Lutte contre le paludisme enAsie ou en Afrique, mêmecombat ?Athanase BADOLOLaboratoire d’entomologie médicaleCentre Nation...
Introduction•Aire risque de paludisme de 53à 27%•Population exposée 77,03 à48,03 %•Nombre de pays à risque:•140 en 1950 à ...
Particularités éco-épidémiologiques• Les vecteursAnthropophile, endo/exophage, agressivitécrépusculaire et nocturneendopha...
Les parasites!!!!"#! $ %• &(• !)(
Les populations à risque de paludismeAfrique•Infections Trape et al (1994)•+fréquentes chez les 2-4 ans etbaissent avec l’...
Le niveau de développement•Indicateur de développement humain (IDH) des pays du monde (PUND, 2002)
Conséquence de l’IDHOMS (2005)•Selon Sachs et Malaney(2002),•La pauvreté augmente latransmission par absence demoyens de l...
Poids du paludisme:mortalité94 000(8,4%)962 000(85,7%)Mortalité33 000 000(8,3%)343 000 000(86,4%)MorbiditéAsieAfrique•Morb...
Moyens de lutte antivectorielleOMS (2005)
Traitement des cas simples et gravesde paludismeQuinine injectable.Cas graves1 ere intensionArtesunate/Amodiaquine2 ème in...
Traitement présomptif du paludismechez l’enfant et la femme enceinteFemme enceinteEnfants Non pris en compte auBurkinaDéri...
Discussion• Mortalité due au paludisme– Afrique: plus élevée chez les enfants < 5 ans– Asie:autant les adultes que les enf...
Conclusion• Seuls les chiffres diffèrent et même là,…• Dans le cas précis du combat contre lepaludisme, les choses semblen...
Références bibliographiques• Erhart A, Thang ND, Hung NQ, Toi le V, Hung le X, Tuy TQ, Cong le D, Speybroeck N,Coosemans M...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lutte contre le paludisme en Asie ou en Afrique, même combat ?

342 vues

Publié le

Lutte contre le paludisme en Asie ou en Afrique, même combat ? - Présentation de la 4e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Athanase BADOLO - Entomologiste médical - Centre National de Recherche et de Formation sur le Paludisme - Burkina Faso - badolo@ouaga.mimcom.net

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
342
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lutte contre le paludisme en Asie ou en Afrique, même combat ?

  1. 1. Lutte contre le paludisme enAsie ou en Afrique, mêmecombat ?Athanase BADOLOLaboratoire d’entomologie médicaleCentre National de Recherche et de Formation sur le PaludismeOuagadougou, Burkina FasoEVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. Introduction•Aire risque de paludisme de 53à 27%•Population exposée 77,03 à48,03 %•Nombre de pays à risque:•140 en 1950 à 107 pays en2004•La population à risque estpassée de 0,9 à 3 milliardsCarte de l’endémicité du paludisme,selon Lysenko, (Hay et al, 2004)
  3. 3. Particularités éco-épidémiologiques• Les vecteursAnthropophile, endo/exophage, agressivitécrépusculaire et nocturneendophage, agressiviténocturne,ComportementAntropophilie variable, Isvariant de 0 à 5pc,résistance aux insecticidesLongévité,forte densitéanthropohilie (121 PIH/an),résistance aux insecticidesCapacité et compétenceA. culicifacies, A. minimus,A. annularis, A. dirus, A.fluviatilis, A. maculipennis,A. sacharovi, A.superpictus, A. farautiA. gambiae, A. funestusPrincipaux vecteursAsieAfrique
  4. 4. Les parasites!!!!"#! $ %• &(• !)(
  5. 5. Les populations à risque de paludismeAfrique•Infections Trape et al (1994)•+fréquentes chez les 2-4 ans etbaissent avec l’age•Cas cliniques plus fréquents chez les0- 9 ans (Trape et Rogier, 1996)•Cas grave:•Femme enceinte et enfants demoins de 5 ansAsie•Infections Luxemburger et al (1996) :•Chez les 4-5ans, 1,5 infection/an•Chez les autres 1infection/an•Cas cliniques Erhart et al. (2004)•Plus élevés chez les 10-39 anspar rapport aux 0-9 ans•Cas graves, Luxemburger et al(1997):•Baisse du risque de décès avecl’âge•Anémie plus fréquente chez lesenfants <5ans et neuropaludismechez les adultes
  6. 6. Le niveau de développement•Indicateur de développement humain (IDH) des pays du monde (PUND, 2002)
  7. 7. Conséquence de l’IDHOMS (2005)•Selon Sachs et Malaney(2002),•La pauvreté augmente latransmission par absence demoyens de lutte•Le paludisme entraîne à sonun ralentissement économique•Exceptions:•Cuba a éradiqué le paludismedepuis 1965•Le paludisme est insignifiantau Bangladesh
  8. 8. Poids du paludisme:mortalité94 000(8,4%)962 000(85,7%)Mortalité33 000 000(8,3%)343 000 000(86,4%)MorbiditéAsieAfrique•Morbidité générale plusélevée en Afrique•Les enfants <5ans plustouchés•En Asie, les adultes sontautant touchés•Pour Snow et al (2005) et Hay et al(2004) :• Ces chiffres surestime l’Afriquepar rapport au reste.•Les chiffres corrects seraient :•2,2 Mds de personnesexposées•515 millions de cas 70% decas en Afrique•25% en Asie•Cela paraît d’autant plus vrai que:•Les statistiques de l’OMS sontpeu fiables•Les estimations de Snow et alsont basées sur des résultatsde recherches•Selon l’OMS (2005)
  9. 9. Moyens de lutte antivectorielleOMS (2005)
  10. 10. Traitement des cas simples et gravesde paludismeQuinine injectable.Cas graves1 ere intensionArtesunate/Amodiaquine2 ème intension2 ème intensionCas simples•1ere intensionDérivés artémisinine•Combinaison avecles dérivés del’artémisinine•Chloroquine pourles cas de P. vivaxseulArthemeter/Lumefanthrine(Coartem)Asie (Rowlandet Nosten, 2001)Afrique(Burkina Faso)
  11. 11. Traitement présomptif du paludismechez l’enfant et la femme enceinteFemme enceinteEnfants Non pris en compte auBurkinaDérivés del’artémisinineSulfadoxinePyriméthamineAsieAfrique
  12. 12. Discussion• Mortalité due au paludisme– Afrique: plus élevée chez les enfants < 5 ans– Asie:autant les adultes que les enfants sonttouchés• Expansion de la résistance auxantipaludiques en Afrique,• Passage de la plupart des pays africainsaux associations avec les dérivés del’artémisinine• Expansion de P. falciparum en Asie
  13. 13. Conclusion• Seuls les chiffres diffèrent et même là,…• Dans le cas précis du combat contre lepaludisme, les choses semblent se répéter• Il faut tirer la leçon du passé• Lutte contre le paludisme en Afrique et enAsie, même combat
  14. 14. Références bibliographiques• Erhart A, Thang ND, Hung NQ, Toi le V, Hung le X, Tuy TQ, Cong le D, Speybroeck N,Coosemans M, DAlessandro U. Forest malaria in Vietnam: a challenge for control.Am J Trop Med Hyg. 200;70(2):110- 8• Hay SI, Guerra CA, Tatem AJ, Noor AM, Snow RW. The global distribution andpopulation at risk of malaria: past, present, and future. Lancet Infect Dis.2004;4(6):327- 36.• Luxemburger C, Ricci F, Nosten F, Raimond D, Bathet S, White NJ. The epidemiologyof severe malaria in an area of low transmission in Thailand.Trans R Soc Trop MedHyg. 1997;91(3):256- 62.• Luxemburger C, Thwai KL, White NJ, Webster HK, Kyle DE, MaelankirriL,Chongsuphajaisiddhi T, Nosten F. The epidemiology of malaria in a Karenpopulation on the western border of Thailand. Trans R Soc Trop Med Hyg.1996;90(2):105- 11.• Snow RW et al. Estimating mortality, morbidity and disability due to malaria amongAfricas non- pregnant population. Bull World Health Org, 1999, 77(8):624- 40..• Snow RW, Guerra CA, Noor AM, Myint HY, Hay SI. The global distribution of clinicalepisodes of Plasmodium falciparum malaria. Nature. 2005 10;434(7030):214- 7.• Trape JF, Rogier C. Combating malaria morbidity and mortality by reducingtransmission. Parasitol Today. 1996;12(6):236- 40.• Trape JF, Rogier C, Konate L, Diagne N, Bouganali H, Canque B, Legros F,Badji A,Ndiaye G, Ndiaye P, et al. The Dielmo project: a longitudinal study of natural malariainfection and the mechanisms of protective immunity in a community living in aholoendemic area of Senegal. Am J Trop Med Hyg. 1994 ;51(2):123- 37.• Rowland M, Nosten F. Malaria epidemiology and control in refugee camps andcomplex emergencies. Ann Trop Med Parasitol. 2001 Dec;95(8):741- 54.

×