SlideShare une entreprise Scribd logo
Comment réconcilier les SHS avec elles-mêmes ? La méthode des échelles d’observation de D. Desjeux par Gaëtan Brisepierre, doctorant Décembre 2007
Plan Introduction Les caractéristiques de la méthode Les échelles d’observation : l’exemple de la consommation Conclusion
Introduction : qu’est-ce que c’est ? Un découpage de la réalité sociale en fonction des points de vue. Une stratégie de rigueur pour expliquer et comprendre les mécanismes des phénomènes sociaux. Une typologie des recherches en SHS pour en déterminer la zone de pertinence.
Le principe Quand on change d’échelle d’observation   on ne voit pas la même chose ! Analogie avec : la carte en géographie, le microscope en biologie, le macro et le micro en économie, la focale en photographie.   En sociologie c’est pareil, mais c’est moins habituel !
Echelle macro sociale 1- Ce que l’on voit à une échelle disparait à une autre 2- On ne peut pas dire que ce que l’on ne voit pas n’existe pas Echelle meso sociale Échelle micro sociale Échelle micro individuelle Échelle neurobiologique
Caractéristiques (1/2) Point de départ empirique : la découverte des échelles est liée à la variabilité des enquêtes de terrain.  Contre la « querelle des méthodes », pour la complémentarité. Contre les « …ismes », l’approche par les Ecoles de pensée. Contre les approches disciplinaires. Une réponse au paradoxe de l’observation du social: L’observation discontinue d’une réalité continue. « On ne peut pas mesurer à la fois la position et le déplacement ».
Caractéristiques (2/2) Un « relativisme méthodologique » tempéré et pas absolu.   Un modèle transdisciplinaire et interdisciplinaire.  Un modèle explicatif multifactoriel et pas de cause unique ou première. Il n’y a que des « généralisations limitées » à une échelle et pas d’approche globale ou holiste.  La recherche du « vrai » plutôt que de la vérité.  Cumuler l’information plutôt qu’additionner.  Une VI devient une VD en changeant d’échelle. A une échelle correspond plusieurs techniques de recueil des données
Echelle des appartenances sociales Macro-social Echelle des organisations  et des systèmes d’action Meso-social Micro-social Echelle des espaces domestiques et des petits groupes  Micro-individuel Echelle des Individus Échelle du cerveau neurobiologique
Rappel du plan Introduction Caractéristiques de la méthode Les échelles d’observation : l’exemple de la consommation Conclusion
Généralités Un phénomène social peut s’analyser à plusieurs échelles.  Exemple du pouvoir : La domination et sa légitimité  Macro-social Les relations de pouvoir  Méso et micro-social L’autorité  Micro-individuelle
L’exemple de la consommation La consommation comme phénomène social dont il faut expliquer et comprendre les mécanismes.  On n’aborde pas la consommation pour elle-même (marketing) car le choix individuel est aussi une construction sociale. On s’intéresse : à la consommation comme analyseur de la société aux usages sociaux de la consommation
Macro-social C’est l’échelle des appartenances sociales :sexe et genre, âge et génération, strate et classe sociale, culture et communauté.  Principe explicatif : la corrélation statistique entre deux variables. Objets : lien social, structure sociale, mode de vie, classe sociale, culture et valeurs, grands imaginaires, tendances sociales. La société dans son ensemble, l’individu n’est pas visible. TRD quantitative : questionnaire… Disciplines : macro-économie, anthropologie, démographie…
Consommation : macro-social La consommation est un mécanisme d’échange social et symbolique entre classes, genres, générations, ethnies… La décision d’achat devient une boite noire, les comportements des consommateurs sont agrégés, ce que l’on regarde c’est le résultat.  Ex : Bourdieu et la théorie de « l’habitus » : lien entre appartenance sociale et goût esthétique. La consommation est un moyen de différenciation entre classes sociales : la photographie est un art moyen. (La Distinction, 1979)
Méso-social C’est l’échelle des systèmes d’action c’est-à-dire des interactions entre acteurs sociaux.  Principe explicatif : le contexte c’est-à-dire la situation et ses paramètres. Objets : marchés, organisations, institutions … Fait apparaitre : les processus sociauxcomme l’innovation, les réseaux, : les intérêts, les rapports de pouvoir, les marges de manœuvre, les « rugosités » sociales… La société devient un ensemble de systèmes d’action, l’individu n’apparait pas encore.  TRD : entretiens à dire d’experts, analyse stratégique… Disciplines : sociologie des organisations, sciences politiques…
Consommation  : méso-social La consommation est un système d’action organisé autour d’un marché : Acteurs politico-administratif Groupes de pression Entreprises La décision d’achat est le résultat des interactions stratégiques (du jeu) entre acteurs sociaux qui luttent pour orienter le marché en fonction de leurs intérêts.  Ex : les marchés de l’énergie le choix du diesel et de l’électricité nucléaire fin des 70’s le choix des biocarburants (versus hybridation) pour la voiture propre.  Ils sont le résultat de l’interaction stratégique entre acteurs sociaux (Etat, industriels, consommateurs…)
Micro-social C’est l’échelle du quotidien c’est-à-dire des interactions entre acteurs individuels. Principe explicatif : le contexte c’est-à-dire la situation et ses paramètres objectifs et subjectifs. Objets : famille, immeuble, groupe de pairs, entreprise, association… Fait apparaitre : les pratiques, les usages, les routines, la sociabilité, l’identité… TRD : entretiens semi-directifs, observation directe, méthode des itinéraires, focus group… Disciplines : ethnologie…
Consommation : micro-social La consommation est un élément constitutif du lien social familial, amical, professionnel... La décision d’achat est le résultat d’une suite d’interactions entre individus (ex : les membres d’une famille). Ex : la « manipulation » des parents par les enfants commence dans la cours de récrée et finit à table, en passant par la liste de courses et le magasin.
Micro-individuelle C’est l’échelle de l’individu c’est-à-dire de l’acteur unique.  Principe explicatif : les motivations conscientes ou inconscientes. Objets : individu, acteur, agent, sujet, personne… Fait apparaitre : arbitrage, calcul, émotions, normes sociales incorporées, attentes, l’intention, signes. La société n’apparait plus, on voit seulement l’individu.  TRD : entretien non-directif… Disciplines : Psychologie, psychanalyse, micro-économie, sciences cognitives, marketing, psychologie sociale…
Consommation : micro-individuelle La consommation disparaît, on voit seulement le comportement d’achat.  La décision d’achat est unchoix individuel à un moment unique en fonction d’arbitrage conscient et de motivations inconscientes : calcul coûts/bénéfices routines ou « tunnels cognitifs » préférences ou indifférence Ex : le « shopper » devant un linéaire de la grande distribution
Biologique C’est l’échelle des cellules et du cerveau Principe explicatif : le déterminisme biologique selon un schéma S-R (stimuli-réponse) Objets: les processus physiologiques et neurologiques Fait apparaitre : les besoins, les mécanismes organiques La société n’apparait pas, ce que l’on voit c’est l’individu comme une machine, d’un point de vue fonctionnel Disciplines: biologie, neurologie, ergonomie, génétique… Exemple : le processus de nutrition
Conclusion Une « tournure d’esprit », un automatisme à acquérir en se posant systématiquement la question : A quelle échelle… ?  Une méthodologie souple à adapter en fonction des cas, et pas un dogme rigide. Ce qui est intéressant c’est : de changer d’échelle (principe de mobilité de l’observation), d’étudier le rapport entre les échelles, de trouver les interstices entre échelles.
Bibliographie : D. Desjeux Les Sciences Sociales, Que sais-je ?, PUF, 2004. Les échelles d’observation de la consommation, Argonautes C&S, 1998. Echelles d’observation, itinéraire micro-social, Conférence Sciences Po, Argonautes C&S, 2005. Décisions, rationalité et échelles d’observation, Argonautes C&S, 2005.

Contenu connexe

Tendances

Mkg fondemental
Mkg fondementalMkg fondemental
Mkg fondemental
Ghalla Chikh
 
Comportement du consommateur
Comportement du consommateurComportement du consommateur
Comportement du consommateurYverson Rémy
 
FÓSILES Segunda parte
FÓSILES Segunda parteFÓSILES Segunda parte
FÓSILES Segunda parte
Paulina Jara Gonzalez
 
Memoire de fin d'études : Le contrôle du buzz dans les campagnes de communica...
Memoire de fin d'études : Le contrôle du buzz dans les campagnes de communica...Memoire de fin d'études : Le contrôle du buzz dans les campagnes de communica...
Memoire de fin d'études : Le contrôle du buzz dans les campagnes de communica...Diane Abel
 
Mémoire médias sociaux et développement durable
Mémoire médias sociaux et développement durable Mémoire médias sociaux et développement durable
Mémoire médias sociaux et développement durable
Béatrice Boudet
 
La segmentation en marketing
La segmentation en marketingLa segmentation en marketing
La segmentation en marketing
Anas Abidine
 
Sociologia de Durkheim para ensino médio
Sociologia de Durkheim para ensino médioSociologia de Durkheim para ensino médio
Sociologia de Durkheim para ensino médio
Matheus Rodrigues
 
La Recherche et les Relations Publiques
La Recherche et les Relations PubliquesLa Recherche et les Relations Publiques
La Recherche et les Relations Publiques
LE ROUZIC Stéphanie
 
Le métier de Community Manager
Le métier de Community ManagerLe métier de Community Manager
Le métier de Community Manager
Dagobert
 
Community management et collectivités territoriales : nouveau métier, nouveau...
Community management et collectivités territoriales : nouveau métier, nouveau...Community management et collectivités territoriales : nouveau métier, nouveau...
Community management et collectivités territoriales : nouveau métier, nouveau...Yohan Chacun
 
Exemple de persona réalisé par les étudiants LP COMEN pour le blog Com'enVrai
Exemple de persona réalisé par les étudiants LP COMEN pour le blog Com'enVraiExemple de persona réalisé par les étudiants LP COMEN pour le blog Com'enVrai
Exemple de persona réalisé par les étudiants LP COMEN pour le blog Com'enVrai
LpCoMeN ComenVrai
 
Cap. 2 a sociedade dos indivíduos
Cap. 2   a sociedade dos indivíduosCap. 2   a sociedade dos indivíduos
Cap. 2 a sociedade dos indivíduos
Tiago Lacerda
 
Saiba mais sobre Max Weber
Saiba mais sobre Max WeberSaiba mais sobre Max Weber
Saiba mais sobre Max Weber
Edenilson Morais
 
Marketing.operationnel S5 ENCG
Marketing.operationnel S5 ENCGMarketing.operationnel S5 ENCG
Marketing.operationnel S5 ENCG
ISMAIEL KUN
 
4.Partie II cours marketing de base
4.Partie II   cours marketing de base4.Partie II   cours marketing de base
4.Partie II cours marketing de base
Nebil MRABET
 
Etude du comportement du consommateur
Etude du comportement du consommateurEtude du comportement du consommateur
Etude du comportement du consommateur
Mar Tur
 
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
Jenny Miralles
 
Cours éthique et droit liés aux données numériques
Cours éthique et droit liés aux données numériquesCours éthique et droit liés aux données numériques
Cours éthique et droit liés aux données numériques
marysesalles
 
Marketing Opérationnel cours
Marketing Opérationnel coursMarketing Opérationnel cours
Marketing Opérationnel coursAmine Alaoui
 
Les influenceurs digitaux : évolution vers ce concept et intégration dans une...
Les influenceurs digitaux : évolution vers ce concept et intégration dans une...Les influenceurs digitaux : évolution vers ce concept et intégration dans une...
Les influenceurs digitaux : évolution vers ce concept et intégration dans une...
Kevin Ouakel
 

Tendances (20)

Mkg fondemental
Mkg fondementalMkg fondemental
Mkg fondemental
 
Comportement du consommateur
Comportement du consommateurComportement du consommateur
Comportement du consommateur
 
FÓSILES Segunda parte
FÓSILES Segunda parteFÓSILES Segunda parte
FÓSILES Segunda parte
 
Memoire de fin d'études : Le contrôle du buzz dans les campagnes de communica...
Memoire de fin d'études : Le contrôle du buzz dans les campagnes de communica...Memoire de fin d'études : Le contrôle du buzz dans les campagnes de communica...
Memoire de fin d'études : Le contrôle du buzz dans les campagnes de communica...
 
Mémoire médias sociaux et développement durable
Mémoire médias sociaux et développement durable Mémoire médias sociaux et développement durable
Mémoire médias sociaux et développement durable
 
La segmentation en marketing
La segmentation en marketingLa segmentation en marketing
La segmentation en marketing
 
Sociologia de Durkheim para ensino médio
Sociologia de Durkheim para ensino médioSociologia de Durkheim para ensino médio
Sociologia de Durkheim para ensino médio
 
La Recherche et les Relations Publiques
La Recherche et les Relations PubliquesLa Recherche et les Relations Publiques
La Recherche et les Relations Publiques
 
Le métier de Community Manager
Le métier de Community ManagerLe métier de Community Manager
Le métier de Community Manager
 
Community management et collectivités territoriales : nouveau métier, nouveau...
Community management et collectivités territoriales : nouveau métier, nouveau...Community management et collectivités territoriales : nouveau métier, nouveau...
Community management et collectivités territoriales : nouveau métier, nouveau...
 
Exemple de persona réalisé par les étudiants LP COMEN pour le blog Com'enVrai
Exemple de persona réalisé par les étudiants LP COMEN pour le blog Com'enVraiExemple de persona réalisé par les étudiants LP COMEN pour le blog Com'enVrai
Exemple de persona réalisé par les étudiants LP COMEN pour le blog Com'enVrai
 
Cap. 2 a sociedade dos indivíduos
Cap. 2   a sociedade dos indivíduosCap. 2   a sociedade dos indivíduos
Cap. 2 a sociedade dos indivíduos
 
Saiba mais sobre Max Weber
Saiba mais sobre Max WeberSaiba mais sobre Max Weber
Saiba mais sobre Max Weber
 
Marketing.operationnel S5 ENCG
Marketing.operationnel S5 ENCGMarketing.operationnel S5 ENCG
Marketing.operationnel S5 ENCG
 
4.Partie II cours marketing de base
4.Partie II   cours marketing de base4.Partie II   cours marketing de base
4.Partie II cours marketing de base
 
Etude du comportement du consommateur
Etude du comportement du consommateurEtude du comportement du consommateur
Etude du comportement du consommateur
 
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
 
Cours éthique et droit liés aux données numériques
Cours éthique et droit liés aux données numériquesCours éthique et droit liés aux données numériques
Cours éthique et droit liés aux données numériques
 
Marketing Opérationnel cours
Marketing Opérationnel coursMarketing Opérationnel cours
Marketing Opérationnel cours
 
Les influenceurs digitaux : évolution vers ce concept et intégration dans une...
Les influenceurs digitaux : évolution vers ce concept et intégration dans une...Les influenceurs digitaux : évolution vers ce concept et intégration dans une...
Les influenceurs digitaux : évolution vers ce concept et intégration dans une...
 

En vedette

Manuel eGroupWare pour les utilisateurs v.1.02
Manuel eGroupWare pour les utilisateurs v.1.02Manuel eGroupWare pour les utilisateurs v.1.02
Manuel eGroupWare pour les utilisateurs v.1.02
Gestion-Ressources Inc.
 
Caisse à outils coaching actual
Caisse à outils coaching actualCaisse à outils coaching actual
Caisse à outils coaching actualChantal Feldman
 
De la #Stratégie pour les Managers Opérationnels #ManagementStratégique #Mana...
De la #Stratégie pour les Managers Opérationnels #ManagementStratégique #Mana...De la #Stratégie pour les Managers Opérationnels #ManagementStratégique #Mana...
De la #Stratégie pour les Managers Opérationnels #ManagementStratégique #Mana...
Sébastien Bourguignon
 
Optimisation financière au travers d’une meilleure gestion des équipes projet
Optimisation financière au travers d’une meilleure gestion des équipes projetOptimisation financière au travers d’une meilleure gestion des équipes projet
Optimisation financière au travers d’une meilleure gestion des équipes projet
Changepoint
 
Egide15 : Du bigdata au smartdata
Egide15 : Du bigdata au smartdataEgide15 : Du bigdata au smartdata
Egide15 : Du bigdata au smartdata
Vincent Barberot
 

En vedette (6)

Manuel eGroupWare pour les utilisateurs v.1.02
Manuel eGroupWare pour les utilisateurs v.1.02Manuel eGroupWare pour les utilisateurs v.1.02
Manuel eGroupWare pour les utilisateurs v.1.02
 
Caisse à outils coaching actual
Caisse à outils coaching actualCaisse à outils coaching actual
Caisse à outils coaching actual
 
De la #Stratégie pour les Managers Opérationnels #ManagementStratégique #Mana...
De la #Stratégie pour les Managers Opérationnels #ManagementStratégique #Mana...De la #Stratégie pour les Managers Opérationnels #ManagementStratégique #Mana...
De la #Stratégie pour les Managers Opérationnels #ManagementStratégique #Mana...
 
Conduire le changement
Conduire le changementConduire le changement
Conduire le changement
 
Optimisation financière au travers d’une meilleure gestion des équipes projet
Optimisation financière au travers d’une meilleure gestion des équipes projetOptimisation financière au travers d’une meilleure gestion des équipes projet
Optimisation financière au travers d’une meilleure gestion des équipes projet
 
Egide15 : Du bigdata au smartdata
Egide15 : Du bigdata au smartdataEgide15 : Du bigdata au smartdata
Egide15 : Du bigdata au smartdata
 

Similaire à Les échelles d'observation de Dominique Desjeux

Construction des problèmes sociaux et communication pour la santé
Construction des problèmes sociaux et communication pour la santéConstruction des problèmes sociaux et communication pour la santé
Construction des problèmes sociaux et communication pour la santé
Pina Lalli
 
Quelles perceptions des données personnelles et du Self data ?
Quelles perceptions des données personnelles et du Self data ? Quelles perceptions des données personnelles et du Self data ?
Quelles perceptions des données personnelles et du Self data ?
TUBÀ
 
Les organisations par saussois
Les organisations par saussoisLes organisations par saussois
Les organisations par saussoisMadeleine Georget
 
2010-02-NANTERRE-ECHELLE-RED.pdf
2010-02-NANTERRE-ECHELLE-RED.pdf2010-02-NANTERRE-ECHELLE-RED.pdf
2010-02-NANTERRE-ECHELLE-RED.pdf
QualiQuanti et Brand Content Institute
 
Psicologia e comunicazione sociale 4 Lalanda
Psicologia e comunicazione sociale 4 LalandaPsicologia e comunicazione sociale 4 Lalanda
Psicologia e comunicazione sociale 4 Lalanda
USAC Program
 
La compétence médiatique: du concept à la mesure
La compétence médiatique: du concept à la mesureLa compétence médiatique: du concept à la mesure
La compétence médiatique: du concept à la mesure
Pierre Fastrez
 
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivantsPresentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants
nous sommes vivants
 
Jochems s conference-colloque reecetsq-140913am-vfinale
Jochems s conference-colloque reecetsq-140913am-vfinaleJochems s conference-colloque reecetsq-140913am-vfinale
Jochems s conference-colloque reecetsq-140913am-vfinale
S. Jochems UQAM
 
Conjoint liquet benavent
Conjoint liquet benaventConjoint liquet benavent
Conjoint liquet benavent
Christophe Benavent
 
td4_comportement de consommateur et décision d'achat.pdf
td4_comportement de consommateur et décision d'achat.pdftd4_comportement de consommateur et décision d'achat.pdf
td4_comportement de consommateur et décision d'achat.pdf
MarIem72
 
Mercator comportement du consommateur
Mercator comportement du consommateurMercator comportement du consommateur
Mercator comportement du consommateurMehdia Belkaid
 
Communautés 2.0 - Introduction
Communautés 2.0 -  IntroductionCommunautés 2.0 -  Introduction
Communautés 2.0 - Introduction
nous sommes vivants
 
M1 exposé comment les classes supérieures protestent-elles
M1 exposé   comment les classes supérieures protestent-elles M1 exposé   comment les classes supérieures protestent-elles
M1 exposé comment les classes supérieures protestent-elles
Benjamin Bakouch
 
Marketing expérientiel chap1 - Chapitre Introductif
Marketing expérientiel chap1 - Chapitre IntroductifMarketing expérientiel chap1 - Chapitre Introductif
Marketing expérientiel chap1 - Chapitre Introductif
Connaissance Créative
 
Psychologie du consommateur
Psychologie du consommateurPsychologie du consommateur
Psychologie du consommateurArjali Anouar
 
Theorie de la firme
Theorie de la firmeTheorie de la firme
Theorie de la firmebliss26
 
Hetzel planete conso
Hetzel planete consoHetzel planete conso
Hetzel planete conso
Cassandre Rene
 
presentation l'interactionnisme symbolique finale.pptx
presentation l'interactionnisme symbolique  finale.pptxpresentation l'interactionnisme symbolique  finale.pptx
presentation l'interactionnisme symbolique finale.pptx
MalikaIdseaid1
 
Communication locale : "on n'est plus dans l'Ancien régime médiatique"
Communication locale : "on n'est plus dans l'Ancien régime médiatique"Communication locale : "on n'est plus dans l'Ancien régime médiatique"
Communication locale : "on n'est plus dans l'Ancien régime médiatique"
Damien ARNAUD
 
microéconomie
microéconomiemicroéconomie
microéconomie
Med Gas
 

Similaire à Les échelles d'observation de Dominique Desjeux (20)

Construction des problèmes sociaux et communication pour la santé
Construction des problèmes sociaux et communication pour la santéConstruction des problèmes sociaux et communication pour la santé
Construction des problèmes sociaux et communication pour la santé
 
Quelles perceptions des données personnelles et du Self data ?
Quelles perceptions des données personnelles et du Self data ? Quelles perceptions des données personnelles et du Self data ?
Quelles perceptions des données personnelles et du Self data ?
 
Les organisations par saussois
Les organisations par saussoisLes organisations par saussois
Les organisations par saussois
 
2010-02-NANTERRE-ECHELLE-RED.pdf
2010-02-NANTERRE-ECHELLE-RED.pdf2010-02-NANTERRE-ECHELLE-RED.pdf
2010-02-NANTERRE-ECHELLE-RED.pdf
 
Psicologia e comunicazione sociale 4 Lalanda
Psicologia e comunicazione sociale 4 LalandaPsicologia e comunicazione sociale 4 Lalanda
Psicologia e comunicazione sociale 4 Lalanda
 
La compétence médiatique: du concept à la mesure
La compétence médiatique: du concept à la mesureLa compétence médiatique: du concept à la mesure
La compétence médiatique: du concept à la mesure
 
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivantsPresentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants
 
Jochems s conference-colloque reecetsq-140913am-vfinale
Jochems s conference-colloque reecetsq-140913am-vfinaleJochems s conference-colloque reecetsq-140913am-vfinale
Jochems s conference-colloque reecetsq-140913am-vfinale
 
Conjoint liquet benavent
Conjoint liquet benaventConjoint liquet benavent
Conjoint liquet benavent
 
td4_comportement de consommateur et décision d'achat.pdf
td4_comportement de consommateur et décision d'achat.pdftd4_comportement de consommateur et décision d'achat.pdf
td4_comportement de consommateur et décision d'achat.pdf
 
Mercator comportement du consommateur
Mercator comportement du consommateurMercator comportement du consommateur
Mercator comportement du consommateur
 
Communautés 2.0 - Introduction
Communautés 2.0 -  IntroductionCommunautés 2.0 -  Introduction
Communautés 2.0 - Introduction
 
M1 exposé comment les classes supérieures protestent-elles
M1 exposé   comment les classes supérieures protestent-elles M1 exposé   comment les classes supérieures protestent-elles
M1 exposé comment les classes supérieures protestent-elles
 
Marketing expérientiel chap1 - Chapitre Introductif
Marketing expérientiel chap1 - Chapitre IntroductifMarketing expérientiel chap1 - Chapitre Introductif
Marketing expérientiel chap1 - Chapitre Introductif
 
Psychologie du consommateur
Psychologie du consommateurPsychologie du consommateur
Psychologie du consommateur
 
Theorie de la firme
Theorie de la firmeTheorie de la firme
Theorie de la firme
 
Hetzel planete conso
Hetzel planete consoHetzel planete conso
Hetzel planete conso
 
presentation l'interactionnisme symbolique finale.pptx
presentation l'interactionnisme symbolique  finale.pptxpresentation l'interactionnisme symbolique  finale.pptx
presentation l'interactionnisme symbolique finale.pptx
 
Communication locale : "on n'est plus dans l'Ancien régime médiatique"
Communication locale : "on n'est plus dans l'Ancien régime médiatique"Communication locale : "on n'est plus dans l'Ancien régime médiatique"
Communication locale : "on n'est plus dans l'Ancien régime médiatique"
 
microéconomie
microéconomiemicroéconomie
microéconomie
 

Plus de keusman

Environnement et politique : Vers une démocratie ecologique
Environnement et politique : Vers une démocratie ecologiqueEnvironnement et politique : Vers une démocratie ecologique
Environnement et politique : Vers une démocratie ecologiquekeusman
 
Présentation de ma thèse sur les économies d'énergie
Présentation de ma thèse sur les économies d'énergiePrésentation de ma thèse sur les économies d'énergie
Présentation de ma thèse sur les économies d'énergiekeusman
 
Les 10 difficultés du jeune sociologue en entreprise
Les 10 difficultés du jeune sociologue en entrepriseLes 10 difficultés du jeune sociologue en entreprise
Les 10 difficultés du jeune sociologue en entreprisekeusman
 
Sociologie des énergies renouvelables
Sociologie des énergies renouvelablesSociologie des énergies renouvelables
Sociologie des énergies renouvelableskeusman
 
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseau
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseauLe statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseau
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseaukeusman
 
Sociologie d'un site internet : Liens Socio
Sociologie d'un site internet : Liens SocioSociologie d'un site internet : Liens Socio
Sociologie d'un site internet : Liens Sociokeusman
 

Plus de keusman (6)

Environnement et politique : Vers une démocratie ecologique
Environnement et politique : Vers une démocratie ecologiqueEnvironnement et politique : Vers une démocratie ecologique
Environnement et politique : Vers une démocratie ecologique
 
Présentation de ma thèse sur les économies d'énergie
Présentation de ma thèse sur les économies d'énergiePrésentation de ma thèse sur les économies d'énergie
Présentation de ma thèse sur les économies d'énergie
 
Les 10 difficultés du jeune sociologue en entreprise
Les 10 difficultés du jeune sociologue en entrepriseLes 10 difficultés du jeune sociologue en entreprise
Les 10 difficultés du jeune sociologue en entreprise
 
Sociologie des énergies renouvelables
Sociologie des énergies renouvelablesSociologie des énergies renouvelables
Sociologie des énergies renouvelables
 
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseau
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseauLe statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseau
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseau
 
Sociologie d'un site internet : Liens Socio
Sociologie d'un site internet : Liens SocioSociologie d'un site internet : Liens Socio
Sociologie d'un site internet : Liens Socio
 

Dernier

Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 

Dernier (8)

Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 

Les échelles d'observation de Dominique Desjeux

  • 1. Comment réconcilier les SHS avec elles-mêmes ? La méthode des échelles d’observation de D. Desjeux par Gaëtan Brisepierre, doctorant Décembre 2007
  • 2. Plan Introduction Les caractéristiques de la méthode Les échelles d’observation : l’exemple de la consommation Conclusion
  • 3. Introduction : qu’est-ce que c’est ? Un découpage de la réalité sociale en fonction des points de vue. Une stratégie de rigueur pour expliquer et comprendre les mécanismes des phénomènes sociaux. Une typologie des recherches en SHS pour en déterminer la zone de pertinence.
  • 4. Le principe Quand on change d’échelle d’observation on ne voit pas la même chose ! Analogie avec : la carte en géographie, le microscope en biologie, le macro et le micro en économie, la focale en photographie. En sociologie c’est pareil, mais c’est moins habituel !
  • 5. Echelle macro sociale 1- Ce que l’on voit à une échelle disparait à une autre 2- On ne peut pas dire que ce que l’on ne voit pas n’existe pas Echelle meso sociale Échelle micro sociale Échelle micro individuelle Échelle neurobiologique
  • 6. Caractéristiques (1/2) Point de départ empirique : la découverte des échelles est liée à la variabilité des enquêtes de terrain. Contre la « querelle des méthodes », pour la complémentarité. Contre les « …ismes », l’approche par les Ecoles de pensée. Contre les approches disciplinaires. Une réponse au paradoxe de l’observation du social: L’observation discontinue d’une réalité continue. « On ne peut pas mesurer à la fois la position et le déplacement ».
  • 7. Caractéristiques (2/2) Un « relativisme méthodologique » tempéré et pas absolu. Un modèle transdisciplinaire et interdisciplinaire. Un modèle explicatif multifactoriel et pas de cause unique ou première. Il n’y a que des « généralisations limitées » à une échelle et pas d’approche globale ou holiste. La recherche du « vrai » plutôt que de la vérité. Cumuler l’information plutôt qu’additionner. Une VI devient une VD en changeant d’échelle. A une échelle correspond plusieurs techniques de recueil des données
  • 8. Echelle des appartenances sociales Macro-social Echelle des organisations et des systèmes d’action Meso-social Micro-social Echelle des espaces domestiques et des petits groupes Micro-individuel Echelle des Individus Échelle du cerveau neurobiologique
  • 9.
  • 10. Rappel du plan Introduction Caractéristiques de la méthode Les échelles d’observation : l’exemple de la consommation Conclusion
  • 11. Généralités Un phénomène social peut s’analyser à plusieurs échelles. Exemple du pouvoir : La domination et sa légitimité  Macro-social Les relations de pouvoir  Méso et micro-social L’autorité  Micro-individuelle
  • 12. L’exemple de la consommation La consommation comme phénomène social dont il faut expliquer et comprendre les mécanismes. On n’aborde pas la consommation pour elle-même (marketing) car le choix individuel est aussi une construction sociale. On s’intéresse : à la consommation comme analyseur de la société aux usages sociaux de la consommation
  • 13. Macro-social C’est l’échelle des appartenances sociales :sexe et genre, âge et génération, strate et classe sociale, culture et communauté. Principe explicatif : la corrélation statistique entre deux variables. Objets : lien social, structure sociale, mode de vie, classe sociale, culture et valeurs, grands imaginaires, tendances sociales. La société dans son ensemble, l’individu n’est pas visible. TRD quantitative : questionnaire… Disciplines : macro-économie, anthropologie, démographie…
  • 14. Consommation : macro-social La consommation est un mécanisme d’échange social et symbolique entre classes, genres, générations, ethnies… La décision d’achat devient une boite noire, les comportements des consommateurs sont agrégés, ce que l’on regarde c’est le résultat. Ex : Bourdieu et la théorie de « l’habitus » : lien entre appartenance sociale et goût esthétique. La consommation est un moyen de différenciation entre classes sociales : la photographie est un art moyen. (La Distinction, 1979)
  • 15. Méso-social C’est l’échelle des systèmes d’action c’est-à-dire des interactions entre acteurs sociaux. Principe explicatif : le contexte c’est-à-dire la situation et ses paramètres. Objets : marchés, organisations, institutions … Fait apparaitre : les processus sociauxcomme l’innovation, les réseaux, : les intérêts, les rapports de pouvoir, les marges de manœuvre, les « rugosités » sociales… La société devient un ensemble de systèmes d’action, l’individu n’apparait pas encore. TRD : entretiens à dire d’experts, analyse stratégique… Disciplines : sociologie des organisations, sciences politiques…
  • 16. Consommation : méso-social La consommation est un système d’action organisé autour d’un marché : Acteurs politico-administratif Groupes de pression Entreprises La décision d’achat est le résultat des interactions stratégiques (du jeu) entre acteurs sociaux qui luttent pour orienter le marché en fonction de leurs intérêts. Ex : les marchés de l’énergie le choix du diesel et de l’électricité nucléaire fin des 70’s le choix des biocarburants (versus hybridation) pour la voiture propre. Ils sont le résultat de l’interaction stratégique entre acteurs sociaux (Etat, industriels, consommateurs…)
  • 17. Micro-social C’est l’échelle du quotidien c’est-à-dire des interactions entre acteurs individuels. Principe explicatif : le contexte c’est-à-dire la situation et ses paramètres objectifs et subjectifs. Objets : famille, immeuble, groupe de pairs, entreprise, association… Fait apparaitre : les pratiques, les usages, les routines, la sociabilité, l’identité… TRD : entretiens semi-directifs, observation directe, méthode des itinéraires, focus group… Disciplines : ethnologie…
  • 18. Consommation : micro-social La consommation est un élément constitutif du lien social familial, amical, professionnel... La décision d’achat est le résultat d’une suite d’interactions entre individus (ex : les membres d’une famille). Ex : la « manipulation » des parents par les enfants commence dans la cours de récrée et finit à table, en passant par la liste de courses et le magasin.
  • 19. Micro-individuelle C’est l’échelle de l’individu c’est-à-dire de l’acteur unique. Principe explicatif : les motivations conscientes ou inconscientes. Objets : individu, acteur, agent, sujet, personne… Fait apparaitre : arbitrage, calcul, émotions, normes sociales incorporées, attentes, l’intention, signes. La société n’apparait plus, on voit seulement l’individu. TRD : entretien non-directif… Disciplines : Psychologie, psychanalyse, micro-économie, sciences cognitives, marketing, psychologie sociale…
  • 20. Consommation : micro-individuelle La consommation disparaît, on voit seulement le comportement d’achat. La décision d’achat est unchoix individuel à un moment unique en fonction d’arbitrage conscient et de motivations inconscientes : calcul coûts/bénéfices routines ou « tunnels cognitifs » préférences ou indifférence Ex : le « shopper » devant un linéaire de la grande distribution
  • 21. Biologique C’est l’échelle des cellules et du cerveau Principe explicatif : le déterminisme biologique selon un schéma S-R (stimuli-réponse) Objets: les processus physiologiques et neurologiques Fait apparaitre : les besoins, les mécanismes organiques La société n’apparait pas, ce que l’on voit c’est l’individu comme une machine, d’un point de vue fonctionnel Disciplines: biologie, neurologie, ergonomie, génétique… Exemple : le processus de nutrition
  • 22. Conclusion Une « tournure d’esprit », un automatisme à acquérir en se posant systématiquement la question : A quelle échelle… ? Une méthodologie souple à adapter en fonction des cas, et pas un dogme rigide. Ce qui est intéressant c’est : de changer d’échelle (principe de mobilité de l’observation), d’étudier le rapport entre les échelles, de trouver les interstices entre échelles.
  • 23. Bibliographie : D. Desjeux Les Sciences Sociales, Que sais-je ?, PUF, 2004. Les échelles d’observation de la consommation, Argonautes C&S, 1998. Echelles d’observation, itinéraire micro-social, Conférence Sciences Po, Argonautes C&S, 2005. Décisions, rationalité et échelles d’observation, Argonautes C&S, 2005.