Alternatives à la biopsie hépatique :
     Elastométrie par Fibroscan

        Dr Mona Munteanu
Fibroscan, Echosens France
En pratique
 La sonde appliquée à la surface du corps :
  - ligne axillaire antérieure & xiphoïde
  - bras en extension

 ...
Principe de fonctionnement
Elastometrie transitoire unidimensionnelle

• Couplant: - un faisceau ultrasonore (5 MHz )
    ...
Principe de fonctionnement
 L’élasticité hépatique est corrélé à la fibrose
 hépatique
La sonde induit une onde élastique ...
Principe de fonctionnement

Propagation plus rapide des ondes de cisaillement dans les
structures « dures »
              ...
Principe de fonctionnement

Exemples d’élastogrammes

                  Foie normal                                       ...
Principe de fonctionnement
Imagerie ultrasonore
                                                                          ...
Feuille de résultat
Feuille de résultat – Critères de qualité (applicabilité)




                               Applicabilité
               ...
Valeur diagnostique
Meta-analyse
Valeur diagnostique (AUROC) pour la fibrose
avancée (F2F3F4)




                                            ...
Elasticité hépatique par stade de fibrose (0-4)


                  N=711 HCV                        N=161 HBV




L’axe v...
Performances diagnostiques de l’élastométrie au cours
de l’hépatite chronique C
Hépatite C: FibroScan vs FibroTest
Valeur diagnostique pour la fibrose avancée
(F2F3F4)


                                ...
Hépatite C: FibroScan vs FibroTest
Valeur diagnostique (AUROC) pour la fibrose F3F4
et la cirrhose




                   ...
Hépatite B:
Valeur diagnostique (AUROC) du Fibroscan



                          AUROC (95%IC)
                          ...
Performances de l’élastométrie –autre pathologies




   Marcellin Liver Int 2009, de Ledinghen JAIDS 2006; Coprechot Hepa...
Seuils pour le diagnostic de cirrhose selon l’étiologie




       Marcellin Liver Int 2009, Castera Hepatology 2005, Ziol...
Autres validations


VIH-VHC                    De Ledinghen JVH 2006, Merchante
                                  Gut 200...
Validation sonde pédiatrique
Age moyen 10.7
(Range 1 mois – 20 ans)
Etiologies:
-Hépatites virales 19
-Mucoviscidose 38
-A...
Validation sonde obeses
Faisabilité et performances
 • IMC entre 30-64 kg/m2, IMC moyen 41
 • Age moyen 53 ans
 • 26% homm...
Fibroscan versus ARFI
(Acoustic Radiation Force Impulse) N=89


  Méthode           F≥2                  F≥3              ...
Fibroscan pour évaluer la gravité de la cirrhose ?





 124 patients rechute VHC post transplantation hépatique
  Corréla...
Fibroscan chez les patients avec rupture de
VO en vu du TIPS?
Les gradients 20mmHg - prédictifs de décès
N= 28 inclus (apr...
Suivi longitudinal avec Fibroscan
Suivi longitudinal avec Fibroscan
Fibroscan sensible à l’activité
Etude comparative directe avec mesures répétées de fibro...
Applicabilité et limites de l’élastométrie
Applicabilité et limites de l’élastométrie

1. Applicabilité zéro
2. Faux positifs
3. Faux négatifs
4. Variabilité
       ...
1. Applicabilité zéro
= taux de réussite zéro
 ~ 5% des cas



N=2114 4.5% TDR 0




+ ascite, petites espaces intercostal...
2. Faux positifs
Elastogramme normale = bords parallèles
2. Faux positifs
Bords non- parallèles: surestimation
       Ondes A                   Ondes E
2. Faux positifs
Ondes angulées: surestimation

                       Ondes angulées
2. Faux positifs
Elasticité hépatique dans la population générale

N= 318 sujets de la population générale

Exlusion: alco...
3. Faux positifs
 Dépistage de la population générale  40 ans
N= 766/ 890 avec Fibroscan et FibroTest applicables

- Non-a...
2. Faux positifs
  Impact des ALT sur l’élasticité

Patient VHB,
fibrose F2 Ishack




                                   ...
2. Faux positifs
Impact des ALT sur l’élasticité
  N=161 patients VHB
                                          P=0.02
   ...
2. Faux positifs
Foie cardiaque avec ALT normale

 Surestimation de l’élasticité à cause de la congestion
 vasculaire hépa...
2. Faux positifs
Choléstase extrahepatique
 La choléstase extrahépatique augmente l’élasticité
 indépendamment de la fibro...
3. Faux négatifs
Meilleur seuil: 7.1kPa ou 8.8kPa?
         Fibroscan Faux
       négatifs du F4, F3 et
                F2...
4. Variabilité liée à l’espace intercostal

3 points différents sous contrôle échographique, n=213

   23% différence de u...
4. Variabilité liée à l’opérateur

N=1338 population mixte
1. Effet opérateur:
        IQR/Elasticité 30%:   25% vs 18%, P...
5. Reproductibilité

- N=200 patients avec biopsie, étiologies mixtes

- Coefficients de corrélation intraclasse, inter et...
6. Analyse de la concordance
Impact de l’IQR sur l’élasticité

Principe:     Le taux de concordance entre FibroTest et Fib...
6. Analyse de la concordance
  Risque de faux positif/négatif
 Les patients à risque bas (RB) selon les recommandations du...
6. Analyse de la concordance
Impact de l’IQR
-   N=254 sujets avec

- Biopsies de taille 15mm et Fibroscan (10 valides, TD...
6. Analyse de la concordance
Impact des recommendations du fabriquant sur la
concordance entre Fibroscan et FibroTest


Gr...
6. Analyse de la concordance
Critères d’applicabilité du Fibroscan
N= 391 patients avec 3 estimateurs: biopsie, Fibroscan,...
6. Analyse de la concordance
Facteurs associés à la variabilité:
N=1109 (exclusion des n=345 Fibroscans soumis à l’effet o...
Contact
• mona@biopredictive.com
• Tél 01 42 16 14 28

• BAF (HDJ pour Bilan anti-fibrose)
• Service d’HGE Pr Poynard
• 3e...
Confrontations anatomo-biologico
         élasto-cliniques

Pr Thierry Poynard
Dr Frédérique Charlotte
Dr Joseph Moussalli...
Cas clinique 1
Homme caucasien, VHB, 28 ans
Fibroscan
                     Ag HBe neg

                     Charge virale 6.3 log

      ...
Homme caucasien, VHB, 28 ans
FibroTest
Homme caucasien, VHB, 28 ans
2ème Fibroscan, autre operateur
Homme caucasien, VHB, 28 ans

Conclusion:

Faux négatif du Fibroscan
Patient VHB immunotolérant
Cas clinique 2
Homme 58 ans Hépatite chronique C
Homme 58 ans Hépatite chronique C
 • Fibroscan: 4.5 kPa, applicable
          – IQR 8%
          – TDR 100%
          – 10...
Homme 58 ans Hépatite chronique C



               Remplacement par la valeur
               médiane Hapto= 0.89 g/l
Homme 58 ans Hépatite chronique C

     -Echographie normale

     -Plaquettes 85000

     -VO grd 1

     - TP 87%

     ...
Homme 58 ans Hépatite chronique C

Conclusion:

Faux négatif du Fibroscan et de la biopsie
Cas clinique 3
Homme 56 ans, OH: 140 g/j
Homme 56 ans, OH: 140 g/j
• Fibroscan: 75 kPa
   – IQR 1% (nle 30%)
   – TDR 100%
   – 10 LSM valides

• Pli thoracique 5 ...
Homme 56 ans , OH: 140 g/j
Homme 56 ans , OH: 140 g/j
Résultat après correction:




      - Echographie: dysmorphie
      - Plaquettes 84000
      -...
Homme 56 ans , OH: 140 g/j

Conclusion

Faux négatif du FibroTest et de la biopsie
Munteanu Fibroscan
Munteanu Fibroscan
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Munteanu Fibroscan

3 949 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine, Voyages, Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 949
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
42
Actions
Partages
0
Téléchargements
49
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Munteanu Fibroscan

  1. 1. Alternatives à la biopsie hépatique : Elastométrie par Fibroscan Dr Mona Munteanu
  2. 2. Fibroscan, Echosens France
  3. 3. En pratique La sonde appliquée à la surface du corps : - ligne axillaire antérieure & xiphoïde - bras en extension Non à jeun (selon le fabriquant)* Durée de l’examen: 5 min Médiane des 10 mesures valides * Non à jeun +1 kPa Mederacke Liver Int 2009
  4. 4. Principe de fonctionnement Elastometrie transitoire unidimensionnelle • Couplant: - un faisceau ultrasonore (5 MHz ) - une vibration mécanique basse fréquence (50Hz) • Les milieux traversés déformés par l’onde de cisaillement • On détermine le déplacement subi par chaque tissu diffuseur donnant lieu à un écho ultrasonore • On calcule la vitesse de l’onde de cisaillement donc l’élasticité
  5. 5. Principe de fonctionnement L’élasticité hépatique est corrélé à la fibrose hépatique La sonde induit une onde élastique La vitesse de l’onde est évaluée dans qui se propage dans le foie une région située entre 2.5 et 6.5 cm sous la peau
  6. 6. Principe de fonctionnement Propagation plus rapide des ondes de cisaillement dans les structures « dures » Elastogramme Profondeur sous la surface 20 5% Vitesse de ll’onde Vitesse de ’onde 25 30 élastique (m/s) élastique (m/s) de la peau (mm) 35 40 45 dz 50 0 55 60 65 dt Elasticité Elasticité 70 75 (kPa) (kPa) 80 0 10 20 30 40 50 60 70 80 -5% % Temps (ms)
  7. 7. Principe de fonctionnement Exemples d’élastogrammes Foie normal Cirrhose 20 20 20 25 25 25 30 30 30 35 35 35 40 40 40 Depth (mm) Depth (mm) Depth (mm) 45 45 45 50 50 50 55 55 55 60 60 60 65 65 65 70 70 70 75 75 75 80 80 80 0 10 20 30 40 50 60 70 80 0 10 20 30 40 50 60 70 80 0 10 20 30 40 50 60 70 80 Time (ms) Time (ms) Time (ms) VS = 1.1 m/s VS = 1.7 m/s VS = 3.6 m/s E ~ 3 kPa E ~ 9 kPa E ~ 40 kPa
  8. 8. Principe de fonctionnement Imagerie ultrasonore Mode A : Amplitude amplitude du signal ultrasonore Profondeur sous la peau (mm) Mode M (ou TM) : amplitude ultrasonore en fonction du temps Temps (ms)
  9. 9. Feuille de résultat
  10. 10. Feuille de résultat – Critères de qualité (applicabilité) Applicabilité - IQR/Elasticité <30% - Taux de Réussite ≥ 60% - 10 mesures valides
  11. 11. Valeur diagnostique
  12. 12. Meta-analyse Valeur diagnostique (AUROC) pour la fibrose avancée (F2F3F4) AUROC (95%IC) 0.89 (0.84-0.95) Shaheen Am J Gastroenterol 2007, Friedrich-Rust Gastroenterolgy 2008, Poynard Saudi J Gastro 2008
  13. 13. Elasticité hépatique par stade de fibrose (0-4) N=711 HCV N=161 HBV L’axe verticale est à l’echelle logarithmique. Foucher, J et al. Gut 2006;55:403-408 Chan et al. JVH 2009
  14. 14. Performances diagnostiques de l’élastométrie au cours de l’hépatite chronique C
  15. 15. Hépatite C: FibroScan vs FibroTest Valeur diagnostique pour la fibrose avancée (F2F3F4) AUROC: APRI 0.78 FibroTest (FT) 0.85 Fibroscan (FS) 0.83 FS et FT 0.88 Castera et al. Gastroenterology 2005
  16. 16. Hépatite C: FibroScan vs FibroTest Valeur diagnostique (AUROC) pour la fibrose F3F4 et la cirrhose Castera et al. Gastroenterology 2005
  17. 17. Hépatite B: Valeur diagnostique (AUROC) du Fibroscan AUROC (95%IC) F0 vs F1234 0.80 (0.68–0.92) F012 vs F34 0.87 (0.82–0.93) F0123 vs F4 0.93 (0.89–0.97)* *p=0.002 vs F0 et p=0.04 vs F2 Chan et al. JVH 2009
  18. 18. Performances de l’élastométrie –autre pathologies Marcellin Liver Int 2009, de Ledinghen JAIDS 2006; Coprechot Hepatology 2006; Foucher J Hepatol 2006, de Ledinghen JHepatol 2006
  19. 19. Seuils pour le diagnostic de cirrhose selon l’étiologie Marcellin Liver Int 2009, Castera Hepatology 2005, Ziol Hepatology 2005, Ganne-Carie Hepatology 2006, Coprechot Hepatology 2006, Foucher Gut 2006,
  20. 20. Autres validations VIH-VHC De Ledinghen JVH 2006, Merchante Gut 2009 CBP Coprechot Hepatology 2006 Hémochromatose Adhoute Gastroenterol Clin Biol. 2008 Psoriasis (methotrexate) Gastroenterol Clin Biol. 2008 Transplantés hépatiques Kamphues Clin Transplant 2009 Thalassemie (cirrhose) Di Marco Br J Haematol 2009 …
  21. 21. Validation sonde pédiatrique Age moyen 10.7 (Range 1 mois – 20 ans) Etiologies: -Hépatites virales 19 -Mucoviscidose 38 -Atresie biliaire 19 -Autoimmune 8 -Autre 16 De Ledinghen J Pediatr Gastroenterol Nutr. 2007
  22. 22. Validation sonde obeses Faisabilité et performances • IMC entre 30-64 kg/m2, IMC moyen 41 • Age moyen 53 ans • 26% hommes • Sonde XL: fréquence plus basse 2.5MHz, entre 3.5-7.5 mm Sonde M Sonde XL p N Pas de valeur 30% 14% 0.02 84 Au moins 5 mesures 50% 73% 0.004 84 Au moins 10 mesures 44% 64% 0.01 84 Taux de réussite (sd) 71% (19) 75% (21) <0.001 84 IQR/Elasticité médiane 20% (12) 22% (10) <0.001 57 De Ledinghen JPHOD 2009 (Abstract)
  23. 23. Fibroscan versus ARFI (Acoustic Radiation Force Impulse) N=89 Méthode F≥2 F≥3 F=4 AFRI 0.81 (0.72 - 0.90) 0.91 (0.84 - 0.97) 0.91 (0.84 - 0.98) Elastometrie 0.83 (0.75 - 0.92) 0.90 (0.83 - 0.97) 0.91 (0.84 - 0.97) (Fibroscan) FibroTest 0.83 (0.74 - 0.92) 0.91 (0.85 - 0.97) 0.83 (0.74 - 0.92) APRI 0.75 (0.64 - 0.86) 0.77 (0.66 – 0.87) 0.70 (0.58 – 0.83) Friedrich-Rust Hepatology 2008
  24. 24. Fibroscan pour évaluer la gravité de la cirrhose ? 124 patients rechute VHC post transplantation hépatique Corrélation élasticité - gradient R=0.843 (p0.001) AUROC = 0.93 pour le diagnostic de gradient =6mmHg Carrion et al Liver Transpl 2006
  25. 25. Fibroscan chez les patients avec rupture de VO en vu du TIPS? Les gradients 20mmHg - prédictifs de décès N= 28 inclus (après exclusion thromboses porte et CHC) Fibroscan non-applicable (ascite) : N= 3 patients Gradient 20mmHg 20 mmHg p (N= 8) (N=17) 57± 20 KPa 58 ± 17 KPa P=0.87 Rudler et al. Hepatology (AASLD) 2008 (Abstract)
  26. 26. Suivi longitudinal avec Fibroscan
  27. 27. Suivi longitudinal avec Fibroscan Fibroscan sensible à l’activité Etude comparative directe avec mesures répétées de fibrose estimée par Fibroscan et FibroTest chez les patients VHC. • Chez les RVS, l’impact sur la fibrose estimée par Fibroscan semble plus important par rapport à l’impact sur la fibrose estimée par FibroTest. Vergniol J Viral Hepat 2009 • Ogawa Antiviral Res 2009
  28. 28. Applicabilité et limites de l’élastométrie
  29. 29. Applicabilité et limites de l’élastométrie 1. Applicabilité zéro 2. Faux positifs 3. Faux négatifs 4. Variabilité - liée au positionnement de la sonde - liée à l’opérateur 5. Reproductibilité 6. Analyse de concordance - méthodologie - risques de faux positifs/négatifs
  30. 30. 1. Applicabilité zéro = taux de réussite zéro ~ 5% des cas N=2114 4.5% TDR 0 + ascite, petites espaces intercostales… Foucher et al. Eur J Gastroenterol Hepatol 2006
  31. 31. 2. Faux positifs Elastogramme normale = bords parallèles
  32. 32. 2. Faux positifs Bords non- parallèles: surestimation Ondes A Ondes E
  33. 33. 2. Faux positifs Ondes angulées: surestimation Ondes angulées
  34. 34. 2. Faux positifs Elasticité hépatique dans la population générale N= 318 sujets de la population générale Exlusion: alcool, BMI, VHB, VHC, ALT, GGT, ferritine, plaquetes, VGM Elasticité moyenne 5.3 (1.5) kPa (1.5-10.9 kPa) Impact du sexe: Hommes 5.4 (2.0) kPa vs Femmes 4.6 (1.6) kPa, p0.01 Impact du syndrome métabolique: 6.4 (0.2) vs 5.3 (0.1), p0.01 Roulot et alJ Hepatol 2008
  35. 35. 3. Faux positifs Dépistage de la population générale 40 ans N= 766/ 890 avec Fibroscan et FibroTest applicables - Non-applicables: 0.4% FibroTest et 13.2% Fibroscan - Concordance 91.2% (p=0.009) - Prévalence de la fibrose avancée selon: FibroTest 3.3% vs Fibroscan 6.9% - 67% Faux positifs Fibroscan parmi les sujets reinvestigués à la Pitié avec FibroTest 0.48. Poynard et al. Hepatology 2008, 2009 (AASLD), in press
  36. 36. 2. Faux positifs Impact des ALT sur l’élasticité Patient VHB, fibrose F2 Ishack Oliveri et al World J Gastroenterol 2008 Coco JV Hep 2007, Lee da M Korean J JHepatol 2009 Fung Am J Gastroenterol 2009, Chan et al. JVH 2009 Vispo Antivir Ther 2009, Wong Hepatology 2009
  37. 37. 2. Faux positifs Impact des ALT sur l’élasticité N=161 patients VHB P=0.02 18 16 P=0.07 14 12 10 P=0.29 8 ALT N 6 ALT ELEVE 4 2 0 F0 n=10 F2F3F4 F4 n=40 n=124 AUROCs F0 vs F1234: ALAT normale 0.88 (0.73–1.0) vs ALAT élevées 0.76 (0.61–0.91), P = 0.01 Chan et al. JVH 2009
  38. 38. 2. Faux positifs Foie cardiaque avec ALT normale Surestimation de l’élasticité à cause de la congestion vasculaire hépatique dans l’insuffisance cardiaque • avant transplantation cardiaque: 44.3 kPa (IQR/élasticité 23%, 100% Taux de réussite) • après transplanation cardiaque: 3.8 kPa (IQR/élasticité 13%, 100% Taux de réussite) Lebray Hepatology 2008
  39. 39. 2. Faux positifs Choléstase extrahepatique La choléstase extrahépatique augmente l’élasticité indépendamment de la fibrose hépatique. L’élasticité hépatique diminue après drainage billiaire ou extraction de la lithiase. Millonig Hepatology 2008
  40. 40. 3. Faux négatifs Meilleur seuil: 7.1kPa ou 8.8kPa? Fibroscan Faux négatifs du F4, F3 et F2 Plus de faux negatifs pour le Fibroscan que pour le Fibrotest (OR=7.9 95%CI 2-32, p=0.0002) Poynard et al. PlosOne 2008
  41. 41. 4. Variabilité liée à l’espace intercostal 3 points différents sous contrôle échographique, n=213 23% différence de un stade et 5% de deux stades de fibrose Tanné et al. JFPD 2006 3 points : point recommandé (PR), antérieur (PA), inférieur (PI), n=442 Applicabilité plus basse au PR par rapport au PA (69% vs 81%, p0.0001) Facteur de variabilité : le pli thoracique (P=0.01) Ingiliz et al. W J Gastroenterol 2009
  42. 42. 4. Variabilité liée à l’opérateur N=1338 population mixte 1. Effet opérateur: IQR/Elasticité 30%: 25% vs 18%, P = 0.0009 AUROC: 0.70 vs 0.80, P = 0.009 Poynard et al. PlosOne 2008
  43. 43. 5. Reproductibilité - N=200 patients avec biopsie, étiologies mixtes - Coefficients de corrélation intraclasse, inter et intraobservateur = 0.98 - Facteurs associés à une mauvaise reproductibilité: Fibrose minime Stéatose (25% des hépatocytes) BMI 25 kg/m² NB: IQR/Elasticité 30% pas éliminés! Fraquelli et al. Gut 2007
  44. 44. 6. Analyse de la concordance Impact de l’IQR sur l’élasticité Principe: Le taux de concordance entre FibroTest et Fibroscan permettrais d’identifier les facteurs de variabilité Méthodes statistiques : Valeur diagnostique (AUROCs) Concordance (Kappa reliabiliy test) Corrélation (Spearman corrélation) Régressions (R²) Poynard et al. PlosOne 2008
  45. 45. 6. Analyse de la concordance Risque de faux positif/négatif Les patients à risque bas (RB) selon les recommandations du fabriquant ont une meilleure concordance entre Fibroscan et FibroTest par rapport à ceux avec risque élevé (RE) Fibroscan FibroTest Statistical method RB vs RE RB vs RE Tous p0.001 Tous p0.001 2-class (K2) concordance 0.40 vs 0.32 0.39 vs 0.15 3-class (K3) concordance 0.32 vs 0.21 0.29 vs 0.16 Spearman correlation coefficient 0.54 vs 0.26 0.44 vs 0.30 AUROC (for advanced fibrosis) 0.78 vs 0.63 0.78 vs 0.68 R² Comparison of regression curves 0.33 vs 0.10 0.22 vs 0.11 Poynard et al. PlosOne 2008
  46. 46. 6. Analyse de la concordance Impact de l’IQR - N=254 sujets avec - Biopsies de taille 15mm et Fibroscan (10 valides, TDR 60%) IQR/Elasticité 0.20 0.20 Discordances 6% 16% AUROCs F01 vs F234 0.83 0.77 AUROCs F012 vs F34 0.91 0.79 AUROCs F0123 vs F4 0.95 0.86 Lucidarme et al Hepatology 2007
  47. 47. 6. Analyse de la concordance Impact des recommendations du fabriquant sur la concordance entre Fibroscan et FibroTest Groupes selon les critères de Concordance en 2-classes (K2) qualité Fibroscan 10 mesures versus 10 mesures 0.41 vs 0.16, p0.001 TDR 60% versus TDR 60% 0.41 vs 0.20, p0.001 IQR/Elasticité 30% versus 30% 0.42 vs 0.25, p0.001 Poynard et al. PlosOne 2008
  48. 48. 6. Analyse de la concordance Critères d’applicabilité du Fibroscan N= 391 patients avec 3 estimateurs: biopsie, Fibroscan, Fibrotest N= 391 biopsies critères d’applicabilité du Fibroscan AUROCs F01 vs F234 OUI NON Fibroscan 0.72 0.54 FibroTest 0.79 0.72 Poynard et al. PlosOne 2008
  49. 49. 6. Analyse de la concordance Facteurs associés à la variabilité: N=1109 (exclusion des n=345 Fibroscans soumis à l’effet opérateur): Age 50 ans k=0.37 age 50ans vs k=0.50 age 50 ans NAFLD pathologie k=0.24 NAFLD vs k=0.40 autres pathologies Fibrose IQR/Elasticité 30% : 15% F0F1 vs 30% F2F3F4 Plis abdominal; Pli thoracique (15mm) BMI Tour de taille L’analyse chez les patients n’ayant pas de fibrose (F0): Sexe masculin (6kPa vs 5.2 kPa chez les femmes) Stéatose (+0.9 kPa) Activité (+1.1 kPa) Poynard et al. PlosOne 2008
  50. 50. Contact • mona@biopredictive.com • Tél 01 42 16 14 28 • BAF (HDJ pour Bilan anti-fibrose) • Service d’HGE Pr Poynard • 3eme étage
  51. 51. Confrontations anatomo-biologico élasto-cliniques Pr Thierry Poynard Dr Frédérique Charlotte Dr Joseph Moussalli Dr Françoise Imbert Bismut Dr Mona Munteanu
  52. 52. Cas clinique 1
  53. 53. Homme caucasien, VHB, 28 ans Fibroscan Ag HBe neg Charge virale 6.3 log Plaquettes 213000 Echographie normale
  54. 54. Homme caucasien, VHB, 28 ans FibroTest
  55. 55. Homme caucasien, VHB, 28 ans 2ème Fibroscan, autre operateur
  56. 56. Homme caucasien, VHB, 28 ans Conclusion: Faux négatif du Fibroscan Patient VHB immunotolérant
  57. 57. Cas clinique 2
  58. 58. Homme 58 ans Hépatite chronique C
  59. 59. Homme 58 ans Hépatite chronique C • Fibroscan: 4.5 kPa, applicable – IQR 8% – TDR 100% – 10 valides • Pli thoracique 8mm • Biopsie 17mm, 2 fragments, A1F1 • Faux positif du FibroTest?
  60. 60. Homme 58 ans Hépatite chronique C Remplacement par la valeur médiane Hapto= 0.89 g/l
  61. 61. Homme 58 ans Hépatite chronique C -Echographie normale -Plaquettes 85000 -VO grd 1 - TP 87% - 2ème Fibroscan 8.6 kPa applicable
  62. 62. Homme 58 ans Hépatite chronique C Conclusion: Faux négatif du Fibroscan et de la biopsie
  63. 63. Cas clinique 3
  64. 64. Homme 56 ans, OH: 140 g/j
  65. 65. Homme 56 ans, OH: 140 g/j • Fibroscan: 75 kPa – IQR 1% (nle 30%) – TDR 100% – 10 LSM valides • Pli thoracique 5 mm • PBH transjugulaire : – gradient 16 mmHg – 12mm, 4 fragments, – A1F2 • Faux positif du Fibroscan?
  66. 66. Homme 56 ans , OH: 140 g/j
  67. 67. Homme 56 ans , OH: 140 g/j Résultat après correction: - Echographie: dysmorphie - Plaquettes 84000 - VO grade 2 - TP 66%
  68. 68. Homme 56 ans , OH: 140 g/j Conclusion Faux négatif du FibroTest et de la biopsie

×