BMNG - la matrice

1 857 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 857
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
423
Actions
Partages
0
Téléchargements
48
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

BMNG - la matrice

  1. 1. Business Model New Generation La Matrice
  2. 2. Le contenu de cette présentation est basé sur le livre "Business Model Nouvelle Génération" d’Alexander Osterwalder et d’Yves Pigneur des éditions Pearson.
  3. 3. Un business model, qu’est ce que c’est ? Un modèle économique (business model) décrit les principes selon lesquels une organisation crée et délivre de la valeur. 3
  4. 4. Des nouveaux concepts pour les Business Models, est-ce nécessaire ?  Il est difficile d’avoir une discussion concernant les business model sans une compréhension commune de ce qu’est un BM.  Nous avons besoin de concepts que tout le monde comprend, des concepts qui rendent possible la discussion et la description.  Nous avons besoin de partir du même point et de parler de la même chose.  Nous avons besoin de concepts simples, pertinents et faciles à comprendre sans simplifier à l’excès la complexité réelles des organisations. 4
  5. 5. Business Model New Generation, qu’est ce que c’est ?  BMNG est un ensemble de concepts, de méthodes et d’outils.  Le référentiel BMNG est pertinent pour : ● Susciter le dialogue autour de la description et l’évolution d’une organisation. ● Illustrer facilement la pertinence d’un modèle. ● Partager la même compréhension d’un modèle via une représentation visuelle synthétique. ● Créer et concevoir des nouveaux produits. ●…  Le référentiel BMNG est principalement constitué de : ● La matrice du business model : un outil de description d’analyse et de conception de modèles économiques. ● Les typologie de modèle économique les plus usuelles. ● Des techniques d’aide à la conception des modèles économiques. ● Une interprétation de la stratégie via le modèle économique. 5
  6. 6. La matrice BMNG  BMNG considère qu’un business model peut être représenté par 9 blocs qui décrivent l'économie d’une entreprise et la façon dont elle envisage de gagner de l’argent.  Ces blocs couvrent les 4 grandes dimensions d’une entreprise : les clients, l’offre, l’infrastructure et la viabilité financière. 6
  7. 7. La Matrice 7
  8. 8. Segments de clientèle  Ce bloc définit les différents groupes d’individus ou d’organisation que cible une entreprise.  Des groupes de clients constituent des segments différents lorsque: ● ● ● ● ● Leurs besoins requièrent et justifient une offre distincte. Ils appellent l’utilisation de canaux de communication différents. Ils exigent différents types de relations. Ils n’ont pas la même rentabilité. Ils sont prêts à payer pour des aspects différents de l’offre  Il existe différents type de segments de clientèle : ● Marché de masse. ● Marché de niche. ● Marché segmenté. Exemple : Pour le crédit Suisse les clients ayant des actifs inférieurs à 100 k$ et les clients avec des actifs supérieurs à 500k$. ● Marché diversifié. Exemple : Amazon avec l’activité CloudBees. ● Plateformes multilatérales. Exemple : Visa. 8
  9. 9. Propositions de valeur  Ce bloc décrit la combinaison de produits et de services qui crée de la valeur pour un segment de la clientèle donné.  La proposition de valeur apporte une solution à un problème ou satisfait un besoin.  Plusieurs éléments peuvent contribuer à créer de la valeur pour un client : ● La nouveauté : apporter une réponse à un ensemble inédit de besoin. ● Performance : Améliorer les performances d’un produit ou d’un service. ● Personnalisation : Adapter les produits ou les services aux besoins particuliers de clients ou de segments. ● Design : différencier un produit par son design. ● Marque / statut : des clients peuvent trouver de la valeur juste en utilisant ou en arborant une marque. ● Prix : proposer une valeur similaire à un prix inférieur. ● Accessibilité : rendre un produit ou service accessible à des clients qui en étaient privés. 9
  10. 10. Canaux  Ce bloc décrit comment une entreprise communique et entre en contact avec ses segments de clients pour leur apporter une proposition de valeur.  Les canaux remplissent plusieurs fonctions: ● ● ● ● ● 10 Reconnaissance : Faire savoir aux clients que les produits et services de l’entreprise existent. Evaluation : Aider les clients à évaluer la proposition de valeur de l’entreprise. Achat : Permettre aux clients d’acheter des produits et des services donnés. Prestation : Délivrer une proposition de valeur aux clients. Après vente : Fournir aux clients un service après-vente
  11. 11. Relations avec le client  Ce bloc décrit les types de relations qu’une entreprise établit avec des segments de clientèle donnés.  La mise en place d’une relation avec le client peut répondre à différents objectifs: ● Acquérir des clients. ● Fidéliser des clients. ● Réaliser des ventes supplémentaires.  On distingue plusieurs catégories de relations clients qu’une entreprise pourra choisir d’utiliser conjointement à destination d’un segment de clientèle donné : ● L’assistance personnelle : relation qui repose sur l’interaction humaine. L’assistance personnelle peut être dédiée (un conseiller de clientèle dédié à un client donné). ● Le Self-service : mettre à disposition des clients tous les moyens nécessaires pour que le client se « débrouille tout seul ». ● Les Communautés : entretenir des communautés de client qui échangent des connaissances et ressoudent leurs problèmes. 11
  12. 12. Flux de revenus  Ce bloc représente la trésorerie que l’entreprise génère auprès de chaque segment de clientèle.  Un modèle économique peut avoir 2 types de revenus : ● Des revenus de transactions résultant des paiements ponctuels des clients. ● Des revenus récurrents résultant de paiements réguliers en contrepartie soit d’une proposition de valeur, soit d’un support client après achat.  Il y a plusieurs façons de générer des flux de revenus tels que : ● La vente de biens. ● Le droit d’usage : le revenu est généré par l’utilisation d’un service donné. Plus le service est utilisé, plus le client paye. ● Les abonnements : le revenu découle de la vente d’un accès en continu à un service. ● La location/Prêt : le revenu est créé en accordant de manière temporaire à quelqu’un le droit exclusif d’utiliser un actif donné pour un temps donné. ● Les frais de courtage : le revenu découle de services d’intermédiation conduits au nom de deux ou plusieurs parties. ● La publicité. 12
  13. 13. Ressources clés  Ce bloc décrit les actifs les plus importants requis pour qu’un modèle économique fonctionne.  Ces ressources clés permettent à une entreprise de créer et de délivrer une proposition de valeur, De toucher des marchés, d’entretenir des relations avec des segments de clients et de générer des revenus.  On distingue différentes catégories de ressources clés : ● ● ● ● 13 Physiques : sites de fabrication, entrepôt, magasins, … Intellectuelles : marque, savoir propriétaires, brevets, … Humaines : chercheurs pour un laboratoire pharmaceutique. Financières : lignes de crédit, …
  14. 14. Activités clés  Ce bloc décrit les choses les plus importantes qu’une entreprise doit faire pour que son modèle économique fonctionne.  Les activités clés peuvent être classées ainsi : ● Production : Conception, fabrication et livraison d’un produit dans des quantités importantes et/ou de qualité supérieure. ● Résolution de problèmes : concevoir et proposer de nouvelles solutions. Exemple : société de conseil, établissement hospitalier, … ● Plate-forme/Réseau : ebay, Visa, … 14
  15. 15. Partenaires clés  Ce bloc décrit le réseau de fournisseurs et de partenaires grâce auquel le modèle économique fonctionne.  On peut distinguer 4 grands types de partenariats: ● ● ● ● Alliance stratégique entre des entreprises non concurrentes. Coopétition: partenariats stratégiques entre concurrents. Joints-venture pour développer de nouvelles activités. Relation acheteur-fournisseur en vue d’assurer des prestations fiables.  Il peut être utile de distinguer les partenariats en fonction des objectifs visés par les partenaires: ● Optimisation et économies d’échelle. ● Réduction du risque et de l’incertitude. ● Acquisition de certaines ressources et activités. 15
  16. 16. Structure de coûts  Ce bloc décrit les coûts les plus importants générés par l’utilisation d’un modèle économique donné. Pour créer, délivrer de la valeur, entretenir des relations avec les clients et générer des revenus, tout cela implique un coût.  Il existe 2 grandes catégories de structures de coûts : ● Celles fondées sur une logique de coûts (cost-driven). ● Celles fondées sur une logique de valeur (value-driven). ● Plusieurs modèles se situe entre ces 2 extrêmes. 16

×