Etude de Rémunération Nationale Hays - Immobilier

553 vues

Publié le

La nouvelle Etude de Rémunération Nationale Hays réalisée en partenariat avec Cadremploi est à présent disponible. Découvrez la partie Immobilier de notre étude 2013. Un autre secteur vous intéresse ? Découvrez notre étude dans son intégralité sur le site hays.fr : http://bit.ly/11rgvYO

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
553
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude de Rémunération Nationale Hays - Immobilier

  1. 1. immobilier priveevolution contrasteedu marcheEvolution du marcheAu premier semestre 2012, le secteur de l’Immobilier a malheureusementencore souffert de l’instabilité provoquée par les contextes économiquesfrançais et européen très tendus. Suite aux élections et aux promessesdu Gouvernement, le marché de la Promotion logement n’a pasréellement permis de créer de nouveaux postes. De facto, les demandesdes promoteurs concernaient essentiellement des remplacements etincluaient aussi bien des postes en management de projets que despostes techniques.Il est toutefois à noter que le secteur du Luxe dans son ensemble(Hôtellerie, Distribution spécialisée...) semble avoir conservé unedynamique de marché qui s’exprime notamment en Maîtrise d’Ouvrage.Quant aux services immobiliers, les besoins en termes d’embaucherestent constants, notamment pour les fonctions financières en Contrôlede gestion et en Consolidation mais également pour les fonctions enMaintenance technique tertiaire.changements sur les pratiques de recrutementNotre dernière étude de rémunération avait déjà posé ce constat :les recruteurs sont de plus en plus exigeants et cela se traduit par desprocess de recrutement toujours plus longs. Une attention particulièreest accordée au niveau d’études, à la polyvalence et au salaire demandé.En outre, nous observons une véritable prudence de la part descandidats quant à la prise de décision de quitter leur emploi actuel.Ces derniers souhaitent mesurer tous les impacts liés à un changementde carrière afin de réduire la prise de risque.Evolution des politiques de remunerationLes niveaux de rémunération sont restés globalement stables au coursde cette année.Cependant, deux tendances se dessinent. La première concerne laMaîtrise d’Ouvrage où la négociation salariale a perdu de sa flexibilité.A titre d’exemple, une proposition peut échouer à 2 000 euros prèssur une rémunération annuelle. A l’inverse, les métiers des servicesimmobiliers montrent une plus grande souplesse vis-à-vis de la margede négociation.Profils les plus recherchesParmi les profils les plus prisés, nous pouvons mentionner lesGestionnaires techniques disposant idéalement d’un Bac +4/5, issusd’écoles d’Ingénieurs et justifiant d’au moins 3 ans d’expérience enMaintenance et Travaux. Les Ingénieurs travaux en Logement et Retailpossédant 2 ans d’expérience minimum sont également très recherchés.De plus, les Gestionnaires de copropriété avec au moins 5 ansd’expérience, ainsi que les Comptables mandants tertiaires ayant entre5 et 10 ans d’expérience, sont prisés.Formations, competences et criteresLa conjoncture actuelle a poussé les employeurs à élever leurs critèresde sélection et à recruter ainsi des profils issus de formation supérieure,technique et/ou spécialisée.En Maîtrise d’Ouvrage privée également, les employeurs rechercheronten priorité des candidats issus de formation Ingénieur de type ESTP,ENSAM, CENTRALE, HEI... ou ayant complété leur cursus initial par unMaster spécialisé (MOGI / ESTP, ESSEC…).Dans le secteur du Property et du Facility Management, les formationsde type Master 2, telles que le Master Ingénierie du patrimoine,ou encore les personnes issues d’écoles d’Ingénieurs généralistes,sont particulièrement recherchées.ETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201360Les recruteurs sont de plus en plusexigeants et cela se traduit par des processde recrutement toujours plus longs. Eneffet, les entreprises accorderont uneattention particulière au niveau d’études,à la polyvalence et au salaire demandé.=
  2. 2. operateur immobilier globalResponsable des Ressources HumainesL’année 2012 a été marquée par les électionsprésidentielles, les difficultés économiques etl’échéance de fin du dispositif de défiscalisationScellier. Ces différents évènements ont provoqué desdifficultés de recrutement d’experts pour nos métiersde promotion logements et surtout tertiaires.En effet, dans ce contexte d’incertitude, les Directeursde programmes sont moins disposés à quitter leurentreprise surtout si des projets immobiliers sontprévus pour 2013. Pas de difficultés particulièresde rémunération hormis l’importance accordée auxavantages annexes (véhicule, carte essence…) quideviennent des éléments de négociation importants.
  3. 3. Maitrise d’Ouvrage PriveeLogements collectifsDirecteur immobilier / Directeur de la maîtrise douvrage NS NS NS 100 / 180Directeur régional / Directeur dagence NS NS NS 80 / 130Directeur développement NS NS 80 / 110 110 / 130Développeur foncier / Responsable développement 30 / 40 40 / 55 55 / 80 NSDirecteur de programmes NS NS 60 / 100 100 / 120Responsable de programmes 32 / 38 38 / 55 55 / 70 NSMonteur dopérations 30 / 35 35 / 45 45 / 60 NSDirecteur travaux / technique NS NS 65 / 90 90 / 110Responsable technique (études + exécution) NS 42 / 50 50 / 65 NSConducteur travaux / Ingénieur travaux 30 / 35 35 / 45 45 / 60 NSAttaché clientèle 25 / 30 30 / 40 40 / 50 NSResponsable qualité / SAV 30 / 35 35 / 45 45 / 60 NSIngénieur études / Responsable appels doffres 30 / 35 35 / 45 45 / 55 NSOuvrages tertiaires, commerciaux, industriels, hoteliers et enseignesDirecteur immobilier / Directeur de la maîtrise douvrage NS NS NS 100 / 195Directeur développement NS NS 70 / 100 100 / 120Développeur foncier / Responsable développement 30 / 40 40 / 60 60 / 70 NSChargé dexpansion 28 / 32 32 / 45 45 / 70 NSDirecteur de programmes ou projets NS NS 80 / 95 95 / 110Responsable de programmes ou projets 35 / 45 45 / 55 55 / 85 NSDirecteur technique NS NS 70 / 100 100 / 130Responsable technique NS 38 / 50 50 / 70 NSMaisons individuellesDirecteur régional / Directeur dagence NS NS 80 / 95 95 / 115Responsable / Directeur de programmes ou opérations 30 / 35 35 / 45 45 / 60 NSResponsable / Directeur technique NS 30 / 45 45 / 55 55 / 75Conducteur travaux / Conducteur de travaux principal 26 / 30 30 / 35 35 / 45 NSSurveying / Assistance a Maitrise d’OuvrageProject manager 35 / 45 45 / 60 60 / 75 75 / 85Quantity surveyor / Economiste de la construction 30 / 35 35 / 60 60 / 75 NS0 A 3 ans 3 A 5 ans 5 A 8 ans > 8 ansGrilles de remunerationETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201362Immobilier Privé =
  4. 4. Services immobiliersAsset ManagementPortfolio manager NS 60 / 85 85 / 150 NSResponsable acquisitions NS 65 / 90 90 / 110 110 / 130Analyste financier investissement 40 / 45 45 / 50 NS NSFund manager 40 / 45 45 / 60 NS NSResponsable asset management NS NS 75 / 120 120 / 150Asset manager valorisation 40 / 45 45 / 70 70 / 80 NSAsset manager investissement 45 / 55 55 / 70 70 / 110 NSProperty et Facility ManagementResponsable / Directeur patrimoine NS NS 60 / 80 80 / 90Property manager 30 / 35 35 / 45 45 / 55 60 / 65Assistant de gestion 25 / 30 30 / 35 NS NSDirecteur centre commercial NS 45 / 50 50 / 70 NSResponsable / Directeur services généraux NS 40 / 55 55 / 80 80 / 85Assistant services généraux 20 / 30 30 / 35 35 / 40 NSDirecteur technique exploitation NS NS 55 / 75 75 / 85Gestionnaire technique multisite / Facility manager 30 / 40 40 / 50 50 / 55 55 / 65Assistant technique 22 / 25 25 / 30 30 / 35 NSBuilding manager / Responsable de site 30 / 35 35 / 40 40 / 45 NSExpertise, commercialisation et transactionExpert immobilier 30 / 40 40 / 55 55 / 75 NSDirecteur commercial VEFA NS NS 80 / 100 100 / 150Chef des ventes VEFA NS 60 / 80 80 / 120 NSCommercialisateur VEFA 30 / 45 45 / 70 70 / 120 NSConsultant en immobilier dentreprise 25 / 35 35 / 50 50 / 80 NSCommercialisateur foncière 30 / 35 35 / 55 55 / 80 NSDirecteur de la commercialisation NS 50 / 60 60 / 80 80 / 120Négociateur immobilier 25 / 30 30 / 40 40 / 60 NSADB & ResidentielDirecteur dagence NS NS 70 / 80 80 / 100Directeur copropriété NS NS 60 / 70 70 / 75Gestionnaire / Principal copropriété 30 / 35 35 / 45 45 / 55 NSAssistant copropriété 24 / 28 28 / 32 32 / 35 NSDirecteur gérance NS NS 50 / 60 60 / 70Gestionnaire gérance 25 / 30 30 / 35 35 / 40 40 / 45Assistant gérance 20 / 22 22 / 25 25 / 30 NSFinance & comptabilite immobiliereDirecteur administratif et financier NS NS 75 / 90 90 / 110Consolideur 38 / 45 45 / 55 55 / 70 70 / 90Contrôleur de gestion 30 / 35 35 / 45 45 / 50 50 / 55Responsable comptable NS NS 45 / 55 55 / 65Gestionnaire comptable / Comptable mandant 30 / 35 35 / 40 40 / 45 NSComptable gérance résidentiel 25 / 30 30 / 35 35 / 40 NSComptable copropriété 28 / 32 32 / 36 36 / 42 NSAide comptable 20 / 25 NS NS NS0 A 3 ans 3 A 5 ans 5 A 8 ans > 8 ansGrilles de remunerationETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201363Immobilier Privé =

×