Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
www.gfi.fr             Le rôle de la DSI auprès de la DG             Une relation très particulière …             23/11/20...
Sommaire      >    Introduction      >    Vision interne : la réalité du SLA      >    Vision externe : la réalité de l’im...
Introduction> Ce que l’on a déjà tous entendu  •   Il faut faire plus avec moins  •   Il ne faut pas être un simple servic...
Le pré requis : excellence opérationnelle         > Lefficience des processus IT internes traite de la performance de     ...
La vision interne> Mettre en place un SLA  • S’appliquer ce que l’on a su faire sur ses prestataires    • Augmenter la pro...
La vision interne         > Les difficultés               • Culturelles                  • On peut faire dire ce que l’on ...
La vision externe : les questions gênantes> Les différents types d’organisation  • Souvent classifiés selon la maturité de...
La vision externe : les succès         > De vrais succès dans de nombreux secteurs               • La fidélité (exemple du...
Notre réalité quotidienne dans tout cela         > Au-delà des discours MKT               • 80% de nos ressources sont enc...
Conclusion> Pour compter auprès de la DG, le DSI doit  • Faire en sorte que le fonctionnement nominal soit une évidence   ...
Questions ?www.gfi.fr             Contact :             Chauvin Christophe, CTO – christophe.chauvin@gfi.fr             ww...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le rôle de la DSI auprès de la DG

2 369 vues

Publié le

Présentation de Christophe Chauvin, Directeur Industriel Groupe, GFI Informatique, lors du Symposium IDC du 22 novembre.

Publié dans : Technologie
  • Soyez le premier à commenter

Le rôle de la DSI auprès de la DG

  1. 1. www.gfi.fr Le rôle de la DSI auprès de la DG Une relation très particulière … 23/11/2011 Titre de la présentation 1
  2. 2. Sommaire > Introduction > Vision interne : la réalité du SLA > Vision externe : la réalité de l’impact Business > Notre réalité quotidienne de DSI > Conclusion Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 2 23/11/2011
  3. 3. Introduction> Ce que l’on a déjà tous entendu • Il faut faire plus avec moins • Il ne faut pas être un simple service d’expertise technique sur l’IT • L’IT doit être un partenaire Business • La DSI est vue uniquement au travers du % de son coût versus le CA • Le métrique sur la réduction des coûts est dépassé • « Enlevez moi 10% pour le budget de l’an prochain »> Ce que l’on a tous déjà fait (ou testé) • Réduction des coûts via les sous traitants/prestataires • Augmentation de la productivité • Réduction des coûts en interne • Nearshore / Offshore Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 3 23/11/2011
  4. 4. Le pré requis : excellence opérationnelle > Lefficience des processus IT internes traite de la performance de lorganisation IT dun point de vue management. > Cette recherche defficience consiste en un double objectif defficacité et defficience : • être efficace : offrir des services de qualité et ce, dans les délais requis • être efficient : nutiliser que les ressources nécessaires à latteinte des buts fixés > Simple à écrire, difficile à vivre au quotidien … > Paroles de DG : • « Lorsque je suis en retard pour laéroport, je dis à mon taxi "je double la course si vous faites en sorte que je ne rate pas mon avion", et neuf fois sur dix, il y arrive. Si je fais une proposition similaire à mon DSI, je finis par payer trois fois plus cher, mais je rate systématiquement lavion ! ». Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 4 23/11/2011
  5. 5. La vision interne> Mettre en place un SLA • S’appliquer ce que l’on a su faire sur ses prestataires • Augmenter la productivité • Plan de progrès pluri annuel • Une SSII comme Gfi Informatique le vit quotidiennement face à ses grands donneurs d’ordre …> Les bons paramètres d’un SLA • Les « faciles » • KPI1: Fonctionnement nominal au quotidien (objectif) • KPI2: Le % maintenance et investissement (objectif) • KPI3: Satisfaction des utilisateurs (subjectif) • KPI4: Satisfaction de la DG (subjectif) • Les « plus complexes » (car moins mesurables) • Optimisation des processus internes/clients • Capacité à intégrer • Gestion de l’inattendu> Disposer d’un outil de pilotage (Analytics) Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 5 23/11/2011
  6. 6. La vision interne > Les difficultés • Culturelles • On peut faire dire ce que l’on veut à une enquête interne de satisfaction • Techniques • Difficile d’appliquer un SLA à des salariés d’une DSI • Financières • Quels sont les conséquences réelles d’une non atteinte d’un SLA ? Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 6 23/11/2011
  7. 7. La vision externe : les questions gênantes> Les différents types d’organisation • Souvent classifiés selon la maturité de leur IT • Et la réalité de l’impact de cet IT sur le Business> Les questions gênantes : • Quel CA incrémental mon IT a fait gagner cette année à ma société ? • Quelle organisation pour piloter l’innovation ? • Quid de la sécurité du SI ? Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 7 23/11/2011
  8. 8. La vision externe : les succès > De vrais succès dans de nombreux secteurs • La fidélité (exemple du fameux mileage des transporteurs aériens) • Les jeux en ligne (et si même le PMU ne parlait plus de chevaux dans ses publicités ?) > Y compris dans les Business plus traditionnels • Une grande banque qui fait sa publicité sur sa vitrine internet • Un grand opérateur téléphonique qui gère son « anti-churn » par des requêtes puissantes et du BI prédictif Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 8 23/11/2011
  9. 9. Notre réalité quotidienne dans tout cela > Au-delà des discours MKT • 80% de nos ressources sont encore confinées à des opérations autour de la maintenance • La plupart des Directions Générales ont encore une vision orientée Cost sur la DSI • Peu de DSI savent/peuvent/veulent embaucher des profils non techniques > Ne sommes nous pas arrivés au seuil où tout discours sur la création de valeur par l’IT est devenu inaudible, tant la réduction de notre budget est désormais impérieuse ? Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 9 23/11/2011
  10. 10. Conclusion> Pour compter auprès de la DG, le DSI doit • Faire en sorte que le fonctionnement nominal soit une évidence dont on ne parle jamais • Ceci n’est rien d’autre qu’un pré requis pour prétendre parler d’autre chose • Ensuite • Montrer qu’il apporte du Business incrémental • Disposer d’un discours et savoir faire non technique • Marketer son apport pour défendre son budget • Bref, prendre les bonnes décisions … Branch XXX © 2011 – Gfi Informatique 10 23/11/2011
  11. 11. Questions ?www.gfi.fr Contact : Chauvin Christophe, CTO – christophe.chauvin@gfi.fr www.gfi.fr Titre de la présentation 11 23/11/2011

×