Financer la création/reprise
de son entreprise
Présentation des principaux outils de
financement des projets de création/r...
2
La Caisse d’Epargne Loire Centre accompagne les créateurs en Région Centre
 Un réseau de 203 agences sur les 6 départem...
3
 Notre objectif: répondre aux besoins quotidiens
de votre entreprise
 Vous connaître pour vous comprendre vous et
votr...
4
Sommaire
 Introduction
 Les financements moyens longs termes classiques
 Les formules de location ou « leasing
 Les ...
5
Introduction
Imaginer son projet Réaliser son projet
matériel
véhicule
travaux
salariés
Matières
premières
immobilier
Fr...
6
Les financements moyens longs termes classiques
 Pour accompagner les créateurs, les Banques peuvent proposer
des solut...
7
Les financements moyens longs termes classiques
 Ils sont destinés avant tout au financement des investissements
mobili...
8
Les formules de location ou « leasing »
 Le crédit bail
> Il concerne les biens mobiliers et immobiliers
> Il fait inte...
9
Les formules de location ou « leasing »
 Le crédit bail
> En crédit bail mobilier les contrats ont une durée allant de ...
10
Les formules de location ou « leasing »
 Les autres formes de location
> La location financière : à l’identique du cré...
LES FINANCEMENTS DE LA CREATION
Il s’agit de crédit dont la durée peut aller de 2 à 5 ans
Il est octroyé sans garantie per...
• NACRE:
– Public : Demandeurs d’emploi
– Prêt d’honneur à la personne
– Montant: 1 000 à 8 000€
– Plafonnement du PDF à 7...
Fonds d’amorçage TPE:
• Public : Demandeurs d’emploi
• Prêt à l’entreprise
• Montant: 2 000 €
• Durée: 36 mois avec jusqu’...
• Public :
- Etre âgé de moins de 26 ans au moment du
passage en comité d’engagement
- Etre demandeur emploi ou en situati...
• Subvention versée à l’entreprise
• Montant: 2 000 € + 1000 € par la région centre
(CAP SOLIDAIRE).
• Une prime par proje...
16
Les garanties
 Elles permettent de rassurer le banquier et facilite ainsi l’accès au crédit
pour le créateur
 Il exis...
17
Les garanties
 Les garanties réelles ne suffisent pas en général à couvrir le risque pris par le banquier
 La caution...
18
Les garanties
 BPI
> La quotité garantie en création est de 70 % et elle est de 50 % pour les projets de reprise
 FGI...
France Active
premier réseau national de financement solidaire
Partenaires Nationaux
Activité 2014
6 938 entreprises finan...
Statut
Association Loi 1901
Réseau National
France Active
Objet Social
Financement Solidaire
Délégataire
FAG - FGIF – PCE
...
CENTRE ACTIFCENTRE ACTIF
Centre Actif est une association membre du réseau France Active
- agissant dans le champ de l’éco...
Les garanties France ACTIVE
CHEMINEMENT TYPE D’UN PROJET
• Accueil
• Identification des
besoins
• Aide au montage
financie...
23
L’assurance décès invalidité
 Il s’agit d’un élément clef de protection du chef d’entreprise mais aussi de ses proches...
24
Présenter son dossier aux banques
25
Présenter le porteur de projet
 Présenter votre parcours, votre CV en insistant sur les points qui
vont vous permettre...
26
Présenter votre projet
 Décrivez le produit ou le service que vous souhaitez fabriquer ou
commercialiser
 Présentez u...
27
Présenter votre structure
 Présentez la nature du bail que vous envisagez
 Quel est le choix de statut juridique pour...
28
Présenter les éléments financiers
 Le plan de financement
> Les besoins : frais installation, investissements etc
> Le...
29
Construire et présenter son dossier
 En résumé votre présentation devra comporter :
> une présentation du porteur de p...
30
Créer son entreprise
c’est créer une
relation de partenariat
avec sa Banque
31
32
Animation :
Mme BERTHOMMIER Laurence,
Responsable Animation et Partenariat
Direction Marché des Professionnels
Caisse d...
33
Mme MARLY Cécile,
Directrice de l’action régionale CCI Loiret
Intervention sur la plateforme Régionale des CCI
Centre
M...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Financer la création de son entreprise

304 vues

Publié le

Financer la création/reprise de son entreprise
Présentation des principaux outils de financement des projets
Conseils pour présenter son projet aux banques

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
304
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Indiqué que l’on est délégataire du prêt Nacre au niveau régional
  • Rencontre de tous les porteurs de projet par Centr'Actif car on pense qu’il est important de rencontrer la personne, car c’est le porteur qui fait son projet.
    Validation du plan de financement, étudie les aides potentielles, sollicite le réseau France Active pour des comparatif sectorielle.
    Présentation du dossier et décision par un comité d’engagement, extérieurs au banque
    L’accord vient renforcer le projet auprès de la banque.
    4) Phase de suivi
  • Financer la création de son entreprise

    1. 1. Financer la création/reprise de son entreprise Présentation des principaux outils de financement des projets de création/reprise Conseils pour présenter son projet aux banques
    2. 2. 2 La Caisse d’Epargne Loire Centre accompagne les créateurs en Région Centre  Un réseau de 203 agences sur les 6 départements de la Région Centre  200 spécialistes accompagnent déjà plus de 13000 clients professionnels et entreprises de notre Région  Nos encours de crédits aux professionnels, entreprises et collectivités sont en augmentation chaque année  Notre appartenance au groupe BPCE vous ouvre les expertises du deuxième groupe bancaire Français
    3. 3. 3  Notre objectif: répondre aux besoins quotidiens de votre entreprise  Vous connaître pour vous comprendre vous et votre entreprise  Vous rencontrer régulièrement  Vous mettre en relation avec un interlocuteur unique La Caisse d’Epargne : Un partenaire
    4. 4. 4 Sommaire  Introduction  Les financements moyens longs termes classiques  Les formules de location ou « leasing  Les prêts d’honneur  Les garanties  L’assurance décès invalidité  Convaincre son banquier > Présenter le porteur de projet > Présenter le projet > Présenter la structure > Présenter les éléments financiers
    5. 5. 5 Introduction Imaginer son projet Réaliser son projet matériel véhicule travaux salariés Matières premières immobilier Frais de R & D stock impôts Apport personnel Financement bancaire subventions Prêts d’honneur Comptes courants d’associés Capital risque
    6. 6. 6 Les financements moyens longs termes classiques  Pour accompagner les créateurs, les Banques peuvent proposer des solutions de financement « classiques »  Se caractérisant par > Un taux pour définir les intérêts à rembourser : fixe ou variable avec possibilité de cap (taux plafond qui ne sera pas dépassé) et/ou de floor (seuil en dessous duquel le taux ne descendra pas) > Une durée de remboursement : elle est fonction du bien et de son amortissement > Une périodicité : c’est le rythme de remboursement (mensuel, trimestriel etc) > Un différé : total (il n’y a pas paiement d’échéance pendant cette période) ou partiel (il y a paiement des intérêts pendant cette période)
    7. 7. 7 Les financements moyens longs termes classiques  Ils sont destinés avant tout au financement des investissements mobiliers tels que le matériel  Ils peuvent financer l’objet jusqu’à 100 % du montant mais souvent limités à 70 % dans le cadre d’une création  Ils sont complétés par > Des garanties > Une assurance
    8. 8. 8 Les formules de location ou « leasing »  Le crédit bail > Il concerne les biens mobiliers et immobiliers > Il fait intervenir 3 acteurs : le client, son fournisseur, la société de crédit bail > Le client est locataire du bien mais peut l’acheter en fin de contrat pour un montant défini à l’origine (valeur résiduelle) Fournisseur Société crédit bail Client Le client choisit son fournisseur, son matériel et négocie le prix et les modalités de livraison Le crédit bailleur loue le bien au client et lui facture les loyers Le client paie les loyers Le fournisseur livre le matériel au client Le crédit bailleur achète le bien et règle le fournisseur Le fournisseur vend le bien au crédit bailleur et transmet la facture du bien pour être réglé
    9. 9. 9 Les formules de location ou « leasing »  Le crédit bail > En crédit bail mobilier les contrats ont une durée allant de 3 à 7 ans et en immobilier de 10 à 15 ans > Les loyers sont payables à terme à échoir (= payables d’avance) > Les loyers peuvent être linéaires, progressifs, saisonniers, à paliers etc > En crédit bail mobilier le bien est financé à 100 % TTC > En crédit bail immobilier, le bien est financé à 100 % de l’actif frais inclus moins subventions, aides et primes
    10. 10. 10 Les formules de location ou « leasing »  Les autres formes de location > La location financière : à l’identique du crédit bail mais sans offrir de possibilité d’achat du bien en fin de contrat > La location longue durée :  Concerne les véhicules (utilitaires et de tourisme)  Prestation globale comprenant la location du véhicule et des services annexes tels que entretien du véhicule, pneumatiques, assurances etc
    11. 11. LES FINANCEMENTS DE LA CREATION Il s’agit de crédit dont la durée peut aller de 2 à 5 ans Il est octroyé sans garantie personnelle ou réelle Le montant est variable, il peut aller de 3 000 à 15 000 € Le taux du prêt d’honneur est généralement de 0 % Les critères d’éligibilité sont différents d’un organisme à l’autre Les Prêts d’Honneur
    12. 12. • NACRE: – Public : Demandeurs d’emploi – Prêt d’honneur à la personne – Montant: 1 000 à 8 000€ – Plafonnement du PDF à 75 000€ pour des projets individuels (pas concernés les projets de reprise d’entreprise et les projets collectifs) – Sans intérêt, sans garantie – Accompagné d’un prêt bancaire de même montant et même durée – Caution personnelle max 50% du montant du prêt – Accordé avant l’immatriculation – Acteurs départementaux et régionaux
    13. 13. Fonds d’amorçage TPE: • Public : Demandeurs d’emploi • Prêt à l’entreprise • Montant: 2 000 € • Durée: 36 mois avec jusqu’à 12 mois différé • Sans intérêt, sans garantie • Accompagner d’un prêt bancaire de même montant et même durée. • Caution personnelle max 50% du montant du prêt • Plan de financement cible 30K€ • Dans les 3 ou 5 premières années.
    14. 14. • Public : - Etre âgé de moins de 26 ans au moment du passage en comité d’engagement - Etre demandeur emploi ou en situation précaire vis- à-vis de l’emploi - Etre ni en études ni en formation - Avoir des apports personnels limités à 25% du plan de financement, dans la limite de 20 000€ - Avoir un plan de financement inférieur à 50 000€ (prime incluse et hors reprise de fonds de commerce)
    15. 15. • Subvention versée à l’entreprise • Montant: 2 000 € + 1000 € par la région centre (CAP SOLIDAIRE). • Une prime par projet • Accompagner d’un prêt bancaire de même montant et même durée minimum garantie par France Active (couplage obligatoire). • Deux formations collectives : • En Amont : Comment convaincre son banquier? • En Aval: Outil de pilotage de mon activité
    16. 16. 16 Les garanties  Elles permettent de rassurer le banquier et facilite ainsi l’accès au crédit pour le créateur  Il existe 2 grandes familles > Les sûretés réelles : elles portent sur un bien > Les sûretés personnelles : elles font intervenir une caution  Sûretés réelles > L’hypothèque > Le PPD > Le nantissement > Le gage  Sûretés personnelles > Caution personnelle du dirigeant > Caution des associés, co-emprunteur, conjoit
    17. 17. 17 Les garanties  Les garanties réelles ne suffisent pas en général à couvrir le risque pris par le banquier  La caution personnelle du dirigeant est donc quasi-systématiquement demandée  Mais le chef d’entreprise prend un risque : perdre tous ses biens  Pour y remédier, il existe des cautions mutuelles qui viennent se substituer à la caution du dirigeant : la banque bénéficie directement de la caution  Les principales cautions mutuelles sont : > FGIF > France Active > BPI > SIAGI > Filiales de banques > Fonds de garantie régionaux et départementaux
    18. 18. 18 Les garanties  BPI > La quotité garantie en création est de 70 % et elle est de 50 % pour les projets de reprise  FGIF > Concerne les projets de création et reprises portés par des femmes > La garantie porte sur des prêts à partir de 5 000 € sur des durées de 2 à 7 ans > La quotité garantie est de 70 % dans la limite de 45 000 € (coût de 2,5% du montant garantie) > Pas de caution personnelle  France active Garantie > s’adresse aux entreprises créées ou reprises par des personnes sans emploi ou en situation de précarité économique > La quotité garantie est de 65 % dans la limite de 45 000 € (coût de 2% du montant garantie > Caution personnelle 50% maximum
    19. 19. France Active premier réseau national de financement solidaire Partenaires Nationaux Activité 2014 6 938 entreprises financées à l’origine de 32 946 créés ou consolidés via 236 M€ de concours bancaires mobilisés Implantation Territoriale 40 fonds territoriaux 416 salariés 1000 bénévoles Statut Association Loi 1901 Réseau National France Active Objet Social Financement Solidaire Gestionnaire FAG - FGIF Siège Social Tour 9 3 Rue Franklin 93100 MONTREUIL Président Christian SAUTTER Directeur Denis Dementhon Effectifs 50 Salariés gestionnaire
    20. 20. Statut Association Loi 1901 Réseau National France Active Objet Social Financement Solidaire Délégataire FAG - FGIF – PCE Siège Social 6 ter rue de l’abbé Pasty 45401 Fleury les Aubrais cedex Président Dominique SACHER Directeur Eric MENIN Effectifs 9 Salariés délégataire Partenaires Régionaux Implantation Territoriale 1 siège 3 permanences 6 salariés 20 bénévoles Département: Cher Eure-et-Loir Indre-et-Loire Loir-et-Cher Loiret Activité 2014 200 dossiers expertisés 120 entreprises financées Centre Actif
    21. 21. CENTRE ACTIFCENTRE ACTIF Centre Actif est une association membre du réseau France Active - agissant dans le champ de l’économie sociale et solidaire; - finançant les initiatives économiques créatrices d’emplois. Elle s’adresse à deux publics - les associations et les entreprises solidaires qui souhaitent se développer; - les demandeurs d’emploi qui souhaitent créer leur entreprise Pour cela, elle mobilise deux types d’outils financiers - des garanties bancaires; - des apports en fonds propres remboursables. L’association Centre Actif finance et accompagneL’association Centre Actif finance et accompagne les initiatives économiques créatrices d’emploisles initiatives économiques créatrices d’emplois et génératrices de solidarité.et génératrices de solidarité. 21
    22. 22. Les garanties France ACTIVE CHEMINEMENT TYPE D’UN PROJET • Accueil • Identification des besoins • Aide au montage financier • Garanties sur emprunts bancaires: FAG / FGIF • Apports en fonds propres : NACRE, Sub • Suivi de la situation de l’entreprise • Conseil et orientation vers des organismes d’accompagnement • Validation de la faisabilité économique du projet • Validation du PDF • Sollicitation réseau France Active • Edition d’une note de synthèse
    23. 23. 23 L’assurance décès invalidité  Il s’agit d’un élément clef de protection du chef d’entreprise mais aussi de ses proches  Elle est rattachée à une opération de crédit  Elle protège le dirigeant contre les risques de décès, d’invalidité, d’incapacité qui entraînent des pertes de revenus donc des difficultés de remboursement = remise en cause de la pérennité de votre projet voire transmission de votre dette à vos proches  En cas d’aléa, l’assurance prend en charge le remboursement de vos échéances ou solde votre dette  Vous définissez le niveau de votre quotité = le niveau de prise en charge  Les conditions d’assurance varient en fonction de l’âge, de la quotité, des modalités du crédit etc
    24. 24. 24 Présenter son dossier aux banques
    25. 25. 25 Présenter le porteur de projet  Présenter votre parcours, votre CV en insistant sur les points qui vont vous permettre de réussir votre projet > Vos diplômes au sens large et notamment ceux obligatoires pour exercer votre profession > Votre expérience professionnelle notamment si vous avez déjà exercer des fonctions dans le secteur d’activité où vous créez/reprenez votre entreprise > Vos points forts (gestionnaire, sens de l’organisation, bon commercial etc) mais aussi vos points faibles pour établir une vraie relation de confiance > Vos motivations personnelles qui vous poussent à vous lancer dans la création d’entreprise > Evoquez le rôle éventuel que pourront avoir votre conjoint(e) et/ou vos associés ainsi que leur(s) parcours
    26. 26. 26 Présenter votre projet  Décrivez le produit ou le service que vous souhaitez fabriquer ou commercialiser  Présentez une étude de marché > Y a-t-il des concurrents ? S’agit il d’un marché avec un gros potentiel ? Quels sont vos moyens pour vous différentier des concurrents ? > Quels seront vos clients ? Des grosses entreprises ? Des collectivités ? Des particuliers ? Nombre de clients potentiels ?  Listez les outils à votre disposition > Quels sont les circuits de commercialisation que vous allez utiliser ? > Si vous reprenez une affaire comment allez-vous faire pour maintenir ou développer le chiffre d’affaires ? > Quels seront vos fournisseurs ? Quels sont les besoins en terme de stock ou matières premières ? > Où allez-vous installez vos locaux ? Comment avez-vous choisi votre emplacement ? > De quels matériels disposez-vous ou avez-vous besoin pour réaliser votre projet ? > Y a-t-il des salariés ou avez-vous prévu d’en embaucher ?
    27. 27. 27 Présenter votre structure  Présentez la nature du bail que vous envisagez  Quel est le choix de statut juridique pour votre entreprise ? Quelles sont les raisons qui vous ont amené à prendre ce statut plutôt qu’un autre ?  Quelle sera la fiscalité de votre entreprise ?  Allez-vous bénéficiez d’aides fiscales ou sociales particulières ?  Evoquez les aspects sociaux : statut du conjoint ? Nombre de salariés ?  Remettez à la banque le projet de vos statuts
    28. 28. 28 Présenter les éléments financiers  Le plan de financement > Les besoins : frais installation, investissements etc > Les ressources : apport, financement bancaire, subventions etc > Vigilance quant au BFR !  Le compte d’exploitation prévisionnel > Le prévisionnel d’activité sur 3 ans (chiffre d’affaires, charges etc) > Le plan de trésorerie > Déterminer la rentabilité et mesurer la faisabilité du projet  Les garanties
    29. 29. 29 Construire et présenter son dossier  En résumé votre présentation devra comporter : > une présentation du porteur de projet : dire qui vous êtes ! > une présentation de votre projet : dire ce que vous voulez faire ! > une présentation de votre structure : dire les choix juridiques, fiscaux… ! > une présentation de votre plan de financement : dire comment nous allons travailler ensemble !
    30. 30. 30 Créer son entreprise c’est créer une relation de partenariat avec sa Banque
    31. 31. 31
    32. 32. 32 Animation : Mme BERTHOMMIER Laurence, Responsable Animation et Partenariat Direction Marché des Professionnels Caisse d’Epargne Mme KROL Jennifer, Chargée de mission, Centre Actif
    33. 33. 33 Mme MARLY Cécile, Directrice de l’action régionale CCI Loiret Intervention sur la plateforme Régionale des CCI Centre Mme SANDU-BAYLE Izabela Chargée d’affaires Innovation Entreprises Orléans Val de Loire Technopole Intervention sur le site internet LaPieMonnaie

    ×