Les maladies rares situation au maroc

618 vues

Publié le

Des maladies rares mais de nombreux malades
Les maladies rares se définissent en général comme des affections qui touchent moins d’une personne sur 2000. Plus de 7000 pathologies sont recensées et 200 et 300 nouvelles décrites chaque année. Bien que chacune ne touche que peu d'individus, leur grande variété fait que le nombre total de personnes atteintes dépasse souvent le nombre de malades du cancer : 1 personne sur 20 est concernée, soit 5% de la population mondiale, soit encore environ 1,5 million de patients marocains !
Elles sont souvent chroniques, évolutives et en général graves. Le pronostic vital est fréquemment mis en jeu : 80% ont un retentissement sur l’espérance de vie. Une gêne notable et des incapacités à la vie quotidienne sont présentes dans plus de 65% des cas et une perte complète d’autonomie dans 9% des cas.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
618
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
178
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les maladies rares situation au maroc

  1. 1. ‫موسيار‬ ‫خديجة‬ ‫الدكتورة‬ Dr MOUSSAYER Khadija Spécialiste en médecine interne et en gériatrie Présidente de l’Association Marocaine des Maladies Auto-Immunes et Systémiques (AMMAIS) / ‫والجهازية‬ ‫الذاتية‬ ‫المناعة‬ ‫ألمراض‬ ‫المغربية‬ ‫الجمعية‬
  2. 2. Cinquième journée de l’Auto-immunité le 28 Novembre 2015 à Casablanca De la nécessité d’une stratégie nationale pour des malades « désorientés » Association marocaine des maladies auto-immunes et systémiques ‫والجهازية‬ ‫الذاتية‬ ‫المناعة‬ ‫ألمراض‬ ‫المغربية‬ ‫الجمعية‬ Moroccan Autoimmune and Systemic Diseases Association 
  3. 3. Des maladies rares mais de nombreux malades !!! Définition internationale :  des affections qui touchent moins d’une personne sur 2000  Près de 8 000 recensées  200 et 300 nouvelles décrites chaque année
  4. 4. Prévalence  1 personne sur 20 concernée  5% de la population mondiale  soit environ 1,5 million de patients marocains
  5. 5. Les maladies rares en France
  6. 6. Des maladies souvent chroniques, évolutives et en général graves  pronostic vital fréquemment mis en jeu  espérance de vie réduite dans 80% des cas  gêne et incapacités à la vie quotidienne dans plus de 65% des cas  perte complète d’autonomie dans 9% des cas.
  7. 7. Des pathologies extrêmement diverses  neuromusculaires, métaboliques, infectieuses, immunes, cancéreuses …  80% d’origine génétique  3 sur 4 se déclenchent dans l’enfance  certaines attendent 30, 40 ou 50 ans avant de se déclarer.
  8. 8. Leurs effets Elles empêchent de :  voir = rétinites  respirer = mucoviscidose  résister aux infections = déficits immunitaires  coaguler normalement le sang = hémophilie  grandir et développer une puberté normale = syndrome de Turner, absence ou anomalie chez une fille d'un des 2 chromosomes sexuels féminin X
  9. 9. Leurs effets Elles provoquent :  vieillissement accéléré = progéria, 100 cas dans le monde)  fractures à répétition = maladie des os de verre  transformation des muscles en os = maladie de l’homme de pierre, 2 500 cas dans le monde  anémie par anomalie de globules rouges = bêta- thalassémie
  10. 10. Leurs effets  démarche incertaine, mémoire hésitante, comportements inappropriés et difficultés à contrôler la vessie = hydrocéphalie à pression normale , accumulation du liquide céphalo-rachidien dans le cerveau, après 60 ans  sclérose cérébrale et paralysie progressive de toutes les fonctions = leucodystrophie  mouvements incontrôlables et affaiblissement intellectuel allant jusqu’à la démence = maladie de Huntington
  11. 11. De nombreuses pathologies auto-immunes rares • vascularites • lupus = 4 cas pour 10 000 environ • Sclérodermie = 5 cas pour 10 000 • myasthénie = 0,5 à 1 pour 10 000
  12. 12. Les maladies auto-immunes ou à manifestations auto-immunes rares  Cirrhose biliaire primitive  Cholangitesclérosante primitive  Anémiede Biermer  Syndromede Stiff Man (ou maladiede l'homme raide)  Pemphigus  Pemphigoïde bulleuse  Épidermolyse bulleuseacquise  Syndromede Goodpasture  Syndrome myasthéniquede Lambert-Eaton  Anémie hémolytiqueauto-immune  Purpura thrombocytopéniqueauto-immun
  13. 13. Les vacances d’été du système immunitaire Etude parue en 2015 dans la prestigieuse revue «Nature» :  Expression de gènes impliqués dans la réponse immunitaire plus élevée en hiver et plus faible en été, ce qui réduit les niveaux de molécules inflammatoires et le risque de plusieurs maladies graves associées à l’inflammation Notre système immunitaire prend lui aussi quelques semaines de vacances estivales ! Référence : Nature Dopico XC et coll. Widespread seasonal gene expression reveals annual differences in human immunity and physiology. Nat Commun, 2015; 6:7000.
  14. 14. Une information fragmentée au Maroc  des efforts accomplis dans les CHU : services de génétique, médecine interne et pédiatrie  manque d’information pour les patients, les professionnels et les autorités : errances et retards avant identification de la pathologie insuffisances : prise en charge, traitements , structures adaptées. Beaucoup de patients jamais diagnostiqués soignés seulement sur la base de l'expression de leurs symptômes.
  15. 15. Un parcours thérapeutique chaotique pour les malades même en France ! Enquête effectuée en 2015 par l'Observatoire des maladies rares http://www.maladiesraresinfo.org/assets/pdf/Rapport_Observatoire_mala dies_rares_15_02_28_web.pdf
  16. 16. Des critiques sur la prise en charge Selon l’enquête :  une errance diagnostique égale ou supérieure à 6 ans pour un malade sur cinq  Des hospitalisations en urgence pour 45% d'entre eux.  Des examens, des soins ou des traitements inadaptés pour 57,5% des répondants  Une connaissance insuffisante de ce type de pathologies par les professionnels de santé (en dehors des structures hospitalières spécialisées) pour 90 % des patients.
  17. 17. Un quotidien bouleversé  un renoncement à travailler chez 51% des personnes malades et des parents d'enfants  des troubles psychologiques ou du comportement dans 62 % des cas  un isolement amical ou familial pour la moitié
  18. 18. Vivre avec une maladie rare Pas de traitement curatif pour la plupart de ces affections (2 % seulement disposent d'un traitement) Des soins appropriés peuvent permettre de « vivre avec une maladie rare »
  19. 19. Des moyens à disposition limités  Des tests de diagnostic génétique et biologique, de nouveaux traitements existent  moyens limités , parfois coûteux (médicaments «orphelins», greffe de moelle osseuse…)  leur bénéfice financier mesuré sur le long terme Tests adéquats moins chers que traitements inadaptés à vie ou que le nomadisme médical !
  20. 20. Médicaments orphelins spécifiquement prescrits pour le diagnostic, la prévention et/ou le traitement de maladies rares, graves voire létales :  40 médicaments en 1983  400 médicaments en 2014  marché : 100 milliards de dollars en 2014, 175 milliards en 2020 (EvaluatePharma)
  21. 21. Orphan drug act Impulsion à la recherche sur les maladies rares par cette loi votée aux Etats-Unis en 1983 Transposition de cette loi en Europe
  22. 22. Le statut de médicament orphelin  offre un accès plus rapide au marché  dispense de certaines redevances et impôts  garantit exclusivité commerciale de dix ans en Europe et sept ans aux États-Unis Les laboratoires s’intéressent à la recherche sur les maladies rares : cela bénéficie aussi au traitement des maladies plus communes
  23. 23. Des mesures administratives incitatives  Simplification des essais cliniques pour l’évaluation des bénéfices-risques de ces traitements : des études regroupant des milliers de volontaires nécessaires pour la commercialisation d’un médicament classique alors que pour les maladies rares de plus petites cohortes (une dizaine ou une centaine de malades) suffisent  Raccourcissement des délais d’une autorisation de mise sur le marché (AMM)
  24. 24. Deux sites indispensables à consulter  Orphanet : site de référence gratuit sur les maladies rares, pour les professionnels et le grand public : www.orphanet.fr  La Plateforme Maladies Rares : http://www.plateforme-maladiesrares.org/
  25. 25. Journée Internationale des Maladies Rares le 28 février
  26. 26. Priorité de santé publique au Maroc Plan national pour les maladies rares Formulant des objectifs les mesures à prendre : formation , orientation et soins aux patients Mise à disposition des médicaments
  27. 27. Recommandations d’AMMAIS pour le Maroc Quatre nécessités  Maillage territorial (centres de référence nationaux pour l’expertise et centres de compétence pour les soins)  Meilleureaccessibilité à médicaments indispensables (ex de médicaments bon marché : plaquénine pour lupus…, ursolvon pour la cirrhose biliaire primitie )  Faire apprendre aux professionnels de santé la culture du doute qui permet alors de bien orienter le patient  Un changement culturel au Maroc : le médecin référent dans un parcours de santé organisé
  28. 28. Association marocaine des maladies auto- immunes et systémiques  Les maladiesauto-immunessont des pathologies où les cellules du système immunitairechargées normalementde nous défendre contre les agressions extérieures (bactéries, virus ...) se retournent contre notre organisme. Elles sont plus d'une centaine (comme la polyarthrite, la spondylarthrite, le psoriasis, la myasthénie, le lupus, l'intoléranceau gluten...). Environ 10 % des marocains en sont atteintsdont la majorité sontdes femmes.  Les objectifs d’AMMAISsont d’informeret sensibilisergrand public et médiassur ces maladiesen tant que catégorie globale afin que le diagnosticsoit plus précoce, d’aider à leur meilleure prise en charge et de promouvoir la recherche et les études sur elles.
  29. 29. ‫ا‬‫نادرة‬ ‫مراض‬:‫عديدون‬ ‫المصابون‬ ‫لكن‬ ‫من‬ ‫واحد‬ ‫من‬ ‫أقل‬ ‫على‬ ‫تؤثر‬ ‫بأنها‬ ‫النادرة‬ ‫األمراض‬ ‫تعرف‬2000‫حتى‬ ، ‫شخص‬ ‫من‬ ‫أكثر‬ ‫تحدٌد‬ ‫تم‬ ‫اآلن‬7000‫ٌوصف‬ ‫عام‬ ‫كل‬ ‫و‬ ‫نادر‬ ‫مرض‬200‫إلى‬300 ‫جدٌد‬ ‫نادر‬ ‫مرض‬.‫لكن‬ ،‫األفراد‬ ‫من‬ ‫أقلٌة‬ ‫على‬ ‫إال‬ ‫ٌؤثر‬ ‫ال‬ ‫مرض‬ ‫كل‬ ‫أن‬ ‫رغم‬ ‫ٌتجاوز‬ ‫جرائها‬ ‫من‬ ‫ٌعانون‬ ‫الذٌن‬ ‫لألشخاص‬ ً‫اإلجمال‬ ‫العدد‬ ‫تجعل‬ ‫كثرتها‬ ‫و‬ ‫تنوعها‬ ‫السرطان‬ ‫مرضى‬ ‫عدد‬.‫ٌقارب‬ ‫ما‬ ‫األمراض‬ ‫هاته‬ ً‫تعن‬1‫كل‬ ‫من‬20‫أي‬ ‫شخص‬ ‫ٌعادل‬ ‫ما‬5ً‫مغرب‬ ‫ملٌون‬ ‫نصف‬ ‫و‬ ‫ملٌون‬ ً‫حوال‬ ‫و‬ ‫العالم‬ ‫سكان‬ ‫من‬ ٪.‫ٌلقاها‬ ‫و‬ ‫حاالت‬ ‫من‬ ‫أكثر‬ ‫باألمر‬ ‫اإلدراك‬ ‫دون‬ ‫أحٌانا‬ ،‫الٌومٌة‬ ‫ممارساته‬ ً‫ف‬ ‫الطبٌب‬ ‫والسكري‬ ‫السرطان‬ ‫مثل‬ ‫أخرى‬ ‫أمراض‬! ‫والجهازية‬ ‫الذاتية‬ ‫المناعة‬ ‫ألمراض‬ ‫المغربية‬ ‫الجمعية‬
  30. 30. Moroccan Autoimmune and Systemic Diseases Association  Autoimmunediseases are a broad range of related diseases in which a person’s immune system produces an inappropriate response against its own cells, tissues and/or organs, resulting in inflammation and damage. There are over 100 different autoimmune diseases, and these range from common to very rare diseases  The Moroccan Autoimmune and Systemic Diseases Association is a health association dedicated to bringing a national focus to autoimmunity and the eradication of autoimmune diseases and the alleviation of suffering and the socioeconomic impact of them.

×