auprès des élèves.La fin des ateliers, en mars 2013 permettra de dresser unpremier bilan en vue de la reconduction de laction pour les2 années scolaires à venir.Dores et déjà, les difficultés rencontrées au cours du projetnous permettent de formuler les hypothèses suivantes : – Amélioration de la communication autour du projet au sein des établissements – Définition de modalités de recrutement plus exigeantes vis-à-vis des intervenants – Mise en place dun dispositif dévaluation plus qualitatif du côté des élèves.Fréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 5/18
  6. 6. PERSPECTIVES 2013 / ATELIERS → Clarifier la proposition dactivité à travers la mise en place de programmes regroupant plusieurs ateliers sur le modèle dEDUCANUM – et développer ainsi des axes thématiques plus lisibles. (Un programme autour de la publicité, un programme autour de la fiabilité de linformation, un programme autour de la santé) → Développer un projet éditorial fort autour du globe → Orienter les établissements avec lesquels nous avons déjà travaillé vers des projets plus innovants → Expérimenter de nouveaux ateliers : super-héros, fiabilité de linformation → Formaliser des méthodes dévaluation des compétences acquises au cours des ateliers → Identifier des intervenants locaux pour limiter les contraintes de déplacementsFréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 6/18
  7. 7. 2. LES ACCOMPAGNEMENTS FORMATIFSIntroduction -Initié en 2011, lactivité daccompagnement précède lactivité de formation. Elle permet daffiner notreperception des besoin des professionnels, de préparer une première base de ressources pour la formation.Laccompagnement est une réponse à deux types de sollicitation, émanant soit de partenaires associatifs, soit decollectivités locales : – Les demandes techniques, faisant appel davantage aux compétences propres de léquipe de lassociation (production audiovisuelle, création web, communication) quà ses missions. Laccompagnement a ici pour but de développer les compétences techniques (communication et numérique) de nos partenaires afin de les sensibiliser aux enjeux de léducation aux médias et de leur donner de lassurance face aux enfants et aux adolescents quils accompagnent dans le cadre de leur mission. – Les demandes dexpertise pour appuyer un projet au sein duquel la prise en compte des pratiques médiatiques des jeunes est inscrit.A. LES ACCOMPAGNEMENTS TECHNIQUES MENÉS EN 2012a. Les associations déducation au développement durable du Grand LyonEn 2012, Fréquence écoles sest proposé de développer la dynamique amorcée en 2011 visant à favoriser lescroisements entre les enjeux et méthodes de léducation aux médias et ceux de léducation au développementdurable.Pour Fréquence écoles, le soutien du Grand Lyon vise à favoriser lintégration de lEAM dans les projets delEEDD.→ Concrètement les objectifs opérationnels poursuivis en 2012 ont été les suivants : 1. Faciliter lintégration des tablettes numériques dans les scénarii pédagogiques proposés à bord des Péniches du Val de Rhône. 2. Favoriser la visibilité des actions scolaires menées par Artisans du Monde sur les territoires concernés 3. Développer la visibilité des actions déducation à lenvironnement sonore grâce au site www.educoson.fr 4. Accompagner le Graine Rhône-Alpes à susciter, organiser et capitaliser les contributions des acteurs sur les outils numériques prévus à cet effet pour les assises 2013 de lEEDD. 5. Développer une culture de la communication au sein de la FRAPNA Pour ce faire, Fréquence écoles a proposé aux association plusieurs séances de réflexion sur leurs objectifs et leurs méthodes de travail. Les associations ont pu dans le cadre de laccompagnement mettre en pratique les conseils proposés. Lensemble des étapes de travail a permis à Fréquence écoles de formaliser des documents de suivi et des fiches ressources adaptées.→ Cette action a abouti à la formalisation dune journée de formation en lien avec le Graine Rhône-Alpes surle volet de la communication associative.→ Au terme de cette expérience nous souhaitons renforcer les partenariats éducatifs avec ces associations etrépondre à leurs besoins structurels (communication, système dinformation etc...) en nous appuyant davantagesur les ressources de la médiation numérique.Fréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 7/18
  8. 8. b. Laurent Mourguet : Un collège numériqueLe collège Laurent Mourguet a fait appel à Fréquence écoles, désireux daméliorer sa communication et sonsite internet.Fréquence écoles a souhaité accompagnerléquipe du collège Laurent Mourguet en faisantlhypothèse que cette démarche amélioreraitleur maitrise des outils numériques etdévelopperait leur volonté et leur capacité desinsérer dans un projet éducatif numérique.Cet accompagnement sarticule en 3 temps : • Une phase dacculturation numérique pour comprendre le fonctionnement technique et économique dinternet. • Une phase de production du site : rubriquage et écriture darticles • Une phase dimplication des élèves dans le projetLassociation et le collège ont associé dans cette démarche le centre multimédia Érasme et la mission Tice duCRDP de lacadémie de Lyon afin de maintenir une cohérence avec les politiques ministérielles etdépartementales en matières de TICE.Aujourdhui, le site est terminé et la phase dimplication des élèves sera finalisé avant la fin de lannée scolaire2012_2013.À mi-parcours, les résultats sont plutôt positifs en terme de mobilisation : près de 6 enseignants ont maintenuleur implication dans les séances de formation sur une période de 6 mois. Le site est régulièrement alimenté parles articles écrits, illustrés et publiés par les enseignants.→ Cet accompagnement a permis de réutiliser et daméliorer les dispositifs initiés durant laccompagnement dela ville de Saint-Priest. Voir page 9→ Il ouvre une réflexion globale sur la façon daider les établissements scolaire à construire leur projetnumérique détablissement : • interpellant à la fois léquipe administrative et léquipe pédagogique, • questionnant la relation aux parents, • liant lopportunité offerte par les fonctionnalités dun environnement numérique de travail et la nécessité de la formation pour sen saisir.→ Il doit donc trouver pouvoir trouver écho auprès dautres établissements, répondant à des besoins perçusmais sans doute pas toujours aussi clairement formulés quau collège Laurent Mourguet.Fréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 8/18
  9. 9. B. LES ACCOMPAGNEMENTS EXPERTISES MENÉS EN 2012Accompagner les pratiques numériques à Saint-PriestDepuis Mai 2011, l’association Fréquence écoles intervient auprès de la ville de Saint-Priest pour permettre auxacteurs éducatifs de bénéficier d’appui et de ressources dans leur mission d’éducation aux médias numériques.Lassociation a ainsi pu expérimenter un projet daccompagnement du réseau éducatif local poursuivant lesobjectifs suivants : • Sensibiliser le réseau aux enjeux de léducation aux médias • Repérer et former les ressources existantes du territoire • Créer une dynamique et proposer des outils danimation du réseau Cette expérience se poursuit depuis presque 2 ans et sachèvera à la fin du premier semestre 2013 Les phases successives développées ont été les suivantes : • sensibilisation des acteurs • diagnostic • structuration de loffre • accompagnement de projets expérimentaux • formation • transfert de lanimation du projetLensemble du processus et des livrables produits dans ce cadre sont disponibles à ladresse suivante :http://frequence-ecoles.net/freq/?page_id=889→ Au terme du projet daccompagnement, il sagit de transférer de la façon la plus efficace les ressourcesauprès des animateurs multimédia chargés désormais de répondre aux besoins de la ville. Ils seront intégrés à lapremière vague de formation individuelle proposée par Fréquence écoles.→ Si nous savons dores et déjà comment optimiser les étapes de ce type de projet, il sagira de trouver lameilleure façon de mesurer limpact de laccompagnement et notamment à travers une observation à moyenterme des activités de la ville sur le champ de léducation aux médias numériques.Accompagnement des professionnels de la petite enfance en Savoie En Savoie, le Crefe, association rencontrée à loccasion de la diffusion de létude « jeunes et internet », a rassemblé au début de lannée 2012 une puéricultrice du Conseil Général de Savoie, une coordinatrice de secteur de lADMR et une animatrice de relais dassistante maternelle pour échanger avec elle de lintérêt dune action déducation aux médias dans le cadre de leurs missions.En effet ces professionnels ont pour mission laccompagnement éducatif des familles les plus en difficultés enintervenant au plus près des parents. Il nous a semblé quil pouvait y avoir là une réponse aux difficultés demobilisation que nous rencontrons pour mobiliser et investir les parents dans une réflexion éducative autour desécrans.Fréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 9/18
  10. 10. Nous avons alors élaboré collectivement un projet daccompagnement à destination de 10 professionnellespuéricultrices ou techniciennes de lintervention sociale et familiale pour qu’elles soient en mesure detransférer des compétences déducation aux médias aux parents quelles rencontrent.Ce projet se déroule en 3 temps :• Transmission de savoirs sur la consommation médiatique des familles et linfluence éducative de ces pratiques• Élaboration de stratégies relationnelles adaptées – production dun guide dentretien• Construction de projets en direction des parentsAu terme de cette première année de travaux, la dynamique de projets peine à senclencher, fautedautorisation institutionnelle claire du côté du Conseil Général. Le RAM de Saint-Michel de Maurienne a puorganiser une soirée destinée aux assistantes maternelles et aux parents.→ Lexpérience a contribué à la construction de la formation « accompagner les pratiques médiatiques desjeune » et à lalimentation du site sur lalimentation, la publicité et le rapport au corps.→ Elle ouvre sur un projet de guide et daction collective sur le territoire du Grand Lyon→ Le groupe constitué en Savoie doit désormais réussir à interpeller les décideurs politiques pour pouvoirpoursuivre le projet.Jeux Vidéos et lecture numérique dans la LoireAu début de lannée 2012, le conseil général de la Loire a lancé un appel à projet destiné aux EPN dudépartement. Parmi les 5 projets retenus, deux ont bénéficié du soutien de lassociation : • Faites des jeux : réunir parents et enfants autour des jeux vidéos pour favoriser le partage de lactivité et inciter les parents à accompagner les enfants dans ces univers virtuels.→ Cette action nous a permis déprouver une forme danimation pertinente et attractive réinvestie dans laprogrammation dEvent.→ À loccasion dune autre animation auprès des parents denfants inscrits au club de football, nous avonsréitérer notre conviction que la médiation parentale doit se déplacer là où se trouvent les parents. Il semble parailleurs intéressant de se rapprocher des clubs sportifs compte-tenu de la forte adhésion quils remportentauprès des jeunes et de limprégnation des médias dans certaines activités sportives comme le football. • Malette pédagogique : produire un scénario danimation autour des usages de lecture des tablettes numériques. → Cette action nous a permis de structurer laccompagnement en production de ressource pédagogique en éducation aux médias et médiation numérique. → Cet accompagnement a posé les bases dune transmission des savoir au sein de Ratice Loire.Fréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 10/18
  11. 11. Des contenus « rich médias » pour lUriopssLUriopss représente en Rhône-alpes plus de 500 organismes privés non lucratifs (principalement associatifs)gestionnaires de plus de 1 000 établissements dans le secteur sanitaire et social.Dans le cadre de ses missions, elle conseille et accompagne les projets de ses adhérents. Pour cela,lassociation a sollicité le soutien de Fréquence écoles pour réaliser des modules de formation à distance.Cette demande technique (aide à lécriture des scénarios,tournage montage et intégration des contenus) à été acceptéepar Fréquence écoles dans la mesure où elle lenvisageaitcomme une expérience numérique questionnant lescompétences et les modes dorganisation de lUriopss.→ En effet, lintérêt de développer la démarche initiée avec les associations déducation au développementdurable du Grand Lyon a pu ainsi être éprouvée par lUriopss et a débouché sur une contribution de Fréquenceécoles à une journée de séminaire organisée par la CRESS sur les apports du numérique dans le secteursanitaire et social.→ La dynamique devrait se poursuivre en 2013 à loccasion dun groupe de travail initié par lUriopssFréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 11/18
  12. 12. PERSPECTIVES EN 2013 / ACCOMPAGNEMENT Laccompagnement est une activité pertinente pour initier des partenariats et préfigurer des modules de formation. En 2013, il sagira : → De faire vivre le programme de formation issu des accompagnements et des ateliers : « Accompagner les pratiques médiatiques des jeunes » « Produire de linformation avec des jeunes » « Intervenir auprès des jeunes en milieu scolaire » → De développer les partenariats autour de la parentalité sur le territoire du Grand Lyon → De développer les partenariats avec le secteur de laction sociale et de linsertion sur le territoire du Grand Lyon → De formaliser et de diffuser des rapports dactivité valorisant et exploitables des expériences daccompagnement les plus pertinentesFréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 12/18
  13. 13. 3. LANIMATION DE RÉSEAU – LA PRODUCTION DE RESSOURCESIntroductionSi ces deux activités sont présentées dans la même section cest quelles sarticulent de façon complémentairepour permettre la prise en compte et le développement de léducation aux médias dans la région Rhône-Alpes.En effet, depuis le cycle de rencontres « Jeunes et internet » organisé pour diffuser les résultats de létude etconstruire une réflexion éducative collective, Fréquence écoles poursuit sur cette voie en organisant desséances de travail collectives pour diffuser de la données et en sinspirant de celles-ci pour produire de laressources.A. LES ÉVÉNEMENTSa. Les déjeuners sur la com« Les associations quelque soit leurs champs d’intervention sont confrontées aux questions de communication.Relation(s) avec les adhérents, (re)connaissance de la philosophie et de l’action par les «autres» qu’ils soientpartenaires ou acteurs et adhérents potentiels, promotion des idées, activités, initiatives et événements sansdévoiement du projet... Les associations éducatives plus encore que les autres ont un rôle à jouer dans ledéveloppement de lautonomie et de lesprit critique des jeunes alors que notre société de linformation et desmédias se développe tous les jours un peu plus. Le développement durable provoque à la réflexion ; y comprisdans la relation à l’autre et donc la communication. Son prisme permet d’interroger la transversalité et leséchanges nécessaires à l’action associative. Ce constat justifie que Fréquence Écoles et les associationspartenaires inscrivent une réflexion approfondie sur la communication » Texte de présentation du rendez-vous lancé en Juillet 2012 dans la continuité des accompagnements menées auprès des association déducation au développement durable du Grand Lyon. À 3 reprises, une vingtaine de participants, élus, administrateurs, salariés communiquant, ou non, se retrouvés dans nos locaux à lheure du déjeuner pour partager un repas, entendre et interpeller un invité venu dailleurs leur parler de communication, de valeurs, de méthodes et de stratégie. • Le 9 juillet 2012 -"Comment entrer dans une démarche de communication ?" avec Isabelle Prats, chargée de communication dUnis-Cité France. • Le 30 octobre 2012 - "Communiquer, daccord. Mais comment organiser la communication au sein dune association ?" avec Cathy Mounier - Directrice associée de LA FACE B - une société coopérative et participative, dont le métier est le conseil en communication en particulier autour des problématiques sociales et environnementales. • Le 28 janvier 2013 - " Comment les associations peuvent elles communiquer avec les collectivités ?" avec Dominique Mégard - Ancienne Directrice de Cap Com et Marianne Gastaldi, rédactrice en chef adjointe du magazine municipale Viva à Villeurbanne.→ Cette forme nous a inspiré le mode danimation de la vie associative que nous souhaitons développer en2013 à travers une nouvelle programmation intitulée « les Midis du futurs »Fréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 13/18
  14. 14. b. Les rencontres thématiques « jeunes et internet » En 2012 , Fréquence écoles a souhaité sadresser à nouveau au réseau mobilisé lors des rencontres départementales « jeunes et internet » avec un nouvel objectif : Aider les adultes - et les acteurs éducatifs en particulier - à développer leurs compétences en éducation aux médias. Ce cycle de rencontres a été programmé en préparation de son pendant « Grand public » : Event- sur-Saône. • Comment faire pour toucher tous les publics en éducation aux médias ?, le 3 mai 2012 avec Paul de Theux, Directeur de Media- animation, le spécialiste belge de léducation aux médias. • Tous les sujets citoyens autour dInternet auxquels vous navez jamais pensé..., le 1er juin 2012, avec Hubert Guillaud, rédacteur en chef de lincontournable site InternetActu consacré aux enjeux de linternet et à ses usages innovants. • Numérique et éducation populaire : comment miser sur lavenir ?, le 22 juin 2012, avec Nathalie Boucher Petrovic, maître de conférence en Sciences de l’information et de la communication, dans le cadre des rencontres de Coraia.→ Ces 3 demi-journées nont pas mobilisées largement. Le regroupement régional nest pas propice à larencontre de nouveaux venus. Ces temps de réflexion nous ont permis didentifier par conséquent les forcesvives de léducation aux médias en Rhône-Alpes.→ Le dossier produit à lissue de la première rencontre à largement alimenté les proposition danimationconstruites par Fréquence écoles cette année et notamment dans le cadre des accompagnements.→ La dernière rencontre est loccasion dune rencontre avec Nathalie Boucher Petrovic avec qui nous avonssouhaité relancer un projet détude.c. EVENT-SUR-SAONE : Une fête familiale des écransDans le cadre de ses missions déducation aux médias numériques, lassociation Fréquence écoles expérimentedes pistes daction en direction des familles pour permettre à celles qui sont le plus en difficulté de se saisirdes opportunités offertes par le numérique. Parmi les solutions envisagées dans le cadre des Rencontresthématiques « Jeunes et Internet 2012 », lassociation a choisi de se lancer dans lorganisation dun événementgrand public. « Event » est un format évènementiel expérimenté pour la première fois en janvier 2013 à Villefranche-sur- Saône dans le Rhône. À destination des familles, cette manifestation propose sous une forme ludique de découvrir les écrans sous un nouveau jour en favorisant le partage dactivité, la découverte de nouveaux usages et léchange autour des questions régulièrement soulevées à propos de leurs impacts sur les enfants et les adolescents.Fréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 14/18
  15. 15. Bilan de la Manifestation • 600 visiteurs uniques • Public familial (seulement 2 groupes de jeunes encadrés par des professionnels) • Forte diversité générationnelle et sociale parmi le public (grands-parents, parents, enfants et adolescents de 2 à 17 ans) → La réussite de lédition 2013 de la manifestation laisse penser que cette forme permet sur un territoire municipal de mobiliser efficacement le grand public. → Laccompagnement des équipes territoriales ouvrent par ailleurs des perspectives intéressantes de pérennisation de laction : renouvellement de la manifestation et formation des professionnels en éducation aux médias. → Le bilan de la journée démontre par ailleurs sa capacité a fédérer au niveau régional une offre danimation issue des bonnes pratiques de médiation repérées auprès de nos partenaires, associations déducation populaire, espaces publics numériques.B. LES RESSOURCES PRODUITES CETTE ANNÉE -a. Le guide « Accompagner les pratiques médiatiques etnumériques des jeunes »Produit dans le cadre dune édition initiée par le CRIJ Rhône-Alpeset avec le concours de la m@ison Tic de Grigny, ce guide amobilisé lénergie de léquipe pendant plusieurs semaines pourquil aille plus loin que la synthèse régionale et propose des axesconcrets daction pour les acteurs éducatifs.→ Depuis sa diffusion en septembre 2012, lassociation perçoitmal son rayonnement.→ Ce guide est fort utile en situation de formation oudaccompagnement pour soutenir les informations transmises.→ Il est aussi une matérialisation concrète du rapprochement queles associations oeuvrant sur le champ de la médiation numériquesouhaitent développer.Fréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 15/18
  16. 16. b. Un guide dentretien pour prendre en compte linfluence des écrans dans le cadre des missions desprofessionnels de la médiation familialeCe guide, construit dans le cadre de laccompagnement mené en Savoie, donne des clefs aux professionnelspour réguler la consommation des écrans et mettre à distance linfluence des médias sur le comportement desenfants et des adolescents en ce qui concerne lalimentation, lestime de soi et le rapport aux autres.→ Contenu • Une note concernant la posture du professionnel face aux difficultés éducatives nées de la relation enfant-ados-écrans • Des questions à poser aux parents pour entamer la conversation. • Des éléments de réponse à communiquer à cette occasion pour permettre aux parents de construire leur propre stratégie.→ Les différents retours des utilisatrices de Savoie doivent nous permettre détoffer son contenu avec desituations concrètes dutilisation→ Lobjectif en 2013 est de finaliser une version grand public de ce guide afin den faire un outil à distribueraux famillesc. Les kits dintervention Formanum Dans le cadre du projet dinterventions initié dans la Loire et afin de garantir une homogénéité des contenus auprès des élèves, des kits danimation ont été élaboré et transmis aux animateurs à lissue de la formation. Ces kits contiennent : • Un scénario pédagogique présentant le découpage général et les objectifs de la séance • Un déroulé rédigé permettant de sappuyer sur des contenus particulièrement aboutis • Un support de présentation illustré de vidéo et de photos • Les outils danimation complémentaire, cartes, jeux etc...→ Ces kits ont servi de base à une vingtaine dintervenants dans la Loire qui au gré de leurs expériences les ontaméliorés→ Cette forme doutillage a servi de modèle pour tous les ateliers développés aujourdhui par lassociation→ Il est désormais nécessaire de construire un espace numérique de diffusion de ces outils, performant et agileFréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 16/18
  17. 17. d. Le site internet PubetSantéDepuis 3 ans, lassociation entretient des relations actives avec ABC diététique, oeuvrant dans le domaine deléducation et de la nutrition. Nous avons à de nombreuses reprisew évoqué lintérêt de ressources et de démarches communes liant les enjeux de léducation à la santé et le levier offert par léducation aux médias. En 2012, ABC diététique a obtenu un financement de lARS pour développer un programme de formation et de production de ressource sur ce volet.Durant le dernier semestre de lannée, après avoir testé deux sessions de formations auprès de professionnelsde santé, nous nous sommes lancés dans la réalisation dun site internet dédié www.pubetsante.fr→ Ce site nest pas achevé et doit être complété par des kits danimations→ Il doit nous permettre de développer plus intensément le lien entre léducation aux médias et léducation à lasanté en Rhône-AlpesFréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 17/18
  18. 18. PERSPECTIVES EN 2013 / RESSOURCES ET EVENEMENTS → Développer une nouvelle dynamique de recherche : > Léducation populaire et le numérique à partir des entretiens conduits et retranscrits par des volontaires dunis-cités > Les compétences numériques des jeunes âgés de 16 à 25 ans à partir des données collectées par la Région Rhône-Alpes dans le cadre du baromètre TIC auquel nous nous sommes associés > Le programme « Jeunes, Numérique et Télévision » en partenariat avec la revue scientifique « Jeunes et médias » → Appuyer le plus possible la diffusion des ressources sur des temps de rencontres permettant dapprécier la qualité de réception des outils proposés et de densifier le réseau → Décliner le format Event sur de nouveaux territoires → Développer la vie associativeFréquence écoles _ Rapport dActivité 2012 18/18

×