Eip présentation à finir

1 061 vues

Publié le

A finir

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 061
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
40
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Eip présentation à finir

  1. 1. Élève Intellectuellement Précoce
  2. 2. L'intelligence, ce n'est pas seulement ce que mesurent les tests, c'est aussi ce qui leur échappe. Edgar Morin, "La Connaissance de la connaissance."
  3. 3. On trouve ainsi, selon les auteurs, les époques, les circonstances ou les modes : surdoué (néologisme employé pour la première fois en 1946 par le neuropsychiatre espagnol Julian de Ajuriaguerra) doué (souvent préféré à "surdoué", le "sur" véhiculant de fait une notion de supériorité dérangeante) EIP (Enfant Intellectuellement Précoce, terme retenu par l' l’Éducation Nationale, les textes de loi) précoce intellectuellement précoce HP (à Haut Potentiel) HPI (à Haut Potentiel Iintellectuel) HQI (Haut Quotient Intellectuel) THQI (Très Haut Quotient Intellectuel, se rapporte généralement aux gens ayant un QI à partir de 145) sentinelle (terme inventé par Olivier REVOL) APIE (Atypique Personne dans l'Intelligence et l'Emotion, selon le terme inventé par Jean-François LAURENT) HN (Hors Norme) surefficient intellectuel (ou également surefficient mental) Sigles
  4. 4. Éviter les incompréhensions habituelles liées aux termes classiques de "surdoué" ou "précoce". Afin de remplacer et éviter les mots équivoques On les appelle les Il s'agit ainsi d'un terme de substitution ayant pour objectif d'adoucir la manière d'envisager ces personnes présentant une différence par rapport à la majorité de la population.
  5. 5. Jeanne Siaud- Facchin http://www.ecole-enfants-precoces.com/derni-res-news/video.htm Le zèbre, cet animal différent, cet équidé qui est le seul que l’homme ne peut apprivoiser, qui se distingue nettement des autres dans la savane tout en utilisant ses rayures pour se dissimuler, qui a besoin des autres pour vivre et prend un soin très important de ses petits, qui est tellement différent tout en étant pareil. Et puis, comme nos empreintes digitales, les rayures des zèbres sont uniques et leur permettre de se reconnaître entre eux. Chaque zèbre est différent. Je continuerai à défendre tous ces gens « rayés » comme si ces rayures évoquaient aussi des coups de griffe que la vie peut leur donner. Je continuerai à leur expliquer que leurs rayures sont aussi de formidables particularités qui peuvent les sauver d’un grand nombre de pièges et de dangers. Qu’elles sont magnifiques et qu’ils peuvent en être fiers. Sereinement.
  6. 6. Témoignage http://m.youtube.com/watch?v=bgUh0yl-T_w
  7. 7. Ne dites pas surdoué. C’est faux, en plus de donner l’air d’être prétentieux. Oui, mon QI est supérieur à 130 – comme seulement 2% de la population – pourtant ce n’est pas une question d’intelligence. Je ne suis pas « en avance », ni plus intelligent. Je suis intelligent différemment. Il suffit de prendre mes résultats scolaires pour s’en convaincre : je suis un cancre. Chez moi, la performance est une angoisse. J’ai besoin de tout comprendre et si je ne comprends pas, c’est forcément parce que je suis trop stupide. D’après ma mère, il ne passe pas un jour sans que je répète dix fois : « je suis trop nul ». http://8e-etage.fr/2014/04/23/vous-pensez-surdoue-je-considere- incapable-dans-la-tete-dun-enfant-zebre/ Témoignage
  8. 8. Ils représentent 2 à 3 % de la population scolaire tous milieux confondus. Préambule Un élève brillant n’est pas forcément un enfant précoce. Un enfant précoce n’est pas forcément un élève brillant. Les élèves précoces ne sont pas tout à fait des enfants comme les autres. Mais comme les autres ce sont avant tout des enfants
  9. 9. 1/3 des enfants doués se trouve en échec scolaire grave et quitte l'école sans aucun diplôme 1/3 obtiendra des résultats très moyens tant bien que mal 1/3 poursuivra brillamment des études supérieures. Quelques chiffres
  10. 10. Quelques chiffres 2,3% de la population = 1 enfant/classe Autant de filles que de garçons précoces Mais plus de garçons en difficulté Touche tous les milieux socio-culturels 1/4 est porteur d’un Trouble d’Apprentissage = + (forte prévalence de troubles « dys » chez l’EIP)
  11. 11. 30 % des EIP identifiés sont des filles Elles sont souvent détectées « par hasard » car les filles sont « scolaires et appliquées » Cas particulier des filles Elles se cachent, sont invisibles se (sur)adaptent se sabotent cachent leur souffrance ne veulent pas être différentes de leurs camarades ne dérangent pas en classe
  12. 12. Ils ont des profils variés et singuliers mais présentent des constantes repérables. Savoir repérer ces constantes permet d’améliorer leur prise en charge. Repérage en classe, premier pas vers un diagnostic Permettra de donner à l’élève intellectuellement précoce toutes les chances de s’épanouir et de réussir sa scolarité. Tous les acteurs engagés dans l’éducation peuvent contribuer à ce repérage : enseignants, chefs d’établissement, psychologues scolaires et conseillers d’orientation psychologues, personnels de santé, vie scolaire…
  13. 13. Pourquoi répondre à leurs besoins spécifiques ? Idées de mort, état suicidaire Phases dépressives, anxiété, TOC Troubles du comportement alimentaire Troubles du sommeilTroubles somatiques Revendications, opposition, hostilité, agressivité Déni de soi, autodépréciationEffet Pygmalion négatif http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-surdoues-et-pourtant-en-echec-scolaire--2947.asp
  14. 14. « Des aménagements appropriés sont prévus au profit des élèves intellectuellement précoces ou manifestant des aptitudes particulières, afin de leur permettre de développer pleinement leurs potentialités. La scolarité peut être accélérée en fonction du rythme d'apprentissage de l'élève. » Loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’ école du 23 avril 2005 (article 27 codifié L321-4) Circulaire n° 2009-168 du 12 novembre 2009 « …la situation, apparemment paradoxale, des élèves qui, bien que présentant de remarquables capacités intellectuelles, ne réussissent pas dans les apprentissages scolaires. » 2005 2009 Les textes
  15. 15. Les textes « Les élèves intellectuellement précoces (EIP) doivent bénéficier de réponses individualisées. Dans chaque académie, un référent EIP est l'interlocuteur privilégié pour les parents et la communauté éducative. Pour assurer le suivi et la prise en charge de ces élèves dans les meilleures conditions, il convient de privilégier trois orientations : la formation, la lisibilité des structures et leur développement dans l'enseignement public. » Circulaire n° 2012-056 du 27 mars 2012 B.O.E.N. n° 13 du 29 mars 2012 « Enfin, une attention particulière devra être accordée aux élèves intellectuellement précoces (EIP), pour qu'ils puissent également être scolarisés en milieu ordinaire. À cet effet, dès la rentrée 2013, Chaque enseignant accueillant dans sa classe un élève intellectuellement précoce aura à sa disposition sur Éduscol un module de formation à cette problématique. » Circulaire n° 2013-060 du 20 avril 2013 B.O.E.N. n°15 du 11 avril 2013 2012 2013
  16. 16. http://eduscol.education.fr/cid59724/eleves-intellectuellement-precoces.html Les textes http://www.ac-bordeaux.fr/pedagogie/ressources-educatives/eleves-intellectuellement-precoces.html
  17. 17. Les caractéristiques Aucune de ces caractéristiques n’est à elle seule un indicateur de précocité intellectuelle. La conjonction de plusieurs de ces caractéristiques doit attirer l’attention et amener à poser la question d’une éventuelle précocité. Particularités cognitives Accès rapide au langage oral, vocabulaire riche et varié Acquisition rapide et parfois spontanée de la lecture Difficultés à entrer dans l'écrit (graphisme, écriture malhabile, voire douloureuse) Décalage entre la production écrite et les performances verbales Grande facilité de mémorisation Très bonnes capacités d'abstraction, recherche de la complexité Argumentation permanente, cohérente et pertinente Pensée intuitive : l’élève donne un résultat sans pouvoir l’expliquer Irrégularité inexpliquée des résultats
  18. 18. Les caractéristiques Aucune de ces caractéristiques n’est à elle seule un indicateur de précocité intellectuelle. La conjonction de plusieurs de ces caractéristiques doit attirer l’attention et amener à poser la question d’une éventuelle précocité. Particularités socio-affectives Hyperesthésie (perception exacerbée des stimuli extérieurs) Fortes sensibilité et réactivité affective, hyperémotivité Sens aigu de la justice, réaction vive face à l’injustice Difficulté à acquérir les règles de communication en groupe Besoin de sens pour accepter les règles et les consignes Grand besoin de reconnaissance de ses capacités Anxiété, sentiment d'être incompris, mésestime de soi En quête de la compagnie d'enfants plus âgés et des adultes Potentiellement victime de harcèlement
  19. 19. Les caractéristiques Aucune de ces caractéristiques n’est à elle seule un indicateur de précocité intellectuelle. La conjonction de plusieurs de ces caractéristiques doit attirer l’attention et amener à poser la question d’une éventuelle précocité. Particularités comportement/personnalité Curiosité et questionnement abondant ; élève très observateur Désir de savoir et de comprendre, pas nécessairement d’apprendre Imagination débordante, créativité Préoccupations existentielles en décalage avec l’âge de l’élève Grand sens de l’humour (maîtrise précoce du second degré) Souvent désordonné, travail peu soigné ou perfectionnisme invalidant Participation active parfois intempestive et critique Ennui pouvant aller jusqu'au refus de l'école et à l’état dépressif Capacité à faire plusieurs activités à la fois, donne l'impression de ne pas écouter
  20. 20. Les caractéristiques Aucune de ces caractéristiques n’est à elle seule un indicateur de précocité intellectuelle. La conjonction de plusieurs de ces caractéristiques doit attirer l’attention et amener à poser la question d’une éventuelle précocité. Particularités comportement/personnalité Agitation, provocation, comportement parfois difficile, gestion malhabile de son agressivité Solitude et isolement, rejet fréquent par ses camarades Réticence face à l’entrainement et la répétition Préférence à travailler seul Ce sont quelques indicateurs en vue d’une action concertée (école, famille, réseau académique) et d’un bilan (psychologique, psychoaffectif et intellectuel) qui permettra d’établir un diagnostic fiable http://www.ac-bordeaux.fr/cid78674/eleves-intellectuellement-precoces.html
  21. 21. travail par cycles, groupes de travail par compétences, interdisciplinarité, projet personnalisé de réussite éducative (PPRE), travaux personnels encadrés (TPE), tutorat, contrats éducatifs. Aménager le parcours scolaire Reconnaître l’élève intellectuellement précoce dans sa différence Mettre en place un accompagnement personnalisé (contenus, rythmes, méthodes) Mettre en œuvre tous les leviers et dispositifs pédagogiques qui existent Favoriser l’intégration de l’élève intellectuellement précoce dans le groupe classe
  22. 22. Dans la classe... Faciliter l’organisation générale : cahier de texte, calendrier/agenda, rendu des DM… • Retravailler à partir des contrôles, des devoirs L'aider à s'organiser L'aider à gérer les émotions Valoriser, rassurer Contrat de réussite Renforcement positif Bienveillance, utiliser l’humour Suspension du système de notation Tableau de gestion des émotions Encourager Être à l’écouteL'encadrer Travailler la confiance Accepter les régressions (les vacances sont, en général, nos ennemis…) Effectuer des bilans réguliers pour montrer les évolutions Favoriser la métacognition Pousser l’élève dans son potentiel Fixer des défis-objectifs Être neutre Être objectif Faire remonter les éléments positifs (et non les écarts) Être capable d’établir une relation de confiance avec la famille L’aider à la gestion espace/temps Fixer un cadre structuré Donner des règles claires et précises Utiliser des cahiers Utiliser un timer...
  23. 23. Dans la classe... Autour de l’écriture... Les écrits sont souvent difficiles à relire On a souvent une lenteur dans le travail écrit Les cours ne sont pas notés en intégralité Les exercices ne sont pas réalisés Alléger la quantité d’écrit Utiliser un ordinateur Privilégier l’oral Fournir des photocopies du cours, ou le cours sur un support numérique (clé USB)… Adapter les supports (dictées à trous, QCM…) Utiliser un cahier plutôt qu’un classeur. Utiliser le surligneur, Utiliser des aide-mémoires
  24. 24. http://www.pinterest.com/search/pins/?q=pr%C3%A9coce %20intellectuellement&term_meta[]=pr%C3%A9coce| typed&term_meta[]=intellectuellement|typed http://repairage.ch/2014/10/09/drole-de-zebre-les-hp-explique-aux-hp/ http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2011/05/13/video-arielle-adda/

×