Nicolas Balacheff 
CNRS - Laboratoire d’Informatique de Grenoble 
Nicolas.balacheff@imag.fr 
L’effet MOOC, 
ou comment le ...
Du MOOC au mooc, 
la banalisation d'un sigle 
Rapide rappel de ce que tout le monde répète : 
2008, G. Siemens et S. Downe...
Du MOOC au mooc, 
la banalisation d'un sigle 
Qu’il s’agisse de la mise en oeuvre effective des principes du 
connectivism...
Au-delà du « massif », le 
« social » 
L’audience massive, un qualificatif à nuancer 
>2000 / significatif sur un modèle c...
à propos des universités 
L’offre de moocs est très large : 
 apprentissages fondamentaux (e.g statistique) 
 formation ...
à propos des universités 
Les missions universelles 
1. Recherche scientifique disciplinaire et pluridisciplinaire 
 La c...
le connectivisme, oui et non… 
 Connectivism presents a model of learning that 
acknowledges the tectonic shifts in socie...
le connectivisme, oui et non… 
 Behaviorism, cognitivism, and constructivism are the three broad 
learning theories most ...
à propos de la connaissance… 
La connaissance 
propriété d’un système 
dynamique sujet/milieu 
sous contraintes 
proscript...
à propos de la connaissance… 
Nécessaire travail sur les 
savoirs pour les rendre 
 Enseignables 
 Apprenables 
Distance...
à propos de la connaissance… 
apprendre est un 
processus d’adaptation 
sous les contraintes 
conjuguées 
 du nouveau sav...
12
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard

8 516 vues

Publié le

Contribution aux Entretiens Jacques Cartier, Forum international d’éducation ouverte et en ligne / International Forum on open and online education, Jeudi 2 et vendredi 3 octobre 2014, Université d’Ottawa, Pavillon des Sciences sociales, Pièce 4007, 4e étage

[English version available on SlideShare / The MOOC efect...]

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
8 516
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4 016
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • L’idée même de distance devient seconde, elle cède la place à celle d’espace pour l’apprentissage (learning space) qui associe des espaces numériques et des espaces matériels, des structures sociales réglées par des institutions (e.g. l’école, la classe) ou par des processus sociaux instrumentés (e.g. communautés d’apprentissage) qui émergent des interactions sur Internet.
    Une autre problématique est apparue, celle d’espace d’apprentissage dont les propriétés essentielles sont topologiques et temporelles, plus que géographiques et chronologiques. Cet espace doit avoir des propriétés écologiques assurant la viabilité des processus d’apprentissage d’une connaissance donnée et de leur reconnaissance (certification). La mobilité des supports, la convergence entre téléphonie et informatique, l’accroissement des ressources en libre accès, la convergence des bibliothèques et des systèmes d’information, l’émergence d’une informatique ambiante (coordonnant des capteurs et exploitant leurs données) ouvrent sur une perspective nouvelle et des problématiques pour lesquelles la seule reproduction dans l’espace numérique des modèles de la classe inscrits dans l’espace architectural et institutionnel de l’école, ne seront plus suffisante.
  • L'effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard

    1. 1. Nicolas Balacheff CNRS - Laboratoire d’Informatique de Grenoble Nicolas.balacheff@imag.fr L’effet MOOC, ou comment le fruit du hasard pourrait devenir un standard
    2. 2. Du MOOC au mooc, la banalisation d'un sigle Rapide rappel de ce que tout le monde répète : 2008, G. Siemens et S. Downes ouvrent un cours connectiviste sur le connectivisme, 25 étudiants présents, plus de 2200 étudiants à distance. Étonnement devant cette participation « massive » Le sigle MOOC est forgé Massive Open Online Course / Dave Cornier / 2011, S. Thurn donne un cours en ligne d’introduction à l’intelligence artificielle, plus de 160 000 étudiants le suivent. Étonnement, création d’Udacity en 2012, d’autres suivent, des universités emblématiques emboîtent le pas « MOOC » s’impose dans les médias Nicolas Balacheff, EJC 2014, Ottawa, 3 octobr 2014 2
    3. 3. Du MOOC au mooc, la banalisation d'un sigle Qu’il s’agisse de la mise en oeuvre effective des principes du connectivisme ou de la diffusion d’un cours classique, c’est le phénomène de masse qui retient l’attention et conduit à choisir de le distinguer par une désignation particulière : L’effet MOOC, fruit du hasard, phénomène inattendu, enchantement La diffusion par les médias, le débat publique et l’ émergence d’un marché (un produit, une offre, une demande, un prix), imposent le substantif pour désigner un nouveau dispositif d’éducation ouverte et en ligne. Mooc [muːk] n. m. dispositif d’apprentissage en ligne associant pleinement les réseaux sociaux dans un environnement technologique tolérant un très grand nombre d’utilisateurs -- Étymol. et Hist. 2008 Empr. à l'anglo-amér. MOOC (Dave Educational Blog, 2 octobre 2008) formé des lettres init. de Massive, Open, Online et Course dans l'expr. Massive Open Online Course.) Proposition de définition à la manière de MacMillan dict. ou Cambridge Advanced Learners Dict. Nicolas Balacheff, EJC 2014, Ottawa, 3 octobre 2014 3
    4. 4. Au-delà du « massif », le « social » L’audience massive, un qualificatif à nuancer >2000 / significatif sur un modèle connectiviste d’implication des apprenants >160 000 / significatif sur un modèle industriel de diffusion interactive aux apprenants En commun  Stratégie ouverte : impact, visibilité, rentabilité  Socle technologique : robustesse, accessibilité, adaptativité, adaptabilité  Dynamique sociale : interactions humaines, communauté d’intérêt, pratique ou culturel, alliances et conflits Le coeur de l’innovation réside dans le recours aux…  technologies de réseautage et fonctions associées de partage, d’expression de préférence, de communication multi-canal  technologies de traçage, évaluation d’audience, systèmes de recommandation et de guidage Nicolas Balacheff, EJC 2014, Ottawa, 3 octobre 2014 4
    5. 5. à propos des universités L’offre de moocs est très large :  apprentissages fondamentaux (e.g statistique)  formation professionnelle (e.g. fabrication numérique)  développement personnel (e.g. désir d’entreprendre) La cible potentielle est universelle et mondiale Les fournisseurs n’ont pas d’origine déterminée Les modèles sous-jacents relèvent  d’une idéologie inspirée d’Ivan Illich  d’une idéologie économique libérale L’université est interpellée comme institution dominante et comme monopole Exemples tirés de FUN Nicolas Balacheff, EJC 2014, Ottawa, 3 octobre 2014 5
    6. 6. à propos des universités Les missions universelles 1. Recherche scientifique disciplinaire et pluridisciplinaire  La communauté académique est organisée pour permettre le progrès collectif et ouvert de la connaissance, et en garantir la validité 1. Diffusion des savoirs au contact de la recherche  Au-delà du texte, partage de la signification des savoirs et des compétences associées  Responsabilité d’assurer la qualité et la validité des apprentissages Le défi contemporain 1. La « massification » du public étudiant 2. Le développement économique et industriel Universités vs Enseignement supérieur 1. Différenciation des missions recherche/formation 2. Différenciation des savoirs scientifiques/professionnels Nicolas Balacheff, EJC 2014, Ottawa, 3 octobre 2014 6
    7. 7. le connectivisme, oui et non…  Connectivism presents a model of learning that acknowledges the tectonic shifts in society where learning is no longer an internal, individualistic activity. (Siemens 2004) Oui : la famille, la communauté, le village, la nation, la planète… le contexte social de l’apprentissage (learning) s’est élargi au cours de l’histoire  The starting point of connectivism is the individual. Personal knowledge is comprised of a network, which feeds into organizations and institutions, which in turn feed back into the network, and then continue to provide learning to individual. Oui : l’apprentissage est une aventure individuelle reliée-à et dépendante-de la communauté humaine Oui : considérer l’individu dans la complexité des relations sociales au potentiel augmenté par les réseaux sociaux Nicolas Balacheff, EJC 2014, Ottawa, 3 octobre 2014 7
    8. 8. le connectivisme, oui et non…  Behaviorism, cognitivism, and constructivism are the three broad learning theories most often utilized in the creation of instructional environments. These theories, however, were developed in a time when learning was not impacted through technology. Non : les théories psychologiques ne sont pas disqualifiées par l’évolution technologique, elles contribuent à en comprendre l’impact sur l’apprentissage et le développement. Le connectivisme n’est pas en opposition mais (potentiellement) complémentaire des théories existantes  Learning and knowledge rests in diversity of opinions Non : savoir, connaissance, opinion et croyance sont des catégories épistémiques distinctes justiciables de règles différentes de fonctionnement et de légitimité, cependant en interaction dans la construction de l’individu  The pipe is more important than the content within the pipe. Our ability to learn what we need for tomorrow is more important than what we know today. Non : connaître est à la fois un état et un processus, le potentiel d’évolution dépend de la qualité de la connaissance disponible Nicolas Balacheff, EJC 2014, Ottawa, 3 octobre 2014 8
    9. 9. à propos de la connaissance… La connaissance propriété d’un système dynamique sujet/milieu sous contraintes proscriptives de viabilité Caractérisée par La domaine de validité (ou sphère de pratique) Les moyens de l’action (ou rétroaction) Les représentations (langagières ou non langagières) Les systèmes de validation et de contrôle action S M rétroaction contraintes Situation Nicolas Balacheff, EJC 2014, Ottawa, 3 octobre 2014 9
    10. 10. à propos de la connaissance… Nécessaire travail sur les savoirs pour les rendre  Enseignables  Apprenables Distance didactique  La transposition Distance pédagogique  La figure du « maître » Savoir de référence Transposition didactique Savoir enjeu d’apprentissage Nicolas Balacheff, EJC 2014, Ottawa, 3 octobre 2014 10
    11. 11. à propos de la connaissance… apprendre est un processus d’adaptation sous les contraintes conjuguées  du nouveau savoir  de la stratégie pédagogique Nicolas Balacheff, EJC 2014, Ottawa, 3 octobre 2014 11
    12. 12. 12

    ×