Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteursmajeurs de paludisme dans la zone   bio-géographique éthio...
PlanVecteurs majeurs de paludismeLa distribution des espèces vecteurs majeursIdentitéCaractéristiquesConclusion           ...
Vecteurs majeurs de           paludismeIl existe environ 3300 espèces demoustique dans le monde, environ 422espèces anophè...
Complexe Anopheles gambiae (ou Anophelesgambiae sensu lato):Anopheles gambiae sensu strictoAnopheles arabiensisAnopheles q...
Anopheles gambiae     Atelier Paludisme 2004
La distribution d’Anopheles gambiaeComplexe Anopheles gambiae:Anopheles gambiae sensustrictoAnopheles arabiensisLes deux e...
La distribution d’Anopheles funestusAnopheles funestusCette espèces estrépandue dans toutel’Afriquesubsaharienne.         ...
La distribution d’Anopheles niliAnopheles niliCette espèce est trèslargement répanduedans toute del’Afrique.              ...
Une clé didentification des Anopheles :laile        Anopheles funestus                            Anopheles gambiae s.l.  ...
Caractéristique Complexe Anopheles gambiae: Elles ne dépassent pas 1000 mètres d’altitude. Domine en zone de forêt et de s...
Caractéristique  Anopheles funestus  Elle atteint 2000 mètres en montagne.  Ses gîtes larvaires:• Eaux profondes, claires,...
Caractéristique Anopheles nili La densité maximal est observée pendant la saison sèche, au bord de fleuve Congo. Ses larve...
Conclusion La transmission de paludisme est assurée pardes moustiques Anopheles. Seule la femelle estimpliquée dans la tra...
Merci beaucoup de                     Je vousvotre attention                 remercie                              beaucou...
Œuf avec flotteurs                      Femelle au repos: digestion du sang           Femelle prenant un repas de sang    ...
Référence• < http://www.santetropicale.com/rwanda/vecteurs.htm >• < http://www.asmt.louis.free.fr/ethiopie.html >• < http:...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteurs majeurs de paludisme dans la zone bio-géographique éthiopienne

1 034 vues

Publié le

Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteurs majeurs de paludisme dans la zone bio-géographique éthiopienne - Présentation de la 2e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - CHIM Pheaktra - INSTITUT PASTEUR de CAMBODGE 5, Bd MONIVONG, BP 983, Phnom Penh - Royaume du Cambodge - Technicien - pheaktra@pasteur-kh.org

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 034
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
33
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteurs majeurs de paludisme dans la zone bio-géographique éthiopienne

  1. 1. Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteursmajeurs de paludisme dans la zone bio-géographique éthiopienne CHIM Pheaktra < pheaktra@pasteur-kh.org > Atelier Paludisme 2004
  2. 2. PlanVecteurs majeurs de paludismeLa distribution des espèces vecteurs majeursIdentitéCaractéristiquesConclusion Atelier Paludisme 2004
  3. 3. Vecteurs majeurs de paludismeIl existe environ 3300 espèces demoustique dans le monde, environ 422espèces anophèles, il y a 3 espècesprincipales vectrices de paludisme dans lazone bio-géographique éthiopienne : Atelier Paludisme 2004
  4. 4. Complexe Anopheles gambiae (ou Anophelesgambiae sensu lato):Anopheles gambiae sensu strictoAnopheles arabiensisAnopheles quadriannulatus espèce AAnopheles quadriannulatus espèce BAnopheles bwambaeAnopheles melasAnopheles merusAnopheles funestusAnopheles nili Atelier Paludisme 2004
  5. 5. Anopheles gambiae Atelier Paludisme 2004
  6. 6. La distribution d’Anopheles gambiaeComplexe Anopheles gambiae:Anopheles gambiae sensustrictoAnopheles arabiensisLes deux espèces vivent dansla quasi totalité de l’Afriquenon méridionale, sont plusvastes aires de distribution. Atelier Paludisme 2004
  7. 7. La distribution d’Anopheles funestusAnopheles funestusCette espèces estrépandue dans toutel’Afriquesubsaharienne. Atelier Paludisme 2004
  8. 8. La distribution d’Anopheles niliAnopheles niliCette espèce est trèslargement répanduedans toute del’Afrique. Atelier Paludisme 2004
  9. 9. Une clé didentification des Anopheles :laile Anopheles funestus Anopheles gambiae s.l. Anopheles nili (source : J. Brunhes et Coll., Les Anopheles de la région afro-tropicale, logiciel ORSTOM Ed., 1998) Atelier Paludisme 2004
  10. 10. Caractéristique Complexe Anopheles gambiae: Elles ne dépassent pas 1000 mètres d’altitude. Domine en zone de forêt et de savane humide Ses gîtes larvaires sont des collections d’eau peu profondes et ensoleillées. Pas dans les eaux fortement ombragées, à courant rapide, alcalines ou polluées. La densité des populations varie selon la saison en fonction de la pluviosité. Atelier Paludisme 2004
  11. 11. Caractéristique Anopheles funestus Elle atteint 2000 mètres en montagne. Ses gîtes larvaires:• Eaux profondes, claires, ombragées par le végétation(herbe, végétation flottante).• Des marécages, bordure de lac et cours d’eau. Les femelles se reposent habituellement à l’intérieur des habitations, mais les femelles nullipares sont plus exophiles. La densité de la population imaginale varie avec la pluviosité, mais un peu retard par rapport à Anopheles gambiae… Atelier Paludisme 2004
  12. 12. Caractéristique Anopheles nili La densité maximal est observée pendant la saison sèche, au bord de fleuve Congo. Ses larves se développent dans les cours d’eau. Cette espèce pique volontiers l’homme. L’activité de piqûre se manifeste assez rapide après la tombé de la nuit. Elle est nettement plus exophage et exophile que Anopheles gambiae et Annopheles funestus. Atelier Paludisme 2004
  13. 13. Conclusion La transmission de paludisme est assurée pardes moustiques Anopheles. Seule la femelle estimpliquée dans la transmission. Les taux detransmission du paludisme en Afrique tropicalesont les plus élevés au monde. Descomportements et des pratiques préventivespeuvent significativement réduire le risque detransmission.La bio-écologie de vecteur majeur particulière :l’anthropophilie et andophagie. Atelier Paludisme 2004
  14. 14. Merci beaucoup de Je vousvotre attention remercie beaucoup de votre attention Atelier Paludisme 2004
  15. 15. Œuf avec flotteurs Femelle au repos: digestion du sang Femelle prenant un repas de sang Larve respirant sous la surface de l’eau Nymphe respirant sous la surface de l’eau Atelier Paludisme 2004
  16. 16. Référence• < http://www.santetropicale.com/rwanda/vecteurs.htm >• < http://www.asmt.louis.free.fr/ethiopie.html >• < http://www.louis.free.fr/anopheles.html > Atelier Paludisme 2004

×