Transformations du travail et conditions
d’une amélioration des conditions de
travail
Pascal Ughetto, université Paris-Est...
1. Quelques aspects des transformations
du travail
Le travail s’est transformé dans sa matérialité
Les conditions dans lesquelles les salariés travaillent ont été matérielle...
Un sentiment d’intensification du travail à
analyser
Les salariés ont tendance à exprimer le sentiment d’une intensificati...
Un sentiment d’intensification du travail à
analyser
Mais :
- en soulageant, on peut aussi occasionner de l’activité suppl...
Des salariés qui souffrent moins de la montée des
exigences que de ne pouvoir discuter du travail
> Les situations de trav...
2. Travailler sur le travail de demain doit
intégrer une attention à l’activité et à ses
conditions
Le travail de demain : des bonnes volontés au
service du travail
Digitalisation, entreprise libérée, génération Y, travail...
Points de vigilance
Point de vigilance 1 :
La grande entreprise a inventé et perfectionné la normalisation, le contrôle,
l...
Points de vigilance
Point de vigilance 2 :
A trop pronostiquer ce que sera le travail, on risque de promouvoir un
certain ...
Points de vigilance
Point de vigilance 3 :
A trop pronostiquer ce que sera le travail, on risque de l’envisager dans une
a...
Points de vigilance
Point de vigilance 4 :
A trop participer à la chasse à courre contre les cadres, et notamment la
hiéra...
Et sans doute d’autres points de vigilance nécessaires…
Merci de votre attention.
pascal.ughetto@u-pem.fr
https://latts.fr...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Transformations du travail et conditions d'une amélioration des conditions de travail

470 vues

Publié le

Présentation de Pascal Ughetto lors de la 1e session du Transformateur numérique, les 8 et 9 décembre

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
470
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
343
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Transformations du travail et conditions d'une amélioration des conditions de travail

  1. 1. Transformations du travail et conditions d’une amélioration des conditions de travail Pascal Ughetto, université Paris-Est, LATTS Transformateur numérique ANACT / FING Paris, 8 décembre 2016
  2. 2. 1. Quelques aspects des transformations du travail
  3. 3. Le travail s’est transformé dans sa matérialité Les conditions dans lesquelles les salariés travaillent ont été matériellement transformées par une série de changements : > l’informatique modifie le rythme de l’activité et favorise la multiactivité jusqu’à des formes de dispersion ; > les organisations exposent à travailler parfois en dehors des limites et des assurances du métier ; > la relation de service expose aux sollicitations et au jugement d’autrui ; etc. > l’activité intègre de plus en plus, dans sa matérialité, la présence des outils de management et d’une diversité de normes et procédures.
  4. 4. Un sentiment d’intensification du travail à analyser Les salariés ont tendance à exprimer le sentiment d’une intensification du travail, alors même que des changements ont été apportés à leurs conditions matérielles de travail en vue de les soulager (ex.: ergonomie du poste de travail pour les opérateurs) et de faciliter des opérations (par ex. d’enregistrement et de transmission d’informations).
  5. 5. Un sentiment d’intensification du travail à analyser Mais : - en soulageant, on peut aussi occasionner de l’activité supplémentaire, parfois difficilement vécue (entraves au « vrai travail ») : par exemple, pour que les bases de données évitent d’enregistrer de multiples fois des données, il faut se livrer à un travail de mises aux normes des données, quelles que soient les circonstances; - de plus en plus, une tâche principale à exécuter exige, par ailleurs, de se livrer à d’autres tâches : renseigner rapidement un public, enregistrer des données, expliquer, se mettre à jour (procédures, évolutions technologiques rapides…) ! une densification de la tâche; - les conditions données pour effectuer le travail peuvent donner plus de confort, mais aller de pair avec une diminution des temps réputés improductifs qui permettent de se reprendre et de se projeter dans la tâche suivante (« C’est moins dur mais c’est plus chargé »).
  6. 6. Des salariés qui souffrent moins de la montée des exigences que de ne pouvoir discuter du travail > Les situations de travail exposent à des arbitrages à réaliser. La relation de service, par exemple, confronte souvent à des conflits de buts. > Si cela rend potentiellement intéressantes ces situations de travail, de micro-problèmes peuvent aisément introduire une tension dans la réalisation du travail. > Des dialogues intérieurs puissants sur les finalités du travail et sur les modalités à privilégier. L’enjeu d’une régulation de ces tensions et de ces arbitrages ; l’enjeu de pouvoir en discuter avec autrui ; l’enjeu de voir la hiérarchie statuer clairement dessus.
  7. 7. 2. Travailler sur le travail de demain doit intégrer une attention à l’activité et à ses conditions
  8. 8. Le travail de demain : des bonnes volontés au service du travail Digitalisation, entreprise libérée, génération Y, travail nomade, travail coopératif, mode Agile… : de nombreuses thèses qui invitent à libérer les travailleurs des carcans de la grande entreprise, de ses rigidités, de son contrôle, de sa lenteur à accéder aux demandes des salariés et à entendre les attentes (d’autonomie, de renouvellement du travail, d’apprentissage, de progression…). … Et qui laisseraient volontiers supposer que tout ce qui a été évoqué ne sera plus d’actualité dans ce nouveau régime du travail.
  9. 9. Points de vigilance Point de vigilance 1 : La grande entreprise a inventé et perfectionné la normalisation, le contrôle, les cadres d’organisation pour des raisons d’efficacité, notamment de la production à grande échelle. Nous ne savons pas comment s’établira l’équilibre ni comment se matérialiseront les formes d’interaction entre ces exigences et celles de rapidité et d’autonomie. Cela, à l’échelle d’une économie dans son ensemble comme à celle de la grande entreprise et même de la petite entreprise. Nous ne savons pas encore, par exemple, comment s’adapteront les fonctions supports à ces évolutions qui les interrogent.
  10. 10. Points de vigilance Point de vigilance 2 : A trop pronostiquer ce que sera le travail, on risque de promouvoir un certain modèle de représentation du travail, alternatif mais se prétendant potentiellement unique et suffisant (ex. : un travailleur par nature demandeur d’autonomie et de rapidité). Tout l’effort des analyses du travail comme activité a consisté à démontrer la richesse, l’imprévisibilité, les stratégies que déploient les individus et les collectifs dans l’activité, loin de la réalisation du modèle d’un travail mécanique ou biomécanique que se donnent les ingénieurs méthodes ou beaucoup de gestionnaires. Cela reste et restera valable.
  11. 11. Points de vigilance Point de vigilance 3 : A trop pronostiquer ce que sera le travail, on risque de l’envisager dans une abstraction qui occulte l’activité. Quelle est l’activité du travailleur réputé nomade? En quoi l’espace et la matérialité des espaces intervient-elle dans ses stratégies de conduite de l’activité? Dans une activité où l’on aimerait avoir du pouvoir de proposer et d’essayer ainsi que des marges de manœuvre, comment les cadres fournis par une organisation peuvent-ils également avoir du sens?
  12. 12. Points de vigilance Point de vigilance 4 : A trop participer à la chasse à courre contre les cadres, et notamment la hiérarchie intermédiaire, on risque de tuer le principal levier de régulation des arbitrages à réaliser dans une activité qui continuera à demander des arbitrages complexes à effectuer. Si l’on imagine un cadre investissant son rôle sur le mode de l’animateur de communauté, ne pas oublier que les individus peuvent légitimement ne pas sentir immédiatement le sens et les pratiques d’un tel rôle. Ne pas oublier que c’est un travail intéressant mais épuisant. Ne pas oublier qu’il faut que le reste de l’environnement attende le cadre de la même manière pour ne pas laisser à sa charge de régler l’arbitrage entre deux définitions contradictoires de son rôle.
  13. 13. Et sans doute d’autres points de vigilance nécessaires… Merci de votre attention. pascal.ughetto@u-pem.fr https://latts.fr/chercheur/pascal-ughetto/

×