SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  71
COACHING: « ma » boite à outils




              Chantal FELDMAN. DESU 2004-2005   1
4 BASIQUES.

  Écoute
  Questionnement

  Relation coach/coaché

  Résonnance.




                           2
Pourquoi et pour quoi?
 Protections et Permissions
 Assumer ses propres responsabilités et

  faire ses propres choix
 Conforter son estime de soi et affirmer

  son identité
 Contribuer à un projet ou à une mission

« Prendre sa place, toute sa place et rien
  que sa place. »
                                             3
Un fil rouge : le
processus
   GROW
   PNL /SCORE
   GESTALT
   RPBDC
   Etc….
   Percevoir les processus : comprendre
    les enchaînements et articulations
    dans le contenu et en tirer
    interprétations et interventions.
                                           4
Le processus de coaching
John Whitmore

      Le contexte et l’alliance
          Stimulation de la perception et
           responsabilisation.
      Une technique « simple »
       
           Poser les bonnes questions
      L’enchaînement des questions
       
           G-       Goal- Objectif
       
           R-       Reality- Réalité
          O-         Options
          W-       Will and Work. Plan d’action.
                                                    5
Modèle SCORE PNL

   1) Symptômes / Symptoms
   La situation présente ou l’état présent (EP) sont caractérisés
    par des symptômes, observables et vérifiables.
   C’est qui ne me satisfait pas, ce que je voudrais changer.

        Questions utiles :
        Qu’est-ce qui se passe ?
        Qu’est-ce que je ressens ?
        Qu’est-ce qui ne me convient pas ?
        Qu’est-ce que je veux changer ?




                                                                     6
Modèle SCORE PNL

2) Causes / Causes
 Les causes sont les éléments sous-jacents qui sont

   responsables de l'apparition et du maintien des symptômes.
   Ils sont habituellement moins évidents et conscients que les
   symptômes.
 Les causes peuvent être internes (quelque chose qui se passe

   chez moi), ou externe (l’environnement, l’entreprise, etc.)

      Questions utiles :
      Qu’est ce qui est à l’origine ce cela ?
      Qu’est-ce qui provoque cela ?
      C’est à cause de quoi / qui ?
      Qu’est-ce qui fait que je préfère conserver la situation présente ?

                                                                             7
Modèle SCORE PNL

   3) Objectif / Outcomes
   L'objectif est l'état désiré (ED) qui remplacerait les symptômes.

        Questions utiles :
        Qu’est-ce que je veux à la place ?
        Quel serait le conséquence positive si je supprime les symptômes ?




                                                                              8
Modèle SCORE PNL

   4) Ressources / Resources
   Les ressources sont les éléments qui sont nécessaires à ajouter afin de
    pouvoir réaliser et maintenir l'objectif et les effets positifs de l'objectif,
    ce dont j’ai besoin pour atteindre mon objectif.
   C’est ce qui me permet de passer de l’intention à l’action, à la
    réalisation de l’objectif.

        Questions utiles :
        De quoi ai-je besoin ?
        Que faut-il pour atteindre l'objectif ?
        Lorsque j'ai trouvé les ressources, je me pose la question suivante :
        Y a-t-il d’autres ressources dont je peux avoir besoin ?




                                                                                 9
Modèle SCORE PNL

   5) Effets / Effects
   Les effets sont les conséquences à moyen et à long terme de la
    réalisation de l'objectif.
   Les effets positifs sont la motivation ou la raison pour lequel on
    désire atteindre l'objectif.

   Les effets négatifs provoquent des résistances vis à vis de
    l'objectif désiré.

        Questions utiles :
        Quel va être l'effet positif produit lorsque l'objectif est atteint ?
        Comment je vois la situation une fois que j’aurai atteint l’objectif ?


                                                                                  10
Modèle R.P.B.D.C.
TRANSFORMANCE

   Réel : De quelle situation, de quoi s’agit il ? (qqoqcp)
   Problème : Écart <Réel – Souhaité>
   Besoins : Diagnostic → Ce qu’il faudra faire compte
    tenu du diagnostic.
   Demande : Que voulez-vous atteindre comme
    résultat ?
   Contrat : accord sur le résultat.




                                                           11
Modèle R.P.B.D.C.
TRANSFORMANCE

   Le réel est simplement la situation telle qu'elle est :

   « Qui sont les personnes impliquées ? »
   « Qu'est ce qui est observable ? »
   « Où prennent place les faits ? »
   « Quand ? Quelle est la période concernée ? »
   « Comment ? Quelles sont les comportements, les processus
    observables ? »
   « Combien ? Il est important de connaitre les ordres de
    grandeur, les fréquences… »
   « La question du pourquoi peut éventuellement être posée, en
    la relativisant. »
                                                                   12
Modèle R.P.B.D.C.
TRANSFORMANCE

   L'exploration du problème concerne le contexte, les facteurs
    relationnel, mais aussi intrapsychique

   « Quel est le problème ? »
   « Est-ce votre problème ? »
   « En quoi est ce un problème pour vous ? »
   « Pourquoi posez vous ce problème ? »
   « Pourquoi me le posez-vous à moi ? »




                                                                   13
Modèle R.P.B.D.C.
TRANSFORMANCE

   La caractérisation du besoins nécessite un diagnostic qui
    permettra de déterminer ce qu'il sera nécessaire.
   Elle implique de comprendre la demande du coaché :
   « Que voulez-vous atteindre comme résultat ? »
   « Qu’attendez vous de moi ? »




                                                                14
Modèle R.P.B.D.C.
TRANSFORMANCE

   Il s’agit de faire expliciter la demande
   « demande explicite »
   « non demande »
   « contre demande »
   « anti-demande »
   « demande confuse »
   « demande ambiguë, ambivalente, paradoxale »
   « demande latente »
   Enfin, le contrat et son contenu peuvent être spécifiés, avec un
    accord sur les résultats recherchés et les processus, en
    particulier le rôle du consultant.

                                                                   15
Le processus parallèle
   Rappel des zones d’intervention
      
          MOI
         MOI ET L’AUTRE
         L’AUTRE
         LES AUTRES
      
          L’AUTRE ET LES AUTRES.
      
          LE PROBLEME DE L’AUTRE
         L’AUTRE ET SON PROBLEME
         LES AUTRES ET LE PROBLEME DE
          L’AUTRE
                                         16
Les Outils

   Pour effectuer le diagnostic

   Pour intervenir auprès du client




                                       17
Le Coach-Outil
   L’écoute et l’attitude.

                  Réponse au problème


                                 Support
Investigation



  Évaluation                    Interprétation


                Compréhension
                (Rogers)
                                                 18
Le Coach-outil
L’awareness Gestalt


   L’awareness
      
          C’est être en contact,prendre en considération
          ce que nos sens nous révèlent, être conscient
          de ce qui se produit à chaque moment.
         C’est un état dynamique de concentration qui
          conduit vers l’énergie et l’action,oriente vers le
          stimulus
         Nos informe sur le moment passé, présent et
          futur, sur l’intérieur et l’extérieur.


                                                           19
le Coach-outil
L’attention clinique


                   Regarder le client


  Regarder à                      Se regarder en
  L’intérieur de                  Tant que clinicien
  soi-même.


                   Regarder avec le client


                                         SC Shea       20
Le Coach-outil
Questionnement


         
             En quoi est ce important pour vous?
         
             Qu’est ce qui vous fait dire que?
         
             Comment cela se traduit il pour vous?
         
             En quoi cela a-t-il eu un impact?
            A quoi pouvez vous reconnaître que?
            Qu’est ce qui se passera quand vous aurez
             obtenu ?
         
             Comment saurez vous que vous avez atteint cet
             objectif?
         
             Comment pourriez vous l’exprimer autrement?
         
             Quel enseignement tires vous de cette
             expérience?
         
             De quoi auriez vous besoin pour?
         
             Combien de temps vous donnez vous pour? 21
Le Coach-Outil
Questionnement         Le plan d’action

     Qu’allez vous faire?
     Quand le ferez vous?
     Cette action vous permettra-t-elle d’atteindre votre
      objectif?
     Quels obstacles risquez vous de rencontrer?
     Qui doit être informé?
     Qui peut vous aider?
     Y a-t-il d’autres éléments à prendre en compte?
     Sur une échelle de 1 à 10 chances de réussite?

                                                         22
Le Coach-Outil
Questionnement Responsabilité

        Qu’est ce que vous attendez de votre travail en
         dehors de votre salaire?
     
         Qu’est ce que ça signifie pour vous : être
         responsable?
     
         De quoi d’autres êtes vous responsable dans la
         vie?
        De quoi avez vous peur?
        Que pouvez vous faire pour y remédier?
        Quel genre de responsabilité aimeriez vous
         prendre?
                                                      23
Le Coach-outil
Gestalt

   4 questions de Perls centrées sur le
    processus
       Qu’es tu en train de faire maintenant?
       Qu ressens tu en ce moment?
       Qu’est tu en train d’éviter?
       Que veux tu ? qu’attends tu de moi?



                                                 24
Le Coach-Outil
Les questions de l’ELFE . D.Servan Shreiber.

   Que s’est il passé?
   Quelle émotion avez vous ressentie?
   Qu’est ce qui a été le plus difficile pour
    vous?
   Qu’est ce qui vous aide le plus à faire
    face?
   Empathie.
                                                 25
Le Coach-Outil
la relation

   Respect et bienveillance
       Co-Responsabilité ( ponctualité,
        assiduité,présence)
       Co-Protection ( confidentialité,absence de
        jugement, droit au stop!)
       Co-Construction ( confrontation, partage,
        accepter de ne pas comprendre tout de
        suite…)

                                                     26
Le coach-outil
le feed-back PNL

     Respect et confiance en soi et en l’autre +/
      +
     FB d’appréciation // FB informatif
     Faits observables et modifiables.
     Interprétations = hypothèses
     Pas de jugements négatifs
     Limité
     « Accusé de réception »
                                                 27
Le Coach-Outil
La relation. Systémique.

   Position haute
       Inviter l’autre à suivre une pensée, un
        conseil,une action, une demande, un
        ordre….
   Position basse
       Suivre l’autre….
   Dans une communication l’aspect
    relation l’emporte sur l’aspect contenu :
    tactique/authenticité.
                                                  28
Le Coach-Outil
la relation

   Temps et espace: la confiance

       Trop vite trop prés: intrusion

       Trop lent trop loin :froideur




                                         29
Le coach-Outil
La résonnance. Systémique.

   Génogramme
   Vie professionnelle
   Travail personnel
   Supervision
   Etc…



                             30
L’espace du coaching
         Vers le                         Vers l’extérieur
         haut                            Clients, fournisseurs,
         Hiérarchie                      concurrence
         entreprise
   En arrière                                  En avant
   Diagnostic contrôle                         Vision stratégie


A l’intérieur de soi                      Vers le bas
Motivations valeurs      Autour de soi    L’équipe
                         environnement
                                                                  31
(Gilles Alexandre.)
Détermination de
l’objectif.PNL.
      Critères à respecter pour un objectif bien
       formulé
           Formulé affirmativement
           Dépend uniquement de la personne concernée
           Contextualisé(ou, quand, avec qui, dans quelles
            circonstances)
           Réalisable matériellement
           Respectant
               
                 L’écologie interne(bénéfices secondaires)
               
                 L’écologie externe(écologie des systèmes dont
                 la personne fait partie)
           Clair, précis, mesurable.
                                                                 32
Détermination de l’objectif.
PNL
   Qu’est ce que je veux?
   Qu’est ce que cela me donnera et qui est
    encore plus important pour moi?
   Y a t-il des inconvénients à atteindre cet
    objectif?pour moi? Pour les autres personnes
    impliquées?
   A quoi saurai-je que je suis dans la bonne
    direction?
   A quoi saurai je que j’ai atteint mon objectif?
       
           Constatations concrètes, pensées et ressentis.


                                                            33
Détermination de l’objectif
thérapie brève.




   Question « Miracle »




                              34
Diagnostic.
Pentagramme de Ginger Gestalt.


                          Tête
                          Imaginaire
                          Intellect
                                             Social
     Cœur
     Émotions
     Sentiments


          Corps
          Santé                    Valeurs


                                                      35
Diagnostic
Les métaprogrammes PNL

       Le tempo interne.
    
        Les tris primaires
            Les activités
            Les personnes
            Les informations
            Les lieux
       Le cadre de référence interne/externe
       Matching/Mismatching
       Actif/Réceptif
       Passé/Présent/Avenir.
                                                36
Diagnostic
       Roue des personnalités SergeGinger
                       Paranoïa
                       Maîtrise des idées et principes

 Obsession                                                 Domination
 Maîtrise des objets                                       Maîtrise des hommes



Dépression
Passivité                                                          Manie
                                                                   Activité


Masochisme                                               Hystérie
Soumission                                               Le regard de l’autre
                            Schizoïdie
                            Introversion retrait                                37
Le cycle du contact
    Gestalt

                         Plein contact
                         Relation optimale
     Prise de contact         Accomplissement
        Orientation.          Satisfaction.

                                  Désengagement
        Engagement               Post-contact
       Energetisation.            Assimilation
Pré-contact.
Sensation émergence                       Retrait
                                                     38
                                          Disponibilité.
Les interruptions
 du contact
Gestalt
         Les difficultés liées au contact en général
         Les interruptions brutales
     
          L’absence de pré-contact
     
          Le manque d’engagement ou d’énergétisation
     
          Le manque d’orientation
         L’impossibilité d’atteindre le plein contact ou l
          satisfaction
         La difficulté à se désengager
         L’absence d’assimilation
         Le manque de disponibilité.

                                                              39
Les évitements du contact ou
résistances (Gestalt)
   Souples,adaptés,réactualisés,utiles   //
    Automatiques,rigidifiés,anachroniques
    nuisibles.
       Introjection
       Projection
       Rétroflexion
       Déflexion
       Proflexion
       Egotisme

                                               40
Systèmes et cycles du contact
Gestalt

   Cycles du contact
       Individus
       Équipes
       Projets
       Entreprise
       Marché
       Environnement
   Harmonisations et décalage (syntonisation)
   Isomorphismes résonances discordances

                                                 41
Les émotions
Cognitivisme.                                                   CONSEQUENCES
 STIMULI                                                        ANTICIPEES

                                Cognitions:
                                Ce que vous pensez et
                                Comment vous pensez




           Actions:
                                                        Affects
           Ce que vous faites
                                                        Ce que vous ressentez



 ETAT DE
 L’ ORGANISME                                                                   42
Pensées automatiques…
Cognitivisme

        La mésattribution( explication fausse, simplifiée
         ou unilatérale)
     
         La minimisation
     
         L’amplification et la dramatisation
        La personnification
        La surgénéralisation
        La désignation ou essentialisation
     
         La dichotomisation (noir/blanc)


                                                        43
Comment faire une critique
ou demander de changer son comportement.
44Communication non-violente.

              
                  « JE »-Bienveillance-moment-lieu-
   D décrire la situation précisément,
    brièvement, objectivement.
   E exprimer ses émotions négatives
    « Je…. »
   S suggérer une solution positive ,
    précise, réalisable par l’autre
    « J’apprécierais beaucoup que tu…. »
   C conclure par les conséquences
    positives pour vous si l’autre accepte…44
Élaborer son style unique

            ASSERTIVITE




PASSIVITE                 AGRESSIVITE




                                        45
LES STYLES SOCIAUX
PROMOUVANT                                   FACILITANT
BESOIN           être reconnu,félicité       BESOIN           être accepté, aimé
MOTIVATION:           défi nouveauté         MOTIVATION         équipe échange
+ouverture                   -fiabilité      +acceptation      -authenticité
Stimulant,énergique,enthousiaste,            Amical,coopératif,sensible,détendu,prude
créatif,intuitif,passionné,impulsif,débord   nt,conciliant,disponible
é                futur
                                             Passé,présent,futur
CONTRÖLANT                                   ANALYSANT
BESOIN            se réaliser,décider        BESOIN être sécurisé, apprendre
MOTIVATION           responsabilités         MOTIVATION expérience,savoirs.
+authenticité           -acceptation         +fiabilité         -ouverture
Déterminé,efficace,impatient,concret,dir Patient,parlepeu,méthodique,ponctuel,po
ect,pragmatique,exigeant                 ndéré,consciencieux,réfléchi
                       présent                            passé                  46
DSM IV   personnalité      croyance                   règle

         paranoïaque       Je suis vulnérable         IL faut toujours se
A                                                     méfier
         schizoïde         Je ne suis pas comme       Je dois rester isolée
A                          les autres                 et fuir l’intimité
         schizotypique     J’ai tellement peur des    Je suis excentrique
A                          autres que je me cache     car j’ai un 6 ème sens
                           Je méprise et              Il faut passer en
B        p.antisociale
                           transgresse les droits     force
                           d’autrui
                           Je ne peux faire           Pas même à moi
B        borderline
                           confiance à personne
         histrionique      On ne s’intéressera pas    Je dois séduire pour
B                          à moi spontanément         prouver ma valeur
         narcissique       Je suis exceptionnel       Tout m’est du
B
         évitant           So on savait qui je suis   Je dois rester à
C                          on me rejetterait          l’écart
                           On cherche à me            Je vais résister
C        Passif agressif
                           dominer
                           Je suis faible             Je dois chercher de
C        dépendant
                                                      l’aide
                           Il faut que tout soit      Je dois tout
C        Obsessionnel
         compulsif         parfait                    contrôler                47
Les Etats du Moi
AT



L’appris       Le parent Normatif
           P
Valeurs        Le parent Nourricier

Le Pensé   A   L’adulte
Méthodes
               L’enfant soumis
Le Senti   E   L’enfant spontané
Climat         L’enfant rebelle

                                      48
Les positions de vie
AT

         JE      OK         pas OK
TU
                  +           -

OK +          JE+ TU+   JE – TU +


Pas OK JE + TU -        JE - TU -
     -
                                     49
Le triangle dramatique
         AT

          Persécuteur                                    Sauveteur
          Parent critique                                Parent Nourricier
          + -                                            + -




                            Victime rebelle ou soumise
                            Enfant adapté - +

Sortir du jeu:
                                                                             50
activer l’Adulte ou l’enfant spontané ou passer en position ++
Les étapes de l’autonomie
AT




    La dépendance du paillasson
    La contredépendance du hérisson
    L’indépendance du polisson
    L’interdépendance à l’unisson



                                       51
Les signes de reconnaissance
  AT


Stimulations        Positives          Négatives

                    Positive           Négative
Conditionnelles     conditionnelle     conditionnelle

                    Positive           Négative
Inconditionnelles   Inconditionnelle   inconditionnelle


                                                          52
Échanges et Émotions

AT

                DONNER




     DEMANDER             RECEVOIR




                REFUSER

                                     53
Options
Systémique.

  État        État
  Actuel      désiré :      Une amélioration
                             ne consiste pas à
                             éliminer tous les
                             inconvénients mais
  État        État           à choisir un nouvel
  actuel :    désiré :       équilibre entre les
                             gains et les pertes,
                             les bénéfices et les
                             désagréments.

                                               54
La Catastrophe Stratègie
créativité

   Comment s’y prendre pour que la situation
    finale soit l’accumulation des plus grands
    désastres?
   Faire une liste des parades,
   Les transformer en idées d’actions
    préventives ou curatives,

   Parallèlement chercher ce qui pourrait être
    intéressant dans ces désastres?

                                                  55
Alliances et Coalitions
Systémique.

     Alliance:union entre 2 personnes ou +
     Coalition: alliance contre.
       
           Révolutionnaire:renversement du pouvoir
       
           Conservatrice:maintien du pouvoir
       
           Illégitime:entre 2 niveaux hiérarchiques éloignés.
     Pourquoi passer de 2 à 3?
          Pour l’emporter dans un conflit
          Pour déplacer une tension
          Pour réparer un besoin insatisfait



                                                                56
Les Doubles liens
systémique

   2 éléments en relation forte
   Une relation qu’on ne peut quitter
   Un message A
   et un message B correspondant à 2
    injonctions contradictoires (obéir à l’un c’est
    désobéir à l’autre)
   Une interdiction de métacommuniquer
    sur cette situation paradoxale

                                                      57
Les niveaux
logiques Mission                P.N.L.



            Identité

        Croyances et valeurs.

            Capacités

          Comportements


          Environnement
                                         58
Les étapes de l’apprentissage
PNL


   Inconsciemment incompétent
   Consciemment incompétent
   Consciemment compétent
   Inconsciemment compétent



                                 59
Le méta-modèle
     PNL

3 mécanismes pour établir notre carte du monde.

                 Sélection




Distorsion
                                Généralisation
                                                  60
Le méta-modèle
exercice
     Recueillir les infos manquantes
              Index de références absents: sujets ou compléments
               imprécis:on a ri ,termes de comparaison absents :il est
               meilleur
              Omissions simples : je pars.
              Verbes non spécifiques:améliorons
              Nominalisations
     Remettre en question les généralisations.
              Tous ,toujours jamais, rien…
              Falloir, pouvoir, devoir
     Questionner les distorsions
              Relation de cause à effet
              Lecture de pensée
              présuppositions

                                                                         61
Les positions de perception.
PNL



                  3

            L’OBSERVATEUR



        1                    2


  MOI                       L’AUTRE
                                      62
Le recadrage
PNL

Faits          Interprétation         Toujours
Zoom avant     Redéfinir la           Contre exemple
Zoom arrière   signification, le      Modèle du
               but,les moyens.        monde.
Métaphore
               Énoncer les
               conséquences.
               Intention positive.
               Hiérarchie des
               critères.
               Appliquer
               l’affirmation à elle
               même.                                   63
Les Métaphores.
   Portrait chinois
   Centres d’intérêt: sport, art, culture,
    famille,
   Personnages historiques
   Etc…



                                              64
Temps, Rythme et Stress.


        Approche
        cognitive         Outils/communication

       Respiration            Hygiène de vie


       Travail/émotions      Relaxation


                                            65
Gestion du temps

   Objectifs
       Le temps c’est de l’argent
   Assertivité :
       Prendre son temps
       Défendre son temps
       Valoriser son temps
   Organisation
       Respecter son temps et celui des autres

                                                  66
La structuration du temps
A.T.

   Le retrait
   Le rituel
   Le passe-temps
   L’activité
   Rackets et jeux
   L’intimité

                            67
La jouissance du temps
   Relaxation
       Temps du corps
   Récréation
       temps et sport
       Temps et musique
       Temps et création
   Réseaux
       Temps de l’apprentissage
       Temps de l’amitié
       Temps de l’amour
                                   68
Le sens du temps
   La finitude
       Réalité de la mort de la fin de toute chose
        de toute relation processus de deuil
   La solitude
   La responsabilité
   L’imperfection
   La quête de sens

                                                      69
Changement :
processus de deuil
   Le déni
   La colère
   Le marchandage
   La dépression
   L’acceptation…
   L’action ou innovation

                             70
Et…




      71

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

Gestion des conflits par la Méthode Thomas-Kilmann
Gestion des conflits par la Méthode Thomas-KilmannGestion des conflits par la Méthode Thomas-Kilmann
Gestion des conflits par la Méthode Thomas-Kilmann
 
Présentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrésentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skills
 
Travail d quipe_a
Travail d quipe_aTravail d quipe_a
Travail d quipe_a
 
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretienLes competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
 
Leadership & connaissance de soi
Leadership & connaissance de soiLeadership & connaissance de soi
Leadership & connaissance de soi
 
Les outils du_developpement_personnel_manager
Les outils du_developpement_personnel_managerLes outils du_developpement_personnel_manager
Les outils du_developpement_personnel_manager
 
Formation : COMMENT ËTRE UN VRAI LEADER
Formation : COMMENT ËTRE UN VRAI LEADERFormation : COMMENT ËTRE UN VRAI LEADER
Formation : COMMENT ËTRE UN VRAI LEADER
 
Présentation intelligence émotionnel
Présentation intelligence émotionnelPrésentation intelligence émotionnel
Présentation intelligence émotionnel
 
Gestion des emotions
Gestion des emotionsGestion des emotions
Gestion des emotions
 
Leadership d'équipe : la formance avant la performance
Leadership d'équipe : la formance avant la performanceLeadership d'équipe : la formance avant la performance
Leadership d'équipe : la formance avant la performance
 
Emotions Et Pratique Professionnelle
Emotions Et Pratique ProfessionnelleEmotions Et Pratique Professionnelle
Emotions Et Pratique Professionnelle
 
La gestion-de-conflit
La gestion-de-conflitLa gestion-de-conflit
La gestion-de-conflit
 
Intelligence emotionnelle
Intelligence emotionnelleIntelligence emotionnelle
Intelligence emotionnelle
 
La Gestion des Conflits
La Gestion des ConflitsLa Gestion des Conflits
La Gestion des Conflits
 
La conduite de reunion
La conduite de reunionLa conduite de reunion
La conduite de reunion
 
Le Coaching :A quoi ça sert? Comment ça marche?
Le Coaching :A quoi ça sert? Comment ça marche? Le Coaching :A quoi ça sert? Comment ça marche?
Le Coaching :A quoi ça sert? Comment ça marche?
 
Mon coaching
Mon coachingMon coaching
Mon coaching
 
Formation process com
Formation process com Formation process com
Formation process com
 
Les 3 types d'empathie
Les 3 types d'empathieLes 3 types d'empathie
Les 3 types d'empathie
 
Les systèmes de représentations sensorielles de la PNL
Les systèmes de représentations sensorielles de la PNLLes systèmes de représentations sensorielles de la PNL
Les systèmes de représentations sensorielles de la PNL
 

Similaire à Caisse à outils coaching actual

13 pnl-e-cours-les-10-etapes-du-succes
13 pnl-e-cours-les-10-etapes-du-succes13 pnl-e-cours-les-10-etapes-du-succes
13 pnl-e-cours-les-10-etapes-du-succes
Albert Dhahri
 
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Fabrice Bronsart
 
Manager Comment redonner du sens au travail - Webinaire Kronos
Manager Comment redonner du sens au travail - Webinaire KronosManager Comment redonner du sens au travail - Webinaire Kronos
Manager Comment redonner du sens au travail - Webinaire Kronos
Kronos
 
Pourquoi faire appel à un Coach
Pourquoi faire appel à un CoachPourquoi faire appel à un Coach
Pourquoi faire appel à un Coach
Morgane Bideau
 
Faire progresser les managers
Faire progresser les managersFaire progresser les managers
Faire progresser les managers
L'internome
 

Similaire à Caisse à outils coaching actual (20)

13 pnl-e-cours-les-10-etapes-du-succes
13 pnl-e-cours-les-10-etapes-du-succes13 pnl-e-cours-les-10-etapes-du-succes
13 pnl-e-cours-les-10-etapes-du-succes
 
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
 
Les fondements de la Programmation neurolinguistique (PNL)
Les fondements de la Programmation neurolinguistique (PNL)Les fondements de la Programmation neurolinguistique (PNL)
Les fondements de la Programmation neurolinguistique (PNL)
 
Efficacité personnelle
Efficacité personnelleEfficacité personnelle
Efficacité personnelle
 
Communications 4 career_lynnthier_fr (1)
Communications 4 career_lynnthier_fr (1)Communications 4 career_lynnthier_fr (1)
Communications 4 career_lynnthier_fr (1)
 
Sebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnel
Sebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnelSebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnel
Sebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnel
 
GUIDE_MPC_2020.pdf
GUIDE_MPC_2020.pdfGUIDE_MPC_2020.pdf
GUIDE_MPC_2020.pdf
 
Perfectionnisme
PerfectionnismePerfectionnisme
Perfectionnisme
 
Manager Comment redonner du sens au travail - Webinaire Kronos
Manager Comment redonner du sens au travail - Webinaire KronosManager Comment redonner du sens au travail - Webinaire Kronos
Manager Comment redonner du sens au travail - Webinaire Kronos
 
Feedback, feedforward et reconnaissance par COHERENCE (intro de formation)
Feedback, feedforward et reconnaissance par COHERENCE (intro de formation)Feedback, feedforward et reconnaissance par COHERENCE (intro de formation)
Feedback, feedforward et reconnaissance par COHERENCE (intro de formation)
 
Pourquoi faire appel à un Coach
Pourquoi faire appel à un CoachPourquoi faire appel à un Coach
Pourquoi faire appel à un Coach
 
Outils et Bonnes Pratiques : 15 Modèles Utiles au Travail
Outils et Bonnes Pratiques : 15 Modèles Utiles au TravailOutils et Bonnes Pratiques : 15 Modèles Utiles au Travail
Outils et Bonnes Pratiques : 15 Modèles Utiles au Travail
 
Ma Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTIN
Ma Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTINMa Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTIN
Ma Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTIN
 
Le rôle de la connaissance de soi dans la performance en entreprise
Le rôle de la connaissance de soi dans la performance en entrepriseLe rôle de la connaissance de soi dans la performance en entreprise
Le rôle de la connaissance de soi dans la performance en entreprise
 
Manager= human Sense maker
Manager= human Sense makerManager= human Sense maker
Manager= human Sense maker
 
Support formation en ligne: La conduite des entretiens individuels
Support formation en ligne: La conduite des entretiens individuelsSupport formation en ligne: La conduite des entretiens individuels
Support formation en ligne: La conduite des entretiens individuels
 
Coaching a quoi sert il?
Coaching a quoi sert il?Coaching a quoi sert il?
Coaching a quoi sert il?
 
Faire progresser les managers
Faire progresser les managersFaire progresser les managers
Faire progresser les managers
 
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes Pratiques
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes PratiquesBonheur au Travail : Outils et Bonnes Pratiques
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes Pratiques
 
La place de l'UX dans le Lean Startup - Julie Beylet
La place de l'UX dans le Lean Startup - Julie BeyletLa place de l'UX dans le Lean Startup - Julie Beylet
La place de l'UX dans le Lean Startup - Julie Beylet
 

Caisse à outils coaching actual

  • 1. COACHING: « ma » boite à outils Chantal FELDMAN. DESU 2004-2005 1
  • 2. 4 BASIQUES.  Écoute  Questionnement  Relation coach/coaché  Résonnance. 2
  • 3. Pourquoi et pour quoi?  Protections et Permissions  Assumer ses propres responsabilités et faire ses propres choix  Conforter son estime de soi et affirmer son identité  Contribuer à un projet ou à une mission « Prendre sa place, toute sa place et rien que sa place. » 3
  • 4. Un fil rouge : le processus  GROW  PNL /SCORE  GESTALT  RPBDC  Etc….  Percevoir les processus : comprendre les enchaînements et articulations dans le contenu et en tirer interprétations et interventions. 4
  • 5. Le processus de coaching John Whitmore  Le contexte et l’alliance  Stimulation de la perception et responsabilisation.  Une technique « simple »  Poser les bonnes questions  L’enchaînement des questions  G- Goal- Objectif  R- Reality- Réalité  O- Options  W- Will and Work. Plan d’action. 5
  • 6. Modèle SCORE PNL  1) Symptômes / Symptoms  La situation présente ou l’état présent (EP) sont caractérisés par des symptômes, observables et vérifiables.  C’est qui ne me satisfait pas, ce que je voudrais changer.  Questions utiles :  Qu’est-ce qui se passe ?  Qu’est-ce que je ressens ?  Qu’est-ce qui ne me convient pas ?  Qu’est-ce que je veux changer ? 6
  • 7. Modèle SCORE PNL 2) Causes / Causes  Les causes sont les éléments sous-jacents qui sont responsables de l'apparition et du maintien des symptômes. Ils sont habituellement moins évidents et conscients que les symptômes.  Les causes peuvent être internes (quelque chose qui se passe chez moi), ou externe (l’environnement, l’entreprise, etc.)  Questions utiles :  Qu’est ce qui est à l’origine ce cela ?  Qu’est-ce qui provoque cela ?  C’est à cause de quoi / qui ?  Qu’est-ce qui fait que je préfère conserver la situation présente ? 7
  • 8. Modèle SCORE PNL  3) Objectif / Outcomes  L'objectif est l'état désiré (ED) qui remplacerait les symptômes.  Questions utiles :  Qu’est-ce que je veux à la place ?  Quel serait le conséquence positive si je supprime les symptômes ? 8
  • 9. Modèle SCORE PNL  4) Ressources / Resources  Les ressources sont les éléments qui sont nécessaires à ajouter afin de pouvoir réaliser et maintenir l'objectif et les effets positifs de l'objectif, ce dont j’ai besoin pour atteindre mon objectif.  C’est ce qui me permet de passer de l’intention à l’action, à la réalisation de l’objectif.  Questions utiles :  De quoi ai-je besoin ?  Que faut-il pour atteindre l'objectif ?  Lorsque j'ai trouvé les ressources, je me pose la question suivante :  Y a-t-il d’autres ressources dont je peux avoir besoin ? 9
  • 10. Modèle SCORE PNL  5) Effets / Effects  Les effets sont les conséquences à moyen et à long terme de la réalisation de l'objectif.  Les effets positifs sont la motivation ou la raison pour lequel on désire atteindre l'objectif.  Les effets négatifs provoquent des résistances vis à vis de l'objectif désiré.  Questions utiles :  Quel va être l'effet positif produit lorsque l'objectif est atteint ?  Comment je vois la situation une fois que j’aurai atteint l’objectif ? 10
  • 11. Modèle R.P.B.D.C. TRANSFORMANCE  Réel : De quelle situation, de quoi s’agit il ? (qqoqcp)  Problème : Écart <Réel – Souhaité>  Besoins : Diagnostic → Ce qu’il faudra faire compte tenu du diagnostic.  Demande : Que voulez-vous atteindre comme résultat ?  Contrat : accord sur le résultat. 11
  • 12. Modèle R.P.B.D.C. TRANSFORMANCE  Le réel est simplement la situation telle qu'elle est :  « Qui sont les personnes impliquées ? »  « Qu'est ce qui est observable ? »  « Où prennent place les faits ? »  « Quand ? Quelle est la période concernée ? »  « Comment ? Quelles sont les comportements, les processus observables ? »  « Combien ? Il est important de connaitre les ordres de grandeur, les fréquences… »  « La question du pourquoi peut éventuellement être posée, en la relativisant. » 12
  • 13. Modèle R.P.B.D.C. TRANSFORMANCE  L'exploration du problème concerne le contexte, les facteurs relationnel, mais aussi intrapsychique  « Quel est le problème ? »  « Est-ce votre problème ? »  « En quoi est ce un problème pour vous ? »  « Pourquoi posez vous ce problème ? »  « Pourquoi me le posez-vous à moi ? » 13
  • 14. Modèle R.P.B.D.C. TRANSFORMANCE  La caractérisation du besoins nécessite un diagnostic qui permettra de déterminer ce qu'il sera nécessaire.  Elle implique de comprendre la demande du coaché :  « Que voulez-vous atteindre comme résultat ? »  « Qu’attendez vous de moi ? » 14
  • 15. Modèle R.P.B.D.C. TRANSFORMANCE  Il s’agit de faire expliciter la demande  « demande explicite »  « non demande »  « contre demande »  « anti-demande »  « demande confuse »  « demande ambiguë, ambivalente, paradoxale »  « demande latente »  Enfin, le contrat et son contenu peuvent être spécifiés, avec un accord sur les résultats recherchés et les processus, en particulier le rôle du consultant. 15
  • 16. Le processus parallèle  Rappel des zones d’intervention  MOI  MOI ET L’AUTRE  L’AUTRE  LES AUTRES  L’AUTRE ET LES AUTRES.  LE PROBLEME DE L’AUTRE  L’AUTRE ET SON PROBLEME  LES AUTRES ET LE PROBLEME DE L’AUTRE 16
  • 17. Les Outils  Pour effectuer le diagnostic  Pour intervenir auprès du client 17
  • 18. Le Coach-Outil L’écoute et l’attitude. Réponse au problème Support Investigation Évaluation Interprétation Compréhension (Rogers) 18
  • 19. Le Coach-outil L’awareness Gestalt  L’awareness  C’est être en contact,prendre en considération ce que nos sens nous révèlent, être conscient de ce qui se produit à chaque moment.  C’est un état dynamique de concentration qui conduit vers l’énergie et l’action,oriente vers le stimulus  Nos informe sur le moment passé, présent et futur, sur l’intérieur et l’extérieur. 19
  • 20. le Coach-outil L’attention clinique Regarder le client Regarder à Se regarder en L’intérieur de Tant que clinicien soi-même. Regarder avec le client SC Shea 20
  • 21. Le Coach-outil Questionnement  En quoi est ce important pour vous?  Qu’est ce qui vous fait dire que?  Comment cela se traduit il pour vous?  En quoi cela a-t-il eu un impact?  A quoi pouvez vous reconnaître que?  Qu’est ce qui se passera quand vous aurez obtenu ?  Comment saurez vous que vous avez atteint cet objectif?  Comment pourriez vous l’exprimer autrement?  Quel enseignement tires vous de cette expérience?  De quoi auriez vous besoin pour?  Combien de temps vous donnez vous pour? 21
  • 22. Le Coach-Outil Questionnement Le plan d’action  Qu’allez vous faire?  Quand le ferez vous?  Cette action vous permettra-t-elle d’atteindre votre objectif?  Quels obstacles risquez vous de rencontrer?  Qui doit être informé?  Qui peut vous aider?  Y a-t-il d’autres éléments à prendre en compte?  Sur une échelle de 1 à 10 chances de réussite? 22
  • 23. Le Coach-Outil Questionnement Responsabilité  Qu’est ce que vous attendez de votre travail en dehors de votre salaire?  Qu’est ce que ça signifie pour vous : être responsable?  De quoi d’autres êtes vous responsable dans la vie?  De quoi avez vous peur?  Que pouvez vous faire pour y remédier?  Quel genre de responsabilité aimeriez vous prendre? 23
  • 24. Le Coach-outil Gestalt  4 questions de Perls centrées sur le processus  Qu’es tu en train de faire maintenant?  Qu ressens tu en ce moment?  Qu’est tu en train d’éviter?  Que veux tu ? qu’attends tu de moi? 24
  • 25. Le Coach-Outil Les questions de l’ELFE . D.Servan Shreiber.  Que s’est il passé?  Quelle émotion avez vous ressentie?  Qu’est ce qui a été le plus difficile pour vous?  Qu’est ce qui vous aide le plus à faire face?  Empathie. 25
  • 26. Le Coach-Outil la relation  Respect et bienveillance  Co-Responsabilité ( ponctualité, assiduité,présence)  Co-Protection ( confidentialité,absence de jugement, droit au stop!)  Co-Construction ( confrontation, partage, accepter de ne pas comprendre tout de suite…) 26
  • 27. Le coach-outil le feed-back PNL  Respect et confiance en soi et en l’autre +/ +  FB d’appréciation // FB informatif  Faits observables et modifiables.  Interprétations = hypothèses  Pas de jugements négatifs  Limité  « Accusé de réception » 27
  • 28. Le Coach-Outil La relation. Systémique.  Position haute  Inviter l’autre à suivre une pensée, un conseil,une action, une demande, un ordre….  Position basse  Suivre l’autre….  Dans une communication l’aspect relation l’emporte sur l’aspect contenu : tactique/authenticité. 28
  • 29. Le Coach-Outil la relation  Temps et espace: la confiance  Trop vite trop prés: intrusion  Trop lent trop loin :froideur 29
  • 30. Le coach-Outil La résonnance. Systémique.  Génogramme  Vie professionnelle  Travail personnel  Supervision  Etc… 30
  • 31. L’espace du coaching Vers le Vers l’extérieur haut Clients, fournisseurs, Hiérarchie concurrence entreprise En arrière En avant Diagnostic contrôle Vision stratégie A l’intérieur de soi Vers le bas Motivations valeurs Autour de soi L’équipe environnement 31 (Gilles Alexandre.)
  • 32. Détermination de l’objectif.PNL.  Critères à respecter pour un objectif bien formulé  Formulé affirmativement  Dépend uniquement de la personne concernée  Contextualisé(ou, quand, avec qui, dans quelles circonstances)  Réalisable matériellement  Respectant  L’écologie interne(bénéfices secondaires)  L’écologie externe(écologie des systèmes dont la personne fait partie)  Clair, précis, mesurable. 32
  • 33. Détermination de l’objectif. PNL  Qu’est ce que je veux?  Qu’est ce que cela me donnera et qui est encore plus important pour moi?  Y a t-il des inconvénients à atteindre cet objectif?pour moi? Pour les autres personnes impliquées?  A quoi saurai-je que je suis dans la bonne direction?  A quoi saurai je que j’ai atteint mon objectif?  Constatations concrètes, pensées et ressentis. 33
  • 34. Détermination de l’objectif thérapie brève.  Question « Miracle » 34
  • 35. Diagnostic. Pentagramme de Ginger Gestalt. Tête Imaginaire Intellect Social Cœur Émotions Sentiments Corps Santé Valeurs 35
  • 36. Diagnostic Les métaprogrammes PNL  Le tempo interne.  Les tris primaires  Les activités  Les personnes  Les informations  Les lieux  Le cadre de référence interne/externe  Matching/Mismatching  Actif/Réceptif  Passé/Présent/Avenir. 36
  • 37. Diagnostic Roue des personnalités SergeGinger Paranoïa Maîtrise des idées et principes Obsession Domination Maîtrise des objets Maîtrise des hommes Dépression Passivité Manie Activité Masochisme Hystérie Soumission Le regard de l’autre Schizoïdie Introversion retrait 37
  • 38. Le cycle du contact Gestalt Plein contact Relation optimale Prise de contact Accomplissement Orientation. Satisfaction. Désengagement Engagement Post-contact Energetisation. Assimilation Pré-contact. Sensation émergence Retrait 38 Disponibilité.
  • 39. Les interruptions du contact Gestalt  Les difficultés liées au contact en général  Les interruptions brutales  L’absence de pré-contact  Le manque d’engagement ou d’énergétisation  Le manque d’orientation  L’impossibilité d’atteindre le plein contact ou l satisfaction  La difficulté à se désengager  L’absence d’assimilation  Le manque de disponibilité. 39
  • 40. Les évitements du contact ou résistances (Gestalt)  Souples,adaptés,réactualisés,utiles // Automatiques,rigidifiés,anachroniques nuisibles.  Introjection  Projection  Rétroflexion  Déflexion  Proflexion  Egotisme 40
  • 41. Systèmes et cycles du contact Gestalt  Cycles du contact  Individus  Équipes  Projets  Entreprise  Marché  Environnement  Harmonisations et décalage (syntonisation)  Isomorphismes résonances discordances 41
  • 42. Les émotions Cognitivisme. CONSEQUENCES STIMULI ANTICIPEES Cognitions: Ce que vous pensez et Comment vous pensez Actions: Affects Ce que vous faites Ce que vous ressentez ETAT DE L’ ORGANISME 42
  • 43. Pensées automatiques… Cognitivisme  La mésattribution( explication fausse, simplifiée ou unilatérale)  La minimisation  L’amplification et la dramatisation  La personnification  La surgénéralisation  La désignation ou essentialisation  La dichotomisation (noir/blanc) 43
  • 44. Comment faire une critique ou demander de changer son comportement. 44Communication non-violente.  « JE »-Bienveillance-moment-lieu-  D décrire la situation précisément, brièvement, objectivement.  E exprimer ses émotions négatives « Je…. »  S suggérer une solution positive , précise, réalisable par l’autre « J’apprécierais beaucoup que tu…. »  C conclure par les conséquences positives pour vous si l’autre accepte…44
  • 45. Élaborer son style unique ASSERTIVITE PASSIVITE AGRESSIVITE 45
  • 46. LES STYLES SOCIAUX PROMOUVANT FACILITANT BESOIN être reconnu,félicité BESOIN être accepté, aimé MOTIVATION: défi nouveauté MOTIVATION équipe échange +ouverture -fiabilité +acceptation -authenticité Stimulant,énergique,enthousiaste, Amical,coopératif,sensible,détendu,prude créatif,intuitif,passionné,impulsif,débord nt,conciliant,disponible é futur Passé,présent,futur CONTRÖLANT ANALYSANT BESOIN se réaliser,décider BESOIN être sécurisé, apprendre MOTIVATION responsabilités MOTIVATION expérience,savoirs. +authenticité -acceptation +fiabilité -ouverture Déterminé,efficace,impatient,concret,dir Patient,parlepeu,méthodique,ponctuel,po ect,pragmatique,exigeant ndéré,consciencieux,réfléchi présent passé 46
  • 47. DSM IV personnalité croyance règle paranoïaque Je suis vulnérable IL faut toujours se A méfier schizoïde Je ne suis pas comme Je dois rester isolée A les autres et fuir l’intimité schizotypique J’ai tellement peur des Je suis excentrique A autres que je me cache car j’ai un 6 ème sens Je méprise et Il faut passer en B p.antisociale transgresse les droits force d’autrui Je ne peux faire Pas même à moi B borderline confiance à personne histrionique On ne s’intéressera pas Je dois séduire pour B à moi spontanément prouver ma valeur narcissique Je suis exceptionnel Tout m’est du B évitant So on savait qui je suis Je dois rester à C on me rejetterait l’écart On cherche à me Je vais résister C Passif agressif dominer Je suis faible Je dois chercher de C dépendant l’aide Il faut que tout soit Je dois tout C Obsessionnel compulsif parfait contrôler 47
  • 48. Les Etats du Moi AT L’appris Le parent Normatif P Valeurs Le parent Nourricier Le Pensé A L’adulte Méthodes L’enfant soumis Le Senti E L’enfant spontané Climat L’enfant rebelle 48
  • 49. Les positions de vie AT JE OK pas OK TU + - OK + JE+ TU+ JE – TU + Pas OK JE + TU - JE - TU - - 49
  • 50. Le triangle dramatique AT Persécuteur Sauveteur Parent critique Parent Nourricier + - + - Victime rebelle ou soumise Enfant adapté - + Sortir du jeu: 50 activer l’Adulte ou l’enfant spontané ou passer en position ++
  • 51. Les étapes de l’autonomie AT  La dépendance du paillasson  La contredépendance du hérisson  L’indépendance du polisson  L’interdépendance à l’unisson 51
  • 52. Les signes de reconnaissance AT Stimulations Positives Négatives Positive Négative Conditionnelles conditionnelle conditionnelle Positive Négative Inconditionnelles Inconditionnelle inconditionnelle 52
  • 53. Échanges et Émotions AT DONNER DEMANDER RECEVOIR REFUSER 53
  • 54. Options Systémique. État État Actuel désiré :  Une amélioration ne consiste pas à éliminer tous les inconvénients mais État État à choisir un nouvel actuel : désiré : équilibre entre les gains et les pertes, les bénéfices et les désagréments. 54
  • 55. La Catastrophe Stratègie créativité  Comment s’y prendre pour que la situation finale soit l’accumulation des plus grands désastres?  Faire une liste des parades,  Les transformer en idées d’actions préventives ou curatives,  Parallèlement chercher ce qui pourrait être intéressant dans ces désastres? 55
  • 56. Alliances et Coalitions Systémique.  Alliance:union entre 2 personnes ou +  Coalition: alliance contre.  Révolutionnaire:renversement du pouvoir  Conservatrice:maintien du pouvoir  Illégitime:entre 2 niveaux hiérarchiques éloignés.  Pourquoi passer de 2 à 3?  Pour l’emporter dans un conflit  Pour déplacer une tension  Pour réparer un besoin insatisfait 56
  • 57. Les Doubles liens systémique  2 éléments en relation forte  Une relation qu’on ne peut quitter  Un message A  et un message B correspondant à 2 injonctions contradictoires (obéir à l’un c’est désobéir à l’autre)  Une interdiction de métacommuniquer sur cette situation paradoxale 57
  • 58. Les niveaux logiques Mission P.N.L. Identité Croyances et valeurs. Capacités Comportements Environnement 58
  • 59. Les étapes de l’apprentissage PNL  Inconsciemment incompétent  Consciemment incompétent  Consciemment compétent  Inconsciemment compétent 59
  • 60. Le méta-modèle PNL 3 mécanismes pour établir notre carte du monde. Sélection Distorsion Généralisation 60
  • 61. Le méta-modèle exercice  Recueillir les infos manquantes  Index de références absents: sujets ou compléments imprécis:on a ri ,termes de comparaison absents :il est meilleur  Omissions simples : je pars.  Verbes non spécifiques:améliorons  Nominalisations  Remettre en question les généralisations.  Tous ,toujours jamais, rien…  Falloir, pouvoir, devoir  Questionner les distorsions  Relation de cause à effet  Lecture de pensée  présuppositions 61
  • 62. Les positions de perception. PNL 3 L’OBSERVATEUR 1 2 MOI L’AUTRE 62
  • 63. Le recadrage PNL Faits Interprétation Toujours Zoom avant Redéfinir la Contre exemple Zoom arrière signification, le Modèle du but,les moyens. monde. Métaphore Énoncer les conséquences. Intention positive. Hiérarchie des critères. Appliquer l’affirmation à elle même. 63
  • 64. Les Métaphores.  Portrait chinois  Centres d’intérêt: sport, art, culture, famille,  Personnages historiques  Etc… 64
  • 65. Temps, Rythme et Stress. Approche cognitive Outils/communication Respiration Hygiène de vie Travail/émotions Relaxation 65
  • 66. Gestion du temps  Objectifs  Le temps c’est de l’argent  Assertivité :  Prendre son temps  Défendre son temps  Valoriser son temps  Organisation  Respecter son temps et celui des autres 66
  • 67. La structuration du temps A.T.  Le retrait  Le rituel  Le passe-temps  L’activité  Rackets et jeux  L’intimité 67
  • 68. La jouissance du temps  Relaxation  Temps du corps  Récréation  temps et sport  Temps et musique  Temps et création  Réseaux  Temps de l’apprentissage  Temps de l’amitié  Temps de l’amour 68
  • 69. Le sens du temps  La finitude  Réalité de la mort de la fin de toute chose de toute relation processus de deuil  La solitude  La responsabilité  L’imperfection  La quête de sens 69
  • 70. Changement : processus de deuil  Le déni  La colère  Le marchandage  La dépression  L’acceptation…  L’action ou innovation 70
  • 71. Et… 71

Notes de l'éditeur

  1. GOAL Que voulez vous? REALITY Que se passe-t-il? OPTIONS Que pouvez vous y faire? ACTION Qu’allez vous faire. Le contexte. Awareness gestalt Techniques PNL Système Graphique spacial de GA Graphique temporel ligne du temps Détermination d’objectifs Méthode PNL Méthode françois B. Réalité Carte du monde Recadrage Position de perceptions Options Comportements Émotions Croyances et valeurs Sens Place à prendre Stop or go Marge de manœuvre Espace Temps Dedans dehors Etc… Plan d’action.