SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
Centre Pompidou
Bernard Réquichot
Biographie
 Bernard Réquichot, né le 1er octobre 1929
à Asnières-sur-Vègre (Sarthe) et mort le 4
décembre 1961 à Paris , est un artiste et
écrivain français.
 Bernard Réquichot fait sa scolarité dans
diverses écoles catholiques des environs de
Paris.
 Il commence à peindre dès 1941, des
tableaux d'inspiration religieuse. De 1947 à
1951, il fréquente de nombreuses écoles et
ateliers d'art à Paris : l'Académie
Charpentier, la Grande Chaumière, les
Beaux-Arts, l'Atelier d'Art Sacré, l'École des
métiers d'art, l'atelier Souverbie et l'atelier
Brianchon.
 Entre 1948 et 1951, il produit de nombreux
dessins au crayon gras (animaux,
chaussures…), la série des Grosses bonnes
femmes, des études des bœufs, de nus,
crânes, natures mortes, avec
Reliquaires
En 1953, il fréquente l'atelier de gravure
aux Beaux-arts. Il étudie et assimile les
techniques cubistes. Il se lie avec Jacques
Villon qui l'influence dans sa démarche. Il
délaisse peu à peu la représentation
cubique et réalise ses premières peintures
abstraites (1953-1954).
De 1953 à 1956, il participe à la
restauration de fresques romanes à l'église
Saint-Hilaire d'Asnières-sur-Vègre.
En 1955, la galerie Lucien Durand présente
sa première exposition personnelle. À
partir de cette année, sa peinture devient
épaisse, réalisée au couteau, par
projections et raclures. On y voit
l'apparition de collages, de raclage de la
couleur au couteau et des motifs de
spirale. Il compose des assemblages de
toiles découpées et ses premiers
Reliquaires, boîtes remplies de terre et
d'ossements.
Spirales
 En 1956, sa peinture devient abstraite et
fluide. Il réalise de nombreux dessins de «
Spirales ».
 En 1957-1958, il utilise des collages de
prélèvements de peinture : collages de
Papiers choisis, peintures dites Traces
graphiques. Il poursuit la réalisation de
Reliquaires. Sa production est prolifique. Il
utilise différents outils comme des pelles à
charbon et des couteaux de boucher qu'il
trempe dans la peinture.
 En 1959, il utilise des papiers de garde par «
cadrages choisis » et en collages dont le
triptyque La Moisson des fourmis
buissonnières. Sa première toile peinte
collée sur papier et mise en forme date de
1960. Réquichot poursuit des travaux à base
de « papiers choisis, spirales, reliquaires ». Il
réalise en volume des « spirales »
constituées d'anneaux en polystyrène.
 Exposé tantôt par Daniel Cordier, tantôt par
Iris Clert, il fréquente alors d'autres artistes
des mêmes cercles, comme Dado et Yolande
Fièvre, avec lesquels il noue des relations
d'amitié
Il est hospitalisé quelques
mois, en mai 1960, en raison
d'une crise nerveuse
survenue à la suite d'un
accident de la circulation. Il
y demeurera jusqu'en juillet.
Durant ce séjour, il dessine
des spirales et écrit
plusieurs poèmes.
En 1961, il reprend la
technique des toiles peintes
et mises en forme
(reliquaire de l'Armoire de
Barbe-bleue) et commence
la série des reliquaires de
papiers choisis. Il termine
son travail d'assemblage
d'anneaux par le Reliquaire
Épisode de la guerre de nerfs
 Il entreprend également une série de sept
lettres en fausse écriture (écriture
dessinée illisible) dont la Conclusion pour
une philosophie de l'art.
 Le 4 décembre 1961, Bernard Réquichot
se défenestre de son atelier de la rue de
Courcelles, à Paris, à la veille de sa
seconde exposition chez Daniel Cordier.
 La même année, Yolande Fièvre,
bouleversée par sa mort brutale, réalise
un Hommage à Bernard Réquichot. Cette
œuvre imposante, typique des "objets
épaves" auxquels elle se consacre depuis
1960 fait partie de la donation effectuée
par Daniel Cordier au Centre Pompidou en
1989.
«Je n’ai jamais commence à peindre»
Bernard Réquichot
Bernard Requichot au Centre
Pompidou
TRACES GRAPHIQUES
 Bernard Réquichot compte
parmi les protagonistes
essentiels de la scène
artistique des années
1950.
 Marquée par le « second
souffle du surréalisme », sa
production s’inscrit autour
de 1955 dans le contexte
de l’abstraction gestuelle et
matiériste qui occupe alors
une place prééminente.
 Malaxant la matière au
couteau, nouant
d’inextricables réseaux ou
laissant des « traces
graphiques » envahir la
toile, Réquichot semble
pousser la peinture dans
ses ultimes
 Dépassant le cadre de l’Art
informel, dont il est un
représentant éminent,
Réquichot ne tarde pas à
introduire des collages dans
sa peinture.
 Dans le domaine graphique,
il investit le motif de la
spirale d’une fonction quasi
hypnotique dans
d’impressionnantes encres
sur papier rehaussées de
gouache blanche.
 Proches d’une écriture
illisible, non sans rapport
avec la production littéraire
de l’artiste, ces motifs
trouvent leur traduction en
sculpture sous la forme
d’agrégats d’anneaux de
polystyrène.
 Figure complexe et torturée,
Réquichot met fin à ses jours
peu avant sa seconde
Ciel prolifique (1959)
Peinture
Sans titre
La grande ferne
Hommage à Bernard Requichot par
Dado
Bernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre français

Contenu connexe

Similaire à Bernard Réquichot.pptx Peintre français

Catalogue Salon européen de la brocante et de l'antiquité 7,8 février 2015
Catalogue Salon européen de la brocante et de l'antiquité 7,8 février 2015Catalogue Salon européen de la brocante et de l'antiquité 7,8 février 2015
Catalogue Salon européen de la brocante et de l'antiquité 7,8 février 2015SalonSloan
 
Communiqué de presse stars Art3f mulhouse
Communiqué de presse stars Art3f  mulhouseCommuniqué de presse stars Art3f  mulhouse
Communiqué de presse stars Art3f mulhouseBâle Région Mag
 
Pionnières
PionnièresPionnières
PionnièresTxaruka
 
Pierre Soulages
Pierre Soulages Pierre Soulages
Pierre Soulages Txaruka
 
Les Mouvements Artistiques X Xe
Les Mouvements Artistiques X XeLes Mouvements Artistiques X Xe
Les Mouvements Artistiques X XeCinemaTICE
 
Collection Richarme 2018
Collection Richarme 2018Collection Richarme 2018
Collection Richarme 2018rgineMonod
 
Trabajo cuadro
Trabajo cuadroTrabajo cuadro
Trabajo cuadropacitina
 
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstractionElles font l'abstraction
Elles font l'abstractionTxaruka
 
Pionnières
PionnièresPionnières
PionnièresTxaruka
 
Hans hartung
Hans hartung Hans hartung
Hans hartung Txaruka
 
Eugène Leroy.pptx
Eugène Leroy.pptxEugène Leroy.pptx
Eugène Leroy.pptxTxaruka
 
Eugène Leroy.pptx
Eugène Leroy.pptxEugène Leroy.pptx
Eugène Leroy.pptxTxaruka
 
Soutine et de Kooning
Soutine  et de KooningSoutine  et de Kooning
Soutine et de KooningTxaruka
 
Georges Dorignac
Georges DorignacGeorges Dorignac
Georges DorignacTxaruka
 
Zao wou ki
Zao wou kiZao wou ki
Zao wou kiTxaruka
 

Similaire à Bernard Réquichot.pptx Peintre français (20)

Catalogue Salon européen de la brocante et de l'antiquité 7,8 février 2015
Catalogue Salon européen de la brocante et de l'antiquité 7,8 février 2015Catalogue Salon européen de la brocante et de l'antiquité 7,8 février 2015
Catalogue Salon européen de la brocante et de l'antiquité 7,8 février 2015
 
Communiqué de presse stars Art3f mulhouse
Communiqué de presse stars Art3f  mulhouseCommuniqué de presse stars Art3f  mulhouse
Communiqué de presse stars Art3f mulhouse
 
Pionnières
PionnièresPionnières
Pionnières
 
Pierre Soulages
Pierre Soulages Pierre Soulages
Pierre Soulages
 
Le portrait de félix fénéon
Le portrait de félix fénéonLe portrait de félix fénéon
Le portrait de félix fénéon
 
Les Mouvements Artistiques X Xe
Les Mouvements Artistiques X XeLes Mouvements Artistiques X Xe
Les Mouvements Artistiques X Xe
 
Man ray
Man rayMan ray
Man ray
 
Collection Richarme 2018
Collection Richarme 2018Collection Richarme 2018
Collection Richarme 2018
 
Trabajo cuadro
Trabajo cuadroTrabajo cuadro
Trabajo cuadro
 
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstractionElles font l'abstraction
Elles font l'abstraction
 
Pionnières
PionnièresPionnières
Pionnières
 
Hans hartung
Hans hartung Hans hartung
Hans hartung
 
Eugène Leroy.pptx
Eugène Leroy.pptxEugène Leroy.pptx
Eugène Leroy.pptx
 
Eugène Leroy.pptx
Eugène Leroy.pptxEugène Leroy.pptx
Eugène Leroy.pptx
 
Roy Lichtenstein et le Pop art
Roy Lichtenstein et le Pop artRoy Lichtenstein et le Pop art
Roy Lichtenstein et le Pop art
 
Koller View 2-21 French
Koller View 2-21 FrenchKoller View 2-21 French
Koller View 2-21 French
 
Soutine et de Kooning
Soutine  et de KooningSoutine  et de Kooning
Soutine et de Kooning
 
Georges Dorignac
Georges DorignacGeorges Dorignac
Georges Dorignac
 
Zao wou ki
Zao wou kiZao wou ki
Zao wou ki
 
dossierartistesnam
dossierartistesnamdossierartistesnam
dossierartistesnam
 

Plus de Txaruka

Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseTxaruka
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en FranceTxaruka
 
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx         Film documentaireApolonia, Apolonia.pptx         Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaireTxaruka
 
La nouvelle femme . pptx Film français
La   nouvelle   femme  . pptx  Film françaisLa   nouvelle   femme  . pptx  Film français
La nouvelle femme . pptx Film françaisTxaruka
 
Sidonie au Japon . pptx Un film français
Sidonie    au   Japon  .  pptx  Un film françaisSidonie    au   Japon  .  pptx  Un film français
Sidonie au Japon . pptx Un film françaisTxaruka
 
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.Txaruka
 
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film   de  A nnne FontaineBolero. pptx . Film   de  A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film de A nnne FontaineTxaruka
 
Fondation Louis Vuitton. pptx
Fondation      Louis      Vuitton.   pptxFondation      Louis      Vuitton.   pptx
Fondation Louis Vuitton. pptxTxaruka
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Txaruka
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docx
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docxChana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docx
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docxTxaruka
 
Marie Darrieussecq.pptx. Écrivaine française
Marie Darrieussecq.pptx.  Écrivaine françaiseMarie Darrieussecq.pptx.  Écrivaine française
Marie Darrieussecq.pptx. Écrivaine françaiseTxaruka
 
Compagnons.pptx. Power point sur un film français
Compagnons.pptx. Power point sur un film françaisCompagnons.pptx. Power point sur un film français
Compagnons.pptx. Power point sur un film françaisTxaruka
 
Bertille Bak.pptx. Plasticienne française
Bertille Bak.pptx. Plasticienne françaiseBertille Bak.pptx. Plasticienne française
Bertille Bak.pptx. Plasticienne françaiseTxaruka
 
Feminist Pioneers. Mary Wollstonecraft is a feminist pionneer
Feminist Pioneers. Mary Wollstonecraft is a feminist pionneerFeminist Pioneers. Mary Wollstonecraft is a feminist pionneer
Feminist Pioneers. Mary Wollstonecraft is a feminist pionneerTxaruka
 
La fille de son père.pptx. Film français tourné en France
La fille de son père.pptx. Film français tourné en FranceLa fille de son père.pptx. Film français tourné en France
La fille de son père.pptx. Film français tourné en FranceTxaruka
 
Anne Berest . La carte postale. Sur les juifs.
Anne Berest . La carte postale. Sur les juifs.Anne Berest . La carte postale. Sur les juifs.
Anne Berest . La carte postale. Sur les juifs.Txaruka
 
5 Hectares. Film français réalisé par Émilie Deleuze
5 Hectares. Film français réalisé par Émilie Deleuze5 Hectares. Film français réalisé par Émilie Deleuze
5 Hectares. Film français réalisé par Émilie DeleuzeTxaruka
 

Plus de Txaruka (20)

Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx         Film documentaireApolonia, Apolonia.pptx         Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
 
La nouvelle femme . pptx Film français
La   nouvelle   femme  . pptx  Film françaisLa   nouvelle   femme  . pptx  Film français
La nouvelle femme . pptx Film français
 
Sidonie au Japon . pptx Un film français
Sidonie    au   Japon  .  pptx  Un film françaisSidonie    au   Japon  .  pptx  Un film français
Sidonie au Japon . pptx Un film français
 
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
 
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film   de  A nnne FontaineBolero. pptx . Film   de  A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
 
Fondation Louis Vuitton. pptx
Fondation      Louis      Vuitton.   pptxFondation      Louis      Vuitton.   pptx
Fondation Louis Vuitton. pptx
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docx
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docxChana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docx
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docx
 
Marie Darrieussecq.pptx. Écrivaine française
Marie Darrieussecq.pptx.  Écrivaine françaiseMarie Darrieussecq.pptx.  Écrivaine française
Marie Darrieussecq.pptx. Écrivaine française
 
Compagnons.pptx. Power point sur un film français
Compagnons.pptx. Power point sur un film françaisCompagnons.pptx. Power point sur un film français
Compagnons.pptx. Power point sur un film français
 
Bertille Bak.pptx. Plasticienne française
Bertille Bak.pptx. Plasticienne françaiseBertille Bak.pptx. Plasticienne française
Bertille Bak.pptx. Plasticienne française
 
Feminist Pioneers. Mary Wollstonecraft is a feminist pionneer
Feminist Pioneers. Mary Wollstonecraft is a feminist pionneerFeminist Pioneers. Mary Wollstonecraft is a feminist pionneer
Feminist Pioneers. Mary Wollstonecraft is a feminist pionneer
 
La fille de son père.pptx. Film français tourné en France
La fille de son père.pptx. Film français tourné en FranceLa fille de son père.pptx. Film français tourné en France
La fille de son père.pptx. Film français tourné en France
 
Anne Berest . La carte postale. Sur les juifs.
Anne Berest . La carte postale. Sur les juifs.Anne Berest . La carte postale. Sur les juifs.
Anne Berest . La carte postale. Sur les juifs.
 
5 Hectares. Film français réalisé par Émilie Deleuze
5 Hectares. Film français réalisé par Émilie Deleuze5 Hectares. Film français réalisé par Émilie Deleuze
5 Hectares. Film français réalisé par Émilie Deleuze
 

Dernier

Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbainesSocratis Vasiopoulos
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONfrizzole
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024IEN_Jonzac
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationLeBaobabBleu1
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesLeBaobabBleu1
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"ArchivesdeLyon
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfOssamaLachheb
 

Dernier (9)

Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 

Bernard Réquichot.pptx Peintre français

  • 2. Biographie  Bernard Réquichot, né le 1er octobre 1929 à Asnières-sur-Vègre (Sarthe) et mort le 4 décembre 1961 à Paris , est un artiste et écrivain français.  Bernard Réquichot fait sa scolarité dans diverses écoles catholiques des environs de Paris.  Il commence à peindre dès 1941, des tableaux d'inspiration religieuse. De 1947 à 1951, il fréquente de nombreuses écoles et ateliers d'art à Paris : l'Académie Charpentier, la Grande Chaumière, les Beaux-Arts, l'Atelier d'Art Sacré, l'École des métiers d'art, l'atelier Souverbie et l'atelier Brianchon.  Entre 1948 et 1951, il produit de nombreux dessins au crayon gras (animaux, chaussures…), la série des Grosses bonnes femmes, des études des bœufs, de nus, crânes, natures mortes, avec
  • 3. Reliquaires En 1953, il fréquente l'atelier de gravure aux Beaux-arts. Il étudie et assimile les techniques cubistes. Il se lie avec Jacques Villon qui l'influence dans sa démarche. Il délaisse peu à peu la représentation cubique et réalise ses premières peintures abstraites (1953-1954). De 1953 à 1956, il participe à la restauration de fresques romanes à l'église Saint-Hilaire d'Asnières-sur-Vègre. En 1955, la galerie Lucien Durand présente sa première exposition personnelle. À partir de cette année, sa peinture devient épaisse, réalisée au couteau, par projections et raclures. On y voit l'apparition de collages, de raclage de la couleur au couteau et des motifs de spirale. Il compose des assemblages de toiles découpées et ses premiers Reliquaires, boîtes remplies de terre et d'ossements.
  • 4. Spirales  En 1956, sa peinture devient abstraite et fluide. Il réalise de nombreux dessins de « Spirales ».  En 1957-1958, il utilise des collages de prélèvements de peinture : collages de Papiers choisis, peintures dites Traces graphiques. Il poursuit la réalisation de Reliquaires. Sa production est prolifique. Il utilise différents outils comme des pelles à charbon et des couteaux de boucher qu'il trempe dans la peinture.  En 1959, il utilise des papiers de garde par « cadrages choisis » et en collages dont le triptyque La Moisson des fourmis buissonnières. Sa première toile peinte collée sur papier et mise en forme date de 1960. Réquichot poursuit des travaux à base de « papiers choisis, spirales, reliquaires ». Il réalise en volume des « spirales » constituées d'anneaux en polystyrène.  Exposé tantôt par Daniel Cordier, tantôt par Iris Clert, il fréquente alors d'autres artistes des mêmes cercles, comme Dado et Yolande Fièvre, avec lesquels il noue des relations d'amitié
  • 5. Il est hospitalisé quelques mois, en mai 1960, en raison d'une crise nerveuse survenue à la suite d'un accident de la circulation. Il y demeurera jusqu'en juillet. Durant ce séjour, il dessine des spirales et écrit plusieurs poèmes. En 1961, il reprend la technique des toiles peintes et mises en forme (reliquaire de l'Armoire de Barbe-bleue) et commence la série des reliquaires de papiers choisis. Il termine son travail d'assemblage d'anneaux par le Reliquaire
  • 6. Épisode de la guerre de nerfs
  • 7.  Il entreprend également une série de sept lettres en fausse écriture (écriture dessinée illisible) dont la Conclusion pour une philosophie de l'art.  Le 4 décembre 1961, Bernard Réquichot se défenestre de son atelier de la rue de Courcelles, à Paris, à la veille de sa seconde exposition chez Daniel Cordier.  La même année, Yolande Fièvre, bouleversée par sa mort brutale, réalise un Hommage à Bernard Réquichot. Cette œuvre imposante, typique des "objets épaves" auxquels elle se consacre depuis 1960 fait partie de la donation effectuée par Daniel Cordier au Centre Pompidou en 1989.
  • 8. «Je n’ai jamais commence à peindre» Bernard Réquichot
  • 9. Bernard Requichot au Centre Pompidou
  • 11.  Bernard Réquichot compte parmi les protagonistes essentiels de la scène artistique des années 1950.  Marquée par le « second souffle du surréalisme », sa production s’inscrit autour de 1955 dans le contexte de l’abstraction gestuelle et matiériste qui occupe alors une place prééminente.  Malaxant la matière au couteau, nouant d’inextricables réseaux ou laissant des « traces graphiques » envahir la toile, Réquichot semble pousser la peinture dans ses ultimes
  • 12.  Dépassant le cadre de l’Art informel, dont il est un représentant éminent, Réquichot ne tarde pas à introduire des collages dans sa peinture.  Dans le domaine graphique, il investit le motif de la spirale d’une fonction quasi hypnotique dans d’impressionnantes encres sur papier rehaussées de gouache blanche.  Proches d’une écriture illisible, non sans rapport avec la production littéraire de l’artiste, ces motifs trouvent leur traduction en sculpture sous la forme d’agrégats d’anneaux de polystyrène.  Figure complexe et torturée, Réquichot met fin à ses jours peu avant sa seconde
  • 16. La grande ferne Hommage à Bernard Requichot par Dado