SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
Module III
Evaluation des risques
Ecole d’ingénieur INSSET – RISQUES INDUSTRIELS
Magali COLMART PIERRON
Version 1 – aout 2023
•La loi n° 91-1414 du 31 décembre 1991, qui transpose la directive européenne 89/391/CEE et
instaure les principes généraux de prévention en matière de santé et sécurité au travail
 les principes généraux de prévention sont désormais codifiés à l’article L. 4121-2 du Code du
travail.
•Le décret n° 2001-1016 du 5 novembre 2001, qui impose la création et la mise à jour du Document
Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP) pour toutes les entreprises de plus d’un
salarié.
• La loi n°2021-1018 du 2 août 2021 a été crée pour renforcer la prévention au travail. « Art. L. 4121-
3-1.
L'obligation de dépôt dématérialisé du document unique prévue au même premier alinéa est applicable
I. La législation
1- Textes principaux
o Le Code du travail précise la nature de l'obligation juridique de prévention.
o l'article L 4121-1 : l'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité
et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.
Ces mesures comprennent :
1° Des actions de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail ;
2° Des actions d'information et de formation ;
3° La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés.
o L'employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement
des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes.
2- obligation juridique de prévention
3- Les 9 principes de Prévention
Etude de danger (ICPE soumis à A):
• identifier et analyser les risques, que leurs causes
soient d’origine interne ou externe à l’installation
concernée,
• évaluer l’étendue et la gravité des conséquences
des accidents majeurs identifiés,
• justifier les paramètres techniques et les
équipements installés ou à mettre en place pour la
sécurité des installations permettant de réduire le
niveau des risques pour les populations et pour
l’environnement
Analyse des risques professionnels pour :
- la prévention des risques des salariés
- l’amélioration des conditions de travail
EvRf (document unique) – art L4121-3
Opérations bâtiment ou génie civil:
• PGC Plan Général de Coordination -art R.4532-3
• PPSPS : plan de Sécurité et de Protection de la Santé art. R4532-56 déf mesures de
prévention
II. Les différentes analyses de risques
TRANSPORTEURS :
• Protocole de sécurité ou
protocole de transport
• Maitrise des risques liés aux
Opérations de chargement
déchargement
• (arrêté du 26 avril 1996)
https://www.youtube.com/wat
ch?v=f6fZVmFpiyE
https://www.youtube.com/watch?
v=DYBsok_TrW0
Entreprises
Extérieures :
• Plan de prévention –
• maitrise des risques de
coactivité
(art L4512-6)
III. Qu’est ce que l’évaluation des risques
professionnels (EvRP)
• Etape cruciale de la démarche de prévention.
• Obligation de l’employeur (ou son délégataire)
• Elle en est le point de départ.
• La méthode :
1/ L’identification,
2/ l’analyse
3/ le classement des risques
4/ définir les actions de prévention les plus
appropriées, couvrant les dimensions techniques,
humaines et organisationnelles.
• L’évaluation des risques doit être renouvelée régulièrement (minim annuelle, en cas de grand projet,
modification poste de travail, accident du travail ….)
• L'EvRP est une démarche structurée dont les résultats sont formalisés dans un "document unique".
• Ce document est mis à la disposition des salariés, des membres de la commission du CSSCT (Commission
santé sécurité et conditions de travail) des délégués du personnel, du médecin du travail, de l'inspecteur
du travail et des agents des services de prévention des organismes de sécurité sociale
IV. Notion de Danger et de Risque
propriété intrinsèque d’un produit, d’un équipement, d’une situation
susceptible de causer un dommage à l’intégrité mentale ou physique du
salarié.
2- Le risque:
1- Le danger:
« une notion abstraite, inobservable directement,
Une catégorie de statut intermédiaire entre celle des dangers et celle des
dommages » (INRS).
C’est un évènement à venir, donc incertain.
Cette incertitude est fondamentalement irréductible mais elle est plus ou
moins grande selon la qualité des informations disponibles.
Le risque est l’éventualité d’une rencontre entre
l’homme et un danger auquel il est exposé.
Deux composantes caractérisent le risque :
o La probabilité de la survenance d’un
dommage liée à la fréquence d’exposition
au danger et la probabilité d’apparition du
phénomène dangereux,
o La gravité du dommage
• Le dommage est un évènement non souhaité.
Risque = danger x exposition
Le risque est l’éventualité d’une rencontre entre l’homme et un danger auquel il
est exposé.
Mort
ch
ll traverse la route alors qu’une voiture
arrive
Choc entre la voiture
et le piéton
Piéton
Hématome
Cable au sol
L’opé se prend les
pieds dans le câble
L’opérateur se déplace dans une
pièce encombrée d’un câble au sol
L’opérateur
https://www.youtube.com/watch?v=4jTXLfpobJs
Danger
Situation
dangereuse
Événement
dangereux
Dommage
Exercice :
Associez les mots aux définition vis-à-vis de la cette situation
Réponse:
La démarche d'évaluation
La démarche d’évaluation est une démarche structurée selon les étapes
suivantes mettant en œuvre différents outils :
• Préparer l’évaluation des risques
• Recenser les activités et les tâches
• Identifier les risques
• Classer les risques
• Proposer des actions de prévention
• Réaliser les actions
• Suivi et mise à jour de l’évaluation
V. Comment évaluer les risques professionnels ?
1.1 Création d’un groupe de travail :
o Désigner le coordinateur de la démarche, anime le groupe, rédige et pilote
o Les outils mis en œuvre pour l’évaluation (documents, grilles, check-lists,
logiciels spécifiques…),
o Faire un projet collaboratif:
• un représentant légal (ex : Le management doit être un membre actif)
• Ce sont les salariés qui connaissent leurs tâches et les risques associés.
• des élus et notamment impliquer le CSSCT,
• Le service médical,
• des acteurs de la prévention et des agents
1.2 . Détermination des unités de travail
o Une unité de travail : doit être un ensemble cohérent.
o Définir ce qui est entendu par unité de travail : services, bâtiments, postes de travail.
o Le choix est laissé à l’appréciation de la structure, en fonction de sa taille, de ses services et de ses
effectifs.
o Aucun agent ou installation (bâtiment, infrastructure, implantation) ne doit être exclu de ce
découpage.
1.3 Information et implication du personnel
L’évaluation des risques ne peut être menée avec succès qu’en informant l’ensemble des agents et en y
associant un certain nombre d’entre eux.
1- Préparer l'évaluation des risques
o Dans chaque unité de travail : recenser les tâches
o Démarche participative incluant les acteurs eux-mêmes
o Différentes méthodes : 5 M, QQOQCP, AMDEC…
o La décomposition des situations de travail (tâches et activités)
et de leurs conditions réelles
2- Le recensement des activités et des tâches
Situation dangereuse
Hauteur 3 m
Échelle non attachée
Personnel travaillant seul
Il s’agit de repérer les dangers et d’analyser les risques.
Repérer les dangers:
Mettre en évidence les propriétés intrinsèques d’un équipement, d’un agent chimique ou
biologique généré par les
Identifier les dommages à l’intégrité physique et/ou mentale des salariés.
Analyser les risques, c’est se prononcer sur les conditions d’exposition des salariés à ces
dangers et aux différents facteurs de pénibilité dans l’entreprise.
Différentes méthodes d’analyses des risques existent.
3- Identification des risques
L’identification d’un risque consiste à étudier les conditions d’exposition réelle du
personnel aux dangers.
Il sera qualifié selon la gravité de ses effets.
Connaissez vous les différents types de risques?
o Passage d’un inventaire de risques  à la définition d’un plan d’actions
o L’évaluation d’un risque implique de déterminer la fréquence
d’exposition (F) et sa gravité (G)
o Détermination de l’indice de risque intrinsèque ou risque brut (R)
o Ne tient pas compte à ce stade des éventuelles mesures de prévention
déployées.
4- Classification des risques
Détermination de la fréquence (F)
Il existe 4 niveaux de fréquence d’exposition au risque :
• F1 : fréquence d’exposition faible (1 à 7 jours par an ou 0 à 25% sur l’année),
• F2 : fréquence d’exposition moyenne (8 à 30 jours par an ou 25 à 50% sur l’année),
• F3 : fréquence d’exposition forte (31 à 120 jours par an ou 50 à 75% sur l’année),
• F4 : fréquence d’exposition très forte (+ 120 j par an ou 75 à 100% sur l’année).
EXEMPLE: Détermination de la gravite (G)
La gravité se définit comme la conséquence probable, en cas de survenue
d’un accident. Il existe
4 niveaux de gravité :
• G1 : dommages mineurs (lésions superficielles) ou inconfort,
• G2 : dommages avec conséquences réversibles (entorses, coupures,
lumbagos…),
• G3 : dommages avec séquelles (conséquences irréversibles : surdité,
sectionnement,
écrasement, traumatisme…),
• G4 : mort ou invalidité permanente absolue (électrocution, paralysie,
cancer…).
Situation dangereuse
Hauteur 3 m
Échelle non attachée
Personnel travaillant seul
5- Détermination des mesures de prévention
o Inscrire sur le tableau d’évaluation des risques professionnels les mesures
de prévention déjà mises en place pour y faire face
o Ces mesures de prévention visent à atténuer ou faire disparaitre le
risque
o Elles peuvent être de types humaines, organisationnelles ou techniques.
o En fonction des mesures de prévention en place, nouvelle estimation du
risque et de sa maitrise selon l’efficacité réelle des mesures de
prévention mises en place.
1. Recenser les mesures de prévention
existantes et déployées
2. Qualifier leur pertinence et leur mise
en œuvre
3. Identifier des axes d’amélioration
Maîtrise faible : mesures préventives de base : signalisation, consigne, EPI, formation
Maîtrise moyenne : réduction exposition, nombreuses mesures préventives
Forte maîtrise
6- Elaboration et mise en œuvre du plan d’actions
o Chaque mesure de prévention à envisager pour un risque donné doit
être priorisée par le comité de pilotage
o Regarder le risque brut et de sa maitrise et concilier avec les impératifs
de santé sécurité + les moyens mobilisables au sein de la structure.
o Le suivi et la mise à jour régulière est gage de bonne réussite de la
démarche.
o Dans l’exemple précédent, la mesure de prévention proposée par le
comité de pilotage est l’utilisation d’une nacelle.
Les actions sont choisies en privilégiant les mesures qui répondent aux 9principes de
prévention.
TACHES
o La consolidation de l’évaluation de tous les risques
dans un document unique sous forme de tableau
permettra de hiérarchiser les risques et de définir les
priorités pour un temps donné
o Le plan d’actions global, reprenant tous les risques
identifiés par unités de travail, devra être présenté aux
instances représentatives du personnel pour avis et
signé par l’autorité compétente.
7- Suivi et évaluation
o Le suivi du plan d’actions permet de faire le point sur les mesures de
prévention envisagées précédemment.
o Réalisé opérationnellement par la personne en charge des fonctions de
prévention au sein de la structure, il est conseillé de le suivre au fil de
l’eau pour lisser la charge de travail.
o La mesure de prévention déployée peut avoir :
• Fait disparaître le risque, il convient alors d’étudier l’opportunité de
conserver ce risque dans le document unique
• Contribué à la maîtrise du risque (en agissant sur sa fréquence ou sa
gravité) : elle sera alors mentionnée dans la mise à jour du document
unique dans la colonne « moyens de prévention existants ».
Mise à jour du document unique
o Idéalement la mise jour du Document unique est effectuée en continu
et au minimum une fois par an.
o Le document unique révisé est alors formellement présenté aux
instances compétentes.
o Toutefois, ce délai peut être raccourci en cas :
• De décision d’aménagement important modifiant les conditions
de santé et de sécurité des agents (transformation des postes de
travail, modification de l’outillage, des produits, de l’organisation du
travail, de nouvelles compétences…),
• D’informations complémentaires portant sur le développement
des connaissances scientifiques et techniques, des maladies
professionnelles ou une évolution de la réglementation.
VI. Liens utiles:
• INRS : Evaluation des risques professionnels
Aide au repérage des risques dans les PME-PMI
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%20840
• INRS : Evaluation des risques professionnels ED887
Questions-réponses sur le document unique
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%20887
• CNRACL : ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS : METHODOLOGIE
https://www.cnracl.retraites.fr/sites/default/files/SERVICES/FNP/publications/Meth
odoEvRP.pdf
VII. Exercice
Vous êtes responsable entrepôt. Le responsable SSE vous demande de faire l’évaluation de
vos salariés.
• Les unités de travail sont : quais – zone de prépa commande – entrepôt
• Utilisez la grille d’évaluation et la compléter
Questions 1 :
Quel est l’intérêt d’impliquer les salariés dans la réflexion ?
Question 2: de quoi dépend le développement de la culture
de la prévention?
Question 3 (Page 16): Au challenge GESIM, quel
aménagement proposé n’a pas été concluant? Lequel a
fonctionné? Quels risques ont été évité?
Comment sont remontées les anomalies?
Question 4 : quel était le rôle des auditeurs?
Question 5 : VINCI page 18: comment font ils pour capitaliser
les remontées terrain? Qu’en font ils?
Question 6: quel est le risque principal traité?
Question 7 (p20) : comment a été financé la solution retenue?
Par qui?
Question 8 : quelle solution a été trouvé? Quelles étaient les
contraintes à prendre en compte?
Question 9 : (p22) ‘Fini le directif…’
Quel changement sur le management? Quels outils ont été
adaptés?
Question 10 :
Sur le dossier ‘DU TERRAIN et DES
IDEES’ : quels sont les points
communs entre tous les articles?
Que retenir?
R1 :
Quel est l’intérêt d’impliquer les salariés dans la réflexion ?
- Faire progresser l’efficacité d’une démarche prévention
- Renforcer le collectif de travail
- Faciliter l’adhésion aux solutions
- Consolider une culture de prévention
R2: de quoi dépend le développement de la culture de la
prévention?
- Échange autour des savoirs
- Causerie – espace discussion
- Visite chantier
- Éval risques
R3 (Page 16): Au challenge GESIM, quel aménagement
proposé n’a pas été concluant? Lequel a fonctionné? Quels
risques ont été évité?
- Garde corps non résistant aux chocs
- Passerelles surélevées  intervention en sécurité - risque
chute + Co activités chariots
Comment sont remontées les anomalies?
Les tablettes – comme DU en temps réel
R 4 : quel était le rôle des auditeurs?
- Œil neuf
- Parole extérieure (poids)
- Pas d’à priori
R 5 : VINCI page 18: comment font ils pour capitaliser les remontées terrain? Qu’en font ils?
- Réunion début + fin de poste
- Application tablette + télép
- Plan d’installation chantier dynamique
- Analyse des remontées – comité d’analyse 1f/mois
- Tirer les BP –standard
R 6: quel est le risque principal traité?
- Co activité entre les entreprises
R7 (p20) : comment a été financé la solution retenue? Par qui?
- CARSAT – contrat prévention
R8 : quelle solution a été trouvé? Quelles étaient les contraintes à prendre en compte?
- Chariot embarqué radio téléguidé
Contraintes :
• Accessibilité (étroitesse, pente …)
• Variabilité des palettes transportés
• Volonté client (garder hayon) chantier accessible
R 9 : (p22) ‘Fini le directif…’
Quel changement sur le management? Quels outils ont été adaptés?
- 5S - point de com journalier
- Mangement visuel - point 5
- accueil salarié
R10 :
Sur le dossier ‘DU TERRAIN et DES IDEES’ : quels sont les points communs entre tous les articles? Que retenir?
- Collectif et pas travail individuel
- Capter les Remontées terrain et gérer un plan d’actions d’amélioration
- conception avec salarié (def des besoins – test)
- Les solutions viennent du terrain

Contenu connexe

Tendances

Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...hammani bachir
 
Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE hammani bachir
 
Cadre législatif et réglementaire HSE
Cadre législatif  et réglementaire HSE Cadre législatif  et réglementaire HSE
Cadre législatif et réglementaire HSE hammani bachir
 
Diapo prévention des risques.ppt
Diapo prévention des risques.pptDiapo prévention des risques.ppt
Diapo prévention des risques.pptMOUTIALGADOU
 
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402hammani bachir
 
Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE Nathalie Delatour
 
Les outils en ligne dédies à la sécurité des machines
Les outils en ligne dédies à  la sécurité des machinesLes outils en ligne dédies à  la sécurité des machines
Les outils en ligne dédies à la sécurité des machineschokri SOLTANI
 
Role et mission commissions hygiène et sécurité
Role et mission commissions hygiène et sécuritéRole et mission commissions hygiène et sécurité
Role et mission commissions hygiène et sécuritéhammani bachir
 
REGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS projet hammani
REGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS  projet  hammaniREGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS  projet  hammani
REGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS projet hammanihammani bachir
 
Prévention des risques chimiques
Prévention des  risques chimiques   Prévention des  risques chimiques
Prévention des risques chimiques hammani bachir
 
APERCU SUR L'HYGIENE ET SECURITE SOURCE DECRET 91 05
APERCU SUR L'HYGIENE ET SECURITE SOURCE DECRET 91 05APERCU SUR L'HYGIENE ET SECURITE SOURCE DECRET 91 05
APERCU SUR L'HYGIENE ET SECURITE SOURCE DECRET 91 05hammani bachir
 
Document f.risque impact 2018
Document f.risque  impact 2018Document f.risque  impact 2018
Document f.risque impact 2018hammani bachir
 
Induction HSE - Bureau d'études HSE
Induction HSE - Bureau d'études HSE  Induction HSE - Bureau d'études HSE
Induction HSE - Bureau d'études HSE DJEGHOUBIConsulting
 
La demarche de prevention des risques machines
 La demarche de prevention des risques machines La demarche de prevention des risques machines
La demarche de prevention des risques machineschokri SOLTANI
 
Risques professionnels, risques du métier ?
Risques professionnels, risques du métier ?Risques professionnels, risques du métier ?
Risques professionnels, risques du métier ?Ozil Conseil
 

Tendances (20)

Risques généraux
Risques généraux Risques généraux
Risques généraux
 
HSE.pptx
HSE.pptxHSE.pptx
HSE.pptx
 
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
 
Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE
 
Cadre législatif et réglementaire HSE
Cadre législatif  et réglementaire HSE Cadre législatif  et réglementaire HSE
Cadre législatif et réglementaire HSE
 
cours securité.pptx
cours securité.pptxcours securité.pptx
cours securité.pptx
 
Diapo prévention des risques.ppt
Diapo prévention des risques.pptDiapo prévention des risques.ppt
Diapo prévention des risques.ppt
 
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
 
Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE
 
Les outils en ligne dédies à la sécurité des machines
Les outils en ligne dédies à  la sécurité des machinesLes outils en ligne dédies à  la sécurité des machines
Les outils en ligne dédies à la sécurité des machines
 
Role et mission commissions hygiène et sécurité
Role et mission commissions hygiène et sécuritéRole et mission commissions hygiène et sécurité
Role et mission commissions hygiène et sécurité
 
Guides chaudronnerie
Guides chaudronnerieGuides chaudronnerie
Guides chaudronnerie
 
Guide hse 2009
Guide hse 2009Guide hse 2009
Guide hse 2009
 
REGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS projet hammani
REGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS  projet  hammaniREGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS  projet  hammani
REGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS projet hammani
 
Prévention des risques chimiques
Prévention des  risques chimiques   Prévention des  risques chimiques
Prévention des risques chimiques
 
APERCU SUR L'HYGIENE ET SECURITE SOURCE DECRET 91 05
APERCU SUR L'HYGIENE ET SECURITE SOURCE DECRET 91 05APERCU SUR L'HYGIENE ET SECURITE SOURCE DECRET 91 05
APERCU SUR L'HYGIENE ET SECURITE SOURCE DECRET 91 05
 
Document f.risque impact 2018
Document f.risque  impact 2018Document f.risque  impact 2018
Document f.risque impact 2018
 
Induction HSE - Bureau d'études HSE
Induction HSE - Bureau d'études HSE  Induction HSE - Bureau d'études HSE
Induction HSE - Bureau d'études HSE
 
La demarche de prevention des risques machines
 La demarche de prevention des risques machines La demarche de prevention des risques machines
La demarche de prevention des risques machines
 
Risques professionnels, risques du métier ?
Risques professionnels, risques du métier ?Risques professionnels, risques du métier ?
Risques professionnels, risques du métier ?
 

Similaire à Module III - Evaluation des risques.pptx

Matinale AST Grand Lyon - Évaluation des risques : rendre la prévention acces...
Matinale AST Grand Lyon - Évaluation des risques : rendre la prévention acces...Matinale AST Grand Lyon - Évaluation des risques : rendre la prévention acces...
Matinale AST Grand Lyon - Évaluation des risques : rendre la prévention acces...AST Grand Lyon
 
Conférence fiches individuelles de pénibilité
Conférence fiches individuelles de pénibilitéConférence fiches individuelles de pénibilité
Conférence fiches individuelles de pénibilitéproetco
 
Conférence pénibilité
Conférence pénibilitéConférence pénibilité
Conférence pénibilitéproetco
 
Conférence fiches individuelles de pénibilité
Conférence fiches individuelles de pénibilitéConférence fiches individuelles de pénibilité
Conférence fiches individuelles de pénibilitéproetco
 
Acquérir les notions essentielles de la prévention.pptx
Acquérir les notions essentielles de la prévention.pptxAcquérir les notions essentielles de la prévention.pptx
Acquérir les notions essentielles de la prévention.pptxdavidcourtois8
 
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_10602014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060Mhammed Hamdaoui
 
Evaluation des risques professionnels.ppt
Evaluation des risques professionnels.pptEvaluation des risques professionnels.ppt
Evaluation des risques professionnels.pptsodautritoubasamb
 
Evaluation des risques profissionels btp
Evaluation des risques profissionels btp Evaluation des risques profissionels btp
Evaluation des risques profissionels btp GENICIMO
 
Matinale AST Grand Lyon - Pénibilité au travail : quel accompagnement à la pr...
Matinale AST Grand Lyon - Pénibilité au travail : quel accompagnement à la pr...Matinale AST Grand Lyon - Pénibilité au travail : quel accompagnement à la pr...
Matinale AST Grand Lyon - Pénibilité au travail : quel accompagnement à la pr...AST Grand Lyon
 
Document unique d'évaluation des risques professionnels 4 292
Document unique d'évaluation des risques professionnels 4 292Document unique d'évaluation des risques professionnels 4 292
Document unique d'évaluation des risques professionnels 4 292Mhammed Hamdaoui
 
Prévenir les Risques Psychosociaux Apex et JDS
Prévenir les Risques Psychosociaux Apex et JDSPrévenir les Risques Psychosociaux Apex et JDS
Prévenir les Risques Psychosociaux Apex et JDSGroupe Apex Isast
 
Document unique de sécurité - webséminaire MOPA 2016 - Vara Production
Document unique de sécurité - webséminaire MOPA 2016 - Vara ProductionDocument unique de sécurité - webséminaire MOPA 2016 - Vara Production
Document unique de sécurité - webséminaire MOPA 2016 - Vara ProductionMONA
 
Webseminaire le document unique de securite mona vara 2016
Webseminaire le document unique de securite mona vara 2016Webseminaire le document unique de securite mona vara 2016
Webseminaire le document unique de securite mona vara 2016MONA
 
POURQUOI evaluer.ppt
POURQUOI evaluer.pptPOURQUOI evaluer.ppt
POURQUOI evaluer.pptaitsahed
 
IDCC 2205 20130717 accord duerp
IDCC 2205 20130717   accord duerpIDCC 2205 20130717   accord duerp
IDCC 2205 20130717 accord duerpSociété Tripalio
 
Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (5/6)
Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (5/6)Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (5/6)
Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (5/6)CCI du Luxembourg belge
 

Similaire à Module III - Evaluation des risques.pptx (20)

Présentation document unique
Présentation document  uniquePrésentation document  unique
Présentation document unique
 
Matinale AST Grand Lyon - Évaluation des risques : rendre la prévention acces...
Matinale AST Grand Lyon - Évaluation des risques : rendre la prévention acces...Matinale AST Grand Lyon - Évaluation des risques : rendre la prévention acces...
Matinale AST Grand Lyon - Évaluation des risques : rendre la prévention acces...
 
Conférence fiches individuelles de pénibilité
Conférence fiches individuelles de pénibilitéConférence fiches individuelles de pénibilité
Conférence fiches individuelles de pénibilité
 
Conférence pénibilité
Conférence pénibilitéConférence pénibilité
Conférence pénibilité
 
Conférence fiches individuelles de pénibilité
Conférence fiches individuelles de pénibilitéConférence fiches individuelles de pénibilité
Conférence fiches individuelles de pénibilité
 
Brochure pas a_pas
Brochure pas a_pasBrochure pas a_pas
Brochure pas a_pas
 
évaluation des risques.ppt
évaluation des risques.pptévaluation des risques.ppt
évaluation des risques.ppt
 
Acquérir les notions essentielles de la prévention.pptx
Acquérir les notions essentielles de la prévention.pptxAcquérir les notions essentielles de la prévention.pptx
Acquérir les notions essentielles de la prévention.pptx
 
Du sst-inrs-ed480
Du sst-inrs-ed480Du sst-inrs-ed480
Du sst-inrs-ed480
 
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_10602014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060
 
Evaluation des risques professionnels.ppt
Evaluation des risques professionnels.pptEvaluation des risques professionnels.ppt
Evaluation des risques professionnels.ppt
 
Evaluation des risques profissionels btp
Evaluation des risques profissionels btp Evaluation des risques profissionels btp
Evaluation des risques profissionels btp
 
Matinale AST Grand Lyon - Pénibilité au travail : quel accompagnement à la pr...
Matinale AST Grand Lyon - Pénibilité au travail : quel accompagnement à la pr...Matinale AST Grand Lyon - Pénibilité au travail : quel accompagnement à la pr...
Matinale AST Grand Lyon - Pénibilité au travail : quel accompagnement à la pr...
 
Document unique d'évaluation des risques professionnels 4 292
Document unique d'évaluation des risques professionnels 4 292Document unique d'évaluation des risques professionnels 4 292
Document unique d'évaluation des risques professionnels 4 292
 
Prévenir les Risques Psychosociaux Apex et JDS
Prévenir les Risques Psychosociaux Apex et JDSPrévenir les Risques Psychosociaux Apex et JDS
Prévenir les Risques Psychosociaux Apex et JDS
 
Document unique de sécurité - webséminaire MOPA 2016 - Vara Production
Document unique de sécurité - webséminaire MOPA 2016 - Vara ProductionDocument unique de sécurité - webséminaire MOPA 2016 - Vara Production
Document unique de sécurité - webséminaire MOPA 2016 - Vara Production
 
Webseminaire le document unique de securite mona vara 2016
Webseminaire le document unique de securite mona vara 2016Webseminaire le document unique de securite mona vara 2016
Webseminaire le document unique de securite mona vara 2016
 
POURQUOI evaluer.ppt
POURQUOI evaluer.pptPOURQUOI evaluer.ppt
POURQUOI evaluer.ppt
 
IDCC 2205 20130717 accord duerp
IDCC 2205 20130717   accord duerpIDCC 2205 20130717   accord duerp
IDCC 2205 20130717 accord duerp
 
Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (5/6)
Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (5/6)Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (5/6)
Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (5/6)
 

Dernier

BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsidelewebmestre
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...idelewebmestre
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airidelewebmestre
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxdocteurgyneco1
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairidelewebmestre
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...idelewebmestre
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsidelewebmestre
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfalainfahed961
 
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineBOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineidelewebmestre
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleuridelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...idelewebmestre
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSKennel
 
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesCours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesPierreFournier32
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresBOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresidelewebmestre
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsidelewebmestre
 
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en FranceCadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en Franceidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueidelewebmestre
 

Dernier (20)

BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptx
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
 
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
 
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineBOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
 
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesCours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
 
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresBOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
 
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en FranceCadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
 
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
 

Module III - Evaluation des risques.pptx

  • 1. Module III Evaluation des risques Ecole d’ingénieur INSSET – RISQUES INDUSTRIELS Magali COLMART PIERRON Version 1 – aout 2023
  • 2. •La loi n° 91-1414 du 31 décembre 1991, qui transpose la directive européenne 89/391/CEE et instaure les principes généraux de prévention en matière de santé et sécurité au travail  les principes généraux de prévention sont désormais codifiés à l’article L. 4121-2 du Code du travail. •Le décret n° 2001-1016 du 5 novembre 2001, qui impose la création et la mise à jour du Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP) pour toutes les entreprises de plus d’un salarié. • La loi n°2021-1018 du 2 août 2021 a été crée pour renforcer la prévention au travail. « Art. L. 4121- 3-1. L'obligation de dépôt dématérialisé du document unique prévue au même premier alinéa est applicable I. La législation 1- Textes principaux
  • 3. o Le Code du travail précise la nature de l'obligation juridique de prévention. o l'article L 4121-1 : l'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent : 1° Des actions de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail ; 2° Des actions d'information et de formation ; 3° La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés. o L'employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes. 2- obligation juridique de prévention
  • 4. 3- Les 9 principes de Prévention
  • 5. Etude de danger (ICPE soumis à A): • identifier et analyser les risques, que leurs causes soient d’origine interne ou externe à l’installation concernée, • évaluer l’étendue et la gravité des conséquences des accidents majeurs identifiés, • justifier les paramètres techniques et les équipements installés ou à mettre en place pour la sécurité des installations permettant de réduire le niveau des risques pour les populations et pour l’environnement Analyse des risques professionnels pour : - la prévention des risques des salariés - l’amélioration des conditions de travail EvRf (document unique) – art L4121-3 Opérations bâtiment ou génie civil: • PGC Plan Général de Coordination -art R.4532-3 • PPSPS : plan de Sécurité et de Protection de la Santé art. R4532-56 déf mesures de prévention II. Les différentes analyses de risques TRANSPORTEURS : • Protocole de sécurité ou protocole de transport • Maitrise des risques liés aux Opérations de chargement déchargement • (arrêté du 26 avril 1996) https://www.youtube.com/wat ch?v=f6fZVmFpiyE https://www.youtube.com/watch? v=DYBsok_TrW0 Entreprises Extérieures : • Plan de prévention – • maitrise des risques de coactivité (art L4512-6)
  • 6. III. Qu’est ce que l’évaluation des risques professionnels (EvRP) • Etape cruciale de la démarche de prévention. • Obligation de l’employeur (ou son délégataire) • Elle en est le point de départ. • La méthode : 1/ L’identification, 2/ l’analyse 3/ le classement des risques 4/ définir les actions de prévention les plus appropriées, couvrant les dimensions techniques, humaines et organisationnelles. • L’évaluation des risques doit être renouvelée régulièrement (minim annuelle, en cas de grand projet, modification poste de travail, accident du travail ….) • L'EvRP est une démarche structurée dont les résultats sont formalisés dans un "document unique". • Ce document est mis à la disposition des salariés, des membres de la commission du CSSCT (Commission santé sécurité et conditions de travail) des délégués du personnel, du médecin du travail, de l'inspecteur du travail et des agents des services de prévention des organismes de sécurité sociale
  • 7. IV. Notion de Danger et de Risque propriété intrinsèque d’un produit, d’un équipement, d’une situation susceptible de causer un dommage à l’intégrité mentale ou physique du salarié. 2- Le risque: 1- Le danger: « une notion abstraite, inobservable directement, Une catégorie de statut intermédiaire entre celle des dangers et celle des dommages » (INRS). C’est un évènement à venir, donc incertain. Cette incertitude est fondamentalement irréductible mais elle est plus ou moins grande selon la qualité des informations disponibles. Le risque est l’éventualité d’une rencontre entre l’homme et un danger auquel il est exposé.
  • 8. Deux composantes caractérisent le risque : o La probabilité de la survenance d’un dommage liée à la fréquence d’exposition au danger et la probabilité d’apparition du phénomène dangereux, o La gravité du dommage • Le dommage est un évènement non souhaité. Risque = danger x exposition Le risque est l’éventualité d’une rencontre entre l’homme et un danger auquel il est exposé. Mort ch ll traverse la route alors qu’une voiture arrive Choc entre la voiture et le piéton Piéton
  • 9. Hématome Cable au sol L’opé se prend les pieds dans le câble L’opérateur se déplace dans une pièce encombrée d’un câble au sol L’opérateur
  • 11. Danger Situation dangereuse Événement dangereux Dommage Exercice : Associez les mots aux définition vis-à-vis de la cette situation
  • 13. La démarche d'évaluation La démarche d’évaluation est une démarche structurée selon les étapes suivantes mettant en œuvre différents outils : • Préparer l’évaluation des risques • Recenser les activités et les tâches • Identifier les risques • Classer les risques • Proposer des actions de prévention • Réaliser les actions • Suivi et mise à jour de l’évaluation V. Comment évaluer les risques professionnels ?
  • 14. 1.1 Création d’un groupe de travail : o Désigner le coordinateur de la démarche, anime le groupe, rédige et pilote o Les outils mis en œuvre pour l’évaluation (documents, grilles, check-lists, logiciels spécifiques…), o Faire un projet collaboratif: • un représentant légal (ex : Le management doit être un membre actif) • Ce sont les salariés qui connaissent leurs tâches et les risques associés. • des élus et notamment impliquer le CSSCT, • Le service médical, • des acteurs de la prévention et des agents 1.2 . Détermination des unités de travail o Une unité de travail : doit être un ensemble cohérent. o Définir ce qui est entendu par unité de travail : services, bâtiments, postes de travail. o Le choix est laissé à l’appréciation de la structure, en fonction de sa taille, de ses services et de ses effectifs. o Aucun agent ou installation (bâtiment, infrastructure, implantation) ne doit être exclu de ce découpage. 1.3 Information et implication du personnel L’évaluation des risques ne peut être menée avec succès qu’en informant l’ensemble des agents et en y associant un certain nombre d’entre eux. 1- Préparer l'évaluation des risques
  • 15. o Dans chaque unité de travail : recenser les tâches o Démarche participative incluant les acteurs eux-mêmes o Différentes méthodes : 5 M, QQOQCP, AMDEC… o La décomposition des situations de travail (tâches et activités) et de leurs conditions réelles 2- Le recensement des activités et des tâches Situation dangereuse Hauteur 3 m Échelle non attachée Personnel travaillant seul
  • 16. Il s’agit de repérer les dangers et d’analyser les risques. Repérer les dangers: Mettre en évidence les propriétés intrinsèques d’un équipement, d’un agent chimique ou biologique généré par les Identifier les dommages à l’intégrité physique et/ou mentale des salariés. Analyser les risques, c’est se prononcer sur les conditions d’exposition des salariés à ces dangers et aux différents facteurs de pénibilité dans l’entreprise. Différentes méthodes d’analyses des risques existent. 3- Identification des risques L’identification d’un risque consiste à étudier les conditions d’exposition réelle du personnel aux dangers. Il sera qualifié selon la gravité de ses effets. Connaissez vous les différents types de risques?
  • 17.
  • 18. o Passage d’un inventaire de risques  à la définition d’un plan d’actions o L’évaluation d’un risque implique de déterminer la fréquence d’exposition (F) et sa gravité (G) o Détermination de l’indice de risque intrinsèque ou risque brut (R) o Ne tient pas compte à ce stade des éventuelles mesures de prévention déployées. 4- Classification des risques Détermination de la fréquence (F) Il existe 4 niveaux de fréquence d’exposition au risque : • F1 : fréquence d’exposition faible (1 à 7 jours par an ou 0 à 25% sur l’année), • F2 : fréquence d’exposition moyenne (8 à 30 jours par an ou 25 à 50% sur l’année), • F3 : fréquence d’exposition forte (31 à 120 jours par an ou 50 à 75% sur l’année), • F4 : fréquence d’exposition très forte (+ 120 j par an ou 75 à 100% sur l’année). EXEMPLE: Détermination de la gravite (G) La gravité se définit comme la conséquence probable, en cas de survenue d’un accident. Il existe 4 niveaux de gravité : • G1 : dommages mineurs (lésions superficielles) ou inconfort, • G2 : dommages avec conséquences réversibles (entorses, coupures, lumbagos…), • G3 : dommages avec séquelles (conséquences irréversibles : surdité, sectionnement, écrasement, traumatisme…), • G4 : mort ou invalidité permanente absolue (électrocution, paralysie, cancer…). Situation dangereuse Hauteur 3 m Échelle non attachée Personnel travaillant seul
  • 19.
  • 20. 5- Détermination des mesures de prévention o Inscrire sur le tableau d’évaluation des risques professionnels les mesures de prévention déjà mises en place pour y faire face o Ces mesures de prévention visent à atténuer ou faire disparaitre le risque o Elles peuvent être de types humaines, organisationnelles ou techniques. o En fonction des mesures de prévention en place, nouvelle estimation du risque et de sa maitrise selon l’efficacité réelle des mesures de prévention mises en place. 1. Recenser les mesures de prévention existantes et déployées 2. Qualifier leur pertinence et leur mise en œuvre 3. Identifier des axes d’amélioration Maîtrise faible : mesures préventives de base : signalisation, consigne, EPI, formation Maîtrise moyenne : réduction exposition, nombreuses mesures préventives Forte maîtrise
  • 21. 6- Elaboration et mise en œuvre du plan d’actions o Chaque mesure de prévention à envisager pour un risque donné doit être priorisée par le comité de pilotage o Regarder le risque brut et de sa maitrise et concilier avec les impératifs de santé sécurité + les moyens mobilisables au sein de la structure. o Le suivi et la mise à jour régulière est gage de bonne réussite de la démarche. o Dans l’exemple précédent, la mesure de prévention proposée par le comité de pilotage est l’utilisation d’une nacelle. Les actions sont choisies en privilégiant les mesures qui répondent aux 9principes de prévention.
  • 23. o La consolidation de l’évaluation de tous les risques dans un document unique sous forme de tableau permettra de hiérarchiser les risques et de définir les priorités pour un temps donné o Le plan d’actions global, reprenant tous les risques identifiés par unités de travail, devra être présenté aux instances représentatives du personnel pour avis et signé par l’autorité compétente.
  • 24. 7- Suivi et évaluation o Le suivi du plan d’actions permet de faire le point sur les mesures de prévention envisagées précédemment. o Réalisé opérationnellement par la personne en charge des fonctions de prévention au sein de la structure, il est conseillé de le suivre au fil de l’eau pour lisser la charge de travail. o La mesure de prévention déployée peut avoir : • Fait disparaître le risque, il convient alors d’étudier l’opportunité de conserver ce risque dans le document unique • Contribué à la maîtrise du risque (en agissant sur sa fréquence ou sa gravité) : elle sera alors mentionnée dans la mise à jour du document unique dans la colonne « moyens de prévention existants ».
  • 25. Mise à jour du document unique o Idéalement la mise jour du Document unique est effectuée en continu et au minimum une fois par an. o Le document unique révisé est alors formellement présenté aux instances compétentes. o Toutefois, ce délai peut être raccourci en cas : • De décision d’aménagement important modifiant les conditions de santé et de sécurité des agents (transformation des postes de travail, modification de l’outillage, des produits, de l’organisation du travail, de nouvelles compétences…), • D’informations complémentaires portant sur le développement des connaissances scientifiques et techniques, des maladies professionnelles ou une évolution de la réglementation.
  • 26. VI. Liens utiles: • INRS : Evaluation des risques professionnels Aide au repérage des risques dans les PME-PMI https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%20840 • INRS : Evaluation des risques professionnels ED887 Questions-réponses sur le document unique https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%20887 • CNRACL : ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS : METHODOLOGIE https://www.cnracl.retraites.fr/sites/default/files/SERVICES/FNP/publications/Meth odoEvRP.pdf
  • 27. VII. Exercice Vous êtes responsable entrepôt. Le responsable SSE vous demande de faire l’évaluation de vos salariés. • Les unités de travail sont : quais – zone de prépa commande – entrepôt • Utilisez la grille d’évaluation et la compléter
  • 28. Questions 1 : Quel est l’intérêt d’impliquer les salariés dans la réflexion ? Question 2: de quoi dépend le développement de la culture de la prévention? Question 3 (Page 16): Au challenge GESIM, quel aménagement proposé n’a pas été concluant? Lequel a fonctionné? Quels risques ont été évité? Comment sont remontées les anomalies? Question 4 : quel était le rôle des auditeurs? Question 5 : VINCI page 18: comment font ils pour capitaliser les remontées terrain? Qu’en font ils? Question 6: quel est le risque principal traité? Question 7 (p20) : comment a été financé la solution retenue? Par qui? Question 8 : quelle solution a été trouvé? Quelles étaient les contraintes à prendre en compte? Question 9 : (p22) ‘Fini le directif…’ Quel changement sur le management? Quels outils ont été adaptés? Question 10 : Sur le dossier ‘DU TERRAIN et DES IDEES’ : quels sont les points communs entre tous les articles? Que retenir?
  • 29. R1 : Quel est l’intérêt d’impliquer les salariés dans la réflexion ? - Faire progresser l’efficacité d’une démarche prévention - Renforcer le collectif de travail - Faciliter l’adhésion aux solutions - Consolider une culture de prévention R2: de quoi dépend le développement de la culture de la prévention? - Échange autour des savoirs - Causerie – espace discussion - Visite chantier - Éval risques R3 (Page 16): Au challenge GESIM, quel aménagement proposé n’a pas été concluant? Lequel a fonctionné? Quels risques ont été évité? - Garde corps non résistant aux chocs - Passerelles surélevées  intervention en sécurité - risque chute + Co activités chariots Comment sont remontées les anomalies? Les tablettes – comme DU en temps réel R 4 : quel était le rôle des auditeurs? - Œil neuf - Parole extérieure (poids) - Pas d’à priori
  • 30. R 5 : VINCI page 18: comment font ils pour capitaliser les remontées terrain? Qu’en font ils? - Réunion début + fin de poste - Application tablette + télép - Plan d’installation chantier dynamique - Analyse des remontées – comité d’analyse 1f/mois - Tirer les BP –standard R 6: quel est le risque principal traité? - Co activité entre les entreprises R7 (p20) : comment a été financé la solution retenue? Par qui? - CARSAT – contrat prévention R8 : quelle solution a été trouvé? Quelles étaient les contraintes à prendre en compte? - Chariot embarqué radio téléguidé Contraintes : • Accessibilité (étroitesse, pente …) • Variabilité des palettes transportés • Volonté client (garder hayon) chantier accessible R 9 : (p22) ‘Fini le directif…’ Quel changement sur le management? Quels outils ont été adaptés? - 5S - point de com journalier - Mangement visuel - point 5 - accueil salarié R10 : Sur le dossier ‘DU TERRAIN et DES IDEES’ : quels sont les points communs entre tous les articles? Que retenir? - Collectif et pas travail individuel - Capter les Remontées terrain et gérer un plan d’actions d’amélioration - conception avec salarié (def des besoins – test) - Les solutions viennent du terrain

Notes de l'éditeur

  1. L’opérateur