108
Une maison passive à
l’agencement audacieux, au cœur
du Devon rural.
Les maisons passives sont encore rares en Grande-...
www.libnam.eu 2
Lorsque Chris, le maître d’ouvrage, a
fondé le projet de rénover Silverton,
son but était de réduire l’imp...
Collectif franco-britannique Libnam3
La 1ère étape a été de déconstruire
un bungalow des années 50 encore
présent sur le t...
www.libnam.eu 4
risque de catastrophe naturelle, il a
été choisi un système constructif à
« coffrage isolant », à base de ...
Collectif franco-britannique Libnam5
La construction se conforme à
une norme de 15 kWh/m² par an
comprenant le chauffage e...
6
Intervenants
Maître d’ouvrage : Mr. C. Brookman
Maître-d’oeuvre : Holyford Developments,
Thorverton
Terrassement : Jacks...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Silverton-fr

168 vues

Publié le

Silverton-fr

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
168
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Silverton-fr

  1. 1. 108 Une maison passive à l’agencement audacieux, au cœur du Devon rural. Les maisons passives sont encore rares en Grande-Bretagne, particulièrement dans le Devon. Celle-ci est située sur une friche industrielle dans le petit village de Silverton. Elle a atteint le standard « passif » avec des techniques et matériaux écologiques. Présentation Truro Exeter Silverton Silverton Chronologie Permis de construire en 2012. Construction en 2012 et 2013. Extérieur - Photo © Chris Brookman
  2. 2. www.libnam.eu 2 Lorsque Chris, le maître d’ouvrage, a fondé le projet de rénover Silverton, son but était de réduire l’impact environnemental du chantier. C’est d’ailleurs pourquoi il était cohérent de construire sur une friche industrielle. En plus de faire de Silverton une maison familiale, Chris s’était également fixé l’objectif d’obtenir le label « Maison Passive ». Grâce à son savoir-faire dans le domaine de la construction et son métier de fournisseur de matériaux écologiques, il était en mesure d’aborder plus facilement son projet. Néanmoins, il a fait appel à l’expertise de « B3 Architects » et aux services d’un ingénieur structure de « TWP Engineers », pour l’aider dans Contexte la conception et la réalisation des calculs. Les exigences d’un projet d’habitat passif varient selon la localisation géographique et les conditions environnementales. Les informations sont donc à analyser suivant le lieu du chantier. L’équipe projet a réalisé une étude thermique pour le site et défini les valeurs U requises. Elle s’est référée aux exigences établies par le PHPP (Passive House Planning Package), l’outil logiciel de référence de la conception passive. C’est ce qui a déterminé les choix de systèmes de ventilation, de chauffage et de gestion de l’inertie dans le bâti. Plan © Chris Brookman N
  3. 3. Collectif franco-britannique Libnam3 La 1ère étape a été de déconstruire un bungalow des années 50 encore présent sur le terrain, lequel n’aurait pas permis d’atteindre le standard passif. Les matériaux inertes issus de la démolition ont été broyés afin de servir de remblai pour la nouvelle construction. La création d’un étage n’étant pas permise par le permis de construire (en référence à la forme architecturale du bungalow détruit), Chris a été contraint, pour obtenir un volume habitable suffisant, de creuser le sol. Non pas pour y installer une pièce à vivre mais pour y mettre un local technique, destiné Système constructif aux différents équipements. Ensuite, un 1er bâtiment test a été construit, qui devait servir ultérieurement de bureau. Cette 1ère réalisation a permis de prendre des mesures de transfert de chaleur et de perméabilité à l’air, sachant que les matériaux et techniques employés seraient les mêmes pour le reste de la construction, incluant des panneaux OSB étanchéifiés avec du ruban adhésif, pour l’enveloppe. Des résultats de 0.31 m3/h/m² (indice Q4Pa-surf) et 0.26 vol/h (indice n50) ont été obtenus lors du test de perméabilité à l’air, confirmant l’intérêt du mode constructif envisagé. En raison d’exigences techniques et réglementaires liées à la performance énergétique et au Pose des panneaux en fibre de bois - Photo © Chris Brookman
  4. 4. www.libnam.eu 4 risque de catastrophe naturelle, il a été choisi un système constructif à « coffrage isolant », à base de blocs de polystyrène jusqu’au niveau du sol naturel. Au-dessus du niveau du sol, la construction est en ossature bois. L’isolation a été assurée par des panneaux isolants en fibre de bois, à la fois pour les parois extérieures et la toiture. Les cloisons intérieures ont été conçues à partir de panneaux d’argile. (Marque EBB). Le maître d’ouvrage a choisi un crépi de couleur naturelle. La couleur a été mélangée directement au crépi au lieu de faire l’objet d’une couche spécifique. Ceci a pour avantage de réduire l’impact esthétique si le crépi venait à s’abîmer. Focus technique : Les panneaux en fibre de bois La méthode choisie par l’équipe projet afin d’obtenir une enveloppe étanche combine des panneaux OSB et des rubans adhésifs pour leur jointoiement. Il s’y rajoute, en face extérieure, 300 mm d’isolation en fibre de bois (Udiflex), pour les parois verticales Pose des panneaux en fibre de bois - Photo © Chris Brookman
  5. 5. Collectif franco-britannique Libnam5 La construction se conforme à une norme de 15 kWh/m² par an comprenant le chauffage et la ventilation. Les déperditions d’air sont inférieures à 0,6 vol/heure (n50). Ceséconomiesd’énergienécessaires à la certification du bâtiment ont occasionné un investissement financier majoré de 15% par rapport à une construction respectant Performances globales extérieures et la toiture, complétés par 100 mm de fibre de bois (Uditherm) dans les murs et 60 mm de fibre de bois (Uditop) en toiture. Pour l’accroche du crépi, une couche supplémentaire de fibre de bois de 40 mm a été fixée sur les murs, par- dessus le « Uditherm ». Tous ces matériaux à base de fibre de bois sont fabriqués à partir du recyclage de déchets de bois. Panneaux en fibre de bois - Photo © Chris Brookman
  6. 6. 6 Intervenants Maître d’ouvrage : Mr. C. Brookman Maître-d’oeuvre : Holyford Developments, Thorverton Terrassement : Jackson landscaping, Newton Abbot Ventilation : Ben Higgens, Exmouth Plomberie : Energex, Exmouth Polystyrene / ICF : Logix, Poole Planchers : ISOquick, Poole Plomberie-Chauffage : Andy Sterrick, Holsworthy Architecte : B3 Architects, Dorchester Bois : Alltimber frames, Cheriton Fitzpayne Ingénieur structure : TWP Engineers, Exeter Béton pré-moulé : Page, Crediton Coûts 2 540 € /m² pour une surface de 312,81m² soit 794 537,4 €. Lien www.backtoearth.co.uk/case-study/ silverton-passive-house-devon simplement la réglementation thermique en vigueur. La maison de Silverton présente Extérieur - Photo © Chris Brookman une consommation d’énergie finale totale de 63 kwh/m²/an. Contact Petroc www.petroc.ac.uk

×