Dr Oscar Kallay
Dr O. Kallay
Présentation à la Société Belge d’Ophtalmologie
Samedi 14 mars 2015
Systèmes d’aide au positi...
But
• Concerne IOLs toriques monofocaux et multifocaux
• Astigmatisme minimum requis pour bonne acuité visuelle non
corrig...
Prévalence de l’astigmatisme cornéen
chez les patients atteints de cataracte
• 50% des patients de plus de 60 ans une diop...
Induction d’astigmatisme par l’incision
de cataracte peropératoire (SIA)
a. Aplatissement du méridien de l’incision et cam...
L’évaluation précise de l’astigmatisme
préopératoire est le premier pas
nécessaire dans l’optimisation des
résultats
Pour le chirurgien débutant dans les
implantations toriques
a. Ne pas confondre astigmatisme cornéen et
astigmatisme total...
Pourquoi avons-nous besoin de
marquer ou de prendre des images
des yeux ?
a. De la position assise à coucher cyclotorsion ...
Méthodes manuelles
• À la lampe à fente en assis avec feutre. La tête du patient ne
doit pas être inclinée
• À main levée ...
Sources d’erreurs
• Bonne fixation du patient et position assise correcte
• Précision du geste
• Flux des patients pendant...
Systèmes de diagnostic préopératoire
guidés par images
1. Application Toreasy et Toraxis
2. Callisto (Zeiss) et plateforme...
1. Application Toreasy et Toraxis
Dr Damien Gatinel (Paris Rothschild)
• Non contact
• Elimine les erreurs dues au head ti...
2. Callisto (Zeiss) et plateforme
chirurgicale (cataract suite)
• Appareil monté sur microscope Lumera et comprenant logic...
Procédure peropératoire simple
a. Repérage sur l’écran de l’axe 0°-180° (ligne jaune)
(compensation d’une éventuelle cyclo...
Plateforme chirurgicale Zeiss (cataract
suite) alignement sans marquage (markerless)
• Repérage automatisé vaisseaux limbi...
Plateforme chirurgicale Zeiss (cataract
suite) alignement sans marquage (markerless)
• Injection d’image dans un oculaire ...
Avantage / Inconvénient
1 Comparaison groupe manuel 4.7° +/- 2.8°
2 Groupe automatique 3.6° +/- 1.5°
3 Surtout rapidité de...
Conseil pour les débutants en
implantation torique
Ne pas oublier de bien rincer le visqueux
derrière l’IOL quand implanta...
3. Verion system et Alcon suite
1. L’unité de référence
• Prise d’images HD par 12 leds (repérage de détails iriens et vai...
3. Verion system et Alcon suite
1. Eye tracker du microscope
• Reconnait l’œil du patient (très plat d’où pas de modificat...
Autres systèmes
• Système de guidage peropératoire
(aberrométrie peropératoire)
1. ORA system de Wavetec (racheté par Alco...
Futur
• Nouveaux implants clipsés sur capsulorhexis
automatisé parfaitement centré
• Systèmes intégrés pré et peropératoir...
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015

521 vues

Publié le

Systèmes d’aide au positionnement des implants toriques

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
521
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
141
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation à la Société Belge d'Ophtalmologie samedi 14 mars 2015

  1. 1. Dr Oscar Kallay Dr O. Kallay Présentation à la Société Belge d’Ophtalmologie Samedi 14 mars 2015 Systèmes d’aide au positionnement des implants toriques
  2. 2. But • Concerne IOLs toriques monofocaux et multifocaux • Astigmatisme minimum requis pour bonne acuité visuelle non corrigée (UCVA) < 0.75 D monofocaux < 0.50 D multifocaux
  3. 3. Prévalence de l’astigmatisme cornéen chez les patients atteints de cataracte • 50% des patients de plus de 60 ans une dioptrie • 22% > à 1.5 D = volume d’implantation en implants toriques dans grandes séries
  4. 4. Induction d’astigmatisme par l’incision de cataracte peropératoire (SIA) a. Aplatissement du méridien de l’incision et cambrure du méridien orthogonal b. Localisation de l’incision : astigmatisme induit + > en supérieur qu’en temporal c. Taille des incisions
  5. 5. L’évaluation précise de l’astigmatisme préopératoire est le premier pas nécessaire dans l’optimisation des résultats
  6. 6. Pour le chirurgien débutant dans les implantations toriques a. Ne pas confondre astigmatisme cornéen et astigmatisme total b. Commencer par des astigmatismes tout à fait réguliers (meilleur candidat = astigmatisme régulier en nœud de papillon à la topographie) c. Aujourd’hui grâce à la précision des appareils biomètres non contact et topographes la prédictibilité des résultats réfractifs repose sur la précision de l’axe de référence et de l’axe d’implantation
  7. 7. Pourquoi avons-nous besoin de marquer ou de prendre des images des yeux ? a. De la position assise à coucher cyclotorsion de 4.1° +/- 3.7° avec 8% des yeux présentant une cyclotorsion > à 10° b. Alignement parfait entre axe d’implant torique et astigmatisme cornéen : si désalignement sous correction de l’astigmatisme au méridien et nouvel astigmatisme à un nouveau méridien c. Désalignement de 3 dioptries = 10% d’astigmatisme résiduel et 11.5° = 40%!
  8. 8. Méthodes manuelles • À la lampe à fente en assis avec feutre. La tête du patient ne doit pas être inclinée • À main levée au bloc opératoire patient assis avec feutre • Marqueur pendulaire, marqueur à bulle • Etape suivante avec anneau de Mendes
  9. 9. Sources d’erreurs • Bonne fixation du patient et position assise correcte • Précision du geste • Flux des patients pendant programme opératoire • Au total 4.9° +/- 2.1°
  10. 10. Systèmes de diagnostic préopératoire guidés par images 1. Application Toreasy et Toraxis 2. Callisto (Zeiss) et plateforme chirurgicale (cataract suite) 3. Verion system et Alcon suite
  11. 11. 1. Application Toreasy et Toraxis Dr Damien Gatinel (Paris Rothschild) • Non contact • Elimine les erreurs dues au head tilt • Principe = utilise capteurs de gravité du smartphone • D’abord alignement 0° – 180° en passant à travers les pupilles des 2 yeux • Patient ne bouge plus • Puis Zoomer et prendre l’image d’un œil (trouver un vaisseau scléral ou autre repère) • L’appareil permet de connaitre sa localisation par un réticule par rapport à la ligne 0°-180° • Puis au Q.O. retrouver le détail anatomique et marquage par l’anneau de Mendes
  12. 12. 2. Callisto (Zeiss) et plateforme chirurgicale (cataract suite) • Appareil monté sur microscope Lumera et comprenant logiciel reconnaissance structures anatomiques et repérage astigmatisme cible • Marquage au feutre des méridiens 0-180° en préopératoire immédiat (patient assis, regardant au loin)
  13. 13. Procédure peropératoire simple a. Repérage sur l’écran de l’axe 0°-180° (ligne jaune) (compensation d’une éventuelle cyclotortion) b. Présentation de l’axe d’alignement précis de l’IOL (3 lignes mauves) c. Tracker permettant de suivre les mouvements de l’œil induits par les manœuvres chirurgicales intraoculaires
  14. 14. Plateforme chirurgicale Zeiss (cataract suite) alignement sans marquage (markerless) • Repérage automatisé vaisseaux limbiques par IOLmaster 500 en consultation (minimise erreurs liées marquage manuel) • Image de référence + biométrie sur clé USB • Système d’assistance peropératoire par ordinateur (Callisto eye) • Système informatisé compare image de référence avec image du patient sous microscope (match) et alignement automatique
  15. 15. Plateforme chirurgicale Zeiss (cataract suite) alignement sans marquage (markerless) • Injection d’image dans un oculaire du chirurgien (positionnement de l’implant sur l’image injecté dans le microscope en temps réel pendant la chirurgie) • L’axe d’astigmatisme doit être introduit manuellement • Donne aussi taille du rhexis et axes des incisions
  16. 16. Avantage / Inconvénient 1 Comparaison groupe manuel 4.7° +/- 2.8° 2 Groupe automatique 3.6° +/- 1.5° 3 Surtout rapidité de la procédure Inconvénient du Callisto : lié au microscope Zeiss et coût
  17. 17. Conseil pour les débutants en implantation torique Ne pas oublier de bien rincer le visqueux derrière l’IOL quand implantation torique. Sinon risque de rotation de l’implant Commencer par des astigmatismes pas trop petits
  18. 18. 3. Verion system et Alcon suite 1. L’unité de référence • Prise d’images HD par 12 leds (repérage de détails iriens et vaisseaux sanguins scléraux) définissant l’axe visuel et l’astigmatisme 2. Pas de biométrie intégrée 3. La planning station • Pour planifier l’opération : longueur axiale à introduire, formules de calcul dans le pc, kérato et astigmatisme donnés par l’unité de référence • Introduire les sites d’incisions chirurgicales et intègre l’isa et éventuel complément par RLI à noter biométrie du lenstar peut être incorporé dans la planning station • Transfert sur clé USB ou en réseau En consultation
  19. 19. 3. Verion system et Alcon suite 1. Eye tracker du microscope • Reconnait l’œil du patient (très plat d’où pas de modification de distance de travail) 2. L’écran digital • Réception des données du réseau ou par clé USB • Cross Match 3 sec entre l’image prise en consultation et l’image sous microscope • Etape alignement, localisation des incisions, rhexis, alignement de l’IOL torique et centrage de l’implant possible limbe, pupille ou axe visuel • Images intercalées dans le microscope ne sont pas perturbantes En salle d’opération
  20. 20. Autres systèmes • Système de guidage peropératoire (aberrométrie peropératoire) 1. ORA system de Wavetec (racheté par Alcon) 2. HOLOS IntraOp (Clarity Medical Systems)
  21. 21. Futur • Nouveaux implants clipsés sur capsulorhexis automatisé parfaitement centré • Systèmes intégrés pré et peropératoires connectés à l’appareillage chirurgical (phaco ou femtocataracte) • Implications : a. Pour des centres chirurgicaux à haut volume car coût élevé b. Personnel qualifié en consultation car temps pour bilan préopératoire augmente + commande de l’implant (chirurgie phaco-refractive chronophage)

×