Conduire une politique documentaire dans le domaine des ressources        numériques en BU     Damien Belvèze, INSA de Ren...
Comment sont faites les revues        électroniques ?LarticleLa revue par les pairsLe comité éditorial de la revueLagrégat...
Pourquoi un chercheur publie t-il ?Pour être luPour être citéPour être publié et ne pas périr« Si un arbre tombe dans la f...
Limpact citationnel des chercheursFacteur dimpact dune revueFacteur H (Hirsch) dun chercheurOutils bibliométriques : Scopu...
Comment devenir le chercheur de  lannée : le cas Ike Antkare   Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Poldoc : sabonner aux revues quiauront le plus fort facteur dimpact ?     Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Cest sans compter...La politique économique des agrégateurs (big deals)Les limites du facteur dimpact (qualité ǂ citations...
Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Les éditeurs commerciaux de revues   électroniques : le cas Elsevier     Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Polémiques à propos dElsevier2005 Elsevier et les marchands darme2009 Rachat de Masson par Reed-Elsevier2007 : Australasia...
Un éditeur qui...Oblige à souscrire à un bouquetPratique des coûts exagérés qui grèvent lourdement les budgets académiques...
The cost of knowledgeDamien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Elsevier nest pas un cas isoléStratégie du Big Deal (# sélection)Augmentation massive des abonnements (6% avec le consorti...
Intérêts et limites de la négociationQui négocie, dans quel cadre ? (Couperin, JISC, ICOLC)Sur quoi porte la négociation (...
Se mettre à plusieursSouscription individuelleGroupement de commandes (PRES, INSA)ConsortiumLicences nationales (OhioLink,...
Statistiques dusageCoût par téléchargementImportance des statistiques unifiées (COUNTER)Compléter les stats du fournisseur...
« Et vous que faites-vous pour lOpen             Access ? » Mettre les budgets des  bibliothèques à 0 ? Mettre en place un...
La voie dorée : faire porter les frais       dédition sur lauteurLes établissements, les services de recherche, les labora...
La voie verte : favoriser lauto-archivage  Létablissement -éventuellement au moyen de    souscriptions- assure la maintena...
Le freemium : accès libre à la ressource,       accès payant aux services  Les services soumis à facturation :   télécharg...
Les fausses offres : predatory open        access publisherscaution scientifique de sociétés  savantes fantômesre-publicat...
Et du côté des livres électroniques ?     Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Quest-ce quacheter un livre numériquepour une personne ? Une bibliothèque ?  Allocation plus quachat (achat dun droit dacc...
Gérer la diversité des offres : Supports Tablettes Liseuses Smartphones Ordinateurs = Accès égal à loffre ?        Damien ...
Gérer la diversité des offres : modèles             économiques Frais dabonnement à la   plateforme + achats titres à   ti...
Gérer la diversité des offres : formatsPopularité et compatibilité du formatAdéquation au contenu (scans, comics, interact...
Gérer la diversité des offres : accèsAccès distant ou localCréation dun compteNombre daccès simultanés (notion d « exempla...
Obtenir des garanties de conservation Désabonnement dun bouquet = perte des livres La conservation est un élément importan...
Des aides pour sy retrouver : la CEB de               Couperin       Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Comparateur debooks de COUPERIN     Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Les droits du lecteur daprès Sarah            Houston-JanUtiliser le livre suivant les conditions   qui en favorisent lacc...
Utiliser le livre suivant les conditions qui           en favorisent laccès..  Pas de DRM  Livres sous Creative    Commons...
Les DRM : la hantise du bibliothécaireDifficulté daccès pour les abonnésCopie privée impossibleBlocages dus à des  DRM déf...
Signaler les ebooksTitre à titre ou le  bouquetDans le catalogue ou dans un autre outilSur le site ou dans les espaces phy...
Signaler les e-books dans lENT   Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Valoriser la bibliothèque numérique sur                Facebook      Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
Exemple dune politique documentaire du livre   électronique : SCD Université du Havre Achat titre à titre chez deux presta...
Autre politique : Science PoMix entre bouquets (CAIRN) et achats titre à titre (DawsonEra, Harmathèque)Pas de doublon impr...
Inclure cette politique dans la charte   (charte du SCD de Tours 2010)accès simple au contenuaccès distantfonctionnalités ...
CréditsDiapo : Cornucopia, par Kate e. did http://www.flickr.com/photos/katej/1311263633/ CC-by-nc-saDiapo 3 : the cost of...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cours poldoc et ressources numériques

2 103 vues

Publié le

cours donné le 23 avril 2012 dans le cadre du Séminaire "Management des collections" Licence pro Gestion et Médiation des ressources documentaires", Rennes 2

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 103
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
551
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Revue par les pairs  -modèle semi-ouvert : anonymat levé sur les pairs (cf. BiomedCentral) -modèle ouvert : ouverture de la révision à tous les lecteurs (peer-commenting) avant ou après la revision par les pairs (plus rare : à la place) Source : Olivier Ertzscheil, Affordance http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2006/04/fautil_tuer_le_.html
  • Limites du H-factor : deux chercheurs du même âge l'un écrit 3 articles cités 60 fois, l'autre 10 articles cités chacun 11 fois. Le second est-il trois fois meilleur que le premier ?
  • Le Research Works Act, ou « H.R. 3699 », est un projet de loi américain dont certaines clauses visent à interdire le libre accès aux publications scientifiques (open access mandate (en)) financées par l'État1. Le projet permettrait donc de revenir sur2 la politique des National Institutes of Health pour le libre accès aux publications en ligne dès lors qu'elles sont financées par le contribuable3. Si le projet est entériné, il pourrait aussi restreindre le partage de données scientifiques4.
  • Tim Gowers a donc lancé un appel sur son blog afin que les mathématiciens s'engagent à ne plus soumettre d'article dans un journal édité par Elsevier, à ne plus valider les articles des autres (referee) et à ne plus faire partie des comités éditoriaux de ces revues.
  • Big deals : stratégie du « prix couplé » imposé par les agrégateurs de revues – pas de possibilité de s'abonner uniquement aux revues qui correspondent aux besoins de l'institution : c'est tout ou rien. Seuls les plus gros établissements en négociant âprement ont réussi à ne s'abonner qu'aux revues qu'elles souhaitaient : c'est le cas de Stanford et du California Institute of Technology par exemple. Source : http://marlenescorner.net/2010/11/15/sortir-des-big-deals/
  • Celle de la loi 2011-590 du 26 mai 2011, dite “loi PULN” en effet, la loi prévoit une exception permettant de conserver une ouverture pour les négociations, à la condition que les offres concernent des ouvrages acquis dans un cadre de recherche ou d’enseignement supérieur d’une part, et qu’ils soient intégrés dans des plateformes hébergeant d’autres types de contenus d’autre part. Les 2 conditions doivent être remplies : ainsi, les fournisseurs ne proposant que des livres numériques, même s’ils sont spécialisés dans l’édition universitaire, sont désormais soumis au prix unique
  • Ohiolink (Ohio) : l'un des premières modèles du genre : BSN (Bibliothèque Scientifique Numérique) pilotée par l'ABES pour le compte du MESR : http://www.abes.fr/Ressources-electroniques/Licences-nationales/Prochaine-vague-d-acquisitions
  • Manque de normalisation (parallèle avec la “guerre des navigateurs”, maintenant c’est la “guerre des liseuses”) alors que l’interopérabilité est et sera de plus en plus une nécessité (Hervé le Crosnier aux JEB de Couperin 2012)
  • Frais d'abonnement à la plateforme + achats titre à titre : Dawsonera, Harmathèque Abonnements aux e-books, puis acquisition : livres encyclopédiques de CAIRN : 5 ans d'abonnement = achat Abonnement à un bouquet : Publie.net Abonnement à un catalogue : Numilog, ebrary Le flux, l’abondance, l’accès libre financé en amont. Ebrary (récemment racheté par Proquest), tente de concilier ces modalités. J’en avais parlé dans ce billet en présentant le modèle : les usagers peuvent rechercher et consulter l’un des ebooks au sein d’une offre de dizaine de milliers de titres pendant cinq minutes sans faire encourir de frais à la bibliothèque. Après cinq minutes, une fenêtre apparaît, demandant à l’usager s’il souhaite continuer à accéder au livre numérique. Si l’usager le souhaite, la bibliothèque est créditée d’une utilisation de livre numérique, mais c’est transparent pour l’usager. Il peut continuer à utiliser le livre pendant 10 jours sans frais supplémentaire pour la bibliothèque. A la quatrième utilisation d’un titre, un “achat” automatique est fait, et livre numérique est ajouté à la collection permanente de la bibliothèque, il devient alors accessible à tous les usagers. Ce modèle se nomme Patron-Driven Acquisition que l’on pourrait traduire par “acquisition conduite par les usagers”. (Bibliobsession, 3 mars 2011)
  • E-pub : The EPUB format is rapidly gaining popularity and as of 2011 is the most widely supported vendor-independent XML-based e-book format. The format can be read at least by the Kobo eReader, Blackberry Playbook, Apple's iBooks app running on iOS devices such as the iPhone, iPod Touch and iPad, Barnes and Noble Nook, Sony Reader, BeBook, Bookeen Cybook Gen3 (with firmware v. 2 and up), COOL-ER, Adobe Digital Editions, Lexcycle Stanza, BookGlutton, AZARDI, FBReader, Aldiko, Moon+ Reader and WordPlayer on Android, Freda on Windows Mobile and Windows Phone 7, the Mozilla Firefox add-on EPUBReader, and Okular. Several other desktop reader software programs are currently implementing support for the format, such as dotReader, Mobipocket, uBook. DjVu : pour documents scannés Comic-book Archive file
  • «  Le problème, c’est la glue. Pas la colle qui permet d’assembler les pages des livres ensemble, mais la mélasse légale qui fait que la propriété intellectuelle reste attachée à ses titulaires et à ceux qui peuvent obtenir une licence. Les auteurs ont besoin d’argent pour pouvoir consacrer du temps à l’écriture des livres ; les éditeurs ont besoin de revenus pour pouvoir travailler les textes et en faire de beaux ouvrages. Le problème, c’est que l’industrie du livre reste engluée dans un modèle ancien de vente de copies à l’unité. Gluejar offre une nouvelle possibilité à ceux qui aiment les livres d’apporter leur soutien à ceux qui les créent, sans pour autant engluer les copies numériques avec toutes sortes de licences et de restrictions d’usage. Nous permettons aux amateurs de livres de se rassembler de manière à pouvoir désengluer les livres qu’ils aiment.  » Eric Hellmann, Gluejar Principe de la souscription :
  • « On nous vend un document dont on a bridé l’accessibilité, la possibilité de consultations simultanées, la durée de vie, le nombre de consultations successives. Et quand je dis bridé, ça peut vouloir dire supprimé, comme la possibilité de dupliquer le document. Pour parler clairement, on nous propose un produit rendu volontairement de mauvaise qualité, et irréparable, pour nous obliger à en acheter plein et souvent » Pierre aka Reup, 6 mai 2011 http://akareup.hypotheses.org/232 La chronodégradabilité mise en oeuvre via les DRMs renvoie à la perte de confiance du système de diffusion des savoirs vis à vis du lecteur (lecteurs = voleurs de la culture)
  • SUDOC : le signalement ne va pas de soi : 2 bouquets seulement (Springer et Que sais-je?), et problèmes de mises à jour des bouquets : la question n’est pas réglée par l’ABES, qui travaille cependant à l’élargissement à d’autres bouquets. Une solution envisagée par l’ABES serait de supprimer les exemplaires créés automatiquement puis de réexemplariser tout le monde en se basant sur une liste de ppn valides. C’est un pis-aller, qui ne règle absolument pas la question de la mise à jour des données (à quand une base de connaissance nationale ? #jdcjdr…) Pour recenser les titres électroniques, plusieurs solutions différentes ont été adoptées par les bibliothèques : - Signalement complet dans le Sudoc puis localement (très lourd dans la mise en place et dans les mises à jour) ; possible dans le cas d’une collection modeste. - Signalement “light” : notices succinctes - Récupération de notices auprès de l’éditeur (service payant ou gratuit selon les éditeurs), mais pas forcément pratique à intégrer dans le catalogue (problèmes d’encodage par exemple). Bref on fait comme on peut, et selon les bouquets, plusieurs solutions peuvent cohabiter en fonction de l’offre. Beaucoup de bricolage, pas de solution parfaite.
  • Rematérialisation Matérialisation dans les rayonnages : sous la forme de flyers (cadres plexi), d’affiches, de fantômes (pour certains types de documents, les manuels notamment), de QR codes sur les exemplaires papier à Lyon 2 (déjà utilisé pour les revues électroniques avec succès), d’autocollants. Les QRcodes comportent des liens vers la notice, mais il n’est apparemment pas possible de lier vers le texte intégral (frein), possibilité de créer des url authentifiées (Paris 5 l’a fait pour Cairn). Et ça marche dans les 2 sens : papier > électronique et électronique > papier.
  • l’achat titre à titre permet d’insérer les livres numériques dans la politique documentaire (l’acquéreur qui choisit d’acheter le livre sous forme papier ou électronique), ceux-ci sont traités par les personnels référents dans les disciplines, et pas par des personnels dédiés ; tous les titres sont signalés dans le catalogue (pas de lien vers la plateforme éditeur ou agrégateur). Des priorités d’acquisition ont été définies : pas d’achat si le livre numérique est une édition antérieure à celle disponible au format papier, et soutien des disciplines faiblement représentées. 2 plateformes ont été retenues : Numilog et Dawsonera.
  • Cours poldoc et ressources numériques

    1. 1. Conduire une politique documentaire dans le domaine des ressources numériques en BU Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    2. 2. Comment sont faites les revues électroniques ?LarticleLa revue par les pairsLe comité éditorial de la revueLagrégateurLabonnementLes archives Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    3. 3. Pourquoi un chercheur publie t-il ?Pour être luPour être citéPour être publié et ne pas périr« Si un arbre tombe dans la forêt et que personne ne sy promène, cette chute fait-elle du bruit ? » (Lindsay Waters, Léclipse du Savoir) Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    4. 4. Limpact citationnel des chercheursFacteur dimpact dune revueFacteur H (Hirsch) dun chercheurOutils bibliométriques : Scopus (Elsevier), WOS (Thomson-ISI), Google Scholar Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    5. 5. Comment devenir le chercheur de lannée : le cas Ike Antkare Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    6. 6. Poldoc : sabonner aux revues quiauront le plus fort facteur dimpact ? Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    7. 7. Cest sans compter...La politique économique des agrégateurs (big deals)Les limites du facteur dimpact (qualité ǂ citations). Dans les sciences appliquées, la mise en pratique est aussi importante que la citationLes biais du facteur dimpact (favorise certaines disciplines, langlais, ne gère pas les citations de complaisance ni les auto- citations)Un facteur dimpact calculé différemment selon loutil : ISI ǂ Scopus ǂ Google Scholar Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    8. 8. Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    9. 9. Les éditeurs commerciaux de revues électroniques : le cas Elsevier Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    10. 10. Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    11. 11. Polémiques à propos dElsevier2005 Elsevier et les marchands darme2009 Rachat de Masson par Reed-Elsevier2007 : Australasian Journal of Bone and Joint MedicineDécembre 2011 : Research Works ActJanvier 2012, Tim Gowers lance The Cost of KnowledgeFévrier 2012, Elsevier cesse son support au RWADamien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    12. 12. Un éditeur qui...Oblige à souscrire à un bouquetPratique des coûts exagérés qui grèvent lourdement les budgets académiquesMilite contre le libre-accès«Gère des process » mais délocalise lédition en Inde...Mais donne accès à une information incontournable Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    13. 13. The cost of knowledgeDamien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    14. 14. Elsevier nest pas un cas isoléStratégie du Big Deal (# sélection)Augmentation massive des abonnements (6% avec le consortium COUPERIN)Formation doligopoles par rachats successifsPolitique restrictive en matière de libre-accèsOn sy abonne pour rester dans dans le sillage de Stanford et Harvard... Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    15. 15. Intérêts et limites de la négociationQui négocie, dans quel cadre ? (Couperin, JISC, ICOLC)Sur quoi porte la négociation (prix, couverture, archives et accès pérenne, statistiques, limitations daccès) ?Quels sont les leviers de la négociation ? (benchmarking, importance du groupement de commandes)Ebooks : depuis la PULN, la négo ne peut porter que sur les services associés, pas sur les prix des livres sauf qd il sagit dun fournisseur de niveau recherche et dont la plateforme diffuse dautres médias) Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    16. 16. Se mettre à plusieursSouscription individuelleGroupement de commandes (PRES, INSA)ConsortiumLicences nationales (OhioLink, BSN sur crédits MESR pour les archives, JISC, JUSTICE...)Première licence nationale en France : 9 septembre 2011, Springer (archives <1996) Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    17. 17. Statistiques dusageCoût par téléchargementImportance des statistiques unifiées (COUNTER)Compléter les stats du fournisseur par des stats maison (analyse des logs)Automatiser le recueil de stats (SUSHI)Développer lUsage Factor en plus de lImpact Factor Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    18. 18. « Et vous que faites-vous pour lOpen Access ? » Mettre les budgets des bibliothèques à 0 ? Mettre en place un système de révision par les pairs et de publication interne : développement des revues scientifiques en Open Access Supporter des revues en Open Access plutôt que de payer des abonnements à des sociétés à but lucratifs Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    19. 19. La voie dorée : faire porter les frais dédition sur lauteurLes établissements, les services de recherche, les laboratoires, les bibliothèques paient pour lédition dun article en Open-AccessPloS, DOAJ Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    20. 20. La voie verte : favoriser lauto-archivage Létablissement -éventuellement au moyen de souscriptions- assure la maintenance dun entrepôt ArXiv, HAL Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    21. 21. Le freemium : accès libre à la ressource, accès payant aux services Les services soumis à facturation : téléchargement .pdf ou .epub, formations, signalement dans le catalogue, indicateurs, gouvernance, ENT, etc. Revues.org (CLEO) Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    22. 22. Les fausses offres : predatory open access publisherscaution scientifique de sociétés savantes fantômesre-publications multiples des mêmes articlessystème de validation inexistant ou fortement biaisé (les auteurs choisissant leurs reviewers…)références des auteurs invérifiables (chercheurs d’une université qui n’existe pas) (cc : Marlènes Corner) Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    23. 23. Et du côté des livres électroniques ? Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    24. 24. Quest-ce quacheter un livre numériquepour une personne ? Une bibliothèque ? Allocation plus quachat (achat dun droit daccès à un serveur : Google books) Droit dusage plus quachat Un livre acheté ne peut pas être prêté, ou vendu comme un livre imprimé Amazon : 1984 Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    25. 25. Gérer la diversité des offres : Supports Tablettes Liseuses Smartphones Ordinateurs = Accès égal à loffre ? Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    26. 26. Gérer la diversité des offres : modèles économiques Frais dabonnement à la plateforme + achats titres à titres Abonnement à des collections debooks puis acquisition Abonnement à un bouquet Achat au titre accédé (patron driven acquisition) Abonnement à un service de prêts de tablettes (Kindle par exemple) Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    27. 27. Gérer la diversité des offres : formatsPopularité et compatibilité du formatAdéquation au contenu (scans, comics, interactif, multimédia)Accès aux fonctions dimpression Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    28. 28. Gérer la diversité des offres : accèsAccès distant ou localCréation dun compteNombre daccès simultanés (notion d « exemplaire numérique »Nombre de prêts autorisés (notion d « usabilité numérique ») Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    29. 29. Obtenir des garanties de conservation Désabonnement dun bouquet = perte des livres La conservation est un élément important pour les CADIST (cf. Science Po) Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    30. 30. Des aides pour sy retrouver : la CEB de Couperin Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    31. 31. Comparateur debooks de COUPERIN Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    32. 32. Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    33. 33. Les droits du lecteur daprès Sarah Houston-JanUtiliser le livre suivant les conditions qui en favorisent laccèsÀ partir de nimporte quelle plateforme / logiciel / terminalAnnoter, citer, partagerConserver, archiver, revendreRésumé de La déclaration des droits de lutilisateur de livres numériques (Bibliomancienne) Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    34. 34. Utiliser le livre suivant les conditions qui en favorisent laccès.. Pas de DRM Livres sous Creative Commons + financement collaboratif Désengluer les ebooks des contraintes juridiques, techniques Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    35. 35. Les DRM : la hantise du bibliothécaireDifficulté daccès pour les abonnésCopie privée impossibleBlocages dus à des DRM déficientschronodegradabilité Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    36. 36. Signaler les ebooksTitre à titre ou le bouquetDans le catalogue ou dans un autre outilSur le site ou dans les espaces physiques Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    37. 37. Signaler les e-books dans lENT Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    38. 38. Valoriser la bibliothèque numérique sur Facebook Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    39. 39. Exemple dune politique documentaire du livre électronique : SCD Université du Havre Achat titre à titre chez deux prestataires (Dawsonera, Numilog) Acquisition et signalement confiés aux mêmes personnes qui gèrent les ouvrages imprimés Pas dachat debook si version antérieure à limprimé Tous les titres signalés à lOPAC Soutien des disciplines faiblement représentées Prêt de tablettes Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    40. 40. Autre politique : Science PoMix entre bouquets (CAIRN) et achats titre à titre (DawsonEra, Harmathèque)Pas de doublon imprimés / numériquesMise en avant du critère de conservation (CADIST)Patron Driven Acquisition : mais que devient le rôle de sélection du bibliothécaire ? Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    41. 41. Inclure cette politique dans la charte (charte du SCD de Tours 2010)accès simple au contenuaccès distantfonctionnalités centrées sur lusagerpossibilité daccéder à une plateforme dadministrationobtenir des statistiques dusagegarantie dun archivage pérenne." Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012
    42. 42. CréditsDiapo : Cornucopia, par Kate e. did http://www.flickr.com/photos/katej/1311263633/ CC-by-nc-saDiapo 3 : the cost of knowledge, Giulia. Forsythe. http://www.flickr.com/photos/gforsythe/6800089347/ CC-by-nc-Diapo : low and high impact factor , par Vadloo http://vadlo.com/cartoons.php?id=115 tous droits réservésDiapo : dépenses documentaires, évolutions 2000 à 2007, Schéma numérique des bibliothèques, rapport de Bruno Racine (BNF) 2008Diapo : Saving is for wimps! I have a plan for affordable housing,Woodleywonderworks . http://www.flickr.com/photos/wwworks/2959833537/ CCDiapo : Kali, avatar of the ebook, par Kandinski http://www.flickr.com/photos/hiperactivo/3644097750/ CC :by-saDiapo : Cac, par Môsieur J. http://www.flickr.com/photos/jblndl/2972155156/ CC:byDiapo : In E-Book Era, You Can’t Even Judge a Cover, par Karen Horton http://www.flickr.com/photos/karenhorton/4480230122/ CC:byDiapo : Type de formats Source : Hubert Guillaud cité par Lionel Dujol (http://www.slideshare.net/hulot/ressources-numriques-en- bibliothque-offres-et-enjeux?from=ss_embed) photo originale : http://www.flickr.com/photos/jardindemarandon/5293526915Diapo : I LOVE BILL--THE TRUTH IS OUT! Par RobertHuffstutter http://www.flickr.com/photos/huffstutterrobertl/5764850142/ CC :by-ncDiapo : Gluejar, par Gluejar, inc. http://scinfolex.wordpress.com/2011/07/28/gluejar-ou-comment-desengluer-les-livres-numeriques/ CC:byDiapo : Free books from 1STBANK via QR Codes, par Travelin librarian http://www.flickr.com/photos/travelinlibrarian/5146248164/ CC :by-nc Damien Belvèze, INSA de Rennes, 2012

    ×