Bioénergétique etcomposition corporelleEncadrement d’une athlète de fitness/figure/fitness modèle
COMPOSITION CORPORELLEDÉPENSE ÉNERGÉTIQUE ET ENTRAÎNEMENTAIDES ERGOGÈNESObjectif principal de la présentation:Fournir des ...
COMPOSITION CORPORELLEMesures anthropométriques Impédencemétrie
ÉVALUATION DE LA COMPOSITION CORPORELLEAnthropométrie• Mesure de valeurs anthropométriques(plis, circonférences, largeurs,...
QUOI FAIRE AVEC LES RÉSULTATS ?Mise en garde: Anthropométrie• Chaque kg d’erreur à la pesée:(Homme 1.70m 70kg réels)– 1 kg...
Utiliser la composition corporellePremier niveau• Utilisation des valeurs brutes nonconverties (anthropométrie):– Somme de...
IMM, IMG et seuils santéMasse Maigre Masse GrasseFemmes IMM (kg/m²)Référence1.68m70kgIMG (kg/m²)Référence1.68m70kg<13.1 37...
IMM, IMG et seuils performance Fitness*Fitness Modèle Figure/fitness Physique CulturismeFemme 17.6 20.6 22.2 >23.2Homme 22...
Le % de grasInutile ou presque…• Pourcentage de gras• Probablement la pire valeur pouranalyser et comparer lacomposition c...
% de gras ( 1.66m, 60kg)Masse Maigre (kg) Masse Grasse (kg) %de grasIMM(kg/m²)IMG(kg/m²)34 26 43% 12.3 9.436 24 40% 13.1 8...
% de gras, source d’erreur!% de gras Poids (kg)MasseGrasse(kg)MasseMaigre(kg)27.8 90 25 65IMG & IMM 8.9 kg/m² 23.0 kg/m²28...
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE
79%12%9%Activité physique obligatoire Activité physique volontaireActivité physique spontanéeMÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUEMétabo...
MÉTABOLISME DE REPOSEstimations• Rares sont les équations qui tiennentcompte de la composition corporelle etde ses changem...
ACTIVITÉ PHYSIQUEEstimations• L’estimation de l’activité physique selimite bien souvent à l’activité physiquevolontaire• A...
ACTIVITÉ PHYSIQUEAccéléromètres• Permettent une mesure des« 23 autres heures » de la journée• Peuvent fournir des données ...
QUOI FAIRE AVEC LES RÉSULTATS ?Mise en garde: Métabolisme de repos• Il est essentiel de considérer l’erreur demesure et de...
QUOI FAIRE AVEC LES RÉSULTATS ?Mise en garde: Activité physique• Il s’agit de la source la plus importante d’erreurMétabol...
QUOI FAIRE AVEC LES RÉSULTATS ?Métabolisme de repos• Permet d’établir des valeurs« plancher » pour les apportsnutritionnel...
ENTRAÎNEMENT
PHASES D’ENTRAÎNEMENT: DÉVELOPPEMENTOPTIMISATION SPÉCIFIQUE DES PERFORMANCESMASSE MUSCULAIRE MASSE GRASSEAUGMENTATION DU N...
Phase de développementCaractéristiques de l’entraînement1) Développement de qualités dites maximales(force, capacité aérob...
PHASES D’ENTRAÎNEMENT: COMPÉTITIONOPTIMISATION SPÉCIFIQUE DES PERFORMANCESENTRAÎNEMENT SPÉCIFIQUE NUTRITION SPÉCIFIQUERÉDU...
Phase de compétitionCaractéristiques de l’entraînement1) Augmentation de la dépense énergétique sur 24hL’entraînement fait...
Phase de transitionCaractéristiques de l’entraînement• Amusez-vous, n’y pensez pas et surtoutne vous faites pas mal en bou...
AIDES ERGOGÈNESContamination…• Arrêter de voir de la droguepartout… $$$• Certains type de produits sontplus sujets à la co...
Utilisationd’aidesergogènesIdentificationdes besoinsQualitésphysiologiques/métaboliquescibléesRépertorier les produitsrépo...
Qu’est-ce que j’utilise… et qu’est-ce que ça donne?Créatine monohydrateLactosérumBCAA ou leucineArginine et glutamineOméga...
Merci pourvotre attentionet pour votreintérêt!
RÉFÉRENCESEnergy metabolism Tissue determinants andcellular corollaries
Bioénergétique et composition corporelle v2
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bioénergétique et composition corporelle v2

1 569 vues

Publié le

Présentation traitant de l'évaluation de la composition corporelle et de la dépense énergétique dans une perspective d'amélioration de la composition corporelle. Il y est également question d'entraînement en relation avec la nutrition dans un contexte de perte de poids ainsi que d'une brève section sur l'utilisation d'aides ergogènes.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 569
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bioénergétique et composition corporelle v2

  1. 1. Bioénergétique etcomposition corporelleEncadrement d’une athlète de fitness/figure/fitness modèle
  2. 2. COMPOSITION CORPORELLEDÉPENSE ÉNERGÉTIQUE ET ENTRAÎNEMENTAIDES ERGOGÈNESObjectif principal de la présentation:Fournir des outils afin d’être en mesure de mettre enplace une structure d’intervention conjointe avec unentraîneur dans le développement d’une athlète defitness modèle/fitness/figure
  3. 3. COMPOSITION CORPORELLEMesures anthropométriques Impédencemétrie
  4. 4. ÉVALUATION DE LA COMPOSITION CORPORELLEAnthropométrie• Mesure de valeurs anthropométriques(plis, circonférences, largeurs, etc.)• Est utilisée pour prédire la compositioncorporelle• Les valeurs doivent être converties àl’aide d’équations• Grande variation intra-observateur• Importance de la technique et ducontrôle de mesureImpédencemétrie• Est basée sur la relation entre la compositioncorporelle et la teneur en eau du corps• Les propriétés de passage d’un courantélectrique (1 fréquence ou plusieurs) déterminentl’impédance (résistance, réactance)• Il faut convertir les valeurs à l’aide d’équationspour obtenir la composition corporelle• Dépend de l’appareil, des équations et duniveau d’hydratation. Erreur minimale 3-6%• Très difficile de détecter le changement
  5. 5. QUOI FAIRE AVEC LES RÉSULTATS ?Mise en garde: Anthropométrie• Chaque kg d’erreur à la pesée:(Homme 1.70m 70kg réels)– 1 kg d’erreur =~0.8kg masse maigre et ~0.2kg masse grasse– Selon les équations utilisées et la source del’erreur(uniquement le poids ou valeurs des plis)Mise en garde: Impédancemétrie• Chaque kg d’erreur à la pesée:(Homme 1.70m 70kg réels)– 1 kg d’erreur =~0.2kg masse maigre et ~0.8kg masse grasse– Selon les équations utilisées et la source de l’erreur(uniquement le poids ou valeurs impédance)
  6. 6. Utiliser la composition corporellePremier niveau• Utilisation des valeurs brutes nonconverties (anthropométrie):– Somme des plis, circonférences, etc.• % de gras x Poids total (kg) =Masse grasse (kg)• Poids total (kg) – Masse grasse (kg) =Masse maigre (kg)Deuxième niveau• Masse grasse (kg) / Grandeur (m)² =Indice de masse grasse (kg/m²)• Masse maigre (kg) / Grandeur (m)² =Indice de masse maigre (kg/m²)
  7. 7. IMM, IMG et seuils santéMasse Maigre Masse GrasseFemmes IMM (kg/m²)Référence1.68m70kgIMG (kg/m²)Référence1.68m70kg<13.1 37.0 >6.11 17.2Hommes IMM (kg/m²)Référence1.72m80kgIMG (kg/m²)Référence1.72m80kg<16.3 48.2 >5.0 14.8
  8. 8. IMM, IMG et seuils performance Fitness*Fitness Modèle Figure/fitness Physique CulturismeFemme 17.6 20.6 22.2 >23.2Homme 22.1 - 24.1 >25*Modèles théoriques
  9. 9. Le % de grasInutile ou presque…• Pourcentage de gras• Probablement la pire valeur pouranalyser et comparer lacomposition corporelle• Pourtant, la valeur la pluspopulaire et la plus demandée
  10. 10. % de gras ( 1.66m, 60kg)Masse Maigre (kg) Masse Grasse (kg) %de grasIMM(kg/m²)IMG(kg/m²)34 26 43% 12.3 9.436 24 40% 13.1 8.738 22 37% 13.8 8.040 20 33% 14.5 7.342 18 30% 15.2 6.544 16 27% 16.0 5.846 14 23% 16.7 5.148 12 20% 17.4 4.450 10 17% 18.1 3.652 8 13% 18.9 2.9
  11. 11. % de gras, source d’erreur!% de gras Poids (kg)MasseGrasse(kg)MasseMaigre(kg)27.8 90 25 65IMG & IMM 8.9 kg/m² 23.0 kg/m²28.7 46 13 33IMG & IMM 4.6 kg/m² 11.7 kg/m²
  12. 12. MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE
  13. 13. 79%12%9%Activité physique obligatoire Activité physique volontaireActivité physique spontanéeMÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUEMétabolisme de repos Activité physiqueL’entraînementest une faiblecontribution91%9%98%2%% Contribution masse maigre % Contribution masse grassePoids: 62kgMM: 43kgMG: 19kgPoids: 62kgMM: 54.6kgMG: 7.4kg
  14. 14. MÉTABOLISME DE REPOSEstimations• Rares sont les équations qui tiennentcompte de la composition corporelle etde ses changements• Une équation prédit toujours unenormale• Une équation est spécifique à unepopulation donnéeMesures• Toute mesure est assujettie à desvariations• Permet l’individualisation des données(indépendance face à la normale)• Rarement utilisées…
  15. 15. ACTIVITÉ PHYSIQUEEstimations• L’estimation de l’activité physique selimite bien souvent à l’activité physiquevolontaire• Attention à la multiplication des erreursde mesureMesures• Beaucoup de variation en activitéphysique• Essentiel de comprendre la méthode(limites et biais)• Toute mesure peut être bonne siadéquatement utilisée
  16. 16. ACTIVITÉ PHYSIQUEAccéléromètres• Permettent une mesure des« 23 autres heures » de la journée• Peuvent fournir des données cibles• Peuvent offrir une rétro information continueJ’estime que athlète de fitness devraitquotidiennement réaliser ~5000 Fuelsà travers une variété d’activitésphysiquesJ’utilise une valeur cible de 380 min/dd’activité physique lorsque le GT3x+est porté au poignet
  17. 17. QUOI FAIRE AVEC LES RÉSULTATS ?Mise en garde: Métabolisme de repos• Il est essentiel de considérer l’erreur demesure et de baser ses décisions en fonctionde cette dernière• Dans la mesure du possible, il faut quantifierl’impact de l’erreur• Les équations ne sont pas la réalité, maisbien le reflet de cette dernière en fonctiond’algorithmes qu’il faut comprendreMesuré WHO H-B Mifflin Owen Bernstein1143 1368 1427 1371 1359 1193Différence 225 284 228 216 50Femme28 ansGrandeur:1.68mPoids:62kgMassemaigre:54.6 kgMassegrasse:7.4 kg « athlète »Multiplication de l’erreur=Erreur métabolisme x facteur d’activité physiqueExemple: ~220 kcal x 2.1 = ~462 kcal
  18. 18. QUOI FAIRE AVEC LES RÉSULTATS ?Mise en garde: Activité physique• Il s’agit de la source la plus importante d’erreurMétabolisme derepos mesuré WHO H-B Mifflin Owen BernsteinNiveau d’activitéphysique théorique1143 1368 1427 1371 1359 1193Activité physiquemesurée (totale)1160 (2303) 2463 (3832) 2569 (3996) 2467 (3838) 2445 (3804) 2147 (3340) Très active958 (2326) 999 (2426) 959 (2330) 951 (2310) 835 (2028) Active137 (1505) 143 (1570) 137 (1508) 136 (1494) 119 (1312) Sédentaire
  19. 19. QUOI FAIRE AVEC LES RÉSULTATS ?Métabolisme de repos• Permet d’établir des valeurs« plancher » pour les apportsnutritionnels• Toutefois, descendre sous lemétabolisme de repos n’est pasforcément mauvaisActivité physique• Valeur plus importante que lemétabolisme de repos à cause de sagrande variabilité inter et intraindividu• Une mesure s’impose, lesperceptions sont très, très souvent(toujours) erronées
  20. 20. ENTRAÎNEMENT
  21. 21. PHASES D’ENTRAÎNEMENT: DÉVELOPPEMENTOPTIMISATION SPÉCIFIQUE DES PERFORMANCESMASSE MUSCULAIRE MASSE GRASSEAUGMENTATION DU NIVEAU D’ACTIVITÉ PHYSIQUEACTIVITÉ PHYSIQUE VOLONTAIRE ACTIVITÉ PHYSIQUE OBLIGATOIREAMÉLIORATION DES QUALITÉS PHYSIOLOGIQUES ENTRAÎNABLESCAPACITÉ AÉROBIE FORCE HYPERTROPHIE FLEXIBILITÉ
  22. 22. Phase de développementCaractéristiques de l’entraînement1) Développement de qualités dites maximales(force, capacité aérobie, flexibilité)L’alimentation doit être optimale sans tomber dans les excèsHabituellement, entre 28 et 33 kcal par kg de poids par jour suffisent2) Surcharge importanteLes apports pré-per-post sont important afin de rentabiliser lesefforts3) L’utilisation d’aides ergogènes doit favoriser ledéveloppement des qualités physiologiquesentraînéesSuppléments de protéines (synchronisme besoins-apports), créatine(augmentation de 20-30% des réserves de Cp)Marqueurs d’évaluation• L’activité physique (24h) doit atteindreun seuil acceptable• L’intensité de l’activité physique doitaugmenter• La force musculaire doit augmenter• La capacité aérobie doit augmenter• La composition corporelle doitprogresser
  23. 23. PHASES D’ENTRAÎNEMENT: COMPÉTITIONOPTIMISATION SPÉCIFIQUE DES PERFORMANCESENTRAÎNEMENT SPÉCIFIQUE NUTRITION SPÉCIFIQUERÉDUCTION DES APPORTS ÉNERGÉTIQUESRÉDUCTION QUANTITATIVE MODIFICATIONS QUALITATIVESAUGMENTATION DE LA DÉPENSE ÉNERGÉTIQUEACTIVITÉ PHYSIQUE VOLONTAIRE ACTIVITÉ PHYSIQUE OBLIGATOIRE ACTIVITÉ PHYSIQUE SPONTANÉE
  24. 24. Phase de compétitionCaractéristiques de l’entraînement1) Augmentation de la dépense énergétique sur 24hL’entraînement fait partie de la solution, mais dois s’inclure dans uneconception d’activité physique sur 24h2) Entraînement spécifiqueOn mise habituellement sur un entraînement en hypertrophie et surde l’entraînement aérobie misant un peu plus sur l’endurance3) Restriction caloriqueL’utilisation d’épisodes de restriction calorique ± importants (selon lacomposition corporelle) doit avoir des impacts minimes surl’entraînement et l’activité physique sur 24h4) Aides ergogènesLa quantité plus limitée de calories pouvant être ingérées rend utilecertain suppléments très spécifiques afin de combler des besoinsinhérents au métabolisme musculaire(arginine, glutamine, leucine, etc.)Marqueurs d’évaluation• L’activité physique (24h) doit atteindredes niveaux maximaux• L’intensité moyenne diminuelégèrement (activités libres)• La composition corporelle doitprogresser afin d’atteindre la massegrasse cible à 1kg près à 7-10 jours dela compétition
  25. 25. Phase de transitionCaractéristiques de l’entraînement• Amusez-vous, n’y pensez pas et surtoutne vous faites pas mal en bougeantMarqueurs d’évaluation• Maintien d’un niveau quotidiend’activité physique acceptable• Maintien d’une masse grasse àl’intérieur de limites acceptables• Diversification nutritionnelle etdiversification de l’activitéphysique
  26. 26. AIDES ERGOGÈNESContamination…• Arrêter de voir de la droguepartout… $$$• Certains type de produits sontplus sujets à la contamination(tribulus, guarana, etc.).• Prenez le temps de lire lessources!!!!!!Utilité• Les aides ergogènes, lorsqueutilisées adéquatementpermettent une optimisation del’entraînement et de la nutrition
  27. 27. Utilisationd’aidesergogènesIdentificationdes besoinsQualitésphysiologiques/métaboliquescibléesRépertorier les produitsrépondant aux besoinsRevue de littérature(Google, Pubmed, etc.)Évaluation risquesvsbénéfices
  28. 28. Qu’est-ce que j’utilise… et qu’est-ce que ça donne?Créatine monohydrateLactosérumBCAA ou leucineArginine et glutamineOméga-3Efficace pour les gains en force et puissancePrécurseur intéressant pour l’hypertrophieEfficace pour synchroniser les apports avec les besoinsStimulant pertinent de la synthèse de protéinesEfficace pour synchroniser les apports avec les besoinsStimulant pertinent de la synthèse de protéinesHypocaloriqueÉléments pertinent pour contrer le stress métabolique induit parl’entraînement et la restriction caloriqueHypocaloriqueLimiter les carences, pourrait favoriser une meilleure oxydationdes lipides
  29. 29. Merci pourvotre attentionet pour votreintérêt!
  30. 30. RÉFÉRENCESEnergy metabolism Tissue determinants andcellular corollaries

×