L’INTERET DE MODELES ANIMAUX             DANS     L’ETUDE DU PALUDISME           Marie-louise VARELA      INSTITUT PASTEUR...
Qu’est ce qu’un bon modèle animal?Différents modèles utilisésIntérêt de l’utilisation des modèles animaux: PourquoiApplica...
Qu’est ce qu’un bon modèle animal?Compatibilit en termes de co ts et d thique
DIFFERENTS MODELES (1)  Ronald Ross en 1902: tude du cycle de l agent du paludisme  Laveran en 1907 travaux sur le rôle de...
!#                                                            "Esp ces                                     Hôtes vert br s...
$     %                                      &      !       #(                           %)                               ...
G n ration F2                Fig 1: la transgen se
Interruption de la séquence codante d’un gène  en introduisant une autre séquence                  G ne A                 ...
APPLICATIONS(1) (4)Plasmodium murin    Plasmodium       RDC       C57BL/6     Asynchrone     Transfection de gènes      be...
Au royaume des souris        P.berghei: parasitémie faible lors de l’infection       naturelle <0,01%   -   Recrudescence ...
!"Chimpanz        P. reichnowi               24h                                                              -Candidats v...
.  Sa,miri sciureus: (10)-Sensible l infection P. falciparum- S questration r duite chez les singesspl nectomis s Fig3: ag...
Macaca mulatta (singe rhésus) (11)-     Identique à l’homme à 98%-     Immunisé par P. cynomolgi = P. vivax               ...
Avantages                                Limites                                         -Loi sur l thique (cf. art. 13,  ...
Merci de votre attention!!!!
(1)  GIRCOR et CNRS, www.cnrs.fr/SDV/dept/expanimnobel.pdf(3) www. Fhcrc.org, modifiéé le 28/Aug/2001, visité le 16/mars/2...
(10) Contamin H et al, 2000, Plasmodium falciparum the squirrel   monkey ( saimiri sciureus): infection of non splenectomi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'intérêt des modèles animaux dans l'étude du paludisme

686 vues

Publié le

L'intérêt des modèles animaux dans l'étude du paludisme - Présentation de la 3e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - VARELA Marie Louise - Institut Pasteur de Dakar - Etudiante en 2ème année de thèse de Parasitologie - Marie_varela@hotmail.com

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
686
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'intérêt des modèles animaux dans l'étude du paludisme

  1. 1. L’INTERET DE MODELES ANIMAUX DANS L’ETUDE DU PALUDISME Marie-louise VARELA INSTITUT PASTEUR DE DAKAR
  2. 2. Qu’est ce qu’un bon modèle animal?Différents modèles utilisésIntérêt de l’utilisation des modèles animaux: PourquoiApplications: Comment Ex: Au royaume des souris Ex: Au pays des singesConclusions: Avantages et limites
  3. 3. Qu’est ce qu’un bon modèle animal?Compatibilit en termes de co ts et d thique
  4. 4. DIFFERENTS MODELES (1) Ronald Ross en 1902: tude du cycle de l agent du paludisme Laveran en 1907 travaux sur le rôle des protozoaires comme agents de maladies L muriens dans les ann es 50, sp ciation nette des Plasmodium Souris et rats Singes Lapin: pr paration d immuno-s rum
  5. 5. !# "Esp ces Hôtes vert br s naturels (ou occasionnels)P. knowlesi Singes asiatiques (homme)P. coatneyi Singes asiatiques (homme)P. cynomolgi Singes asiatiques (homme)P. booliati Singes asiatiquesP. watteni Singes asiatiquesP. aimium Singes asiatiques (homme)P. brasilianum Singes asiatiques (homme)P. anamaluri Singes africainsP. landauae Singes africainsP. pulmophilum Singes africainsP. berghei Rongeurs murinsP. yoelli (yoelli, killicki, nigeriensis) Rongeurs murinsP. vinckei (vinckei, petteri, lentum) Rongeurs murinsP. chabaudi (chabaudi, adami) Rongeurs murinsP. aegyptensis Rongeurs murinsP. atheruri Porcs- pics Porcs-P. gallinaceum PouletsP. juxtanucleare PouletsP. relictum PigeonsP. elongatum OiseauxP. cathemerium Hirondelles, canariesP. agamae L zardsP. wenyoni Serpents
  6. 6. $ % & ! #( %) ! # Comprendre la cinétique d’activation descellules immunocompétentes (Tumor necrosisfactor (TNF))
  7. 7. G n ration F2 Fig 1: la transgen se
  8. 8. Interruption de la séquence codante d’un gène en introduisant une autre séquence G ne A G ne B G ne B Fig2: le * knock out +
  9. 9. APPLICATIONS(1) (4)Plasmodium murin Plasmodium RDC C57BL/6 Asynchrone Transfection de gènes berghei 22-25 H exogènes, neuropaludisme Plasmodium RCA Swiss mice Asynchrone Développement et yoelii RDC 22-25 H caractérisation de Ouest candidats vaccinaux Nigeria Plasmodium RCA Asynchrone Etude de la résistance aux chabaudi 24H drogues chez P. falciparum Plasmodium RDC synchrone Chronothérapie vinckei RCA 24H RDC Nigeria Cameroun
  10. 10. Au royaume des souris P.berghei: parasitémie faible lors de l’infection naturelle <0,01% - Recrudescence de la parasitémie: (5) - souris « humanisée » reproduire la phase érythrocytaire - - Inoculation de souris par GPI (glycosylphosphatidylinositol ) artificiel (6) et immunisation par P.berghei: 75% de protection
  11. 11. !"Chimpanz P. reichnowi 24h -Candidats vaccins Macaque P. cynomolgi, P. knowlesi 48h -Anticorps Aotus P. coatneyi, P brasilianum monoclonaux Sa,miri P. brasilianum 72h Cerocebus P. gonderi 48h-r ticulocytes Gorille P. schwetzi, P. reichnowi 48h~ P falciparumL murien P. girardi, P lemur
  12. 12. . Sa,miri sciureus: (10)-Sensible l infection P. falciparum- S questration r duite chez les singesspl nectomis s Fig3: agglutination des rythrocytes infect s par P. falciparum
  13. 13. Macaca mulatta (singe rhésus) (11)- Identique à l’homme à 98%- Immunisé par P. cynomolgi = P. vivax (B) Fig4: profiles parasitaire A: control, B: groupe immunis . R alis s apr s le challenge
  14. 14. Avantages Limites -Loi sur l thique (cf. art. 13, 1er al., LPA).: douleur, tat -Pr voir la pharmaco dynamique d anxi t d une substance dans l organisme -Protection des l muriens Humain - V rification de la -Evaluer l efficacit et la toxicit reproductibilit (variation intra essai et inter essai) -Comprendre la biologie et la Physiopathologie de l infection transposition des r sultats: (12) palustre inoffensif pour l animal et toxique pour l homme Co tRongeurs repr sentent 87% des mod les utilis s alors que singes, /0.5%
  15. 15. Merci de votre attention!!!!
  16. 16. (1) GIRCOR et CNRS, www.cnrs.fr/SDV/dept/expanimnobel.pdf(3) www. Fhcrc.org, modifiéé le 28/Aug/2001, visité le 16/mars/2005(4) W.H.O rodent malaria list, malaria genetic genomic, modifié le 29/Aug/2000, visté le 14/03/2005(5) Druilhe et al, janvier 2001, Paludisme: des souris humanisées pour accélérer la recherche, www.forumlabo.com/2002/actus/ actus/PASTEUR/0101paludisme.htm(6) Schofield L, 2002,Nature 785 - 789 (15 August 2002);(7) Butcher G.A, 1996, Models for malaria: Nature knows best, Parasitology today, vol 12(8) Brown G, 1999, Progress in the developpement of malaria vaccine, Parasitologia 41: 429-432(9) Mitchell et al, 2004, AMA1, mediates the close attachement of invasive merozoites to host red blood cells, IAI, jan.2004: 154- 158
  17. 17. (10) Contamin H et al, 2000, Plasmodium falciparum the squirrel monkey ( saimiri sciureus): infection of non splenectomised animals as a model for exploring clinical manifestations of malaria, microbes and infection 2000, 945-954(11) Bhardwaj D, 2003, DNA prime- protein boost immunization in monkeys: efficacy of a novel construct containing functional domains of Plasmodium cynomolgy CS and TRAP, Elsevier, 2003, 241-250(12) Lorenzi M, octobre 2000,http://www.cahiers- antispecistes.org/article.php3?id_article=159

×