« Place de la Palabre »
Rendez-vous chaque 1er jeudi du mois à 20h30 à la
médiathèque de Nègrepelisse
 un genre de ciné/c...
Paul Ricoeur : la démocratie
"Est démocratique,
une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire
traversée par des contr...
Règles du jeu
• Un espace d’expression et d’écoute
• Prêter attention à la façon dont se passent
les échanges :
– d’abord ...
Les précédentes « Palabres »
• La création monétaire, la finance, la
dette
• La « TVA Sociale », la fiscalité
• Démocratie...
Les « Palabres » suivantes
• Je suis ce que je rêve ! Quel est
notre rapport aux rêves, à
l'intuition, au non-conscient, à...
Le sujet du jour
• Série "Je suis" : Je suis ce que je rêve !
• Quel est notre rapport aux rêves, à l'intuition, au non-
c...
Soi ?
Pour un Occidental
MOI = individu isolé et
établissant des contrats
avec d’autres, extérieurs.
S’il arrive quelque c...
Ceux qui perdent leur capacité
de rêver sont perdus.
Proverbe aborigène
Définitions
• Rêve : resver signifiait « courir çà et là ». Le mot est une variante
dialectale de « rage » issu du latin r...
Définitions
• Conscience : du préfixe con- (« avec ») et de scientia («
connaissance »).
• État de veille dans lequel l’on...
Eveil, sommeil, rêve
Vidéo
• http://www.youtube.com/watch?v=QSh_8ZarpP8
On essaie…
A vous
• Ceux qui veulent racontent leur rêve éveillé et/ou
leur ressenti de l’expérience.
• C’est quoi les rêves ?
Le sens des rêves ?
Carl Gustav Jung : « L’homme à la découverte de son âme »
« Le rêve, dérivant de l’activité de l’incon...
Un autre état de conscience : la
méditation
Méditation et cerveau
• http://www.cite-sciences.fr/fr/conferences-du-college/seance/c/1248137336834/-/p/1239022827697/
• ...
Méditation et cerveau
• Impact des pratiques de méditation sur le cerveau et le corps. par Antoine Lutz
• Méditation = fam...
Méditation, cerveau, émotions
Des recherches, auxquelles prenaient part des "méditants" débutants,
ont montré que la médit...
Qu'est-ce que méditer ?
• par Claire Petitmengin
• Méditer, ce n’est pas chercher à atteindre un état de conscience
partic...
Et l’intuition ?
L'intuition est généralement perçue comme immédiate, c'est-à-dire sans
médiation et ne faisant pas appel ...
Lecture(s)
Liens
• http://www.psychologies.com/Therapies/Developpement-
personnel/Methodes/Articles-et-Dossiers/Le-reve-eveille
• htt...
Conte
Si c’est bien de rêver, alors il faut dormir !
D’ailleurs, Nasreddine Hodja nous révèle que la vie appartient à
celu...
• Merci
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Palabre 22 reves

1 030 vues

Publié le

Série "Je suis" : Je suis ce que je rêve !
Quel est notre rapport aux rêves, à l'intuition, au non-conscient, à l'inconscient ?
Comment les neurosciences nous éclairent-elles aujourd'hui ?

Avec Bruno Colin, association JADES / La Cheminée

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 030
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
236
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Palabre 22 reves

  1. 1. « Place de la Palabre » Rendez-vous chaque 1er jeudi du mois à 20h30 à la médiathèque de Nègrepelisse  un genre de ciné/café-débat/philo...  agiter des idées.  regarder dans les marges. Dans l’esprit de
  2. 2. Paul Ricoeur : la démocratie "Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêts [ c’est-à-dire des légitimités différentes ] et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans 1.l’expression de ces contradictions, 2. l’analyse de ces contradictions 3. et la mise en délibération de ces contradictions, 4. en vu d’arriver à un arbitrage."
  3. 3. Règles du jeu • Un espace d’expression et d’écoute • Prêter attention à la façon dont se passent les échanges : – d’abord essayer d’exprimer son point de vue (et pas une généralité), – écouter, • SANS réagir, sans se demander si l’on est d’accord ou pas d’accord, • Nous ne sommes pas habitués, mais « débattre » et « se contredire », ce n’est pas la même chose ! – ralentir le rythme, – permettre à tous de s’exprimer.
  4. 4. Les précédentes « Palabres » • La création monétaire, la finance, la dette • La « TVA Sociale », la fiscalité • Démocratie, vote et tirage au sort • Qui est riche, qui est pauvre ? • Pic pétrolier et pic des ressources • Simplicité volontaire et décroissance • L’éducation populaire, Monsieur, ils n’en n’ont pas voulu… (avec la Compagnie Mise en Œuvre) • Quels passages et rites de passage liés aux cycles de vie ? (avec l’association JADES) • Pourquoi et comment s'engager dans notre époque (autour des écrits de Miguel Benasayag) • Un emploi ou un travail ? • La gratuité n'a pas de prix. • Autour du livre de Tim Jackson "Prospérité sans croissance" • La morale, tabou ou calcul ? (avec Nicolas Guiraudet) • Circuits courts, commerce et distribution : de la fourche à la fourchette ? • Comment être parents aujourd'hui ? (avec Ninon Bives) • L’école, à quoi ça sert ? • La démocratie directe, comment ? • Espace public et espaces privés • Les Biens Communs • Je suis ce que je ressens ! Quel est notre rapport aux émotions aujourd'hui ? • Je suis ce que je créé ! Quel est notre rapport à la créativité aujourd'hui ?
  5. 5. Les « Palabres » suivantes • Je suis ce que je rêve ! Quel est notre rapport aux rêves, à l'intuition, au non-conscient, à l'inconscient ? • Je suis un corps ! Quel est notre rapport au corps aujourd'hui ? • Je suis mes relations ! Quel est notre rapport à l'autre aujourd'hui ? • Pièce de théâtre « Le choix des arbres » - Cie Mise en œuvre • Je suis pressé ! Quel est notre rapport au temps aujourd'hui ? • Conférence gesticulée « Mes identités nationales » - Vent Debout • Je suis de quelque part ! Quel est notre rapport aux origines géographiques ou culturelles aujourd'hui ? • ? • Je suis bien élevé ! Fessées, gifles... éducation ou violence ?
  6. 6. Le sujet du jour • Série "Je suis" : Je suis ce que je rêve ! • Quel est notre rapport aux rêves, à l'intuition, au non- conscient, à l'inconscient ? • Comment les neurosciences nous éclairent-elles aujourd'hui ? • Avec Bruno Colin, association JADES / La Cheminée
  7. 7. Soi ? Pour un Occidental MOI = individu isolé et établissant des contrats avec d’autres, extérieurs. S’il arrive quelque chose à MOI, JE suis affecté. Pour un Indien Mapuche MOI = un ensemble contenant les ancêtres, les arbres, la montagne, les animaux, la communauté. S’il arrive quelque chose à MOI, JE suis affecté. ≠ ?
  8. 8. Ceux qui perdent leur capacité de rêver sont perdus. Proverbe aborigène
  9. 9. Définitions • Rêve : resver signifiait « courir çà et là ». Le mot est une variante dialectale de « rage » issu du latin rabies. • Assemblage subconscient d’images et d’idées, souvent incohérentes, parfois nettes et suivies, qui se présentent à l’esprit pendant le sommeil. • Intuition : Du latin intuitio, désignant un regard intérieur, de tueor, regarder. • L'intuition semble être immédiate du fait qu'elle paraît opérer sans user de la raison ni de la pensée verbale, et est généralement perçue comme inconsciente : seule sa conclusion est alors disponible à l'attention consciente. L'intuition n'opérerait ainsi pas par raisonnement : elle ne serait jamais la conclusion d'une inférence, du moins consciente.
  10. 10. Définitions • Conscience : du préfixe con- (« avec ») et de scientia (« connaissance »). • État de veille dans lequel l’on perçoit le déroulement de sa vie. • Inconscient : • Partie inaccessible du fonctionnement psychique. Et corporel ?
  11. 11. Eveil, sommeil, rêve
  12. 12. Vidéo • http://www.youtube.com/watch?v=QSh_8ZarpP8
  13. 13. On essaie…
  14. 14. A vous • Ceux qui veulent racontent leur rêve éveillé et/ou leur ressenti de l’expérience. • C’est quoi les rêves ?
  15. 15. Le sens des rêves ? Carl Gustav Jung : « L’homme à la découverte de son âme » « Le rêve, dérivant de l’activité de l’inconscient, donne une représentation des contenus qui y sommeillent ; non pas de tous les contenus qui y figurent, mais seulement de certains d’entre eux qui, par voie d’association, s’actualisent, se cristallisent et se sélectionnent, en corrélation avec l’état momentané de la conscience. » « Les rêves se comportent comme des compensations de la situation consciente qui les a vus naître, (…) comme une expression de l’autorégulation psychologique de l’individu ». (Mais ils ont aussi) « une fonction prospective, qui se présente sous la forme d’une anticipation, surgissant dans l’inconscient, de l’activité consciente future ; elle évoque une ébauche préparatoire, une esquisse à grandes lignes, un projet de plan exécutoire ».
  16. 16. Un autre état de conscience : la méditation
  17. 17. Méditation et cerveau • http://www.cite-sciences.fr/fr/conferences-du-college/seance/c/1248137336834/-/p/1239022827697/ • De plus en plus répandue en Occident, la méditation est notamment utilisée à des fins thérapeutiques. L'expérience est à la fois mentale et corporelle. Les neurosciences s'y intéressent, et évaluent les changements cérébraux favorisant l'attention et la gestion des émotions. • Claire Petitmengin : professeure et chercheuse en sciences cognitives à l'Institut Mines-Telecom (Télécom EM) • Antoine Lutz : chercheur au centre de recherche en neurosciences, Lyon Antoine Lutz chercheur au centre de recherche en neurosciences, Lyon
  18. 18. Méditation et cerveau • Impact des pratiques de méditation sur le cerveau et le corps. par Antoine Lutz • Méditation = famille de méthodes complexes de régulation des émotions et de l’attention, mises en œuvre à des fins variées. Nous nous concentrerons ici sur les méthodes d’origine bouddhiste, qui sont pratiquées aujourd’hui dans un contexte traditionnel ou séculier. • Depuis quelques années il y a un intérêt croissant parmi les neuroscientifiques, psychologues et cliniciens pour comprendre les mécanismes cognitifs et neuronaux sous- tendant les pratiques contemplatives, leurs effets sur la santé mentale et physique. • les changements dans les états émotionnels et cognitifs induits par la pratique de méditation produisent des changements fonctionnels et structuraux dans le corps. • Perception et réponse à la douleur • Densité de l’amygdale et de l’hippocampe  réponse au stress • Maintien de l’épaisseur du cortex préfrontal malgré l’âge  fonctions cognitives • Concentration en protéine C réactive  maladies cardiaques • Expression de certains gênes  inflammation-immunité • Production de monoxyde d’azote  pression artérielle
  19. 19. Méditation, cerveau, émotions Des recherches, auxquelles prenaient part des "méditants" débutants, ont montré que la méditation en général, et celle sur l'amour altruiste en particulier, entraîne une augmentation considérable des ondes gamma dans le cerveau. Ce qui a pour effet de booster l'activité de cet organe, ces ondes jouant un rôle-clé dans la communication entre les neurones et les différentes aires cérébrales. Lorsque l'on médite, plusieurs aires du cerveau liées à la bienveillance, au sentiment d'affiliation avec autrui et à l'empathie, dont l'insula et le cortex cingulaire, sont activées, provoquant des émotions positives, tandis que d'autres, comme l'amygdale, liées notamment à l'agressivité, sont désactivées.
  20. 20. Qu'est-ce que méditer ? • par Claire Petitmengin • Méditer, ce n’est pas chercher à atteindre un état de conscience particulier, c’est apprendre à arrêter de se quitter soi-même pour être présent à son expérience, instant après instant. • Or le corps est ce point d’ancrage qui permet de cesser de se perdre dans le passé ou dans l’avenir pour se rassembler dans le présent. Lorsque la présence au corps s’intensifie, le méditant prend conscience des tensions qui le coupent ordinairement de son expérience immédiate, ce qui lui permet de les relâcher, et par là de retrouver son intégrité, son entièreté. Plus son attention s’affine, plus les tensions reconnues, à la source des pensées ou suscitées par elles, deviennent subtiles, plus son espace intérieur se décloisonne et se libère. Peu à peu, dans l’expérience du corps éprouvé, la distinction rigide ordinairement perçue entre « esprit » et « corps » se fragilise, jusqu’à disparaître.
  21. 21. Et l’intuition ? L'intuition est généralement perçue comme immédiate, c'est-à-dire sans médiation et ne faisant pas appel à l‘empirisme bien qu'elle puisse en réalité puiser sa pertinence dans des souvenirs enfouis dans l'inconscient ou le subconscient ; les intuitions pourraient être des sortes de synthèses résultant d'informations que nous mémorisons et de perceptions que nous n'avons pas conscience d'enregistrer.
  22. 22. Lecture(s)
  23. 23. Liens • http://www.psychologies.com/Therapies/Developpement- personnel/Methodes/Articles-et-Dossiers/Le-reve-eveille • http://www.cgjung.net/mlvf/oeuvre/les-reves-et-la-mort.htm • http://www.franceculture.fr/emission-du-cote-de-chez-soi-%C2%AB-est-ce- que-la-meditation-transforme-notre-cerveau-et-nous-rend-bienve • http://www.huffingtonpost.fr/2013/06/16/bienfaits-meditation-corps-infographie- sante-stress-_n_3388439.html • http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/10/10/matthieu-ricard-la-meditation- modifie-certaines-zones-du-cerveau_3493620_3246.html • http://www.journaldelascience.fr/cerveau/articles/meditation-modifie- durablement-fonctionnement-cerveau-2814 • http://www.cite-sciences.fr/fr/conferences-du- college/seance/c/1248137336834/-/p/1239022827697/ •
  24. 24. Conte Si c’est bien de rêver, alors il faut dormir ! D’ailleurs, Nasreddine Hodja nous révèle que la vie appartient à celui qui se lève tard ! Il aime faire la grasse matinée, mais son voisin lui reproche sans cesse cette paresse : — La vie appartient à celui qui se lèvre tôt ! dit-il souvent. Ce à quoi Nasreddine a toujours répondu : — Parole d’ignorant ! Rien ne vaut le sommeil du matin. Un matin, le voisin vient le réveiller : — Debout, Nasreddine, lève-toi ! — Quoi, que se passe-t-il ? Est-ce la fin du monde ? — Ecoute moi ! Ce matin, en allant travailler très tôt, j’ai trouvé sur le chemin une pièce d’or ! — Félicitations. Et alors ? — Tu vois donc que c’est bien de se lever tôt ! — Ah non ! Réfléchis un peu et tu comprendras que cette pièce a été perdue par quelqu’un qui s’est levé encore plus tôt que toi ! Là-dessus, Nasreddine retourne se coucher et se met à ronfler.
  25. 25. • Merci

×