SlideShare une entreprise Scribd logo
Université Abou bakr Belkaid
Faculté des Sciences de l’Ingénieur
Département d’architecture
module : Construction 5
Atelier de construction
Généralités.
1
Année universitaire 2013-2014
ELEMENTS DE BASE DE LA CONCEPTION
2
• La conception et le choix des détails constructifs de la
structure porteuse (parois, colonnes, dalles) et des
éléments non- porteurs (cloisons intérieures,
éléments de façade) jouent un rôle déterminant dans
la tenue des bâtiments (comportement avant la
rupture) et leur vulnérabilité face aux catastrophes
naturelles (sensibilité à l'endommagement).
Systèmes constructifs: Principes & objectif
3
Un bâtiment est un produit
généralement unique
(situation, contextes,
usages, …), qui n'est pas
que la somme des parties
mais avant tout un
assemblage constituant
des systèmes cohérents
ayant des interactions
avec les systèmes
existants (naturels globaux
et locaux, culturels,
patrimoniaux,
infrastructures type VRD,
transports en commun, la
composition (mixité)
sociale, etc.).
Ces systèmes répondent à
diverses fonctions du bâtiment
selon les interdépendances entre
exigences attendues selon leurs
natures, leurs échelles et leurs
durées.
• diverses natures: essentielles
(fondement même du bâti, rôle
d'abri), selon les usages (aspects
culturels, sociologiques,
individuels), contextuels (données
du lieu et du contexte)
• diverses échelles (impacts sur
l'environnement global –
planétaire, sur l'environnement
local: site, contexte ou impacts sur
l'environnement intérieur)
• durabilité ou longévité, quelle
durée de vie du bâtiment, type et
fréquences d'entretien et de
maintenance.
4
Systèmes constructifs: exigences & fonctions
Exigences "essentielles":
Assurer la sécurité (stabilité, feu et utilisation): résistances mécaniques et
stabilité,
sécurité incendie et sécurité d'utilisation (chutes, chocs, fluides)
Préserver la santé et assurer le confort: "environnement intérieur "Aspects
physiques
et dynamiques: Hygiène – santé – confort (aspect hygrothermiques, olfactifs, visuels,
acoustiques); concept énergétiques des installation (chaleur, éclairage, ventilation,
sanitaire); variations selon les rythmes jour, saisons; la tenue dans le temps, etc.)
Préserver l'environnement (extérieur): préserver les ressources (ressources
énergétiques, épuisement de ressources solides, Eau), Réduire les pollutions (air,
eau, déchets, pollutions, nuisances)
Assurer l'usage: commodités, utilisation, flexibilité locaux et équipements,
sécurité,
adaptabilité et flexibilité du bâtiment
5
Qu'advient-il des bâtiments lors d’un
séisme ?
- Fondations entraînées dans le
mouvement,
- Importantes vibrations et des
phénomènes
similaires à la résonance entre l’ouvrage et
le sol,
- Apparition de fortes sollicitations internes,
- Déformations plastiques de la structure
porteuse, - Importants dégâts, d’où rupture
locale/globale.
Systèmes constructifs: exigences & fonctions
6
Les fondations
Les fondations correspondent à l'ensemble des ouvrages enterrés qui
assurent la stabilité de la maison en répartissant les charges dans le sol. Elles
limitent les phénomènes de tassement, glissement, etc.
On distingue :
· les fondations profondes :
Instabilité des sols en surface (pente de talus),
Insuffisance de portance des couches de sols sous jacents,
Hétérogénéité des sols traversés,
Sols saturés ( construction en bordure de mer),
Descente de charges importante (bâtiment de grande
hauteur),
Contraintes liées aux sites d’implantation de l’ouvrage
Soutènements, galeries, ouvrages d’art en site urbain…
7
Les fondations
8
Les dalles et planchers
Les planchers sont des ouvrages horizontaux servant à séparer les
niveaux.
Constitués de plusieurs éléments, ils peuvent être réalisés en bois ou en
béton.
Dans ce dernier cas, les planchers comportent :
· une ossature (poutres) qui supporte le poids des ouvrages à venir
(cloisons),
· un remplissage (hourdis, béton, polystyrène…) sur lequel est coulée une
dalle de
compression.
hourdis : corps creux en terre cuite ou élément de béton placé entre les
poutrelles du plancher.
Planchers en bois et en
béton
9
Poteaux - poutres
10
L’incapacité de l’homme d’arrêter ou de changer le cours d’une catastrophe l’a
amené à réfléchir comment lui résister et de vivre avec.
L’application rationnelle et efficace des règlements suppose une
coopération et une coordination étroite entre les différents intervenants à
chaque stade de la conception et de la réalisation du projet.
Dans une première étape, on annonce certaines orientations, parmi les plus
importantes, dans la conception parasismique.
Les présentes règles visent à assurer une protection acceptable des vies humaines
et des constructions vis à vis des effets des actions sismiques par une
conception et un dimensionnement appropriés.
Pour des ouvrages courants, les objectifs ainsi visés consistent à doter la
structure d’une rigidité et d’une résistance suffisante et d’une ductilité et d’une
capacité de dissipation d’énergie adéquates.
Pour les ouvrages importants, la protection visée est encore plus sévère
puisqu’il faudra que l’ouvrage puisse demeurer opérationnel immédiatement
après un séisme majeur.
REGLEMENTATION PARASISMIQUE DE LA CONCEPTION
11
Murs
Les murs désignent généralement des parois porteuses de l'ouvrage par
opposition aux cloisons qui n'ont qu'un rôle de séparation des pièces.
Les murs et élévations peuvent être faits de
différents matériaux : béton coulé,
parpaings, briques, béton cellulaire, …
Selon leur position et leur rôle, on distingue :
- le mur pignon : qui ferme l'extrémité du bâtiment,
- le mur de façade : qui ferme les côtés du bâtiment,
- le mur de refend : qui reprend certaines charges de la
structure du bâtiment pour les transmettre aux
fondations,
- le mur de fondations : qui s'élève directement depuis
la fondation, partie généralement enterrée,
- le mur enterré : qui clôt des pièces enterrées : cave,
sous-sol …
- le mur de clôture : mur ou muret, extérieur au
bâtiment, qui délimite et cerne le terrain.
12
Murs
La Maçonnerie: Principes
Un système organisé de petits éléments
Empilés.
La cohésion entre éléments est assurée
par le mortier.
Des systèmes constructifs performants
aux efforts en compression
Pression concentrée
(séisme)
Maçonnerie armée
13
La Maçonnerie: Le Mortier
Murs
14
Murs
Les récents séismes ont montrés avec régularité le meilleur comportement des
structures en voiles en béton armé par rapport aux structures en portiques béton
armé.
Pour les structures à voiles, il faut avoir :
 un nombre suffisant : au moins deux voiles par direction,
 une disposition judicieuse : voiles assez écartés.
une épaisseur du voile suffisante pour pouvoir mettre en œuvre les barres et
couler le béton.
Voiles de contreventements
Dimensions minimales : l'épaisseur minimale est de 15 cm et la largeur doit au
moins être égale à quatre fois l'épaisseur ;
Les contreventements sont des dispositifs conçus pour reprendre les efforts du
vent dans la structure et les descendre au sol.
15
Eviter les rez – de – chaussées flexibles
16
Eviter les contreventements dissymétriques
17
Eviter les colonnes courtes
18
Tenir compte du danger de liquéfaction du sol
Ce bâtiment de construction solide s'est incliné
comme un corps rigide. Son radier massif est à
l’air libre. L'immeuble lui-même n'a subi que des
dégâts mineurs (Adapazari, Turquie, 1999).
Certains sols sableux ou limoneux saturés peuvent présenter une bonne capacité
portante pour les charges statiques. Mais lorsqu’ils sont soumis à un
tremblement de terre, ils peuvent se liquéfier. Suivant la nature de la structure
porteuse, des bâtiments entiers peuvent s'enfoncer dans le sol ou s'incliner si le
terrain est inhomogène ou inégalement liquéfié.
19
Notion de risque
Le modèle proposé couple les différents paramètres constitutifs du risque que sont
l’aléa, la vulnérabilité et les valeurs exposées au risque considéré. Le risque
sismique est exprimé sur la base des termes classiques des équations, définies par
l’Organisation des Nations Unies.
Conclusion
20
Risque: Le risque est une mesure probabilisée des impacts pouvant affecter un
système. Il représente l'espérance mathématique des pertes au cours d'une période de
référence pour un site ou une région donnée.
Aléa: L’aléa est la probabilité d’occurrence d’un événement en termes d’intensité,
reprenant les degrés de l’échelle macrosismique. Cette échelle classe les séismes en
fonction de leurs effets à un endroit donné. Évaluer l'aléa revient donc à calculer, en un
site donné, la fonction de répartition des paramètres caractéristiques de l'événement que
est l’intensité et la probabilité d’occurrence.
Vulnérabilité: La vulnérabilité du système considéré décrit le degré d’endommagement
pour différents événements. Cette vulnérabilité dépend des caractéristiques physiques et
géométriques des bâtiments.
Valeur :La valeur exposée du système au risque considéré. Elle est de nature
socioéconomique.
Dans le cas du danger naturel sismique, la « valeur exposée au risque » est avant tout
celle des bâtiments, de leurs occupants et de leur contenu ainsi que des activités
économiques qu’ils abritent.
Conclusion

Contenu connexe

Tendances

les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancher
raouf1996
 
Rapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantierRapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantier
Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
Plancher
PlancherPlancher
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
Sami Sahli
 
Murs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieMurs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieSami Sahli
 
Cour voiles
Cour voilesCour voiles
Cour voiles
Sami Sahli
 
Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuréLeila Lyla
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
MawloudFellahi
 
rapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilrapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civil
aladin brinsi
 
Fondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierreFondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierre
dalia yaici
 
Béton armé 03
Béton armé 03Béton armé 03
Béton armé 03Sami Sahli
 
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13
OURAHOU Mohamed
 
Style mauresque
Style mauresqueStyle mauresque
Style mauresqueSami Sahli
 

Tendances (20)

les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancher
 
Rapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantierRapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantier
 
Plancher
PlancherPlancher
Plancher
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Expose
ExposeExpose
Expose
 
Murs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieMurs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserie
 
Cour voiles
Cour voilesCour voiles
Cour voiles
 
Béton 01
Béton 01Béton 01
Béton 01
 
Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuré
 
Planchers 07
Planchers 07Planchers 07
Planchers 07
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
 
rapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilrapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civil
 
Planchers 01
Planchers 01Planchers 01
Planchers 01
 
Joints
JointsJoints
Joints
 
Plancher 1
Plancher 1Plancher 1
Plancher 1
 
Fondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierreFondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierre
 
Béton armé 03
Béton armé 03Béton armé 03
Béton armé 03
 
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13
 
Style mauresque
Style mauresqueStyle mauresque
Style mauresque
 

Similaire à cours de construction Généralités

Effet du vent
Effet du ventEffet du vent
Effet du vent
bidakilyass
 
Cahier 1-conception-architecturale-parasismique-niveau-avant-projet-milan zacek
Cahier 1-conception-architecturale-parasismique-niveau-avant-projet-milan zacekCahier 1-conception-architecturale-parasismique-niveau-avant-projet-milan zacek
Cahier 1-conception-architecturale-parasismique-niveau-avant-projet-milan zacekMoMo YOùgachitecte
 
Chapitre 5 conception parasismique des batiments 2010
Chapitre 5 conception parasismique des batiments 2010Chapitre 5 conception parasismique des batiments 2010
Chapitre 5 conception parasismique des batiments 2010
bhne11
 
cours de Fondations(Comparaison de FS par semelles & radier)
cours de Fondations(Comparaison de FS par semelles & radier)cours de Fondations(Comparaison de FS par semelles & radier)
cours de Fondations(Comparaison de FS par semelles & radier)massinissachilla
 
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
meryzeneb
 
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATIONLes défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Roufaida Hechim
 
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).pptLA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
NoureddineSifi
 
Les fondations
Les fondationsLes fondations
Les fondations
Said Baazi
 
Conception parasismique
Conception parasismiqueConception parasismique
Conception parasismiqueSami Sahli
 
beton_armé-cours-07.pdf
beton_armé-cours-07.pdfbeton_armé-cours-07.pdf
beton_armé-cours-07.pdf
muteba1
 
G_phsique.pdf
G_phsique.pdfG_phsique.pdf
G_phsique.pdf
MohamedELAMRI19
 
Chapitre 2-fondations
Chapitre 2-fondationsChapitre 2-fondations
Chapitre 2-fondations
modeste dotou
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
angevaleryn
 
Pathologie des et fondations liées aux sols pdf
Pathologie des et fondations liées aux sols pdfPathologie des et fondations liées aux sols pdf
Pathologie des et fondations liées aux sols pdf
Hani sami joga
 
Fiches interfaces bâtiment : toiture-terrasse
Fiches interfaces bâtiment : toiture-terrasseFiches interfaces bâtiment : toiture-terrasse
Fiches interfaces bâtiment : toiture-terrasse
Build Green
 
Les planchers
Les planchersLes planchers
Les planchers
Slimane Kemiha
 
Exposé Construction.ppt
Exposé Construction.pptExposé Construction.ppt
Exposé Construction.ppt
MohamedAmineLemdani1
 
01-Dinasol 2012 ROSTURI DE DILATARE ,STRUCTURALE, SEISMICE
01-Dinasol 2012 ROSTURI DE DILATARE ,STRUCTURALE, SEISMICE01-Dinasol 2012 ROSTURI DE DILATARE ,STRUCTURALE, SEISMICE
01-Dinasol 2012 ROSTURI DE DILATARE ,STRUCTURALE, SEISMICE
REDA SRL
 
20100622 05 ba_plumier_degee
20100622 05 ba_plumier_degee20100622 05 ba_plumier_degee
20100622 05 ba_plumier_degee
Abdelfatteh Khanchouch
 

Similaire à cours de construction Généralités (20)

Effet du vent
Effet du ventEffet du vent
Effet du vent
 
Cahier 1-conception-architecturale-parasismique-niveau-avant-projet-milan zacek
Cahier 1-conception-architecturale-parasismique-niveau-avant-projet-milan zacekCahier 1-conception-architecturale-parasismique-niveau-avant-projet-milan zacek
Cahier 1-conception-architecturale-parasismique-niveau-avant-projet-milan zacek
 
Chapitre 5 conception parasismique des batiments 2010
Chapitre 5 conception parasismique des batiments 2010Chapitre 5 conception parasismique des batiments 2010
Chapitre 5 conception parasismique des batiments 2010
 
cours de Fondations(Comparaison de FS par semelles & radier)
cours de Fondations(Comparaison de FS par semelles & radier)cours de Fondations(Comparaison de FS par semelles & radier)
cours de Fondations(Comparaison de FS par semelles & radier)
 
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
 
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATIONLes défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
 
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).pptLA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
 
Les fondations
Les fondationsLes fondations
Les fondations
 
Soukane article(les grds axes d'1 guide technique de rehabilitation de l'habi...
Soukane article(les grds axes d'1 guide technique de rehabilitation de l'habi...Soukane article(les grds axes d'1 guide technique de rehabilitation de l'habi...
Soukane article(les grds axes d'1 guide technique de rehabilitation de l'habi...
 
Conception parasismique
Conception parasismiqueConception parasismique
Conception parasismique
 
beton_armé-cours-07.pdf
beton_armé-cours-07.pdfbeton_armé-cours-07.pdf
beton_armé-cours-07.pdf
 
G_phsique.pdf
G_phsique.pdfG_phsique.pdf
G_phsique.pdf
 
Chapitre 2-fondations
Chapitre 2-fondationsChapitre 2-fondations
Chapitre 2-fondations
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
 
Pathologie des et fondations liées aux sols pdf
Pathologie des et fondations liées aux sols pdfPathologie des et fondations liées aux sols pdf
Pathologie des et fondations liées aux sols pdf
 
Fiches interfaces bâtiment : toiture-terrasse
Fiches interfaces bâtiment : toiture-terrasseFiches interfaces bâtiment : toiture-terrasse
Fiches interfaces bâtiment : toiture-terrasse
 
Les planchers
Les planchersLes planchers
Les planchers
 
Exposé Construction.ppt
Exposé Construction.pptExposé Construction.ppt
Exposé Construction.ppt
 
01-Dinasol 2012 ROSTURI DE DILATARE ,STRUCTURALE, SEISMICE
01-Dinasol 2012 ROSTURI DE DILATARE ,STRUCTURALE, SEISMICE01-Dinasol 2012 ROSTURI DE DILATARE ,STRUCTURALE, SEISMICE
01-Dinasol 2012 ROSTURI DE DILATARE ,STRUCTURALE, SEISMICE
 
20100622 05 ba_plumier_degee
20100622 05 ba_plumier_degee20100622 05 ba_plumier_degee
20100622 05 ba_plumier_degee
 

Plus de Sami Sahli

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
Sami Sahli
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
Sami Sahli
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
Sami Sahli
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
Sami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
Sami Sahli
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
Sami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
Sami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
Sami Sahli
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
Sami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
Sami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
Sami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
Sami Sahli
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
Sami Sahli
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
Sami Sahli
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
Sami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
 

Dernier

03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
Institut de l'Elevage - Idele
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
Institut de l'Elevage - Idele
 
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estivalPROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
idelewebmestre
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
idelewebmestre
 
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Daniel Bedard
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
Institut de l'Elevage - Idele
 
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdfQCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
ffffourissou
 
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
Institut de l'Elevage - Idele
 
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
idelewebmestre
 
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec  Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Daniel Bedard
 

Dernier (11)

03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
 
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estivalPROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
 
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
 
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdfQCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
 
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
 
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
 
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec  Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
 

cours de construction Généralités

  • 1. Université Abou bakr Belkaid Faculté des Sciences de l’Ingénieur Département d’architecture module : Construction 5 Atelier de construction Généralités. 1 Année universitaire 2013-2014
  • 2. ELEMENTS DE BASE DE LA CONCEPTION 2 • La conception et le choix des détails constructifs de la structure porteuse (parois, colonnes, dalles) et des éléments non- porteurs (cloisons intérieures, éléments de façade) jouent un rôle déterminant dans la tenue des bâtiments (comportement avant la rupture) et leur vulnérabilité face aux catastrophes naturelles (sensibilité à l'endommagement).
  • 3. Systèmes constructifs: Principes & objectif 3 Un bâtiment est un produit généralement unique (situation, contextes, usages, …), qui n'est pas que la somme des parties mais avant tout un assemblage constituant des systèmes cohérents ayant des interactions avec les systèmes existants (naturels globaux et locaux, culturels, patrimoniaux, infrastructures type VRD, transports en commun, la composition (mixité) sociale, etc.). Ces systèmes répondent à diverses fonctions du bâtiment selon les interdépendances entre exigences attendues selon leurs natures, leurs échelles et leurs durées. • diverses natures: essentielles (fondement même du bâti, rôle d'abri), selon les usages (aspects culturels, sociologiques, individuels), contextuels (données du lieu et du contexte) • diverses échelles (impacts sur l'environnement global – planétaire, sur l'environnement local: site, contexte ou impacts sur l'environnement intérieur) • durabilité ou longévité, quelle durée de vie du bâtiment, type et fréquences d'entretien et de maintenance.
  • 4. 4 Systèmes constructifs: exigences & fonctions Exigences "essentielles": Assurer la sécurité (stabilité, feu et utilisation): résistances mécaniques et stabilité, sécurité incendie et sécurité d'utilisation (chutes, chocs, fluides) Préserver la santé et assurer le confort: "environnement intérieur "Aspects physiques et dynamiques: Hygiène – santé – confort (aspect hygrothermiques, olfactifs, visuels, acoustiques); concept énergétiques des installation (chaleur, éclairage, ventilation, sanitaire); variations selon les rythmes jour, saisons; la tenue dans le temps, etc.) Préserver l'environnement (extérieur): préserver les ressources (ressources énergétiques, épuisement de ressources solides, Eau), Réduire les pollutions (air, eau, déchets, pollutions, nuisances) Assurer l'usage: commodités, utilisation, flexibilité locaux et équipements, sécurité, adaptabilité et flexibilité du bâtiment
  • 5. 5 Qu'advient-il des bâtiments lors d’un séisme ? - Fondations entraînées dans le mouvement, - Importantes vibrations et des phénomènes similaires à la résonance entre l’ouvrage et le sol, - Apparition de fortes sollicitations internes, - Déformations plastiques de la structure porteuse, - Importants dégâts, d’où rupture locale/globale. Systèmes constructifs: exigences & fonctions
  • 6. 6 Les fondations Les fondations correspondent à l'ensemble des ouvrages enterrés qui assurent la stabilité de la maison en répartissant les charges dans le sol. Elles limitent les phénomènes de tassement, glissement, etc. On distingue :
  • 7. · les fondations profondes : Instabilité des sols en surface (pente de talus), Insuffisance de portance des couches de sols sous jacents, Hétérogénéité des sols traversés, Sols saturés ( construction en bordure de mer), Descente de charges importante (bâtiment de grande hauteur), Contraintes liées aux sites d’implantation de l’ouvrage Soutènements, galeries, ouvrages d’art en site urbain… 7 Les fondations
  • 8. 8 Les dalles et planchers Les planchers sont des ouvrages horizontaux servant à séparer les niveaux. Constitués de plusieurs éléments, ils peuvent être réalisés en bois ou en béton. Dans ce dernier cas, les planchers comportent : · une ossature (poutres) qui supporte le poids des ouvrages à venir (cloisons), · un remplissage (hourdis, béton, polystyrène…) sur lequel est coulée une dalle de compression. hourdis : corps creux en terre cuite ou élément de béton placé entre les poutrelles du plancher. Planchers en bois et en béton
  • 10. 10 L’incapacité de l’homme d’arrêter ou de changer le cours d’une catastrophe l’a amené à réfléchir comment lui résister et de vivre avec. L’application rationnelle et efficace des règlements suppose une coopération et une coordination étroite entre les différents intervenants à chaque stade de la conception et de la réalisation du projet. Dans une première étape, on annonce certaines orientations, parmi les plus importantes, dans la conception parasismique. Les présentes règles visent à assurer une protection acceptable des vies humaines et des constructions vis à vis des effets des actions sismiques par une conception et un dimensionnement appropriés. Pour des ouvrages courants, les objectifs ainsi visés consistent à doter la structure d’une rigidité et d’une résistance suffisante et d’une ductilité et d’une capacité de dissipation d’énergie adéquates. Pour les ouvrages importants, la protection visée est encore plus sévère puisqu’il faudra que l’ouvrage puisse demeurer opérationnel immédiatement après un séisme majeur. REGLEMENTATION PARASISMIQUE DE LA CONCEPTION
  • 11. 11 Murs Les murs désignent généralement des parois porteuses de l'ouvrage par opposition aux cloisons qui n'ont qu'un rôle de séparation des pièces. Les murs et élévations peuvent être faits de différents matériaux : béton coulé, parpaings, briques, béton cellulaire, … Selon leur position et leur rôle, on distingue : - le mur pignon : qui ferme l'extrémité du bâtiment, - le mur de façade : qui ferme les côtés du bâtiment, - le mur de refend : qui reprend certaines charges de la structure du bâtiment pour les transmettre aux fondations, - le mur de fondations : qui s'élève directement depuis la fondation, partie généralement enterrée, - le mur enterré : qui clôt des pièces enterrées : cave, sous-sol … - le mur de clôture : mur ou muret, extérieur au bâtiment, qui délimite et cerne le terrain.
  • 12. 12 Murs La Maçonnerie: Principes Un système organisé de petits éléments Empilés. La cohésion entre éléments est assurée par le mortier. Des systèmes constructifs performants aux efforts en compression Pression concentrée (séisme) Maçonnerie armée
  • 13. 13 La Maçonnerie: Le Mortier Murs
  • 14. 14 Murs Les récents séismes ont montrés avec régularité le meilleur comportement des structures en voiles en béton armé par rapport aux structures en portiques béton armé. Pour les structures à voiles, il faut avoir :  un nombre suffisant : au moins deux voiles par direction,  une disposition judicieuse : voiles assez écartés. une épaisseur du voile suffisante pour pouvoir mettre en œuvre les barres et couler le béton. Voiles de contreventements Dimensions minimales : l'épaisseur minimale est de 15 cm et la largeur doit au moins être égale à quatre fois l'épaisseur ; Les contreventements sont des dispositifs conçus pour reprendre les efforts du vent dans la structure et les descendre au sol.
  • 15. 15 Eviter les rez – de – chaussées flexibles
  • 18. 18 Tenir compte du danger de liquéfaction du sol Ce bâtiment de construction solide s'est incliné comme un corps rigide. Son radier massif est à l’air libre. L'immeuble lui-même n'a subi que des dégâts mineurs (Adapazari, Turquie, 1999). Certains sols sableux ou limoneux saturés peuvent présenter une bonne capacité portante pour les charges statiques. Mais lorsqu’ils sont soumis à un tremblement de terre, ils peuvent se liquéfier. Suivant la nature de la structure porteuse, des bâtiments entiers peuvent s'enfoncer dans le sol ou s'incliner si le terrain est inhomogène ou inégalement liquéfié.
  • 19. 19 Notion de risque Le modèle proposé couple les différents paramètres constitutifs du risque que sont l’aléa, la vulnérabilité et les valeurs exposées au risque considéré. Le risque sismique est exprimé sur la base des termes classiques des équations, définies par l’Organisation des Nations Unies. Conclusion
  • 20. 20 Risque: Le risque est une mesure probabilisée des impacts pouvant affecter un système. Il représente l'espérance mathématique des pertes au cours d'une période de référence pour un site ou une région donnée. Aléa: L’aléa est la probabilité d’occurrence d’un événement en termes d’intensité, reprenant les degrés de l’échelle macrosismique. Cette échelle classe les séismes en fonction de leurs effets à un endroit donné. Évaluer l'aléa revient donc à calculer, en un site donné, la fonction de répartition des paramètres caractéristiques de l'événement que est l’intensité et la probabilité d’occurrence. Vulnérabilité: La vulnérabilité du système considéré décrit le degré d’endommagement pour différents événements. Cette vulnérabilité dépend des caractéristiques physiques et géométriques des bâtiments. Valeur :La valeur exposée du système au risque considéré. Elle est de nature socioéconomique. Dans le cas du danger naturel sismique, la « valeur exposée au risque » est avant tout celle des bâtiments, de leurs occupants et de leur contenu ainsi que des activités économiques qu’ils abritent. Conclusion