SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  25
L'APESS et l'évolution de
l'élevage
1989-2014
Par Loïc Barbedette
Octobre 2014
www.apess.org
FAOSTAT 2014
12 pays
Afrique de l'Ouest
Bénin, Burkina, Gambie, Guinée,
Mali, Niger, Mauritanie, Sénégal
Afrique centrale et Nigeria
Cameroun, Nigeria, RCA, Tchad
L'élevage soudano-sahélien
en quelques courbes
En tonnes
0
200000
400000
600000
800000
1000000
1200000
1400000
1961 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2012
production bovine
Une production qui a plus que triplé en 50 ans
Un élevage qui s'est redressé après
chaque crise
En tonnes
FAOSTAT 2014
0
500000
1000000
1500000
2000000
2500000
1961 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2012
production bovine
Une progression encore plus
forte de la production laitière,
qui a quadruplé en 50 ans
Production laitière
En tonnes
L'évolution de l'élevage
sur la longue durée
• Une évolution globalement
positive qui montre le dynamisme
du secteur de l'élevage et une
capacité de résistance et de progrès
chez les éleveurs
• Une contribution significative
de l'élevage à la sécurité
alimentaire
• Un élevage bovin en
expansion
• Une progression notable de
la production de lait de vache
Un glissement progressif
de l'élevage vers les
zones les mieux arrosées
(Sahel  savane)
Une tendance à la
sédentarisation des
pasteurs
(deviennent "agro-pasteurs")
De nouveaux types
d'éleveurs apparaissent
(agro-éleveurs, "nouveaux
acteurs" …)
l'APESS
www.apess.org
6
• A P E S S
• Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane
• Secrétariat Général 04 BP 590 Ouagadougou 04 Burkina Faso ; Tél. +226 50 34 66 36 ; +226 66 07 90 53
• E-mail : apess_sg@yahoo.fr ; site web : www.apess.org
Les options stratégiques de départ
2) Relancer la production laitière
à partir de l'alimentation
des animaux (conservation du
foin)
4) Viser une grande échelle
d'extension
3) Miser sur le groupe des éleveurs
issus de la tradition (prendre
appui sur leurs connaissances)
1) Promouvoir un développement
tiré par l'élevage (principalement
bovin)
 thème de la VACHE  thème du HANGAR à foin
 thème de l'ECRITURE  thème de l'ORGANISATION
0
200000
400000
600000
800000
1000000
1200000
1400000
1961 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2012
production bovine
Sècheresse
APESS
L'APESS est née dans le contexte
de la sècheresse 1983/1985
50 ans
25 ans
1985
Action
pilote
1989 :
Naissance
APESS
En tonnes
Le contexte des années 1980
- Troupeaux décimés par
la sècheresse
- Décapitalisation encouragée
par des politiques inadaptées
- Extension des
cultures
Un élevage
en difficulté
- Cherchent à reconstituer
leurs troupeaux
- Affaiblissement des pâturages
- Marginalisation sociale
et politique
Des éleveurs
désorientés
 Perte de confiance
dans l'élevage
("l'élevage, c'est fini")
 Perte de l'estime de soi
BURKINA
MALI
NIGER
Dori
1989/1994 :, l'APESS rayonne d'emblée sur 3 pays à
partir de DORI (Burkina Faso)
Elle diffuse 3 messages : 1) Le "travail de l'herbe"
 Coupe de l'herbe (Sahel)
 Cultures fourragères (savane)
 Construction de hangars de
stockage
 Améliorer l'alimentation animale
 Obtenir du lait en saison sèche
2) Le "travail de l'écriture"
 Création d'un alphabet
avec marabouts
 Diffusion de l'écriture
 Lire et écrire dans sa
langue
3) Le "travail de l'organisation"
 structuration en "Bureaux de zones"
et de "régions"
 Créer la première organisation
internationale d'éleveurs d'Afrique de
l'Ouest
L'adhésion des éleveurs, renforcée par leur
participation à de grandes assemblées annuelles, est
très rapide
BURKINA
MALI
NIGER
Entre 1991 et 1994
Le nombre de
zones passe de
76 à 161
Le nombre de hangars à
foin passe de 1082 à 2999
0
200000
400000
600000
800000
1000000
1200000
1400000
1961 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2012
production bovine
En 1994, les éleveurs ont
commencé à récupérer après
le choc de la sécheresse
Une nouvelle impulsion est donnée au
mouvement des éleveurs à l'assemblée
générale d'APESS de 1994
En tonnes
BURKINA
MALI
NIGER
Dori
1994/1998 : l'extension de l'APESS
BENIN
GHANA
COTE
D'IVOIRE
CAMEROUN
TCHAD
RCA
Garoua
St Louis
SENEGAL
MAURITANIE
GUINEE(s)
GAMBIE
deux nouveaux pôles sont créés :
- l'un au CAMEROUN, à partir de Garoua,
- et l'autre au SENEGAL, à partir de St
Louis
les éleveurs de 11 nouveaux pays entrent ainsi dans le mouvement
impulsé par l'APESS
Extension à travers les
réseaux familiaux des
premiers adhérents
NIGERIA
BURKINA
MALI
NIGER
Dori
1994/1998 : l'extension de l'APESS
BENIN
GHANA
COTE
D'IVOIRE
CAMEROUN
TCHAD
RCA
Garoua
St Louis
SENEGAL
MAURITANIE
GUINEE(s)
GAMBIE
le travail des éleveurs
s'intensifie
0
1000
2000
3000
4000
5000
6000
7000
1994 1995 1996 1997 1998
HANGARS
BURKINA
MALI
NIGER
Dori
1994/1998 : l'extension de l'APESS
BENIN
GHANA
COTE
D'IVOIRE
CAMEROUN
TCHAD
RCA
Garoua
St Louis
SENEGAL
MAURITANIE
GUINEE(s)
GAMBIE
le travail des éleveurs
s'intensifie
De nouveaux messages
sont diffusés auprès des
éleveurs
4) Message de la qualité et de la sélection
 livrer ses "secrets" pour sélectionner la
"bonne vache"
 des connaisseurs aident les éleveurs à
reconnaître cette "bonne vache"
 Remplacer la "quantité" par la qualité
5) Message de l'investissement et de la
Banque
 tentative de création d'une Banque des
éleveurs (BADEL)
 Transformer l'élevage sans le déformer
6) Message de l'ouverture
 ouverture aux autres communautés d'éleveurs (autres associations d'éleveurs, éleveurs
d'autres parties du monde)  création et rencontres du Conseil Mondial des éleveurs
 sensibilisation à la transformation de l'école et à l'affinement des connaissances  création
et rencontres du Conseil de la Sagesse
 Modifier les attitudes et comportements des éleveurs soudano-sahéliens pour les
réhabiliter dans leur fonction d'acteurs d'un développement global ; restaurer leur
confiance en eux-mêmes et dans leurs valeurs.
0
200000
400000
600000
800000
1000000
1200000
1400000
1961 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2012
production bovine
À partir de 2000, l'évolution ascendante de
l'élevage se confirme et s'accentue
Dès 1999, l'APESS explore de
nouvelles voies pour renouveler
son action en la redéployant
 Les tensions sur l'espace
pastoral augmentent
 Les ETATS intègrent plus
fortement l'élevage dans leurs
préoccupations
 Avec la décentralisation les
COMMUNES prennent des
décisions qui concernent les
éleveurs (foncier, parcours,
équipements collectifs …)
 Des organisations nationales
d'éleveurs se développent dans
plusieurs pays
1999/2008 : APESS explore de nouvelles voies
AG
1999
OUVERTURE
SUR LES POLITIQUES
(forum)
Création de
CORET
(Confédération
d'organisations
d'éleveurs
traditionnels)
Thèmes de
discussion prévus :
L'élevage
La question foncière
Les politiques
Le commerce
La coopération
25 organisations
d'éleveurs
venues du
BENIN
BURKINA,
CAMEROUN
COTE D'IVOIRE
MALI
NIGER
NIGERIA
ont répondu à
l'invitation de
l'APESS
OUVERTURE VERS
LE NIGERIA
Le nouveau Président de
l'APESS est le Major Gl (rtd)
Muhammadu Buhari, ancien
Président du Nigeria
1999/2008 : APESS explore de nouvelles voies
L'APESS
encourage
de nouvelles
pratiques
L'APESS
approfondit
de nouvelles
idées
7) Le jardin de l'éleveur
8) La sécurisation foncière
9) L'engagement dans la politique locale
10) Comment "discerner" ? Comment
se "déterminer" à agir ?
11) Comment se comporter de
façon "responsable" ?
12) L'importance du rôle et de
l'influence de la femme
1999/2008 : APESS explore de nouvelles voies
AG
2005
À l'AG 2005, 215
éleveurs de 13 pays
capitalisent leurs
connaissances sur
l'élevage et :
- la sélection,
- l'agriculture,
- la santé,
- la culture,
- la sagesse,
- l'évolution
Les enjeux autour de l'élevage se précisent à la fin
des années 2000
 Les organisations
internationales se penchent
sur l'élevage
– 2006 : le NEPAD définit le
volet élevage du PDDAA
– 2007 : le Club du Sahel
prépare un rapport sur l'avenir
de l'élevage
– 2009 : la FAO consacre à
l'élevage son rapport annuel
sur l'alimentation
– 2010 : la CEDEAO définit le
volet élevage de l'ECOWAP
Quel
modèle
d'élevage ?
La demande
mondiale en
produits de
l'élevage va
durablement
s'accroître
La tension sur
les ressources
va augmenter
(problème de
l'espace, de
l'empreinte
carbone)
débouche
sur A
Scénario A
L'élevage productiviste
marchand domine
et de nouveaux acteurs
supplantent les éleveurs
scénario insupportable pour les
éleveurs actuels qui doivent sortir
de l'élevage ou sont bloqués dans
leur évolution
Uniformisent et appauvrissent la
diversité : risques écologiques
Menacent la société des éleveurs :
risques conflits sociaux
 n'assurent pas un développement
durable
- du point de vue de la gestion des ressources
- du point de vue de la justice sociale (exclusion
d'un grand nombre d'éleveurs)
Scénario B
Les éleveurs néo-traditionnels
les plus compétitifs
réussissent à bien s'intégrer
dans l'élevage marchand
À terme, engendre le scénario A
(concentration de l'élevage entre les
mains de grands opérateurs)
L'APESS lance chez les éleveurs en 2009 et 2010 une grande réflexion
sur l'avenir de l'élevage et le modèle à promouvoir
Un travail de prospective réalisé avec les éleveurs montre que les
tendance actuelles ne sont pas favorables
Pour faire face aux défis de l'avenir,
il faut définir un modèle d'élevage
qui soit durable et profitable pour
les éleveurs et pour la société
2010/2014 : APESS remobilise les éleveurs autour d'un
modèle d'élevage durable et socialement acceptable
un
Élevage familial
moderne de vie
pour une
société
de bien-être
élevage familial :
Un mode de
production basé
sur l'exploitation
familiale et ses
valeurs
Élevage moderne :
Innovateur,
performant, attractif
pour les jeunes
Élevage de vie :
Source
d'épanouissement,
Non destructeur des
ressources naturelles,
Privilégie la qualité.
Élevage familial
moderne de vie
pour une
société
de bien-être
Une vision
Transformation de l'élevage
Coopération au sein de la famille
et de la société
Augmentation de l'influence
Nouvelle école des éleveurs
4 chemins
Pour promouvoir un élevage familial de
vie
Pour améliorer les rapports sociaux
Pour faire avancer la vision de l'APESS
Pour nourrir la mise en œuvre de la vision
2010/2014 : APESS remobilise les éleveurs autour d'un
modèle d'élevage durable et socialement acceptable
À l'assemblée
générale 2011
les éleveurs
donnent les
orientations
d'un
document
d'orientation
stratégique
Ce DOS est
adopté à l'AG 2013
tenue à Thiès
2010/2014 : APESS remobilise les éleveurs autour d'un
modèle d'élevage durable et socialement acceptable
ACTUELLEMENT, l'APESS développe
4 lignes principales de travail :
Réalisation de "bilans d'exploitations familiales"
et conseil à l'exploitation
Transformer
l'exploitation
familiale
Mise en place de "plateformes d'innovation"
Promotion de systèmes éducatifs et de formation adaptés
Dialogue politique (en alliance avec autres OP)
Une "maison
de la
Connaissance"
Améliorer
Les politiques
Merci pour votre
attention
www.apess.org
25
• A P E S S
• Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane
• Secrétariat Général 04 BP 590 Ouagadougou 04 Burkina Faso ; Tél. +226 50 34 66 36 ; +226 66 07 90 53
• E-mail : apess_sg@yahoo.fr ; site web : www.apess.org

Contenu connexe

Tendances

Expérience de commercialisation contractuelle cas de la tomate au sénégal
Expérience de commercialisation contractuelle  cas de la tomate au sénégal Expérience de commercialisation contractuelle  cas de la tomate au sénégal
Expérience de commercialisation contractuelle cas de la tomate au sénégal propac
 
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole GersoiseHorizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole GersoiseVivadour
 
Ormigas space2012 - Agrispeed Argentine
Ormigas space2012 - Agrispeed ArgentineOrmigas space2012 - Agrispeed Argentine
Ormigas space2012 - Agrispeed ArgentineKarineOlp
 
Horizon n°24 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°24 - Vivadour Coopérative Agricole GersoiseHorizon n°24 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°24 - Vivadour Coopérative Agricole GersoiseVivadour
 
Positive income impact for women groundnut farmers: from PVS to seed producti...
Positive income impact for women groundnut farmers: from PVS to seed producti...Positive income impact for women groundnut farmers: from PVS to seed producti...
Positive income impact for women groundnut farmers: from PVS to seed producti...ICRISAT
 
Horizon n°27
Horizon n°27Horizon n°27
Horizon n°27Vivadour
 
Horizon n°28
Horizon n°28Horizon n°28
Horizon n°28Vivadour
 
Good home-produced quality seed puts Malian farmers ahead of the game (French)
Good home-produced quality seed puts Malian farmers ahead of the game (French)Good home-produced quality seed puts Malian farmers ahead of the game (French)
Good home-produced quality seed puts Malian farmers ahead of the game (French)ICRISAT
 
Parc à hivernage, produire de la fumure express !
Parc à hivernage, produire de la fumure express !Parc à hivernage, produire de la fumure express !
Parc à hivernage, produire de la fumure express !Jade Productions
 
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaisesInstitut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

Expérience de commercialisation contractuelle cas de la tomate au sénégal
Expérience de commercialisation contractuelle  cas de la tomate au sénégal Expérience de commercialisation contractuelle  cas de la tomate au sénégal
Expérience de commercialisation contractuelle cas de la tomate au sénégal
 
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole GersoiseHorizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
 
Ormigas space2012 - Agrispeed Argentine
Ormigas space2012 - Agrispeed ArgentineOrmigas space2012 - Agrispeed Argentine
Ormigas space2012 - Agrispeed Argentine
 
Horizon n°24 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°24 - Vivadour Coopérative Agricole GersoiseHorizon n°24 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°24 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
 
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesseLa filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
 
Fermoscopie bio n°4
Fermoscopie bio n°4Fermoscopie bio n°4
Fermoscopie bio n°4
 
Positive income impact for women groundnut farmers: from PVS to seed producti...
Positive income impact for women groundnut farmers: from PVS to seed producti...Positive income impact for women groundnut farmers: from PVS to seed producti...
Positive income impact for women groundnut farmers: from PVS to seed producti...
 
Horizon n°27
Horizon n°27Horizon n°27
Horizon n°27
 
Horizon n°28
Horizon n°28Horizon n°28
Horizon n°28
 
Good home-produced quality seed puts Malian farmers ahead of the game (French)
Good home-produced quality seed puts Malian farmers ahead of the game (French)Good home-produced quality seed puts Malian farmers ahead of the game (French)
Good home-produced quality seed puts Malian farmers ahead of the game (French)
 
Fermoscopie bio n°17
Fermoscopie bio n°17Fermoscopie bio n°17
Fermoscopie bio n°17
 
Fermoscopie bio n°12
Fermoscopie bio n°12Fermoscopie bio n°12
Fermoscopie bio n°12
 
Parc à hivernage, produire de la fumure express !
Parc à hivernage, produire de la fumure express !Parc à hivernage, produire de la fumure express !
Parc à hivernage, produire de la fumure express !
 
DADTCO: Créer la révolution verte du Manioc
DADTCO: Créer la révolution verte du ManiocDADTCO: Créer la révolution verte du Manioc
DADTCO: Créer la révolution verte du Manioc
 
Fermoscopie bio n°10
Fermoscopie bio n°10Fermoscopie bio n°10
Fermoscopie bio n°10
 
Web fiche1 autonomie
Web fiche1 autonomieWeb fiche1 autonomie
Web fiche1 autonomie
 
Fiche1 autonomie
Fiche1 autonomieFiche1 autonomie
Fiche1 autonomie
 
Fermoscopie bio n°7
Fermoscopie bio n°7Fermoscopie bio n°7
Fermoscopie bio n°7
 
Fermoscopie bio n°1
Fermoscopie bio n°1 Fermoscopie bio n°1
Fermoscopie bio n°1
 
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises
 

En vedette

Reunion Publique VIVONS MAINTENON ENSEMBLE
Reunion Publique VIVONS MAINTENON ENSEMBLEReunion Publique VIVONS MAINTENON ENSEMBLE
Reunion Publique VIVONS MAINTENON ENSEMBLEVME2014
 
Audienciay Periodismo Digital
Audienciay Periodismo DigitalAudienciay Periodismo Digital
Audienciay Periodismo DigitalRonny Isuiz
 
Death is enough as an admonition
Death is enough as an admonitionDeath is enough as an admonition
Death is enough as an admonitionIffu Slides
 
nM présentation Supertapir
nM présentation SupertapirnM présentation Supertapir
nM présentation Supertapirnouvelle MARQUE
 
ELEMENTOS PROYECTO INVESTIGACION
ELEMENTOS PROYECTO INVESTIGACIONELEMENTOS PROYECTO INVESTIGACION
ELEMENTOS PROYECTO INVESTIGACIONEuler
 
olpccameroontrain
olpccameroontrainolpccameroontrain
olpccameroontrainkacandre
 
Et loquebatur sicut draco
Et loquebatur sicut dracoEt loquebatur sicut draco
Et loquebatur sicut dracofrancefidele
 
Beautiful pictures
Beautiful picturesBeautiful pictures
Beautiful picturesMarco Salvo
 
Desarrollo web con herramientas libres
Desarrollo web con herramientas libresDesarrollo web con herramientas libres
Desarrollo web con herramientas libresManuel Mujica
 
Scenari4 fabienne droullours eleanring expo
Scenari4 fabienne droullours eleanring expoScenari4 fabienne droullours eleanring expo
Scenari4 fabienne droullours eleanring expoHusson Anne-Marie
 
Introduction aux médias sociaux--MRC de Rousillon
Introduction aux médias sociaux--MRC de RousillonIntroduction aux médias sociaux--MRC de Rousillon
Introduction aux médias sociaux--MRC de Rousillonemm-ess consultants
 

En vedette (20)

Reunion Publique VIVONS MAINTENON ENSEMBLE
Reunion Publique VIVONS MAINTENON ENSEMBLEReunion Publique VIVONS MAINTENON ENSEMBLE
Reunion Publique VIVONS MAINTENON ENSEMBLE
 
Audienciay Periodismo Digital
Audienciay Periodismo DigitalAudienciay Periodismo Digital
Audienciay Periodismo Digital
 
Herramientasutiles
HerramientasutilesHerramientasutiles
Herramientasutiles
 
Death is enough as an admonition
Death is enough as an admonitionDeath is enough as an admonition
Death is enough as an admonition
 
Le sport
Le sportLe sport
Le sport
 
La Vida Antes
La Vida AntesLa Vida Antes
La Vida Antes
 
Competitividad TICs en Mexico
Competitividad TICs en MexicoCompetitividad TICs en Mexico
Competitividad TICs en Mexico
 
Printemps des poètes
Printemps des poètesPrintemps des poètes
Printemps des poètes
 
Nadal2008 M
Nadal2008 MNadal2008 M
Nadal2008 M
 
nM présentation Supertapir
nM présentation SupertapirnM présentation Supertapir
nM présentation Supertapir
 
ELEMENTOS PROYECTO INVESTIGACION
ELEMENTOS PROYECTO INVESTIGACIONELEMENTOS PROYECTO INVESTIGACION
ELEMENTOS PROYECTO INVESTIGACION
 
olpccameroontrain
olpccameroontrainolpccameroontrain
olpccameroontrain
 
Et loquebatur sicut draco
Et loquebatur sicut dracoEt loquebatur sicut draco
Et loquebatur sicut draco
 
04 Lethiec
04 Lethiec04 Lethiec
04 Lethiec
 
Beautiful pictures
Beautiful picturesBeautiful pictures
Beautiful pictures
 
Cuba
CubaCuba
Cuba
 
Desarrollo web con herramientas libres
Desarrollo web con herramientas libresDesarrollo web con herramientas libres
Desarrollo web con herramientas libres
 
Scenari4 fabienne droullours eleanring expo
Scenari4 fabienne droullours eleanring expoScenari4 fabienne droullours eleanring expo
Scenari4 fabienne droullours eleanring expo
 
Introduction aux médias sociaux--MRC de Rousillon
Introduction aux médias sociaux--MRC de RousillonIntroduction aux médias sociaux--MRC de Rousillon
Introduction aux médias sociaux--MRC de Rousillon
 
Haiti
HaitiHaiti
Haiti
 

Similaire à #25ansAPESS. L'APESS et l'évolution de l'élevage par Loïc Barbedette

N'exportons pas nos problèmes
N'exportons pas nos problèmesN'exportons pas nos problèmes
N'exportons pas nos problèmesLaLibre
 
Défis et opportunités pour la petite production laitière en zone péri urbaine...
Défis et opportunités pour la petite production laitière en zone péri urbaine...Défis et opportunités pour la petite production laitière en zone péri urbaine...
Défis et opportunités pour la petite production laitière en zone péri urbaine...Francois Stepman
 
Provinlait 2022 FBL - La filière lait de brebis, ses acteurs et ses actions.pptx
Provinlait 2022 FBL - La filière lait de brebis, ses acteurs et ses actions.pptxProvinlait 2022 FBL - La filière lait de brebis, ses acteurs et ses actions.pptx
Provinlait 2022 FBL - La filière lait de brebis, ses acteurs et ses actions.pptxInstitut de l'Elevage - Idele
 
Redynamisation de la production laitière à travers l’innovation dans la condu...
Redynamisation de la production laitière à travers l’innovation dans la condu...Redynamisation de la production laitière à travers l’innovation dans la condu...
Redynamisation de la production laitière à travers l’innovation dans la condu...Fatimata Kone
 
Contribution sociétale de la filière laitière
Contribution sociétale de la filière laitièreContribution sociétale de la filière laitière
Contribution sociétale de la filière laitièreMilk U Good
 
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementExploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementInstitut de l'Elevage - Idele
 
Le compte AOP : une réussite collective au cœur du territoire
Le compte AOP : une réussite collective au cœur du territoireLe compte AOP : une réussite collective au cœur du territoire
Le compte AOP : une réussite collective au cœur du territoireLa Fabrique de l'industrie
 
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Regards croisés sur l’après quotas : de l’adaptation des élevages laitiers de...
Regards croisés sur l’après quotas : de l’adaptation des élevages laitiers de...Regards croisés sur l’après quotas : de l’adaptation des élevages laitiers de...
Regards croisés sur l’après quotas : de l’adaptation des élevages laitiers de...Institut de l'Elevage - Idele
 
l’état des lieux de la filière lait
l’état des lieux de la filière laitl’état des lieux de la filière lait
l’état des lieux de la filière laitPortail flehetna
 
Etude de la filiére apicole en Tunisie(2018/2019)
Etude de la filiére apicole en Tunisie(2018/2019)Etude de la filiére apicole en Tunisie(2018/2019)
Etude de la filiére apicole en Tunisie(2018/2019)saoussen Mrad
 
Présentation de l'agriculture bretonne et de la filière caprine régionale | J...
Présentation de l'agriculture bretonne et de la filière caprine régionale | J...Présentation de l'agriculture bretonne et de la filière caprine régionale | J...
Présentation de l'agriculture bretonne et de la filière caprine régionale | J...Institut de l'Elevage - Idele
 
Rapport de développement durable Groupe Avril 2016
Rapport de développement durable Groupe Avril 2016Rapport de développement durable Groupe Avril 2016
Rapport de développement durable Groupe Avril 2016Avril
 
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...Institut de l'Elevage - Idele
 
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...Institut de l'Elevage - Idele
 
Ambitions Céréales 2030
Ambitions Céréales 2030Ambitions Céréales 2030
Ambitions Céréales 2030Voyez Large
 
Etude_2-elevage_PHBM.ppt
Etude_2-elevage_PHBM.pptEtude_2-elevage_PHBM.ppt
Etude_2-elevage_PHBM.pptAminosDos1
 

Similaire à #25ansAPESS. L'APESS et l'évolution de l'élevage par Loïc Barbedette (20)

N'exportons pas nos problèmes
N'exportons pas nos problèmesN'exportons pas nos problèmes
N'exportons pas nos problèmes
 
Défis et opportunités pour la petite production laitière en zone péri urbaine...
Défis et opportunités pour la petite production laitière en zone péri urbaine...Défis et opportunités pour la petite production laitière en zone péri urbaine...
Défis et opportunités pour la petite production laitière en zone péri urbaine...
 
Provinlait 2022 FBL - La filière lait de brebis, ses acteurs et ses actions.pptx
Provinlait 2022 FBL - La filière lait de brebis, ses acteurs et ses actions.pptxProvinlait 2022 FBL - La filière lait de brebis, ses acteurs et ses actions.pptx
Provinlait 2022 FBL - La filière lait de brebis, ses acteurs et ses actions.pptx
 
SY_TRAORE Pastoralisme CEDEAO-RPCA 2022.pptx
SY_TRAORE Pastoralisme CEDEAO-RPCA 2022.pptxSY_TRAORE Pastoralisme CEDEAO-RPCA 2022.pptx
SY_TRAORE Pastoralisme CEDEAO-RPCA 2022.pptx
 
Redynamisation de la production laitière à travers l’innovation dans la condu...
Redynamisation de la production laitière à travers l’innovation dans la condu...Redynamisation de la production laitière à travers l’innovation dans la condu...
Redynamisation de la production laitière à travers l’innovation dans la condu...
 
Contribution sociétale de la filière laitière
Contribution sociétale de la filière laitièreContribution sociétale de la filière laitière
Contribution sociétale de la filière laitière
 
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementExploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
 
Le compte AOP : une réussite collective au cœur du territoire
Le compte AOP : une réussite collective au cœur du territoireLe compte AOP : une réussite collective au cœur du territoire
Le compte AOP : une réussite collective au cœur du territoire
 
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
 
Regards croisés sur l’après quotas : de l’adaptation des élevages laitiers de...
Regards croisés sur l’après quotas : de l’adaptation des élevages laitiers de...Regards croisés sur l’après quotas : de l’adaptation des élevages laitiers de...
Regards croisés sur l’après quotas : de l’adaptation des élevages laitiers de...
 
Webinaire Qualainov déc23
Webinaire Qualainov déc23Webinaire Qualainov déc23
Webinaire Qualainov déc23
 
l’état des lieux de la filière lait
l’état des lieux de la filière laitl’état des lieux de la filière lait
l’état des lieux de la filière lait
 
Etude de la filiére apicole en Tunisie(2018/2019)
Etude de la filiére apicole en Tunisie(2018/2019)Etude de la filiére apicole en Tunisie(2018/2019)
Etude de la filiére apicole en Tunisie(2018/2019)
 
#DevenirEleveur
#DevenirEleveur#DevenirEleveur
#DevenirEleveur
 
Présentation de l'agriculture bretonne et de la filière caprine régionale | J...
Présentation de l'agriculture bretonne et de la filière caprine régionale | J...Présentation de l'agriculture bretonne et de la filière caprine régionale | J...
Présentation de l'agriculture bretonne et de la filière caprine régionale | J...
 
Rapport de développement durable Groupe Avril 2016
Rapport de développement durable Groupe Avril 2016Rapport de développement durable Groupe Avril 2016
Rapport de développement durable Groupe Avril 2016
 
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...
 
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...
SPACE 2023 Nouvelle-Zélande laitière, quelles perspectives entre évolution de...
 
Ambitions Céréales 2030
Ambitions Céréales 2030Ambitions Céréales 2030
Ambitions Céréales 2030
 
Etude_2-elevage_PHBM.ppt
Etude_2-elevage_PHBM.pptEtude_2-elevage_PHBM.ppt
Etude_2-elevage_PHBM.ppt
 

Plus de APESS. Association pour la Promotion de l'Elevage au Sahel et en Savane

Plus de APESS. Association pour la Promotion de l'Elevage au Sahel et en Savane (20)

Agricultural Systems. Integrated Agricultural Research for Development (IAR4D)
Agricultural Systems. Integrated Agricultural Research for Development (IAR4D)Agricultural Systems. Integrated Agricultural Research for Development (IAR4D)
Agricultural Systems. Integrated Agricultural Research for Development (IAR4D)
 
Pour un soutien accru à l’élevage agropastoral au Burkina Faso
Pour un soutien accru à l’élevage agropastoral au Burkina FasoPour un soutien accru à l’élevage agropastoral au Burkina Faso
Pour un soutien accru à l’élevage agropastoral au Burkina Faso
 
Améliorer l’accès aux ressources pastorales : un défi pour les réformes en co...
Améliorer l’accès aux ressources pastorales : un défi pour les réformes en co...Améliorer l’accès aux ressources pastorales : un défi pour les réformes en co...
Améliorer l’accès aux ressources pastorales : un défi pour les réformes en co...
 
BDS no16 elevage : Le paradoxe de l’élevage au Sahel : forts enjeux, faibles ...
BDS no16 elevage : Le paradoxe de l’élevage au Sahel : forts enjeux, faibles ...BDS no16 elevage : Le paradoxe de l’élevage au Sahel : forts enjeux, faibles ...
BDS no16 elevage : Le paradoxe de l’élevage au Sahel : forts enjeux, faibles ...
 
Dix ans après Maputo. Note APESS. Eléments de bilan du soutien public à l’él...
Dix ans après Maputo. Note APESS. Eléments de bilan du soutien public à l’él...Dix ans après Maputo. Note APESS. Eléments de bilan du soutien public à l’él...
Dix ans après Maputo. Note APESS. Eléments de bilan du soutien public à l’él...
 
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’e...
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’e...Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’e...
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’e...
 
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...
 
Contribution apess manifeste des femmes rurales
Contribution apess manifeste des femmes ruralesContribution apess manifeste des femmes rurales
Contribution apess manifeste des femmes rurales
 
Charte d'engagements des decideurs politiques
Charte d'engagements des decideurs politiquesCharte d'engagements des decideurs politiques
Charte d'engagements des decideurs politiques
 
Enhancing the development of nomads By Professor rashid aderinoye
Enhancing the development of nomads By Professor rashid aderinoyeEnhancing the development of nomads By Professor rashid aderinoye
Enhancing the development of nomads By Professor rashid aderinoye
 
Education en milieu pastoral au Tchad Les enjeux vus par une organisation d’...
Education en milieu pastoral au Tchad Les enjeux vus par une organisation d’...Education en milieu pastoral au Tchad Les enjeux vus par une organisation d’...
Education en milieu pastoral au Tchad Les enjeux vus par une organisation d’...
 
Présentation sur le PREPP. Programme Régional d'Education/formation des Popu...
Présentation sur le PREPP. Programme Régional d'Education/formation des Popu...Présentation sur le PREPP. Programme Régional d'Education/formation des Popu...
Présentation sur le PREPP. Programme Régional d'Education/formation des Popu...
 
Le rôle de l’éducation et de la formation dans les concertations locales, l...
Le rôle de l’éducation et de la formation dans les concertations locales, l...Le rôle de l’éducation et de la formation dans les concertations locales, l...
Le rôle de l’éducation et de la formation dans les concertations locales, l...
 
Les tracasseries routières : freins à l’intégration des marchés ? Par Moussa ...
Les tracasseries routières : freins à l’intégration des marchés ? Par Moussa ...Les tracasseries routières : freins à l’intégration des marchés ? Par Moussa ...
Les tracasseries routières : freins à l’intégration des marchés ? Par Moussa ...
 
Présentation de la COFENABVI AO
Présentation de la COFENABVI AOPrésentation de la COFENABVI AO
Présentation de la COFENABVI AO
 
Caractéristiques des marchés bétail-viandes par Dr Bio Goura SOULE
Caractéristiques des marchés bétail-viandes par Dr Bio Goura SOULECaractéristiques des marchés bétail-viandes par Dr Bio Goura SOULE
Caractéristiques des marchés bétail-viandes par Dr Bio Goura SOULE
 
#25ansAPESS. Réglementations Sanitaires et Vétérinaires en Afrique de l’Ouest...
#25ansAPESS. Réglementations Sanitaires et Vétérinaires en Afrique de l’Ouest...#25ansAPESS. Réglementations Sanitaires et Vétérinaires en Afrique de l’Ouest...
#25ansAPESS. Réglementations Sanitaires et Vétérinaires en Afrique de l’Ouest...
 
#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences - Question soumises à la table ...
#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences  - Question soumises à la table ...#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences  - Question soumises à la table ...
#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences - Question soumises à la table ...
 
#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences - Question soumises à la table r...
#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences - Question soumises à la table r...#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences - Question soumises à la table r...
#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences - Question soumises à la table r...
 
#25ansAPESS. Accès aux services et structuration des éleveurs laitiers dans...
#25ansAPESS. Accès aux services et structuration des éleveurs laitiers dans...#25ansAPESS. Accès aux services et structuration des éleveurs laitiers dans...
#25ansAPESS. Accès aux services et structuration des éleveurs laitiers dans...
 

#25ansAPESS. L'APESS et l'évolution de l'élevage par Loïc Barbedette

  • 1. L'APESS et l'évolution de l'élevage 1989-2014 Par Loïc Barbedette Octobre 2014 www.apess.org
  • 2. FAOSTAT 2014 12 pays Afrique de l'Ouest Bénin, Burkina, Gambie, Guinée, Mali, Niger, Mauritanie, Sénégal Afrique centrale et Nigeria Cameroun, Nigeria, RCA, Tchad L'élevage soudano-sahélien en quelques courbes En tonnes
  • 3. 0 200000 400000 600000 800000 1000000 1200000 1400000 1961 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2012 production bovine Une production qui a plus que triplé en 50 ans Un élevage qui s'est redressé après chaque crise En tonnes
  • 4. FAOSTAT 2014 0 500000 1000000 1500000 2000000 2500000 1961 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2012 production bovine Une progression encore plus forte de la production laitière, qui a quadruplé en 50 ans Production laitière En tonnes
  • 5. L'évolution de l'élevage sur la longue durée • Une évolution globalement positive qui montre le dynamisme du secteur de l'élevage et une capacité de résistance et de progrès chez les éleveurs • Une contribution significative de l'élevage à la sécurité alimentaire • Un élevage bovin en expansion • Une progression notable de la production de lait de vache Un glissement progressif de l'élevage vers les zones les mieux arrosées (Sahel  savane) Une tendance à la sédentarisation des pasteurs (deviennent "agro-pasteurs") De nouveaux types d'éleveurs apparaissent (agro-éleveurs, "nouveaux acteurs" …)
  • 6. l'APESS www.apess.org 6 • A P E S S • Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane • Secrétariat Général 04 BP 590 Ouagadougou 04 Burkina Faso ; Tél. +226 50 34 66 36 ; +226 66 07 90 53 • E-mail : apess_sg@yahoo.fr ; site web : www.apess.org
  • 7. Les options stratégiques de départ 2) Relancer la production laitière à partir de l'alimentation des animaux (conservation du foin) 4) Viser une grande échelle d'extension 3) Miser sur le groupe des éleveurs issus de la tradition (prendre appui sur leurs connaissances) 1) Promouvoir un développement tiré par l'élevage (principalement bovin)  thème de la VACHE  thème du HANGAR à foin  thème de l'ECRITURE  thème de l'ORGANISATION
  • 8. 0 200000 400000 600000 800000 1000000 1200000 1400000 1961 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2012 production bovine Sècheresse APESS L'APESS est née dans le contexte de la sècheresse 1983/1985 50 ans 25 ans 1985 Action pilote 1989 : Naissance APESS En tonnes
  • 9. Le contexte des années 1980 - Troupeaux décimés par la sècheresse - Décapitalisation encouragée par des politiques inadaptées - Extension des cultures Un élevage en difficulté - Cherchent à reconstituer leurs troupeaux - Affaiblissement des pâturages - Marginalisation sociale et politique Des éleveurs désorientés  Perte de confiance dans l'élevage ("l'élevage, c'est fini")  Perte de l'estime de soi
  • 10. BURKINA MALI NIGER Dori 1989/1994 :, l'APESS rayonne d'emblée sur 3 pays à partir de DORI (Burkina Faso) Elle diffuse 3 messages : 1) Le "travail de l'herbe"  Coupe de l'herbe (Sahel)  Cultures fourragères (savane)  Construction de hangars de stockage  Améliorer l'alimentation animale  Obtenir du lait en saison sèche 2) Le "travail de l'écriture"  Création d'un alphabet avec marabouts  Diffusion de l'écriture  Lire et écrire dans sa langue 3) Le "travail de l'organisation"  structuration en "Bureaux de zones" et de "régions"  Créer la première organisation internationale d'éleveurs d'Afrique de l'Ouest
  • 11. L'adhésion des éleveurs, renforcée par leur participation à de grandes assemblées annuelles, est très rapide BURKINA MALI NIGER Entre 1991 et 1994 Le nombre de zones passe de 76 à 161 Le nombre de hangars à foin passe de 1082 à 2999
  • 12. 0 200000 400000 600000 800000 1000000 1200000 1400000 1961 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2012 production bovine En 1994, les éleveurs ont commencé à récupérer après le choc de la sécheresse Une nouvelle impulsion est donnée au mouvement des éleveurs à l'assemblée générale d'APESS de 1994 En tonnes
  • 13. BURKINA MALI NIGER Dori 1994/1998 : l'extension de l'APESS BENIN GHANA COTE D'IVOIRE CAMEROUN TCHAD RCA Garoua St Louis SENEGAL MAURITANIE GUINEE(s) GAMBIE deux nouveaux pôles sont créés : - l'un au CAMEROUN, à partir de Garoua, - et l'autre au SENEGAL, à partir de St Louis les éleveurs de 11 nouveaux pays entrent ainsi dans le mouvement impulsé par l'APESS Extension à travers les réseaux familiaux des premiers adhérents NIGERIA
  • 14. BURKINA MALI NIGER Dori 1994/1998 : l'extension de l'APESS BENIN GHANA COTE D'IVOIRE CAMEROUN TCHAD RCA Garoua St Louis SENEGAL MAURITANIE GUINEE(s) GAMBIE le travail des éleveurs s'intensifie 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 1994 1995 1996 1997 1998 HANGARS
  • 15. BURKINA MALI NIGER Dori 1994/1998 : l'extension de l'APESS BENIN GHANA COTE D'IVOIRE CAMEROUN TCHAD RCA Garoua St Louis SENEGAL MAURITANIE GUINEE(s) GAMBIE le travail des éleveurs s'intensifie De nouveaux messages sont diffusés auprès des éleveurs 4) Message de la qualité et de la sélection  livrer ses "secrets" pour sélectionner la "bonne vache"  des connaisseurs aident les éleveurs à reconnaître cette "bonne vache"  Remplacer la "quantité" par la qualité 5) Message de l'investissement et de la Banque  tentative de création d'une Banque des éleveurs (BADEL)  Transformer l'élevage sans le déformer 6) Message de l'ouverture  ouverture aux autres communautés d'éleveurs (autres associations d'éleveurs, éleveurs d'autres parties du monde)  création et rencontres du Conseil Mondial des éleveurs  sensibilisation à la transformation de l'école et à l'affinement des connaissances  création et rencontres du Conseil de la Sagesse  Modifier les attitudes et comportements des éleveurs soudano-sahéliens pour les réhabiliter dans leur fonction d'acteurs d'un développement global ; restaurer leur confiance en eux-mêmes et dans leurs valeurs.
  • 16. 0 200000 400000 600000 800000 1000000 1200000 1400000 1961 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2012 production bovine À partir de 2000, l'évolution ascendante de l'élevage se confirme et s'accentue Dès 1999, l'APESS explore de nouvelles voies pour renouveler son action en la redéployant  Les tensions sur l'espace pastoral augmentent  Les ETATS intègrent plus fortement l'élevage dans leurs préoccupations  Avec la décentralisation les COMMUNES prennent des décisions qui concernent les éleveurs (foncier, parcours, équipements collectifs …)  Des organisations nationales d'éleveurs se développent dans plusieurs pays
  • 17. 1999/2008 : APESS explore de nouvelles voies AG 1999 OUVERTURE SUR LES POLITIQUES (forum) Création de CORET (Confédération d'organisations d'éleveurs traditionnels) Thèmes de discussion prévus : L'élevage La question foncière Les politiques Le commerce La coopération 25 organisations d'éleveurs venues du BENIN BURKINA, CAMEROUN COTE D'IVOIRE MALI NIGER NIGERIA ont répondu à l'invitation de l'APESS OUVERTURE VERS LE NIGERIA Le nouveau Président de l'APESS est le Major Gl (rtd) Muhammadu Buhari, ancien Président du Nigeria
  • 18. 1999/2008 : APESS explore de nouvelles voies L'APESS encourage de nouvelles pratiques L'APESS approfondit de nouvelles idées 7) Le jardin de l'éleveur 8) La sécurisation foncière 9) L'engagement dans la politique locale 10) Comment "discerner" ? Comment se "déterminer" à agir ? 11) Comment se comporter de façon "responsable" ? 12) L'importance du rôle et de l'influence de la femme
  • 19. 1999/2008 : APESS explore de nouvelles voies AG 2005 À l'AG 2005, 215 éleveurs de 13 pays capitalisent leurs connaissances sur l'élevage et : - la sélection, - l'agriculture, - la santé, - la culture, - la sagesse, - l'évolution
  • 20. Les enjeux autour de l'élevage se précisent à la fin des années 2000  Les organisations internationales se penchent sur l'élevage – 2006 : le NEPAD définit le volet élevage du PDDAA – 2007 : le Club du Sahel prépare un rapport sur l'avenir de l'élevage – 2009 : la FAO consacre à l'élevage son rapport annuel sur l'alimentation – 2010 : la CEDEAO définit le volet élevage de l'ECOWAP Quel modèle d'élevage ? La demande mondiale en produits de l'élevage va durablement s'accroître La tension sur les ressources va augmenter (problème de l'espace, de l'empreinte carbone)
  • 21. débouche sur A Scénario A L'élevage productiviste marchand domine et de nouveaux acteurs supplantent les éleveurs scénario insupportable pour les éleveurs actuels qui doivent sortir de l'élevage ou sont bloqués dans leur évolution Uniformisent et appauvrissent la diversité : risques écologiques Menacent la société des éleveurs : risques conflits sociaux  n'assurent pas un développement durable - du point de vue de la gestion des ressources - du point de vue de la justice sociale (exclusion d'un grand nombre d'éleveurs) Scénario B Les éleveurs néo-traditionnels les plus compétitifs réussissent à bien s'intégrer dans l'élevage marchand À terme, engendre le scénario A (concentration de l'élevage entre les mains de grands opérateurs) L'APESS lance chez les éleveurs en 2009 et 2010 une grande réflexion sur l'avenir de l'élevage et le modèle à promouvoir Un travail de prospective réalisé avec les éleveurs montre que les tendance actuelles ne sont pas favorables Pour faire face aux défis de l'avenir, il faut définir un modèle d'élevage qui soit durable et profitable pour les éleveurs et pour la société
  • 22. 2010/2014 : APESS remobilise les éleveurs autour d'un modèle d'élevage durable et socialement acceptable un Élevage familial moderne de vie pour une société de bien-être élevage familial : Un mode de production basé sur l'exploitation familiale et ses valeurs Élevage moderne : Innovateur, performant, attractif pour les jeunes Élevage de vie : Source d'épanouissement, Non destructeur des ressources naturelles, Privilégie la qualité.
  • 23. Élevage familial moderne de vie pour une société de bien-être Une vision Transformation de l'élevage Coopération au sein de la famille et de la société Augmentation de l'influence Nouvelle école des éleveurs 4 chemins Pour promouvoir un élevage familial de vie Pour améliorer les rapports sociaux Pour faire avancer la vision de l'APESS Pour nourrir la mise en œuvre de la vision 2010/2014 : APESS remobilise les éleveurs autour d'un modèle d'élevage durable et socialement acceptable À l'assemblée générale 2011 les éleveurs donnent les orientations d'un document d'orientation stratégique Ce DOS est adopté à l'AG 2013 tenue à Thiès
  • 24. 2010/2014 : APESS remobilise les éleveurs autour d'un modèle d'élevage durable et socialement acceptable ACTUELLEMENT, l'APESS développe 4 lignes principales de travail : Réalisation de "bilans d'exploitations familiales" et conseil à l'exploitation Transformer l'exploitation familiale Mise en place de "plateformes d'innovation" Promotion de systèmes éducatifs et de formation adaptés Dialogue politique (en alliance avec autres OP) Une "maison de la Connaissance" Améliorer Les politiques
  • 25. Merci pour votre attention www.apess.org 25 • A P E S S • Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane • Secrétariat Général 04 BP 590 Ouagadougou 04 Burkina Faso ; Tél. +226 50 34 66 36 ; +226 66 07 90 53 • E-mail : apess_sg@yahoo.fr ; site web : www.apess.org