Historique but

6 372 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 372
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Historique but

  1. 1. Présentation générale BUTBut est aujourdhui le 2ème distributeur multispécialiste de biensdéquipement de la maison en France, avec un chiffre daffaires de 1,69milliard deuros en 2008. Lenseigne emploie plus de 6500 personnes dont300 au siège. Le groupe compte plus de 230 magasins dune surface allantde 1700 à 7000m².Les magasins But proposent 3000 m² en moyenne et suivent tous unepolitique commerciale unique. En terme de concept, But privilégie le choixet les services (crédit, prêt de camionnette…). Le référencement desproduits est assuré par la S.A. But International, qui joue le rôle de centraledachat auprès des franchisés et leur impose de consacrer au moins les deuxtiers de la surface de leurs magasins à une collection de base. La gamme deproduits saxe autour de 6 marchés: le mobilier, la décoration, la cuisineéquipée, lélectroménager, la TV / Son / High-tech et la literie.Historique BUT - 1972 : André Venturini, petit commerçant en ameublement au Havre depuis 1953, crée avec laide de son fils, Michel, la société de franchiseur But International. - 1982 : Succession de Michel Venturini, à la présidence de But international Cette même année But compte déjà 140 magasins. - Juillet 1987 :La S.A. But prend le contrôle de But International, ainsi que de 5 filiales de magasins o Carrefour entre dans le capital de But à hauteur de 47 % o Partenaire de l’émission « Le juste prix » qui permet de le faire connaître au plus grand nombre - Juin 1990 :Laction But est introduite au second marché de la Bourse de Paris. - Décembre 1993 : Carrefour cède sa participation dans But - Novembre 1994 : But se classe numéro 1 sur le second marché - 2 ans plus tard, But rachète les magasins Géant du Meuble. - Janvier 1996, le groupe Kingfisher (leader en Europe sur le marché du bricolage et du ménager) acquiert 20 % de But S.A. via sa filiale Darty.
  2. 2. - 1997 : Lancement de sa société de centralisation financière des achats, ce qui renforce la compétitivité de la société. o Naissance du projet logistique qui abouti avec l’optimisation de 3 plateformes spécialisées par métier. - Janvier 1998, Alain Garioud devient le nouveau PDG de But International. Une organisation juridique et géographique par région et mise en place - Juin 1999: Kingfisher se sépare de sa branche electro-domestique et donne son autonomie au nouveau groupe KesaElectrical. Le groupe Kingfisher devient le seul actionnaire de But. - Juillet 2003 : Le capital de BUT SA est détenu à 100% par Kesa. - 2005 : Modernisation des magasins BUT. - 2007 : Aboutissement du projet logistique avec l’optimisation de 3 plateformes spécialisées - 2008 : Rachat de BUT par DecoMeublePartners. Régis Schultz est nommé président de l’enseigne en octobre. - 2009 : Premier catalogue INSPIRATIONS. Lancement du site marchand www.but.fr. Changement de slogan « On s’y retrouve tous ! » - 2010 : Modernisation des processus de vente grace aux nouvelles technologies online et offline : Internet, bornes interactives, 3D, achat libre emporté visant à simplifier l’acte d’achat. - 2012 : But compte 236 magasins, dont 59 détenus par le groupe But dont 70% d’entre eux font partis du nouveau concept BUT RésultatPériode 2008/2011Part de marché : Augmentation de 1.1% 1.5 11 Milliards d€uros Part de marchéPourcentage (%) 1 10 0.5 1.2 9 10.3 0.918 9.2 2008 0 8 2010 Chiffre daffaire Part de marché 2008 2011
  3. 3. Positionnement BUT - Retour au « juste prix »But a toujours eu sur ce thème une bonne image, mais le problème, cestque lenseigne était en réalité de plus en plus décalée par rapport à laconcurrence, surtout dans lameublement et la décoration, avec parfois desécarts de prix pouvant aller jusquà 30 %. Pour résumer, But a fait plus de lamontée en prix que de la montée en gamme, ce qui a déconnecté lenseignedu marché et de notre clientèle historique. Nous avons donc décidé deremettre en place massivement les premiers prix, qui avaient bien souventdisparu, et de renforcer la signalétique en magasins autour de ces produits.Lobjectif est de restaurer notre compétitivité sur lentrée de gamme, sansrenoncer, pour autant, à une offre moyenne gamme de qualité. En résumé,je veux -cétait le message de la convention de novembre 2008 - que noussoyons à nouveau « fiers de nos prix ». - Positionnement multi stylePour tous les goûts, adapter une offre pour tout le monde à des prixcompétitifs. Avoir le choix. - Positionnement multi spécialisteMultispécialiste pour l’équipement de la maison et démocratisation del’équipement intérieur- associées à des valeurs comme le choix, la Frenchtouch, la qualité, les conseils, le prix et le respect du client, ont donnénaissance à une marque à l’écoute des attentes de ses clients, une marquepour toutes les pièces et tous les styles de la maison, une marque pour unevie moderne. - Modernisation de l’offreBut se devait de définir une nouvelle stratégie produits et collections. Ainsi,de gros chantiers ont été entrepris au niveau de la clarification de l’offre, durenouvellement des gammes». Bilan : 70 % du catalogue sont desnouveautés.

×