SlideShare une entreprise Scribd logo

Interprofessions agricoles : théorie et pratique

Présentation de Jean-Luc Poirier au Forum régional du manioc en Afrique centrale, tenu du 6 au 9 décembre à Yaoundé, au Cameroun.

1  sur  44
Télécharger pour lire hors ligne
Interprofessions agricoles
Théorie et pratique
Par Jean-Luc Poirier, M. Éd.
UPADI
Formation Interprofessions agricoles
FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC
EN AFRIQUE CENTRALE
Décembre 2016
1
« La figue ne tombe jamais
en plein dans la bouche »
Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE
2
Que vous inspirent ces images?
Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE
3
Objectifs de la formation
Susciter une réflexion sur le potentiel des interprofessions dans la filière
manioc en Afrique centrale
• Identifier les expériences en cours vécues par les participantes et participants dans la
filière manioc, qui s’apparentent à une dynamique interprofessionnelle.
• Définir la mission et les rôles d’une interprofession dans la filière manioc.
• Préciser les étapes de constitution d’une interprofession agricole et les conditions de
sa viabilité.
• Présenter quelques exemples significatifs d’interprofession agricole.
• Préciser nos besoins de concertation et d’accompagnement.
Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE
4
Notre itinéraire aujourd’hui
Introduction
Les objectifs et nos
connaissances
de
l'interprofession
45 minutes
Le rôle de
l'interprofession
et
les responsabilités
de chacun
60 minutes
Les facteurs de
succès
et les
risques
30 minutes
Où en sommes-nous?
Nos besoins?
Concertation et
accompagnement
45 minutes
Quelques
exemples
30 minutes
Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE
5
Associez les concepts suivants :
1. Chaîne de valeur
Lieu de concertation des acteurs de tous les maillons d’une filière
agroalimentaire (production, transformation, distribution et autres).
Formule libre et non encadrée par la loi.
2. Organisation
paysanne
Formule de concertation réglementée qui réunit des représentants
d’organisations représentatives de professionnels exerçant des métiers liés
entre eux et traitant généralement d’un même produit sur un territoire
défini.
3. Table filière
Partenariat étroit entre quelques entreprises d’une chaîne
d’approvisionnement dans le but de répondre aux demandes des
consommateurs et de créer de la valeur ajoutée et des profits qui seront
répartis équitablement le long de la chaîne par des ententes contractuelles.
4. Interprofession
Une organisation créée par plusieurs individus et qui est indépendante de
tout gouvernement, libre de ses choix, de ses orientations, de ses méthodes
et ses structures afin de répondre aux besoins sociaux ou économiques de
ses membres.
Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE
6

Recommandé

Etude 1: DIAGNOSTIC DE L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS LES GOUVERNORATS ...
Etude 1: DIAGNOSTIC DE L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS LES GOUVERNORATS ...Etude 1: DIAGNOSTIC DE L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS LES GOUVERNORATS ...
Etude 1: DIAGNOSTIC DE L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS LES GOUVERNORATS ...Dhekra Elhidri
 
Accès au marché et commercialisation de produits agricoles
Accès au marché et commercialisation de produits agricolesAccès au marché et commercialisation de produits agricoles
Accès au marché et commercialisation de produits agricolesFatimata Kone
 
Rapport de stage Centre régional d’investissement
Rapport de stage Centre régional d’investissementRapport de stage Centre régional d’investissement
Rapport de stage Centre régional d’investissementRapport de Stage
 
Présentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrésentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrénom Nom de famille
 
Presentation sur la fiche de poste
Presentation sur la fiche de postePresentation sur la fiche de poste
Presentation sur la fiche de posteWiyao Gnangba
 
Entrepreunariat, une solution de développement pour la région
Entrepreunariat, une solution de développement pour la régionEntrepreunariat, une solution de développement pour la région
Entrepreunariat, une solution de développement pour la régionMohamed Amin Ouni
 
Workshop en techniques-de-négociation
Workshop en techniques-de-négociationWorkshop en techniques-de-négociation
Workshop en techniques-de-négociationLotfi Saibi
 
La communication autour du projet (ppt)
La communication autour du projet (ppt)La communication autour du projet (ppt)
La communication autour du projet (ppt)mouvementjevolution
 

Contenu connexe

Tendances

Entrepreneuriat Licence SEG Sem 5. SEG ppt.ppt
Entrepreneuriat Licence SEG Sem 5. SEG ppt.pptEntrepreneuriat Licence SEG Sem 5. SEG ppt.ppt
Entrepreneuriat Licence SEG Sem 5. SEG ppt.pptAdnaneBOUKHOUBZA1
 
Entrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialEntrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialTayssirLimem
 
Thèse professionnelle communication interne, bonheur au travail et marque emp...
Thèse professionnelle communication interne, bonheur au travail et marque emp...Thèse professionnelle communication interne, bonheur au travail et marque emp...
Thèse professionnelle communication interne, bonheur au travail et marque emp...Narimane Bensalem
 
La conduite de reunion
La conduite de reunionLa conduite de reunion
La conduite de reunionSignos
 
Entrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économiqueEntrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économiqueRéda ALLAL
 
Culture Entrepreneuriale Cours.pdf
Culture Entrepreneuriale Cours.pdfCulture Entrepreneuriale Cours.pdf
Culture Entrepreneuriale Cours.pdfssuserc06f96
 
L’entrepreneuriat vert
L’entrepreneuriat vertL’entrepreneuriat vert
L’entrepreneuriat vertGhassen Chaieb
 
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDC
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDCProblèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDC
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDCpolybru
 
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en Tunisie
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en TunisieEtat des lieux de l’entrepreneuriat vert en Tunisie
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en TunisieAMZ Software
 
Présentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrésentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrénom Nom de famille
 
Structures d'appui vf
Structures d'appui vf Structures d'appui vf
Structures d'appui vf MarouaChetmi
 
La gestion de conflits interpersonnels
La gestion de conflits interpersonnels La gestion de conflits interpersonnels
La gestion de conflits interpersonnels Laura Woyaffe
 
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de cours
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de coursL'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de cours
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de coursCharfi Mohamed Amin
 
Formation business model - French
Formation business model - FrenchFormation business model - French
Formation business model - FrenchPaul Mbua
 
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)Financer son projet et prévoir son budget (ppt)
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)mouvementjevolution
 
le business model comme clé de la performance des start-ups
le business model comme clé de la performance des start-upsle business model comme clé de la performance des start-ups
le business model comme clé de la performance des start-upsYASSIN LAHBOUB
 
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...najwa sabouk
 

Tendances (20)

Entrepreneuriat Licence SEG Sem 5. SEG ppt.ppt
Entrepreneuriat Licence SEG Sem 5. SEG ppt.pptEntrepreneuriat Licence SEG Sem 5. SEG ppt.ppt
Entrepreneuriat Licence SEG Sem 5. SEG ppt.ppt
 
Entrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialEntrepreneuriat social
Entrepreneuriat social
 
Thèse professionnelle communication interne, bonheur au travail et marque emp...
Thèse professionnelle communication interne, bonheur au travail et marque emp...Thèse professionnelle communication interne, bonheur au travail et marque emp...
Thèse professionnelle communication interne, bonheur au travail et marque emp...
 
La conduite de reunion
La conduite de reunionLa conduite de reunion
La conduite de reunion
 
Entrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économiqueEntrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économique
 
Culture Entrepreneuriale Cours.pdf
Culture Entrepreneuriale Cours.pdfCulture Entrepreneuriale Cours.pdf
Culture Entrepreneuriale Cours.pdf
 
L’entrepreneuriat vert
L’entrepreneuriat vertL’entrepreneuriat vert
L’entrepreneuriat vert
 
Plan d'affaires
Plan d'affairesPlan d'affaires
Plan d'affaires
 
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDC
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDCProblèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDC
Problèmatique de l'entrepreneuriat et de la Micro finance des jeunes en RDC
 
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en Tunisie
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en TunisieEtat des lieux de l’entrepreneuriat vert en Tunisie
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en Tunisie
 
Présentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrésentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skills
 
Structures d'appui vf
Structures d'appui vf Structures d'appui vf
Structures d'appui vf
 
La gestion de conflits interpersonnels
La gestion de conflits interpersonnels La gestion de conflits interpersonnels
La gestion de conflits interpersonnels
 
Chap2act4
Chap2act4Chap2act4
Chap2act4
 
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de cours
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de coursL'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de cours
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de cours
 
Formation business model - French
Formation business model - FrenchFormation business model - French
Formation business model - French
 
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)Financer son projet et prévoir son budget (ppt)
Financer son projet et prévoir son budget (ppt)
 
Travail d quipe_a
Travail d quipe_aTravail d quipe_a
Travail d quipe_a
 
le business model comme clé de la performance des start-ups
le business model comme clé de la performance des start-upsle business model comme clé de la performance des start-ups
le business model comme clé de la performance des start-ups
 
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...
 

En vedette

2015 01 godan_wageningen_gacs
2015 01 godan_wageningen_gacs2015 01 godan_wageningen_gacs
2015 01 godan_wageningen_gacscatecara
 

En vedette (20)

Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...
Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...
Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...
 
Day 1 cta dakar 0915 nepad_caadp_malabo_i_jallow
Day 1 cta dakar 0915 nepad_caadp_malabo_i_jallowDay 1 cta dakar 0915 nepad_caadp_malabo_i_jallow
Day 1 cta dakar 0915 nepad_caadp_malabo_i_jallow
 
Capacity development for Agricultural Innovation Systems (CDAIS) project 2015...
Capacity development for Agricultural Innovation Systems (CDAIS) project 2015...Capacity development for Agricultural Innovation Systems (CDAIS) project 2015...
Capacity development for Agricultural Innovation Systems (CDAIS) project 2015...
 
Strengthening the Engagement of Eastern and Central Europe in Agricultural Re...
Strengthening the Engagement of Eastern and Central Europe in Agricultural Re...Strengthening the Engagement of Eastern and Central Europe in Agricultural Re...
Strengthening the Engagement of Eastern and Central Europe in Agricultural Re...
 
Updates on YPARD - Young professionals for agricultural development
Updates on YPARD - Young professionals for agricultural developmentUpdates on YPARD - Young professionals for agricultural development
Updates on YPARD - Young professionals for agricultural development
 
Process model-based decision support for multi-stakeholder water-food-energy-...
Process model-based decision support for multi-stakeholder water-food-energy-...Process model-based decision support for multi-stakeholder water-food-energy-...
Process model-based decision support for multi-stakeholder water-food-energy-...
 
7 Principles of MUIIS Uganda: An e-Extension Project (Benjamin K Addom, PhD)
7 Principles of MUIIS Uganda: An e-Extension Project (Benjamin K Addom, PhD)7 Principles of MUIIS Uganda: An e-Extension Project (Benjamin K Addom, PhD)
7 Principles of MUIIS Uganda: An e-Extension Project (Benjamin K Addom, PhD)
 
STATUS of FOOD and NUTRITION SECURITY IN TANZANIA
STATUS of FOOD and NUTRITION SECURITY IN TANZANIASTATUS of FOOD and NUTRITION SECURITY IN TANZANIA
STATUS of FOOD and NUTRITION SECURITY IN TANZANIA
 
Seed potato quality innovations for small scale farmers in Burundi
Seed potato quality innovations for small scale farmers in BurundiSeed potato quality innovations for small scale farmers in Burundi
Seed potato quality innovations for small scale farmers in Burundi
 
PAEPARD innovative funding mechanisms and lessons learned from Africa-EU ARD4...
PAEPARD innovative funding mechanisms and lessons learned from Africa-EU ARD4...PAEPARD innovative funding mechanisms and lessons learned from Africa-EU ARD4...
PAEPARD innovative funding mechanisms and lessons learned from Africa-EU ARD4...
 
COLEACP Users'-led process
COLEACP Users'-led processCOLEACP Users'-led process
COLEACP Users'-led process
 
Reinventing networking and collective action in the Balkans: the case of slow...
Reinventing networking and collective action in the Balkans: the case of slow...Reinventing networking and collective action in the Balkans: the case of slow...
Reinventing networking and collective action in the Balkans: the case of slow...
 
Filières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteurs
Filières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteursFilières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteurs
Filières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteurs
 
UAV4Ag: The building blocks of a community of practice
UAV4Ag: The building blocks of a community of practiceUAV4Ag: The building blocks of a community of practice
UAV4Ag: The building blocks of a community of practice
 
Capacity building for youth in organic agriculture
Capacity building for youth in organic agricultureCapacity building for youth in organic agriculture
Capacity building for youth in organic agriculture
 
Filières inclusives : Moteur des filières inclusives
Filières inclusives : Moteur des filières inclusivesFilières inclusives : Moteur des filières inclusives
Filières inclusives : Moteur des filières inclusives
 
Day 1 cta dakar 0915 auc agenda 2063_a_t jallow
Day 1 cta dakar 0915 auc agenda 2063_a_t jallowDay 1 cta dakar 0915 auc agenda 2063_a_t jallow
Day 1 cta dakar 0915 auc agenda 2063_a_t jallow
 
EFARD Mid-Term Report
EFARD Mid-Term ReportEFARD Mid-Term Report
EFARD Mid-Term Report
 
2015 01 godan_wageningen_gacs
2015 01 godan_wageningen_gacs2015 01 godan_wageningen_gacs
2015 01 godan_wageningen_gacs
 
Day 1 cta dakar 0915 cameroon_agriculture-nutrition_fonteh
Day 1 cta dakar 0915 cameroon_agriculture-nutrition_fontehDay 1 cta dakar 0915 cameroon_agriculture-nutrition_fonteh
Day 1 cta dakar 0915 cameroon_agriculture-nutrition_fonteh
 

Similaire à Interprofessions agricoles : théorie et pratique

Synthèse des travaux SEPL 2013-2014
Synthèse des travaux SEPL 2013-2014Synthèse des travaux SEPL 2013-2014
Synthèse des travaux SEPL 2013-2014Franck THOUNY
 
Rapport De La Foire Medfranchise
Rapport De La Foire MedfranchiseRapport De La Foire Medfranchise
Rapport De La Foire MedfranchiseMarwen Allaguy
 
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016Adm Medef
 
Atelier spot « La normalisation volontaire : un levier de développement ! »
Atelier spot « La normalisation volontaire : un levier de développement ! »Atelier spot « La normalisation volontaire : un levier de développement ! »
Atelier spot « La normalisation volontaire : un levier de développement ! »PEXE
 
Fiche Consortium à l'international
Fiche Consortium à l'internationalFiche Consortium à l'international
Fiche Consortium à l'internationalPEXE
 
Newsletter #9 club Afrique - IAE - Paris alumni - Juin 2017
Newsletter #9   club Afrique - IAE - Paris alumni - Juin 2017Newsletter #9   club Afrique - IAE - Paris alumni - Juin 2017
Newsletter #9 club Afrique - IAE - Paris alumni - Juin 2017Tchemwe Fodzo
 
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_fr
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_frBrochure de présentation des pôles compétitivité_2014_fr
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_frAlsace BioValley
 
Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain
Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain
Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain Bpifrance
 
Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"
Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"
Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"Nextmodernity
 
Carnet metiers 2012_1
Carnet metiers 2012_1Carnet metiers 2012_1
Carnet metiers 2012_1Erwan Roblot
 
Guide choix franchise
Guide choix franchiseGuide choix franchise
Guide choix franchiseSigrid Deprat
 
Pourquoi choisir la franchise ? Avantages
Pourquoi choisir la franchise ? AvantagesPourquoi choisir la franchise ? Avantages
Pourquoi choisir la franchise ? AvantagesTeemster
 
Comment valoriser le Made in France avec une approche digitale et expérientie...
Comment valoriser le Made in France avec une approche digitale et expérientie...Comment valoriser le Made in France avec une approche digitale et expérientie...
Comment valoriser le Made in France avec une approche digitale et expérientie...Karine BRUNEL-ACQUAVIVA
 
Origines des coopératives - Les valeurs et la culture coopératives - LeadFarm...
Origines des coopératives - Les valeurs et la culture coopératives - LeadFarm...Origines des coopératives - Les valeurs et la culture coopératives - LeadFarm...
Origines des coopératives - Les valeurs et la culture coopératives - LeadFarm...SCDF-AN
 
Start it up, le Guide à la création d'une entreprise
Start it up, le Guide à la création d'une entrepriseStart it up, le Guide à la création d'une entreprise
Start it up, le Guide à la création d'une entrepriseJeune Pousse d'Assas
 
Livre blanc écoentreprises_pexe-cgdd
Livre blanc écoentreprises_pexe-cgddLivre blanc écoentreprises_pexe-cgdd
Livre blanc écoentreprises_pexe-cgddPEXE
 

Similaire à Interprofessions agricoles : théorie et pratique (20)

Synthèse des travaux SEPL 2013-2014
Synthèse des travaux SEPL 2013-2014Synthèse des travaux SEPL 2013-2014
Synthèse des travaux SEPL 2013-2014
 
Rapport De La Foire Medfranchise
Rapport De La Foire MedfranchiseRapport De La Foire Medfranchise
Rapport De La Foire Medfranchise
 
Icd2014 groupements
Icd2014 groupementsIcd2014 groupements
Icd2014 groupements
 
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016
 
Atelier spot « La normalisation volontaire : un levier de développement ! »
Atelier spot « La normalisation volontaire : un levier de développement ! »Atelier spot « La normalisation volontaire : un levier de développement ! »
Atelier spot « La normalisation volontaire : un levier de développement ! »
 
Fiche Consortium à l'international
Fiche Consortium à l'internationalFiche Consortium à l'international
Fiche Consortium à l'international
 
Newsletter #9 club Afrique - IAE - Paris alumni - Juin 2017
Newsletter #9   club Afrique - IAE - Paris alumni - Juin 2017Newsletter #9   club Afrique - IAE - Paris alumni - Juin 2017
Newsletter #9 club Afrique - IAE - Paris alumni - Juin 2017
 
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_fr
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_frBrochure de présentation des pôles compétitivité_2014_fr
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_fr
 
Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain
Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain
Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain
 
Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"
Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"
Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"
 
Carnet metiers 2012_1
Carnet metiers 2012_1Carnet metiers 2012_1
Carnet metiers 2012_1
 
Présentation I&P Conseil
Présentation I&P ConseilPrésentation I&P Conseil
Présentation I&P Conseil
 
Guide choix franchise
Guide choix franchiseGuide choix franchise
Guide choix franchise
 
Pourquoi choisir la franchise ? Avantages
Pourquoi choisir la franchise ? AvantagesPourquoi choisir la franchise ? Avantages
Pourquoi choisir la franchise ? Avantages
 
Comment valoriser le Made in France avec une approche digitale et expérientie...
Comment valoriser le Made in France avec une approche digitale et expérientie...Comment valoriser le Made in France avec une approche digitale et expérientie...
Comment valoriser le Made in France avec une approche digitale et expérientie...
 
Origines des coopératives - Les valeurs et la culture coopératives - LeadFarm...
Origines des coopératives - Les valeurs et la culture coopératives - LeadFarm...Origines des coopératives - Les valeurs et la culture coopératives - LeadFarm...
Origines des coopératives - Les valeurs et la culture coopératives - LeadFarm...
 
Etude guildinvest
Etude guildinvestEtude guildinvest
Etude guildinvest
 
Start it up, le Guide à la création d'une entreprise
Start it up, le Guide à la création d'une entrepriseStart it up, le Guide à la création d'une entreprise
Start it up, le Guide à la création d'une entreprise
 
Com & Rse 2019 (1)
Com & Rse 2019 (1)Com & Rse 2019 (1)
Com & Rse 2019 (1)
 
Livre blanc écoentreprises_pexe-cgdd
Livre blanc écoentreprises_pexe-cgddLivre blanc écoentreprises_pexe-cgdd
Livre blanc écoentreprises_pexe-cgdd
 

Plus de Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)

Plus de Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA) (20)

Programme: Value Chain Workshop at #PWA2017
Programme: Value Chain Workshop at #PWA2017Programme: Value Chain Workshop at #PWA2017
Programme: Value Chain Workshop at #PWA2017
 
Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel
Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel
Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel
 
African Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we Want
African Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we WantAfrican Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we Want
African Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we Want
 
Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...
Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...
Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...
 
Présentation du Dr. Nicola Francesconi
Présentation du Dr. Nicola FrancesconiPrésentation du Dr. Nicola Francesconi
Présentation du Dr. Nicola Francesconi
 
Présentation des problèmes et recommandations des coopératives
Présentation des problèmes et recommandations des coopérativesPrésentation des problèmes et recommandations des coopératives
Présentation des problèmes et recommandations des coopératives
 
Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...
Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...
Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...
 
Modèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communes
Modèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communesModèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communes
Modèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communes
 
Filières inclusives : approche et méthodologie
Filières inclusives : approche et méthodologieFilières inclusives : approche et méthodologie
Filières inclusives : approche et méthodologie
 
Filières inclusives : Analyser les modèles d'affaire
Filières inclusives : Analyser les modèles d'affaireFilières inclusives : Analyser les modèles d'affaire
Filières inclusives : Analyser les modèles d'affaire
 
Filières inclusives : concept et définitions
Filières inclusives : concept et définitionsFilières inclusives : concept et définitions
Filières inclusives : concept et définitions
 
Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas
Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas
Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas
 
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centraleChaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
 
Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...
Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...
Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...
 
Jeunes et culture du manioc en zone de fôret
Jeunes et culture du manioc en zone de fôretJeunes et culture du manioc en zone de fôret
Jeunes et culture du manioc en zone de fôret
 
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesseLa filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
 
Chefs pour le développement
Chefs pour le développementChefs pour le développement
Chefs pour le développement
 
Cassava value chain for improved nutrition in Central Africa
Cassava value chain for improved nutrition in Central AfricaCassava value chain for improved nutrition in Central Africa
Cassava value chain for improved nutrition in Central Africa
 
Strategy for boosting agribusiness development along cassava value chain for ...
Strategy for boosting agribusiness development along cassava value chain for ...Strategy for boosting agribusiness development along cassava value chain for ...
Strategy for boosting agribusiness development along cassava value chain for ...
 
Public policy support for commercialisation of cassava industry in Central Af...
Public policy support for commercialisation of cassava industry in Central Af...Public policy support for commercialisation of cassava industry in Central Af...
Public policy support for commercialisation of cassava industry in Central Af...
 

Interprofessions agricoles : théorie et pratique

  • 1. Interprofessions agricoles Théorie et pratique Par Jean-Luc Poirier, M. Éd. UPADI Formation Interprofessions agricoles FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE Décembre 2016 1
  • 2. « La figue ne tombe jamais en plein dans la bouche » Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 2
  • 3. Que vous inspirent ces images? Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 3
  • 4. Objectifs de la formation Susciter une réflexion sur le potentiel des interprofessions dans la filière manioc en Afrique centrale • Identifier les expériences en cours vécues par les participantes et participants dans la filière manioc, qui s’apparentent à une dynamique interprofessionnelle. • Définir la mission et les rôles d’une interprofession dans la filière manioc. • Préciser les étapes de constitution d’une interprofession agricole et les conditions de sa viabilité. • Présenter quelques exemples significatifs d’interprofession agricole. • Préciser nos besoins de concertation et d’accompagnement. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 4
  • 5. Notre itinéraire aujourd’hui Introduction Les objectifs et nos connaissances de l'interprofession 45 minutes Le rôle de l'interprofession et les responsabilités de chacun 60 minutes Les facteurs de succès et les risques 30 minutes Où en sommes-nous? Nos besoins? Concertation et accompagnement 45 minutes Quelques exemples 30 minutes Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 5
  • 6. Associez les concepts suivants : 1. Chaîne de valeur Lieu de concertation des acteurs de tous les maillons d’une filière agroalimentaire (production, transformation, distribution et autres). Formule libre et non encadrée par la loi. 2. Organisation paysanne Formule de concertation réglementée qui réunit des représentants d’organisations représentatives de professionnels exerçant des métiers liés entre eux et traitant généralement d’un même produit sur un territoire défini. 3. Table filière Partenariat étroit entre quelques entreprises d’une chaîne d’approvisionnement dans le but de répondre aux demandes des consommateurs et de créer de la valeur ajoutée et des profits qui seront répartis équitablement le long de la chaîne par des ententes contractuelles. 4. Interprofession Une organisation créée par plusieurs individus et qui est indépendante de tout gouvernement, libre de ses choix, de ses orientations, de ses méthodes et ses structures afin de répondre aux besoins sociaux ou économiques de ses membres. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 6
  • 7. Parmi les trois affirmations suivantes, est-ce qu’il y en a une fausse? 1. Idéalement les membres d’une interprofession produisent, transforment et commercialisent au moins la moitié des quantités du produit ou du groupe de produits mise sur le marché. 2. Il est important que la moitié au moins des représentants des exploitants agricoles, des transformateurs, des commerçants et autres acteurs de l'interprofession exerce personnellement une activité dans la production, la transformation et la commercialisation du produit. 3. L’Interprofession regroupe des individus et des organisations représentatives du secteur. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 7
  • 8. Parmi les trois affirmations suivantes, est-ce qu’il y en a une fausse? 1. Le mode de fonctionnement démocratique d’une interprofession repose sur la représentativité des organisations composant les familles de métier, la parité entre les différentes familles au sein du conseil d’administration (CA) et l’unanimité dans les prises de décision du CA. 2. Il ne peut être reconnu qu'une interprofession nationale par produit ou groupe de produits. 3. Si elles fonctionnent correctement, les interprofessions peuvent contribuer à réguler le marché en atténuant les chocs dus, notamment, aux fluctuations des prix. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 8
  • 9. L’interprofession et la concertation Comment interprétez-vous l’illustration suivante? Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 9
  • 10. L’interprofession et la concertation Une forme de dialogue entre deux ou plusieurs parties impliquant l’échange d’information et la discussion ouverte centrés sur des enjeux communs. • Les solutions sont élaborées conjointement en vue d’un accord consensuel. • Les principes et les principales règles de mise en œuvre sont élaborés conjointement. • La mise en œuvre peut aussi être conjointe. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 10
  • 11. L’interprofession et la concertation Une question d’intérêts communs • Il doit y avoir une grande part d’intérêts communs entre les parties, du moins pour l’enjeu concerné. • Les parties se font confiance. Ouverture (honnêteté) Confiance Collaboration Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 11
  • 12. L’interprofession et la concertation Bref, c’est une question de confiance • Faire preuve, graduellement, de plus en plus d’ouverture au fur et à mesure que la confiance s’installe Ensemble nous sommes plus forts ! Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 12
  • 13. L’interprofession et la concertation Parlant d’intérêts communs : une interprofession… pour réaliser quoi? • Promouvoir la consommation (publicité, marketing) • Connaître l’offre et la demande par la collecte, le traitement et la diffusion de l’information sur les produits de la filière. • Faciliter l’accès aux marchés régionaux. • Aider l’État dans les négociations commerciales; développer des plaidoyers de politiques en faveur de la croissance du secteur. • Améliorer la sécurité alimentaire et sanitaire, la traçabilité et la protection de l’environnement. • Définir des règles et des calendriers de commercialisation. • Définir des normes de qualité, etc. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 13
  • 14. L’interprofession et la concertation Groupements/acteurs • Distributeurs • Transporteurs • Transformateurs • Producteurs • Autres Interprofession nationale Interprofession régionale Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 14
  • 15. Discussion Pouvez-vous identifier un ou deux exemples de concertation dans la production du manioc? • Pour chacun des exemples, identifiez la ou les problématiques qui ont contribué à vous faire travailler ensemble pour les résoudre. • Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées? Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 15
  • 16. Les facteurs de succès et les risques • Elle est ici considérée comme la démarche d’un groupe d’acteurs décisionnels et autonomes qui conviennent d’harmoniser : - leurs orientations - leurs stratégies d’intervention - leurs actions concrètes au sein d’un secteur donné • Il ne suffit pas de se parler pour se parler, mais plutôt : se parler… s’écouter… décider… se faire confiance… et agir en conséquence. • La concertation apparaît comme un défi de communication aux niveaux opérationnel et stratégique… autour d’actions signifiantes pour tous les acteurs membres. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 16
  • 17. Les facteurs de succès et les risques Leadership et membership • Il faut confier la mise en place et la dynamisation de la concertation aux bonnes personnes : des acteurs et des actrices de développement crédibles. • Participation des personnes qui sont directement touchées par l’objet de la concertation et qui peuvent engager les organisations qu’elles représentent. • Chaque membre doit apporter une contribution significative et reconnaître la place et l’importance des autres membres. • Il faut s’entendre sur des critères d’adhésion et de représentation clairs et équitables pour éviter de se retrouver dans la situation où la légitimité de certains membres est contestée. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 17
  • 18. Les facteurs de succès et les risques Vision commune et projets mobilisateurs • Les interprofessions doivent développer et promouvoir une vision globale, créatrice et porteuse d’avenir pour leur secteur. • La vision des interprofessions doit s’exprimer par la réalisation d’actions mobilisatrices d’animation du milieu et de création de richesse. • Plus les intérêts sont divergents, plus il est difficile d’arriver à une vision partagée. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 18
  • 19. Les facteurs de succès et les risques Une concertation interne à chaque maillon facilite la concertation entre les maillons … d’où l’importance de mettre en place de bons mécanismes de communication et de représentation. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 19
  • 20. Les facteurs de succès et les risques Viser d’abord des petits succès • La concertation suppose un investissement de chacune des personnes impliquées dans la réalisation d’une action commune à laquelle chacun adhère. • Les interprofessions doivent prioriser les actions pour lesquelles les consensus s’établissent facilement et dont les chances de succès sont élevées. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 20
  • 21. Les facteurs de succès et les risques Participation des destinataires Il est essentiel d’impliquer les destinataires de la concertation (membres de tous les groupes participants, par exemple) au moment de la définition des priorités et de l’évaluation des résultats. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 21
  • 22. Les facteurs de succès et les risques Ne pas dédoubler, mais organiser les cadres de concertation existants • Plus on exerce un dédoublement de structures, plus la concertation s’effrite. Éviter de multiplier inutilement les cadres de concertation à l’intérieur d’une même communauté. • Chercher plutôt à organiser, à partir d’un cadre commun, les différents projets faisant appel à la mobilisation des forces vives du milieu. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 22
  • 23. Les facteurs de succès et les risques Interdépendance des acteurs • Le fait que les acteurs dépendent les uns des autres, du moins en partie, pour atteindre leurs objectifs, accroît considérablement la motivation à se concerter. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 23
  • 24. Les facteurs de succès et les risques Des décisions effectivement mises en œuvre • Ceci nécessite une convention, un accord formel, qui fait en sorte que les acteurs sont liés par les décisions (sans verser par ailleurs dans le formalisme bureaucratique). Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 24
  • 25. Les facteurs de succès et les risques Acharnement et détermination indéfectible… • Dans toute concertation, il y a des hauts et des bas, des avancées et des reculs… • Pour y arriver, il faut garder les yeux rivés sur la vision commune. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 25
  • 26. Les facteurs de succès et les risques Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 26 Projet : Projet concret qui est perçu comme pouvant procurer un résultat significatif. Présence des décideurs : Participation des personnes qui sont directement touchées et qui peuvent engager les organisations qu’elles représentent. Acharnement : Détermination indéfectible. Gains : Stratégie qui favorise la réalisation de résultats concrets et visibles. Captivité : Une convention qui fait en sorte que les acteurs sont liés par les décisions.
  • 27. Les facteurs de succès et les risques Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 27 Petits succès : Un carnet d’action qui poursuit des cibles concrètes, des résultats visibles, face auxquels on est à peu près sûr de réussir. Participation des destinataires: Participation des destinataires de la concertation au moment de la définition des priorités et de l’évaluation des résultats.
  • 28. Les facteurs de succès et les risques Quels sont les facteurs de succès présents dans les initiatives de concertation que vous avez identifiés précédemment? Quels sont les facteurs de risques présents dans les initiatives de concertation que vous avez identifiés précédemment? Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 28
  • 29. Quelques exemples Le Réseau ouest africain des céréaliers (ROAC), les étapes de sa constitution Mission du ROAC • Soutenir la croissance des filières céréalières à travers la mise en place d’un environnement favorable au libre-échange des céréales au sein de l’Afrique de l’Ouest, de la promotion d’un commerce structuré et de l’amélioration de la compétitivité de ces filières. Le mandat du ROAC concerne en premier lieu les filières du riz, du maïs, du mil et du sorgho. Objectif général du ROAC • La promotion du commerce intrarégional de céréales et le renforcement de la compétitivité des CV céréalières afin de créer de la richesse et participer à la sécurité alimentaire et à la croissance économique de la sous-région. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 29
  • 30. Novembre 2008 (Accra) : responsabilisation du Comité interprofessionnel des filières céréales et niébé du Burkina Faso (CICB) pour la coordination du processus « Le commerce des céréales en Afrique de l’Ouest se heurte à de nombreux obstacles. Pour Sanou Soumaïla, exploitant agricole et multiplicateur de semences dans la région des Hauts Bassins, celles-ci ne circulent pas comme il faudrait au sein de la sous-région. » Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 30 Quelques exemples Le Réseau ouest africain des céréaliers (ROAC), les étapes de sa constitution
  • 31. Juin 2009 (Ouagadougou) : décision de la mise en place d’un réseau. En 2009, les pays de la sous-région (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Niger, Sénégal etTogo) se sont réunis à Ouagadougou, au Burkina Faso. « Nous avons alors élaboré ce que nous appelons un “plan de plaidoyer”, qui porte principalement sur la libre circulation des biens et personnes et sur la facilitation des échanges commerciaux entre les différents États. » Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 31 Quelques exemples Le Réseau ouest africain des céréaliers (ROAC), les étapes de sa constitution
  • 32. Août 2009 à octobre 2011 : mise en place de comités provisoires dans huit pays « À partir de là (plan de plaidoyer), nous avons déployé des efforts de sensibilisation afin d’améliorer les relations de travail et le réseautage entre acteurs céréaliers de l’Afrique de l’Ouest. Cette politique a d’ailleurs été accueillie favorablement puisque, dans chaque pays, un bureau du comité interprofessionnel comprenant tous les acteurs de la chaîne de valeur a été constitué. Ces bureaux regroupent des représentants des producteurs, des commerçants, des transformateurs et des transporteurs. » Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 32 Quelques exemples Le Réseau ouest africain des céréaliers (ROAC), les étapes de sa constitution
  • 33. Février-juillet 2012 : étude diagnostique du processus « Une étude, lancée en 2011, nous a confortés dans notre démarche. Le constat, très encourageant, a été présenté lors d’un atelier de restitution à Ouagadougou en 2011. Étaient présents les différents pays impliqués, mais aussi nos partenaires (UE-USAID) et les représentants de la CEDEAO, de l’UEMOA et du CILSS*. L’AFD, le CTA et la fondation FARM étaient également présents.Tous ont déclaré adhérer à la création d’un réseau des céréaliers, en l’occurrence le ROAC. » Octobre 2012 : Atelier consultatif : mise en place du Groupe de travail « Fort de cette confiance, nous avons constitué un groupe de travail pour élaborer les textes statutaires du futur réseau et son plan stratégique. Nous avons informé tous les pays de la sous- région ainsi que différentes institutions et organismes de l’existence du ROAC. » Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 33 Quelques exemples Le Réseau ouest africain des céréaliers (ROAC), les étapes de sa constitution
  • 34. Novembre 2012 (Accra) : première rencontre du groupe de travail Validation du plan stratégique Vision Être le réseau représentatif des chaînes de valeur céréalières de l’Afrique de l’Ouest, reconnu comme l’interlocuteur privilégié par les institutions régionales ainsi que par les États et jouant un rôle majeur dans les échanges commerciaux et la gouvernance du secteur céréalier. Axes stratégiques • Faciliter l’accès aux marchés régionaux • Faciliter l’accès des acteurs du secteur céréalier aux informations actualisées • Impliquer les acteurs céréaliers dans la formulation et le plaidoyer de politiques en faveur de la croissance du secteur céréalier • Favoriser et consolider la pérennité institutionnelle du ROAC Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 34 Quelques exemples Le Réseau ouest africain des céréaliers (ROAC), les étapes de sa constitution
  • 35. Janvier 2013 La troisième rencontre du groupe de travail s’est déroulée les 28 janvier, 1er et 2 février 2013, et a abouti à des résolutions clés dans la mise sur pied du ROAC, dont l’appui à la mise en place des structures nationales du réseau en vue de la tenue de l’assemblée générale constitutive (AGC). Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 35 Quelques exemples Le Réseau ouest africain des céréaliers (ROAC), les étapes de sa constitution
  • 36. Mars 2013 (Lomé) : assemblée générale constitutive du Réseau ouest africain des céréaliers • L’examen et la finalisation du plan de développement stratégique 2013-2015 • L’examen et l’adoption des textes organiques (statuts et règlement intérieur) • La mise en place des organes de gestion du réseau (CA, bureau exécutif, etc.) • Le lancement officiel des activités du ROAC • La réflexion sur les étapes suivantes du ROAC Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 36 Quelques exemples Le Réseau ouest africain des céréaliers (ROAC), les étapes de sa constitution
  • 37. Le ROAC aujourd’hui* • Le Réseau a commencé à imprimer sa marque dans son environnement institutionnel en s’impliquant fortement dans les débats et les processus concernant les politiques agricoles et alimentaires dans l’espace de l’Afrique de l’Ouest. Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 37 * http://ecdpm.org/fr/great-insights/sustainable-value-chains/ouest-africain-cerealiers-roac/ Quelques exemples Le Réseau ouest africain des céréaliers (ROAC), les étapes de sa constitution • À l’heure actuelle, le ROAC s’investit dans un processus de redéfinition et d’harmonisation des normes et autres critères de qualité des céréales, une étape nécessaire pour augmenter la valeur ajoutée de la filière. Il contribue aussi à la mise en place d’un cadre de lutte contre la contamination des céréales par l’aflatoxine. • Tous les acteurs de la filière doivent travailler en concert pour répondre aux exigences de qualité des consommateurs et des utilisateurs industriels. L’action du ROAC devra aider à fédérer les efforts de ces acteurs dans ce sens.
  • 38. Quelques exemples - Aspects financement Comité national de concertation sur la filière tomate industrielle au Sénégal (CNCFTI) Origine* • La culture industrielle de la tomate a été introduite au Sénégal en 1969. • La Société de conserves alimentaires du Sénégal (Socas) propose aux producteurs agricoles des contrats d’achat de la tomate en mettant à leur disposition l’assistance technique nécessaire au développement de cette culture. • Situation de monopole et dévaluation du CFA. • Un partenariat étroit s’est construit petit à petit entre les producteurs de tomates et l’industriel, et s’est matérialisé en 1995 par la création du Comité national de concertation de la filière tomate industrielle (CNCFTI). *http://www.inter-reseaux.org/publications/revue-grain-de-sel/44-les-organisations/article/dans-la-vallee-du-fleuve-senegal Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 38
  • 39. Partenaires stratégiques* • Collège des producteurs (15 000) • Collèges des industriels et transformateurs : SOCAS,AGROLINE,TAKAMOUL Partenaires associés • Collège des institutions financières : CNCAS • Collège des institutions publiques : DRDR, SAED,ANCAR, ISRA • Collège des fournisseurs (intrants et matériels agricoles) des transporteurs et des prestataires de services Les membres « actifs » du comité sont les producteurs et l’industriel qui ont le plus intérêt à dialoguer et à trouver des consensus, ce sont eux également qui financent le CNCFTI. La Société d’aménagement et d’exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal (SAED) assurant son secrétariat. * source: http://fr.slideshare.net/fatimatakone90/organisation-et-fonctionnement-du-comite-national-de-concertation-de-la- filiere-tomate-industrielle-du-senegal Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 39 Quelques exemples - Aspects financement Comité national de concertation sur la filière tomate industrielle au Sénégal (CNCFTI)
  • 40. Rôle du comité de concertation nationale sur la tomate industrielle • Décisions sur les modalités de déroulement de la campagne et le pilotage de la filière : - Programmation des cultures - Fixation du prix de la tomate fraîche - Superficies cultivées - Financement de la campagne - Approvisionnement en intrants - Itinéraires techniques - Productions de données - Plaidoyer (limitation des importations provenant de Chine), etc. Nuance importante • Des contrats d’achat ferme de la tomate à prix garantis « contrats de culture » sont négociés chaque année entre groupements de producteurs et industriels. *http://www.inter-reseaux.org/publications/revue-grain-de-sel/44-les-organisations/article/dans-la-vallee-du-fleuve-senegal Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 40 Quelques exemples - Aspects financement Comité national de concertation sur la filière tomate industrielle au Sénégal (CNCFTI)
  • 41. Particularité de cette filière* • La filière « tomate industrielle » est une filière courte et intégrée. • Le peu d’opérateurs en aval (industriel) facilite la contractualisation, qui présente des avantages : - Sécurisation des débouchés, à prix connus en début de campagne pour les producteurs. - Sécurisation des approvisionnements aux dates fixées, et qualité requise pour les industriels. - Sécurisation des crédits octroyés pour la banque, etc. • La tomate industrielle est un produit périssable destiné à la vente : - L’industriel est « dépendant » des producteurs, tout comme les producteurs « ont besoin » de l’industriel. - Les concertations, négociations, compromis et accords sont donc obligatoires pour ces deux groupes d’acteurs. *http://www.inter-reseaux.org/publications/revue-grain-de-sel/44-les-organisations/article/dans-la-vallee-du-fleuve-senegal Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 41 Quelques exemples - Aspects financement Comité national de concertation sur la filière tomate industrielle au Sénégal (CNCFTI)
  • 42. Comment se finance l’interprofession? « Pour assurer le financement de l’interprofession, nous effectuons un prélèvement au moment de la livraison de la tomate à l’industriel. Chaque producteur verse 0,5 FCFA par kilogramme vendu, l’industriel, de son côté, verse 0,5 FCFA par kilogramme acheté. Cet argent nous sert essentiellement à couvrir nos dépenses de fonctionnement. Nous nous appuyons uniquement sur ces cotisations pour faire fonctionner l’interprofession. Nous sommes autonomes financièrement. » Inter-réseaux, développement rural, entretien avec Ablaye Dieng, président du Comité national de concertation sur la filière tomate industrielle au Sénégal (CNCFTI) Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 42 Quelques exemples - Aspects financement Comité national de concertation sur la filière tomate industrielle au Sénégal (CNCFTI)
  • 43. Enjeux du financement de la filière Avez-vous instauré un mécanisme de financement de l’interprofession? « Nous avons mis en place un système de prélèvement (2 %) sur la production et la commercialisation. Mais il est très difficile à prélever ces cotisations, car les produits sont vendus de tous les côtés (à domicile, au marché, dans la rue, etc.) » Solution envisagée « Notre idée actuelle, c’est que les transporteurs se structurent en faîtière et deviennent membres de l’interprofession pour mettre en place un système de prélèvement à leur niveau. Mais il va falloir les convaincre. Si les transporteurs adhèrent, il sera facile de faire le prélèvement, car tous les produits sont transportés via le barrage de Markala. » Inter-réseau, développement rural - entretien avec Bintou Guindo, présidente de l’interprofession de la filière échalotes/oignons (IFEO) au Mali Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 43 Quelques exemples - Aspects financement La filière échalotes/oignons (IFEO) au Mali
  • 44. Ateliers de fin de formation Où en sommes-nous? Quels sont nos besoins? • En matière de concertation : quelles sont nos problématiques communes? • En matière d’accompagnement? Formation Interprofessions agricoles - FORUM REGIONAL SUR LE MANIOC EN AFRIQUE CENTRALE 44