SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  50
AgHbs positif
Que faire?
Salim KHELIF
Maitre-assistant HépatoGastroentérologie
CHU Batna
Journées médico-chirurgicales d'El Oued
19-20 janvier 2017
• A.A agé de 37 ans, cadre d'une entreprise pétrolière de profession.
• antécédents personnels et familiaux: RAS
• facteurs de risque de contage viral:
- soins dentaires multiples.
• AgHbs +
5 questions à poser:
• Infection aigue? chronique? hépatopathie?
• Quel profil du portage chronique?
• Virus sauvage ou mutant?
• Quand faut il faire une PBH? la place des marquers non invasifs?
• Comment traiter?
Epidémiologie
• Problème de santé publique à l'échèlle mondiale.
• Plus de 2 milliards sont (ou étaient) infectés par le VHB.
• 248 millions de portages chroniques du VHB.
• Entre 15 et 25% de décès en cas de portage chronique, par la cirrhose
ou le CHC.
• 686000 de décès dans le monde en 2013 à cause de l'hépatite B.
HEPATOLOGY, Vol. 63, No. 1, 2016
Cycle viral
Sleisenger GI and Liver disease 10th
Sodium taurocholate
cotransporting polypeptide
1
2
3
4
1- Capsule
2- Capside
3- DNA viral
4- DNA polymérase
1- Ag HBs Infection
1’-AC anti-HBs Guérison
(immunité définitive)
2- Ag HBc Hépatocyte
2’-AC HBc Stigmate d’infection
(ancienne / récente)
3-AgHBe Réplication
3’-AC anti-HBe Non réplication
4- DNA viral Réplication
> 20000 UI/ml
Marqueur Signification
Marqueurs sérologiques et virologiques du VHB
Histoire naturelle de l’adulte
Hépatite aigue
Asymptomatique Fulminante Symptomatique
cirrhose
Hépatite chronique
Infection chronique Guérison
Portage inactif
CHC
90% 10%<1%
>90%≈5%
2-10 % /an
1% /an
EASL Consensus Statement. J. Hepatol. 2003; 39 (S1):S3–25
2-8% /an
Question 1
S'agit-il:
• Une infection aigue?
• Une infection chronique?
Infection aigue?
• Notion de contage.
• Signe d'hépatite aigue: ictère, asthénie...
• Bilan hépatique compet: transaminases ↑↑, BT et BC ↑
• Sérologie virale B complète: AgHbs (+), AC antiHbc (IgM) (+), AgHbe (+),
AC antiHbe (-), AC antiHbs (-).
• Evolution < 6mois.
Evolution des marqueurs HVB aigue
Semaines après exposition
Symptômes
Ag HBe anti-HBe
anti-HBc totaux
anti-HBc IgM
anti-HBsAgHBs
0 4 8 12 16 20 24 28 32 36 52 100
Titre
Fenêtre sérologique
Infection aigue
Ne nécessite pas:
- une ponction biopsie hépatique.
- une quantification de l'ADN viral.
- un traitement anti viral.
il est important de:
- surveiller le patient: risque d'hépatite fulminante, passage à la chronicité.
- informer le patient des modes de transmission +++
- dépistage de toute la famille.
- vaccination des sujets séronégatifs.
AC anti Hbs: Guérison
Infection chronique?
• Cirrhose?
• Portage chronique: quel profil?
Evaluation initiale
• Anamnèses (notion de contage).
• Examen clinique: recherche de signes d'hépatopathie chronique
• Bilan hépatique complet.
• Sérologie virale: AgHbe, AC antiHbe, PCR VHB
• AC anti VHC.
• échographie abdominale.
Résulats de l'évaluation:
Signes de maladie hépatique avancée
IHC + HTP
Cirrhose
probable
Portage
chronique
Ag Hbe, AC Anti Hbe
ALAT
Charge virale
ALAT
Charge virale
PEC de la cirrhose +
trt anti viral
+ -
Histoire naturelle du portage chronique
HBeAg(+) HBeAg(-) / anti-HBe(+)
ALT
HBV DNA
Minimal CH Moderate to severe CH Moderate to severe CHRemission
Cirrhosis
Immunotolerant
phase
Immuno-active
phase
Inactive phase
Low replication
Reactivation phase
Cirrhosis
109-1012 IU/mL >2000-<109 IU/mL <2000 IU/mL >2000 IU/mL
Inactive cirrhosis
Treatment indicated Treatment indicated
HBsAg
Occult infection
EASL Clinical Practice Guidelines, J Hepatol 2012
Phase d'immunotolérence
• Elévation souvent marquée de l'ADN VHB (>106 UI/ml).
• Taux de transaminases strictement normal.
• Sujet jeune <30 ans.
• AgHbe +
• Pas d'indication de PBH.
• Absence d'activité inflammatoire significative.
• Necessite une surveillance chaque 3-6 mois.
• La PBH est indiquée si age > 30 ans ou antécédents familiaux de
cirrhose ou de CHC.
EASL guidelines 2012, FMC HGE 2016
Phase d'immuno-activité AgHbe(+)
• Augmentation des transaminases.
• ADN VHB élevé (moins que la phase d'immuno-tolérence).
• Activité nécrotico-inflammatoire modérée à sévère.
• Progression rapide de la fibrose.
• Fait suite à des années d'immuno-tolérence ou rapidement en cas d'infection à un
age adulte.
• Le taux de séro-conversion spontanée AgHbe-AC antiHbe est de 2% par année chez
l'enfant et de 08 à 12% par année chez l'adulte.
• La PBH est indiquée à cette phase.
• La fin de cette phase est marquée par l'apparition des AC antiHbe.
EASL Guidelines 2012, AASLD Guidelines 2015
Phase de portage inactif
• AC antiHbe (+)
• ADN VHB faible voire indetectable (<2000UI/ml).
• ASAT et ALAT normales.
• L'activité nécrotico-inflammatoire est très minime.
• Une fibrose sequellaire est parfois trouvée signant une activité marquée
dans le passé.
• La réactivation virale est de 02 à 20%.
AASLD Guidelines 2015
Phase d'immuno-activité AgHbe(-)
• C'est le cas de virus mutant sur la région pré C du génome.
• Diagnostic différentiel avec le portage inactif.
• Activité incidieuse à bas bruit.
• Elévation modérée et fluctuante des transaminases et de HBV DNA.
• 10-30% après séro-conversion AgHbe garde des transaminases et ADN VHB
élevé
• 10-20% de réactivation après portage chronique inactif pendant des années.
• La PBH montre une activité nécrotico-inflammatoire et fibrose.
AASLD Guidelines 2015
Indications de la PBH
HBeAg(+) HBeAg(-) / anti-HBe(+)
ALT
HBV DNA
Minimal CH Moderate to severe CH Moderate to severe CHRemission
Cirrhosis
Immunotolerant
phase
Immuno-active
phase
Inactive phase
Low replication
Reactivation phase
Cirrhosis
109-1012 IU/mL >2000-<109 IU/mL <2000 IU/mL >2000 IU/mL
Inactive cirrhosis
Occult infection
si age >30 ans,
ATCD familliaux de
cirrhose ou CHC
Indications de la PBH
Pas de PBH si cirrhose évidente
Résultats de la PBH: score de Metavir
Activité:
A0 absente
A1 minime
A2 modérée
A3 Sévère
Fibrose:
F0 absente
F1 Portale
F2 Portale + qlq septa
F3 Septale sans
cirrhose
F4 cirrhose
EASL guidelines. J Hepatol 2012
Intérêt de la PBH dans la Décision thérapeutique
A0-A1
F0-F1
A2-A3
F2-F4
SurveillanceTraitement
anti viral
Place des tests non invasifs de la fibrose
EASL-ALEH Clinical Practice Guidelines. J of Hepatology 2015 vol 63│237–264
Traitement
Objectifs du traitement
• Objectif global: diminuer le risque de complications et de décès liés à
l'hépatite chronique B.
• Objectif à court terme: avoir une viro-suppression durable.
• La viro-suppression est associée à une normalisation des transaminases,
amélioration des lésions histologiques, et une diminution du risque de
l'évolution vers la cirrhose ou le CHC.
Jerome Gournay FMC HGE 2016
TEMPS
AgHBe
négatif
ADN VHB
négatif
Anti-Hbe
positif
AgHBs
négatif
Anti-HBs
positif
Objectifs du traitement
Qui ne pas traiter?
• Les immuno-tolérents: AgHbe (+), ALAT Nle (plusieurs dosages), DNA
HBV ↑↑, échographie hépatique normale.
• Les porteurs inactifs: AgHbe (-), ALAT Nle (plusieurs dosages), DNA
HBV<2000 UI/ml, échogr hépatique normale*
• Les hépatites minimes: ALAT<2N et/ou DNA HBV>2000UI/ml et lésions
histologiques minimes (<A2 et <F2)
Qui traiter?
EASL Practice Guidelines 2012
AgHBe (+) et AgHBe (-)
Surveiller
EASL Clinical Practice Guidelines: Management of chronic hepatitis B. J Hepatol 2012
ADN VHB < 2000 UI/ml
ALAT = N
ADN VHB >2000 UI/ml
Et/ou ALAT > N
PBH > A1F1
Traiter
Qui traiter?
Notre malade
• A.A, 37 ans, AgHbs (+).
• ALAT: 1.6N
• AC antiHbc IgM (-), AgHbe (-), AC antiHbe (+).
• PCR VHB: 77729 UI/ml
• Echographie abdominale: sans anomalies.
• PBH (19/05/2014): A1F2
Comment traiter?
Drug Type Approved
Analogues nicléosidiques • Lamivudine
• Entecavir
• Telbivudine
Analogues nucléotidiques • Adefovir dipivoxil
• Tenofovir disoproxil fumarate
Cytokines • Interferon alfa
• Pegylated Interferon alfa-2a
What first and second line treatment is recommanded?
1. Lok AS, et al. Hepatology 2009;50:661–2
2. EASL clinical practice guidelines. J Hepatol 2012;57:167–85
3. Liaw YF, et al. Hepatol Int 2012;6:531–61
 First-line treatment with Peg-IFN alfa-2a or NAs
(mainly ETV, TDF)1–3
 Second-line treatment with ADV, LAM or LdT
EASL, AASLD and APASL guidelines
ADV = adefovir dipivoxil
LAM = lamivudine
LdT = telbivudine
ETV: Entecavir
Ag Hbe positif
AgHbs Bas
ALT élevées (2-5 x LSN)
Faible charge virale (DNA VHB < 2 x108
UI/ml)
Génotype VHB (A > B > C > D)
Score d'activité ≥A2
Type sauvage du VHB
AgHbe négatif
identiques à ceux de l'AgHbe positif
mais moins bien définis
Facteurs pré therapeutiaues associés à une reponse soutenue
sous Peg-IFN alfa-2a
EASL Clinical practice guidelines CHB 2012
HBeAg (+) or HBeAg (-)
ANALOGUES
Entecavir or Tenofovir
If HBV DNA (+) at S24-48
Change analogue
How to treat: EASL guidelines 2012
PEG INF
(facteurs prédictifs de réponse)
↓HBV DNA < 1 log at S12
End-point of treatment
• Le traitement par Peg-INF: 48semaines.
• Le traitement par analogues:
- AgHbe (+): une année après séro-conversion Hb (apparition
d'AC antiHbe) (avec une surveillance après arret du trt).
- AgHbe (-): durée indéfinie.
• En cas de cirrhose, la durée du trt est indéfinie.
• En cas de séro-conversion AgHbs (éventualité rare qui définit la guérison), le
traitement peut être arreter.
Jerome Gournay FMC HGE 2016
AASLD Guidelines for Treatment of Chronic Hepatitis B 2015
Clin Liver Dis 20 (2016) 667-679
Interferon treatment for Hepatitis B Clin Liver Dis 2016
Notre malade
• A.A, 37 ans, AgHbs (+).
• ALAT: 1.6N
• AC antiHbc IgM (-), AgHbe (-), AC antiHbe (+).
• PCR VHB: 77729 UI/ml
• Echographie abdominale: sans anomalies.
• PBH (19/05/2014): A2F1
• Mis sous Entécavir: 1cp/jr (05/06/2014)
• PCR VHB à 6 mois, 12mois et 24mois Négative.
Limites des traitements actuels
• Tous les patients ne sont pas traités.
• Faible éfficacité et mauvaise tolérence (interféron).
• Traitement au long cours avec les analogues.
• Pas de règles d'arrêt des analogues.
• Faible taux de clairance de l'AgHbs.
• La virosuppression n'est pas complète (Persistance de la synthèse
d'ADN viral).
• Persistance du risque de CHC.
Perspectives
Quels sont les objectifs des futurs traitements?
• Guérison virologique.
• Traitement de courte durée et sans effets indésirables.
• Traitement pour tous.
• Disparition du risque de CHC.
• Elimination du VHB.
Schematic representation of the
inhibitors of HBV replication cycle
Sebastien Boucle Clin Liver Dis 20 (2016) 737–749
The possible future curative regimen for hepatitis B
CLINICAL LIVER DISEASE, VOL 8, NO 4, OCTOBER 2016
Points forts
• L'infection virale B est endémique dans notre région.
• Intéret du dépistage dans les populations à risque.
• Pathologie dynamique qui nécessite un suivi régulier à vie.
• Traitements disponibles, éfficaces, mais au dépens d'une durée de
prise indéfinie.
• Prédiction de la réponse avec la quantification de l’AgHbs.
• Le traitement actuel prévient l’aggravation mais ne guérit pas d’où
l’interet de nouveaux traitements plus efficaces.
• Vaccination des sujets à risque.

Contenu connexe

Tendances

Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonairehind henzazi
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienhind henzazi
 
Pleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clairPleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clairDr. Kerfah Soumia
 
Dg et CAT devant une hémoptysie
Dg et CAT devant une hémoptysieDg et CAT devant une hémoptysie
Dg et CAT devant une hémoptysieDr. Kerfah Soumia
 
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...Arbaoui Bouzid
 
CHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenirCHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenirClaude EUGENE
 
Foie et MICI (Maladie de Crohn, rectocolite hémorragique)
Foie et MICI (Maladie de Crohn, rectocolite hémorragique)Foie et MICI (Maladie de Crohn, rectocolite hémorragique)
Foie et MICI (Maladie de Crohn, rectocolite hémorragique)Claude EUGENE
 
Le syndrome cavitaire
Le syndrome cavitaireLe syndrome cavitaire
Le syndrome cavitairehind henzazi
 
Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1هدى رويس
 
Syndrome d'epanchement gazeux de la grande cavité pleurale
Syndrome d'epanchement gazeux de la grande cavité pleuraleSyndrome d'epanchement gazeux de la grande cavité pleurale
Syndrome d'epanchement gazeux de la grande cavité pleuralehind henzazi
 
Portage inactif du virus de l'hépatite B (infection chronique virale B Ag HBe...
Portage inactif du virus de l'hépatite B (infection chronique virale B Ag HBe...Portage inactif du virus de l'hépatite B (infection chronique virale B Ag HBe...
Portage inactif du virus de l'hépatite B (infection chronique virale B Ag HBe...Claude EUGENE
 
Syndrome de Zollinger-Ellison
Syndrome de Zollinger-EllisonSyndrome de Zollinger-Ellison
Syndrome de Zollinger-Ellisonwuefab
 

Tendances (20)

Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontané Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontané
 
Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaire
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidien
 
Pleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clairPleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clair
 
Hepatomegalies
HepatomegaliesHepatomegalies
Hepatomegalies
 
Dg et CAT devant une hémoptysie
Dg et CAT devant une hémoptysieDg et CAT devant une hémoptysie
Dg et CAT devant une hémoptysie
 
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
 
CHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenirCHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenir
 
Foie et MICI (Maladie de Crohn, rectocolite hémorragique)
Foie et MICI (Maladie de Crohn, rectocolite hémorragique)Foie et MICI (Maladie de Crohn, rectocolite hémorragique)
Foie et MICI (Maladie de Crohn, rectocolite hémorragique)
 
Cancer gastrique
Cancer gastriqueCancer gastrique
Cancer gastrique
 
Le syndrome cavitaire
Le syndrome cavitaireLe syndrome cavitaire
Le syndrome cavitaire
 
Anapath
AnapathAnapath
Anapath
 
Syndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptx
Syndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptxSyndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptx
Syndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptx
 
Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1
 
Syndrome d'epanchement gazeux de la grande cavité pleurale
Syndrome d'epanchement gazeux de la grande cavité pleuraleSyndrome d'epanchement gazeux de la grande cavité pleurale
Syndrome d'epanchement gazeux de la grande cavité pleurale
 
Portage inactif du virus de l'hépatite B (infection chronique virale B Ag HBe...
Portage inactif du virus de l'hépatite B (infection chronique virale B Ag HBe...Portage inactif du virus de l'hépatite B (infection chronique virale B Ag HBe...
Portage inactif du virus de l'hépatite B (infection chronique virale B Ag HBe...
 
Staphylococcies pleuro pulmonaires
Staphylococcies  pleuro pulmonairesStaphylococcies  pleuro pulmonaires
Staphylococcies pleuro pulmonaires
 
La miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuseLa miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuse
 
Syndrome de Zollinger-Ellison
Syndrome de Zollinger-EllisonSyndrome de Zollinger-Ellison
Syndrome de Zollinger-Ellison
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 

En vedette

Cat devant une dysphagie
Cat devant une dysphagieCat devant une dysphagie
Cat devant une dysphagieSalim KHELIF
 
Lymphomes gastriques
Lymphomes gastriquesLymphomes gastriques
Lymphomes gastriquesSalim KHELIF
 
Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015Egn Njeba
 
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueConduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueimma-dr
 
Hépatite chronique c
Hépatite chronique cHépatite chronique c
Hépatite chronique cAhmed Mestiri
 
Hépatite C_ stratégie diagnostique et suivi virologique.ppt
Hépatite C_ stratégie diagnostique et suivi virologique.pptHépatite C_ stratégie diagnostique et suivi virologique.ppt
Hépatite C_ stratégie diagnostique et suivi virologique.pptodeckmyn
 
Bernard hépatites b et c du 2012 final
Bernard  hépatites b et c du 2012 finalBernard  hépatites b et c du 2012 final
Bernard hépatites b et c du 2012 finalodeckmyn
 
Tumeurs primitives du foie
Tumeurs primitives du foieTumeurs primitives du foie
Tumeurs primitives du foieRose De Sable
 
Troubles fonctionnels intestinaux
Troubles fonctionnels intestinauxTroubles fonctionnels intestinaux
Troubles fonctionnels intestinauxVincent Di Martino
 
Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012Hassan HAMALA
 
Diagnostic du carcinome hepato cellulaire
Diagnostic du carcinome hepato cellulaireDiagnostic du carcinome hepato cellulaire
Diagnostic du carcinome hepato cellulaireVincent Di Martino
 
Splénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetSplénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetkillua zoldyck
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)killua zoldyck
 
Les tumeurs-hépatiques-2012
Les tumeurs-hépatiques-2012Les tumeurs-hépatiques-2012
Les tumeurs-hépatiques-2012Hassan HAMALA
 

En vedette (20)

Cat devant une dysphagie
Cat devant une dysphagieCat devant une dysphagie
Cat devant une dysphagie
 
Lymphomes gastriques
Lymphomes gastriquesLymphomes gastriques
Lymphomes gastriques
 
Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015
 
Amp gastrites casablanca 2011
Amp gastrites casablanca 2011Amp gastrites casablanca 2011
Amp gastrites casablanca 2011
 
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueConduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
 
Hépatite chronique c
Hépatite chronique cHépatite chronique c
Hépatite chronique c
 
Hépatite C_ stratégie diagnostique et suivi virologique.ppt
Hépatite C_ stratégie diagnostique et suivi virologique.pptHépatite C_ stratégie diagnostique et suivi virologique.ppt
Hépatite C_ stratégie diagnostique et suivi virologique.ppt
 
Syndro hepatrenal 2
Syndro hepatrenal 2Syndro hepatrenal 2
Syndro hepatrenal 2
 
Bernard hépatites b et c du 2012 final
Bernard  hépatites b et c du 2012 finalBernard  hépatites b et c du 2012 final
Bernard hépatites b et c du 2012 final
 
Tumeurs primitives du foie
Tumeurs primitives du foieTumeurs primitives du foie
Tumeurs primitives du foie
 
Les ictères 2012
Les ictères 2012Les ictères 2012
Les ictères 2012
 
Troubles fonctionnels intestinaux
Troubles fonctionnels intestinauxTroubles fonctionnels intestinaux
Troubles fonctionnels intestinaux
 
forum 2013
forum 2013forum 2013
forum 2013
 
Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012
 
Diagnostic du carcinome hepato cellulaire
Diagnostic du carcinome hepato cellulaireDiagnostic du carcinome hepato cellulaire
Diagnostic du carcinome hepato cellulaire
 
Splénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetSplénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabet
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
 
Les hépatomégalies 2012
Les hépatomégalies 2012Les hépatomégalies 2012
Les hépatomégalies 2012
 
Icteres
IcteresIcteres
Icteres
 
Les tumeurs-hépatiques-2012
Les tumeurs-hépatiques-2012Les tumeurs-hépatiques-2012
Les tumeurs-hépatiques-2012
 

Similaire à Ag hbs positif que faire

Rudler tt immun chimio-hep vir2014
Rudler  tt immun chimio-hep vir2014Rudler  tt immun chimio-hep vir2014
Rudler tt immun chimio-hep vir2014odeckmyn
 
Ratziu Virus Et Immunosuppr
Ratziu Virus Et ImmunosupprRatziu Virus Et Immunosuppr
Ratziu Virus Et Immunosupprodeckmyn
 
Rudler réinfection vhb du16
Rudler réinfection vhb du16Rudler réinfection vhb du16
Rudler réinfection vhb du16odeckmyn
 
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenHepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenArbaoui Bouzid
 
Thabut reinfection du2015
Thabut  reinfection du2015Thabut  reinfection du2015
Thabut reinfection du2015odeckmyn
 
Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16odeckmyn
 
Thabut tt immun chimio-hep vir
Thabut   tt immun chimio-hep virThabut   tt immun chimio-hep vir
Thabut tt immun chimio-hep virodeckmyn
 
Copie de Hépatites virales-.pptx
Copie de Hépatites virales-.pptxCopie de Hépatites virales-.pptx
Copie de Hépatites virales-.pptxMedMohamed35
 
Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012Hassan HAMALA
 
Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012Hassan HAMALA
 
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018Claude EUGENE
 
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Arbaoui Bouzid
 
Lebray p hépatites virales et tc du 2015
Lebray p  hépatites virales et tc du 2015Lebray p  hépatites virales et tc du 2015
Lebray p hépatites virales et tc du 2015odeckmyn
 
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)Claude EUGENE
 
Lebray hépatites virales et tc du16
Lebray hépatites virales et tc du16Lebray hépatites virales et tc du16
Lebray hépatites virales et tc du16odeckmyn
 
Ratziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et ImmunosuppressionRatziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et Immunosuppressionodeckmyn
 

Similaire à Ag hbs positif que faire (20)

HEPATITIS B.pptx
HEPATITIS  B.pptxHEPATITIS  B.pptx
HEPATITIS B.pptx
 
Rudler tt immun chimio-hep vir2014
Rudler  tt immun chimio-hep vir2014Rudler  tt immun chimio-hep vir2014
Rudler tt immun chimio-hep vir2014
 
Ratziu Virus Et Immunosuppr
Ratziu Virus Et ImmunosupprRatziu Virus Et Immunosuppr
Ratziu Virus Et Immunosuppr
 
Rudler réinfection vhb du16
Rudler réinfection vhb du16Rudler réinfection vhb du16
Rudler réinfection vhb du16
 
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenHepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
 
Thabut reinfection du2015
Thabut  reinfection du2015Thabut  reinfection du2015
Thabut reinfection du2015
 
Cas clinique hépatite virale b
Cas clinique hépatite virale b  Cas clinique hépatite virale b
Cas clinique hépatite virale b
 
Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16
 
Thabut tt immun chimio-hep vir
Thabut   tt immun chimio-hep virThabut   tt immun chimio-hep vir
Thabut tt immun chimio-hep vir
 
Copie de Hépatites virales-.pptx
Copie de Hépatites virales-.pptxCopie de Hépatites virales-.pptx
Copie de Hépatites virales-.pptx
 
Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012
 
Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012
 
Hépatite B Chronique - Quelle stratégie pour éliminer l'Antigène HBs ?
Hépatite B Chronique - Quelle stratégie pour éliminer l'Antigène HBs ?Hépatite B Chronique - Quelle stratégie pour éliminer l'Antigène HBs ?
Hépatite B Chronique - Quelle stratégie pour éliminer l'Antigène HBs ?
 
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
 
Hépatite B : Comment prévenir la réactivation virale ?
Hépatite B : Comment prévenir la réactivation virale ?Hépatite B : Comment prévenir la réactivation virale ?
Hépatite B : Comment prévenir la réactivation virale ?
 
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
 
Lebray p hépatites virales et tc du 2015
Lebray p  hépatites virales et tc du 2015Lebray p  hépatites virales et tc du 2015
Lebray p hépatites virales et tc du 2015
 
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)
 
Lebray hépatites virales et tc du16
Lebray hépatites virales et tc du16Lebray hépatites virales et tc du16
Lebray hépatites virales et tc du16
 
Ratziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et ImmunosuppressionRatziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et Immunosuppression
 

Ag hbs positif que faire

  • 1. AgHbs positif Que faire? Salim KHELIF Maitre-assistant HépatoGastroentérologie CHU Batna Journées médico-chirurgicales d'El Oued 19-20 janvier 2017
  • 2. • A.A agé de 37 ans, cadre d'une entreprise pétrolière de profession. • antécédents personnels et familiaux: RAS • facteurs de risque de contage viral: - soins dentaires multiples. • AgHbs +
  • 3. 5 questions à poser: • Infection aigue? chronique? hépatopathie? • Quel profil du portage chronique? • Virus sauvage ou mutant? • Quand faut il faire une PBH? la place des marquers non invasifs? • Comment traiter?
  • 4. Epidémiologie • Problème de santé publique à l'échèlle mondiale. • Plus de 2 milliards sont (ou étaient) infectés par le VHB. • 248 millions de portages chroniques du VHB. • Entre 15 et 25% de décès en cas de portage chronique, par la cirrhose ou le CHC. • 686000 de décès dans le monde en 2013 à cause de l'hépatite B. HEPATOLOGY, Vol. 63, No. 1, 2016
  • 5. Cycle viral Sleisenger GI and Liver disease 10th Sodium taurocholate cotransporting polypeptide
  • 6. 1 2 3 4 1- Capsule 2- Capside 3- DNA viral 4- DNA polymérase 1- Ag HBs Infection 1’-AC anti-HBs Guérison (immunité définitive) 2- Ag HBc Hépatocyte 2’-AC HBc Stigmate d’infection (ancienne / récente) 3-AgHBe Réplication 3’-AC anti-HBe Non réplication 4- DNA viral Réplication > 20000 UI/ml Marqueur Signification Marqueurs sérologiques et virologiques du VHB
  • 7. Histoire naturelle de l’adulte Hépatite aigue Asymptomatique Fulminante Symptomatique cirrhose Hépatite chronique Infection chronique Guérison Portage inactif CHC 90% 10%<1% >90%≈5% 2-10 % /an 1% /an EASL Consensus Statement. J. Hepatol. 2003; 39 (S1):S3–25 2-8% /an
  • 8. Question 1 S'agit-il: • Une infection aigue? • Une infection chronique?
  • 9. Infection aigue? • Notion de contage. • Signe d'hépatite aigue: ictère, asthénie... • Bilan hépatique compet: transaminases ↑↑, BT et BC ↑ • Sérologie virale B complète: AgHbs (+), AC antiHbc (IgM) (+), AgHbe (+), AC antiHbe (-), AC antiHbs (-). • Evolution < 6mois.
  • 10. Evolution des marqueurs HVB aigue Semaines après exposition Symptômes Ag HBe anti-HBe anti-HBc totaux anti-HBc IgM anti-HBsAgHBs 0 4 8 12 16 20 24 28 32 36 52 100 Titre Fenêtre sérologique
  • 11. Infection aigue Ne nécessite pas: - une ponction biopsie hépatique. - une quantification de l'ADN viral. - un traitement anti viral. il est important de: - surveiller le patient: risque d'hépatite fulminante, passage à la chronicité. - informer le patient des modes de transmission +++ - dépistage de toute la famille. - vaccination des sujets séronégatifs. AC anti Hbs: Guérison
  • 12. Infection chronique? • Cirrhose? • Portage chronique: quel profil?
  • 13. Evaluation initiale • Anamnèses (notion de contage). • Examen clinique: recherche de signes d'hépatopathie chronique • Bilan hépatique complet. • Sérologie virale: AgHbe, AC antiHbe, PCR VHB • AC anti VHC. • échographie abdominale.
  • 14. Résulats de l'évaluation: Signes de maladie hépatique avancée IHC + HTP Cirrhose probable Portage chronique Ag Hbe, AC Anti Hbe ALAT Charge virale ALAT Charge virale PEC de la cirrhose + trt anti viral + -
  • 15. Histoire naturelle du portage chronique
  • 16. HBeAg(+) HBeAg(-) / anti-HBe(+) ALT HBV DNA Minimal CH Moderate to severe CH Moderate to severe CHRemission Cirrhosis Immunotolerant phase Immuno-active phase Inactive phase Low replication Reactivation phase Cirrhosis 109-1012 IU/mL >2000-<109 IU/mL <2000 IU/mL >2000 IU/mL Inactive cirrhosis Treatment indicated Treatment indicated HBsAg Occult infection EASL Clinical Practice Guidelines, J Hepatol 2012
  • 17. Phase d'immunotolérence • Elévation souvent marquée de l'ADN VHB (>106 UI/ml). • Taux de transaminases strictement normal. • Sujet jeune <30 ans. • AgHbe + • Pas d'indication de PBH. • Absence d'activité inflammatoire significative. • Necessite une surveillance chaque 3-6 mois. • La PBH est indiquée si age > 30 ans ou antécédents familiaux de cirrhose ou de CHC. EASL guidelines 2012, FMC HGE 2016
  • 18. Phase d'immuno-activité AgHbe(+) • Augmentation des transaminases. • ADN VHB élevé (moins que la phase d'immuno-tolérence). • Activité nécrotico-inflammatoire modérée à sévère. • Progression rapide de la fibrose. • Fait suite à des années d'immuno-tolérence ou rapidement en cas d'infection à un age adulte. • Le taux de séro-conversion spontanée AgHbe-AC antiHbe est de 2% par année chez l'enfant et de 08 à 12% par année chez l'adulte. • La PBH est indiquée à cette phase. • La fin de cette phase est marquée par l'apparition des AC antiHbe. EASL Guidelines 2012, AASLD Guidelines 2015
  • 19. Phase de portage inactif • AC antiHbe (+) • ADN VHB faible voire indetectable (<2000UI/ml). • ASAT et ALAT normales. • L'activité nécrotico-inflammatoire est très minime. • Une fibrose sequellaire est parfois trouvée signant une activité marquée dans le passé. • La réactivation virale est de 02 à 20%. AASLD Guidelines 2015
  • 20. Phase d'immuno-activité AgHbe(-) • C'est le cas de virus mutant sur la région pré C du génome. • Diagnostic différentiel avec le portage inactif. • Activité incidieuse à bas bruit. • Elévation modérée et fluctuante des transaminases et de HBV DNA. • 10-30% après séro-conversion AgHbe garde des transaminases et ADN VHB élevé • 10-20% de réactivation après portage chronique inactif pendant des années. • La PBH montre une activité nécrotico-inflammatoire et fibrose. AASLD Guidelines 2015
  • 22. HBeAg(+) HBeAg(-) / anti-HBe(+) ALT HBV DNA Minimal CH Moderate to severe CH Moderate to severe CHRemission Cirrhosis Immunotolerant phase Immuno-active phase Inactive phase Low replication Reactivation phase Cirrhosis 109-1012 IU/mL >2000-<109 IU/mL <2000 IU/mL >2000 IU/mL Inactive cirrhosis Occult infection si age >30 ans, ATCD familliaux de cirrhose ou CHC Indications de la PBH Pas de PBH si cirrhose évidente
  • 23. Résultats de la PBH: score de Metavir Activité: A0 absente A1 minime A2 modérée A3 Sévère Fibrose: F0 absente F1 Portale F2 Portale + qlq septa F3 Septale sans cirrhose F4 cirrhose
  • 24. EASL guidelines. J Hepatol 2012 Intérêt de la PBH dans la Décision thérapeutique A0-A1 F0-F1 A2-A3 F2-F4 SurveillanceTraitement anti viral
  • 25. Place des tests non invasifs de la fibrose EASL-ALEH Clinical Practice Guidelines. J of Hepatology 2015 vol 63│237–264
  • 27. Objectifs du traitement • Objectif global: diminuer le risque de complications et de décès liés à l'hépatite chronique B. • Objectif à court terme: avoir une viro-suppression durable. • La viro-suppression est associée à une normalisation des transaminases, amélioration des lésions histologiques, et une diminution du risque de l'évolution vers la cirrhose ou le CHC. Jerome Gournay FMC HGE 2016
  • 29. Qui ne pas traiter? • Les immuno-tolérents: AgHbe (+), ALAT Nle (plusieurs dosages), DNA HBV ↑↑, échographie hépatique normale. • Les porteurs inactifs: AgHbe (-), ALAT Nle (plusieurs dosages), DNA HBV<2000 UI/ml, échogr hépatique normale* • Les hépatites minimes: ALAT<2N et/ou DNA HBV>2000UI/ml et lésions histologiques minimes (<A2 et <F2)
  • 30. Qui traiter? EASL Practice Guidelines 2012
  • 31. AgHBe (+) et AgHBe (-) Surveiller EASL Clinical Practice Guidelines: Management of chronic hepatitis B. J Hepatol 2012 ADN VHB < 2000 UI/ml ALAT = N ADN VHB >2000 UI/ml Et/ou ALAT > N PBH > A1F1 Traiter Qui traiter?
  • 32.
  • 33.
  • 34.
  • 35. Notre malade • A.A, 37 ans, AgHbs (+). • ALAT: 1.6N • AC antiHbc IgM (-), AgHbe (-), AC antiHbe (+). • PCR VHB: 77729 UI/ml • Echographie abdominale: sans anomalies. • PBH (19/05/2014): A1F2
  • 36. Comment traiter? Drug Type Approved Analogues nicléosidiques • Lamivudine • Entecavir • Telbivudine Analogues nucléotidiques • Adefovir dipivoxil • Tenofovir disoproxil fumarate Cytokines • Interferon alfa • Pegylated Interferon alfa-2a
  • 37. What first and second line treatment is recommanded? 1. Lok AS, et al. Hepatology 2009;50:661–2 2. EASL clinical practice guidelines. J Hepatol 2012;57:167–85 3. Liaw YF, et al. Hepatol Int 2012;6:531–61  First-line treatment with Peg-IFN alfa-2a or NAs (mainly ETV, TDF)1–3  Second-line treatment with ADV, LAM or LdT EASL, AASLD and APASL guidelines ADV = adefovir dipivoxil LAM = lamivudine LdT = telbivudine ETV: Entecavir
  • 38. Ag Hbe positif AgHbs Bas ALT élevées (2-5 x LSN) Faible charge virale (DNA VHB < 2 x108 UI/ml) Génotype VHB (A > B > C > D) Score d'activité ≥A2 Type sauvage du VHB AgHbe négatif identiques à ceux de l'AgHbe positif mais moins bien définis Facteurs pré therapeutiaues associés à une reponse soutenue sous Peg-IFN alfa-2a EASL Clinical practice guidelines CHB 2012
  • 39. HBeAg (+) or HBeAg (-) ANALOGUES Entecavir or Tenofovir If HBV DNA (+) at S24-48 Change analogue How to treat: EASL guidelines 2012 PEG INF (facteurs prédictifs de réponse) ↓HBV DNA < 1 log at S12
  • 40. End-point of treatment • Le traitement par Peg-INF: 48semaines. • Le traitement par analogues: - AgHbe (+): une année après séro-conversion Hb (apparition d'AC antiHbe) (avec une surveillance après arret du trt). - AgHbe (-): durée indéfinie. • En cas de cirrhose, la durée du trt est indéfinie. • En cas de séro-conversion AgHbs (éventualité rare qui définit la guérison), le traitement peut être arreter. Jerome Gournay FMC HGE 2016
  • 41. AASLD Guidelines for Treatment of Chronic Hepatitis B 2015
  • 42. Clin Liver Dis 20 (2016) 667-679
  • 43. Interferon treatment for Hepatitis B Clin Liver Dis 2016
  • 44. Notre malade • A.A, 37 ans, AgHbs (+). • ALAT: 1.6N • AC antiHbc IgM (-), AgHbe (-), AC antiHbe (+). • PCR VHB: 77729 UI/ml • Echographie abdominale: sans anomalies. • PBH (19/05/2014): A2F1 • Mis sous Entécavir: 1cp/jr (05/06/2014) • PCR VHB à 6 mois, 12mois et 24mois Négative.
  • 45. Limites des traitements actuels • Tous les patients ne sont pas traités. • Faible éfficacité et mauvaise tolérence (interféron). • Traitement au long cours avec les analogues. • Pas de règles d'arrêt des analogues. • Faible taux de clairance de l'AgHbs. • La virosuppression n'est pas complète (Persistance de la synthèse d'ADN viral). • Persistance du risque de CHC.
  • 47. Quels sont les objectifs des futurs traitements? • Guérison virologique. • Traitement de courte durée et sans effets indésirables. • Traitement pour tous. • Disparition du risque de CHC. • Elimination du VHB.
  • 48. Schematic representation of the inhibitors of HBV replication cycle Sebastien Boucle Clin Liver Dis 20 (2016) 737–749
  • 49. The possible future curative regimen for hepatitis B CLINICAL LIVER DISEASE, VOL 8, NO 4, OCTOBER 2016
  • 50. Points forts • L'infection virale B est endémique dans notre région. • Intéret du dépistage dans les populations à risque. • Pathologie dynamique qui nécessite un suivi régulier à vie. • Traitements disponibles, éfficaces, mais au dépens d'une durée de prise indéfinie. • Prédiction de la réponse avec la quantification de l’AgHbs. • Le traitement actuel prévient l’aggravation mais ne guérit pas d’où l’interet de nouveaux traitements plus efficaces. • Vaccination des sujets à risque.

Notes de l'éditeur

  1. 16
  2. 22
  3. 38